Avis du vol Austrian Airlines Vienna Sarajevo International en classe Affaires

Compagnie Austrian Airlines
Vol OS757
Classe Affaires
Siege 02A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 16 Jui 22, 12:55
Arrivée à 16 Jui 22, 14:00
OS   #40 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 280 avis
Esteban
Par GOLD 546
Publié le 25 juin 2022

intro et routing


L'année dernière, Michel, Hervé et moi même avions eu le plaisir de découvrir Sarajevo et ses environs en compagnie d'une formidable guide qui, entre temps, est devenue une amie. Nous étions tous d'accord de remettre ça cette année pour en découvrir plus sur l'histoire de la Bosnie Herzégovine en restant un peu plus longtemps sur place. Nous avions prévu de consacré la moitié de notre séjour sur la difficile période de la guerre et l'autre à explorer ce pays encore trop peu connu (ce qui n'était pas pour nous déplaire) et ses merveilles.

Deux bonus arriverons sur les deux vols suivants, ce sera dur de tout caser tant nous avons été tantôt émus, tantôt choqués, d'autres fois subjugués et très souvent admiratifs par tout ce que nous avons vu.

Voici donc le routing qui va nous ramener une deuxième fois à Sarajevo (et peut être même que l'année prochaine nous y retournerons encore, il reste tellement de choses à découvrir !)


Routing


le vol


Dûment escorté par mon ami Sénateur de Savoie, nous nous rendons en porte, l'ami Michel voit sa courte correspondance réduite à peau de chagrin à cause d'un retard ATC au départ de CDG. Logiquement, il pose 25 minutes avant notre départ. Possible ? Pas possible ? A voir !


photo img_9336_resultatphoto img_9337_resultat

Celui là, c'est le notre :


photo img_9338_resultat

L'embarquement est lancé en retard, ce qui arrange bien les affaires du papa de Sylvestre, le bouffeur de Canaris. Pour cela il faut descendre :


photo img_9339_resultat

Puis nous voici dans le finger :


photo img_9341_resultat

Où nous serons bloqués une dizaine de minutes, les pleins sont en cours et chez OS, ils aiment pas embarquer avec les pleins en cours. Alors que chez la plupart des autres compagnies ceci ne pose aucun problème. Instant fuselage shoot grillagé :


photo img_9343_resultat

Pour ceux qui auraient des difficultés à savoir sur quel type d'avion nous pourrions nous trouver :


photo img_9345_resultat

Instant P. :


photo img_9344_resultat

L'accueil est aimable, direction mon 2A, je laisse l'ami savoyard passer derrière le rideau :)


photo img_9346_resultatphoto img_9347_resultat

La pa(s pousser mémé dans les orties)s est tout à fait convenable :


photo img_9349_resultat

Logiquement ce triplet de sièges devrait accueillir le séant de Michel, mais pour l'instant il reste désespérément vide :(


photo img_9350_resultat

Inclinaison tout à fait symbolique :


photo img_9351_resultat

Safety card :


photo img_9352_resultat

Nous avons un slot ATC au départ, un verre d'eau et le chocolat sont distribués en attendant :


photo img_9353_resultatphoto img_9354_resultat

Et nous finissons par repousser une demi heure plus tard … Et Michel me direz-vous ?? Vous aurez la réponse un peu plus tard.


photo img_9355_resultat

Allons y tranquillement !


photo img_9357_resultatphoto img_9358_resultat

Décollage !


photo img_9359_resultatphoto img_9360_resultatphoto img_9361_resultat

Allez je ne vous fais pas attendre plus longtemps, le voilà, il est arrivé tranquillement, comme une fleur en nous disant qu'il aurait même pu passer au salon. Sacré Michel va !


photo img_9362_resultat

Le plateau est parfaitement approprié à la durée du vol, par contre les couverts en plastiques, c'est nouveau. Je penche plus pour un manque de couverts temporaires, ce n'est pas le standard habituel OS :(


photo img_9363_resultatphoto img_9364_resultat

Les finger sandwiches sont bons, la mousse au chocolat délicieuse, un bon déjeuner léger :)
J'accompagne le tout d'un jus de pommes :


photo img_9365_resultat

La Bosnie s'offre déjà à nous, il faut dire que le vol est très court :


photo img_9366_resultatphoto img_9368_resultatphoto img_9369_resultat

Presque arrivés :


photo img_9370_resultat

Puis c'est Sarajevo :


photo img_9371_resultatphoto img_9372_resultatphoto img_9373_resultat

Et nous voilà posés !


photo img_9374_resultatphoto img_9375_resultat

Les passerelles sont libres :


photo img_9376_resultatphoto img_9377_resultat

Let410 et Saab 340 :


photo img_9378_resultat

Nous dégageons la piste :


photo img_9379_resultat

Pour aller nous garer, mais pas aux passerelles :)


photo img_9380_resultatphoto img_9381_resultat

Les escaliers arrivent :


photo img_9382_resultat

Michel est intrigué par les ceintures :)


photo img_9383_resultat

Une arrivée sous le soleil en Bosnie avec deux supers amis, que demander de plus ?


photo img_9384_resultat

Servus A320 !


photo img_9385_resultat

Un coup de tampon plus tard nous voici dans la salle de livraison des bagages et retrouvons notre amie Danileja qui nous attends de pied ferme pour commencer ce week-end !


photo img_9386_resultat

srebrenica


Notre première journée était entièrement consacrée à l'histoire de cette page horrible de la guerre en Bosnie. Nous voulions absolument savoir le maximum sur ce génocide, comment l'ONU a pu laisser faire ça, qui a fermé les yeux et que c'est il exactement passé.
Ce fut une journée lourde en émotion, à titre personnel je suis allé en vomir tellement ce qu'il nous a été donné de voir et d'entendre a été dur.
Si j'ai pu visiter Auschwitz il y a deux mois avec Hervé, moment tout aussi dur, la seconde guerre mondiale reste pour moi une horreur que je ne peux pas toucher du doigt, ne l'ayant pas vécue.
La guerre en Bosnie elle, je l'ai vécue à la télé, vécue au travers d'amis bosniaques avec qui j'étais très proche entre 92 et 95 et surtout elle se rappelle encore plus fort à nous avec ce qu'il se passe en Ukraine.


On va faire le plus court possible, je ne cherche pas à vous noyer sous les informations.

Le musée mémorial est situé dans les quartiers généraux de Dutchbat (pour Dutch Bataillon) aussi appelé Unit Charlie :


photo img_9433_resultatphoto img_9432_resultat

La visite commence obligatoirement par une introduction qui est faite par soit un survivant, soit par un proche d'un décédé.


photo img_9391_resultat

La dame qui nous accueille nous raconte son histoire et celle de son frère, arrivés à Srebrenica en 1994, alors que l'enclave est sous contrôle de l'ONU, démilitarisée et censée être un lieu de refuge, approuvé par l'ONU et les Serbes.


photo img_9397_resultat

En mars 1995, les forces Serbes lancent leur plan d'épuration ethnique, c'est simple, les Bosniaques doivent disparaitre. Ils encerclent peu à peu Srebrenica et réduisent  le territoire de l'ONU jusqu'à son strict mininum, en juillet 1995, à savoir juste la base militaire des hollandais, que voilà :


photo img_9398_resultat

6000 Bosniaques trouvent refuge à l'intérieur :


photo img_9405_resultatphoto img_9406_resultatphoto img_9408_resultat

Pour donner un ordre d'idée, plus de 15'000 personnes avaient trouvé refuge dans l'enclave ici en pointillé. En 1995 cette enclave a été réduite au carré marqué Charlie Compound et Potocari en haut à droite sur la deuxième photo.


photo img_9409_resultatphoto img_9395_resultat

A l'extérieur du bâtiment, les hommes de plus de 15 ans et sans limite d'âge étaient séparés des femmes et des enfants. Soit disant pour vérifier qu'il n'y ait pas de criminels de guerre parmi eux. On leur garantissait de retrouver leurs familles après vérification. A 95% ils ont tous été tués.
Sur les 15'000 réfugiés dans l'enclave, environs 6'000 ont pris la fuite par la forêt pour rejoindre Tuzla, en zone libre.
Ici aussi à plus de 90% ils ont été massacrés. Les Serbes ont utilisés des uniformes des embuscades. Ils leur faisaient croire qu'ils étaient sauvés et une fois assez proches, ils étaient abattus.
D'autres ont été arrêtés et on leur a demandé de crier aux autres, cachés dans la forêt de se rendre, qu'ils allaient bien être traités. Une fois rendus, ils ont été emmenés et exécutés.

A l'intérieur du camp, se croyant sous la protection hollandaises, les réfugiés pensaient être à l'abri. Or, des soldats hollandais ont été pris en otages par les Serbes et la seule condition pour les libérer était de leur livrer les hommes de plus de 15 ans. Ce que les hollandais ont fait alors qu'une opération aérienne était prévue pour venir libérer l'ensemble du camp. Opération que le général Franken, en charge du camp, a fait annuler. Les premiers hommes ont été livrés aux Serbes ne laissant dans le camp que les bosniaques qui travaillaient pour l'ONU et leur famille proche

Dans la panique, une liste de 239 noms d'hommes a été dressée et transmise par fax au siège de l'ONU pour les sauver. Cette liste a été signée par le général Franken, qui a dit que les Serbes ne toucheraient pas à des gens dont l'ONU avait le nom et l'identité.


photo img_9392_resultatphoto img_9393_resultatphoto img_9394_resultat

Le document est bien signé par le général, et comme vous pouvez le voir sur la deuxième photo, tous ont été tués.
Toute cette histoire nous a été racontée par cette dame, dont le frère figure sur la liste. Il n'avait pas 15 ans. Mais ça, pour les tortionnaires, ça n'avait pas d'importance. 15 ans était l'âge officiel, mais dans les faits, beaucoup d'enfants de 10 ans et même moins ont été exécutés aussi.

On nous a ensuite présenté un film retraçant les 5 derniers jours du camp, film difficilement soutenable.

Puis nous sommes allés visiter les lieux, lourds de mémoire et de deuil. Deux salles en particulier m'ont touché durement, celle du souvenir, avec des objets ayant appartenu aux victimes, donnés par leurs familles ou retrouvés sur eux :


photo img_9399_resultatphoto img_9400_resultatphoto img_9401_resultat

Toujours accompagné de son certificat de décès.


photo img_9402_resultat

Les chaussures retrouvées dans la forêt de ceux qui ont fuit :


photo img_9410_resultat

Et la salle aux photos, terrible.


photo img_9411_resultatphoto img_9396_resultat

Ce même endroit, où a été prise la photo au dessus :


photo img_9412_resultat

En sortant du bâtiment, une dernière sculpture illustre cette tragédie. Pour ma part j'en sors complètement bouleversé.


photo img_9403_resultat

Nous nous rendons ensuite au cimetière :


photo img_9413_resultatphoto img_9414_resultat

8'372 personnes y sont enterrées, les trois points signifient que tous les corps n'ont pas encore été retrouvés et que le travail de mémoire et d'identification continue :


photo img_9417_resultatphoto img_9416_resultat

Nous sommes restés sans voix devant cette liste de noms.


photo img_9418_resultatphoto img_9419_resultatphoto img_9420_resultat

Qui donne l'impression de ne plus en finir.


photo img_9423_resultat

Et que dire de toutes ces stèles blanches …


photo img_9421_resultatphoto img_9422_resultat

Puis nous sommes montés vers la ville de Srebrenica, qui porte encore les stigmates de la guerre :


photo img_9424_resultatphoto img_9425_resultatphoto img_9426_resultat

Etrange lieu où on a l'impression que cohabitent les vivants avec le souvenir des morts


photo img_9427_resultatphoto img_9429_resultatphoto img_9430_resultat

.


photo img_9431_resultat

Si vous en avez l'occasion et si l'histoire récente vous intéresse, je ne peux que vous encourager de visiter ce lieu fort en émotion. On en ressort changé.


mini bonus de sarajevo et de la cuisine bosniaque


Sans transition et surtout pour ne pas rester sur une note amère, nous revenons à Sarajevo, que je vous ai déjà décrite longuement lors de ce flight - report ou que Vincent avait décrit ici et Michel par là ! Tout ça toujours pour vous donner envie de visiter ce pays fabuleux.

Le Pont Latin et l'endroit où l'archiduc François Ferdinand d'Autriche fut assassiné le 28 juin 1914 :


photo img_9437_resultatphoto img_9438_resultat

Le vieille ville ottomane :


photo img_9439_resultat

Un excellent plat à base de boeuf et de pommes de terre :


photo img_9441_resultat

Un non moins excellent mais épicé plat de veau et de poivrons :


photo img_9442_resultat

Un traditionnel plat de viandes :


photo img_9443_resultat

Le fameux boeuf séché de Bosnie :


photo img_9388_resultat

Âmes sensibles passez les trois photos suivantes d'agneau à la broche :


photo img_9687_resultatphoto img_9688_resultatphoto img_9689_resultat

Dessert à base de figues que personnellement j'ai trouvé être une tuerie :)


photo img_9547_resultat

Avec un traditionnel café bosniaque qui ne se boit pas du tout comme le café turc :


photo img_9550_resultat

On sort les sucres de la tasse, on prend un peu de la mousse de café du pot qu'on met dans la tasse puis on remue délicatement le café que l'on verse ensuite dans la tasse. Et selon son envie de sucre, on trempe le sucre dans le café, on croque dedans, on boit une gorgée et on recommence :)

Et pour finir une photo en hommage à la tolérance, quand une église côtoie une mosquée :


photo img_9387_resultat
Afficher la suite

Verdict

Austrian Airlines

6.1/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements1.5
Restauration8.0

Vienna - VIE

9.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services9.0
Propreté10.0

Sarajevo International - SJJ

8.4/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.5

Conclusion

Voilà pour ce vol qui fait le job, sauf au niveau divertissement où l'avion n'est pas équipé de WiFi et n'offre rien à part les hublots (et c'est déjà pas mal ^^).

RAS pour VIE et SJJ fut très fluide, les contrôles passés en deux minutes, pour l'accès nous n'avons eu aucun problème, notre amie nous a récupéré directement à la sortie :)

Vous vous en doutez, l'essentiel de ce Flight-Report est au delà du vol, il me tenait à coeur de vous présenter l'histoire de Srebrenica, même si j'utilise les termes Serbes et Bosniaques, j'ai essayé de vous raconter les faits, juste les faits, tels qu'ils nous ont été décrits et représentés dans le mémorial.

J'espère vous avoir donné l'envie d'en savoir plus, n'hésitez pas à laisser un commentaire si ce Flight-Report vous a plu, touché (voire aussi si vous l'avez détesté, je ne vous en voudrais pas ^^)

A bientôt !

Informations sur la ligne Vienna (VIE) Sarajevo International (SJJ)

21 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 606315 by
    akivi SILVER 2914 Commentaires

    Hello Stephan et merci pour ce FR vers une destination originale, bien que relativement proche de la France !

    J'ai un peu ouvert des grands yeux en voyant la prestation, ça ne fait pas très J, même si la courte durée du vol est une circonstance atténuante il est vrai.

    A bientôt !

    • Comment 606502 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci Guillaume pour le commentaire !

      La prestation est adaptée au temps de vol, mais après avoir vu ce qui était proposé avant le Covid, c'est un clair downgrade, il y avait même un plat chaud sur ce vol avant ...

      Après, sur un temps de vol aussi court, ça m'a largement suffit, même si les couverts en plastique, comment dire ... euh non :)

      A bientôt !

  • Comment 606316 by
    paulvanalsten GOLD 409 Commentaires

    Merci pour le partage.
    Un vol court OS qui offre une prestation de qualité…malgré les couverts en plastique en C. Très belles vues durant le vol.
    Un bonus difficile, et qui rappelle que l’Histoire alterne joyeux et terribles moments. Heureusement, le bonus culinaire m’a réconforté!
    A bientôt

  • Comment 606351 by
    scorph GOLD 1608 Commentaires

    Bonjour Stéphane et merci pour ce report, prestation une nouvelle fois solide de la part d'OS que je regrette de ne pas voir présente à Toulouse (comme LX d'ailleurs).

    Un joli petit suspense quand à la présence de Michel à bord, et de belles vues viennent ponctués ce vol plutôt court

    Bonus poignant qui nous montre que les horreurs de la guerre en Europe ne se sont pas arrêté en 1945 et j'ai bien peur que la situation en Ukraine amène aussi sont lot de malheurs... pour ma génération nous étions trop jeune pour avoir ce sujet dans nos livres d'histoire mais aussi trop jeune pour nous rappeler des images de cette guerre des balkans... J'avais beaucoup aimé ton premier bonus sur Sarajevo qui m'avait donné envie de visiter cette ville situé au carrefour des identités et de l'histoire de l'Europe.

    Bon vols !

    • Comment 606504 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci Hugo pour le sympathique commentaire !

      Si le premier bonus t'a donné envie d'aller en BiH, j'espère que celui qui suit sur le FR publié à l'instant devrait t'inciter à y aller très vite :)

      A bientôt !

  • Comment 606412 by
    GregLYS TEAM SILVER 329 Commentaires

    Merci pour ce report.

    En tout honnêteté, la prestation d’Austrian, l’état de la cabine, limite je m’en tamponne. Non pas que ce soit mal commenté ou mal photographié, ce qui n’est pas le cas, mais pour l’amoureux de l’ex-Yougoslavie que je suis, c’est évidemment le bonus que j’ai regardé avec intérêt.
    Et c’est très bien décrit et photographié. L’émotion est palpable. Je dois reconnaître que j’ai un peu honte de n’avoir jamais pris encore le temps de visiter ce site alors que j’ai séjourné une bonne dizaine de fois en BiH.
    Énorme merci pour ce bonus et pour la piqûre de rappel historique.

    • Comment 606505 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci Greg pour le commentaire qui m'a beaucoup touché !

      Je suis vraiment tombé amoureux de la BiH, et j'espère que le nouveau bonus sur le report publié à l'instant te rappellera de bons souvenirs, tu dois connaître tous ces magnifiques endroits, et sinon, j'espère t'en avoir appris un peu plus ^^

      A bientôt !

  • Comment 606444 by
    saintpiev GOLD 1886 Commentaires

    Merci Stephan pour cette suite à suspens jusqu'à ce qu'on voit que Michel est bien à bord !
    Effectivement étranges couverts en plastique ! Ton hypothèse doit être la bonne...
    La mousse au chocolat fait envie !
    Merci pour le bonus émouvant.
    A bientôt.

  • Comment 606529 by
    Papoumada GOLD 6649 Commentaires

    Merci Steph pour le FR.

    Un vol utilitaire et rapide, à moins que ce ne soit le contraire.

    direction mon 2A, je laisse l'ami savoyard passer derrière le rideau :)

    Discrimination sociale honteuse.^^

    Les finger sandwiches sont bons,

    De l'embarquement au catering, ce vol est une histoire de finger.^^

    La Bosnie s'offre déjà à nous,

    Prétentieux !

    Une arrivée sous le soleil en Bosnie avec deux supers amis,

    Désolé mais j'en compte 4 sur la photo. Et le finger n'y est pour rien.

    J'ignorais que Srebrenica pratiquait le tourisme mémoriel. Quant aux responsabilités, au contexte, c'est complexe.

    A bientôt l'ami !

    • Comment 606665 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci mon Franck pour ton commentaire !

      Toi tu es surclassé et tu ne t'en rends même pas compte, mais Hervé lui ne l'a pas été malgré un vol quasi complet, donc je te plussoye, c'est une distanciation sociale honteuse :)

      Madagascar ne s'est jamais offerte à toi ? Et ne ment pas s'il te plait ^^

      Oui je suis d'accord les responsabilités sont complexes, j'ai essayé de ne pas trop prendre de parti pris mais c'est impossible, quand tu sors de là, tu as deux envies, vomir et pleurer (les deux sont faites). Donc dur d'être impartial face à ces crimes de guerre.

      A bientôt mon ami !

  • Comment 606555 by
    Michelg TEAM GOLD 2975 Commentaires

    Hello mon Père Fouettard,
    C’est vrai que j’ai du presser le pas pour ne pas le louper celui-là.
    Vol très court avec une prestation adaptée mais le plastique fait tâche.
    On a pris une grande claque mémorielle à Srebrenica, bonne idée d’aborder ensuite la bonne chère et de finir sur une image de paix et de tolérance.
    Merci pour le partage mon ami et à bientôt.

    • Comment 606666 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci mon ami pour ton commentaire !

      J'ai été ravi de partager ces moments tous ensemble, et cette claque à Srebrenica était plus facile à supporter avec un groupe de vrais amis.

      Paix et tolérance, le maitre mot de ce week-end, tu as bien choisi les mots.

      A très vite mon grand !

  • Comment 606615 by
    Kethu GOLD 2293 Commentaires

    Merci Stephan pour le report sur ce voyage entre amis :)

    J'avais oublié (et pas noté sur ton FR précédent) les magnifiques tasses d'Austrian, comment refuser un petit café ou un thé avec de la porcelaine aussi charmante sur un plateau ? :D
    Plateau qui est bien adapté au vol en effet.

    La piste à l'arrivée semblerait bien avoir besoin d'être refaite ^^

    Et merci pour ce bonus. J'avais vu un film récemment sorti, fiction mais forcément très très inspiré des faits réels, sur le sujet, qui m'avait déjà bouleversé ("La Voix d'Aïda")... Je n'imagine pas comme sur place la force de l'émotion doit être forte, surtout que comme tu le dis, c'est encore si proche...

    A bientôt

    • Comment 606667 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Merci beaucoup Robin pour le commentaire !

      Les tasses sont en effet magnifiques, mais trop petites, car en plus, le café, même celui dans les Embraer, est souvent très bon. Ils ont aussi des mugs mais ils ne les sortent pas souvent.

      Je vais me pencher sur ce film et chercher à le regarder car même si c'est une fiction, le synopsis parait très près de ce qu'il s'est passé la bas. Merci pour l'idée.

      A bientôt !

      • Comment 606668 by
        Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

        En fait je viens de voir la bande annonce et non, ce n'est pas une fiction, dans la réalité, l'interprète est un homme dont toute l'histoire est décrite dans le musée. Et le reste c'est passé exactement comme ça (la liste, le sauvetage - lui voulait sauver son père et son frère - l'entrée dans le camp). Je vais voir ce film au plus vite. Encore merci.

    • Comment 606684 by
      Esteban GOLD AUTEUR 16826 Commentaires

      Ca y est j'ai vu le film et je me suis encore pris une claque, c'est effectivement l'histoire de l'interprète, jouée par une femme au lieu d'un homme, mais tout le reste est vrai, jusqu'à la proposition finale de laisser son mari sur la liste (dans la "vraie vie" il avait le droit à laisser son père, mais pas ses deux frères). Seule la toute fin est rajoutée, quand elle retourne dans son appartement et reprend sa vie. Mais sinon c'est tout à fait juste. Merci encore Robin pour m'avoir indiqué ce film.

      • Comment 606687 by
        Kethu GOLD 2293 Commentaires

        Merci pour les précisions sur le film. Je ne m'étais pas penché sur la véracité totale, je savais que c'était fortement inspiré, mais pas à ce point là...

        Et de rien, le film m'avait vraiment mis une claque aussi, mais il est resté assez discret (pas sorti dans beaucoup de salles)... Ca ne fait pas de mal de lui faire un peu de publicité :)

        je réponds là aussi pour ton commentaire sur l'autre FR : en effet je pense que la Bosnie me plairait beaucoup, ainsi qu'à ma compagne. Sans doute qu'on prévoira ça un jour prochain, je vous enverrai un message !

  • Comment 606709 by
    lysflyer GOLD 1274 Commentaires

    Merci pour le FR. J'ai toujours trouvé les correspondances affichées à VIE trop courtes. Heureusement que tout est bien qui fini bien et que le 3e larron du trio FRiste est parvenu à embarquer! À bord, si la prestation est adaptée, elle ne fait pas premium en apparence.
    Et merci pour ce bonus poignant....lest we forget...
    LYSflyer

  • Comment 607697 by
    ChrisB GOLD 2177 Commentaires

    HEllo mon cher et merci pour cette suite!

    il pose 25 minutes avant notre départ. Possible ? Pas possible ? A voir !

    n'est pas michelG qui veut, je pense que ça va le faire XD
    en nous disant qu'il aurait même pu passer au salon

    C'est beau l'amitié, il a préféré ne pas te faire stresser, lui qui avait 5 min pour passer au salon avant le retrai de la passerelle ahah
    Alors autant d'habitude je suis très fan des prestations OS (du moins des photos) autant un club sandwich en J je trouve ça moyen, du moins esthetiquement c'est pas recharché.
    Très belles photos à l'arrivée de ces paysages. La ligne de barres style HLM est impressionnante
    les passerelles ont un air de schipol avec leurs petits hublots.
    Une arrivée sous le soleil en Bosnie avec deux supers amis, que demander de plus ?

    L'apéro?XD
    Ton bonus débute fort, ça me rappelle un autre que tu as couvert il n'y a pas si longtemps, dans un autre style mais tout aussi horrible.
    pour être plus léger la gastronomie a l'air très apétissante.
    Au final ta dernière photo est un très bel espoir

Connectez-vous pour poster un commentaire.