Avis du vol United Nice Newark en classe Affaires

Compagnie United
Vol UA273
Classe Affaires
Siege 9A
Temps de vol 09:35
Décollage 01 Mai 22, 12:10
Arrivée à 01 Mai 22, 15:45
UA   #49 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 368 avis
Flight-Report
Par GOLD 1618
Publié le 1 août 2022

Annoncé à l'automne 2019, la plateforme azuréenne aura dû patienter près de deux ans avant de voir sur ses pistes un appareil aux couleurs de United Airlines. La Côte d'Azur, très prisée de la clientèle américaine pendant la saison estivale dispose depuis le 1er mai dernier d'un vol quotidien United à destination de New York Newark. La ville qui ne dort jamais est aussi le hub principal de la compagnie américaine fondatrice de Star Alliance sur la côte Est. Parmi les autres nouveautés de la compagnie, la poursuite de ses investissements au sol avec l'inauguration début 2022 de son dernier salon Polaris à Washington Dulles.

Flight-Report
vous emmène ce mois-ci chez United aux Etats-Unis à bord du vol inaugural en Boeing 767 de Nice à New York Newark et au retour de Washington à Paris en Boeing 777 afin de vous présenter le nouveau salon de la capitale américaine.


Routing

  • UA273 - Affaires - Nice → New York Newark - Boeing 767-300ER Vous etes ici
  • UA915 - Affaires - Washington → Paris - Boeing 777-200ER A venir

Ce n'est que le 27 mars dernier avec le début de la saison été IATA que l'aéroport de Nice a rouvert son Terminal 1, comme un signe d'une saison estivale prometteuse nécessitant l'intégralité des capacités aéroportuaires.


photo 0000

Historiquement, le Terminal 1 a toujours été préféré par les compagnies membres de l'alliance Star Alliance.


photo 0001

United apparaît pour la première fois sur le tableau des départs.


photo 0002

enregistrement


L'enregistrement a lieu en zone G avec 6 comptoirs ouverts, 3 pour les passagers prioritaires "Premier Access", 2 pour les passagers "Economy" et un dernier pour ceux ayant fait la procédure de vérification à l'avance "Travel Ready".


photo 0003

Comme il s'agit du premier vol, il y a de nombreux superviseurs United venus spécialement de Newark pour aider les agents aux procédures propres à la compagnie et pour l'émission des cartes d'embarquement.


photo 0004

Direction la zone d'embarquement


photo 0005

United offre le coupe file à l'aéroport de Nice.


photo 0006

Il faut ensuite se rendre en zone B où l'attente est limitée pour "tous passeports" et même nulle pour les "Citoyens EU".


photo 0007

the canopy lounge


Le salon Canopy accueille l'ensemble des compagnies non-Schengen du Terminal 1.


photo 0008

Un bon point pour l'offre qui est revenue à un niveau "pré-covid" avec le retour du libre service et des produits régionaux mais un mauvais point pour le choix de boissons car le Champagne auparavant disponible (à la demande) a été remplacé par du Prosecco (en libre service).



embarquement


La salle d'embarquement de cette partie du terminal est assez exiguë pour des gros porteurs avec peu de places assises.


photo 0017

L'embarquement s'effectue théoriquement par zone mais les files ne sont pas bien formées faute de filoguide.
Les passagers ayant l'annotation SSSS sur leur carte d'embarquement sont invités à aller sur le côté pour un questionnaire supplémentaire et une fouille de leurs effets personnels.


photo 0018photo 0019

Deux hôtesses de l'aéroport sont présentes dans la passerelle…


photo 0020

…pour remettre certificat et sachet de bonbon à l'occasion de ce vol inaugural.


photo 0021photo 0035

Ce vol au départ de Nice est proposé en Boeing 767-300ER, l'exemplaire du jour porte la nouvelle livrée de la compagnie…


photo 0022

…à l'exception du cône du nez.


photo 0023

à bord


Embarquement par la porte 1 gauche.


photo 0024

L'équipage tend une lingette désinfectante


photo 0025

C'est la configuration Premium dite "High J" qui a été choisie avec pas moins de 46 sièges Polaris (configuration 1-1-1)…


photo 0025aphoto 0025b

…22 sièges en Premium Plus (configuration 2-2-2)


photo 0026photo 0026aphoto 0026b

disposant d'un armement spécifique pour ce vol inaugural avec un pyjama en plus…


photo 0026c

…et enfin seulement 99 sièges en Economy (configuration 2-3-2).


photo 0027photo 0028

Avec une couverture et un coussin de type tour de cou.


photo 0029

De retour en Polaris, j'occuperais pour ce vol le siège 9A, il vaut mieux privilégier les sièges impair pour être au plus proche du hublot.

Il s'agit du modèle Optima de l'équipementier français Safran Seats. 


photo 0033

Un armement complet avec des produits estampillés Saks Fifth Avenue comprenant un oreiller, un coussin à mémoire de forme, une couette légère, une trousse de confort…


photo 0034

…une bouteille d'eau et un pyjama.


photo 0034a

La boite à pieds.


photo 0037

Les commandes sont accessibles sur le côté et sont assez intuitives avec notamment une molette pour régler l'inclinaison du siège.


photo 0038

Le crochet pour le porte manteau.


photo 0038a

La partie console avec la lampe d'ambiance.


photo 0038b

Le coffre de rangement qui renferme le casque audio et un miroir.


photo 0038c

Télécommande de l'IFE, prises de courant, USB A et casque.


photo 0038d

Liseuse individuelle.


photo 0038e

La têtière ajustable avec l'encoche pour la ceinture trois points.


photo 0038f

L'accoudoir côté tablette renferme l'emplacement pour la littérature


photo 0038g

…mais est aussi ajustable en hauteur pour gagner en largeur au niveau de l'assise.


photo 0038h

à noter qu'une autre prise USB A est disponible sous l'écran.


photo 0038i

Le magazine de bord "Hemispheres" met en avant cette nouvelle route vers Nice !


photo 0038g-bis

Un verre d'accueil est proposé dans un véritable verre, c'est suffisamment rare chez les compagnies américaines pour le souligner.


photo 0039

La passerelle se retire et on repousse !


photo 0042photo 0043

Précaution supplémentaire avec la présence d'un "wings walker", c'est très courant aux Etats-Unis mais excessivement rare en Europe.


photo 0044

Et avec un large comité pour saluer le premier départ d'un vol United depuis Nice !


photo 0045

Roulage pour la piste 04R.


photo 0046

en vol


Double virage à droite après le décollage pour prendre la direction du nord-ouest.

Le Cap d'Antibes. 


photo 0047

Cannes et sa Croisette.


photo 0048

Le système de géolocalisation est basique et peu personnalisable mais offre une belle définition pour la carte.


photo 0048aphoto 0049

Il faut compter un peu plus de 8 heures de vol.


photo 0050

Le contenu de la trousse de confort est complet.


photo 0052

Avec des produits cosmétiques de la marque américaine Sunday Riley.


photo 0053

déjeuner


Le service du déjeuner débute par la proposition d'un apéritif avec un mélange de noix dans un ramequin.


photo 0063

J'opte pour du champagne.


photo 0064

Le protocole pour la première prestation reste réduit avec l'absence de menu et l'ensemble du déjeuner proposé sur un seul plateau.


photo 0065

Un jeu de couvert réduit


photo 0065a

L'entrée est une simple salade verte avec des quartiers d'oranges


photo 0066

Je passe ensuite au vin rouge (Shiraz) pour accompagner mon plat.


photo 0066a

Un choix entre trois plats chauds dont une pièce de boeuf avec carottes et pommes de terre.


photo 0067

La cuisson est malheureusement américaine…


photo 0069

Des raviolis aux fromages avec sauce tomates


photo 0071photo 0072

Pas de fromages proposés et une simple glace en pot en guise de dessert.


photo 0073

Je termine ce repas avec un café noir (pas de machine espresso à bord) et un Baileys avec de la glace


photo 0076

Un repas clairement décevant à l'exception des pâtes qui étaient bonnes.


repos


Pour le habitués, il est également possible d'avoir des mules et un sur-matelas, il suffit juste de se servir dans les coffres.


photo 0077

De quoi offrir une belle surface plane.


photo 0078photo 0079photo 0081

L'équipage passe à mi-vol avec un panier comprenant divers snacks


photo 0081a

wifi et système de divertissements


L'internet par WiFI est disponible à bord, le pass messagerie est gratuit pour l'ensemble du vol…


photo 0081b

…pour pouvoir surfer librement, il faut débourser entre 5$ (1 heure) et 19$ (tout le vol), ce qui reste raisonnable car sans limite de données.


photo 0081c

Le casque à atténuation passive du bruit ambiant et la télécommande de l'IFE.


photo 0082

L'écran fixe de 16 pouces (41cm) offre un large choix de langues dont le français.


photo 0083

Les différentes rubriques de l'écran d'accueil 


photo 0084photo 0085photo 0086

La section divertissements propose les habituels films, programmes télévisés, de la musique et des jeux. Il est possible de filtrer les films pour ne faire apparaitre que les "Nouveautés" par exemple.



Plus originale, une section relaxation.


photo 0094

Des informations sur la compagnie


photo 0095

Et exclusivité de United,  très appréciés des "avgeeks", la possibilité d'entendre les conversations radio du cockpit avec le contrôle aérien !


photo 0093

collation


On approche des côtes américaines


photo 0096

La collation est offerte une heure avant l'arrivée et comprend un muffin au chocolat, une coupelle de fruits frais avec un choix entre un burger dans un bun ou une assiette de charcuterie froide.


photo 0097

Le burger est plutôt bon mais probablement très calorique.


photo 0098

approche et arrivée


C'est le début de descente.


photo 0099

Albany, État de New York


photo 0100

Il vaut mieux privilégier le côté gauche en arrivant à Newark, la configuration avec atterrissages pistes 22 étant la plus courante.

Manhattan Midtown 


photo 0101

Lower Manhattan avec One World Trade Center clairement visible.


photo 0102

Courte finale pour la piste 22 gauche, flaps full.


photo 0103photo 0104photo 0105

Bienvenue à Newark Liberty.


photo 0106

Roulage pour le Terminal C.

 Embraer E-175 de United Express


photo 0107

Boeing 777-300ER United


photo 0108

Boeing 767-400ER United


photo 0109

Boeing 767-300ER United


photo 0110

Boeing 737-700 United


photo 0112

Dernier virage pour notre porte 128.


photo 0111photo 0113

Et pour finir une vue sur notre avion avec sa livrée hybride.


photo 0114

Absolument aucune attente à l'immigration, le passage ne prendra que quelques secondes après les questions habituelles.


vidéo



PRATIQUE
United
propose un vol quotidien pendant la saison estivale entre Nice et New York Newark, le vol est proposé cette année jusqu'au 7 septembre 2022 et reprendra le 1er mai 2023 avec les mêmes fréquences.
   
La liaison est proposée en Boeing 767-300ER "High J" proposant 46 sièges en Polaris (classe Affaires), 22 sièges en Premium Plus (Eco Premium) et 99 sièges en Economy (classe économique).

Au départ de Paris CDG, United propose des vols non-stop vers Chicago–O'Hare, New York Newark, San Francisco et Washington–Dulles opéré en Boeing 777 ou Boeing 787.

Les salons Polaris accessibles uniquement aux passagers voyageant en Polaris sur les vols long-courriers (et transcontinentaux Premium) sont disponibles à Chicago O'Hare International (ORD), Newark Liberty International (EWR), George Bush Intercontinental-Houston (IAH), Los Angeles International (LAX), San Francisco International (SFO) et Washington Dulles (IAD).


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation de United Airlines.

Afficher la suite

Conclusion

L'arrivée de United à Nice montre le dynamisme et l'attractivité de la côte d'Azur pour la clientèle étrangère. Si cette nouvelle route est avant tout destinée à la clientèle américaine, elle offre aussi aux français habitant la côte d'Azur une option supplémentaire pour rejoindre les Etats-Unis pendant la pointe été. Au delà de New York, la force de United est évidemment son réseau domestique de 79 destinations et des correspondances rapides tant à l'aller qu'au retour. Il faut espérer que la ligne rencontrera le succès escompté et que ses mois d'exploitations seront prolongés afin d'offrir plus de flexibilité. En terme de produit, le Boeing 767-300ER montre quelques signes de vieillesse mais le retrofit récent le rend confortable. Reste le catering qui reste le point faible avec une prestation encore réduite.

LES PLUS :
- Nouveau vol non-stop et quotidien pour relier Nice à New York
- Avion rétrofité avec une configuration Premium
- Confort du siège Polaris offrant un accès direct au couloir et une bonne intimité
- Qualité des accessoires : trousse de confort, mules, oreiller, coussin à mémoire de forme, couette et sur-matelas
- Annonces en français avec au moins un membre de l'équipage qui parle la langue de Molière
- Offre de messagerie gratuite pendant tout le vol
- Interface et films en français sur l'IFE
- Programme "Depuis le poste de pilotage" pour suivre les conversations audios avec le contrôle aérien
- Seconde prestation chaude
- Passage des formalités généralement plus rapide à EWR qu'à JFK

LES MOINS :
- Absence d'éclairage d'ambiance (mood-lighting)
- Pas de menu ni de carte des vins distribués
- Service de catering encore réduit avec l'ensemble de la prestation principale servie sur un seul plateau avec entrée et dessert sans choix.
- Casque audio de qualité moyenne
- IFE : navigation un peu confuse et absence de personnalisation pour le programme de suivi du vol

Sur le même sujet

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 608524 by
    GregLYS TEAM SILVER 322 Commentaires

    Merci pour ce report bien détaillé.

    UA aurait pu déployer un 763 avec un nez de la bonne couleur pour cette première, mais ils n’ont peut-être pas eu trop le choix. De toute façon, pour l’immense majorité des PAX, c’est le genre de détails qui passe inaperçu ou qui ne rentre pas en dans leurs critères d’exigence.

    Les 767 commencent à accuser le poids des années mais la cabine a pris un bon coup de jeune.

    La prestation à bord semble un peu décevante et le burger bien gras. On est mis en bouche avant une arrivée aux States si je puis dire…

  • Comment 608527 by
    Kilmarnock SILVER 5808 Commentaires

    Merci pour ce récit Flavien!
    Ligne évidemment plus qu'intéressante à la fois pour les américains et les niçois souhaitant se rendre en Amérique du Nord.
    Content de voir qu'NCE se développe sur des grandes lignes internationales, cependant les salles d'embarquement restent toujours trop petites pour absorber la demande potentielle grandissante...
    A bientôt.

  • Comment 608595 by
    padawan GOLD 1845 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol inaugural : )
    Vol quotidien avec un avion à 50% "premium", UA a de l'ambition ! Au bout de 3 mois, sait-on si cette ligne est un succès ?
    Catering très américain, donc pas à ton goût, mais il doit être à celui de la clientèle visée !
    La cabine en 1-1-1 donne envie d'essayer.

  • Comment 608916 by
    Vainolas 193 Commentaires

    Merci pour ce FR inaugural. Appareil vieillissant et prestations à bord décevantes versus la Y+ UA AMS/IAD que j'ai fait dernièrement. Bonne pioche pour NCE mais la concurrence avec DL et B0 s'annonce féroce et on verra les résultats dans quelques semaines.

  • Comment 609075 by
    sconnie83 GOLD 3055 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Sympa d’avoir été invité sur ce vol inaugural NCE-EWR.
    Je n’imaginais pas un départ du terminal 1 car on y voit peu de gros-porteurs mais c’est logique du point de vue de l’alliance.
    Le salon Canopy est peu reporté contrairement à l’Infinity. L’offre semble être à peu près équivalente.
    Une cabine moderne dans cet appareil qui ne doit pas être récent.
    Je ne connaissais pas la fonction de « wings walker », effectivement elle semble être rare en Europe.
    Dommage pour l’absence de menu pour la première prestation, au moins il y a du choix entre 3 plats chauds.
    La possibilité d’avoir un surmatelas est bonne à savoir.
    C’est génial de pouvoir entendre les conversations radio du cockpit avec le contrôle aérien même si ça ne doit pas être si simple à comprendre.
    Des photos magnifiques de l’atterrissage à EWR.

Connectez-vous pour poster un commentaire.