Avis du vol Iberia Express Madrid Frankfurt en classe Economique

Compagnie Iberia Express
Vol IB3658
Classe Economique
Siege 21A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:40
Décollage 13 Jan 14, 15:50
Arrivée à 13 Jan 14, 18:30
I2   #60 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 51 avis
momolemomo
Par GOLD 2357
Publié le 13 janvier 2014
Bonjour

Voilà le retour de Madrid sur Francfort après 4 jours passés dans la capitale Espagnole.

_____________________________________________________________________________

Francfort – Madrid ~ Iberia Express (A320)
Disponible

Madrid – Francfort ~ Iberia Express (A320)
Vous y êtes

_____________________________________________________________________________

Madrid est une très belle ville, j’ai beaucoup aimé ce que j’ai pu voir. C’est beaucoup plus large et plus propre que Paris et les gens me stressent moins. Après, il a fallu s’habituer aux horaires Espagnoles. C’est à dire : Restaurants qui n’ouvrent pas avant 21h le soir, déjeuners à 14h, comédie musicale qui commence à 22h et finit à 00h45. Bref, venant d’Allemagne avec des habitudes hivernales allemandes, ça fait un petit choc.

Ne m’en voulez pas mais il y a des lieux dont j’ai complètement oublié le nom, comme celui-ci. Mais je sais où ça se trouve, c’est le principal non ?
photo P1150447

Une partie du Musée du Prado vu depuis le Parque del Retiro
photo P1150493

La Calle de Serrano qui est un peu l’équivalent de nos Champs-Élysées à Paris ou de la Goethestrasse à Francfort
photo P1150519

Là aussi j’ai oublié le nom mais c’est la cathédrale qui est en face du palais royal. Il paraît que c’est bizarre à l’intérieur, j’irais voir la prochaine fois.
photo IMG_3449

Pour notre défense, les Espagnols ne sont pas meilleurs que nous en Anglais. Le peu où je me suis baladé seul, j’ai toujours eu besoin d’utiliser un mix de langage de signe improvisé ou alors j’ai essayé de prendre un mot d'origine latine et de le tourner en version Espagnol (ce qui est peu efficace mais parfois on a des surprises).


Passons au vol

Lundi 13 janvier, 14h, je prends un taxi pour rejoindre l’aéroport de Barajas. Mon vol pour Francfort part du T4 à 15h50.
Le tarif en taxi est fixe : 30€.
Le temps de trajet, lui, n’est pas fixe (vous vous en doutez). Depuis le centre de Madrid il faut compter 20mn.
photo IMG_3463

Je vais pour m’enregistrer sur les bornes puisque maintenant on n’a pas le droit de le faire aux comptoirs. Il faut juste venir déposer la valise avec le bag tag et sa BP en main. Mais problème, il y a uniquement ma BP qui sort, rien d’autre. Alors je recommence toute l’opération et maintenant la borne me dit que je dois payer 60€ pour mon bagage. Alors la tu rêves ma jolie !
Je vais voir une agents, qui ne parle pas un seul mot d’anglais mais comprend parfaitement mon problème. Elle essaie elle-même sur une borne mais on se retrouve avec le même problème : 60€
Je ne cèdes pas, elle ne cède pas et on va voir une autre collègue, qui ne parle pas mieux anglais que la première. Elle m’emmène vers un comptoir où elle imprime le tag, le pose sur ma valise et me souhaite un bon voyage. Tant mieux parce que je ne les avais pas les 60€.

La sécurité est rapide et je suis les panneaux vers les portes H, J et K parce que notre porte n’est pas encore annoncée à 45mn de l'embarquement mais on sait qu’elle se trouve dans ces trois lettres.
Le design de l’aéroport est très sympa. Ça change carrément de l’autre terminal où était la TAM il y a 2 ans.
photo P1150524photo P1150525

On prend un escalator qui nous emmène directement dans le duty free.
photo P1150526

Je trace ma route pour aller spotter un peu
Commençons par un A321 d’Iberia
photo P1150527

Un A320 de CSA Czech Airlines qui repousse au milieu d'avions d'IB
photo P1150530

Un B738 de Ryanair passe au loin
photo P1150531

Je me suis installé vers le milieu du terminal parce qu’il est immense, la photo représente un peu moins de la moitié de ce terminal et les panneaux de l’aéroport disent qu’il faut compter 15 à 20mn de marche pour le traverser en longueur. J’ai un peu autre chose à faire et je suis un peu flemmard sur les bords.
photo P1150532

30mn avant le début de l’embarquement, notre porte est annoncée, ce sera la J42. Je m’approche de la porte et…non ! Ce n’est pas possible ! Que vois-je au loin ? Le EC-LVQ. Dites moi pas que je vais avoir la même immatriculation !
photo P1150533

Ouf ! Fausse alerte, c’est la porte juste à coté. La notre, c’est celle-là et pour le moment il n’y a pas d’avions.
photo P1150535

Bah tiens, le voilà. EC-JFH, 10 ans et quelques. Il a volé pour IB, Vueling puis Iberia Express.
photo P1150537photo P1150538photo P1150539

Les BP d’Iberia sont très chargées, il y a plein de trucs écrits dessus qui ne sont pas forcement utiles
photo P1150540

Pendant que notre avion débarquent ses passagers, je continu à spotter un peu.
Avec ce B772 d’Aeromexico
photo P1150542

Un ATR d’Iberia et pas n’importe lequel, c’est le 1000e ATR.
photo P1150543

L’embarquement débute à l’heure et par groupe. Etant dans le groupe 2, j’embarque rapidement.
Les passerelles sont ouvertes et permettent de voir à l’extérieur.
photo P1150548

Notre avion
photo P1150546

Et le EC-LVQ qui a fait mon vol aller
photo P1150547

L’accueil des hôtesses est agréable, c’est surtout qu’elles deviennent complètement gaga à la vue du bébé de la femme devant moi.
Je rejoins mon 21A, où le pitch est vraiment limite. Je ne sais pas comment fait l’homme au 21C qui fait deux têtes de plus que moi et mon mètre 80 ainsi que quelques tailles de pantalon en plus aussi.
photo P1150550

L’embarquement avance, Mr 21C est aux aguets et ça se voit qu’il espère secrètement mais intensément que l’on ait pas de voisin. Raté !
photo P1150551

Il fait hyper chaud dans l’avion est l’air est très sec.
Nous repoussons dans les temps et on doit rejoindre la piste qui est à l’opposé du terminal et donc de l’aéroport. Je vais pouvoir continuer à spotter un peu.
L’A321 d’IB qui est fier de sa sélection nationale. Pour moi, parler l’Espagnol se limite à Que Tal, Gracias et Hola, mais j’arrive quand même à comprendre quand c’est écrit mais à l’oral, ils parlent à une vitesse incroyable que je comprends un mot sur 100 et au bout d'une minute je suis complètement largué.
photo P1150554

Et une nouvelle livrée Iberia !
photo P1150557

Un A330 d’Air Europa qui s’est envolé
photo P1150558

Nouvelle ou ancienne ?
photo P1150560

Un A332 d’Avianca
photo P1150561

Un B767-300 de LAN, le 787 est déjà partit vers Francfort
photo P1150563

Un A332 de la TAM
photo P1150566

Les tours de Madrid, il paraît que c’est un fiasco total.
photo P1150565

Et décollage avec 15mn de retard. Ça prend du temps de traverser un aéroport comme Madrid
photo P1150569

La montée est légèrement turbulente mais rien de spécial.
photo P1150572photo P1150573

Le winglet
photo P1150575

La traversée des Pyrénées a été rapide. Quasiment rien a voir, on était proche de la cote Atlantique alors de mon côté… Pas grande chose à se mettre sous la dent.
photo P1150578

Il fait toujours une chaleur épouvantable dans cet avion et l’air est toujours aussi sec. Si bien que je commence à être un peu assoiffé. Les hôtesses ont commencé le service et je vais pouvoir leur demander de l’eau quand elles passent. Retour rapide à la réalité, je suis sur un vol Iberia, Express en plus. Il n’y a pas de service gratuit et je doute fortement que l’eau soit gratuite.
J’ai du transformer une pièce de 2 en petite bouteille d’eau. Au moins c’est servit avec le sourire.
photo P1150584photo P1150585

Pendant un bon moment on a suivit ces deux là
photo P1150587

Puis la nuit commence à l’emporter et on va bientôt débuter notre descente.
photo P1150592photo P1150593

Pour un atterrissage à l’heure à Francfort où l’on débarque par bus, évidement.
photo P1150605

Ma valise viendra très rapidement, dans les premières. L'endroit est un peu congestionné avec le vol Oman Air de Muscat, l'Air France de Paris, le KLM d'Amsterdam et le notre. Je sors et je rejoins le terminal 1 pour prendre le s-bahn vers Francfort. Sur le chemin, j’ai eu le droit à une manifestation des riverains contre le trafic de nuit à FRA. Ils ont déjà gagné une fermeture de l’aéroport de 23h à 5h mais maintenant ils veulent de 22h à 6h. Alors ils étaient là avec leurs drapeaux, t-shirt et autres trucs, tapant sur des casseroles et faisant peur aux pauvres passagers qui venaient d’arriver ou qui repartaient.
Je prends une photo rapide parce que c’est marrant puis je me dépêche de rejoindre la gare parce que les casseroles ça tape sur les oreilles.
photo IMG_3466

Je prends le train vers la Hauptbanhof où se trouve [url=http://flight-report.com/fr/search.html'compagnie=&idCompagnie=&numeroVol=&aeroportDepart=&idDepart=0&aeroportArrivee=&idArrivee=0&constructeur=0&avion=0&author=Alcam&idAuteur=1348&recherche=1#Result]Alcam[/url] qui m’attend pour une rapide et sympathique rencontre FR improvisée.

Me voilà maintenant à Francfort pour une durée de 36h et normalement je devrais revoir Alcam à l’aéroport lors de nos départs respectifs.

Merci de m’avoir lu.
Afficher la suite

Verdict

Iberia Express

5.1/10
Cabine4.5
Equipage6.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Madrid - MAD

7.9/10
Fluidité8.5
Accès9.0
Services6.5
Propreté7.5

Frankfurt - FRA

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

- Confort : Le vol aller était correct puisque je n'avais pas de voisin. Le retour est un peu plus dur, le pitch est vraiment mauvais et on sort de l'avion avec de légères courbatures. Le siège est peu confortable pour un vol de cette durée et l'inclinaison est vraiment limité.

- Equipage : Pas grand chose à dire la dessus. Elles ont fait ce qu'elles devaient faire avec le sourire, on en attend pas vraiment plus d'un vol Iberia Express.

- Catering : Il y a du choix dans le menu, beaucoup de choix mais ça reste un service payant. Même pour de l'eau alors que la température et l'aridité de l'air étaient assommants.

- Divertissement : Nada

- Ponctualité : Enfin un aspect correct de ce vol !

- Madrid est un très bel aéroport. J'aurais juré qu'il était plus éloigné du centre ville. Il est spacieux, moderne et les contrôles sont rapides. Mais au niveau des indications, c'est un peu flou et confus. Mis à part le Duty free, il n'y a pas beaucoup de commerces.
- Francfort, je l'ai vu rapidement. J'avais une envie très pressante et c'est le premier endroit où je suis allé en descendant du bus. Mais est-ce qu'on peut m'expliquer quelque chose, pourquoi les gens vont dans les cabines et ne ferment pas la porte ? Pourquoi ?! Autrement les bagages sont venus rapidement et rejoindre la gare est assez simple quand on est habitué. Et niveau animation, organiser un manifestation pour distraire les passagers est une idée très intéressante !

En tout cas, que ce soit voulu ou pas, je reprendrais Iberia Express pour aller à Madrid.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Frankfurt (FRA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 33 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Frankfurt (FRA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Airlines avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 32 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.