Avis du vol Air France Paris Antananarivo en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF 934
Classe Affaires
Siege 2 A
Temps de vol 10:25
Décollage 04 Jan 14, 10:35
Arrivée à 04 Jan 14, 23:00
AF   #47 sur 123 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4301 avis
Papoumada
Par SILVER 8149
Publié le 23 janvier 2014
Bonjour à tous. Veuillez accepter tous mes voeux pour 2014.

Dernier opus de la série hivernale (pour l’Europe) avec le retour à Madagascar : le devoir m’appelle !

Afin de respecter la logique narrative, le bonus malgache se trouve à la fin du reportage. Logique de voir Mada une fois arrivé à Mada !


Pour ceux qui auraient manqué les épisodes précédents…
[TNR-CDG : AF Business class : c’est ici]

[CDG-TLS : AF Economy : c’est ici]

[TLS-CDG : AF Economy : c’est ici]



A peine débarqué, la consultation rapide d’un panneau d’information m’indique que mon vol partira non du 2F mais des portes L. L’an dernier, c’était des portes M ce qui m’avait permis de découvrir le salon afférent.

Je me dirige vers la PAF, où la file d’attente grossie par l’affluence –mais peut-on reprocher à des voyageurs de voyager ?- s’écoule fort mal de par le faible nombre de PAFmen (toujours la recherche du service haute qualité en France.) Personne du côté PARAFE Allons- y ! Eureka ! Ça marche et me voilà airside avec pas mal de temps à perdre. Notons que l’on m’épargne dans ce sens de la correspondance un nouveau passage par le PIF.
photo DSCN0962

Je déambule à travers le duty free à la recherche de babioles typiquement parisiennes promises à quelques connaissances Gasy.
Ici, ce n’est pas trop le genre.
photo DSCN0961

Ici c’est moche (enfin kitch en langage politiquement correct) et encombrant.
Je trouve dans la même boutique quelques porte-clés à Tour Eiffel que je vous épargnerai.
photo DSCN0966

Vérification de la porte : L46 ; nous sommes prévus à l’heure… ce qui peut permettre d’envisager une arrivée à l’hôtel vers 1h le lendemain matin. (Je compte deux heures pour débarquer, passer la PAF, recevoir les bagages et saluer ces messieurs de la douane qui demandent les étrennes…)
photo DSCN0964

N’ayant ni faim ni soif, je déambule dans le couloir L et atteins la zone où sont traités les A380 AF.
A380 en cours de ravitaillement.
photo DSCN0968

Le museau du même.
photo DSCN0969

L’une de ses quatre turbines Engine Alliance si je ne m’abuse.
photo DSCN0970

Un voisin à un stade différent de son nettoyage – ravitaillement.
photo DSCN0972

Le dernier livré de la flotte AF dans sa livrée 80° anniversaire.
photo DSCN0974

« Miroir, joli miroir… »Pour les mauvaises langues qui écrivent que les aéronefs d’AF ne sont pas propres. ;)
photo DSCN0977

Son train.
photo DSCN0980

Son nez.
photo DSCN0981

Le même en plan large.
Mon spotting spécial A380 n’est nullement annonciateur d’un spotting baleines à Sainte-Marie.
photo DSCN0978

Après cette promenade dans le terminal L et ce spotting peu favorisé par l’éclairage naturel il est temps de rendre visite au salon.
photo DSCN0984

L’accueil est courtois à défaut d’être chaleureux. Pas de trace d’une offre Clarins.
Je prends le chemin de la douche. Pas besoin de laisser son BP à la Cerbérine, les cabines sont en libre service. Il suffit de toquer à la bonne porte.
Passage devant l’espace numérique.
photo DSCN0999

La cabine est spacieuse et propre.
image

Kit l’Occitane et kit serviettes.
photo DSCN0988

La douche est en bon état, son débit est très correct et il y a toute l’eau chaude dont vous pouvez rêver. Le concepteur de cet espace a donc été plus avisé que son collègue en charge du salon du 2F. Les lecteurs qui trouvent ce propos obscur peuvent se référer à mon FR CDG-TLS (lien en intro.)
photo DSCN0989

Le plastique du lavabo a souffert.
photo DSCN0987

Séchoir à cheveux et lavabo.
photo DSCN0986

Ainsi rafraîchi et rasé –je n’en avais pas eu le temps avant de partir de mon Tarn d’origine – je me sens mieux à même d’affronter la longue journée qui m’attend.
Allons voir du côté de l’offre.
Chemin faisant on traverse une 2 X 2 voies.
photo DSCN0991

Le salon est composé d’une alternance de modules : espaces repos, restauration, travail et on recommence.
Voici l’espace restauration et rafraîchissement.
photo DSCN0995

L’offre de nourriture est rachitique. Pour être complet, il faut rajouter un réfrigérateur avec des yaourts.
photo DSCN0997

L’offre de boissons est beaucoup plus conséquente mais c’est trop tôt pour moi. ? Surtout après les agapes de fin d’année.
Champagne Deutz.
photo DSCN0992

Vins rouges.
photo DSCN0993

Blancs et rouges.
photo DSCN0994

Le petit-déjeuner de la Croix du Sud étant loin et l’embarquement pas encore appelé, voici ma sélection.
photo DSCN1001

Photo corporate et reflets.
Je précise que je n’ai pas répondu à la proposition qui m’est faite au bas de l’écran.
photo DSCN1003

Vue générale de la zone de restauration, peu fréquentée ce samedi à 10h.
photo DSCN1005

Offre de presse.
photo DSCN1006

Il est temps de quitter ce salon qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.
Coup d’œil aux écrans : mon vol pour TNR est toujours annoncé et à l’heure et en porte L46.
photo DSCN1006

Je me dirige donc vers le lieu idoine.
photo DSCN1009

Pour dire les choses, je ne trouve pas cette zone L agréable et esthétiquement réussie.
Espace numérique en libre service et 747 en arrière-plan.
photo DSCN1010

Gros plan sur le 747.
photo DSCN1011

L’embarquement des Skypriorities est appelé.
photo DSCN1015

En fait c’est la ruée générale, aucune file n’étant matérialisée. Pas grave en soi mais je trouve assez stupide d’annoncer une procédure et de ne pas se donner les moyens par un marquage adéquat des files de la faire respecter. Autant laisser faire l’embarquement général et appeler ensuite, au salon par exemple, les SP.
photo DSCN1016

Notre B777-200 ER : F-GSPO a pris son envol le 15 janvier 2001.
photo DSCN1019

Son train avant.
photo DSCN1020
Prise sous cet angle, on a l’impression que la passerelle est interdite au public dans les deux directions.
photo DSCN1022

Vu de plus près. Je vous rassure, il n’y a pas de P sur ce vol.
photo DSCN1021

Je prends ma place tout en réalisant quelques photos d’ambiance de cette cabine J bien remplie et peuplée de pas mal d’enfants, comme à l’aller. On en viendrait presque à plaindre ces pauvres hères qui ont un risque statistique élevé de devoir rejoindre la bétaillère quand ils seront grands…
photo DSCN1026

La cabine est équipée des célèbres NEV 4.
photo DSCN1025

Mon siège, le 2A, pour les 11 prochaines heures.
photo DSCN1027

La double passerelle vue du hublot.
photo DSCN1029

Espace généreux et IFE riquiqui. Du grand classique AF.
photo DSCN1030

Commande des sièges : simplissime et efficace.
photo DSCN1031

Nous somme bien à bord d’un 777-200 ER : c’est écrit dessus… enfin, sur la carte de sécurité.
photo DSCN1032

Verre d’accueil Billecart-Salmon servi par un équipage affaire exclusivement féminin type « mamies américaines » à l’exception d’une jeune PNCette.
Trinquons au 1° LC de l’année !
photo DSCN1033

La trousse de confort des 80 ans.
photo DSCN1039

Nous repoussons sous une météo bien triste. Le 747 n’est plus masqué par la passerelle.
photo DSCN1040

A340 et engin de repoussage pour ceux qui lisent entre les gouttes.
photo DSCN1042

Le voisin. Notons qu’en 2011, le CDG-TNR d’hiver était opéré en A340. Cela a changé lorsqu’AF a cédé deux de ces appareils à MD. Lien de cause à effet ?
photo DSCN1044

Monocouloir au contact.
photo DSCN1045

L’A340 de Mauritius est toujours là et guère plus net.
photo DSCN1046

Notre prédécesseur…
photo DSCN1047

… roule vers son envol.
photo DSCN1048

Le même que nous nous apprêtons docilement à suivre.
photo DSCN1049

Un coucou aux voitures et un dernier regard pour quelques mois sur une route décemment goudronnée.
photo DSCN1050

Nous rendons visite au Terminal 1 et à l’univers One World.
photo DSCN1051

Dérives CX et AC.
photo DSCN1052

Un peu plus loin, CZ et Air Algérie (identifié par Numéro_2)
photo DSCN1054

AA dans une livrée à mon goût très réussie.
photo DSCN1057

« Tout le monde s’éclate, à la queue leu leu » !
photo DSCN1060

Bye bye !
photo DSCN1062

C’est notre tour de nous élancer vers TNR.
Au passage, dérives KQ et Saudi Arabia.
photo DSCN1064

Air FlyingJapans.
photo DSCN1065

Nous nous élevons au-dessus du grenier à blé français.
photo DSCN1068

Le mitage urbain est très présent.
photo DSCN1069

La couche nuageuse limite rapidement toute prise de vue.
photo DSCN1072

Un petit tour pour se dégourdir –déjà – les jambes.
Galley avant.
photo DSCN1074

Visite des commodités. Des serviettes surnuméraires sont posées à la droite du lavabo.
photo DSCN1076

Les traditionnels produits Clarins.
photo DSCN1077

Maman unijambiste prend soin de bébé jambes en l’air. Shocking !
photo DSCN1079

Avant le tomber du rideau, l’ambiance, studieuse, en J.
photo DSCN1075

La cabine en 2-3-2 offre 35 sièges. J’aime bien l’harmonie des tons mais beaucoup moins l’IFE timbre-poste.
photo DSCN1081

Je reviens à ma place et découvre le menu dans sa livrée 80° anniversaire déposé sur mon siège.
photo DSCN1082

Du côté du fruit de la vigne (et du travail des hommes) rien n’a changé en 2 semaines.
Billecart-Salmon et val de Loire.
photo DSCN1083

Minervois et Saint-Estèphe.
photo DSCN1084

Apéritifs et porto.
photo DSCN1088

Bière solitaire, il n’y a donc pas de Numéro_2 ;)), « boissons hygiéniques » comme on les nomme à Mada (par antiphrase ?) et eaux.
photo DSCN1089

Cafés, dont espresso, thés et digestifs.
photo DSCN1091

Un premier apéritif est servi agrémenté de mini-gaufres. On note la disparition de l’amuse-bouche. Est-ce l’innovation du nouvel an ?
photo DSCN1092

Les gaufres, mini-bretonnes.
photo DSCN1093

Je sirote mon Billecart-Salmon tout en découvrant le menu. Du grand classique. Sauf que le trio de dessert a disparu.
L’instant fraîcheur annoncé « servi en cours de vol » ne le sera pas.
photo DSCN1086

Le choix des plats chauds.
A peine le menu distribué, la chef de cabine affaire informe les PAX Elite + que le plat de viande a été chargé en très faible quantité et leur indique qu’ils sont prioritaires pour le choix. Un beau geste.
photo DSCN1085

Les nuages. Pas le moindre paysage à se mettre sous l’objectif.
photo DSCN1094

Deuxième apéritif pour bien m’ouvrir l’appétit.
photo DSCN1096

Voici l’entrée en scène de la star AF : le trolley !
photo DSCN1095

Le premier plateau. Entrée, salade et fromage. Pain aux olives et pain de campagne. Aucun des deux n’est chaud ; les deux sont frais : c’est donc parfait.
photo DSCN1097

Ok ! J’enfonce les portes ouvertes, j’énonce un lieu commun, mais que voulez-vous : il est ridicule de servir les 2 bouts de fromage (tiens, Sofitrans en met 3 !) avec l’entrée ; d’autant plus que ce vol de jour est suffisamment long pour permettre aux PNC d’effectuer les passages cabines nécessaires.

Voici les 2 malheureux morceaux de fromage, quasi-expulsés de leur assiette. Accessoirement, je n’aime pas le chèvre et il n’y a bien sûr aucun autre choix possible.
photo DSCN1099

Reprenons les choses dans l’ordre. « Pressé de gambas à la tomate (…) terrine aux deux foies gras (…) : le littéraire de service est en verve.
La quantité n’est pas gigantesque mais c’est excellent.
photo DSCN1098

En attendant la suite, jetons un œil par le hublot. Toujours les nuages. Cette année, pas de beaux sommets alpins enneigés.
photo DSCN1100

Pour le plat principal, j’adore l’agneau et je sais que je n’en verrai vraisemblablement pas pendant 7 mois. Néanmoins, je décide d’accorder à confiance à Thibault Ruggeri : Merlu, carottes et Verjus.

Le tout arrosé de Minervois, pour changer du Saint-Estèphe de l’aller et faire durer les vacances.
photo DSCN1100

La présentation n’est pas une réussite : c’est dommage car le jeu des couleurs est intéressant. Ainsi, je lance une idée au DRH d’AF : dans le cadre des milliards affectés en France à la formation professionnelle, il conviendra d’organiser un stage pour valider auprès des PNC(ette)s de la Compagnie la compétence : « utilisation du four du galley. » Je suppose qu’il n’existe pas des milliers de références de fours sur le marché ; si de nombreuses compagnies aériennes parviennent couramment à servir à leurs passagers des plats joliment présentés, cela signifie que le hic ne provient pas du matériel mais de la capacité du personnel à l’utiliser. Je me permets même l’hypothèse audacieuse suivante : Thibault Ruggeri n’aurait pas remporté le Bocuse d’Or avec ce genre de présentation !
photo DSCN1105

Présentation ratée mais plat excellent : les différentes variétés de carottes utilisées offrent des consistances différentes : fondantes ou craquantes. Les saveurs sont agréables, le poisson très bon. Je n’hésite pas à recommander la proposition de Thibault Ruggeri.
Je suis d’autant plus satisfait de mon sort que mon voisin a fait le choix de l’agneau et se voit servir une minuscule portion carbonisée.
photo DSCN1106

Toujours des nuages, mais la densité semble moindre.
photo DSCN1107

Le merlu est terminé lorsque nous nous rapprochons de Messine où les adeptes de paillardes savent que l’on pêche la sardine.
photo DSCN1108

Malgré les nuages, la vue du détroit qui sépare l’Italie péninsulaire de la Sicile est magnifique.
photo DSCN1110

Une seconde vue, pour le plaisir.
photo DSCN1111

En attendant le dessert, quelques images de la péninsule captées du côté gauche de l’avion. Je suppose que mes homologues du côté droit peuvent admirer l’Etna et peut-être Taormine. Enfin, si le cache hublot n’était pas baissé.
photo DSCN1120

Vallée calabraise.
photo DSCN1118

Et nous voilà au large.
photo DSCN1130

Notre aéronef a 13 ans et toutes ses rayures.
photo DSCN1131

Voici le dessert : gâteau au chocolat et glace aux marrons. Je demande un espresso, proposé au menu ; la PNCette revient bredouille, la machine étant en panne. Je joue donc l’incrédulité ingénue, arguant qu’au départ de CDG ce genre de chose ne peut, ne doit pas être, et on me répond, certes courtoisement, que l’on ne cloue pas au sol un avion pour si peu… Je me contente donc de jus de chaussette.
photo DSCN1132

Gros plan sur le fondant, délicieux.
photo DSCN1133

L’Armagnac est servi en même temps que le dessert. On eut pu imaginer le protocole prévoir l’offre digestive lors d’un deuxième service de café. N’est-on pas en J ?
photo DSCN1135

Mais il est vrai que le temps presse : il ne reste “que” 7h39 de vol ;-)
photo DSCN1139

Vol au-dessus de la Méditerranée.
photo DSCN1136

Les côtes de la « Lybie heureuse » comme disait la Pythie à Bathos approchent. Va-t-on entendre les sirènes du port d’Alexandrie, prêter serment à Koufra ou prendre un taxi pour Tobrouk ?
photo DSCN1140

Les vents sont très favorables.
photo DSCN1141

Les PNC passent pour demander de baisser les hublots de ce vol de jour. Je ne m’exécute que partiellement : je ferme pour regarder un programme sur l’IFE mais ouvre pour me laisser hypnotiser par la vue du la Terre, 10000 et quelques mètres en-dessous, tout en écoutant de la musique. Ambiance propice à la rêverie.
Nous survolons le désert lybien.
photo DSCN1144

Paysage de steppe ?
photo DSCN1145

Ou reflet des nuages ?
photo DSCN1146

Je décide d’aller faire un tour à l’arrière à la recherche de connaissances.
Vue de la première cabine éco.
photo DSCN1150

Je rencontre une famille d’amis avec un bébé. Certes, le rang permettant de fixer un berceau leur a bien été attribué, mais aucun berceau n’a été chargé sur ce vol. Service haut de gamme…
La discussion se poursuivant, je m’assois sur un siège libre et redécouvre l’exiguïté et la raideur d’un siège Y…
Deuxième cabine éco.
photo DSCN1154

Je remonte à ma place non sans m’arrêter en Y+.
Les deux sièges latéraux gauche.
photo DSCN1149

La comparaison des IFE et de l’espace disponible avec ce qui est offert en Y est sans appel. Ce produit Y+ serait un excellent compromis avec un siège un peu plus confortable et un catering plus soigné. J’interroge la jeune PNCette sur la réalité, sur ce vol, des améliorations promises en Y+. Elle m’indique que cela ne concernent pas la ligne CDG-TNR : pas de deuxième service chaud en Y+ ce soir.
Les 4 sièges centraux. Même configuration que chez UU en 777.
photo DSCN1155

Nous continuons la discussion au galley. Sur certains aspects, elle me semble peu au fait des évolutions de son entreprise : elle m’indique que la classe Alizé sur les lignes COI existe encore avec un protocole propre (il me semble avoir lu le contraire il y a deux ans.) Nous évoquons ensuite AF, ses perspectives, les points à améliorer ; je mentionne la concurrence ; et mets un terme à la discussion lorsque cette jeune personne, blonde, m’explique qu'Emirates et ses consœurs du Golfe réussissent car elles ne payent pas le carburant ; non sans lui avoir fait remarquer que lorsque ces avions s’élancent de CDG, de JFK, de SYD ou de BKK, ils doivent avoir fait le plein et réglé la facture correspondante…
Tout n’est donc pas encore gagné au pays de Transfrom 2015.

Je retourne donc à mon siège, correspondant à la source de lumière principale sur la gauche de la photo.
photo DSCN1156

GE 90 sur fond de désert.
photo DSCN1157photo DSCN1160

Je regarde, ou plutôt essaye de regarder un film, mais la taille et la qualité de l’écran ne participent guère à rendre l’activité agréable.
Encore 4h31 de vol. Nous sommes attendus à TNR avec 18 minutes de retard. On a connu pire.
photo DSCN1167

L’horizon devient orange.
photo DSCN1161

Le réacteur aussi.
photo DSCN1165

Encore le GE 90 pour les amoureux de la bête.
photo DSCN1166

Fondu orange.
photo DSCN1162

Lorsqu’il devient inutile de jouer avec le cache-hublot, nous naviguons entre Soudan et Ethiopie.
photo DSCN1168

Un peu de lecture, de divertissements et l’heure de la collation arrive.
Le menu.
photo DSCN1087

Le plateau. Le fromage blanc et la tasse tendent à rappeler que cette collation s’appelle « petit-déjeuner » en Y et en Y+ ! A 20h de Paris et 22h de Tana, cherchez l’erreur !
photo DSCN1170

Gros plan sur le risotto, agréable à déguster.
photo DSCN1172

Et sur la salade de fruit, aussi belle que bonne. ;)
photo DSCN1173

Le service s’achève à l’aplomb de Moroni.
photo DSCN1175

Les derniers kilomètres sont toujours les plus longs. D’autant que se bousculent les questions et les paris sur le temps nécessaire pour venir à bout de la PAF, récupérer le monticule de valises et les présenter aux douanes.
photo DSCN1179

Nous voilà à Madagascar.
photo DSCN1176

La descente se passe sans encombre.
Dernière vue de mon espace : toujours utile pour conclure un FR.
photo DSCN1180

Au toucher de roues nous apprenons que TNR se situe à 1257 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le décadrage est dû au freinage ;-)
photo DSCN1185

Voici la seule image regardable de TNR prise pendant le roulage après demi-tour dans la raquette.
photo DSCN1186

La passerelle est longue à arriver. Dès lors, une fois au pied de l’avion, c’est le sprint. J’arrive en tête à l’obstacle PAF que je franchis haut la main avec la complicité d’un PAFman qui se met au boulot en me voyant me diriger vers lui. Fiche PAF, fiche médicale, tout est promptement expédié.
Ne reste plus qu’à attendre les bagages. Cela dure une petite vingtaine de minutes : il faut d’une part extraire les conteneurs de notre 777 mais auparavant terminer la livraison des valises du MD 10 en provenance de CAN et BKK.
Les priorités seront presque respectées.
Et pour terminer sur une illustre citation…
photo DSCN1188

Les courageux qui sont parvenus au bout de ce long reportage ont gagné le droit de découvrir un nouveau bonus malgache.
Ceux qui sont épuisés peuvent directement aller à la conclusion et, s’ils en ont encore la force, laisser un petit commentaire. Merci !


Place au bonus malgache. C’est la deuxième partie du voyage exploratoire présenté en introduction du FR aller.

Commençons par la riante cité de Fianarantsoa, créée par la puissance coloniale à la fin du XIX° siècle. Cette ville est avant tout une halte sur la RN7, grosso modo à mi-distance entre Tana et Tuélar mais aussi un carrefour entre la côté de l’Océan indien que l’on peut rejoindre par le train (un bonus à venir peut-être) quand il fonctionne et les hauts plateaux. Fianar (pour les intimes) n’a pas bénéficié d’un plan d’urbanisme général et se présente comme une juxtaposition de quartiers.
Vue panoramique avec, en arrière plan, l’aéroport qui accueillait encore des vols réguliers MD en 2001.
photo DSCN9970

Vue générale du quartier « historique » : au sommet, la Rova (palais de la reine) aujourd’hui disparue, au pied, la cathédrale. Entre les deux, des ruelles et des maisons typiques.
photo DSCN9960

La cathédrale catholique.
photo DSCN9891

Rue escarpée.
photo DSCN9949

Une ONG travaille à la restauration de ce quartier, à la préservation de l’architecture traditionnelle.
Un exemple de maison.
photo DSCN9926

Notre jeune guide auto- proclamé : 12 ans, un très bon français, une bonne culture des départements métropolitains et un esprit vif. Le sens du commerce aussi.
photo DSCN9895

Fontaine publique : la préposée encaisse les quelques ariary demandés.
L’accès à l’eau potable existe, mais l’eau courante n’est pas disponible partout dans les centres urbains. Imaginez dans des lieux plus reculés.
photo DSCN9905

Comme souvent, ce sont les enfants qui s’acquittent de la corvée d’eau.
photo DSCN9943

Le panneau indicateur du carrefour principal illustre bien des choses.
photo DSCN9892

Je trouve celui-ci assez parlant, symboliquement du moins.
photo DSCN9887

Place principale de la ville coloniale : jadis dénommée d’après un glorieux maréchal de France, aujourd’hui place de l’Indépendance. Au fond la mairie, modèle années 50, 100% d’origine.
image

Autre exemple de maison.
photo DSCN9866

Madame prend gentiment la pose alors qu’elle prépare le repas du soir.
photo DSCN9974

Rencontre au hasard de la rue.
photo DSCN9981

Autre maison bien tenue.
photo DSCN9984

Dans la ville basse, à proximité de la gare, le vahaza qui cherche à se rafraîchir d’une THB ou d’une Libertalia est fréquemment sollicité. Ici ce n’est pas seulement « vahaza, donne moi l’argent ! » mais on vous propose d’acquérir une carte postale en papier antaimoro décorée de pétales séchées.
photo DSCN9996

La visite de Fianar serait tronquée sans passer par son emblématique hôtel qui crédite sur tous les programmes aériens et hôteliers.
Dédicace à Pititom, le maître incontesté et inégalé de la spécialité.
photo DSCN0175

Dédicace à Marathon qui mesurera, avec son mètre à couturière ou par tout autre moyen à sa convenance, l’adéquation entre l’ouvrage d’art que nous espérons emprunter et le trafic qu’il doit supporter à la sortie sud de Fianarantsoa. Et peut-être aussi sa longévité théorique.
photo DSCN0003

L’attente laisse bien sûr le temps de faire ses courses : pourquoi ne pas délester, contre argent, cette enfant d’une partie de sa charge ?
photo DSCN0002

Paysage emblématique du sud de Fianarantsoa, avant d’atteindre des lieux plus désertiques en direction de l’Isalo.
photo DSCN0009

Le laboureur conduit le soc de sa charrue : techniques ancestrales d’une agriculture de subsistance.
photo DSCN0017

Repiquage dans la lumière argentée du matin.
photo DSCN0020

Passage de la herse.
photo DSCN0022

Rizières en terrasses et en fond de vallée. Parfois je m’interroge sur ce que découvrirent les premiers vahazas : je miserais sur un environnement forestier et des travaux agricoles similaires.
photo DSCN0015

Nous parvenons au site d’éco-tourisme d’Anja en bordure de la RN7. Des communautés villageoises ont décidé de protéger un espace naturel et de le faire découvrir aux touristes. Cela crée des emplois de guides, de pisteurs et de receveurs pour les habitants des villages participants "/>image

La promenade dans ce qu’il reste de forêt primaire permet de saluer les sympathiques lémuriens. Une aubaine pour qui veut recevoir des touristes.
photo DSCN0046

Regard soupçonneux du maître des lieux devant ces envahissants intrus.
photo DSCN0052

Alors que celui-ci se restaure paisiblement.
photo DSCN0044

Imperturbable caméléon.
photo DSCN0050

Mère et enfant lémur catta regardent encore dans la même direction.
photo DSCN0071

Au sortir de la forêt, sur un rocher perché, panorama sur la vallée.
photo DSCN0120

Jeune travailleur sous la chaleur de midi.
photo DSCN0123

Tombe traditionnelle sakalava dans une grotte obstruée par des pierres plates : les sakalavas ne pratiquent pas le retournement des morts.
photo DSCN0126

Un peu plus loin une tête de zébu veille.
photo DSCN0131

Vie et mort sont inextricables à Madagascar.
photo DSCN0145

Et je délègue à ces deux enfants la charge de vous dire au-revoir, non sans vous remercier d’être allé au bout de ce si long reportage.
photo DSCN0146


A bientôt !


"/>
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.0/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements5.5
Restauration7.5

Air France Lounge - 2E, Hall L

3.6/10
Confort3.0
Restauration3.0
Divertissements5.5
Services3.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté8.0

Antananarivo - TNR

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Air France : vol sans histoire, parti à l’heure et arrivé presque à l’heure.

Le NEV 4 est largement suffisant pour un vol de jour… même si d’aucuns tentent de jouer à se faire peur dans le noir. ;)

Un équipage de PNC d’expérience. On apprécie le souci de donner la priorité aux PAX Elite+ dans le choix du plat chaud rare. Pas de recherche d’interaction avec le client. On est loin de la mamie US que j’apprécie.

J’ai aimé la proposition de Thibaut Ruggeri.

Je regrette la non disponibilité de la machine espresso et même si cela ne m’a pas affecté personnellement, l’oubli des berceaux pour bébés.

Pour la forme, rappelons que l’IFE date d’une autre ère de l’aviation commerciale.

CDG : ma première fois avec Parafe a été concluante. J’apprécie de ne pas repasser par le PIF. Je note le faible nombre de PAFmen au travail. C’est bête si les personnes en service dans un aéroport et passagers prennent les vacances en même temps.
Je ne trouve pas la zone L du terminal E agréable. Si je compare avec la zone M ou l’espace airside des 2A et 2C.

Salon : la douche m’a satisfait. Pour le reste l’offre solide est pauvre et le débit du wifi faible. Cela offre une transition en douceur avec Madagascar.

TNR : ce coup-ci j’ai eu de la chance pour le passage de la PAF. Le but est d’être passé avant qu’un employé de l’ambassade US récupère les passeports des citoyens américains à l’arrivée, les amène, au mépris des personnes qui font la queue à un PAFman qui les traite sans voir l’ombre des titulaires desdits passeports (avec visa diplo ou de courtoisie.) Les bagages sont arrivés une fois ceux du CAN-BKK-TNR livrés. Les priorités ont été à peu près respectées.

Merci de m’avoir lu et en attendant des retrouvailles vraisemblablement en mars, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Informations sur la ligne Paris (CDG) Antananarivo (TNR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Antananarivo (TNR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 19 minutes.

  Plus d'informations

63 Commentaires

  • Comment 97736 by
    Horatius 1317 Commentaires

    Superbe FR, comme d'habitude si j'ose dire. Je suis d'accord pour la zone L, je trouve qu'elle 'nest pas au niveau des autres terminaux, c'est banal et pas agréable.
    C'est fou le nombre de petits loupé dans le service qui font qu'il en devient décevant alors qu'il n'est pas nul.
    Magnifique bonus, ça donne vraiment envie d'aller découvrir ce pays. Merci.

  • Comment 97737 by
    indianocean GOLD 6821 Commentaires

    Nous évoquons ensuite AF, ses perspectives, les points à améliorer ; je mentionne la concurrence ; et mets un terme à la discussion lorsque cette jeune personne, blonde, m’explique qu'Emirates et ses consœurs du Golfe réussissent car elles ne payent pas le carburant
    Cette jeune blonde me fait penser aux Nord-coréens qui avalent sans mâcher (ou sans réfléchir) tout ce qu'on leur donne à manger. Affligeant

    Encore une fois un hétérogénéité dans le produit Affaires. De plus, arriver d'un LC à onze heures du soir, c'est à l'évidence très pratique, surtout à Madagascar où les routes sont les plus sûres au monde.

    Je suppose que comme AF a la monopole sur cette ligne (je sais qu'il y a Air Madagascar mais vu la réputation qu'elle traîne, on dira que), aucun effort n'est fait pour proposer un voyage sans défaut et que le prix demandé doit être exorbitant.

    Pour les passagers qui n'aiment ni le poisson (proposé deux fois), ni l'agneau, y'a plus qu'à se rabattre sur le fromage ;-(

    Merci pour ce beau FR

    • Comment 286945 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Pour la jeune PNCette : n'appelle-t-on pas cela des éléments de langage? Je suis sûr que ça peut marcher sur des PAX moins avisés. Les bases de la com ne sont-elles pas plus c'est gros, plus ça passe?

      Les horaires AF sont pour moi mal commodes. Le départ aurait lieu vers 22H et le retour serait un vol de nuit arrivant entre 6 et 8 h ce serait parfait.

      Vous avez raison : marché captif = service à la baisse. La logique COI.

      Merci du commentaire et à bientôt.

  • Comment 97738 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR et le bonus.
    sans le relever, je n'aurai surement pas remarqué le fromage en même temps que l'entrée, c'est original en tout cas.
    Les couleurs du plat principal sont jolies, à ceci près qu'on a l'impression que des morceaux de charbon ont été placés dans l'assiette !
    Etait-ce la même blonde qui vous a séché à propos de la machine expresso que celle évoquant la gratuité du carburant ?
    A bientôt et merci encore.

  • Comment 97739 by
    Esteban TEAM GOLD 12129 Commentaires

    Superbe FR, très beau bonus. Merci beaucoup pour ce partage !!

  • Comment 97741 by
    Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

    Aïe... Comment fais-tu pour résister à l'appelle des bulles dès potron-minet ?
    La douche est fonctionnelle, c'est le principal. Si leur attribution est en libre-service, comment s'organise le personnel pour leur nettoyage ?
    Petit détail : La photo de la sélection a été échangée pour la photo corporate.
    Tu n'as pas assez écouté Jacques Dutronc pour laisser la proposition de la publicité ciblée sans suite. ;)

    Je ne sais pas pourquoi mais les enfants sont bien souvent plus silencieux en J qu'en Y...

    La dérive inconnue à côté de CZ est Air Algérie.

    Le siège n'est-il pas trop étroit en 2-3-2 ?

    Merci pour la dédicace. En effet, l'Heineken n'est pas ma bière favorite et l'absence de Warsteiner sur la carte me rappelle que ce n'est pas un vol LH. ;)

    Dommage pour l'apparence de l'explosion de merlu aux carottes, mais par chance gustativement c'est une réussite. Mon choix se serait porté sur le vivaneau, qui du moins sur le papier a l'air appétissant.

    Je trouve la réponse de la PNC plutôt légère quant à la machine à expresso en rade : En effet, les équipements du galley sont modulaires et un remplacement d'une telle machine doit prendre une quinzaine de minutes au plus (à condition bien sûr de disposer d'un exemplaire fonctionnel). Une réclamation au service client AF en vue ? lol

    La collation est un blague : je n'y aurais même pas touché.

    Merci pour le FR et le bonus !

    • Comment 286950 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Je corrige cette impardonnable erreur due à un esprit corporate exacerbé ;) Tu me crois pas?

      Pour les bulles matinales, je suggère que tu organises un training ;)

      La J AF n'est évidemment ni full flat (de peu d'importance un vol de jour) ni full access mais elle me convient. Du moins tant que je ne suis pas coincé dans un siège du milieu.

      Comme souligné par un précédent commentateur, AF s'y entend pour ne pas soigner les détails et aboutir à ce que le PAX ne retienne pas un vol somme toute réussi mais ces multiples petits hics

      Merci de ton commentaire et à bientôt je pense.

  • Comment 97742 by
    Alcam 2072 Commentaires

    Commencer sa journée de travail (si si) en lisant un FR comme celui-ci donne la pêche!
    Que dire, sinon bravo, comme d'habitude, pour la qualité du récit et des photos. Tu as l'art de saisir les expressions des visages et ainsi de faire passer beaucoup d'émotions.
    LOL pour la pub hôtesse de l'air, comme le souligne numéro_2. Je te verrai bien en talons et bas...comme Branson a su le faire. Toute ma vie...

  • Comment 97744 by
    AirCanada881 1622 Commentaires

    Merci pour ce FR avec un magnifique bonus touristique! On dirais du Nev 4?

    Le catering a l'air plutot appetissant, j'aime bien le foie gras donc je vais dire oui, bravo pour le catering! Et le pain avait l'air frais meme si pas chaud.

    Sinon c'est toujours agreable de pouvoir discuter asvec des PNCs avenants et qui parlent de leur metier avec passion.

    • Comment 286962 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      C'est bien du Nev4.

      Les PNC ont fait aimablement leur travail mais sans le supplément d'âme qui confère d'excellents souvenirs.

      Avenantes certes, mais pas toujours très ouvertes dans la discussion.

      Merci du commentaire.

  • Comment 97746 by
    BESMRS 1829 Commentaires

    Merci pour ce Fr qui est indique d'une J :)

    Entre l'IFE hors d'âge, la machine à expresso (modulaire comme 90 % d'un avion moderne:) ), le salon moyen-bof, le demi-catering, la prestation loupée, ...

    C'est clairement une ligne où l'on constate l'absence de concurrence :)

  • Comment 97747 by
    lagentsecret GOLD 12398 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet et toujours aussi agréable à lire, tel un ouvrage

    Salon peu enthousiasmant si ce n'est l'offre liquide

    On ne voit pas votre sélection mais la photo corporate en double

    L'inconnu au bataillon est Air Algérie

    Vraiment incroyable de servir le fromage avec l'entrée : on se croirait en MC

    Présentation honteuse du plat chaud comme d'habitude : heureusement que c'était bon

    Le fondant est sans doute bon mais vraiment pas mis en valeur : même chez Flunch le sens artistique est plus développé

    Protocole accéléré sans doute pour que les pax puissent dormir ;)

    Lors de votre retour en cabine J on peut apprécier ce pax qui posent ses chaussures sur l'écran

    Belles vues aériennes

    L'avantage du risotto c'est que sa présentation ne peut guère prêter à critique ;)

    Que dire du bonus ? Superbes portraits et témoignage passionnant sur cette région

    J'en redemande !

    A bientôt

  • Comment 97749 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8232 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR très complet et le beau bonus qui suit.

    Concernant le vol je ne sais que penser : Le catering me parait être de bonne qualité et assez original mais sa présentation est vraiment ratée.

    Je ne sais pas ou se situe le problème mais c'est en effet récurrent sur AirFrance. Ce qui est génant c'est que cela ne semble pas s'améliorer alors qu'en général l'atitude des équipages a fortement progressé. L'histoite de la machine a expresso est aussi un problème récurrent sur AF : je n'arrive pas à croire que cela soit impossible à régler en escale à CDG !

    Il faudra m'expliquer aussi pourquoi sur un vol ausi long il n'est pas proposé le trio de dessert ni l'amuse bouche avec l'apéro. Si ce'st parce que ce'st du COI c'est ridicule vu le prix des billets.

    Le commentaire de la PNC sur les compagnies du golfe montre que les PNC n'ont pas tous compris de la menace de ces compagnies pour leurs jobs. AiFrance devrait mieux informer ses PNC sur l'offre et les prestations de la concurrence voir leur faire essayer. A eux aussi de regarder ce qui se passe autour d'eux : certains le font d'autres non apparemment.

    • Comment 286967 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Je n'avais pas pensé à l'effet COI pour expliquer l'absence d'amuse-bouche et celle du trio. C'est tout à fait plausible. Et scandaleux.

      Je partage vos questionnements quant aux incompétences récurrentes de AF.

      Je note que la qualité des interactions et des discussions avec les PNC est toujours fonction de la culture générale de ceux-ci et de leur ouverture sur le monde.

      Merci de votre commentaire.

  • Comment 97752 by
    pititom GOLD 10702 Commentaires

    Je ne me lasserai je pense jamais de vos bonus touristiques. Alors quand en plus ils me sont dédicacés ;) !

    Vol et prestation standards d'AF, jusqu'au plat principal explosé en assiette creuse. Heureusement que c'était bon, c'est ce qui compte (car de toute façon je n'ai pas espoir qu'il y aura un jour du progrès à ce niveau là).

    Incroyable, j'ai vu une faute d'orthographe dans un FR de Papoumada : je ne pensais vraiment pas que ce fut possible ;)

    Merci pour ce très beau FR !

    • Comment 286968 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Honte à moi pour la phote d'aurtograf ! Elle est où? (j'ai la flemme de relire...) :((

      C'est vrai que AF -que j'aime bien quand même- a un côté désespérant. Un peu comme CDG et le manque de PAFmen.

      Je ne pouvais rater la dédicade du Sophitel cantonais à l'expert en programmes de fidélité ;))

      Merci du commentaire.

  • Comment 97753 by
    MIKE2B 5 Commentaires

    Bonjour à tous les FRistes dont je suis pas à pas les élucubrations aériennes depuis plusieurs mois. A cet effet, je décide de prendre ma plume (en forme de clavier) pour enfin faire un commentaire. Je trouve le commentire ci-dessous de papoumada très déplacé. Et je vais m'expliquer

    On en viendrait presque à plaindre ces pauvres ères qui ont un risque statistique élevé de devoir rejoindre la bétaillère quand ils seront grands…

    Je suis un quadra ayant grandi à la force de mon travail de de ma volonté ayant effectué depuis 20 ans quelques voyages plus ou moins lointains (nouvelle calédonie, polynésie, seychelles, maroc, maurice, guadeloupe, maldives, thailande, égypte ....) et ce à chaque fois dans la bétaillère !!!!

    Tout le monde ne peut arguer d'avoir des voyages payés par sa société oui par la vente des cuillères argentées de leurs parents et consorts. Alors même si mes moyens sont disons dans les 1% des français gagnant le mieux leur vie je ne mettrai pas mes économies du livret A pour m'offrir 3 filets de boeuf entre les lounges et la carlingue et je ne dépenserai pas ma santé à me forcer a boire du Dom Pérignon 2003 a 100 euros la bouteille chez mon meilleur caviste.

    Alors mesdames, messieurs, profitez bien de vos voyages mais soyez humbles et sachez qu'il n'y a aussi des gens très bien dans la bétaillère. A bientôt de vous relire

    • Comment 286961 by
      lagentsecret GOLD 12398 Commentaires

      Votre propos aurait pu être justifié mais avant de vous facher vous auriez du vous poser la question suivante : est-ce qu'il ne faut pas prendre ces propos au second degré ?

      Connaissant la personne qui les a formulé je sais qu'il s'agit d'humour de sa part et qu'il est donc inutile d'enfourcher votre destrier.

    • Comment 286969 by
      Alcam 2072 Commentaires

      Nous pourrons laisser à Papoumada le soin de se défendre tout seul, mais je rejoins lagentsecret: ces propos ne sont ni méprisants ni insultants, et je ne vois pas ce qui peut les faire interpréter de la sorte. J'ai également beaucoup voyagé en Classe arrière (appellation politiquement correcte de la bétaillère?), y compris pour mon travail, y compris pour les LC, parce que même en tant que DG d'une PME on a pas les moyens d'un grand groupe et qu'un sou est un sou. Si j'ai eu, en de rares occasions, la chance de migrer en classe avant, j'ai (vraiment) apprécié, surtout sur LC, mais je ne me suis jamais plaint de faire Tokyo - CDG de nuit en eco et de bosser la journée suivante. Par ailleurs, et sans doute de manière très prétentieuse, je pense faire partie des gens biens (ou pas trop mal?) en éco, et je ne suis pas choqué.

    • Comment 286970 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Il semble, Mike2B, que vous vous soyez mépris sur le sens de la phrase incriminée :

      On en viendrait presque à plaindre ces pauvres ères qui ont un risque statistique élevé de devoir rejoindre la bétaillère quand ils seront grands…

      Mon propos tendait juste à faire remarquer que ces enfants ne mesurent (peut-être)pas la chance qu'ils ont de voyager dans ces condition optimales et que le jour où, comme tout un chacun, il voyageront en Y, ils risquent d'avoir du mal à s'y habituer. Car s'il est facile de monter en gamme, il est moins aisé de renouer avec des conditions de voyage plus spartiates. Pour être encore plus clair, je ne ferais pas voyager des enfants en J dans un souci éducatif.

      Désolé si vous avez interprété mon propos comme une marque de mépris pour les passagers des classes économiques.

      Par ailleurs, pour faire suite à la deuxième partie de votre commentaire, il en est des modalités de voyage comme de tout mode de consommation : chacun met ses sous là où cela lui apporte le plus de plaisir : maison, voiture, avion, hôtel, matériel HiFi et j'en passe. Il est également lumineux que l'on ne comprend jamais très bien pourquoi autrui ne fait pas les mêmes choix que soi.

      Je me félicite d'avoir permis l'occasion de votre premier commentaire. J'espère qu'il sera suivi d'autres et, un jour, d'un premier FR, quelle que soit la classe de voyage. On a tous commencé ainsi.

      A bientôt !

  • Comment 97754 by
    02022001 SILVER 4362 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 97755 by
    KL651 4492 Commentaires

    A nouveau, merci pour ce FR et le bonus touristique.
    C'est bon à savoir que le duty free ne propose que des horreurs made in China en souvenir de Paris.
    Il y a comme une désagréable impression que le service à bord des vols AF COI est la dernière roue du carosse, et que les non-applications des améliorations sont nombreuses, alors même que ces vols sont souvent chers (à l'exception des Antilles).
    Je ne savais pas que la corruption était si répandue à Madagascar, mais en même temps, vu la pauvreté du pays, c'est pas étonnant...

    • Comment 286972 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Si j'étais mauvaise langue, je dirais que la pratique que vous évoquez dans la dernière phrase se porte fort bien comparée à l'état du panneau de l'office en charge de la combattre.

      Merci de votre commentaire.

  • Comment 97758 by
    Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

    Honte à moi pour la phote d'aurtograf ! Elle est où? (j'ai la flemme de relire...) :((

    C'est vrai que AF -que j'aime bien quand même- a un côté désespérant. Un peu comme CDG et le manque de PAFmen.

    Je ne pouvais rater la dédicade du Sophitel cantonais à l'expert en programmes de fidélité ;))

    Merci du commentaire.

    • Comment 286978 by
      lagentsecret GOLD 12398 Commentaires

      Il s'agit justement des pauvres hères qui ont fait tant couler d'encre !
      Je ne manque pas d'air pour me permettre de vous dire cela ou alors je me trompe d'ère peut être puisque ces temps semblent révolus où l'on pouvait tout dire avec franchise ;)
      Je vole à tire d'aile me réfugier dans mon aire avant de susciter une réflexion désagréable

    • Comment 286980 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      Joliment écrit ;)

      Le pauvre hère auteur des PHAUTES s'est dûment puni à coups de hache d'avoir oublié son H : publication des preuves dans le prochain FR ;)

      Merci ;)

    • Comment 286981 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5895 Commentaires

      baisser le hublot. Celui-là, je le laisse, c'est de la poésie. ;)

      Du moins il mérite de concourir aux côté de l'espace entre les jambes par exemple.

  • Comment 97761 by
    MIKE2B 5 Commentaires

    Papoumada merci pour votre commentaire éclairé qui n'a pas été bcp suivi par les autres FRistes ... mais j'apprécies votre franchise. En ce qui me concerne je me console avec ma carte PLATINIUM pour les salons et le SKY PRIORITY. Karl MARX disait a chacun ses moyens selon ses capacités à méditer. Je suis fort aise de faire partie de votre rassemblement de FRistes meme si j'ai fait bcp de voyages mais sans FR pensant que cela n'apportera rien a votre communauté. Maintenant si vos coreligionnaires désirent des FR sur des vols moins prestigieux je suis tout disposé.Pour info mon premier vol a lieu en 1989 pour rejoindre mon régiment et ensuite vers mes diverses missions dans les DOM-TOM puis en couple
    On va dire une centaine de vols mais en amateur
    J'apprécies tous les commentaires même ascerbes
    Cordialement

  • Comment 97763 by
    Bargi62 GOLD 3183 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet comme à votre habitude.
    Même si la présentation du catering est moyenne cela semble bon et le risotto m'aurait plu.
    Bonus avec des photos magnifiques!
    Merci vivement.
    Quant à votre réponse à Mike2B le quinquagénaire que je suis la trouve très juste et très pertinente.
    À bientôt .

  • Comment 97764 by
    GRMY 1815 Commentaires

    Merci pour ce FR + le bonus.

    Cela aurait pu être un vol excellent vol sans les nombreux défauts que l'on relève durant tout le vol.
    Dommage !

  • Comment 97765 by
    MIKE2B 5 Commentaires

    J'attends vos commentaires et critiques, justifiées ou non, comme il s'agit de mon premier commentaire et n'en déplaise a Papoumada (je ne lui en veut pas) mais cela a été pour moi le déclencheur à force de lire des FR ou certains n'ont même pas ce confort ou cette cuisine chez eux !!! les pieds sur terre oserais je dire - faire in FR ne résume pas a s'épancher mais juste faire part de son appréciation - voila c'est dit

  • Comment 97766 by
    MIKE2B 5 Commentaires

    Certes nous avons tous commencé ici !! la remarque me semble pertinente comme monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir ou comme si Richard Virenque était dopé à son insu en fait - j'ai eu l'occasion de voyager sur UTA à une autre époque avec partie fumeur et service haut de gamme même en éco - cigares et grands armagnacs un monde désormais inconnu mais qui sans FR peut laisser certains rêveurs ( ceci dit fumer 36 heures ds un avion vous laisse des marques !!!)
    bonne soirée
    j'essayes d'être aussi bon que vous en AUTOGRAPHE - LOL

  • Comment 97767 by
    MarshallPrince 139 Commentaires

    Wouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! SUper FR trés long et trés complets commme je les aime , les photos sont trés bien , j'ai eu plaisir à te lire ! a bientot !

  • Comment 97784 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce super FR très long et très complet :D !

    Décidément, AF a vraiment du mal à bien présenter ses plats en J...

    C'est vrai que le retrofit des 777 AF urge... y en a marre des petits IFE :(

    Super spotting à CDG !!

  • Comment 97786 by
    CDG Addict 1650 Commentaires

    Superbe FR.

  • Comment 97940 by
    momolemomo GOLD 6355 Commentaires

    Merci pour ce FR :)
    Beau spotting à CDG
    Il a l'air bien abimé ce hublot. Dommage pour les photos.
    Je suis fan de vos bonus touristique ! Merci !

  • Comment 97978 by
    KévinDC TEAM SILVER 5304 Commentaires

    Merci pour ce FR de retour! Wow, je n'ai jamais vu le salon su S3 aussi vide! Ca doit être beaucoup plus agréable! Je n'arrive pas à comprendre qu'une ligne sans P ait des NEV4 mais une ligne avec P comme CDG-IAD on se retrouve souvent avec des NEV2! Oui, je sais que c'est parce que la configuration en 77E sans P est nouvelle est donc a reçu des sièges plus récents, mais d'un point de vu commercial, avoir les pires sièges de la flotte sur une ligne phare, il n'y a pas de sens. Pas que la ligne Paris-Mada ne mérite pas des NEV4, mais il faudrait plus de consistance avec le produit, c'est la roulette des sièges J. Jolies vues aériennes; dommage que le hublot soit rayé. Très beau bonus de Mada, c'est très dépaysant, quels beaux paysages!

  • Comment 97991 by
    Tyler Birth 141 Commentaires

    Je n'arrive pas à croire que je suis passé à côté de votre FR ! Honte à moi ;) !

    Merci beaucoup pour ce très beau FR ! Quel plaisir, renouvelé, que de vous lire !

    Bon, pour les bulles ... je ne suis pas satisfait. Il n'y a pas d'heure pour boire du champagne ! Surtout si celui-ci n'est pas mauvais.

    Quelle offre délicieuse que l'offre des salons AF ... K et L du moins au 2F. Comme c'est triste.

    Magnifiques vues en vol. Et ce malgré les rayures sur le hublot. C'est pas possible ... quelqu'un à l'extérieur s'est accroché au hublot pour ne pas tomber en vol ... #Pardon.

    Prestation AF. Avec un bémol ... Pas de trio, pas de duo ... Uno alors ! Bon, le moelleux avait l'air très bon. Bonne attitude à mon sens pour la viande et les Elites + ! Le plat n'avait vraiment pas l'air bon ... S'il l'était, ce n'est clairement pas en raison de la présentation !

    Le risotto ... et bien, ça passe visiblement.

    Mon ami étant malgache, j'insiste pour me rendre sur place. Mais visiblement ... il n'en a pas l'envie. C'est dommage, surtout lorsque je vois ce bonus. - J'ai toujours rêvé d'aller au Sophitel en plus ;)

    Merci beaucoup encore pour cet excellent FR !

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.