Avis du vol Jetairfly Paris Agadir en classe Economique

Compagnie Jetairfly
Vol TB4296
Classe Economique
Siege 31C
Temps de vol 03:30
Décollage 24 Oct 13, 20:25
Arrivée à 24 Oct 13, 22:55
JF   #11 sur 24 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 45 avis
Damss974
Par 4807
Publié le 23 janvier 2014
Bonsoir à tous !

Me voici de retour pour une petite série de vols qui datent des vacances de la Toussaint de 2013.

Je vais dévoiler le routing au fur et à mesure ;)

Voici le premier tronçon au départ de Paris Orly vers Agadir pour cette première étape des vacances : rien que la destination est un indice pour la tournure des évènements !

  1. Paris (ORY) - Agadir (AGA), Jetairfly, B737-800.
  2. [VOUS ETES ICI]
  3. Agadir (AGA) - … ?
  4. [PROCHAINEMENT]

Je suis arrivé d'Angers en TGV à la gare Montparnasse dans l'après-midi, j'emprunte le classique RER B + Orlyval afin de me rendre à Orly. Une grande première pour moi à Orly Sud d'où je ne connaissais que le… McDo ! ;)

Petite vue d'ensemble :
photo DSCN4545

Je me rends ensuite à l'enregistrement, et là c'est le drame…
Une queue immense (plus grande qu'au moment où j'ai pris cette photo), et une attente donc assez longue.
De plus, les écrans affichaient Marrakech, j'ai su par la suite que l'avion continuait après Agadir sur cette destination.
photo DSCN4547

L'enregistrement de mon bagage se fera très rapidement par un agent de la société Alyzia, par contre je n'ai pas pu choisir mon siège car j'apprends que l'avion est plein… Départ en vacances + lots Marmara : ça promet !!
Un bon point néanmoins : le bagage de 20kg est compris dans le tarif de base acheté sur le site Jetairfly.

Une petite vue de l'extérieur du terminal :
photo DSCN4548

Puis de l'intérieur de ce terminal vieillot :
photo DSCN4550

Petite vue des départs de ce soir :
photo DSCN4549

Direction la porte d'embarquement avec mes papiers en poche :
photo DSCN4552

Traversée rapide du Duty Free, l'embarquement a commencé très en avance.
photo DSCN4551

Les annonces s'enchaînent en rappelant l'embarquement de notre vol vers Agadir, j'arrive à la porte, pas un chat… je passe en pensant que j'étais le dernier à embarquer mais en fait ils nous stressent dès le début car il n'y avait encore personne à bord !
Petites vues sur l'avion depuis la passerelle :
photo DSCN4553photo DSCN4554

J'arrive à bord. Comme je l'envisageais, personne n'est encore à bord… Je me dis donc que ça va être long !
Voici les sièges Recaro assez classique :
photo DSCN4555photo DSCN4557

Je m'installe à mon siège, tout au fond, siège couloir, le PIRE !
photo DSCN4556

Et maintenant, je découvre le pitch. Sûrement le pire que j'ai jamais eu : malgré l'absence de pochette à l'arrière du siège, mes genoux touchent largement… Et donc pas d'endroit pour stocker mes affaires pendant le vol à part la pochette pour les magazines en haut.
photo DSCN4558

Puis vient un très très long embarquement, sûrement en conséquence de l'immense attente à l'enregistrement.
Et là, un gros moment de solitude à l'arrière de ce Boeing lorsque l'on sent le chargement des bagages juste en dessous de nos pieds dans la soute arrière et que l'on entend crier PU***N, TU VAS ME LE DONNER OUI… Les agents de piste ont oublié qu'il y a des passagers juste au-dessus ;)

Puis vient finalement le repoussage, avec un léger retard.
On roule vers a piste puis décollage rapide et virage vers le Sud !
Mes voisins seront des jeunes qui partent en vacances avec Marmara.

Les écrans collectifs diffuseront la géovision, et pas grand chose d'intéressant.
Voici mes seuls loisirs de ce vol : ma tablette et un coca acheté au PNC donc je ne vais pas non plus faire l'éloge.
Je lui demande une cartouche de cigarette pour en offrir à prix imbattables, il me donne la cartouche, et lorsque je lui sort la carte de crédit, il me dit Ah mais désolé, la machine on l'a pas ce soir pour les cartes, que du cash !
Je lui ai gentiment redonné la cartouche et je lui ai pris un coca avec le peu d'espèces que j'avais sur moi.
photo DSCN4559photo DSCN4561

Puis s'enchaînent 3h de vol sans histoires, quelques turbulences au Sud de l'Espagne.
J'ai aussi noté que personne ne connaissait réellement notre heure d'arrivée au Maroc (même moi), à cause des changements de calendrier de changement d'heure pour l'hiver au Maroc par rapport à la France.
Jetairfly m'avait envoyé un email à peine une semaine avant le vol pour me confirmer un horaire qui était encore faux.
Et ces écrans collectifs indiquaient évidemment une heure d'arrivée fausse également !
photo DSCN4562

Distribution des cartes d'immigration.
photo DSCN4563

Puis vient ENFIN l'atterrissage avec mes genoux qui ont fini en compote.
Très belle approche sur Agadir, on arrive très vite au parking assez vide : un seul autre Embraer est présent au moment de mon débarquement.
La porte avant et arrière devaient être ouvertes, mais après 10mn d'attente la porte arrière ne s'est jamais ouverte au grand désespoir du PNC, et nous avons finalement débarqué par l'avant en dernier.
Vue de mon avion depuis le tarmac :
photo DSCN4564photo DSCN4565

Il n'y a pas de cheminement au sol à Agadir, on peut marcher à peu près où on veut pour rejoindre le terminal sauf que les camionnettes et bagagistes ne se privent pas de passer au milieu, peu importe si un passager passe ou pas ;)

Vue sur le terminal depuis le tarmac :
photo DSCN4566

J'arrive à l'immigration dans les derniers, une dernière attente.
Mais je me suis finalement rendu compte de ma chance lorsqu'un énorme B747-200 Saudia arrive juste derrière avec près de 500 pèlerins tout droit sortis de Médine !

Je me dépêche donc de trouver le chemin de mon bagage et de la sortie avant que tout ce beau peuple ne me rattrape ce qui m'aurait encore ralenti, et je ne m'imaginais pas de ce qui se préparait : le terminal était entièrement bouclé en zone publique pour l'arrivée de ce charter. Après avoir été prévenu de la situation au téléphone par les personnes qui m'attendaient, j'ai finalement du sortir du terminal et traverser une foule de centaines de personnes avant de les retrouver et de pouvoir souffler un coup pour ces premiers pas au Maroc !
Afficher la suite

Verdict

Jetairfly

5.3/10
Cabine4.0
Equipage4.5
Divertissements6.0
Carte payante6.5

Paris - ORY

6.5/10
Fluidité6.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté6.0

Agadir - AGA

5.5/10
Fluidité5.5
Accès5.5
Services5.5
Propreté5.5

Conclusion

En conclusion, une première expérience mitigée sur cette compagnie dont j'ai pourtant une bonne image.

On ressent quand même le côté charter vacances malgré ne pas avoir réservé via un tour opérator.
La cabine n'était pour moi pas du tout confortable, mais si visuellement agréable.

Du chemin à faire également pour la sympathie des PNC que j'ai eu...

Et pour finir, l'arrivée à Agadir ! On peut dire que j'ai eu la pire arrivée qu'on pouvait avoir sur cet aéroport avec ce charter Saudia aux fesses ;)

A très bientôt pour la suite !

Damien

Informations sur la ligne Paris (ORY) Agadir (AGA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Agadir (AGA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Royal Air Maroc avec 7.0/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

29 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.