Flight-Report

Avis du vol Uni Air Beigan Island Taipei City en classe Economique

Compagnie Uni Air
Vol B7340
Classe Economique
Siege 8D
Temps de vol 00:50
Décollage 10 Sep 11, 19:30
Arrivée à 10 Sep 11, 20:20
B7   #68 sur 128 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 31 avis
marathon
Par GOLD 1408
Publié le 11 septembre 2011
Le FR du vol aller commençait quatre mois avant le décollage effectif; celui du vol de retour plus modestement dix heures avant, après avoir loué un scooter. Il est difficile d'oublier que l'archipel de Matsu a subi plus de trente ans de loi martiale (avec couvre-feu à 21h, interdiction de lumière la nuit, etc?) : où qu'on soit, dans quelque direction que l'on regarde, on voit des installations militaires, en activité ou désaffectées. Cet abribus, par exemple a une esthétique assez particulière.

photo P1120330a

Ici, ce n'est pas un barbecue de camping.

photo P1120355a

On voit aussi un nombre incalculable (et maintenu secret) de résidences secondaires ayant une vue imprenable sur la mer.

photo P1120328a

Bref, dès que j'ai eu un scooter, je suis monté au Mont Bishan (298m), idéal pour le spotting. Il ne fallait pas que je traîne au risque de rater l'unique vol du matin pour Taipei, par l'avion qui venait de m'amener. Le sommet est inévitablement un site militaire, mais on peut faire le tour pour voir la vue : on voit très bien la côte chinoise qui n'est qu'à quelques kilomètres.

photo P1120341a

Inutile d'ailleurs d'être en hauteur : voici la vue depuis le village de pêcheur de Qianzi, à l'attention de frwstar2. Le contraste est très mauvais à cause de la brume, mais à gauche, c'est la Chine. Remarquez la résidence secondaire à droite.

photo P1120350a

Voici le résultat en trafiquant l'image, mais ça se voyait beaucoup mieux, en réalité.

photo P1120351a

On voit tellement bien la côte chinoise côté ouest que quand j'ai remis en service mon téléphone, j'ai reçu ce SMS : Bienvenue sur le réseau de CMCC! (l'opérateur chinois). Notez que les frais de roaming sont à 25 RMB / Mo, soit à peu près 2,80 EUR. J'ai entendu parler de 9 EUR en Europe.

photo P1120599a

Côté est, voici donc Tangci, avec sa piste qui est en partie construite en avancée sur la mer.

photo P1120519a

Malgré le relief au premier plan, vous voyez la quasi-totalité de l'agglomération, qui est plutôt un gros village qu'un petit bourg. Un escalier mène depuis le village jusqu'ici, et la tradition veut qu'un homme n'état jugé apte à se marier que s'il pouvait porter sa bien-aimée jusqu'en haut. Etonnez-vous que les jeunes quittent Matsu et que la population non militaire vieillisse !

Le Dash-8 remonte la piste, s'aligne, et décolle de la piste 03.



Maintenant que l'intense trafic aérien matinal s'est calmé, un coup d'?il plus détaillé à l'aéroport et la ville.

photo P1120527a

En haut de la photo, vous voyez le tunnel qui passe sous la piste pour rejoindre une île qui dans le bon vieux temps n'était accessible qu'à marée basse. Ce tunnel, c'est tout comme l'A1 à Roissy, à ceci près qu'on n'est pas près de photographier un 38 tonnes passant sous un A380 à MFK.

Au centre de la photo, le toit rouge du terminal. Il y a deux places de stationnement sur le tarmac, pour les jours de grande affluence. Côté ville du terminal, cinq taxis jaunes (ça fait beaucoup) et un parking également assez surdimensionné.

De l'autre côté du parking, LE rond-point de la ville ! C'est le carrefour stratégique où se rejoignent la route de l'aéroport et les deux avenues principales de la ville, disons plutôt les rues du village. Le très complet dépliant touristique local évoque the busy streets of Tangci avec un sens de l'exagération qui n'appartient qu'au monde de la publicité touristique.

Je suis d'ailleurs revenu à l'aéroport et à son bureau de tourisme pour demander l'heure des marées (on peut visiter un tunnel militaire désaffecté, inaccessible à marée haute). Je regarde un peu le tableau des vols, qui a affiche aussi les vols de/vers LZN, mais il n'est pas à jour ? il y a cinq vols LZN<>TSA et non trois. Un employé derrière le comptoir m'aborde rapidement, me demande si j'ai un problème (mais non!), on papote, et il me suggère d'aller à Bishan pour voir le trafic (= le vol de la mi-journée). J'en viens, bien sûr, et il me suggère aussi la plage pour le prochain vol. Quand je veux photographier le tableau, sa collègue se précipite pour aller allumer la lumière pour améliorer l'éclairage. Ils sont décidément adorables, les Taïwanais.

photo P1120557a

Je ne vais pas vous passer toutes mes photos de la journée (Beigan mérite bien une journée, en alternant scooter et promenade plus ou moins sportive suivant les goûts), car il faut vous en laisser pour votre prochaine visite. Je ne peux cependant m'empêcher de partager ces deux vues du village de Qinbi, en face de la Chine.

photo P1120468a

Aucune documentation touristique en anglais ne parle de ces trois slogans en ciment sur les maisons :

photo P1120491a

De gauche à droite :
Venons en aide à nos compatriotes du continent
Retour à la lumière du continent
Coopération de l'armée et des citoyens


Le retour à la lumière, c'est l'expression taïwanaise qui désigne la reconquête de la Chine. Il y a des avenues qui portent ce nom (Guangfu) partout à Taïwan, mais on préfère ne pas trop s'étaler avec des étrangers sur ce sujet politiquement sensible.

Revenons au sujet et à l'aéroport le soir. C'est le même comptoir qui gère vente et enregistrement, et les employé(es) me reconnaissent immédiatement, m'accueillent de manière décidément très sympathique, et m'attribuent un siège au hublot que j'ai demandé du côté droit, car je sais que c'est le bon côté pour avoir la meilleure vue de nuit. Deux points de bonus cumulé.

photo P1120556a

Pour les curieux de la chose, vous voyez que ce vol m'a coûté 1869 TWD, et l'aller 1962 TWD, ce qui nous fait 96 EUR l'A/R (le TWD est très stable face à l'EUR).

Il est 18 heures : le terminal est désert, car les voyageurs après s'être s'enregistrés sont allés manger un morceau en ville.

photo P1120560a

Un peu plus tard, ça s'anime beaucoup, avec des appels incessants annonçant la prochaine arrivée du vol du soir, et des employées qui font la chasse aux bagages à main excessivement volumineux. Non, on n'est pas chez Ryanair; simplement, il y a des PAX qui exagèrent vraiment beaucoup. Dans le brouhaha, c'est peu difficile de suivre où on en est, mais il n'y a aucune raison de s'inquiéter, dans un aéroport d'où va partir un unique vol vers l'unique destination desservie.

C'est un tout petit monde, Beigan : je retrouve une famille de Taïwanais que j'ai rencontrés à ce fameux tunnel militaire. On papote, je leur explique que je voyage sans guide et que j'ai visité l'île en scooter. Un autre voyageur derrière moi intervient : ah, mais vous en avez fait à pied aussi ! Je vous ai vu escalader les rochers au Mont Luo !. Tout se voit, tout se sait, et l'étranger du jour est repéré partout?


photo P1120561a

Uni-Air, the on time airline? certains jours.
En fait, mieux que on time, car dès que tout le monde a embarqué, l'avion s'en va, avec dix-huit minutes d'avance ce soir. A quoi bon attendre ? La veille, le vol B7-340 a ainsi eu 30 minutes d'avance, à MFK comme à TSA.

Exceptionnellement, ce vol B7-340 n'est pourtant pas complet, car on est au milieu d'un week-end de trois jours : j'ai aperçu cinq sièges vides.

Cet afficheur (et celui de la salle d'embarquement) vous apprend que nous sommes le 10/09/100 . Oui, Taïwan fête cette année le centenaire de la République chinoise, fondée en 1911 par Sun Yat-Sen à Nanjing (= Nankin), faisant abstraction de menus détails de l'histoire du XX° siècle, car comme vous le savez tous, ici, la Chine, c'est Taïwan !

Pour ce qui est du duty-free dans la salle d'embarquement, vous repasserez. Cette salle est tellement minuscule que sa capacité est inférieure à celle d'un Dash-8, mais ce n'est pas grave, car elle ne sert que de sas, l'accès au tarmac commençant alors que le contrôle de sécurité (assez light, on ne m'a pas demandé de retirer mon PC) se poursuit à droite.

photo P1120562a

Voici le héron; c'est celui que j'ai spotté le week-end précédent (cf mon FR du vol aller).

photo P1120565aphoto P1120568a

Pour ce qui est de la collation, c'est exactement comme à l'aller : un verre de boisson froide. Comme sur TransAsia, l'usage de tout appareil électronique est interdit pendant tout le vol, et une hôtesse vient après le service me demander très poliment de refermer mon PC. On a déjà échangé sur le sujet dans un autre FR : cette interdiction a d'autant moins de justification technique qu'ailleurs, c'est autorisé hors phases de décollage / atterrissage. Je ne vais pas en faire un drame pour un vol si court.

Annonce de la descente, cette fois-ci bilingue? mandarin ? taïwanais (ça ressemble un peu au mandarin, mais un peu seulement). Mon appareil photo n'est pas du tout assez sensible pour faire des photos de nuit en vol, mais depuis la côte où l'on survole le port de Keelung, la vue est époustouflante.

photo P1120575aphoto P1120578a

Ici, on va franchir le fleuve Danshui, et on voit le Pont de Taipei. Juste derrière l'arc de l'hélice, la Tour Shingong qui fut l'immeuble le plus haut de laville,

photo P1120581a

? avant d'être détrônée par la Tour Taipei 101, ci-dessous juste devant la prise d'air du moteur, qui pour peu de temps encore est le plus haut gratte-ciel en Asie.

photo P1120584a

On débarque

photo P1120586a

Et après un court trajet en PAXbus, on arrive dans un terminal désert. Il est 20h passé de quelques minutes, et il n'y a plus un seul vol au départ de TSA (le mercredi, il y a encore un vol à 21h15 pour KNH). Les riverains d'ORY apprécieront !

photo P1120589aphoto P1120590a

Retour en métro (comme l'a déjà dit un commentateur, arriver et partir d'un aéroport en métro, c'est très classe :) )

photo P1120595a

Avec cet intéressant panneau d'information au milieu du quai. Il y a le même plan de chaque côté, enfin, presque le même plan :

photo P1120592%2520-%2520294a

Dans les deux cas, vous êtes ici, mais héritage de la colonisation japonaise oblige, à Taîwan, un plan n'est jamais orienté au nord, mais dans la direction de celui qui le regarde. Tant que vous n'aurez par retenu cette règle de base, vous aurez du mal à vous repérer à Taïwan (au Japon aussi, pour la même raison).

Notez au passage le virage serré de la ligne de métro. C'est au dernier moment lors de la construction de cette ligne que DORTS (la RATP locale) s'est dit que ce serait idiot de passer à 300 mètres de TSA sans le desservir. D'où ce virage en viaduc pour récupérer le coup, que le métro est obligé de prendre très lentement et d'où on a une vue intéressante sur le tarmac (ici à l'aube, ce même matin).

photo P1120181a

Un quart d'heure plus tard, vous êtes ici, à la gare centrale. On est dans le métro, mais je vais continuer à parler un peu d'aérien.

photo P1120176a

Je poste ce FR le 11 septembre 2011, et tous les media ne parlent que du 10° anniversaire de 9/11. Un thème classique est où étiez-vous quand vous avez appris les attentats ?. Vous vous en souvenez probablement tous, en tout cas moi oui. Mais vous souvenez-vous du 17 septembre 2001 ? Sûrement pas, mais les habitants de Taipei oui, et cette plaque à la station Gare Centrale les y aide. Nous ne sommes pas au niveau des quais, mais à l'étage au-dessus, et cette ligne à 2,30m du sol est le niveau de l'eau lors du passage du typhon Nari le 17 septembre 2011.

photo P1120597a

Vous imaginez les dégâts : le réseau de métro a mis des mois à s'en remettre. La leçon a porté, et Taipei a renforcé toutes ses digues et murs de protection le long de ses fleuves, sur plus de cent kilomètres de linéaire, ainsi que toutes ses installations de pompage. Formidable forteresse du XXI° siècle contre les forces de la nature, Taipei ne connaîtra plus jamais le sort de la Nouvelle Orléans.
Afficher la suite

Verdict

Uni Air

7.2/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Restauration5.0

Conclusion

Chercher à aller à MFK au mois de mai, c'était un pari stupide (mais néanmoins très instructif). A la belle saison, Uni Air fait très bien son métier : assurer une desserte qui relève partiellement du service public (les résidents des îles ont un tarif subventionné), pour un tarif raisonnable et avec le sourire.

Informations sur la ligne Beigan Island (MFK) Taipei City (TSA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Beigan Island (MFK) → Taipei City (TSA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Uni Air avec 7.2/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 52 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

  • Comment 5412 by
    TheLuc 1591 Commentaires

    Merci pour ce FR

  • Comment 5413 by
    Leadership TEAM GOLD 4124 Commentaires

    Et voila qu\'Uni Air avec 1 FR quitte l\'avant dernière place.

    Cette ile est intéressante, très sympa le point de vue sur l\'aéroport, ce coté militaire est tout de même un peu effrayant.
    Si j\'ai bien compris pour les Taiwanais la Chine est Taiwan et pour les Chinois, Taiwan est la Chine?

    En tout cas encore un FR intéressant ta connaissance de la région en géneral et de Taiwan en particulier nous permet d\'apprendre des annecdotes sympa.

    Merci François ;)

  • Comment 5415 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    Excellent FR, ça donne envie !
    Combien de temps pour écrire ce FR ?

  • Comment 5416 by
    marathon GOLD AUTEUR 9139 Commentaires

    @Leadership
    Il faudrait des pages pour résumer le conflit Chine - Taïwan qui remonte au minimum aux années 40, et qui ne se comprend qu\'en remontant sur plusieurs siècles. Pour faire court, la Chine revendique la souveraineté sur Taiwan, et n\'a pas totalement renoncé à l\'option militaire. Taïwan a renoncé en pratique à l\'option militaire depuis une lourde défaite navale dans les années 60, mais la rhétorique demeure, assez soft depuis que c\'est une démocratie. Enfin, les Etats-Unis font de toute tentative d\'invasion chinoise une ligne rouge; la franchir entrainerait leur soutien militaire total à Taïwan.
    En Chine, dire que Taiwan ne fait pas partie de la Chine est un crime lourdement puni, et 99% de mes relations suivent la ligne officielle. On imagine mal l\'ampleur de la propagande officielle à ce sujet. Côté taïwanais, l\'opinion est divisée : réunification à terme / statu quo / déclaration d\'indépendance formelle et rupture du lien historique.

    Quand on a des amis de chaque côté, on met des visages sur l\'absurdité des guerres, et c\'est mon cas ici. Le matériel militaire, c\'est quand même souvent conçu pour tuer (ou, mieux, blesser grièvement) ceux qui sont en face. C\'est un thème au sujet duquel je suis fier de dire que je suis Européen : l\'Europe a su construire une véritable paix, pas l\'Asie du Nord-est.

  • Comment 5418 by
    marathon GOLD AUTEUR 9139 Commentaires

    @BSG
    Plusieurs heures :(
    Raconter l\'Asie est un hobby très chronophage, mais ce n\'est ni illégal, ni immoral, ni grossissant !

  • Comment 5419 by
    02022001 4245 Commentaires

    merci pour ce FR

  • Comment 5426 by
    Ageha 41 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Voila pourquoi quand je me suis promener à Pékin dans le métro sur la ligne 13 au niveau des escalators il y avait une grande affiche orange avec écrit dessus 1911 - 2011 il devait fêter un centenaire de quelque chose mais maintenant grâce a vous je sais ce que cela représente.

  • Comment 5437 by
    Ageha 41 Commentaires

    édit poste précédent Promené et non er :s .

  • Comment 5439 by
    frwstar2 1270 Commentaires

    \Un plan n\'est jamais orienté au nord, mais dans la direction de celui qui le regarde.\ Si je l\'avais su la première fois que je suis allé au Japon, je ne me serai pas perdu bêtement dans Ginza.

    \l\'Europe a su construire une véritable paix, pas l\'Asie du Nord-est.\ Il a tout de même fallu des siècles de guerres et de génocide pour que les nations Européenne acceptent les limites territorial des pays voisin. La paix existe en Europe que depuis 1945 voir 1995 et la guerre de Yougoslavie.

  • Comment 5443 by
    marathon GOLD AUTEUR 9139 Commentaires

    @frwstar2
    Nous sommes parfaitement d\'accord. La paix en Europe est très récente à l\'échelle de son histoire.

Connectez-vous pour poster un commentaire.