Avis du vol Wizz Air Bucharest Brussels en classe Economique

Compagnie Wizz Air
Vol W6 3081
Classe Economique
Siege 10
Avion Airbus A320
Temps de vol 03:20
Décollage 23 Jan 14, 12:15
Arrivée à 23 Jan 14, 14:35
W6   #19 sur 22 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 46 avis
MonsieurNut
Par 3019
Publié le 23 janvier 2014
Bonjour à tous :D. Voilà mon retour en Belgique après ces vacances express, très incertaines. Je m'excuse déjà pour le retard qu'a pris ce FR mais j'étais très chargé ;D. Je vous invite aussi à regarder mon tout premier FR (qui raconte l'aller) si ce n'est déjà fait. Et pour vous donner le courage de lire mon balabala, je vous promets un bonus culture/touristique à propos de la région de Bucovine (dans les Carpates roumains). :D

http://flight-report.com/fr/report-6032.html

Ce sera donc comme à l’aller un vol en Airbus 320-200 depuis Bucarest OTP jusqu’à CRL avec une compagnie peu connue sur FR à tort car c'est une compagnie aérienne qui propose des prix presque moins chers que FR à condition de s'y prendre à l'avance. :P Maintenant je vais vous raconter une petite histoire (si vous êtes pressés ou que vous n'aimez pas les longs FR, vous pouvez cliquer sur la petite croix en haut à gauche car, comme vous l'auriez déjà remarqué dans mon premier FR j’ADORE décrire longuement un fait -n'importe quel qu'il soit :P) et oui ma parenthèse fait 2 lignes… Soit.

Normalement, le retour était prévu pour le dimanche 26/01. Sauf que, à cause d'un problème privé on a dû rentrer le jeudi 23/01. On a eu donc le choix entre changer nos billets et en racheter de nouveaux. La taxe pour changer la date était énorme (normal, on est chez un low-cost) et en acheter de nouveaux nous coûtait également bonbon. On a préféré changer de date car un peu plus avantageux (ps n’empêche, les billets retour ont coûté le double des billets A/R).
On a aussi cherché auprès d'autres compagnies, sauf que, comme je l'ai déjà dit lors de mon 1er FR, aucun autre low-cost ne nous arrangeait et AF ainsi que Tarom étaient nettement plus chers et arrivaient plus tard dans la journée en Belgique, ce qui ne nous convenait pas du tout.

Une semaine auparavant, lors de l'aller, on nous a fait remarquer que notre bagage était trop grand. On a donc dû trouver des petits sacs à dos et y fourrer nos vêtements. En fait non, on ne devait pas fourrer, mais plutôt tasser dans nos maudits sacs. Pour vous rendre compte, on passait du grand format au petit (il y a 1 an le grand était gratuit mais d'après ce qu'on a remarqué, ce n'est plus le cas).

photo DSC04258

Arrivés en train tôt le matin à Bucarest après une nuit de wagon-couchette, on a pris le bus qui nous a amenés à l'aéroport OTP (désolé, je n'ai pas pris de photo car je n'y ait tout simplement pas pensé). On a dû attendre pendant 3/4 h avant que l'embarquement soit fait. Du coup j'en ai profité pour faire un peu de spotting.

photo DSC04255

J'aime bien OTP car il y a de la diversité au niveau des avions; et, comme je vous l'avais promis il y a presque un mois, voici mon beau petit spotting.

C'est le premier avion que j'ai croisé: un magnifique A321 de chez TK.

photo DSC04259

Un A320 de chez A3.

photo DSC04264

Un A319 de chez OS.

photo DSC04268

Pour finir avec la collection A320, je vous propose l' A318 de Sofia qui était arrivé avec quelques 2/3 heures de retard. Je n'aurais jamais dit mais en réalité, les A318 sont ridiculement petits. On aurait dit un jouet.

photo DSC04270

Bon, maintenant passons aux Boeing. Un petit B737 de chez AL.

photo DSC04276

Même si je m'y connais plus dans les gros avions que dans les petits, il me semble que c'est un Cessna citation. Corrigez-moi si j'ai faux dans les comms.

photo DSC04260

Bon, aller c'est parti :P

photo DSC04278

Alors là, je confirme: les pubs de banques ont monopolisé les passerelles du monde entier…

photo DSC04281

Pas mal la vue depuis mon siège…

photo DSC04282photo DSC04284

Voici les entrailles de la bête… Il y avait plus de monde qu'à l'aller: ici,l'avion est presque plein

photo DSC04285

J'ai toujours bien aimé le costume des hôtesses de chez W6…

photo DSC04288

…ainsi que le pitch conçu spécialement pour mes 1m86 (ps: ça me gêne pas mal mais à force je m'y fais surtout quand, une fois encore, personne n'est à côté de moi ;D)

photo DSC04286

Repoussage, et, ne serait-ce pas un Fokker que je vois là?

photo DSC04294photo DSC04295

Et à coté son ami schtroumpf nommé Boeing 738.

photo DSC04297

Bon, plus sérieusement nous voilà fin prêts pour la piste 08L. Ps: on ne marquera même pas de pause avant celle-ci (je croyais que c'était obligatoire).

photo DSC04300

Accélération, V1, return, V2 et nous voilà partis :D.

photo DSC04302

The winglet…

photo DSC04304

…et The accoudoir tout à fait usé.

photo DSC04307

S'en suivra un magnifique vol. Cependant, j'ai fait la bêtise de m’asseoir du côté sud. Résultat: j'ai été brûlé tout au long du vol car je voulais absolument profiter de ce spectacle. Et j'ai bien fait car les nuages étaient SPLANDIDES.

photo DSC04308

D'ailleurs, on peut remarquer un air-to-air mais avec qui… je ne saurais pas vous dire: l'heure de mon appareil était mal réglée et du coup pas de flight radar pour nous informer.

photo DSC04323

Voilà l'entièreté de l'avion. La fois passé j'avais pris la photo depuis l'avant, aujourd'hui ce sera depuis l’arrière.

photo DSC04342

Welcome to paradise… #_#



Lors du vol, on nous proposera les mêmes produits que à l'aller, et bien sûr, pas de nourriture servie, que des snacks payants et des parfums.
Approche sur CRL dans la brume. PS: Je tiens à féliciter le pilote qui a fait face à un peu de cross-wind.

photo DSC04357

Une fois la sortie de piste effectuée, j'ai eu la chance de découvrir un avion, que dis-je?, un joyau de l'histoire, je parle bien sûr de ce magnifique trimoteur B727.

photo DSC04359photo DSC04360

Ah vous m'aviez manqués…



On a été rapide: l'avion a atterri à 45 et à 50 on était déjà dans le taxi. Bien sûr nous avons été aidés par la vitesse de contrôle du paf.

*FIN DU FR

*Bonus touristique

Je suis donc parti chez ma grand-mère qui habite dans les Carpates, tout au nord de la Roumanie. Là-bas, la plus part des habitants gagnent leur vie grâce à leur petite fermette (généralement ça tourne entre 3 et 6 vaches, des poules, quelques cochons et quelques moutons).
Pour nourrir tous ces animaux, il faut faire le foin. Sauf que peu de personnes possèdent un tracteur et les parcelles sont minuscules comparés à celles qu'on trouve en France par exemple. Alors, on fait à la bonne vieille méthode: on coupe l'herbe (soit avec une faux soit avec une tondeuse à hautes herbes) afin de pouvoir la laisser sécher un minimum.
Après ça, on installe dans la terre les prepeleci (je ne connais pas de traduction en français mais ce sont des fins troncs de sapin qui forment le squelette de la meute de foin). Après l’avoir laissé 2/3 semaines, on peut récolter le foin (attention cependant aux mouches des foins ou tauni en roumain qui font des piqûres très irritantes (-> dans le sens on a envie de les gratter) et puis on le met dans la grange (cette étape est particulièrement horrible car on inspire énormément de poussière et celle-ci se colle sur nous vu qu'il fait dans les 30/40 degrés et que c'est un bâtiment fermé).
Sachant qu'une vache mange une demi-heure par repas (3 fois par jour) il ne faut pas être fainéant. Et pour tout transport, il faut préparer le cheval et la charrue.

photo capite-de-fan

En Roumanie, la grande majorité des personnes sont orthodoxes. On trouve partout des églises aux décorations internes sublimes mais les plus belles sont les monastères et certaines petites églises de villages qui sont beaucoup plus mignonnes et… Je crois que je vais vous mettre des photos car je ne saurais pas vraiment vous décrire la scène.



Comme vous pouvez vous en douter, là bas on est croyants et traditionnels (d'ailleurs je vais me pencher plus sur les traditions que sur la vie de tous les jours -moins intéressante).
La semaine de Pâques est dédiée à cette occasion et durant celle-ci, il y a notamment une tradition qui consiste à peindre des coquilles d’œufs avec de la cire ou de la peinture, un vrai travail d'artiste.

photo oua-incondeiate-Bucovina-

On peut profiter des montagnes pour les randonnées ou pour tester les nouvelles pistes noires de la région. (Perso, on préfère faire des balades de 1 à 4 heures. :D)

photo Photo0846photo Photo0858

Voici les costumes traditionnels. Ils sont sortis essentiellement lors de la Pâques mais les jeunes le portent aussi pendant la période de Noël quand ils vont de porte en porte pour chanter des chansons traditionnelles d’hiver et, ainsi, se faire un peu d'argent de poche.

photo romanians-men-women-traditional-costume-clothing-bucovina-romania-traditions1

Enfin, terminons avec ce qui est de plus bon et de plus succulent (si je peux me permettre) dans cette culture… la nourriture :D La culture du nord et l'ouest de la Roumanie (plus particulièrement de la Bucovine et de la Transylvanie) ont été influencés par celle Autrichienne (on le remarque surtout par les traditions culinaires, vestimentaires et architecturales). Contrairement à ces dernières, le reste des régions ont plutôt été influencés par les Turques.
Pourquoi je vous relate cette information tout-à-fait inintéressante? Car vous allez vous dire qu'on a recopié nos voisins quand je vous dirai qu'on retrouve le Strudel (en tout cas son dérivé aux champignons ou au fromage de vache) un peu partout sous le nom de saratele ,que notre plat traditionnel (les sarmale) sont d'origine turque, la mamaliga est l'équivalant de la polenta italienne, qu'on retrouve la ciorba de burta aussi chez les bulgares et qu'il nous reste donc plus que la ciorba de perisoare, les mititei et le cosonac (voir photo) qui soient bel et bien originaires de Roumanie. Je vous laisse avec votre ami Google pour les images car sinon mon FR prendra trop de place. :P

photo DSC04246


Bon maintenant que vous connaissez le gros de la culture locale, je vous encourage à passer par les Carpates (aussi appelés Balkans roumains) si un jour l'envie vous viens à l'esprit de visiter la Roumanie. Je crois que ça en vaut la peine. Et veuillez m’excuser du fait que mon bonus soit presque plus long que le FR mais il y a tellement de choses à raconter…

NB: Je viens de vous présenter la région de Bucovine mais chacune des régions a ses propres caractéristiques

photo romania-regions-map
Afficher la suite

Verdict

Wizz Air

5.6/10
Cabine3.5
Equipage8.0
Divertissements6.0
Carte payante5.0

Bucharest - OTP

7.9/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.0

Brussels - CRL

7.9/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

OTP: Contrôles assez rapides, rien à dire. C'est en général propre et aéré avec un dutyshop plutôt grand.

W6: Low-cost basic avec service basic et pitch horrible pour les géants comme moi.

CRL: Fluide et facile d'accès.

Sur le même sujet

12 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.