Avis du vol Ethiopian Airlines Maputo Addis Ababa en classe Economique

Compagnie Ethiopian Airlines
Vol ET818
Classe Economique
Siege 11L
Temps de vol 05:30
Décollage 01 Jul 13, 14:20
Arrivée à 01 Jul 13, 20:50
ET 71 avis
avionsetcie
Par 3633
Publié le 28 février 2014
Bonjour ! Il s'agit de mon premier FR. Il ne sera pas fantastique ni très précis car le vol date un peu. Je reste ouvert à votre opinion et à vos conseils.
Je vous souhaite la bienvenue à bord du vol ET818 d'Ethiopian Airlines reliant la capitale du Mozambique Maputo (MPM/FQMA) à l'Aéroport Bole d'Addis Abeba (ADD/HAAB), capitale de l'Ethiopie !

J'étais assez excité ce lundi 1er Juillet 2013 : pour la première fois, je prendrais Ethiopian Airlines. Les avis que l'on m'avait donnés étaient variés car certains étaient positifs et d'autres négatifs. Enfin je n'attendais que d'être à bord pour pouvoir en juger moi-même. De plus, pour la première fois, je voyage seul. Un vol plutôt singulier pour une première fois ^^. Après ce Maputo-Addis, je devais prendre le Addis-Paris CDG en 767-300ER (encore une première, n'ayant jamais pris de 767).

A l'aéroport de Maputo, tout s 'est passé normalement. Du check-in à l'embarquement, il n'y a eu aucun problème et nous avons embarqué à 14h20 comme prévu. Ce n'était pas la première fois que je me trouvais à cet aéroport (et pas la dernière non plus), mais depuis ma dernière visite, il avait été entièrement rénové. Désormais composé de deux terminaux, le régional et l'international, l'aéroport est capable d'accueillir l'A340 de la TAP et le 777-300ER de Qatar (ligne Doha-Joburg-Maputo).
Si il y a une chose dont on se rend compte en embraquant, c'est que les hôtesse d'Ethiopian ont toutes un air super-accueillant ! Et tant mieux d'ailleurs car je n'aurais pas supporté un vol de 5h30 en Boeing 737-800 avec des hôtesses désagréables !

C'était un vrai plaisir d'être au siège 11L, d'un pour la place pour les pieds (il s'agit de la rangée de sièges juste après la Cloud Nine) et de deux pour la vue imprenable sur le moteur CFM CFM56-7B27E et le superbe winglet arborant les couleurs de la compagnie. Mon avion est immatriculé ET-APO, il a effectué son premier vol le 15 octobre 2012. Il s'agit du 4321ème Boeing 737.

Voici la seat-map d'un Boeing 737-800 d'Ethiopian Airlines :
photo Seat Map 738 ETH

L'avion n'était pas très plein et la rangée derrière moi libre. Me promettant d'y aller après le décollage, je me préparais à ce dernier. Un décollage parfait, avec vue d'abord sur de nombreux avions de la LAM Linhas Aéreas de Moçambique, puis la ville (que je trouve personnellement plus belle vue du ciel, mais c'est sans doute le cas pour la plupart des villes) et finalement l'océan indien.

Une fois le signe attachez votre ceinture éteint, je m'enpare de mon sac et de mon appareil photo. Je prends des photos depuis mon siège puis depuis le 12L derrière moi, où je reste un moment, contemplant le paysage, l'aile et le moteur.
photo 01photo 02

Peu de temps après le décollage, l 'équipage s'active déjà avec des chariots : on nous sert un apéritif. Suivra un vrai repas : pâtes avec du poulet à la sauce (très épicée voir vraiment piquante). Ayant une cloison en face de moi, ma tablette se trouve dans l’accoudoir.
photo 03

Le divertissement à bord est plutôt réussi : bien qu'il n'y ait pas d'écrans individuels (ne rêvons pas trop, cela reste un 737), de nombreux programmes, séries et films s'enchaînent, il y en a pour tous les goûts. Mon impressions sur la cabine ? Certaines personnes se plaignent du peu d'espace pour les jambes dans les 738 d'Ethiopian. Je ne pourrais le confirmer du fait de ma place avantageuse, mais j'ai trouvé la cabine accueillante, et aux couleurs sympathiques. Enfin, le peu de temps que j'ai passé au siège 12L n'était franchement pas désagréable.

Le paysage est magnifique et j'ai aperçu pour la première fois le Kilimandjaro, dont le sommet enneigé pointait hors des nuages. Je ne pensais pas voir plus magnifique… Oui, c'était avant le coucher de soleil !
photo 05photo 04

Vidéo avec le paysage à différentes phases du vol :


Il ne tarde pas à faire nuit et comme c'est souvent le cas quand il n'y a plus de paysage dehors parce que tout est sombre, le vol commence à sembler long.

L'arrivée à ADD a été agitée : en plein orage. J'avoue avoir serré les accoudoirs quand nous sommes passés à travers des nuages qui s'illuminaient :) je suis facilement impressionnable en avion mais une arrivée comme ça, je pense que n'importe qui aurait eu les chocottes. Au, sinon, Addis Abeba est magnifique de nuit !

L'atterrissage se passe à merveille et nous arrivons comme prévu à 20h50. Oui, le vol a bien duré 5h30, seulement en Ethiopie, le fuseau horaire est UTC+03:00.
photo 06


Nous allons nous ranger à côté d'un autre B737-800. Vidéo tout de même :


Nous sommes assez loin de l'aérogare car un bus vient nous prendre. Sur le chemin, je vois mon tout premier Dreamliner (j'étais tellement content que je n'ai pas pensé à prendre une photo).

Bref, j'étais prêt à enchaîner avec le ADD/CDG en 767-300ER (vol qui devait s'avérer décevant par rapport à ce premier, entre autres parce que le repas était le même^^ encore le poulet).!!!
Afficher la suite

Verdict

Ethiopian Airlines

8.4/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements8.5
Restauration7.0

Maputo - MPM

8.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services6.0
Propreté8.0

Addis Ababa - ADD

4.6/10
Fluidité3.5
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Un vol très agréable et vraiment réussi pour un trajet de 5 heures en 737 ! Pour une première expérience avec Ethiopian, c'était assez réussi (malgré tout le mal que j'avais put entendre avant sur la compagnie, j'ai adoré).
Mon seul vrai problème reste la nourriture : très bonne mais pas de choix, c'est tu as fait alors poulet. Du coup, on se retrouve avec la même chose sur le vol suivant.

Maputo : accès WiFi à l'aérogare. L'aéroport n'est pas très fréquenté et équipé de passerelles, ce qui rend l'accès aux avions plus rapides (lors de mes précédentes visites, il fallait marcher de l'avion à l'aérogare, super pour les spotter pour moi mais évidemment pas du goût de tout le monde^^).

Ethiopian : Des quatre vols avec Ethiopian que j'ai effectués dans ma vie (deux fois le 738 et deux fois le 763ER), c'est du 737 dont je garde les meilleurs souvenirs. Un contraste évident donc entre les vieux 767 et les 737 de moins de deux ans. J'ai bien aimé ce vol, qui reste un de mes préférés.

ADD : L'aéroport d'Addis Abeba mérite vraiment d'être revu, surtout s'il a pour ambition de devenir une passerelle entre les différents continents (il est d'ailleurs assez bien placé pour). Plutôt miteux (de l'eau tombe du plafond sur les sièges de la salle d'attente :/ pas d'excuses il ne pleut pas) et rapidement saturé. Services et animations = zéro.

Ce vol reste une très bonne expérience !

Sur le même sujet

24 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.