Avis du vol Iberia Madrid Lisbon en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB3106
Classe Economique
Siege 31F
Temps de vol 01:25
Décollage 04 Jui 23, 19:40
Arrivée à 04 Jui 23, 20:05
IB   #51 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 349 avis
scorph
Par GOLD 236
Publié le 25 septembre 2023

Bonjour et bienvenue à bord de ce report, au programme de cette soirée de début juin une courte liaison entre les 2 capitales de la péninsule Ibérique (aïe je vais me faire des amis parmi les catalans et le basques ^^) . Cette ligne est aussi connue sur notre site comme la Moritz shuttle.


introduction


L’objectif de ce routing était de laver un affront d’un routing av-geek raté au printemps 2022, afin d'enfin ajouter le Crj200 d’Air Nostrum à mon flight log. Je vous l’accorde il ne s’agit de loin pas de l’appareil le plus avgeek ou le plus rare mais je n’avais jamais volé à bord et si l’on exclue les US la machine devient extrêmement rare et parmi les grandes compagnies européennes seul Air Nostrum l’exploite encore.

Le problème c’est que les lignes opérés de manière régulière en Crj200 ne sont pas légion chez Iberia regional et les liaisons qui accueil pratiquement à coup sûr sont les lignes depuis Madrid vers Bardajoz, Strasbourg et Castelon de la Plana. C’est sur cette dernière que je jetterai mon dévolu là ville étant accessible en train depuis Valence.

Pour rejoindre Valence Ryanair offre une ligne direct avec des tarifs très bas de l’ordre d’une vingtaine d’euros aller-simple toutefois les horaires sont peu pratiques et les tarifs hôteliers à Valence étaient incroyablement élevés. D’un autre côté AF propose l’aller simple Toulouse-Valencia via CDG avec des horaires parfaits pour moins de 90€ avec la carte week-end. Petit bonus av-geek le Toulouse - Paris sera en A220 que j’adore et le Paris - Valence ce fera à bord d’un Airbus A320 de la compagnie Danoise DAT loué pour la saison d’été par AF.

Pour répartir de Madrid sur Toulouse les tarifs sont extrêmement cher y compris un mois avant alors que le vol Castelon - Madrid - Lisbonne ne coûte lui qu’à peine 100€. Et depuis l’ouverture de la ligne Lisbonne-Toulouse les tarifs se sont littéralement écroulés et je rentrerais donc le lundi avec une journée complète de visite de Lisbonne ma ville Européenne préférée.

Ce qui nous donne le routing suivant:


Routing


Cette ligne est bien connue dans les colonnes de notre site il faut dire que l'un de nos meilleurs contributeurs est ou eu été un utilisateur fréquent de cette ligne. Il faut toutefois signaler que cette liaison est pour le moins dense avec pas moins de 4 opérateurs proposant près de 130 vols par semaines entre les 2 capitales de la péninsule ibérique ce qui en fait la 2ème ligne la plus importante au départ de MAD.
Du coté opérateur TAP tient la corde avec jusqu'à 7 vols / jours. Suivi de prêt par IB et ses 6 rotations quotidiennes. Easyjet et Air Europa viennent compléter le tableau avec respectivement 3 et 4 vols/ jour.
Coté report on retrouve du IB et du TP, désolé je n'enrichirais pas la BDD pour ce coup là.
A ma décharge les vols MC avec Iberia ne sont pas non plus monnaie courante dans le flux des publications de notre site et puis pour moi ce court vol sera une première que cela soit sur la ligne ou sur le combinaison type d'appareil / compagnie.


Courte correspondance madrilène


Fraichement débarqué du pax-bus m'ayant amené au cœur du terminal 4 de Barajas depuis mon petit Crj-200 du vol précédent je suis le cheminement des correspondances parfaitement indiqué au sol. Mon vol est déjà prévu d'embarquer à la H18 d'après l'appli donc si j'en crois ces indications je devrais y être dans 8 minutes. Etant au rez-de-chaussé il me faut monter d'un étage pour rejoindre le niveau des départs


photo ib3106p2photo ib3106p3

Et l'escalator débouche directement dans la boutique duty-free. C'est ce que l'on appel un passage obligatoire !


photo ib3106p4

Dès la sortie on arrive sans doute dans la zone la moins agréable du terminal proche de la zone d'accès qui est basse de plafond, sombre et avec une foule importante. Cela dit on y trouve les stands des célèbres vendeurs de charcuteries où vous pouvez déguster un bocadillo à toute heure avec vue sur les jambons !


photo ib3106p5

En chemin je passe devant cette affiche ventant la pâtisserie du jour le pastel de nata … bon je vais tout de même attendre d'être a Lisbonne pour déguster une de ces spécialités typiquement portugaises.


photo ib3106p6

Je retrouve l'immense terminal et son dégradé de couleurs qui sert de repère visuelle pour trouver sa porte d'embarquement. Je l'écris souvent dans les colonnes de se site mais j'apprécie vraiment l'architecture du T4 qui est aérée lumineuse et agréable c'est vraiment un aéroport réussi même si les distances à couvrir pour aller d'une extrémité à l'autre du terminal peuvent s'avérer un peu longue.


photo ib3106p11

En plus les immenses baies vitrées offrent une belle vue sur les avions en porte et au roulage comme cet Airbus A319 d'Iberia qui arrive depuis Lisbonne.


photo ib3106p12

Mon appareil du soir à destination de Lisbonne lui, est déjà là. Il s'agit d'un Airbus A320neo immatriculé  EC-MXU et nommé "Patrulla Águila" qui est l'équivalent de notre Patrouille de France.  Il s'agit d'ailleurs du premier A320neo reçu par la compagnie Espagnole il y a déjà plus de 5 ans.


photo ib3106p9photo ib3106p13

Le FIDS regroupant les départs de cette fin de journée 


photo ib3106p8

Bon le temps que je rejoigne la porte et que je fasse quelques photos, l'embarquement est déjà lancé. Les priorités seront respecté et voyageant avec un petit bagage cabine je ne me presserais pas de monter à bord. 


photo ib3106p10

Le boarding pass sur l'application Iberia. 31F ce sera le fond de cale ce soir mais du bon coté pour l'approche par le Sud prévu pour ce soir.


photo ib3106p14

Quand vient mon tour, dans les derniers, forcément ça bouchonne dans la passerelle.


photo ib3106p15photo ib3106p16

De quoi me laisser le temps d'immortaliser notre voisin un Airbus A321 d'IB qui s'envolera dans la soirée en direction de Milan Linate.


photo ib3106p17photo ib3106p18

Mais de mon coté je me rapproche progressivement de mon A320neo du jour qui s'envolera lui dans la direction opposée. On notera la taille imposante des 2 réacteurs CFM Leap qui équipent la dernière version du best seller d'Airbus.


photo ib3106p19

A bord de l'A320neo d'iberia


Instant Nintendo et porte (partiel)


photo ib3106p20

Fuselage shoot, l'accueil à bord de la part de notre équipage cabine sera souriant et plutôt chaleureux avec un équipage mixte pour le moins expérimenté 


photo ib3106p21

A bord on retrouve les mêmes sièges et la même configuration que chez British Airways. Vous allez me dire ce n'est pas surprenant les 2  compagnies font parties du groupe IAG. La zone avant de la cabine incluant la J modulable (jusqu'au rang 6) est équipée des B/E Aerospace Pinnacle. Un siège de plutôt bonne facture surtout avec un pitch de 30".


photo ib3106p22

Pour les sans dents ce sera la planche à repasser favorite des compagnies européennes le Recaro SL3510. Oui le même siège que les cabines des Airbus A320/321 d'Easyjet.


photo ib3106p62photo ib3106p64

La seat map fournie par Aerolopa, pas de rang 13 pour le superstitieux, ce qui donne une dernière rangée en 32.


photo seat-map-a320n-ib

Comptez un pouce de moins dans la partie arrière de la cabine ce qui offre un pitch pas extrêmement large. Tant que l'on est sur l'arrière du siège on notera la présence d'une tablette ainsi que d'une patère. Un bloc de prise USB est disponible et l'appareil est équipé du wifi qui sera fonctionnel en croisière.


photo ib3106p23photo ib3106p24

Le plafonnier pour F-OITN, génération récente


photo ib3106p27

L'embarquement touche à sa fin les racks à bagages sont fermés et nous n'allons pas tarder à partir. Les démonstrations de sécurités seront présentés en Espagnol et Anglais. La cabine sera pleine comme un œuf pour l'avant dernier vol de la journée opéré par IB entre MAD et LIS.


photo ib3106p26

On attends visiblement quelques minutes que les opérations de chargement de la soute soient terminés. Notre voisin est un A321neo de la filiale Iberia Express qui s'envolera peu de temps après nous vers Ibiza.


photo ib3106p25

Tandis que dans nos 6 heures passe un autre Airbus A320neo d'Iberia en partance pour La Corogne.


photo ib3106p28

Finalement c'est à notre tour de repousser avec un petit retard d'environ 10 minutes. On peut voir l'impressionnant alignement des dérives Iberia sur toute la longueur du T4. Nos moteurs sont rapidement démarrés 


photo ib3106p29photo ib3106p30

Alors que soudainement une pluie torrentielle s'abat ce gros grain perturbera les photos jusqu'au décollage et mouillera la pauvre dame en charge de notre repoussage qui filera rapidement se réfugier dans le push une fois l'appareil déconnecté en toute sécurité. On notera, une nouvelle fois en Espagne, que les 2 personnes en charge de notre repoussage seront 2 femmes ce qui est malheureusement très rare ailleurs dans le monde… 


photo ib3106p31

La cabine et désormais prête en vue du décollage.


photo ib3106p32

Nous nous alignons après quelques petites minutes d'attente, ce qui laissera le temps à l'averse de passer.


photo ib3106p33

Une fois alignés pas le temps de niaiser nos moteurs sont poussés à leur puissance de décollage et notre Airbus prend rapidement la voie des airs. Ce qui aura aussi comme avantage de dégager la pluie du hublot !  


photo ib3106p34

Passage au dessus de cet Airbus A330-200 d'Aerolinas Argentinas qui s'apprêtait à retourner à Buenos Aires. Il s'agissait de l'exemplaire aux couleurs de la sélection Argentine de football.


photo ib3106p35

Nous prenons rapidement de la hauteur au dessus des installations de l'aéroport madrilène, ici l'ensemble "ancien" de l'aéroport avec le T1/T2/T3 qui accueil essentiellement les vols Star alliance et Skyteam. Puis la zone cargo avec des 757 opérant pour Fed-Ex et des B737 cargo aux couleurs bleu de Prime Air.


photo ib3106p36photo ib3106p37

Nous arrivons rapidement à proximité de la ville de Coslada et sa zone commerciale immense coincée entre voie ferré et autoroutes tandis que sur la droite on distingue la forme de l'antre de l'Atletico de Madrid le stade Metropolitano.


photo ib3106p38

Nous continuons notre montée au dessus de la banlieue Sud-Est de la ville, la densité des bâtiments diminue un peu mais les autoroutes sont toujours là en nombre.


photo ib3106p39

Alors que nous amorçons notre virage nous arrivons droit sur un nuage en train de déverser sa cargaison de pluie. 


photo ib3106p41

La montée se fera dans une couche nuageuse assez dense accompagnée de turbulences légères de temps à autre on a un peu de champ de vision entre 2 cumulus.


photo ib3106p42

Notre sharklet du jour porte les couleurs d'IB.


photo ib3106p43

Une fois notre montée bien entamée et notre appareil se dirigeant vers l'ouest le ciel commence a être un peu moins perturbé.


photo ib3106p44

Nous rejoignons notre altitude de croisière qui nous fait prendre de la hauteur au dessus des cellules nuageuses.


photo ib3106p46

La safety card qui était le seul élément présent dans la pochette du siège.


photo ib3106p45

Je me connecterais au wifi de l'appareil, en plus de proposer des options payantes le pass message et généreusement offert aux passagers business et iberia plus. Quelques options sont disponibles comme le suivi du vol (même si pour le coup les horaires sont faux) mais aussi l'accès au magazine de bord Ronda dont voici quelques screenshots incluant la couverture, la page de présentation de la flotte ainsi que la page montrant le réseau européen de la compagnie Ibérique.


photo ib3106p83photo ib3106p84photo ib3106p85

La route du soir avec une altitude de croisière de 31 000ft


photo ib3106p82

Notre croisière se poursuivra très tranquillement, alors que nous faisons la course vers l'ouest avec le soleil qui commence déjà légèrement à décliner offrant une chaude lumière dorée.


photo ib3106p47

Notre descente est déjà bien entamée quand j'ai de nouveau l'opportunité de faire quelques clichés sans être a contre jour. Mon coup de poker pour le placement en cabine semble avoir fonctionné car nous entamons une approche par le sud-ouest de Lisbonne pour sans doute ce qui est parmi les plus belles approches en Europe.


photo ib3106p48

On aperçoit au loin l'énorme étendue d'eau que constitue l'estuaire du Tage et oui ce n'est pas l'océan…


photo ib3106p49

L'océan est lui sous nos ailes alors que nous remontons le long de la cote au niveau de la citée balnéaire d'Aroeira


photo ib3106p50

Après cette courte incursion au dessus des mers nous reprenons rapidement le chemin des terres et un cap vers le nord-est parfaitement aligné en direction de la métropole Lisboète. 


photo ib3106p51

San Francisco sur le Tage, il n'y a pas à dire l'approche par le Sud pour la piste 03 à LIS est juste superbe ! Ceux qui on une bonne vue verront un détail qui leur fera pensée à Rio avec le Santuário de Cristo Rei sorte de Christ du Corcovado en miniature.


photo ib3106p52

Puis nous commençons notre superbe survol de la capitale Portuguaise, on devine la Basilique d'Estrela, la gare de Cais do Sodré sur les rives du Tage alors que les quartiers de Principe Real et du célèbre Bairro Alto défilent par le hublot.


photo ib3106p53photo ib3106p54

Nous arrivons sur la partie haute du parc Eduardo VII où l'on trouve la palais de justice mais aussi la prison de Lisbonne.


photo ib3106p55

Nous nous approchons de plus en plus des immeubles des quartiers d'Entre campos puis Alvalade. La proximité avec les zones habités est pour le moins impressionnante. 


photo ib3106p56photo ib3106p57

Arrivée a Lisbonne au couchant


En finale pour la piste 03 où il y a du monde qui attends son tour pour décoller. Il y a bien 2 pistes sur l'aéroport de Lisbonne mais étant sécantes elles ne peuvent être utilisées en simultané.


photo ib3106p58

Posé plutôt doux et freinage assez ferme pour libérer la piste rapidement.


photo ib3106p59

Le follow-me prévu pour nous conduire à notre point de parking aura quelques secondes de retard si qui l'obligera à couper à travers champ pour nous amené à notre point de stationnement au terminal 1


photo ib3106p60

Follow me qui nous guidera rapidement aux coté de cet Airbus A320 de Brussels Airlines en provenance de BRU.


photo ib3106p61

Les opérations de débarquement commenceront sans tarder et je quitterais rapidement la cabine avec les salutations de l'équipage cabine.


photo ib3106p63

Vue depuis la passerelle partiellement aveugle alors que notre oiseau du soir refait le plein pour retourner vers sa base de Madrid.


photo ib3106p65

Dernière vue au soleil couchant sur notre A320neo du soir, facilement reconnaissable avec se masque de raton laveur. 


photo ib3106p66photo ib3106p67

Puis je commence une longue traversée de la partie airside assez peu agréable et plutôt vieillot du terminal 1 de l'aéroport de Lisbonne afin de prendre la direction de la sortie.


photo ib3106p68

Seul consolation de grandes baies vitrées à certains endroits du terminal offrant de belles vues sur les appareils en porte comme l'Airbus A320 de SN vu précédemment.


photo ib3106p69

Le cheminement vers la sortie est assez long il faut remonter toute la partie air-side du terminal 1 pour trouver le chemin de la sortie.


photo ib3106p70

Ce qui donne l'opportunité de passer devant les boutiques serait ce une stratégie commerciale de l'aéroport ou un défaut de conception tel est la question….


photo ib3106p71

Passage dans le hall principal de la partie Air-side où l'on retrouve l'accès aux salons situés à l'étage.


photo ib3106p72

Le FIDS qui affiche les vols au départ avec des destinations très variés entre vols européens, vols vers l'Afrique ou les pays ayants des connexions avec la culture Portugaise comme le Brésil ou le Cap Vert. 


photo ib3106p73

Beaucoup de photo des couloirs pour vous montrer la longueur du cheminement et le manque d'unité architecturale de l'aéroport Lisboète avec en plus des locaux en mauvais état avec des fuites au plafond à certains endroits.


photo ib3106p74

Avant enfin de descendre d'un étage pour rejoindre le niveau des arrivées … comme dirait la pub il était temps !


photo ib3106p75

La zone de livraison bagages sans arrêt pour ma part ce sera un direct vers la sortie.


photo ib3106p76

Et j'arrive ensuite ground-side où il y a un peu de monde. On retrouve sans surprise tous les services d'un grand aéroport international. Le métro est bien indiqué et il me faudra passer par le célèbre et immense hall d'entrée.


photo ib3106p77photo ib3106p78photo ib3106p79

Direction le métro et la ligne "Vermelha" qui relie l'aéroport au centre ville en passant par le nouveau quartier du parc des nations. Le tarif est vraiment abordable de 1,65€ ou 6,60€ la journée en illimité et sans surcharge aéroportuaire. Le métro en lui même à une capacité importante et il est facile d'y trouver un siège libre.


photo ib3106p80photo ib3106p81

Je ferais correspondance avec la ligne Amarela pour rejoindre mon hôtel situé dans le quartier de Príncipe Real.

Afficher la suite

Verdict

Iberia

6.4/10
Cabine5.5
Equipage7.5
Divertissements8.5
Restauration4.0

Madrid - MAD

8.3/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Lisbon - LIS

6.8/10
Fluidité6.5
Accès8.0
Services7.5
Propreté5.0

Conclusion

Un vol court entre les 2 capitales de la péninsule Ibérique avec une Iberia qui assure l'essentiel pour une major avec un vol à l'heure mais surtout un tarif vraiment compétitif comme souvent avec la compagnie Espagnole. Petit bonus sur ce vol avec la superbe approche par le sud-ouest sur Lisbonne.

Iberia:
+ Un appareil récent et silencieux qu'est l'A320neo bien équipé avec wifi à bord et prises.
- Le manque de service à bord gratuit
- Une cabine à l'arrière qui est équivalent à ce que l'on trouve chez Easyjet.

Madrid T4
+ Correspondance express dans le T4 de Madrid le tout sans stress et de manière très efficace.
+ Le T4 de Madrid est pour moi l'opposé de son homologue Lisboète il est donc excellent.

Lisbonne T1:
+ Accès pratique et rapide avec le métro il faut dire qu'il est très proche du centre de la capitale portugaise.
- Terminal T1 vieillot et peu pratique et mal agencé

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Lisbon (LIS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Lisbon (LIS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est TAP Air Portugal avec 7,2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 636724 by
    momolemomo GOLD 9837 Commentaires
    pas moins de 4 opérateurs

    Si on ne compte pas les filiales, ils sont 5: Air Europa, Iberia (Air Nostrum et Iberia), Ryanair, Easyjet et TAP (TAP et TAP Express).
    En 2022 c’était la ligne internationale la plus empruntée de MAD
    Il y a autant de vols parce que la liaison ferroviaire est inexistante. Il faut faire Madrid - Badajoz, prendre un car pour traverser la frontière, puis Elvas - Lisbonne et aucune de ces liaisons n’a le train à haute vitesse. Compter environ 8-10h contre 6-7h en voiture.
    Je n’avais jamais fait attention au magazine Ronda à travers le wifi de l’avion. Je ne sais pas de quand date la dernière actualisation de la carte des destinations mais il serait temps de la changer. Biarritz et Rennes ne sont plus d’actualité par exemple.
    Cette approche sur Lisbonne est magnifique!
    Merci pour ce FR, ça rappelle des souvenirs :)
    • Comment 636754 by
      scorph GOLD AUTEUR 2169 Commentaires
      Hello Moritz et merci pour ton commentaire,

      En effet je n'ais pas parlé des filiales, par contre il me semble bien que Ryanair n'opère plus cette liaison.
      Il y a autant de vols parce que la liaison ferroviaire est inexistante.

      Ceci explique cela
      Biarritz et Rennes ne sont plus d’actualité par exemple.

      Il me semble pourtant qu'il s'agissait du magazine du mois en cours peut être un oublie dans l'update de la carte des destinations...

      Cette approche sur Lisbonne est magnifique!

      J'étais super content d'avoir, pour une fois, l'approche du "bon coté"

      Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.