Avis du vol CSA Prague Budapest en classe Economique

Compagnie CSA
Vol OK790
Classe Economique
Siege 2D
Avion ATR 72-500
Temps de vol 01:25
Décollage 12 Avr 14, 13:45
Arrivée à 12 Avr 14, 15:10
OK   #92 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 40 avis
momolemomo
Par GOLD 2335
Publié le 14 avril 2014
Bonjour à tous

Après Prague, nous prenons la direction de Budapest à bord d'un ATR de CSA Czech Airlines. Une nouvelle compagnie pour moi et un nouveau type d'ATR (le 72-200).
_____________________________________________________________________

Madrid – Prague ~ Iberia / A321
Disponible

Prague – Budapest ~ CSA Czech Airlines / ATR72
Vous y êtes

Budapest – Prague ~ CSA Czech Airlines / ATR72
Disponible

Prague – Madrid ~ Iberia / A321
Disponible
_____________________________________________________________________

Prague est une ville magnifique et nous avons vraiment été gâté par le temps. Les promenades sur Mala Strana et autour du château sont très agréable avec des vues magnifiques sur la ville, encore plus avec le printemps et les arbres en fleurs.


Le Vojanovy Sady est un parc au pied du château et en face du sénat. Il est superbe, très relaxant et peuplé de nombreux paons dont certains sont blancs.
photo P1170193

Il y a beaucoup de touristes dans le centre et autour du château pendant les heures d'ouvertures (vers 18h c'est complètement vide) et ils sont quasiment tous Français, Espagnols ou Coréens.

Sur la place de la Vieille-Ville se trouve une tour où l’on peut monter au sommet et avoir une belle vue sur la ville, de jour comme de nuit.
photo P1170173

Et à Prague, on mange beaucoup de bonnes cochonneries.
photo P1170070photo P1170169

Et pour finir, une valise qui plairait à certains membres.
photo P1170182

Place au vol

Notre vol est à 13h45 et il faut environ 30mn pour relier l’hôtel à l’aéroport, ce qui fait que nous arrivons au Terminal 2 vers 12h00.
Le terminal semble bien récent et plus ou moins agréable de l'extérieur.
photo P1170264

L’intérieur est grand et spacieux sans être magnifique ni trop moche
photo P1170265

Direction les comptoirs Skypriority de CSA pour déposer les bagages.
photo P1170266

Le tableau des départs
photo P1170267

Le passage de la sécurité est rapide, l’aéroport paraît vide aujourd’hui, et nous partons à la recherche du lounge d’Iberia.
photo P1170268photo P1170269

Iberia paye pour un tout petit lounge qui s’appelle le Menzies Aviation Lounge et se trouve en face du grand ERSTE premier Lounge. Il n’y a personne à l’entrée alors nous nous installons en attendant que quelqu’un arrive.
photo P1170270

Le lounge est minuscule, l’offre de presse est plus ou moins correct mais l'offre de nourriture est très limitée


L’accès wifi est gratuit dans tout l’aéroport mais le lounge a son propre accès.
photo P1170284

Apres environ 10mn une dame arrive pour s’occuper de l’accueil et en toute honnêteté nous allons la voir et découvrons que nous avons accès au lounge uniquement si nous partons sur un vol Iberia. Tant pis, on en a un peu profité et on en profitera complètement lors du PRG-MAD.
Nous quittons donc le lounge et allons visiter l’aéroport.

Il y a un piano en libre service dans le terminal
photo P1170274

PRG est très spotter friendly mais le trafic est vraiment limité.
Un A319 de CSA
photo P1170275

Un A320 de TK qui s’envole
photo P1170276

Il y a deux ATR au large. Nous volerons soit sur celui-là
photo P1170278

Soit sur celui-ci
photo P1170279

Les couloirs sont vides
photo P1170281

L’A330 de CSA qui prépare son prochain voyage vers Seoul, Moscou ou Almaty
photo P1170282

Un B737 de Sunwing
photo P1170285

Apres un passage chez Paul pour une boisson et un petit encas, nous trouvons une salle de repos au deuxième étage.
photo P1170286

Puis l’heure de l’embarquement approche alors nous devons descendre au rez-de-chaussée pour un embarquement par bus.
photo P1170287

L’embarquement débute à l’heure et le bus vient nous déposer au pied du OK-GFR, un ATR de plus de 12 ans qui porte la livrée Skyteam. C’est la première fois que je loge une livrée Skyteam, il ne me reste plus que OneWorld et j'aurais fait les trois alliances.
photo P1170288photo P1170289

Embarquement par l’arrière
photo P1170291photo P1170292

Nous sommes assis aux 2C et 2D, nous devons donc traverser tout la cabine. Elle est moche comme tout et certains sièges tombent en ruines.
photo P1170293photo P1170294

Le pitch est plus ou moins correct mais il y a une barre en plein milieu.
photo P1170295

Un Schtroumpf vient d’arriver d’Amsterdam.
photo P1170296

Un A320 de Lufthansa avec sharklets vient de se mettre en passerelle.
photo P1170297

Nous repoussons à l’heure

Un ERJ de Belavia qui vient d’arriver de Minsk. Le Belarus est le seul pays d’Europe à ne pas être reporté sur FR, quelqu’un se dévoue ?
photo P1170299

Décollage à l’heure, mon hublot est dégueulasse…
photo P1170300

L’accoudoir de devant est un peu rafistolé
photo P1170303

Le plafonnier
photo P1170304

La partie intérieure de la paroi commence à se détacher au niveau de mon siège. Si bien que quand je m’appuie un petit peu sur la paroi, celle-ci s’affaisse ; Totalement rassurant !
photo P1170312

On traverse rapidement les nuages
photo P1170305

Qui disparaitront aussi rapidement laissant place à la campagne et à la base aérienne de Namest nad Oslavou
photo P1170308

CSA nous offre un verre et une barre de céréales, de muesli banane-chocolat. Un peu mauvais mais mangeable.
photo P1170309

Après une toute petite sieste, on approche de Budapest
photo P1170317photo P1170318

BUD
photo P1170323

Demi tour au dessus de la campagne pour s’aligner
photo P1170327

On passe au dessus d’un cimetière/musée d’avions de la période soviétique avec un reste de Malev.
photo P1170328photo P1170329

Le terminal de BUD
photo P1170330

Atterrissage en avance
photo P1170332

Mis à part les Wizzair au large, cet ERJ (ami d’AirCanada881) est le seul avion présent à BUD.
photo P1170334

On passe devant le terminal et on se parque au large pour un débarquement par bus.
photo P1170335photo P1170336

Ce qui m’offre quelques vues sur notre avion du jour.


Köszönöm !
Afficher la suite

Verdict

CSA

5.9/10
Cabine5.5
Equipage6.5
Divertissements5.0
Restauration6.5

Menzies Aviation Lounge

6.1/10
Confort6.0
Restauration6.0
Divertissements6.5
Services6.0

Prague - PRG

8.2/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté8.5

Budapest - BUD

6.9/10
Fluidité6.5
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

- Mon dernier vol en ATR était en février dernier avec TRIP et la difference est flagrante. Le confort est spartiate mais je n'avais pas de très grosses attentes pour un vol en ATR sur CSA, un avion en meilleur état est toujours un plus.
- L'équipage était entièrement masculin et pas très communicatif. Les demonstrations de sécurités ont été limité à comment attacher/detacher sa ceinture et les issues de secours à cause de l'avion qui se rapprochait très rapidement de la piste de décollage.
- Le catering ne fait pas très envie mais c'est triste de voir que c'est toujours mieux qu'Iberia...
- Divertissement : Rien et en plus le hublot était dégoûtant.
- Ponctualité : Rien à dire la dessus

Le salon est bas de gamme. Tout petit avec une offre de presse et de restauration moyenne et un personnel absent. Il a au moins l'avantage d'être vide.

PRG est très agréable comme aéroport, il est spotter friendly, il a un accès wifi gratuit et illimité, il est lumineux et relativement spacieux.
BUD est trop petit, du moins aux tapis bagages. Notre vol avec l'AF de Paris et un EasyJet de Berlin était beaucoup trop pour cette petite salle et sortir de l'aéroport quand il y a du monde peut rapidement devenir un calvaire. Les taxis et bus sont facilement accessible, il suffit de suivre les indications tracés sur le sol

Sur le même sujet

23 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.