Avis du vol Far Eastern Air Taipei City Kinmen en classe Economique

Compagnie Far Eastern Air
Vol FE001
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 00:55
Décollage 24 Sep 11, 08:15
Arrivée à 24 Sep 11, 09:10
EF 9 avis
marathon
Par GOLD 2179
Publié le 24 septembre 2011
Si vous avez aimé Beigan (MFK), vous allez adorer Kinmen (KNH), but de cet aller-retour dans la journée. En zoomant à fond sur l'aéroport d'arrivée ci-dessus, vous vous êtes demandés Mais, ça fait partie de Taïwan, ça ?.

photo Kinmen%252520sur%252520Openstreetmap%2525202%252520b%252520Merged

D'ailleurs, de même que pour Beigan, Kinmen est présentée sur OpenStreetMap comme étant en Chine populaire, profondément dans les eaux territoriales, encore qu'il y ait quelques doutes résiduels. Si vous lisez le chinois, vous verrez aussi que l'aéroport de Kinmen est défini comme étant dans la municipalité de Xiamen, en République populaire de Chine, ce qui a bien faire rire mes collègues taïwanais.

photo Kinmen%252520sur%252520Openstreetmap

Au risque de décevoir les combatifs internautes chinois, c'est avec ma seule carte de séjour taïwanaise que je suis allé à Kinmen.

photo P1120781a

Le moins qu'on puisse dire, cependant, c'est que les Chinois n'ont pas du tout apprécié l'idée que Taïwan conserve le contrôle de cette île dans la rade de Xiamen, et qu'ils ont énergiquement exprimé leur désapprobation. Les Taïwanais, eux, se sont accrochés à Kinmen avec l'énergie du désespoir, car il leur fallait absolument conserver Kinmen pour reconquérir la Chine? à un contre cinquante.

Ce MiG-15 chinois, trouvé dans un jardin public de Yuliang, dans la province de l'Anhui, a vraisemblablement vu du service au-dessus de Kinmen et/ou de la Corée.

photo MiG-15

Les choses ont culminé lors de la bataille dite du 23 août 1958, qui a duré en fait plusieurs mois, avec dans les airs un score 31-1 dans le match F-86 contre MiG-17, et sur mer le forçage du blocus chinois par des navires américains ravitaillant Kinmen en munitions. (Les Chinois aussi n'arrêtaient pas de ravitailler Kinmen en munitions, mais elles avaient tendance à exploser à destination. Toujours cette mauvaise qualité chinoise?.). Sur mer, les Chinois ont reculé devant les Américains : on l'a beaucoup oublié, mais on a été à deux doigts d'une bataille navale sino-américaine, voire même d'une guerre en bonne et due forme.

Quelques pages intéressantes de l'histoire de l'aviation ont été écrites autour de Kinmen : un Mig-17 chinois fut le premier avion descendu par un missile Sidewinder, tiré par un F-86 taïwanais, mais peu après, un autre MiG-17 rapportait quasiment intact un Sidewinder fiché dans son fuselage sans exploser, ce qui permit aux Chinois de le copier, sans se soucier des droits de propriété intellectuelle, comme pour les sacs Louis Vuitton aujourd'hui.

photo P1010139%252520-%2525201120697%252520a

F-86 (Musée de l'aviation, aéroport de Taipei-Taoyuan) et maquette du Sidewinder (Musée de l'armée, Taipei)

Plus tard, on est passé du F-86 au F-100, et du MiG-17 au MiG-21 en face, avec toujours aussi peu de résultats probants.

photo P1120708a

F-100 (Musée de l'aviation, aéroport de Taipei-Taoyuan)

Et puis un beau jour, les Chinois se sont rendu compte qu'ils avaient de plus en plus d'usines vivant de la sous-traitance des industriels taïwanais, que les Etats-Unis étaient vraiment décidés à tenir leur promesse de défendre Taïwan quoi qu'il arrive (en se brouillant périodiquement avec la Chine à chaque livraison d'armement), et qu'il était temps de passer à autre chose. Des deux côtés la génération de la guerre civile commençait à passer la main, ce qui permit d'amorcer un difficile dialogue.

Il est donc possible aujourd'hui de visiter Kinmen. C'est devenu aujourd'hui une destination très prisée ici, au point que quatre compagnies intérieures différentes assurent la liaison TSA-KNH, avec au total un vol toutes les demi-heures. Imaginez quatre compagnies concurrentes desservant la Corse au départ de Paris !

Comme les vols intérieurs taïwanais sont vendus en allers simples, j'ai pu en une journée ajouter un aéroport, deux compagnies aériennes et deux appareils à mon palmarès.

Le vol numéroté 001 d'une compagnie aérienne est volontiers une liaison prestigieuse. N'ayant pu emprunter le vol AF001 quand il existait, je me suis rabattu sur le vol FE001. Il y a un début à tout.

FAT exploite actuellement quatre MD-83, comme celui-ci en approche finale à TSA, qui est justement celui que je vais prendre. Quand on sort de la faillite, il y a tout juste six mois, toute recette est bonne à prendre, et cet appareil arbore sous les hublots de la publicité pour de l'alcool de Kinmen (c'est l'une des spécialités locales, titrant 53°C). L'histoire ne dit pas si FAT est rémunérée en nature, pour ravitailler sa flotte en carburant.

photo P1110834a

C'est un week-end ordinaire le samedi matin à TSA, mais comme d'habitude, tous les vols sont complets.

photo P1120784a

Pour autant, c'est moins la foule que la dernière fois, où c'était un WE de trois jours.

photo P1120785%252520pano%252520a

En voyant un étranger s'approcher de la petite queue de l'enregistrement des vols de FAT, un employé se précipite pour me demander où je vais. Il est immédiatement rassuré de constater que d'une part je vais à Kinmen, et que (probablement) surtout que je parle chinois. Dans combien d'aéroports, un employé qu'on aperçoit ici le visage masqué vient-il ainsi immédiatement à l'aide d'un voyageur ayant la tête d'un étranger ?

photo P1120783a

Contrairement à la dernière fois (pour aller à Beigan), l'enregistrement est extrêmement rapide; l'employée me demande simplement si je veux un siège côté fenêtre ou couloir. Au rez-de-chaussée, il y a en fait quatre portes d'embarquement en PAXbus, une par compagnie aérienne, à ceci près que les vols de Mandarin, en E-190, sous au contact, avec embarquement à l'étage où il y a trois passerelles.

photo P1120861a

Un de ses frères jumeaux, au contact.

photo P1120801a

Un peu de spotting : un MD-90 Uni Air

photo P1120788a

Pour ce qui des MD83 de FAT, ce n'est pas très brillant : j'ai quelques doutes sur l'empennage de celui-ci :

photo P1120792a

Celui-là, pelliculé aux couleurs d'un opérateur de téléphonie, ne risque pas de décrocher (l'avion, pas le téléphoniste), car il n'a pas bougé depuis des mois.

photo P1120807a

A321 Transasia Airways, devant l'emblématique tour Taipei 101.

photo P1120813a

Un jet privé

photo P1120817a

L'encadrement d'un groupe de personnes âgées qui va prendre le même vol que moi s'affaire. Kinmen n'est manifestement pas leur destination finale, car elles tiennent tous à la main leur passeport taïwanais gris-vert : ce groupe va prendre ensuite le ferry pour aller à Xiamen, en Chine populaire. C'est un itinéraire qui est typiquement 30% moins cher que les vols directs ou via Hong-Kong, mais qui prend évidemment plus de temps? dont on ne manque pas quand on est en retraite.

photo P1120797a

Arrivée de l'équipage; remarquez les chaussures des PNCettes assorties à leur jupe.

photo P1120787a

Embarquement par PAXbus, c'est bien l'appareil que je vous ai annoncé

photo P1120814a

Quand j'écris que FAT est prête à vendre de l'espace publicitaire sur ses carlingues, à n'importe qui, je n'exagère pas. Regardez ce MD-83 à l'arrière plan.

photo P1120820a

Vous connaissez beaucoup de compagnies aériennes qui font de la publicité pour une autre compagnie, dépourvue du moindre lien avec elle ?

photo P1120820b

Bon, ce n'est pas le tout, je vérifie que c'est bien un MD-83 (on ne sait jamais, mes débuts sur FR ont été très laborieux).

photo P1120823a

Et je découvre deux rangs de J en 2+2,

photo P1120825a

et la cabine Y est en 2+3, avec un pitch assez généreux. Les sièges s'inclinent de l'épaisseur symbolique d'un demi-dossier.




Le personnel de piste montre ostensiblement la banderole de la pin de blocage de la roulette avant, puis fait de grands saluts; cela semble une habitude ici, car je l'ai vu faire de même le soir à Kinmen.

photo P1120835a

Annonces de sécurité en mandarin avec un résumé en anglais correct. La son en provenant du cockpit est très mauvais, et je n'ai rien compris à l'anglais du CDB. Au décollage, et du fait de ses réacteurs à l'arrière, le MD-83 est l'un des appareils les plus silencieux que j'ai empruntés.

Comme sur les vols intérieurs précédents, l'usage de tout appareil électronique est interdit pendant tout le vol : c'est en fait une réglementation de l'aviation civile taïwanaise. Une PNC viendra me le rappeler courtoisement. Peu de regret à ce sujet pendant le vol, qui s'effectue entre deux couches de nuages, et à contre jour pour moi. Ici, c'est très probablement Yushan (3952m), dont les Taïwanais sont assez fiers qu'il dépasse les 3776m du Mont Fuji, point culminant du Japon, l'ancien colonisateur. A part l'inévitable effort physique, l'ascension de Yushan n'est d'ailleurs pas techniquement difficile, au point que les permis d'ascension sont contingentés pour limiter l'impact sur l'environnement.

photo P1120840a

Pour ce qui est de la collation, c'est service minimum comme sur tous les vols intérieurs taïwanais, mais là, il y a du café. Apparemment acheté auprès du même fournisseur que mon client, qui lorsqu'il m'en offre en réunion, veut probablement faire passer le message qu'il n'y a pas tentative de corruption : il est vraiment infâme.

Pas de géovision, bien sûr, mais j'ai suivi la route aérienne en partie à la boussole : l'appareil a suivi la côte ouest de Taiwan, jusqu'à l'estuaire de la rivière Choshui, où il a viré à l'ouest-nord ?ouest vers Kinmen. Autant dire qu'il s'agissait de voler vers la Chine perpendiculairement à sa côte : l'espace aérien taïwanais doit être très exigu à l'approche de Kinmen.

Atterrissage proche

photo P1120850a

Le MD-83 me semble un peu tordu.

photo P1120853%252520pano%252520a

D'ailleurs, il n'y aurait pas quelque chose qui cloche dans ce réacteur ?

photo P1120855a

Non, finalement, on ne voit rien d'anormal.

photo P1120856a

Remarquez les passagers qui descendent aussi par l'escalier arrière.

Le trajet n'est pas fini, car j'embarque moins d'une heure après dans un gros porteur, un bi-couloir aux sièges en 4-6-4 :

photo P1120872%252520pano%252520a

? qui pourtant est un poids plume dans sa catégorie.

photo P1120865a

Pour aller où ? vous le saurez dans le FR du vol de retour, à paraître en principe demain.
Afficher la suite

Verdict

Far Eastern Air

7.5/10
Cabine8.5
Equipage8.5
Restauration5.5

Conclusion

La prestation de FAT est très honorable, dans le contexte des vols intérieurs taïwanais : ponctualité OK, rien à reprocher aux les PNC, avec un point de bonus pour l\'offre d\'assistance et la rapidité de l\'enregistrement. Un point de bonus pour le silence du MD-83, et pour l\'agencement en 2+3 qui réduit le nombre de sièges milieu. Pour ce qui est de la collation, elle est minimum, mais la différence qu\'apporte le sucré-salé d\'AF est bien mince.

Informations sur la ligne Taipei City (TSA) Kinmen (KNH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Taipei City (TSA) → Kinmen (KNH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Mandarin Airlines avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

13 Commentaires

  • Comment 6339 by
    TheLuc 1587 Commentaires

    Merci pour ce FR

  • Comment 6340 by
    Kilmarnock SILVER 4377 Commentaires

    Merci pour ce FR sur une compagnie dont je n\'ai jamais entendu parler !
    Étonnant ce débarquement pas la queue de l\'avion...
    Tes derniers FR sont très riches en infos, on dirait plus des carnets de voyages :)

  • Comment 6341 by
    Leadership TEAM GOLD 4332 Commentaires

    Encore un FR bien sympa de ta part avec la dose d\'histoire qui nous en apprend toujours un peu sur cette région. On commence aussi à bien connaitre le trafic locale, à quand un vol avec Mandarin en E-Jet? Je trouve leur avion sympa avec cette livrée, celle avec le rayon de soleil de l\'avion au contact est belle.

    C\'est du courage tout de meme d\'oser emprunter FAT, au vu de son histoire et du type d\'appareil, la cabine ne semble pas bien fraiche non plus!

    Sinon la \banderole\ que les agents montrent au PNT n\'est pas pour les pitots mais c\'est la flame avec au bout de laquelle la pin, cette pin permet pendant le repoussage de bloquer la roulette du nez de l\'avion pour que le camion push puisse la diriger.

    Merci

  • Comment 6342 by
    Leadership TEAM GOLD 4332 Commentaires

    (J\'ai eu un mal fou à trouver leur logo, c\'est finalement sur leur page facebook qu\'il était en resolution correct!)

  • Comment 6349 by
    Damss974 1825 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    Bizarrerie je trouve toujours \EF\ comme code IATA pour cette compagnie...
    A+

  • Comment 6354 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    Excellent FR, j\'adore et j\'en redemande ;-)

  • Comment 6356 by
    frwstar2 1269 Commentaires

    Merci. Entre le versant historique et flightreportique. Vous m\'avez convaincu de visiter Taïwan. Ainsi que d\'essayer les compagnies locale.
    Dès que je vois dans les nouveaux FR une destination avec un nom chinois, je me dit tien un nouveau FR de marathon.

  • Comment 6358 by
    Ageha 41 Commentaires

    Merci pour ce FR
    J\'y retourne l\'année prochaine en chine si tout va bien et je compte visiter encore pékin rapidement, faire Shanghai, Taïwan, Hong Kong et Macao.

  • Comment 6359 by
    02022001 SILVER 4393 Commentaires

    Merci pour ce FR

    L\'avion tordu n\'inspire pas grande confiance!

    Tiens, une pub pour une autre compagnie... ahah!

  • Comment 6367 by
    marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

    @Kilmarnock et Ouréa
    J\'ai décidément toujours du mal à ne pas déborder du sujet. Un mauvais point pour ceux qui ont déjà oublié le trafic de mon FR du vol TSA-MZG :)

    @Leadership
    Côté prise de risque, un avion taïwanais un peu fatigué, c\'est une plaisanterie par rapport à des trajets sur les routes chinoises. Doubler par la bande d\'arrêt d\'urgence, c\'est banal. Ca devient un peu sport quand c\'est celle d\'en face, dans un virage. De nuit sans éclairage, c\'est le top, surtout pour celui qui arrive en face.
    Dès que j\'ai appris que ces MD-83 qui rouillaient depuis trois ans sur le tarmac de TSA repartaient, j\'ai cherché une occasion d\'en essayer un. Notez que la cabine était dans un état impeccable, donnant l\'impression d\'avoir été refaite à neuf.
    Merci pour la précision sur la pin de blocage de roulette.
    Pour ce qui est de Mandarin, un peu de patience, ça vient?

    @saraoutou
    Le gros porteur était exactement comme un 747 combi COI (si ça existe) : pas mal de fret, même de la place pour un petit véhicule, PAX sur deux niveaux en classe unique, service (et PNC) inexistant, peut-être à cause des turbulences. L\'IFE diffusait Washington Nationals contre Atlanta Braves en léger différé.

    @tous
    Merci pour les commentaires et encouragements. Il y a encore beaucoup de lignes intéressantes à défricher à Taïwan, pour ceux qui sont lassés de CDG-LHR. Vous êtes les bienvenus !

  • Comment 7547 by
    marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

    @Damss974
    Le webmestre de TSA (Taipei-Songshan) lit-il FR ? Le site a été mis à jour (il y a maintenant aussi les vols vers la Chine dans les pages en anglais), et surprise : les vols de FAT sont maintenant codée EF !

Connectez-vous pour poster un commentaire.