Avis du vol Iberia Mexico City Madrid en classe Economique

Compagnie Iberia
Vol IB6400
Classe Economique
Siege 52L
Temps de vol 10:55
Décollage 25 Mai 14, 12:25
Arrivée à 26 Mai 14, 06:20
IB   #83 sur 122 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 218 avis
momolemomo
Par GOLD 5435
Publié le 26 mai 2014
Bonjour

Avant de passer au vol je vais faire un bonus touristique de Mexico City.

5 jours à Mexico ça passe vite et j’ai eu peu de temps pour visiter la ville. Connaissant des Mexicains, j’ai pu visiter quelques endroits importants de la ville avec eux et pour le reste je reviendrais.
Il y a énormément de choses à faire à Mexico, c’est la ville avec le plus de musées au monde alors rien que ça, ça occupe.

J’ai commencé par visiter les ruines du Templo Mayor, situé près de la Plaza de la Constitucion où se trouvent la Cathédrale et le Palacio National. Au passage j’ai visité ce que je pouvais sur cette très belle place où avait lieu une foire aux cultures et où pleins de pays avaient des stands faisant la promotion de leurs cultures et de leurs patrimoines. Le stand français avec ses produits l’Occitane, ses macarons, ses fromages, vins et autres produits faisaient l’unanimité.
photo P1180987

Tous les 15 septembre, pour fêter l’indépendance, le Président du Mexique apparaît sur ce balcon qui donne sur la place, sonne la cloche et crie « Viva Mexico ! » lançant ainsi les festivités.
photo P1190074

Ensuite je suis allé au Monumento de la Revolucion sur la Plaza de la Republica. Il y a un ascenseur en verre (déconseillé à ceux qui ont le vertige) qui monte au sommet pour avoir une vue sur la ville.
photo P1190007

Avec l’avenue De La Republica en face.
photo P1190018

La Torre Latino Americana est une bonne attraction pour ceux qui aiment être en hauteur et avoir de belles vues sur les alentours. KevinDC annonçait 1h d’attente pour pouvoir monter au sommet mais je n’ai pas eu à attendre une seconde. Il n’y avait personne et pourtant c’était en plein weekend.
photo P1190118

La Plaza de la Constitucion avec la Cathédrale et le Palacio National.
photo P1190086

L’endroit avec tous les grands immeubles est le quartier de Reforma.
photo P1190101

Où se trouve l’Ángel de la Independencia
photo P1190075

Le pire à Mexico c’est le trafic. Ils ont beau avoir des rues qui font 4 ou 6 voies, il y a des bouchons partout et tout le temps.
photo P1190114

Il semblerait aussi que s’attacher à l’arrière des voitures ne fasse pas partie de leurs habitudes. Si bien qu’en général les ceintures sont cachés derrières les sièges et inaccessibles.

Conduire dans cette ville est un veritable sport. Prenez par exemple ce rond-point où chacun prend la direction qui lui convient.
photo P1190055

Mexico est une ville sympathique bien qu’un peu en bordel.
photo P1180992

La culture du vélo arrive et grandit rapidement à Mexico. Beaucoup de gens commencent à prendre le vélo au lieu d'utiliser la voiture ou d’aller à pied et les pistes cyclables sont de plus en plus courantes dans le centre ville.
photo P1190082

A part ça j’ai été très surpris par le fait que Mexico est une ville très gay-friendly, je ne m’y attendais pas du tout. Et aussi par le sentiment de sécurité, je ne me suis pas sentit menacé une seule fois comme je l’ai été par moment lors de mes premières visites à Sao Paulo.
J’ai aussi goûté à tout ce que je pouvais goûter, même les trucs les plus bizarre comme du cactus, de la chenille séchée ou de la bière au piment. C’était la première fois que je goutais ces trois aliments et c’était aussi la dernière fois.


A Mexico Iberia a une toute autre signification
photo P1190003

Pour faire transition, voilà un B767-200 d’Aeromexico en approche.
photo P1190034

_______________________________________________________________________________________

Madrid – Mexico DF ~ Iberia / A340-600 (Business class)
Disponible

Mexico DF – Madrid ~ Iberia / A340-600
Vous y êtes
_______________________________________________________________________________________


Pour ce vol je n’ai pas reçu d’offre de surclassement de la part d’Iberia, pas d’offres non plus au comptoir à Mexico. Pas de problèmes pour moi, j’ai un hublot et je vais pouvoir tester la nouvelle classe éco d’Iberia.

Départ vers 9h de l’hôtel dans le quartier de Reforma et direction le terminal 1 de l’aéroport. Il nous a fallu seulement 25mn pour rejoindre MEX, le fait que nous soyons dimanche a surement joué et limité les embouteillages.

Le Terminal 1 est moche comme tout. Il n’y a pas de lumière naturelle, peu d’espace et il n'est pas accueillant du tout.
photo P1190137

On rejoint les comptoirs Iberia pour déposer les valises. L’agente confirme l’absence d’offre de surclassement et pour compenser bloque le siège à coté de moi.

La sécurité est rapidement expédiée, il n’y a personne. Celle-ci donne directement dans le duty free qu’il faut traverser en entier pour accéder aux portes et aux salons.
photo P1190138photo P1190139

L’entrée du salon Air France / KLM
photo P1190140

Le salon Iberia est au premier étage. Nous prenons un ascenseur qui donne directement sur celui-ci.
photo P1190142

L’offre de presse
photo P1190143

L’accès wifi est gratuit et illimité. Le mot de passe est remis à l’entrée et la connexion est pourrie, mais vraiment pourrie.
photo IMG_4368

Le salon n’est pas très grand, il est aveugle et la lumière très blanche fait hôpital.
photo P1190144photo P1190146

Les toilettes ne sont pas indiquées, il a fallu que je fasse deux fois le tour du salon pour les trouver.

Au centre, un employé concocte des petits plats et sert les alcools. Ce n’est pas aussi attractif que les chefs du salon TK à Istanbul mais c’est déjà ça.
photo P1190145

L’offre de nourriture et de boisson est aussi très limitée, je me contenterais d’un jus d’orange.
photo P1190147photo P1190148

N’ayant strictement rien à faire je décide de descendre en porte visiter un peu l’aéroport et espérer faire un peu de spotting.

La zone d’embarquement, toute aussi accueillante.
photo P1190141

Les salles d’embarquement
photo P1190149

Je crois que c’est mort pour le spotting…
photo P1190150

J’arrive tout de même à attraper ça de notre avion. Le EC-LEU, 5 ans et demi, un A340-600 nommé Rio Amazonas avec la nouvelle livrée.
photo P1190151

De toute manière l’embarquement débute et j’entre dans les premiers.
L’accueil est glacial et je me dirige rapidement vers mon siège au fond de l’appareil.
L’avantage de ce siège au fond est que l’on n’a personne derrière soi et qu’ils ont la réputation de ne pas s’incliner ce qui est en général faux mais les gens continuent d’éviter ces sièges et ils sont souvent libres. En plus, il n’y a pas de risque d’enfant qui tape dans le siège pendant tout le vol.
photo P1190152photo P1190153photo P1190154

Couverture et oreiller sont déjà déposés sur le siège.
photo P1190155

Le pitch est bon et la largeur du siège aussi. Le dossier a l’air confortable mais on verra après plusieurs heures quand il s’agira de dormir.
photo P1190157

A ma droite passe un A320 d’Interjet
photo P1190159

L’IFE est très réactif et de très bonne qualité. J’espère juste qu’il ne se plantera pas comme à l’aller.
photo P1190160photo P1190164

Vue de la cabine sur ma gauche
photo P1190161

Le magazine du mois
photo P1190162

Une brochette de compagnies du coin
photo P1190165

En attendant le repoussage je fais un peu de spotting puisque je n’ai pas pu depuis le terminal.
Un A319 de United.
photo P1190166

Un B737 d’Aeromexico qui s’envole
photo P1190168

Un Md-80 d’American Airlines
photo P1190169

Un 737 de VivaAerobus qui decolle
photo P1190170

Une compagnie que je viens à peine de découvrir
photo P1190174

Un Sukhoi Superjet d’Interjet qui s’envole
photo P1190175

Et un A319 de TACA qui passe
photo P1190176

Un autre Sukhoi d’Interjet
photo P1190178photo P1190179

Repoussage à l’heure, on dit aurevoir à notre voisin
photo P1190180

Adios Mexico !
photo P1190181

La vidéo des consignes de sécurité est lancée avec l’interdiction d’utiliser un appareil électronique pendant tout le vol dans les toilettes. Pourquoi, je ne sais pas.
photo P1190183

Comme vous le voyez cet aéroport est très spotter-friendly.
photo P1190185

Des curieux en bout de piste.
photo P1190187

Au moins Iberia est généreux sur les miles en offrant 5650 avios pour ce vol de 5639 miles. C’est 11 avios de gagné, wouhou !
photo P1190188

On s’aligne
photo P1190189

Décollage à l’heure.
Le Terminal 2 d’Aeromexico qui est beaucoup plus agréable comme le montre le FR de KevinDC
photo P1190191

Un A330 de la TAM
photo P1190192

Une compagnie cargo que je ne connaissais pas mais dont j’aime bien la livrée.
photo P1190193

On s ‘envole rapidement et en turbulences
photo P1190194photo P1190195photo P1190196

La camera sur la dérive
photo P1190202

On va se prendre pas mal de gros nuages au décollage puis ensuite ça se dégagera
photo P1190201photo P1190204

Une petite ville lors de la montée
photo P1190207

De la campagne Mexicaine
photo P1190209

Le plafonnier tout rénové
photo P1190210

On atteint rapidement notre altitude de croisière. Le CDB prend la parole pour annoncer notre route : On passera au large de Merida et de Cancun puis on commencera la traversée de l’Atlantique a partir de la pour entrer dans la péninsule par Lisbonne et arriver sur Madrid par Toledo. Il finit son discours par « You’re well being is our priority ». Ha-ha-ha !

Mis à part cette petite blague, on passera bien au large de Merida et de Cancun mais on commencera la traversée de l’Atlantique après avoir passé Miami et les Bahamas, on entrera sur la péninsule par Porto et on arrivera sur Madrid par le Nord.
photo P1190213

Les choses sérieuses commencent ! Les PNC distribuent des journaux aux passagers, journaux uniquement en espagnol. Arrivée à mon niveau une des deux hôtesses me regarde et fait ensuite signe à sa collègue qu’il n’est pas nécessaire de venir jusqu’à moi. J’ai trouvé ça malpoli, même si je ne voulais pas de journal c’est son job de me proposer ! Grognasse !

Le winglet
photo P1190214

L’inclinaison du siège
photo P1190215

Les écouteurs sont ensuite distribués et ma grognasse ne voulait pas m’en donner parce qu’elle a vu que j’avais mes propres écouteurs. J’ai quand même réussi à en avoir pour au moins les tester. Verdict : Ce sont les pires écouteurs que j’ai vu.
photo P1190216

Dans le même temps on quitte les cotes Mexicaines
photo IMG_4369photo P1190217

Au dessus du Golfe
photo P1190219

45mn après le décollage, les PNC débutent le service. Dans le même temps, un steward sert les plateaux spéciaux aux passagers en ayant demandé.
La tablette est toute petite, heureusement que j’en ai une seconde. Pour vous donner une idée, voilà la carte de sécurité sur la tablette.
photo P1190220

Je prends un Coca.
photo P1190221

Les plats sont servit au même moment que les boissons. Il n’y a pas de choix, c’est la même chose pour tout le monde. Je croyais pourtant que pour le déjeuner, on pouvait avoir le choix.
Au passage, je cherche toujours le pain chaud et l’huile d’olive.
photo P1190224

Voilà le plateau
photo P1190222

Les côtes Mexicaine du Yucatan font leur apparition
photo P1190223

L’entrée était presque bonne. Je n’aime pas le céleri alors je me suis contenté des deux petites tranches de viande et la mini tomate cerise.
photo P1190225

Les couverts sont en métal, un bon point.
photo P1190226

C’est agréable de manger devant cette vue.
photo P1190228

Au tour du plat principal. Du bœuf aux champignons avec purée de pommes de terre. Je ne suis pas fan du plastique dur alors je n’ai pas mangé beaucoup du bœuf et je n’aime pas non plus le plastique mou alors j’ai laissé tomber les champignons. Je me suis contenté de la purée de pommes de terre qui est correct.
photo P1190229

Thé et café sont servit pendant le repas et non pas après. Je ne trouve pas ça très pratique puisque généralement les gens préfèrent ce genre de boisson après le repas, surtout quand on n’a pas assez de place sur la tablette.

Bref, on a toujours le Yucatan à notre droite.
photo P1190232

Je passe maintenant aux crackers avec cream cheese et beurre.
photo P1190233

Puis au dessert ! Ça a l’air plutôt bon comme ça mais en fait c’est un gros morceau de sucre gelé nécessitant plusieurs coups agressifs de couteau pour pouvoir couper un morceau.
photo P1190234

Très décevant ce repas, je m’attendais à un peu mieux.

On quitte définitivement le Mexique
photo P1190236

On tourne légèrement à gauche et on aperçoit au loin Cuba sous les gros nuages.
photo P1190239photo P1190240

La prise pour les écouteurs est dans l’IFE, avec un port USB et ce qu’ils appellent un accès pour appareil Apple.
photo P1190241

Je commence à lire le magazine de la compagnie quand je tombe sur cette description d’Iberia qui ne va pas plaire à un de nos membres. Je doute fortement qu’Iberia soit leader entre l’Europe et l’Amérique Latine.
photo P1190242

A nouveau ce qui ressemble à des trace de fuel
photo P1190243

Tiens tiens, c’est joli ici.
photo P1190250photo P1190253

Key West
photo P1190254photo P1190260

On remonte les Keys jusqu’en Floride continentale.
photo P1190261photo P1190263

Floride où on doit éviter un gros nuage
photo P1190271

On traverse la péninsule.
photo P1190274photo P1190277

L’aéroport de Miami
photo P1190278

On passe au dessus de Fort Lauderdale avec Miami au loin
photo P1190281

Aéroport de Fort Lauderdale
photo P1190285

La cote de Floride
photo P1190286photo P1190288

De nouveau Fort Lauderdale
photo P1190291

Puis rapidement ce sont les Bahamas qui font leur apparition
photo P1190296photo P1190299

Commençant la traversée de l’atlantique je décide de regarder Invictus. Je l’avais vu une fois lors de sa sortie et j’avais trouvé les 30 dernières minutes complètement ridicule. Ma perception a peut-être changé en quelques années.
photo P1190303

Une couche brumeuse apparaît empêchant toute vue sur l’océan.
photo P1190304

Pendant ce temps je profite de la prise électrique située sous le siège pour charger mon appareil photo.
photo IMG_4374

En plein milieu du film, la grognasse passe son bras devant moi et ferme violemment mon hublot sans prévenir, sans me demander ni me regarder. Je peux comprendre qu’il fasse fermer les hublots mais là c’est vraiment malpoli de sa part ! Continue comme ça et la note équipage va prendre cher !

Nope ! Toujours ridicule !
photo IMG_4375

La cabine est plongée dans le noir et les PNC débutent un deuxième service.
photo P1190306

Rien à faire de la grognasse, j’ouvre mon hublot pour manger.
photo P1190305

Enfin…manger…grignoter plutôt. Un mini sandwich expédié en 3 voire 4 bouchées accompagné d’une boisson mais uniquement de l’eau ou du jus autrement c’est pas drôle.
Bien sur, tout cela ne sera pas ramassé laissant chacun se débrouiller avec ses déchets pour la nuit.
photo P1190308photo P1190322

Dehors le soleil se couche
photo P1190309photo P1190315photo P1190317

Et la lumière disparaît
photo P1190331

Uniquement la lumière extérieure parce que les PTV continuent d’illuminer la cabine grâce à ces petites lumières qui s’allument à chaque fois que la PTV est allumée et qui s’éteignent après quelques minutes d’inaction. La PTV est aussi équipé de détecteur de mouvement, ce qui fait qu’elle s’allume dès que quelque chose passe devant. Très pratique quand on cherche une position pour dormir.
photo P1190337

Parlons-en de dormir ! C’est une activité difficile dans cet avion. Au bout de quelques heures on se rend compte de la dureté du siège et ça n’aide pas beaucoup à trouver une position pour dormir. Ensuite, il y a l’accoudoir qui est tout fin et ceux sur les cotés ne sont pas rétractable n’aidant pas du tout au repos. Le pire est surement l’oreiller, il est très fin ce qui fait qu’on sent ce qui se trouve de l’autre coté. Par exemple si je m’appuie sur la paroi avec l’oreiller, je sens très bien la paroi contre ma tête. Il faudrait deux oreillers pour bien amortir mais l’hôtesse a pris celui du siège à coté de moi pour elle. Le tout ajouté au décalage horaire, et au fait qu’il fasse très froid dans la cabine, j’ai rapidement abandonner l’idée de dormir.

A la place je regarde une série télé puis écoute de la musique sur mon iPhone puisque ma PTV s’est bloquée sur un écran noir. Par contre le détecteur de mouvement et les lumières perçantes des prises marchent parfaitement.
photo P1190340

Il suffira d’une annonce de la part de l’équipage pour faire repartir ma PTV.
photo P1190341photo P1190342

Ah Ah ! Je ne suis pas le seul à avoir des problèmes de PTV ! Mon voisin de couloir est en train de se battre avec une de ses deux PTV (il a deux sièges pour lui) qui prend le contrôle et fait ce qu’elle veut. Il essaye de l’éteindre mais elle se rallume immédiatement puis au bout de quelques tentatives elle se bloque sur le menu principal. Vraiment pas au point le système de divertissement d’Iberia.

A ce moment là nous approchons de la péninsule et le petit déjeuner va être servit.
photo P1190341photo P1190342

Ah non ce n’est pas vrai ! Voilà que ma PTV se bloque à nouveau ! Cette fois-ci je laisse tomber et met la geovision sur la PTV du siège à coté de moi.

Allumage brutal, très brutal, de la cabine 1h30 avant l’atterrissage.

Voilà le petit déjeuner :
Un croissant au jambon et au fromage, un petit muffin, du melon et un petit carré de barre chocolaté.
Croissant mangeable, melon bon, muffin immangeable et encore une fois : Pas suffisant !
photo P1190343photo P1190344photo P1190345

Soit le pilote s’est trompé en nous annonçant la route, soit Lisbonne a changé de nom et de place sur la carte.
photo P1190346photo P1190347

Au dessus de Porto, le petit déjeuner n’est pas fini et il reste 45mn de vol, allumage encore plus brutal de la cabine puisque toutes les veilleuses s’allument. Puis juste après toutes les PTV sont misent sur la geovision. Enfin toutes…presque…
photo P1190353

Des informations sur l’arrivée sont diffusées sur les PTV
photo P1190354

Approche finale, la luminosité de la cabine est diminuée pour l’atterrissage au dernier moment.
photo P1190356photo P1190357

Touché des roues avec près d’1h d’avance, pas mal !
photo P1190362

La porte n’est pas loin alors le roulage est court.
photo P1190362

Débarquement plus ou moins rapide et aurevoir de l’équipage pas plus chaleureux que l’accueil.
photo P1190364

Et j’ai enfin une vue sur notre avion
photo P1190365

<p style=text-align:center><a href=http://www.anrdoezrs.net/click-7867564-12119707-1427705233000 target=_top>
<img src=http://www.lduhtrp.net/image-7867564-12119707-1427705233000 width=728 height=90 alt= border=0/></a></p>
Afficher la suite

Verdict

Iberia

4.9/10
Cabine5.5
Equipage3.0
Divertissements6.0
Restauration5.0

Iberia VIP Lounge

6.6/10
Confort6.5
Restauration6.5
Divertissements7.0
Services6.5

Mexico City - MEX

7.5/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services6.0
Propreté7.5

Madrid - MAD

8.9/10
Fluidité8.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

- La cabine a l'air confortable pour un vol de jour quand on ne cherche pas vraiment a dormir. Ça parait très bien au début : Bon pitch, bonne inclinaison, bonne largeur. Puis au bout de quelques heures ça devient presque insupportable et dormir est une veritable lutte. La cabine est trop froide, l'oreiller est trop fin, le siège est top dur, accoudoirs peu pratiques, le détecteur de mouvement allume la PTV en permanence quand celle-ci n'est pas bloquée. J'ai pas pu dormir une minute sur les 11h de vol ! Puis l'allumage brutal de la cabine avec toutes les lumières qu'ils ont pu trouver c'est vraiment pas sympa pour réveiller une cabine. Et pour couronner le tout j'ai attraper froid.
- Equipage : Je crois que tout a été expliqué dans le FR, pas besoin de s'éterniser sur la grognasse. Je laisse 3 parce que la dame au sol était sympa.
- Repas : Pas de choix pour le déjeuner alors que c'est explicitement écrit sur le menu de la PTV. En résumé, le plat principal et le dessert étaient mauvais, un sandwich ridicule en guise de diner et un petit déjeuner plutôt bon avant l'arrivée. Si les quantités étaient plus grande, la note serait un peu meilleure. Pour le moment on a l'impression d'avoir les repas de KLM la qualité en moins.
- Divertissement : On a rapidement fait le tour de l'offre visuel et naviguer dans l'offre audio n'est pas pratique du tout. La geovision est très bien et la qualité de l'IFE est très bonne. Ce serait bien, par contre, que la PTV ne plante pas parce que 6 fois en 2 vols c'est un peu beaucoup. Iberia offre de journaux aux passagers éco sauf à moi, l'hôtesse n'en voit pas l'utilité.
- Ponctualité : Seul bon aspect de ce vol. Heureusement qu'il y a ça autrement la note d'IB serait catastrophique.

Toujours pas recommendable la classe éco d'Iberia. Si ça ne tenait qu'à moi je ne mettrais plus un pied dans les avions d'IB.

- Le salon d'Iberia est triste, l'offre est toute petite, le wifi est naze et la lumière n'incite pas au repos. C'est surprenant en sachant qu'IB a deux vols en 346 par jour sur Mexico avec chacun 48 places business. On s'attend a quelque chose d'un peu mieux pour une destination si importante.

- MEX : Pas de problèmes aux contrôles, tout s'est très bien déroulé mais dommage qu'il ne soit pas spotter friendly ou plus agréable visuellement.
- Pas de problèmes à MAD mis à part le long trajet depuis la porte de débarquement au T4S jusqu'au T4 pour récupérer les valises. 35mn quand même.

Informations sur la ligne Mexico City (MEX) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Mexico City (MEX) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est AeroMexico avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 40 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

  • Comment 109424 by
    Airlinepilot 254 Commentaires

    Merci pour ce FR qui confirme la vision que j'ai d'Iberia

    Les PNC sont comme toujours pas très sympa, on peut dire que la probabilité de de tomber sur un mauvais équipage est supérieur a 0.5 chez IB
    Dommage pour les sièges, ils avaient l'air confortables au premier abord et le sont surement pour un vol de jour.

    Trois service durant le vol, c'est bien mais si la qualité et la quantité n'est pas la même en éco c'est dommage.
    Enfin bref, le vol aller en J était sans doute mieux :)

  • Comment 109425 by
    Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Sentiment de sécurité à Mexico ? J'émets quand même des doutes quant aux possibilités de se promener dans les rues avec une montre de valeur au poignet ou, comme à Singapour, faire comme certains marchands qui comptent leur recette du jour dans le métro à 23h.

    Plateau éco standard. Dommage que le millefeuille était congelé car c'est rare d'en trouver en avion.
    Pas de air-to-air durant le vol ? Il est vrai que la nuit ne rend pas la chose facile. lol
    Ce n'est pas le paragraphe à la gloire d'IB qui m'étonne, mais plutôt de voir mentionné St-Imier dans le magazine de bord d'une compagnie espagnole. :D

    Pour 12h de vol la seconde prestation devrait au moins comporter un plat chaud.

    Après TP, IB ne réussit non plus pas à obtenir de ta part un bilan satisfaisant sur ses TATL en Y, ce qui est dommage.

    • Comment 294861 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6349 Commentaires

      Sentiment de sécurité par rapport à la reputation qu'a Mexico. C'est vrai que je ne me baladerais pas avec une montre au poignet.
      On a rencontré un seul avion quand on passait au dessus de Fort Lauderdale mais la photo ne rend pas très bien alors je ne l'ai pas publié.
      TP m'a au moins convaincu en court et moyen courrier et leurs 340 ne sont pas trop mauvais. Pour IB j'attends toujours une très bonne experience.
      Merci :)

  • Comment 109426 by
    F-OITN GOLD 1637 Commentaires

    Merci pour ce FR. La grognasse semblait être aux petits soins pour vous. Autant le désagréable, cela arrive (malheureusement) régulièrement, autant le fermage de hublot brutal et sans un mot, cela dépasse les bornes. Vous avez très bien fait de l'ouvrir de nouveau après. On aimerait bien noter IB qu'on ne le pourrait pas. Dommage.
    Pour les lumières des prises du PTV s'allumant à chaque mouvement, à votre place je serai devenu fou ! C'est à la fois incroyable et inutile d'installer ce genre de dispositif sur un PTV !
    Sinon, belle cabine et magnifiques vues extérieures.
    Pour la route, je pense que l'heure d'avance l'explique en partie : il est possible que les PNT aient décidé de changer de route à mi-parcours pour privilégier une autre route plus favorable au niveau des vents. Cela aurait pu être également un évitement d'une zone de convection (s'il y en avait une sur la route initiale).

  • Comment 109430 by
    KL651 4490 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Le vol retour ne confirme vraiment pas la bonne lancée du vol aller.
    Les repas sont minables visuellement en plus d'être mauvais et peu copieux.
    On a aussi peu de chance de gagner au loto qu'la loterie des PNCs chez IB .
    Je resterai aussi loin que possible de cette compagnie.

    Le coup de la fermeture du hublot par la PNC aurait mérité que tu demandes à parler au CC ou tout du moins à une autre hôtesse.

    En tant qu'espagnol, que pense ton ami d'IB?

    • Comment 294863 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6349 Commentaires

      Mon ami aime beaucoup IB, il a un très bon statut chez eux et est un très bon client. Il dit que j'exagère quand je dis qu'IB n'est pas encore a la hauteur.
      Donc de son côté les PNC sont toujours au petit soin et en business ils ont rédigé une lettre de reclamation pour lui parce que il y a avait 4 sièges de libre en business et qu'il aurait du recevoir une offre de surclassement qu'il aurait pu utiliser pour moi. Bref aux antipodes de mon experience.
      Dommage qu'il aime tant cette compagnie :D
      Merci :)

  • Comment 109437 by
    Kottok 374 Commentaires

    Merci pour ce superbe Fr d'une qualité iconographique exceptionnelle ! C'est vraiment dommage que le soft soit aussi mauvais car le hard est vraiment réussi. En effet, la cabine est très belle, l'IFE est super... mais la nourriture et les PNC... no comment !
    Bref, à bientôt pour un nouveau voyage ! :-)

    • Comment 294864 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6349 Commentaires

      Le hard est réussi au niveau visuel parce qu'on a vite fait le tour de l'offre de l'IFE et puis il se bloque assez souvent. Puis le siège n'est pas si confortable que ça après plusieurs heures de vol.
      Merci :)

  • Comment 109443 by
    KévinDC TEAM SILVER 5302 Commentaires

    Et avec ce FR nous retrouvons une expérience plus typique avec IB...surtout pour l'équipage froid. Belles photos de la cabine. La cabine est jolie, mais c'est vrai que souvent quand les sièges sont tout neufs, comme dans cette cabine, ils sont durs. Belles photos aériennes aussi.
    PS, Tu as inversé les Terminaux de MEX--tu étais au T1 (moi j'était au T2--le nouveau).

  • Comment 109451 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Diner avec un hublot fermé cela m'aurait aussi été insupportable.
    Comique cette PTV qui s'allume toute seule, cela n'a aucun intérêt d'équiper
    l'IFE avec ce capteur.
    Cabine moderne mais reste un sentiment d'inachevé.
    Et la photographie air to air ?
    Ton public est habitué à cette signature.
    Merci pour ce FR !

    • Comment 294866 by
      momolemomo GOLD AUTEUR 6349 Commentaires

      J'ai un air to air en reserve parce qu'on a croisé un avion au dessus de Fort Lauderdale mais la photo est mauvaise et l'avion un peu loin alors rien pour cette fois. Je vais essayer de me rattraper au prochain FR ;)
      Merci :)

  • Comment 109454 by
    Horatius 1317 Commentaires

    Confirmation qu'IB est à éviter, non seulement les équipages ne sont pas au niveau mais là le catering est vraiment en dessous du minus.
    Merci pour ce FR

  • Comment 109479 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Les IFE semblent te jeter un sort :) c'est quand même pas si souvent qu'on assiste à autant de plantage !!
    Le catering équivaut à ta PNC : mauvais.
    Très belles photos en vol comme pour le bonus, c'est vrai qu'on imagine pas forcément Mexico sous ces aspects quand on en entend parler en Europe, hélas !

    A bientôt.

  • Comment 109480 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce bon FR ;)

    Belles vues aériennes !

    Ton FR montre bien que IB reste dans le médiocre en éco (en J ça m'a pas l'air mieux non plus) sur le catering et le personnel ! Malheureusement, changer ses couleurs et ses cabines ne suffit pas pour améliorer sa réputation !

    Donc IB, non merci sans façon... Je pense que c'est la plus médiocre d'Europe à mon avis (je n'inclus pas des low-cost) alors je ne sais pas de quoi ils sont leader !

  • Comment 109506 by
    jetsetpanda 2294 Commentaires

    Merci pour le rapport détaillé avec de belles images de MEX.

    J'étais vraiment chanceux d'avoir eu une équipe sympathique quand j'ai pris IB de JFK IB-MAD. J'ai été accueilli avec des sourires, excusé pour l'absence de souvenirs et servi un verre d'eau dans le galley quand j'étais sur le point de faire moi-même.

    La boîte de petit déjeuner qu'ils servent sur ??les vols transatlantiques est une aberration.

  • Comment 109553 by
    Alcam 2072 Commentaires

    merci pour ce FR de retour, l'expérience n'est vraiment pas convaincante...
    L'attitude le la grognasse est inqualifiable.
    Très belles photos en vol, merci!
    A bientôt

  • Comment 109677 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Autant votre FR aller pourrait donner envie de tester IB en J, autant votre présentation de la Y n'est pas très favorable pour la compagnie. Hormis le pitch, rien de bien formidable. Quand on sait combien l'attitude des PNC peut rendre un vol inconfortable agréable, c'est ici raté sur toute la ligne. Le catering ne fait pas envie. L'inconfort que vous signalez doit être pire la cabine complète.

    Intéressant bonus de Mexico dans son nuage de pollution -ça donne envie de prendre le vélo !- et de très belles photos aériennes sur le parcours.

    Merci et à bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.