Avis du vol LAN Airlines Madrid Frankfurt en classe Economique

Compagnie LAN Airlines
Vol LA704
Classe Economique
Siege 18L
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 02:45
Décollage 16 Jui 14, 15:15
Arrivée à 16 Jui 14, 18:00
LA 64 avis
momolemomo
Par GOLD 2960
Publié le 18 juin 2014
Bonjour

Voici le retour sur Francfort depuis Madrid, toujours avec LAN et toujours en 787.
_________________________________________________________________________

Frankfurt – Madrid ~ LAN Airlines / B787
Disponible

Madrid – Frankfurt ~ LAN Airlines / B787
Vous y êtes
_________________________________________________________________________

L’OLCI m’a permis de récupérer un hublot mais c’est le 18L, en plein milieu de la première cabine éco et en plein sur l’aile.
J’arrive à l’aéroport avec plus de 2h d’avance car ce n’est pas un vol Schengen habituel et il faudra rejoindre le T4S, ce qui prend du temps.

Dépôt des valises rapide avec un agent LAN très charmant et qui s’adresse a moi par mon nom de famille. J'ai toujours mes deux valises mais j'ai laissé 28kg a Madrid alors cette fois je suis tranquille avec mes 10kg, pas de surcharge.
La sécurité est rapidement expédiée, il n’y a personne. 14-15h est vraiment une heure creuse au T4 et T4S, les contrôles sont déserts et les terminaux aussi.
Après la sécurité, il faut prendre le petit train jusqu’au T4S. Pour cela il faut descendre 4 étages d’escalators pour arriver à la station.
photo P1190697photo P1190698

Contrôle des passeports extrêmement rapide et je débarque dans le T4S.
photo P1190699photo P1190700

Mon avion est déjà en porte, c’est le CC-BBB, 2e 787 de LAN, reçu il y a 1,7 ans.
photo P1190701

Notre porte est située tout prêt du centre du terminal
photo P1190702

Ces portes proches du centre ont le désavantage de ne pas être spotter friendly.
photo P1190703

Ayant du temps, je pars faire le tour complet de l’aéroport dans le but de trouver de quoi spotter.
Le terminal, du cotés des portes S et U, est complètement vide. Il y a tout de même 3 avions en porte, un qui repousse et deux inactifs. Pour 12 portes disponibles, c'est peu.
photo P1190705photo P1190706

Un A330 d’Iberia
photo P1190710

Un A340 d’Iberia qui repousse
photo P1190707

Un B777 de Thai qui decolle
photo P1190708

Le bout du terminal qui n’est pas accessible est réservé aux vols Iberia pour les Etats-Unis pour lesquels les passagers doivent passer par un contrôle supplémentaire.
photo P1190709

Et un B767 de LAN
photo P1190711

Du côté des portes S et R c’est tout aussi désert, 3 avions pour 12 portes.
photo P1190712

Seulement 2 avions qui se prépare à partir : Un B77W d’Emirates avec un sticker de la coupe du monde et un 77W de Qatar Airways qui n’est pas encore arrivé.
photo P1190713photo P1190714

Le bout du terminal est accessible et vide.
photo P1190715photo P1190716

Le 777 de Qatar qui atterrit
photo P1190717

Un A320 de Libyan Arab Airlines.
photo P1190719

Il est temps de retourner tranquillement vers la porte d’embarquement, à travers un terminal désert de chez désert.
photo P1190720

Des gens ! Ça se fait rare ici.
photo P1190721

Un E190 de British Airways pour London City
photo P1190722

Ma BP
photo P1190723

L’embarquement débute à l’heure, l'accueil est chaleureux, le vol est complet dans toutes les classes. Ces vols ont l'air de bien fonctionner pour LAN.
photo P1190724photo P1190725photo P1190726

Me voilà à ma place, le 18L.
photo P1190727

Le pitch
photo P1190728

La cabine
photo P1190729

Le magazine In qui décrit le contenu très complet de l’IFE
photo P1190730photo P1190731

LAN et TAM c’est l’association de deux très bonnes compagnies sud-américaines avec pleins de récompenses Skytrax. Je comprends pour le produit long-courrier de TAM mais certainement pas pour le moyen et court-courrier.
photo P1190732

Le 787 d’Aeromexico qui s’envole
photo P1190733

Un B767 de TAM qui arrive
photo P1190735

Les consignes de sécurités sont lancées sur l’IFE
photo P1190736

Au même moment, on débute le repoussage. Le terminal s'est un peu rempli avec l'arrivée de quelques avions entre temps.
photo P1190737

Apres les consignes de sécurité, l’IFE est activé et le sera jusqu’à l’approche finale
photo P1190738

Prêt a rejoindre la piste de décollage
photo P1190739

Un A320 de Lufthansa qui part pour Munich
photo P1190740

Les PNC s’amusent un peu avec les hublots
photo P1190741photo P1190742

Un ERJ d’Air Europa pour Munich aussi, je suis bien mieux installé dans ce 787 pour rentrer en Allemagne.
photo P1190743

Le Emirates repousse
photo P1190744

Décollage vers le nord


On arrive rapidement a notre altitude de croisière, à 43 000 pieds
photo P1190755

Le service débute, on reçoit notre petite boite qui contient un petit sandwich et un snickers. Mon voisin aimerait du vin et demande conseil à l'hôtesse, elle lui propose en rigolant un vin rouge en lui disant que c'est du vin Chilien et qu'il est très bon parce que c'est du vin Chilien ; Ce qui est suffisant pour le convaincre.
photo P1190756photo P1190757

Le sandwich contient uniquement de jambon et de l’huile d’olive. Trop peu, trop sec et en plus il n'est pas bon du tout. J’enlève le pain et mange uniquement le jambon qui lui est bon.
photo P1190758

On prend une route très au nord vers Paris pour ensuite rejoindre Francfort sur l'axe très fréquenté Région Parisienne - Région Francfortoise.
photo P1190759

L’aile se courbe beaucoup plus en vol qu’au sol et réduit très fortement la visibilité.
photo P1190760

La hauteur et la courbure de l’aile m’empêchent de faire des air-to-air ce qui est dommage parce que les occasions n’ont pas manquées
photo P1190763

Apres avoir passé Paris, on entame rapidement la descente sur Francfort
photo P1190771

Un message apparait sur les PTV pour prévenir que le système de divertissement va être coupé dans 5mn. C'est une bonne chose ce petit message, ça permet de s'y preparer.
photo P1190775

L’atterrissage se fera par l’est ce qui implique un tour derrière la ville et une vue sur le CBD
photo P1190776

L’aéroport de Francfort fait son apparition
photo P1190778

Demi-tour au dessus d’Hanau
photo P1190782

En finale avec une vue sur Francfort


Puis sur l'extrémité du T2 (Japan Airlines) et l'extrémité du T1 (Lufthansa)
photo P1190798

Avec un Fanhansa
photo P1190799

Atterrissage avec 10mn d’avance
Que de Lufthansa, ça prouve qu'on est bien au bon endroit
photo P1190800

Il nous faut traverser la piste 07C pour rejoindre les terminaux
photo P1190804

On laisse passer un A320 de SAS qui décolle
photo P1190806

Un B777 de la TAM
photo P1190807

On se parque aux côtés d’un A321 de Turkish Airlines qui me rappelle que la prochaine fois que je décolle c’est dans deux semaines avec eux.
photo P1190811photo P1190812

Débarquement rapide qui permet quelques vues sur le 787 qui m’a emmené
photo P1190814photo P1190815photo P1190816
Afficher la suite

Verdict

LAN Airlines

8.4/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements10.0
Restauration6.5

Madrid - MAD

8.9/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Frankfurt - FRA

8.8/10
Fluidité9.5
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Conclusion

- Confort : Le siège est bon pour deux heures de vol mais doit vraiment être insupportable pour un vol jusqu'à Santiago de Chile. Sur un vol de 2h30 comme ce MAD-FRA c'est parfait même si l'étroitesse du siege se fait sentir et est désagréable.
- Equipage : Plus agréable qu'à l''aller, pas exceptionnel mais bien.
- Catering : Le catering à l'aller m'avait quasiment convaincu. Celui-là n'est pas extraordinaire, plutôt fade et sec, très décevant.
- Divertissement : Parfait, un IFE extrêmement complet et de super qualité. Il n'y a aucun risque de s'ennuyer pendant ce vol.
- Ponctualité : Depart légèrement en retard et arrivée dans les temps.

- Le T4 et le T4S autour de 14-15h sont deserts, les contrôles sont vides et tout va très vite. C'est l'heure parfait pour prendre un vol. Par contre ce petit train qui relie les deux terminaux est insupportable, 1 toutes les 5mn c'est trop peu pour un aéroport aussi important.
- Tout a été rapide à FRA aussi, le contrôle des passeports et la livraison des bagages qui a été animée par l'euphorie des allemands présent dans la salle lors du premier but de la Mannschaft face au Portugal.

Informations sur la ligne Madrid (MAD) Frankfurt (FRA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 33 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Madrid (MAD) → Frankfurt (FRA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Airlines avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 32 minutes.

  Plus d'informations

30 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.