Avis du vol Delta Air Lines San Antonio Atlanta en classe Affaires

Compagnie Delta Air Lines
Vol DL1790
Classe Affaires
Siege 3D
Temps de vol 02:20
Décollage 26 Jui 14, 13:15
Arrivée à 26 Jui 14, 16:35
DL   #60 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 629 avis
watchbird
Par 1623
Publié le 9 juillet 2014
Bonjour à tous de nouveau pour le retour à la maison depuis San Antonio.

Pour rappel, le routing est le suivant :
- CDG - MSP : AF694 en A340-300 (déjà reporté : http://flight-report.com/fr/report-7504.html)
- MSP - SAT : DL5744 en ERJ-170 (déjà reporté : http://flight-report.com/fr/report-7512.html)
- SAT - ATL : DL1790 en B757-200
- ATL - CDG : AF681 en B777-300ER

Comme pour l'ensemble de ce routing je m'excuse pour la qualité des photos qui est inférieur à mon habitude du fait de l'utilisation d'un APN un peu ancien (madame avait besoin de son remplaçant !).

Enregistrement

Pour ces vols mixtes entre Delta et Air France j'hésite sur le site de laquelle faire mon enregistrement. Comme Air France bug dans les grandes largeurs, je passe sur le site de Delta qui fonctionne sans difficultés. Je profite d'une imprimante à l'hôtel pour imprimer mes deux carte d'embarquement pour ce retour à Paris.

Le matin du départ, un petit tour au Fort Alamo ou ce qu'il en reste au centre de San Antonio. Ça respire l'histoire et la légende mais les restes sont très réduits ! Donc pas de bonus… Par contre j'ai pu parcourir un tout petite peu le centre de San Antonio à pieds et c'est très sympa. Je ne m'y attendais pas. Ensuite je prends un taxi depuis le centre de San Antonio vers l'aéroport qui est atteint en une grosse vingtaine de minutes. Il me dépose en face des comptoirs Delta même si n'ayant pas de bagage je n'ai pas de raisons de m'y rendre.

PIF

Il n'y a personne ni dans la ligne SkyPriority, ni dans la ligne classique. Du coup passage express par le nudoscope et me voilà prêt à embarquer très en avance. A noter que les agents sont tout à fait aimable ce qui change des grands aéroports américains où la TSA n'a pas très bonne réputation…

Bon comme il n'y a pas de salons à San Antonio, je profite des banquettes d'une porte adjacente à celle prévue pour mon vol. Je garde bien sûr un oeil sur le CIDS non loin où sont affichés les vols vers Atlanta en tête de file. Southwest en propose un 30 minutes avant le mien.

Le CIDS avec les liaisons pour Atlanta en tête d'affiche
photo P1060518

La plupart des américains se regroupent devant les écrans des différents restaurants du terminal pour regarder le match Belgique-USA
photo P1060520

A ma porte tout le monde patiente alors que dehors le temps se gâte
photo P1060519photo P1060523

Embarquement

Avec une dizaine de minutes de retard mon avion se présente en porte. Il s'agit bien du 757-200 prévu et il s'agit d'un ex-Northwest comme son immatriculation le laisse deviner. La météo hésite entre soleil et pluie…

La star du jour s'est faite un petit peu attendre


Le débarquement se fait par la zone d'embarquement également…
photo P1060535

L'embarquement est finalement appelé avec 20 minutes de retard sur l'horaire prévue… Le vol ne partira donc pas à l'heure ! Cela ne m'arrange pas pour ma correspondance à venir mais bon je ne peux rien y faire… Le protocole commence avec les personnes à mobilité réduite ou les familles avec enfants. En suivant les passagers First et avec statuts puis par le fond de l'avion. Comme il y a beaucoup de passagers nécessitant une assistance les groupes suivants patientent dans la passerelle.

L'avantage des 757 par rapport au A32x et 737 c'est que la passerelle arrive en porte L2 donc que la zone First est préservée du passage des autres passagers. Cela permet aux PNCs de servir tranquillement une boisson d'accueil.

Embarquement prêt du côté des passagers ! L'avion par contre est moins prêt
photo P1060536photo P1060537

Traditionnel spotting depuis la porte avec encore Interjet. Vivent les sièges hublots !
photo P1060538photo P1060539

Le siège est un classique également mais bénéfice d'un bon pitch et d'une grande largeur


La guerre des coffres à bagages aura-t-elle lieu ? Pas à l'avant en tout cas…
photo P1060543

Chargement des bagages à l'extérieur et boisson d'accueil dans la cabine : Coca-Light
photo P1060544photo P1060545

Re-spotting en porte : mexicain encore, winglet, vue générale et livrée spéciale de Southwest (vol pour Atlanta très retardé…)


En route

Après un embarquement un peu laborieux, le commandant prends la parole pour annoncer un départ imminent et un vol sans encombre jusqu'à Atlanta où il prévoit une arrivée à l'heure. Je préfère ça à la vue de ma correspondance qui est prévue en 1h01… Je ne sais pas quel est le minimum légal à Atlanta pour le domestique -> international.

Nous utiliserons la piste 4, les volets sont de sortie…
photo P1060553photo P1060554

Quelques vues pendant la montée dont le winglet


La prestation en vol est très réduite sur un vol aussi court malgré l'heure. Il s'agit d'un panier rempli de toute sorte de junk food : barres céréales et chocolatées comme chips et fruits (moins junk…). La cérémonie de distribution est renouvelée deux fois alors que le service des boissons se fait jusqu'à plus soif.

Première puis deuxième sélections


Dehors les IFEs s'activent avec un programme essentiellement basé sur des cellules orageuses et la côte nord du golf du Mexique


Puis la descente commence dans une atmosphère bien chargée…
photo P1060572

On arrive bien à Atlanta : approches parallèles et skyline le confirment


En approche finale vue sur le terminal F où mon 777 d'Air France m'attends j'espère
photo P1060585

La météo est toujours contrastée et le vent vient de la gauche…


Résultat le temps se gâte en quelques secondes et la pluie ne fait pas semblant…


Alors bien sûr malgré l'expérience des personnels de l'aéroport à tous les niveaux, le trafic se ralentit, le roulage est interrompu alors que les rafales de vents et d'eau s'abattent sur nous. Le commandant annonce un petit peu de retard au final (environ 15 minutes dit-il…). Il n'empêche que ça donne des photos intéressantes : j'en regrette d'autant plus de ne pas avoir un appareil plus performant…

Finalement l'éclaircie arrive : j’en profite pour un spotting exclusif Delta avec une lumière sympa


Nous arrivons finalement en porte avec 20 minutes de retard. Il ne me reste donc que 40 minutes pour traverser le plus grand aéroport du monde de part en part puisque notre porte d’arrivée est au Terminal T c’est-à-dire à l’autre bout !

Je ne vous ferez pas vivre un suspense intense : j’ai eu mon vol suivant mais je crois que je n’ai jamais marché aussi vite au milieu d’une large foule ! Heureusement que je ne suis pas asthmatique et que je suis un minimum sportif !!

L’unique photo dans le terminal T en descendant vers le métro !
photo P1060616
Afficher la suite

Verdict

Delta Air Lines

5.0/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements2.0
Restauration4.0

San Antonio - SAT

8.4/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services6.5
Propreté9.0

Atlanta - ATL

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Ce vol est pour moi l'archétype d'un vol Delta : c'est globalement bien maîtrisé par l'ensemble des acteurs au sol et en vol. Au final on arrive à destination dans d'excellente condition de régularité malgré les aléas climatiques de ce début d'été.

En réalité on était un peu en retard (pas beaucoup mais avec la correspondance courte...), l'avion est vieux mais les sièges sont confortables pour un vol court. L'équipage est souriant et fait attention à s'assurer que chaque passagers profite au maximum des prestations minimales offertes...

San Antonio est un aéroport récent et petit mais qui comporte tout le nécessaire (sauf un SkyClub mais est-ce bien nécessaire ? :-)). Les contrôles étaient rapides comme l'éclair ce matin là.

Atlanta n'est plus à présenter : c'est une énorme machine bien huilé par et pour Delta. Il y a du monde partout dans les terminaux domestiques mais ça fonctionne. Pas de contrôles donc une bonne note à ce niveau !

Merci une nouvelle fois de m'avoir lu jusqu'au bout et rendez-vous très vite pour le dernier vol du routing alors que le précédent se prépare !

Sur le même sujet

2 Commentaires

  • Comment 113200 by
    Leadership TEAM GOLD 4316 Commentaires

    Merci pour ce FR, un peu de stress mais de jolies contrastes dans les photos.

    Cabine vraiment un peu old school et catering minimaliste, pour le coup AA fait mieux sur un vol d'une durée similaire (IAH-MIA).

    Lol avec murphy pour la porte d'arrivée!

    • Comment 297895 by
      watchbird AUTEUR 413 Commentaires

      Merci pour LE commentaire sur ce FR :-) !
      Il va falloir que je repasse un peu sur AA/BA (il fut un temps où j'étais Gold là bas mais j'ai tout lâché...) pour voir tout ça si mon entreprise y trouve de bon tarifs (c'est très AF/DL en ce moment...).

Connectez-vous pour poster un commentaire.