Avis du vol Aegean Airlines Athens Paris en classe Economique

Compagnie Aegean Airlines
Vol A3 614
Classe Economique
Siege 15F
Avion Airbus A321
Temps de vol 03:35
Décollage 23 Jul 14, 17:20
Arrivée à 23 Jul 14, 19:55
A3   #38 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 152 avis
F-OITN
Par GOLD 2630
Publié le 27 juillet 2014
Bonjour ! Voici la suite du retour Leros - Paris. Les explications du routing sont dans le premier FR.

[*]Leros (LRS) -> Athènes (ATH) ; Dash 8-100 Olympic Air (SX-BIR)
23/07/2014Cliquez ici
[*]Athènes (ATH) -> Paris (CDG) ; Airbus A321 Aegean Airlines (SX-DVZ)
23/07/2014VOUS Y ÊTES


Après avoir rejoint la partie landside, je profite de la belle vue du self pour spotter un peu.



Je profite des 15' d'internet gratuit pour effectuer une photo corporate. Il y a également 60' de wifi offerts partout dans le terminal.
photo P1160935

Les documents de voyage
photo P1160966

On peut constater qu'Olympic continue d'avoir un codeshare avec Aegean malgré la fin de l'activité MC. Acheter son billet chez Olympic conserve donc le numéro du vol chez OA.
photo P1160989

Petit panoramique depuis la mezzanine.
photo P1160995

Comme partout en grèce, dès que vous creusez, vous tombez sur des antiquités. L'aéroport n'y a pas échappé. Une petite partie de ce qui a été trouvé sur place a été placé dans ce musée au sein du terminal.
photo P1160996photo P1160997photo P1160999

Ce sphinx, lui, ne vient pas du site de l'aéroport mais est un don d'un musée d’athénien. (Quel est l'animal qui marche à 4 pattes, puis à 2 pattes et enfin à 3 pattes ? Question posée pour pouvoir passer la PIF ^^)
photo P1170001

Mon vol est enfin annoncé en B09, c'est le moment de repasser airside.
photo P1170004

La zone réservée entre le contrôle des BP et la PIF garde tous les commerces. Par contre, après la PIF, à part un ou deux points de restauration, il n'y a rien ! Ambiance un peu austère.
photo P1170005

Je me trouve un siège libre devant la porte B09 et je m'écroule de fatigue. Une bonne sieste, mais pas de spotting du coup.

photo P1170008

Dès le départ du vol IB pour Madrid, mon vol est afiché. Les agents A3 sont déjà là pour préparer le terrain. Une file Y et une file J/Gold Star Alliance.
photo P1170011

Cependant, l'heure tourne. L'embarquement étant prévu à 16h40 et étant assis depuis un certains temps, je me lève 10min avant pour me dégourdir les jambes et regarder le trafic extérieur, mais pour certains, cela amorce le top départ pour la file d'attente. Me voilà en tête de file sans faire exprès, c'est parfait ! 17h, 17h10… Aucune trace du 321 et pas d'annonces. Les 3 agents sont toujours occupés. A 17h15, l'un nous dit Take a seat. Malin ça, il n'y en a plus ! Heureusement à 17h20 pétantes, le 321 arrive. Débarquement expédié, nettoyage expédié, on embarquera 10min plus tard.

photo P1170014

A ce propos, parlons des passagers. Comme tout vol vers une destination touristique, le nombre de familles avec enfants bruyants est très important. Une se démarque : une famille de français avec une poussette et 4 gamins qui piaillent partout. Embarquement prioritaire pour eux, les agents les invitent à se mettre dans la file J. C'est bruyant au possible et je prie silencieusement pour ne pas les avoir à côté de moi. L'embarquement débute avec d'abord 4 pax en J, puis vient la fameuse famille mais la présentation des BP et pièces d'identité est cafouilleuse. Du coup, un des agents me fait passer avant avec quelques autres pax en Y. Merci infiniment pour cet embarquement prioritaire !

Découverte de la cabine avec des sièges…
photo P1170017

…type planche à repasser ! Le dossier est dur.
photo P1170016

Le pitch est très bon par contre.
photo P1170020photo P1170018photo P1170019

Notre voisin et concurrent.
photo P1170022

Petit ground-winglet
photo P1170023photo P1170025

Manque de peau, la famille française s'installera juste derrière moi. En 16F, la maman et son bébé pas vieux du tout qui semble avoir une folle envie de tester l'acoustique de sa voie claire et puissante : et m….. !!! Et ce n'est pas finit. Mes voisins arrivent, une mère africaine et son petit. La mère est très sympa mais le petit insupportable. Il ne tient pas en place, tourne en permanence sur son siège et fou ses pieds un peu partout, y compris sur mon pantalon blanc. La mère, occupé à ranger ses affaires ne réagit point, j'essaye alors de le calmer en lui mimant un grand stop !. ça ne l'empêche pas de tester la parfaite ouverture de la tablette et d'observer la chute du mazagine de bord… Sur mes pieds. Je me baisse pour le ramasser mais il me devance en me baragouinant agressivement un truc du genre : c'est pas pour toi mais pour maman. Ouch ! Je ne dis rien. Heureusement que mon meilleur copain, le hublot, est là pour m'échapper de cette joyeuse ambiance…

La démo de sécurité est présentée via l'IFE.
photo P1170029

La friandise d'accueil. Le bruit d'ouverture du bonbon qui s'est généralisé dans la cabine m'a alors rappelé avec sourire la fameuse dame âgée, au théâtre ou au concert, qui ouvre sa papillote dans un doux bruit de papier froissé.
photo P1170030

Repoussage, puis roulage vers la piste 21L. Le CDB prends la parole et, oh surprise, parle également dans un français presque parfait ! Il nous annonce notamment notre route avec le survol d'Athènes juste après le décollage.
photo P1170047

Les hangars de maintenance d'OA.


L'ancien aéroport Ellinikon où stationne toujours quelques vieilles reliques (on peut apercevoir un 747-200 et un 737-200 d'OA)


Après le virage, la vue sur ATH est spectaculaire.


On passe à la verticale d'Ellinikon
photo P1170092

Le Pirée, nouvelle enclave chinoise…
photo P1170094photo P1170096photo P1170097

Malheureusement, le reste de la grèce sera sous les nuages.
photo P1170103

Au loin, une ligne de supercellules bien actives apparait
photo P1170111

L'IFE débute… Avec de la pub pour la grèce. Pour un vol vers Paris, c'est une trouvaille !
photo P1170118photo P1170119

Vaut mieux être au-dessus qu'en-dessous de ces beaux cunimbs.
photo P1170121photo P1170130

Alors que j'observe le paysage, mon nez se mets à couler bizarrement. Sacrénomdidjj ! saigner du nez en avion, c'est une première pour moi. Appel frénétique sur le bouton, une des PNC arrive rapidement et me voit en palissant avec un doigt sur une narine et une main bien rouge. Je lui demande si elle peut m'apporter un stock conséquent de serviettes et quelque chose pour me nettoyer les mains dès que ça sera finit. Ma voisine, la charmante mère de la pile électrique toujours aussi sage, me donne tous les clinex qu'elle possède dans son sac. C'est beaucoup trop et je la remercie sincèrement, tandis que la PNC ramène une réserve de serviettes et de la glace.
photo P1170136

Heureusement, en 2 minutes, c'est finit et je remercie les PNC pour leur rapidité.
Entre temps, on s'est rapproché de la ligne orageuse. Ça secoue pas mal.
photo P1170138photo P1170141photo P1170143

Le trolley passe au même moment.
photo P1170152

Des Crackers sont proposés. Comme leur nom doit l'indiquer, les crackers sont effectivement craquelés dès l'ouverture. Du biscuit salé, ou plutôt du sel au biscuit ^^
photo P1170168

Du beurre non salé. A part le tartiner sur le pain, je ne vois pas trop son intérêt.
photo P1170164

Découvrons maintenant ce qui se cache là-dessous.
photo P1170153photo P1170154

La viande, dont l'aspect n'est pas très engageant, est tout de même correcte. Les pâtes greques sont très bonnes.
photo P1170161

Les couverts en plastique, non signés.
photo P1170160

Habitué des tommes affinées à la cave, sur de la paille, avec des artisous qui gambadent gaiement sur la croûte, je passe à la découverte du fromage avec une appréhension certaine… Déjà, je galère avec l'emballage.
photo P1170169

Je cherche un vague gout de fromage, mais mon palet ne trouve rien qui correspond. A part que l'ensemble est industriel, rien d'autre.
photo P1170171


Je me précipite sur le dessert, pour chasser le gout du fromage.
photo P1170178photo P1170177

ça n'a pas grand gout et je ne pourrai définir ceci comme étant bon ou mauvais. Seule certitude : ça se mange.
photo P1170185

Petite signature du FR. Au passage, ça manque cruellement de porte gobelets (AF, où es-tu ? ^^)
photo P1170159photo P1170173photo P1170181

Ahhh ! C'est pas trop tôt !
photo P1170197photo P1170204photo P1170211

L'Adriatique n'a pas bougée.
photo P1170224

On croisera même Minoan, en provenance d'Ancône pour Igoumenitsa et Patras.
photo P1170227

Nous finissons tout de même par atteindre la côte italienne.
photo P1170233

Jeux d'ombre et de reflets.
photo P1170236photo P1170238

Passage au-dessus d'Ancône
photo P1170239photo P1170245

Le port, où je suis passé il y a 2 semaines.
photo P1170250

L'aéroport d'Ancône.
photo P1170253photo P1170261

Je suppose qu'il s'agit de San Marin.
photo P1170263photo P1170266photo P1170264

Ces lagunes seront la dernière vision côtière de ce vol.
photo P1170269

Le plafond nuageux descend et nous bouchera désormais la vue.


Après Gênes, on remonte du FL340 pour le FL360, ce qui nous fera repasser au-dessus de la couche.
photo P1170298photo P1170299

Petit bug de l'IFE
photo P1170304

La seule vue du Mont-Blanc que je dispose…
photo P1170308

Le temps se dégage au sud de Dijon. La descente est amorcée et le CDB nous fait son annonce trilingue :
Mesdames et messieurs, je suis votre commandant de bord. Je vais vous donner les dernières informations du vol. Nous estimons notre arrivée vers 20h00. Le rapport météo nous dit qu'il fait beau à Paris avec quelques petits orages autour de la région parisienne. Température 27°. Je voudrai vous remercier personnellement d'être avec nous cet après-midi et vous souhaiter un bon séjour à Paris. Merci.
photo P1170325

Les petits orages arrivent. Petits par rapports aux supercellules du nord de la Grèce mais conséquents quand même. On va en traverser un sur le côté, de fortes secousses seront au rendez-vous.
photo P1170327photo P1170333photo P1170342

Slalom entre les cellules. On contourne CDG par le nord pour revenir se poser en 09L.


Quelques vues familières aux parisiens. Je vous laisse les découvrir.


Becs de bord d'attaque sortis.
photo P1170392

Le Bourget
photo P1170399photo P1170403photo P1170407

Et là, surprise ! Une bonne petite cellule bien vigoureuse juste sur CDG.
photo P1170409photo P1170415photo P1170416

Beau temps n'est-ce pas ? ^^
photo P1170418photo P1170421



photo P1170426

J'en connais un qui appréciera cette photo ^^
photo P1170427photo P1170433

Et une excellent surprise pour le nostalgique du fenua que je suis : TN qui s'apprête à décoller depuis le doublet nord.
photo P1170435

Le plus beau des A340, qui ne peut être mis en valeur par cette fichue pluie…
photo P1170441

Comment voulez-vous photographier avec ça ? ^^
photo P1170446

Le majestueux manureva s'élance vers des horizons plus cléments.


Un dernier regard.
photo P1170467

Puis direction la sortie. Il me faut traverser toute l'île de France en RER, la journée est loin d'être finie !
photo P1170469photo P1170475

Welcome to Paris !
photo P1170477

Ainsi se termine cette escapade grecque. Merci de m'avoir lu !









Afficher la suite

Verdict

Aegean Airlines

7.8/10
Cabine5.5
Equipage10.0
Divertissements7.5
Restauration8.0

Athens - ATH

8.9/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté10.0

Paris - CDG

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

--- Aegean
Confort : siège vraiment décevant pour du MC. Pitch satisfaisant. 5,5

Équipage : PNC professionnels et souriants. CDB très sympa avec ses annonces nombreuses trilingues. 10

Repas : Ensemble tout à fait satisfaisant, mise à part le fromage et le dessert. 8

Divertissement : Concernant l'IFE je sanctionne la pub vantant la grèce pendant la première heure de vol. Sinon, géovision et magazine de bord... Et un hublot !! 8

Ponctualité : 30min de retard au départ comme à l'arrivée, sans aucune explication. 7

--- Athènes
Fluidité : excellente. 10

Accès : en correspondance, donc note neutre (7,5)

Services : nombreux, sauf en zone réservée. 8

Propreté : RAS. 10

--- CDG
Fluidité : excellente. 10

Accès : facile via le CDG Val. Toujours le RER avec un gros bug quelque part sur la ligne. 8

Services : RAS. 9

Propreté : RAS. 10

Informations sur la ligne Athens (ATH) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 24 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Athens (ATH) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Aegean Airlines avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.