Avis du vol Air France Paris Washington en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF28
Classe Affaires
Siege 69L
Temps de vol 08:30
Décollage 04 Aoû 14, 11:05
Arrivée à 04 Aoû 14, 13:35
AF   #48 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4311 avis
watchbird
Par 3697
Publié le 11 août 2014
Bonjour à tous et bienvenu dans une nouvelle petite série !

Pour ceux qui ont suivi mes précédents FRs cela va confiner à une routine même si je n’ai pas encore reporté cette destination chère à KevinDC… Il s’agit une nouvelle fois de la classe Business d’Air France (j’espère encore vous reporter quelque chose d’autre bientôt…). Le billet a été réservé par l’agence de voyage de mon entreprise et il semble qu’elle ait de bonnes remises parce que c’était bien moins cher que les mêmes vols le même jour sur internet…

Au final je vais utiliser en combo les deux vols quotidiens qu’a Air France entre Paris CDG et Washington Dulles :
- AF28 en A380 à l’aller
- AF27 en B772ER au retour

Petit point qui n’intéressera que les chasseurs de miles : cet aller-retour va me valider le renouvellement de mon statut… J’ai battu tous mes scores de vitesse de qualification sur Flying Blue cette année. Je ne sais pas s’il est cheap vu que c’est majoritairement des vols pros mais cela s’est fait aux miles-statuts. Sur les segments je n’y suis pas encore.

Enregistrement

Le voyage débute en fait de la province par un vol navette. La veille je procède à l’enregistrement sur internet et décide de récupérer la carte d’embarquement en borne le lendemain n’ayant pas d’imprimante en état de marche. L’opération sur internet se déroule sans difficulté avec le respect du siège pré-réservé lors de la réservation. Il s’agit du 69L bien sûr au pont supérieur (toute la classe Business est là-haut). J’aurais préféré une place dans la petite cabine avant plutôt que dans cette immense cabine centrale mais uniquement le premier rang était disponible et je n’aime pas trop le premier rang (c’était pareil à l’école :-)).

Finalement le seul souci à l’enregistrement c’est lorsque j’ai voulu imprimer ma carte d’embarquement en borne, après la lecture réussie du passeport, il m’a été demandé de passer par un comptoir… Je ne sais toujours pas pourquoi et la dame d’Air France ne savait pas… Je crois qu’au final je n’ai jamais réussi à faire cette opération sans passer au comptoir sur un vol international d’AF. Soit j’imprime directement depuis internet, soit je vais direct au comptoir si on me laisse faire…

La personne d’Air France était aimable et efficace et le vol jusqu’à CDG sans histoire.

Correspondance

L’arrivée à CDG s’est faite au Terminal 2F sur la jetée est. Du coup la correspondance sera plus courte. Reste à savoir si le vol pour Washington part des portes L ou M (il n’y a pas de porte A380 aux portes K). Difficile d’avoir une préférence, avantage pour les L en ce qui concerne le temps de correspondance (pas de bus mais un petit peu de marche) mais avantage pour les M pour ce qui est du salon bien plus récent et achalandé…

Le verdict ci-dessous :

Après la vue des passerelles enchevêtrées et du terminal
photo IMG_4905photo IMG_4906

La porte L30 sera la porte du jour. Le vol est indiqué à l’heure
photo IMG_4907

La marche débute vers l’immigration au niveau arrivée, puis départ
photo IMG_4908photo IMG_4909photo IMG_4910

Le poste d’immigration est quasi vide pour une fois, la dernière fois à la même heure il était chargé…
photo IMG_4911

Ensuite on peut admirer la flotte Air France européenne et internationale depuis le tapis roulant reliant le 2F au 2E portes L


Après l’escalator on se retrouve entre PIF et centre commercial
photo IMG_4927photo IMG_4928photo IMG_4929

Au final ce parcours de correspondance s’est très bien passé. C’était rapide (pas d’attente) et l’effort de la marche était tout à fait raisonnable. Les tapis roulants sont agrémentés d’animations musicales et vidéos pas très compréhensibles mais bon j’ai reconnu Gainsbourg et Amélie Poulain (il manquait plus que l’odeur du camembert…:-)). La partie commerciale de la jetée S3 n’est pas fantastique (plafond bas et couloirs tout en angle et pas très large) mais les zones près des portes sont plutôt accueillantes et ne sont pas anti-spotting.

Cet A380 ne sera pas le mien car il s’agit de la porte précédente. Les toboggans sont partiellement aux couleurs de Lufthansa…
photo IMG_4931photo IMG_4932

A la porte L30 c’est le grand vide : on n'attends plus que l’avion : ça ne sent pas le départ à l’heure…
photo IMG_4933

Du coup direction le salon à l’étage pour se poser et se restaurer : il y a du monde…
photo IMG_4935

Alors le salon du S3, comment dire il était mieux que l’ancien du 2E mais moins bien que celui du S4 mais maintenant que celui du 2E se refait une beauté il risque de devenir le pire des trois… Ce jour-là même si l’immigration était vide, le salon était bien plein à mon arrivée. Il était difficile de trouver un bout de table donc je me suis rabattu sur la zone bureau sans PC.

J’en profite pour une petite photo corporate avec reflet
photo IMG_4937

Puis direction le buffet pour voir l’offre… Pas déçu du voyage !


Bon par contre la partie presse est de nouveau garnie : la dernière fois elle était vide à cause des tablettes et de l’application Air France press… mais la presse magazine est absente
photo IMG_4944

Du coup première sélection en mode petit déjeuner
photo IMG_4946

Premier petit commentaire sur le salon :
- Il y a la queue à l’accueil mais les gens sont aimables
- Le salon est complet ou presque, on frise la saturation
- Le buffet est tout à fait dévalisé mais la carte des vins renouvelée est présente
- La presse a refait son apparition (fini le tout numérique pour l’instant)
- Le pire : le coca-light a cédé sa place au coca-zéro (je devrais diviser la note par deux non ?)
Au final à ce moment-là on est en dessous de la moyenne…

Le petit message ROC pour signaler 45min de retard qui feront une heure au final
photo IMG_4947photo IMG_4952

Le salon se vide un peu donc je change de place pour un fauteuil le long des fenêtres
photo IMG_4954

Le débarrassage est sélectif : le buffet d’abord… les tables bien plus tard


Les alcools forts sont toujours là, la sélection est modeste mais en libre-service
photo IMG_4957

Je me concocte une nouvelle sélection. Vive l’eau…
photo IMG_4959

Je finirais par quitter ce salon 45 minutes avant le nouvel horaire de départ loin d’avoir été ébloui une nouvelle fois par ce salon. Son seul et unique intérêt est d’avoir un petit peu confort et de calme comparé au hall d’attente tout en étant gratuit. Sinon rien de fabuleux mais plutôt le strict minimum. En comparant avec ce que je connais en Europe je crois que seul Lufthansa fait pire à Francfort ou peut être que l’on peut comparer avec KLM à Amsterdam…

Enfin il est temps de prendre la direction de la porte où l’avion est enfin là.

Micro-spotting à gauche et à droite sous un discret soleil
photo IMG_4962photo IMG_4968

Voilà la bête du jour avec ses toboggans Lufthansa lui aussi. Il s’agit de F-HPJG, un petit jeune en pleine force de l’âge


Embarquement

Dès que j’arrive en porte je vois une bonne masse de gens qui font la queue mais il s’agit des passagers de la classe éco. La file SkyPriority est un peu dissimulée au milieu mais tout à fait libre d’accès alors que l’embarquement n’a pas été annoncé encore mais est bien en cours. Du coup je peux passer très vite et me diriger vers le pont supérieur… Ce n’est que la seconde fois pour moi (sur trois vols en A380) du coup petit moment d’émotion sur l’escalator :-)… Ensuite c’est plutôt un petit vertige dans la passerelle vitrée à la vue de la hauteur :-)…

La vue générale de la porte en début d’embarquement : je ne serais pas tout seul dans l’avion…
photo IMG_4974

Le petit mic-mac pour arriver jusqu’à la porte d’accès au pont supérieur
photo IMG_4976photo IMG_4979photo IMG_4980

Sur la droite se trouve la “grande” cabine Business : c’est grand mais agréable en 2-2-2 (la petite est à gauche…)
photo IMG_4982

Vue de mon siège. C’est bien la NEV4 dans une configuration à 55 contre 60 dans les 777 et A330/340 de la compagnie
photo IMG_4983

Depuis le hublot la gigantesque aile : j’aimerais avoir autant de m² chez moi :-)
photo IMG_4985

Maintenant la petite série découverte du siège/rangements/écran/pitch…


Après l’embarquement, l’accueil à bord était courtois à défaut d’être cordial. La cabine est très propre et lumineuse mais est surtout très grande. On n’est pas dans une classe affaires avec prestations individualisées dans ce cas… Les sièges NEV4 sont tout à fait décents pour un vol transatlantique de jour. Le pitch plus faible ne gêne pas de mon point de vue en tout cas tant qu’on ne veut pas sortir de son siège (là la différence est claire). L’espace est satisfaisant en particulier grâce aux coffres disposés le long du fuselage sous les hublots. On peut y déposer toute sorte de chose et ils sont assez vastes. C’est un avantage des sièges hublots sur cet avion. Je souligne au passage que le ménage était impeccable sur cet avion : rien dans les coffres, rien entre les sièges et les coffres ou au sol, le siège était impeccable (on peut rarement le dire donc j’en profite…).

Dehors c’est classique de CDG : Delta et AF bien sûr. On peut commencer la VOD dès l’entrée dans l’avion
photo IMG_5002photo IMG_5003photo IMG_5004

Le protocole démarre : champagne, oshibori et trousse de confort


Petit interlude spotting d’un vol bien souvent reporté vers un salon de légende…
photo IMG_5011

La cabine est pleine (merci le sommet africain d’Obama…) mais cela ne se voit pas : l’intimité est bonne d’une rangée à l’autre
photo IMG_5013

En route

A l’heure prévue plus une heure le commandant nous explique la raison du retard qui était une arrivée tardive depuis New York (AF7), il nous annonce également qu’un passager ne s’est pas présenté et que donc nous avons encore un petit quart d’heure à attendre avant de repousser. Je plains les personnels en charge des bagages… Mais 10 minutes plus tard nous repoussons.

Dehors les volets sortent pendant le repoussage, les vidéos de sécurité sont présentées
photo IMG_5020photo IMG_5021

En route vers la piste 26R, on croise quelques collègues dont le premier qui va prendre notre place…
photo IMG_5023photo IMG_5025photo IMG_5029

On peut suivre le déplacement de l’avion sur les taxiways : les marges ne sont pas énormes…
photo IMG_5030photo IMG_5031

Encore un peu de spotting avant de décoller nous-même…


… et après avoir décollé. En particulier un A340 d’Air Algérie (décidément en manque d’avion) et les A380 de Malaysia et Thaï au T1 (celui de Singapore était déjà parti)
photo IMG_5043photo IMG_5047photo IMG_5049

Nous voilà dans les airs pour quelques 8h de vol dans un silence impressionnant. Première photo du wingtip


Peu après le décollage les PNCs sont libérés et viennent distribuer les menus. Deux PNCs s’occuperont de ma rangée, l’un est souriant et classique et l’autre est plus folklo avec des commentaires à tous les niveaux (diététiques en particulier…). C’était une équipe amusante du coup et pas guindée tout en faisant le boulot. La principale difficulté étant de personnaliser la prestation et de maîtriser les temps de service pour éviter l’attente alors que la cabine est longue. Ils s’en sortiront bien.

Que dire du menu : ben là aussi plus de coca-light (nul, nul, nul) en fait il y en aura d’ailleurs… Sinon c’est classique au départ de CDG : un choix large et une carte des vins améliorées


Le temps de la méditation pour faire le choix : cabillaud ou pintade ? Arrivée de l’apéritif avec le Sancerre
photo IMG_5070photo IMG_5071

Un repas spécial est servi en avance à un passager à ma gauche
photo IMG_5073

Dehors ça défile vers le nord du Royaume-Encore-Uni et en particulier sur cette baie sablonneuse déjà vue la dernière fois en route pour MSP
photo IMG_5074photo IMG_5075photo IMG_5076

On attaque le repas avec le plateau de l’entrée : foie gras et saumon fumé. Le pain est chaud


Fin du suspense : j’ai encore choisi pintade/petit pois. C’est pas joli joli, on peut améliorer le look un poil en retournant le morceau de pintade. Le Fleurie remplace le Sancerre


La réglette de fromage est servie séparément (protocole classique…) suivi d’un débarrassage puis du dessert (trio) et digestif (armagnac bien sûr)


Il est maintenant temps de faire un petit bilan du repas…

Du côté de la présentation, vous avez vu les photos. N’hésitez pas à commenter mais de mon point de vue, l’entrée est plutôt bien présentée. On pourrait se passer du plateau au profit d’un rapide dressage de la table est d’un service depuis le galley mais sinon c’est bien. Par contre au moment du plat principal, le plateau est déjà dévasté (assez vide et sale etc.) lorsqu’arrive cette pintade pâlichonne avec ses petits pois en boîte et un liquide aqueux au fond… Le tout dans une assiette creuse pour manger de la soupe. Bref c’est franchement pas classe du tout. La réglette n’est pas moche mais un peu chiche et plastique alors que le trio ne casse pas trois pattes à une pintade mais bon je n’ai pas grand-chose à en dire.

Est-ce qu’on se rattrape du côté gustatif ? Côté point positif de nouveau l’entrée : des produits plutôt qualitatifs et bien préparés. Le pain est tiède, la salade est fraîche et assaisonnée comme il faut, le beurre n’est pas mauvais. Pour le plat ce n’est pas mauvais mais pas très intéressant non plus… La pintade c’est mieux que le poulet mais les petits pois en boîte c’est farineux et ça rends de l’eau. Le fromage était quelconque et les desserts plutôt réussis.

Le tout dans le tout pas de drame mais peut mieux faire. Le cabillaud de Régis Macron aurait peut-être été un meilleur choix mais la présentation n’était pas transcendante non plus.

Le vol se poursuit ensuite sans problème. Une seule remarque qui illustre le problème du pitch réduit sur cette version des NEV4. Il est vraiment très difficile d’enjamber son voisin pour accéder à l’allée lorsqu’il dort. Il me semble que lorsque le pitch est plus important c’est beaucoup plus facile.

Les passagers se reposent avec les caches hublots fermés à la convenance des passagers
photo IMG_5100photo IMG_5101photo IMG_5102

Petite illustration de la position allongée du siège aux alentours du Groenland
photo IMG_5105photo IMG_5107

Sur ce vol de jour, un plateau de biscuits est proposé dans la cabine pour les passagers éveillés…
photo IMG_5110photo IMG_5111

La camera fixée sur l’empennage permet de mesurer la rotondité de la terre…
photo IMG_5112

Alors que le vol touche à sa fin (environ une heure trente avant l’atterrissage), il est temps d’attaquer une dernière prestation solide. En regardant le menu j’ai été surpris de trouver une collation plus légère que sur le vol vers Minneapolis que j’avais fait fin juin. Le principe est le même mais le « plat » est froid et consiste en quelques canapés plutôt qu’une assiette chaude. Je ne sais pas si c’est juste une variante du menu ou si c’est à cause de la relative longueur du vol (pourtant très proche).

Voilà la prestation de la collation
photo IMG_5114photo IMG_5116photo IMG_5117

La présentation n’est pas trop mal mais la quantité est faible et la verrine est ultra-trop-salée (si je le dis…). Je profite d’un de mes derniers coca-light sur un vol Air France (petite larme :-)).

Je profite du ciel bleu pour faire quelques images de l’aile et de son wingtip
photo IMG_5120photo IMG_5122photo IMG_5123

Dernier oshibori (le deuxième du vol) alors que la descente est bien amorcée


Nous arrivons sur l’aéroport de Washington Dulles (et non pas Dulle comme dit ADP…) avec ses trois bâtiments dont deux terminaux
photo IMG_5140photo IMG_5143

Le virage serré donne l’impression que l’aile va toucher le sol !


C’est le moment du toucher de roues. Une chance qu’elle ne soit pas floue parce que cela secouait beaucoup à l’atterrissage au point qu’un coffre s’est ouvert
photo IMG_5167photo IMG_5168

Nous voilà en Amérique !
photo IMG_5170photo IMG_5171

La spécialité de IAD : ces bus/passerelles qui n’ont aucun intérêt par rapport à un bus classique mais bon c’est spécial d’ici…
photo IMG_5173

Nous arrivons à la porte pour se garer de biais à côté d’un A330 d’Aeroflot aux couleurs de Skyteam
photo IMG_5174photo IMG_5178photo IMG_5180

Le débarquement se prépare puis en route vers les bus
photo IMG_5184photo IMG_5186

Micro-spotting en arrivant : un A346 Virgin et notre avion en porte
photo IMG_5187photo IMG_5188

Nous voilà en approche sur les bus pour le terminal principal où se trouve l’immigration
photo IMG_5189

Une fois arrivée à l’immigration, une petite queue nous attend dû à la fin d’un vol d’Air China depuis Pékin. Il faudra une petite demi-heure pour passer ce qui n’est pas mal pour IAD. Le parcours d’arrivée est très facile et les taxis attendent le client à cette heure de la journée. Le parcours vers Arlington où se trouvait mon hôtel est par contre assez long et le coût du taxi assez élevé (presque pire qu’à CDG…).
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.3/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration6.5

Air France Lounge - 2E, Hall L

5.0/10
Confort4.0
Restauration4.0
Divertissements8.0
Services4.0

Paris - CDG

8.0/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Washington - IAD

8.2/10
Fluidité6.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Merci de m’avoir lu jusque-là.

En conclusion, il s’est agi d’un vol classique Business d’Air France. On en ressort plutôt satisfait même si rien n’est vraiment fantastique. Sur ce vol en particulier le confort de l’avion et la sympathie de l’équipage était appréciable alors que la restauration n’était pas au meilleur niveau de ce que peut faire Air France ni bien sûr certaine concurrente aujourd’hui. Le retard pénalise bien sûr l’appréciation même si cela ne m’a pas posé de problème existentiel.

Pour ce qui concerne CDG et bien une bonne performance avec une correspondance facile et fluide. A IAD, je ne suis pas fan du système de bus et l’immigration était un peu longuette mais pas de drame et des installations propres et neuves en partie.

Le salon d’Air France au S3 mérite quelques notes un petit peu décevante lors de mon passage. Les buffets sont vraiment basiques entre 9h et 11h15 et le remplissage est maximum. Du coup le nettoyage des tables ne suit pas le rythme et ne se mets en route que vers 11h pour préparer le moment du déjeuner j’imagine. L’effet n’est pas idéal pour les passagers qui sont là…

Sur ce je vous donne rendez-vous ci-dessous pour les commentaires et pour le retour dès que je peux.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Washington (IAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 38 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Washington (IAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 21 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

  • Comment 115289 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    yes, je suis encore le premier à réagir.
    Beau fr, merci. Des notes qui me paraissent bien juste. Le cafetering, n'avait pas l'air top.

  • Comment 115291 by
    cobra 3602 Commentaires

    merci pour ce fr !:)

    Pas formidable tout de même l'ensemble (ce qui n'est pas le cas de ton fr :))

    CDG fonctionne bien depuis un certains temps, surtout en zone AF :)

    Le salon c'est vraiment la honte, il est encore moins bon que celui du 2F pour les vols Shengen. Offre pauvre, personnel au même nombre que les dents d'un octogénaire, plein... C'est presque le bonheur le Borromini de FCO en comparaison.

    La cabine est agréable à l'oeil même si l'espace vitale n'est pas formidable.

    Pour le catering si le Fleurie a remplacé le Sancerre, il n'a pas remplacé le Michon !:))

    Autant l'entrée parait sympa, autant le plat principal c'est la cata. Des petis poids en boite, la classe, y'a rien de plus dégueu !:) Autant se faire réchauffer une boite de lapin à la moutarde en boite au bain marie et sortir un paquet de Curly !:)))
    Pour le dessert moi j'aime bien, pas de sorbets?:)

    Le vin certes mieux mais pas de choix

    Pour reste un bel FR bien mené, comme d'hab, tu es arrivé à IAD sans avoir des lombaires Y, pas glamour, mais efficace...:))

    • Comment 299532 by
      watchbird AUTEUR 418 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      En fait au salon le personnel était là mais faisait le ménage du sol et pas des tables si bien qu'à un moment les hôtesse AF (en tout cas ayant l'uniforme) se sont mises à débarrasser les tables... Donc probablement une mauvaise organisation des personnels plutôt qu'un manque.
      Je prends rarement de sorbet en dessert mais c'est sûrement une erreur. Généralement je n'au plus faim !

  • Comment 115295 by
    Horatius 1317 Commentaires

    Merci pour ce beau FR très agréable à lire.
    Vol classique qui confirme qu'il y a urgence pour AF de relever le niveau non seulement de ses cabines mais aussi de son service. Ce plat est honteux je trouve, les petits pois c'est bien quand c'est du haut de gamme, mais là on est dans du plat de cantine.
    Personnellement je n'aime pas l'ife de mettre du foie gras avec du saumon fumée, ce sont deux produits qui ne vont pas ensemble et ça donne l'impression d'avoir voulu faire classe en mettant deux produits dit de luxe, alors qu'en fait il s ne le sont plus depuis longtemps.
    Sur le protocole et la présentation d'accord avec vous, je rajoute, mais ça devient une habitude, le beurre dans son emballage, la vinaigrette pas classe, les poivrier salière pas au top.
    Et que dire de la seconde prestation, on frise le ridicule devant les portions. Seul les Destrooper trouvent grâce à mes yeux.

    Pour CDG, le salon est franchement minable, on a du mal à comprendre comment AF ne peut pas faire mieux dans ce qui est quand même son hub vitrine, quand on voit Istambul....

    • Comment 299533 by
      watchbird AUTEUR 418 Commentaires

      Merci pour ton commentaire.
      Sur l'entrée je suis d'accord que le foie gras et le saumon fumée n'ont de luxueux que l'image de nos jours mais ça reste des produits un peu cher par rapport à une terrine de base ou une truite fumée surtout lorsque c'est bien préparé. Donc pour moi je ne suis pas choqué tant que c'est bon. De toute façon il n'y a plus de produits alimentaires qui ne soient que luxueux vraiment... Dès que c'est cher la production s'accélère !
      Pour le plat effectivement j'ai (de nouveau) choisi les petits pois pintade... Cela traduit à mon sens un choix trop réduit ou trop typé. J'aurais aimé prendre du poisson mais dans la description pompeuse j'ai due trouvé quelque chose qui ne me plaisait pas du coup je me suis rabattu sur la pintade. Après l’exécution du plat est vraiment pauvre et donc ça donne un plat pas au niveau.
      Pour le salon AF n'a juste pas décidé d'investir comme Turkish dans son salon. Donc pour AF c'est XX€ par passager et pour Turkish c'est XXX€ par passager... Après sur Province-Washington ben Turkish c'est pas idéal ! Donc la concurrence est plutôt consistitué des majors européenne.

  • Comment 115301 by
    NelwyN 332 Commentaires

    Pas de nouvelle cabine avec le cirrus mais c'est quand même confortable
    Par contre le catering est vraiment moyen
    Le salon est nul

    Il faut que AF se sorte les doigts du c..

  • Comment 115304 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8236 Commentaires

    Merci beaucoup de ce fr très complet . Avec air France c.est un peu comme avec les bulletins scolaires on a envie d'écrire : en progrès mais reste pas mal mais peu mieux faire en s'appliquant ! La collation est trop petite et la présentation du plat principal pourrait être plus élaborée ! Cela reste bien et les nouveaux détails tels que l'oreiller , la couette et la trousse . Vivement l'introduction plus large des cirrus et la nouvelle vaisselle mais il faudra mieux soigner la présentation !

    • Comment 299535 by
      watchbird AUTEUR 418 Commentaires

      Merci du commentaire.
      En tout cas comme la gastronomie française se ré-invente régulièrement il y a matière pour AF à s'en inspirer. Est-ce que cela s'arrêtera à de nouveau chef et menu ou est-ce que la présentation sera aussi un axe d'amélioration pour l'instant c'est pas sûr...

  • Comment 115307 by
    Denzee 1761 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR.

    L'état du salon du S3 est scandaleux et j'aurais franchement honte de la part d'AF d'offrir un spectacle pareil. Je ne parle même pas de l'offre qui est ridicule.

    Tu mentionnes que le salon LH de FRA est encore pire, on ne doit pas fréquenter les mêmes salons LH à FRA :-)

    La cabine de l'A380 est très agréable et le NEV4 est largement suffisant pour un vol de jour aussi court.

    L'entrée est assez sympa mais par contre le plat principal est assez mauvais avec ces petits pois qui me rappellent d'horribles souvenirs de repas au collège...

    • Comment 299537 by
      watchbird AUTEUR 418 Commentaires

      Merci pour ton commentaire.
      Effectivement mon expérience des salons LH à Francfort est assez limité et commence à remonter un peu. De plus je n'ai jamais réussi à passer le moindre statut avec LH... Mais je me rappelle distinctement un salon au-dessus des portes d'embarquement à Francfort où on accédait par un ascenseur minable et à part la télé et le wifi je ne sais pas s'il y avait quelque chose d'autre... C'était vraiment minable ! Mais sûrement que le FCT donne une autre image de FRA (quand on arrive à y accéder...).

    • Comment 299463 by
      Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

      +1 avec Denzee concernant les salons LH.

  • Comment 115338 by
    lagentsecret GOLD 12452 Commentaires

    Merci pour ce FR détaillé et agréable à lire

    je crois que seul Lufthansa fait pire à Francfort
    Non et pourtant je ne suis pas un laudateur de LH mais même au salon Business l'offre nourriture est meilleure

    Pitch de 55 : TK offre 46 en Y+
    Cela semble très étroit surtout lorsqu'il s'agit de sortir de son siège avec un voisin qui dort

    Le catering : sans commentaire, même avec Transform 2050 on aura toujours l'impression de se retrouver à la cantine !
    on a vraiment l'impression que c'est une cause perdue

    Au final un vol qui reste mieux en Business qu'en éco mais dont le rapport qualité prix est déplorable

    A bientôt

    • Comment 299538 by
      watchbird AUTEUR 418 Commentaires

      Merci de ton commentaire.
      Pour le rapport qualité/prix je ne me prononce pas mais il était quand même pas cher cet aller-retour... Maintenant c'est sûr que par moment il y a des résurgences du passé récent d'AF comme avec ce plat !
      Pour LH, je ne suis pas un grand fan non plus et je n'aime pas leur approche qui sépare les Senators des Business. Pour avoir essayé les deux il y longtemps, je me souviens que le salon Senator était bondé et que l'offre était très similaire à celle des salon AF alors que le salon Business était vraiment sans intérêt...
      En tout cas sur ce vol le salon AF n'était pas dans son meilleur jour (je l'ai bien mieux noté dans le passé...) et du coup ça se voit !

  • Comment 115414 by
    Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

    Merci pour ce FR très détaillé qui a été un plaisir à lire.

    Lagentsecret ayant déjà résumé ma pensée, je ne vais pas revenir sur les points qui me sautent aux yeux.

    Il y a encore du travail de la part d'AF pour espérer remonter la pente, qui même si elle est moins abrupte qu'avant reste toujours inclinée dans le mauvais sens !

Connectez-vous pour poster un commentaire.