Avis du vol Delta Air Lines Kahului Los Angeles en classe Economique

Compagnie Delta Air Lines
Vol DL1196
Classe Economique
Siege 32A
Temps de vol 04:45
Décollage 08 Aoû 14, 13:00
Arrivée à 08 Aoû 14, 20:45
DL   #40 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 667 avis
Super résistant
Publié le 14 septembre 2014
Bonjour à toutes et tous,
poursuite de notre voyage juillet 2014 / aout 2014:

- Paris-Los Angeles CDG-LAX en A380-800 Affaires Air France http://flight-report.com/fr/report-7815.html
- Los Angeles-Honolulu LAX-HNL en B757 Economy Confort Delta Airlines http://flight-report.com/fr/report-7829.html
- Honolulu-Papeete HNL-PPT en A330-200 Economy Hawaiian Airlines http://flight-report.com/fr/report-7834.html
- Papeete-Bora Bora PPT-BOB en ATR72 Air Tahiti http://flight-report.com/fr/report-7891.html
- Bora Bora- Papeete BOB PPT en ATR72 Air Tahiti http://flight-report.com/fr/report-7900.html
- Papeete - Honolulu PPT-HNL en A330-200 Economy Extra Comfort Seats Hawaiian Airlines http://flight-report.com/fr/report-7965.html
- Honolulu - Kahului (Maui) HNL-OGG en B717 Economy Hawaiian Airlines http://flight-report.com/fr/report-7973.html
- Kahului (Maui) - Los Angeles OGG-LAX en B757 Economy Delta Airlines >====> c'est ici !
- Los Angeles - Paris LAX-CDG en en A380-800 Affaires Air France

4 jours avant notre départ de Maui vers LAX, la presse locale diffuse une information inquiétante : un ouragan nommé Iselle se dirige droit vers l'archipel d'Hawaii, et son arrivée est prévue le jour où nous allons regagner le continent. L'organisation US en cas d'alerte cyclone se met en place : magasins de bricolage assaillis de clients, supermarchés surpeuplés, queues dignes de mai 68 à Paris devant les stations-services, tout cela présage d'un film catastrophe. Comme nous n'avons pas grand chose à perdre à part notre vie, nous prenons les choses avec philosophie, hormis le fait de rester bloqués à Maui (il y a des endroits pires) et de bouleverser notre planning en Californie pour la semaine suivante.
C'est néanmoins avec une curiosité frénétique que nous sommes connectés pendant les 3 jours suivants en permanence au site delta.com et à la météo locale. Sur le papier, cela donne arrivée du centre de l'ouragan Iselle prévue vendredi à 02h00 du matin, et notre décollage de Kahului vers Los Angeles le même vendredi vers 12h00; sur le papier, c'est mal barré.
photo iselle-aug-6-5day-forecast-track

Et pour compléter le tableau, Iselle est suivie par son copain Julio, ouragan qui suit la même trajectoire avec 72 heures de décalage… Ca promet.
photo 140805-hawaii-storms-jms-2157_8f54299ca46001bbadc7a414d9eeee0c

Nous passons donc les 3 jours précédant l'arrivée de Iselle à guetter delta.com, histoire de suivre l'actualité de notre vol et son annulation probable. Jusqu'au jeudi 13h00, la vie se déroule normalement sur Maui, mais l'après-midi de ce jeudi, nous découvrons un Maui inconnu : couverture nuageuse 100 %, de la vraie pluie continue, plus personne dans les rues et magasins, plage vidée, du vent très fort et des cocotiers pliés, la pool-area déserte, tout le monde s'est calfeutré chez lui et regarde la TV qui diffuse des messages d'alerte en continu; le Gouverneur Abercrombie (comme le magasin, c'est facile à se souvenir de son nom) fait le show, les vols annulés (entre les iles et vers les autres destinations) sont légion.
Les kits de survie sont distribués (gallon d'eau minérale, lampe, couverture de survie). Nous passons une nuit agitée, entendant le vent en continu, constatant les coupures de courant et guettant l'éventuelle sirène qui nous intimera l'ordre d'évacuation vers les hauteurs pour cause de tsunami.
A 07h00 du matin, le vent se calme, le jour s'est levé, toujours couverture nuageuse à 100 %. Sur internet qui fonctionne, Delta Airlines indique que notre vol prévu à 13h00 est toujours prévu, c'est une des rares compagnies à n'avoir rien annulé. Nous chargeons les bagages dans la voiture, et direction Kahului Airport à 30 miles environ. Dehors, Iselle a bien laissé ses traces visibles : branches cassées ou arbres abattus, quelques fois encore en travers des routes; Déjà des électriciens sont au travail pour rétablir les lignes aériennes, et surtout le plus frappant, c'est personne dehors; personne sur la route côtière, personne sur la plage (d'habitude il y a déjà du monde à partir de 07h00 du matin). Du coup, je bats mon record en reliant Kaanapali à Kahului Airport en 35 minutes avec un refuel de la voiture avant de la restituer au car rental, du jamais vu !
Le premier coup d'œil jeté dans l'aérogare déserte consiste à vérifier si des avions volent réellement : oui, et même une majorité, seules quelques annulations et retards subsistent; c'est à n'y rien comprendre, la veille au soir, c'était la fin du monde à entendre les médias, et ce matin, c'est presque normal. Iselle s'est affaiblie en passant sur Big Island, elle s'est fatiguée en montant au Mauna Kea, et a infléchi sa course un peu au sud de Maui. Ce qui nous a épargnés, et permis la reprise du trafic dans la matinée.
photo IMG_1934

L'aérogare est bien vide, nous n'avons jamais vu cela :
photo IMG_1935

Carte d'embarquement obtenue également en temps record :
photo IMG_1936

Passage au contrôle du Ministère de l'agriculture en mode flash (si vite que la photo est floue) :
photo IMG_1937

Et le pompon : d'habitude, le passage aux chemises bleues du TSA prend 1/2 heure; ce matin là, ce furent 2 ou 3 minutes seulement pour franchir ce poste de contrôle, j'ai même eu le temps de prendre une photo des méchants.
photo IMG_1939

Bon, eh bien à 10h45, tout est emballé, enregistré, contrôlé, nous n'avons plus qu'à patienter 2 heures au Starbucks pour embarquer dans un vol maintenu, merci Delta Airlines, sacré pari gagné que d'avoir assuré la rotation. Le tableau des départs s'anime.
photo IMG_1947

D'habitude, nous embarquons sur ce vol pour LAX en flux tendu, sans avoir trop le temps de regarder autour de nous. mais aujourd'hui c'est marche cool pour rejoindre notre porte d'embarquement. Je découvre en chemin cet aménagement au niveau inférieur: le contour de l'ile de Maui en plate-bande décorative.
photo IMG_1948

Pour ceux qui connaissent Maui, voici une vue que l'on pourrait imaginer prise à Clermont-Ferrand Aulnat, mais non non, avec le 717 de Hawaiian, nous ne sommes pas en Auvergne l'automne, mais bien à Maui l'été un lendemain d'ouragan.
photo IMG_1954

Un dernier regard à cette superbe livrée Hawaiian Airlines pour cette année, sur le 767 qui assure la liaison vers Oakland.
photo IMG_1950

C'est d'ailleurs l'heure de son push-back. Cette photo aurait mérité un vrai appareil photo, et pas un iPhone. Je n'ai pas réussi, en 1 semaine sur Maui, à trouver l'appareil photo que je recherchais, un SX700 Canon noir, à part sur un marchand local qui m'a fait une offre à 399 $ + taxes. Offre que je n'ai pas saisie, je suis touriste, mais quand même, faut pas abuser. Cela va attendre la Californie, dans quelques heures.
photo IMG_1959

Et voici notre véhicule pour cette liaison vers le continent : comme d'habitude, un 757-200, cette fois le N751AT.
photo IMG_1960photo IMG_1962

Porte 35, c'est parti, on embarque.
photo IMG_1961

La cabine economy, celle-ci fait encore plus défraichie et usagée que les autres vols Delta.
photo IMG_1964

Et notre emplacement pour les 5 à 6 prochaines heures,
photo IMG_1965

Quelques détails inadmissibles qui montrent la décrépitude de cette cabine :
Un hublot sans store d'occultation (à suggérer sur Korean Airlines, n'est-ce pas marathon ?)
photo IMG_1966

Ce hublot dispose en revanche de son store, mais l'entourage vient avec à chaque sollicitation !
photo IMG_1967

La tablette encore tachée d'un utilisateur précédent, qui a du traverser l'ouragan avec son café à l'aller.
photo IMG_1968

Enfin l'habillage du dossier qui ne tient que tablette fermée, laissant apparaitre l'armature du siège.
photo IMG_1982

Tout cela sur seulement 3 sièges contigus.

Passons sur l'IFE se résumant à 5 moniteurs pendant au plafond, diffusant un programme unique sauf… … les consignes de sécurité Delta que tout le monde regarde, un peu comme dans une BD de Gotlib, il y a toujours un gag à 2 balles planqué dans une image. Je l'avais entr'aperçu à l'aller, et là, je l'ai guetté et regardé de bout en bout. Jetez donc un œil sur le spot en entier sur https://www.youtube.com/watch'v=FZm4gqagnVs
photo IMG_1975photo IMG_1976photo IMG_1978

Le décollage de Kahului : aucun problème, ponctuel, même pas une turbulence, mais où est donc passé cet ouragan Iselle ?

Le catering inclus dans le billet : bien au standard vol intérieur USA, sauf que là, il faut tenir 5h30. Ou payer. Le wifi ? on oublie, il ne fonctionne pas dans les liaisons au dessus de l'océan.
photo IMG_1981

Les toilettes : propres, et pour cause, personne n'est malade, aucune trace d'ouragan sur les 2500 miles de la liaison.
photo IMG_1983

Enfin le supplice de cette cabine inconfortable, sale et vieillotte touche à sa fin : au bout de 5 heures, et ponctuellement, nous sommes arrivés…
photo IMG_1985

…enfin presque arrivés : comme il y a 2 ans, nous n'accostons pas au terminal 5 privatif de Delta à LAX, mais en terminal 6. Merci Delta pour ces 10 minutes de marche dégourdissante dans deux interminables couloirs, pour arriver au carrousel bagages. Heureusement, nous sommes sur un vol intérieur, malgré sa durée, et pas de formalités d'immigration à la clé.
photo Image2photo IMG_1986photo IMG_1987

Vite, sortons de là, voici la navette pour l'hôtel, demain commence une semaine de repos dans le grand état de Californie avant d'entamer la dernière étape, le retour vers la capitale de notre beau pays de France. Cette nuit-là, nous avons testé le Renaissance LAX : mauvaise pioche, il présente bien et propre de l'extérieur, et c'est tout le contraire à l'intérieur. La prochaine fois, c'est retour au Mariott LAX, tuyau partagé avec tous ici.
Afficher la suite

Verdict

Delta Air Lines

3.6/10
Cabine2.0
Equipage5.0
Divertissements2.5
Restauration5.0

Kahului - OGG

6.8/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services5.0
Propreté5.0

Los Angeles - LAX

3.8/10
Fluidité5.0
Accès2.5
Services2.5
Propreté5.0

Conclusion

Une nouvelle fois, nous sommes déçus par la cabine Economy de Delta et son indigence pour plus de 5 heures de vol. Mais le programme de fidélité Flying Blue et ses miles magiques nous obligent à consommer Delta. Et je gage que toutes les autres compagnies US sont au même low standard.

Sur le même sujet

3 Commentaires

  • Comment 117968 by
    yadin 482 Commentaires

    Pour avoir testé un Kauai-Lax, je suis du même avais sur la qualité de service Delta... mais venant de prendre 4 x American sur un vol vers l'Amérique du sud, j'ai trouvé bien pire !!! bien bien pire !!!

  • Comment 117969 by
    yadin 482 Commentaires

    Pour avoir testé un Kauai-Lax, je suis du même avis sur la qualité de service Delta... mais venant de prendre 4 x American sur un vol vers l'Amérique du sud, j'ai trouvé bien pire !!! bien bien pire !!!

  • Comment 117986 by
    PAT62 4977 Commentaires

    C'est marrant comme les médias on toujours tendance à amplifier en cas d'alerte météorologique.
    Au final tout c'est terminé correctement.
    Cette ligne ne semble pas la priorité de Delta contrairement aux vols transcontinentaux.
    L'état de la cabine fait pitié.
    Sympa la safety vidéo.
    Merci pour ce FR !

Connectez-vous pour poster un commentaire.