Avis du vol La Compagnie Paris Newark en classe Affaires

Compagnie La Compagnie
Vol B0100
Classe Affaires
Siege 8D
Temps de vol 08:40
Décollage 10 Oct 14, 17:50
Arrivée à 10 Oct 14, 20:30
B0   #10 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 18 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 16407
Publié le 15 octobre 2014
Bonjour à tous les FRistes,

En ce mois d’octobre 2014, nous nous décidons avec mon épouse pour un « week-end shopping » à New York, l’occasion pour moi de découvrir une nouvelle compagnie, en l’occurrence « LA COMPAGNIE » …

Je me réjouis à l’avance de ce vol long-courrier à bord d’un appareil « tout classe affaires », une expérience dont je n’ai pas souvent eu l’occasion de profiter dans ma « carrière » de passager aérien. Les deux Concorde (AF en 1984, BA en 1992) mis à part, mon palmarès dans ce domaine se limite à un DUS-EWR en 2003 sur B737-700 Privatair en vol LH, un EWR-ORY en 2007 sur B757-200 L’Avion, un LTN-EWR en 2008 sur B767-200 Silverjet et un JFK-CDG en 2008 sur B757-200 Openskies (avant la reconfiguration incluant une classe Y). J’espère y ajouter un jour un LCY-SNN-JFK sur A318 British Airways, mais je dois encore rassembler quelques milliers de miles One World pour cela…

Retour à Roissy dans l’immédiat, et coup de zoom sur ce nouvel acteur du ciel français, qui a démarré ses opérations en juillet dernier. Créée par une partie des fondateurs de L’AVION, devenue OPEN SKIES après avoir été rachetée par British Airways, « LA COMPAGNIE » propose « une classe affaires à ceux qui ont le sens des affaires ». L’encart ci-dessous, extrait du magazine « Voyages d’Affaires », édition d’octobre 2014, résume assez fidèlement son positionnement, à un petit détail près sur lequel nous reviendrons en cours de vol à propos de l’inclinaison des sièges…
photo 0 - CONCEPT

L’enregistrement s’effectue en Zone 2 à CDG1, soit au niveau principal des départs et non pas, comme cela aurait pu être redouté s’agissant d’un « nouvel entrant », au niveau « boutiquaire » où sont reléguées certaines autres compagnies en manque d’espace. Ce jour-là, une trentaine de passagers étant prévus, il y a deux banques activées par du personnel ALYZIA, avec tapis et cordons bien positionnés en amont, où se trouvent également le chef d’escale et un superviseur, en uniforme de « La Compagnie ».
photo 1- CHECK IN CDG

Le départ est prévu à l’heure. Avec actuellement cinq rotations hebdomadaires pour un seul avion, soit moins de 80 heures « bloc » d'activité par semaine, « La Compagnie » a tous les atouts en main pour battre des records en termes de statistiques de ponctualité.
photo 2- ON TIME FLOU

Les cartes d’embarquement sont accompagnées d’une carte d’accès au Salon Icare…
photo 3- CARTE D EMBphoto 4- ICAREphoto 5-ICARE

Qui comme chacun sait est un pur produit AEROPORTS DE PARIS, avec tout ce qui caractérise cette société en matière de mauvaise qualité de service, de manque de sens du client et de laisser-aller, à commencer par… les poubelles déposées devant la porte d’entrée. Et dire que « les compagnies », au pluriel, payent des fortunes à ADP pour que leurs clients puissent « bénéficier » d’un tel service…
photo 6- SALON POUBELLE

Nombre de FRistes étant des habitués des salons des aéroports parisiens, je ne leur apprendrai rien avec ces quelques images reflétant l’état pitoyable du Salon Icare de CDG1, où l’accueil par deux préposés en uniforme ADP, aigris, fatigués et mal aimables, est à l’avenant de tout le reste…
photo 7 - SALON

Cette mauvaise impression de départ n’est en rien à mettre au débit de « La Compagnie » qui n’a sans doute pas eu le choix, ni de l’aérogare, ni du salon, quand elle a décidé de démarrer ses opérations. Je crois me souvenir que le projet d’origine, baptisé « Dreamjet » consistait à partir du Bourget, ce qui n’était sans doute pas une mauvaise idée au sujet des salons…
photo 8 - SALONphoto 9 - SALON

Nous ne nous attardons donc pas dans ce taudis, glauque et insalubre, et nous rejoignons le satellite 1 à H-30mn, avant même que l’embarquement ait commencé…
photo 10- ECRAN BOARDING

Ce qui est fait dès que nous passons le PIF par l’accès numéro 1, auquel ont droit tous les passagers de « La Compagnie » en scannant leur carte d'embarquement, pour découvrir aussitôt la silhouette du Boeing 757 immatriculé F-HTAG, appareil construit en 2000 et livré à Iberia, avant de passer cinq ans plus tard chez Atlas Jet en Turquie, où il restera sept ans, puis Icelandair et Titan Airways.
photo 11- VUE AVION A CDG

Trente passagers à embarquer, cela va très vite et la passerelle n’est pas encombrée. Le premier coup d’œil à l’entrée de la cabine permet de remarquer la célèbre sellerie bleue avec motifs jaunes héritée d’Iberia, qui habille toujours les deux sièges de structure PNC.
photo 12 - PORTE AVION

La livré extérieure a fière allure…
photo 13-  VUE AVION PROFIL

… il en est de même au cours des premiers pas dans la cabine… Je trouve l’harmonie bleu ciel/gris/blanc très réussie. Sentiment de confort, de calme, et de discrétion, qui se retrouveront tout au long du voyage.
photo 14- CABINE 1

Installation au rang 8, et découverte du siège, après avoir remarqué que les trois PNC présents sur ce vol participent activement à l’accueil des passagers, non seulement en leur indiquant la direction à suivre pour atteindre leur siège, mais aussi, pour ceux qui nécessitent un peu plus d’assistance, en les accompagnant et en les aidant à placer leurs bagages dans les racks.
photo 15 - SIEGES RANG 8photo 16 - IDEMphoto 17 - IDEM

Le pitch est très généreux. Il faut vraiment étendre les jambes pour parvenir à toucher le siège de devant !
photo 18a - SIEGE PITCH

Il n’y a pas de verre de bienvenue avant le départ, ni de passage d’oshiboris, mais une bouteille de 0,5 l d’eau déjà positionnée entre les sièges, pour chaque passager. Le fait qu’il s’agisse d’une eau de source Cristalline basique et non d’une eau minérale naturelle de plus grande renommée indique qu’il ne faut pas s’attendre à du luxe, mais à quelque chose de simple, sans que rien n’ait pour étant été négligé ou oublié.
photo 18b CRISTALLINE LOGEMENTphoto 18c CRISTALLINE

Le départ du bloc s’effectue à 17h50 pile, à l’heure précise. Les annonces de bienvenue et de sécurité sont effectuées pendant le roulage.
photo 19 PUSH BACK

Les collectionneurs de consignes de sécurité auront noté la ressemblance avec les consignes qui étaient en leur temps à bord de « L’Avion » …
photo 19a CONSIGNE SECU

Roulage assez court à une heure peu chargée à Roissy en cette saison…
photo 19b  IMG_4446

On s’aligne sur la piste 27L…
photo 19c IMG_4449

… pour un décollage tout en souplesse face à l’ouest.
photo 19d IMG_4451

Les trousses confort sont distribuées dès la montée. On remarque immédiatement qu’elles ne sont pas très volumineuses…
photo 25 TROUSSE FERMEE

… ce qui est confirmé quand on découvre leur contenu : une paire de chaussettes, un masque, des bouchons d’oreilles, deux petits tubes de cosmétiques et un stylo (très bonne idée pour remplir la fiche de douanes avant l’arrivée).
photo 26 TROUSSE CONTENU

Une vingtaine de minutes plus tard, le service commence par l’apéritif, dont la gamme est décrite sur l’écran individuel. Ceci introduit le concept de « La Compagnie » dans ce domaine : aucune distribution de menu papier ne sera effectuée. Toute l’offre de repas et de boissons est décrite sur l’écran, de manière très conviviale et facilement accessible.
photo 37 MENU CDG SAISON 2

Nous optons pour une coupe de champagne, à savoir un Piper Heidsieck très bon et très frais, dont on remarquera que l’accompagnement salé, bien connu des passagers des lignes intérieures françaises, indique à son tour le ton général de ce qui sera servi tout au long du vol : « La Compagnie » ne fait pas dans le l'opulence, mais dans l’essentiel.
photo 28 -APERO

Il n’y a pas de repasse de champagne, mais un oshibori est proposé juste avant que les plateaux repas soient distribués. Contrairement à l’habitude en classe affaires, il n’y a pas de nappe dépliée au préalable sur la tablette.
photo 29 -OSHIBORI

Le plateau principal arrive dans la foulée. Il comprend à la fois l’entrée, le fromage et le dessert. Le saumon cru, tranché de la sorte, est excellent. Un petit détail : on regrettera que la salade, qui sera la seule du repas, ne soit qu’une simple garniture, un peu en opposition avec le vinaigre balsamique proposé, dont la quantité laissait supposer la présence d’une véritable assiette de salade. En revanche, le pain, d'une seule sorte, est parfaitement réchauffé, tiède, « à point ». Quant à la nappe blanche en tissu, elle existe bel et bien mais elle est posée sur le plateau et non sur la tablette.
photo 30 -PLATEAU PRINCIPAL

Les couverts, de marque Sola, sont très beaux, très lourds et brillants. A noter que les assiettes servant à l’entrée, au fromage et au dessert sont toutes en plastique, jetable me semble-t-il (à vérifier quand même)
photo 31 COUVERTS

Les vins proposés sont au nombre de… deux ! Un blanc et un rouge, eux aussi décrits sur l’écran. Peu adeptes des mélanges, nous choisissons de continuer au champagne.
photo 32 VINS

Le plat chaud arrive ensuite, dans un très bon cadencement. De préférence au tournedos, nous choisissons l’un et l’autre les gambas, qui s’avèreront aussi succulentes que l’entrée. Notons que la cassolette, de taille généreuse et bien remplie, est pour sa part bel et bien en porcelaine. En revanche, la salière et le poivrier ont été élimninés, remplacés par deux sachets, l'un de fleur de sel, l'autre de poivre concassé cinq baies.
photo 33-CASSOLETTTE

Deux repasses de boissons sont effectuées et permettent de ne jamais avoir son verre vide, jusqu’au fromage et au dessert. Le PNC est vraiment bien, très stylé et très avenant, le tout sans excès.
photo 35 FROMAGE DESSERT

L’ensemble du plateau est ensuite débarrassé. Félicitations au chef.
photo 35 MENU CHEF

Puis viendra, après un petit « temps mort », la proposition de digestifs et de boissons chaudes.
photo 36 TISANE

En plus de la carte des vins et du menu déjà décrits, voici l’intégralité de l’offre boissons de « La Compagnie » telle que présentée sur l’écran individuel.
photo 27 MENU BOISSONS

« La Compagnie » a défini trois menus dans chaque sens. Ils sont baptisés « saisons », de préférence au terme généralement utilisé en matière de catering aérien qui est « cycle ». Celui qui a été servi de jour-là dans le sens CDG-EWR était la saison 2, et avait été annoncé comme tel dans les annonces faites par le PNC pendant la montée. Pour la parfaite information des FRistes, j’ai photographié les deux autres « saisons » proposées au départ de CDG…
photo 38 MENU CDG 1photo 39 MENU CDG 3

… et les trois « saisons » servies à tour de rôle au départ de Newark. A noter : s'il s’agit bien d’un dîner classique en CDG-EWR, il n'y a en vérité qu'un simple « souper » (salade + soupe) dans le sens EWR-CDG dont le départ a lieu à 21h45 locales. Acceptable si le salon proposé à Newark est de meilleur niveau que l'horrible salon Icare de CDG1, donc si l'on peut s'y restaurer convenablement dans un environnement non hostile. Vous me direz, ça ne doit pas être bien difficile…
photo 40 MENU EWR 1photo 41 MENU EWR 2photo 42 MENU EWR 3

Nous sommes déjà bien au-delà des côtes irlandaises et le vol se poursuit très agréablement.
photo 43 FIN DU SERVICEphoto 43A  MG_4459

Pour rester sur le contenu de l’écran tactile individuel, qui est la pièce maîtresse du produit vol de « La Compagnie », je vous invite maintenant à parcourir les rubriques autres que les cartes et menus, comme je l’ai fait en digérant ce très bon repas. Le PNC est d'ailleurs très disponible pour aider les passagers à se familiariser avec le fonctionnement des tablettes Samsung Galaxy qui équipent chaque siège.
photo 44 ECRAN

Une fois le choix français/anglais effectué, le portail principal comporte quatre chapitres.
photo 45 IFE

On notera qu’aucune distribution de presse, ni quotidienne ni magazine, n’étant effectuée, il faut « faire avec » le contenu proposé sur l’écran, qui est incontestablement assez dépouillé. Sans doute un point que « La Compagnie » aura à cœur d’améliorer à l’avenir, en proposant au minimum les quotidiens français les plus lus tels que le Figaro, le Monde et l’Equipe. N'oublions pas que l'offre IFE ne sera complète qu'à partir de décembre 2014 quand le wifi sera en service.
photo 46 IMG_4486

A noter : quelques romans sont disponibles dans la « bibliothèque tactile » de bord.
photo 47 IMG_4485

Côté audio et vidéo, le contenu est également assez simple, mais on en trouve pour la plupart des goûts, surtout que les casques audio, que vous avez aperçu sur les sièges dès l’embarquement, sont de très bonne qualité. Reste à étoffer le choix des programmes dans le futur, surtout si « La Compagnie » vise une clientèle de « repeaters » qui souhaiteront trouver de la variété et de la nouveauté dans ce domaine à chacun de leurs voyages.
photo 48 IMG_4487photo 49 IMG_4492photo 50

Une série de pages consacrées à… « La Compagnie » elle-même est aussi en lecture.
photo 51 IMG_4499photo 51A

Plus innovant : « La Compagnie » fait la part belle à ses partenaires, à ce jour au nombre de quatre et de renommée modeste, ce qui peut effectivement faire office de vitrine pour promouvoir certains produits. Une précision concernant les uniformes, ceux-ci sont de couleur majoritairement grise, et comportent effectivement un bermuda ! Le PNC français n’aime pas trop se faire photographier pendant le vol par les passagers, alors je n’ai pas voulu passer outre cette pratique et je n’ai donc pas de photo à vous montrer de ces fameux bermudas !
photo 52 IFE PARTENAIRES 1photo 53 IFE PARTENAIRES 2

S'il est un terrain sur lequel je me permettrais de conseiller à La Compagnie de ne pas s'aventurer, c'est celui de l'éco-responsabilité : il est indisctuable que l'élimination des quotidiens et magazines en papier, des menus imprimés, de la salière et du poivrier jetables, et plein de petites attentions réllement environment friendly sont tout à fait louables, mais sans doute mieux vaut ne pas insister sur le sujet, car lancer un B757 au dessus de l'Atlantique pendant huit heures pour acheminer au maximum 74 personnes laisse une empreinte environementale équivalente à bien des tonnes de déchets, recyclés ou pas…
photo 54 IFE PARTENAIRES 3photo 55 IFE PARTENAIRES 4

Pour conclure sur l'IFE, au risque de me répéter, il va de soi que l'ensemble des distractions en vol sera sensiblement amélioré dès lors que le wifi deviendra disponible à bord. A ce stade, on peut juste remarquer les prises classiques, adaptables « tous pays », et d’un port USB, qui sont montées sous les accoudoirs.
photo 56  SIEGE  PRISE USB

Le dîner étant terminé et l’offre IFE visitée, il est temps de prendre un peu de repos, mais étudions d’abord le siège dans sa partie inclinable.
photo 57 SIEGE MANETTE

C’est quasiment plat…
photo 58 SIEGE LIT 2

… mais hélas pas horizontal. Dommage car il ne manque pas grand-chose pour se prévaloir de l’appellation « full flat », contrairement à ce qu’indique l’article de presse cité au début.
photo 59 SIEGE LIT 1

En tous cas le coussin est de forme généreuse et de bonne qualité, de même que la couverture bleu ciel, piquée et bien moelleuse.
photo 60 COUVERTURE

Bonne sieste, ou bon début de nuit !… selon que l’on situe déjà à l’heure new yorkaise ou toujours à l’heure parisienne.
photo IMG_4460

J’effectue un peu plus tard un petit tour en cabine, afin d’en visiter tous les détails, tandis que l’éclairage de type « sky interior » alterne harmonieusement le jaune, le bleu et d’autres couleurs.
photo 91  IMG_4513photo 92 - CABINE FIN PM

Je vous fais grâce de la photo des toilettes qui ne comportent, elles non plus, aucune fioriture. Ni petite fleur, ni cosmétique particulier, ni serviettes en tissu. C’est une toilette basique de classe éco de B757, avec ce qui se fait de plus simple en termes de revêtement, de serviettes en papier et de savon liquide. En revanche, la signature des winglets met bel et bien en avant le « branding » de La Compagnie.
photo 88 - WINGLETphoto 90- AILE NUIT

Le moteur gauche brille de mille feux au soleil couchant.
photo 89 - MOTEUR

En milieu de vol, un petit panier de grignotage est disponible au dernier rang, tandis que le PNC présent dans le galley se tient prêt à répondre à toute demande additionnelle de boissons. Autre point important à signaler : La Compagnie ne propose aucune vente à bord, ni duty free, ni produits divers.
photo 93- SNACKING

On est déjà au délà du sud du Groenland, en vue de St Pierre et Miquelon.
photo 94 - SPM

La cabine est maintenant plongée dans l’obscurité.
photo 95- CABINE NUIT

Une heure trente avant l’arrivée, la collation est servie. Rien de très original mais tout est bon.
photo 98- COLLATION

L’arrivée à Newark, Terminal 2, a lieu avec 24 minutes d’avance. Le passage des formalités est un peu lent car seulement une dizaine de postes d’immigration sont ouverts. N’ayant pas de bagages, il est impossible de donner une appréciation sur leur temps de livraison. Nous sommes en tout cas « land side » tout juste ½ heure après l’arrivée au point de stationnement, et environ une heure plus tard à notre hôtel dans Manhattan. Quasiment un record.
photo 99- ARRIVEE EWR

Cette excellente ponctualité renforce le sentiment général de satisfaction de ce vol et de cette compagnie innovante, qui semble avoir « pesé » un par un tous les éléments de service afin d’en dégager une ligne directrice : priorité aux attentes essentielles du client en matière de confort, mais élimination de tout ce qui est cher et superflu afin de se concentrer sur un produit relativement basique pour une classe affaires somme toute très « lisible » et efficace.

Comme toujours, le produit est à mettre en perspective avec le prix pratiqué. Dans ce domaine, « LA COMPAGNIE » se situe aujourd’hui assez près de la grille tarifaire « premium éco » des « majors » présentes sur Paris – New York. Cela lui donne incontestablement l’avantage face à ses rivales dans cette même classe, ne serait-ce que par la qualité du siège, très supérieure à toutes les premiums éco qu'il m'a été possible de tester. Reste à faire son deuil d’un certain nombre de services et d’avantages que seules les « grandes » compagnies sont à même de fournir, à commencer par les miles…

En tous les cas, il faut bien se garder de comparer « La Compagnie » avec les « Business Class » des legacy carriers d’aujourd’hui : outre la gamme générale de services avant et après vol qui est très inférieure, l’offre proposée à bord ne peut pas faire le poids dans la plupart des domaines, y compris le siège qui n'est pas full flat. Mais une fois de plus, on comparerait des choses qui ne sont pas comparables, car les tarifs pratiqués sont sans commune mesure.

Mon impression est très positive. C’est une expérience fort intéressante à plusieurs points de vue, qui, je l’espère, sera effectuée par d’autres FRistes dans un futur proche, ce qui nous permettra de comparer nos opinions respectives.

Et si finalement, la bonne formule pour un rapport qualité/prix optimal en long-courrier, c'était ça ?

Le débat est lancé.
Afficher la suite

Verdict

La Compagnie

7.0/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements4.0
Restauration7.0

Icare Lounge - 1

1.2/10
Confort1.0
Restauration1.0
Divertissements2.0
Services1.0

Paris - CDG

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Newark - EWR

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Très bonne impression d'ensemble.
Si je peux me permettre une affirmation, il ne faut surtout pas utiliser le terme de business low cost, comme je l'ai lu ci et là, pour définir La Compagnie. Ce serait trop péjoratif alors qu'elle vous emmène quand même de l'autre côté de l'Atlantique avec un confort de très haut niveau, ne seraît-ce que par la petite capacité de son appareil et par la taille généreuse de ses sièges, le tout en vous garantissant d'éviter la foule du début à la fin.
Le surnom de Boutique Airline qu'elle utilise dans sa signature est beaucoup plus adapté.
Il s'agit en tous cas d'une nouvelle compagnie française, chose suffisament rare pour être saluée, à qui l'on se doit de souhaiter bonne chance, ne serait-ce que pour encourager son initiative de baisser sensiblement les prix tout en délivrant un produit certes un petit peu dépouillé, mais somme toute fort convenable dans un segment où les legacy carriers protègent encore très méticuleusement leur yield.
La Compagnie ne révolutionnera sans doute pas le transport aérien des années à venir et se heurtera peut-être aux mêmes difficultés que celles qui l'ont précédée dans son domaine, et qui ont, pour la plupart d'entre elles, disparu, mais elle mérite qu'on s'intéresse à elle en suivant son évolution avec attention et bienveillance.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Newark (EWR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Newark (EWR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est La Compagnie avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

29 Commentaires

  • Comment 120155 by
    jules67500 GOLD 4957 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    J'attendais un FR sur la Compagnie et c'est désormais fait.

    Cela donne une idée du produit offert par Franz Yvelin et ses partenaires.

    Je retiens la bonne note du personnel et le repas qui a l'air très bon et qui est bien présenté.

    Le salon Icare est pourri, je crois que c'est le salon El Al à EWR.

    Je vais (peut être) tester cette compagnie qui propose un tarif de base de 1300€ A/R, ce qui est moitié prix de AF ou LH or promotions ou mistake fares.

    J'apprécie également la cabine, le bleu et le winglet qui est magnifique.

    La livrée est juste magnifique. Vraiment bien choisie.

    Merci encore pour cette découverte et à bientôt :)

  • Comment 120156 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8234 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet et agréable.
    J'étais impatient de voir ce que proposait la Compagnie et avoue être deçu malgré tes commentaires très positifs.
    J'aime beaucoup la livrée de l'appareil et l'harmonie de la cabine.
    C'est, à mon avis, plus un bon produit premium eco (avec un siège très confortable) qu'un produit business.
    Le lounge n'est pas agréable,comme tu le fais remarquer. Le fait qu'il n'y ait pas de boisson d'acceuil , la bouteille de Cristaline ( vu qu'il n'ont qu'un avion c'est vraiment une économie de bout de chandelle), la trousse est franchement cheap, le fait qu'il n'y ait pas de nappe que le sel soit en sachet, que le dessert soit servi en même temps que l'entrée sur un vol aller de jour ne me plaisent guère. Le catering principal semble bon mais la charcuterie de la collation d'arrivée ne fait pas qualitative.
    L'atout numéro un est le rapport qualité prix si c'est équivalent a un tarif premium.
    Le fait que le remplissage soit de 30 passagers n'est pas très bon signe et si l'avion devenu openskies vole c'est en partie parce que les passagers fréquent bénéficient d'un programme de fidélité.
    Je souhaite bon vent à la compagnie mais ne suis pas très confiant dans leur produit

  • Comment 120157 by
    MarshallPrince 139 Commentaires

    salut merci pour ce fr exclusive , une première pour cette compagnie sur ce site
    franchement la cabine est pas mal , mais je m'attendais a quelque chose de + poussé en terme de prestations mais sinon ca m'a l'air pas mal , vous avez payé combien par personne si c'est pas trop indiscret ?
    mais moi ca ma toujours fait bizarre de traverser l'atlantique en mono couloir ^^
    Sinon ca m'a l'air d'etre une bonne compagnie mais je pense pas qu'a terme elle sera concurentielle car j'imagine que les billets sont pas donnés
    a bientot

  • Comment 120159 by
    02022001 SILVER 4362 Commentaires

    Merci ;)

  • Comment 120161 by
    Denzee 1761 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR et cette découverte d'une nouvelle compagnie !!!

    Je ne reviens pas sur le salon qui juste scandaleux et honteux pour un aéroport comme Paris. Vous êtres gentils pour les notes :-)

    La livrée de l'avion est très harmonieuse et le logo sur le winglet est très sympa.

    Bien entendu, le siège n'est pas de dernière génération mais je ne pense pas qu'il soit pire que le siège Star Trek de LH ou l'infâme NEV2. L'utilisation de tablettes permet encore une économie de cout mais il faut espérer que le contenu va saméliorer surtout au niveau de la presse.

    Pour le repas si on fait abstraction des assiettes en plastique (ce qui est franchement limite), je trouve la présentation de l'entrée très réussie et cela donne envie. Plat principal semble aussi très bien. Collation à base de charcuterie, je ne peux qu'approuver en tant qu'alsacien :-)

    Merci encore pour cette découverte.

  • Comment 120163 by
    Alcam 2072 Commentaires

    Merci pour cette première sur La Compagnie très complète et agréable à lire.
    Vous résumez bien le produit, qui me semble un bonne alternative pour un weekend u peu amélioré à NYC, sans devoir payer le prix d'une J full cost. Reste à savoir quel type de pré acheminement ils proposent pour les pax de province.

  • Comment 120164 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Tiens, LC ne sait pas qu'un ordinateur ne peut pas perturber le décollage ou l'atterrissage d'un avion ? Ils retardent un peu.
    Le crayon à bille dans la trousse de confort est une bonne idée, mais il manque vraiment une brosse à dents.
    Pour ce qui est du fromage, LC ne fait pas mieux qu'AF. Assiettes jetables ? je n'en suis pas sûr, mais à confirmer, effectivement.
    Pas de géovision sur les IFE personnels, donc impossible d'en personnaliser l'affichage.
    Globalement, avec un tarif Y+ de legacy, c'est un très bon rapport qualité-prix.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 120165 by
    F-OITN GOLD 1637 Commentaires

    Merci pour ce très beau FR que beaucoup d'entre nous attendaient. La prestation est correcte et le repas a l'air excellent (le gourmand que je suis a notamment un petit faible pour le dessert ^^). La cabine est très belle et le sky interior est vraiment un grand plus.
    Si La Compagnie pouvait passer des accords d'acheminement avec d'autres compagnies européennes et américaines, ce serait un bon moyen d'acquérir une clientèle supplémentaire. Curieux qu'elle n'ait pas développé de programme de fidélité, fut-il de conception simple non en miles mais en voyages effectués.
    Je souhaite une bonne évolution pour cette nouvelle compagnie française, en espérant qu'elle réussisse là où d'autres ont échoué.

  • Comment 120166 by
    cobra 3602 Commentaires

    Merci pour ce fr de défrichage !:)

    Ca faisait longtemps que l'on avait pas eu le plaisir de lire un de tes fr toujours si sympa (je me rappelle bien ton périple turco-ukrainien, surement le Fr qui m'a le plus marqué.. :))

    Icare est nul et glauque, rien à voir avec notre Labrador posteur.

    Pour le prix d'une Y+ on a un service Y++, notamment avec des sièges très correct vu le temps du parcours et un catering qui me rappelle l'Y+ de UU. Business low cost stricto sensu est plutôt adapté, sans connotations négatives. c'est une business light, dépouillé de ses agréments périphériques.Je réserverais le terme boutique pour une compagnie qui offre quelque chose de vraiment spécial dans le service et la prestation, avec un petit côté cliché
    Je trouve un peu dommage qu'il manque un petit souffle personnel plus ..mais bon c'est très bon marché, je suis un peu tatillon et très subjectif :)

    Si la grosse pomme est la destination finale, c'est plutôt correct, bien qu'arriver à Newark est un peu un moins. Le vrai problême est comme tu le dis si bien, qu'il n'y pas les avantages de alliances, la possibilité de faire escale pour aller plus loin.

    Reste le prix, un service meilleur que pas mal de compagnies US sur le créneaux, je pense qu'il y a moyen qu'ils fonctionnent, et je l'espère :))

  • Comment 120167 by
    Mathieu 2087 Commentaires

    Bonsoir LUCKY LUKE,

    Depuis le temps que j'attendais un FR sur LA COMPAGNIE !
    FR super complet, très détaillé et très bien commenté. Mon sentiment est plutôt mitigé... Une livrée superbe, une cabine assez classe (mais il manque un petit quelque chose à mon goût), des PNC qui ont l'air extrêmement compétents, un catering décevant et pas aux attentes d'une Business, même low cost. Il est vrai que certaines économies de bout de chandelle auraient pu être évitées. Le siège non full flat ne me choque pour Transatlantique (le vol n'est pas si long que cela, surtout avec 2 prestations à bord). L'IFE est prometteur.

    Cependant, il semble que LA COMPAGNIE tienne son business model et soit ponctuelle.

    Merci beaucoup,

    À très bientôt,

    Mathieu F.

  • Comment 120168 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    merci pour ce fr

  • Comment 120170 by
    AirCanada881 1622 Commentaires

    Merci pour ce FR sur une compagnie dont on entend parler depuis pas mal de temps, je dirais que le rapport qualite prix est certainement au rendez vous, comment sont ils au niveau tarification par rapport a open skies?

    J'aime la maniere dont le catering est presenter, mais c'est en effet dommage de ne pas avoir du full flat. A ce prix la ca peut eventuellement se pardonner.

  • Comment 120171 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR attendu par beaucoup dont moi à propos de cette compagnie.

    passé le néant salon Icare qui n'a de salon que le nom, l'impatience nous gagne afin de découvrir la cabine et la compagnie en général. La livrée est très réussie tout comme les couleurs. La disposition des sièges est des plus classiques et ne fait pas la part belle à une moindre intimité.
    le catering est simple mais bien dressé. La seconde collation est tout de même limite pour une classe J. Par contre seulement 2 vins, ça s'apparente plus à de la pingrerie que de l'économie au profit du passager !

    maintenant pour le prix, c'est convaincant sans être transcendant et même pour ce prix, quelques points sont encore améliorables visiblement !

    A bientôt.

  • Comment 120177 by
    PAT62 4977 Commentaires

    « La Compagnie » ne fait pas dans le l'opulence, mais dans l’essentiel, c'est bien résumé.
    FR complet qui permet de se faire une bonne idée du service proposé.

    Une Business classe à la qu'elle on a enlevé tout le superflus (Verre d'accueil, nappe, service à l'assiette...) tout en gardant l'essentiel (Siège et cabine confortable, Repas à bord amélioré).

    Le tout donne un très bon rapport qualité/prix si l'on fait abstraction du salon.
    Espérons qu'une solution soit trouvée pour ne plus avoir à fréquenter Icare (Le Salon bien entendu pas le Labrador :)).

    Je souhaite à cette compagnie de réussir et durer.

    Merci pour ce très interessant FR !

  • Comment 120190 by
    Esteban TEAM GOLD 12171 Commentaires

    Merci pour cet excellent Flight-Report, le premier sur la Compagnie.

    On ne peut pas dire que ça envoie du rêve, mais le prix est très bon, et je pense que c'est un excellent rapport qualité prix. Effectivement, une petite salade n'aurait pas été en reste.

    Je trouve que le choix du souper au retour est judicieux car vu l'horaire, beaucoup de passagers privilégient le repos et un petit déjeuner plus consistant avant l'arrivée.

  • Comment 120191 by
    Chevelan GOLD 13835 Commentaires

    Bon résumé de cette nouvelle compagnie nationale, un rapport qualité prix tout à fait correct.

    1300 € A/R, est un tarif attractif et évidement, on ne s'attend pas à avoir un produit plus élaboré, il ne faut pas rêver, pour les miracles on repassera...

    Le salon Icare? Quel salon?

    Bon vent à La Compagnie

    Merci pour ce partage exclusif.

  • Comment 120199 by
    Flytak 151 Commentaires

    Bonjour, Merci beaucoup pour ce FR... Tres interessant!
    Pour ma part, l'essentiel pour un voyage confortable est assure: salon nul mais existant, siege qui me parait confortable, catering tout a fait honorable dont les plats font plutot envie, IFE en devenir, un peu vide encore.
    Quand on compare a ce produit les Y+ des legacy comme notre compagnie nationale a code barre, il n'y a pas photo: La compagnie est bien meilleure. Cela ne me derangerait pas de voyager sur ce type de siege meme pour une destination plus lointaine avec le meme genre de pretation, au prix de la Y+. Bon les gros moins sont encore le manque de programme de fidelite, ou meme le manque d'accord avec d'autres compagnies, c'est clairement un point a travailler si La Compagnie ne veut pas rejoindre le triste sort de beaucoup de compagnies All C... Je leur souhaite aussi bon vent.

  • Comment 120227 by
    laverdure 200 Commentaires

    merci pour ce FR tres interessant
    mais avec 30 passagers, est ce économiquement viable ?

  • Comment 120231 by
    Olegna 43 Commentaires

    1000 mercis pour de FR !

    Exception faite de la blague d'ADP à laquelle La Compagnie ne peut qu'être impuissante l'essentiel est là et est exécuté de belle manière.

    Qques ajouts seraient les bienvenues encore faut-il qu'il ne remettent pas en cause le tarif proposé
    Tarif à comparer à celui de certaines premium éco ...

  • Comment 120239 by
    pititom GOLD 10706 Commentaires

    Quel magnifique salon :) Partir du T1 n'est vraiment pas glamour de ce côté là...

    Jolie cabine...dommage qu'il s'agisse toujours d'un 757, plutôt bruyant.

    Carte de sécurité vintage avec interdiction d'utiliser un walkman ^^ La tablette semble bien complète, et je vous rejoins : ce sera encore mieux avec le wifi (et du coup l'airshow dessus).

    L'ensemble du service est ensuite assez dépouillé, surtout au niveau de la carte des boissons. Je comprends le concept de BO mais (j'ai lu qu'il ne fallait pas le dire, désolé ^^) là ca fait plus Business Low Cost que Boutique Airline. Le point très positif semble que tout cela a été bon.

    Bon week end shopping et merci beaucoup pour cette exclu :)

  • Comment 120249 by
    RichieRSA 31 Commentaires

    Merci pour ce FR :)
    Le concept set bon mais la qualité me semble un peu faible… comme qui dirais du Business Low Cost ;)

    Pour le siege, par contre, le pub en début de report de ment pas: le siège est inclinable a 180 degré ce qui ne veut pas dire full flat… (LOL), en effet on peut être a 180 degré par horizontal. Ok, ok, je sais qu'on joue sur les mots mais c'est malheureusement la réalité car ça a déjà été utilise dans le passe pas pas mal de compagnies aériennes. Par contre, je vous rejoins sur le fait qu'en 2014 et en créant un concept Full Business, je ne comprend pas qu'ils n'aient pas opte directement sur le Full Flat que maintenant quasiment tout le monde fait.

    Cote catering par contre, ils semblent très bon et ça semble vraiment appétissant :)

    A voir votre report, je pense que si ils n'améliorent pas leurs concept en terme de service j'ai du mal a voir comment ils survivront dans le long terme.

  • Comment 120251 by
    Le Suisse 7 Commentaires

    Merci pour ce FR. La compagnie a l'air sympa, il faudra se faire une idée plus claire quand tous les services seront opérationnels.

  • Comment 120281 by
    flyingjapans 1355 Commentaires

    Merci pour ce FR exclusif.

    Les débuts de cette compagnie étaient vraiment balbutiants et le seul rapport que j'avais vu (anglophone) n'était pas très élogieux. Le votre lui fait remonter assez bien la pente.

    Tandis que la cabine semble plutôt agréable, le service en est à ses débuts avec ces bouteilles Cristalline très cheap, ce manque de boissons d'accueil et certains aspects de la vaisselle à revoir (couvercles, assiette entrée en plastique).

    Le système d'IFE portable s'en tire assez bien.

    Tiens on retrouve la même brochette que chez AF sur la collation avant l'arrivée.

    Avez vous remarqué l'anglais des PNC? Comment était il?

    Ce n'est pas une compagnie très qualitative, mais effectivement elle remplit sa mission : offrir une classe affaires à bas coûts. Car malgré tout, je considère plus ce service comme de la classe Affaires par rapport à une bonne Premium Eco.

    Les notes sont moyennes mais encourageantes.

  • Comment 120395 by
    natibo777 1028 Commentaires

    Merci pour ce FR avec cette nouvelle compagnie.
    Tarif correct, j'espère que la compagnie vivra longtemps.

  • Comment 120474 by
    Heiko 29 Commentaires

    Bon courage à La Compagnie !
    Merci pour ce FR :)

  • Comment 120477 by
    Matt30 98 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR !!
    Je pense que sur cette ligne, c'est un excellent rapport qualité prix.
    Dans la même gamme de tarifs, on a la Y+ de AF, qui n'est pas comparable, si ce n'est pour la flexibilité des horaires, et la Y+ d'openskies, appelée autrefois Bizseat, qui est à mon avis largement en dessous.
    J'hésiterais même avec la J d'openskies, qui ne me fait pas du tout rêver, sauf pour les miles... et encore...
    On parle beaucoup de la bouteille d'eau qui fait cheap, mais on retrouve à peu près la même sur le dernier Fr sur JFK-LCY avec BA...

    Par contre, le seul souci, et le seul point qui pourrait me faire hésiter, c'est qu'ils n'ont qu'un seul appareil, je ne sais pas ce qu'il se passe en cas d'immobilisation suite à un problème technique...

    Le concept est en tout cas très bon, j'espère qu'il continuera !

  • Comment 120819 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Merci pour ce Fr que je découvre avec retard.

    Votre présentation exhaustive du produit de la Compagnie est très intéressante.

    La remarque essentielle qui doit à mon sens forger l'opinion du consommateur est la suivante : un tarif Y+ pour un produit qui lui est bien supérieur. Ce produit semble allier confort et prix abordable.

    Seuls les miles-runners regretteront.

Connectez-vous pour poster un commentaire.