Avis du vol Kenya Airways Nairobi Guangzhou en classe Affaires

Compagnie Kenya Airways
Vol KQ 882
Classe Affaires
Siege 2 J
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 10:35
Décollage 18 Oct 14, 00:30
Arrivée à 18 Oct 14, 16:05
KQ   #41 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 86 avis
Papoumada
Par SILVER 3255
Publié le 7 novembre 2014
Poursuite de mon routing automnal à l’aéroport Jomo Kenyatta de Nairobi.

Rappel de la première étape : TNR-BKK. avec KQ en Premier World
.
Cet aller à donc pour destination Guangzhou. Pourquoi ? D’abord, pour une raison tarifaire : TNR-CAN est beaucoup moins cher que TNR-BKK ; ensuite, il est possible d’obtenir à CAN un visa de transit de 72 heures à l’arrivée : comme je ne connais pas du tout cette ville, l’escale sera l’occasion de découvertes ; enfin, cela me rapportera davantage de miles que BKK.

C’est aussi la première fois que le vol NBO – CAN est reporté sur le site.

Le seul hic est que le vol pour CAN est prévu à 0h30 et que je suis arrivé de TNR à 16h30. Il fait nuit de bonne heure à Nairobi : il ne sert à rien de payer un visa de transit pour aller faire un tour. C’est dans ce genre de cas qu’un confortable salon serait apprécié. Mais je ferai contre mauvaise fortune bon cœur… d’autant plus qu’il y a bien plus malheureux que moi en ce vendredi soir.


Pour vous mettre dans l’ambiance de cette longue attente et nous aider à patienter, je vous propose de débuter par un bonus malgache.
Si cela ne vous agrée pas, n’hésitez pas à jouer de la roulette. On se retrouve un peu plus bas.


Sinon, je vous emmène aujourd’hui sur la rivière Tsiribihina dans le centre ouest de Madagascar. Nous allons la descendre à chaland.

Le rustique embarcadère.
photo IMG_3339

La Sirène, notre chaland pour les trois jours à venir. Il est aussi possible de descendre en pirogue.
L’escapade pouvant devenir monotone et les frais de bateau n’étant pas négligeables, nous nous sommes réunis à 4 amis pour l’aventure.
photo IMG_3406

Nous voici partis sur une rivière boueuse en fin de saison des pluies.
photo IMG_3362

Deux des membres de l’équipage.
photo IMG_3332

Le paysage change lentement. Parfois des oiseaux nous rendent visite.
photo IMG_3351

La quiétude est dérangée par le croisement d’un chaland bruyant lourdement chargé de marchandises et de gens.
photo IMG_3375

Dans un pays aux infrastructures rares et en piètre état, le fleuve est le seul moyen d’accès rapide à de nombreux villages.
photo IMG_3379

Le temps d’une halte rafraîchissante dans des piscines naturelles, notre Sirène au mouillage.
photo IMG_3393

Une partie de l’équipage se charge de la corvée de bois pour le feu de camp vespéral.
photo IMG_3400

Batelier est une vocation familiale. Pendant que les femmes sont en cuisine, que les hommes assurent une vigilante navigation, le grand-père veille sur les jeunes enfants.
photo IMG_3395

Si cela n’apparaît pas au premier chef, la rivière est un milieu vivant.
Piroguiers.
photo IMG_3415

Ici c’est l’heure de la toilette.
photo IMG_3423

Jadis la Tsiribihina grouillait de crocodiles. Ils ont été exterminés pour leur peau. Mais touristes et bateliers continuent à jouer à les chercher.
photo IMG_3435

Le soleil est encore haut dans le ciel quand on s’arrête pour monter le bivouac sur un banc de sable.
photo IMG_3446

Les tentes Quechua ont un défaut majeur : si elles permettent d’échapper aux moustiques, elle conduisent l’occupant au bord de la suffocation. Ce dernier s’en extrait pour gouter une relative fraîcheur et devenir la proie de toutes sortes de bestioles…
Dommage que les moustiquaires si fréquents en Asie n’aient pas franchi l’Océan indien.
photo IMG_3443

Le moment agréable de la soirée est l’apéritif au planteur savamment dosé autour du feu de camp : toute la famille se joint aux invités que nous sommes. Les chants résonnent en Français (standards des années 60 et 70) et en malgache, souvent sur des thématiques religieuses.
photo IMG_3466

Grands et petits chantent à tue tête.
photo IMG_3475

C’est après un bon repas qu’une douche serait appréciée… Mais il n’y en a point. Tout juste un peu d’eau pour se laver les dents et le visage.
Au petit matin…
photo IMG_3478

Nous reprenons la navigation et nous dirigeons vers un village.
photo IMG_3480

Nous mettons pied à terre et nous dirigeons vers le cœur du village.
L’attelage attend patiemment la fin du déchargement.
photo IMG_3484

Nous voici place du marché.
photo IMG_3496photo IMG_3489

La culture du maïs, ici en cours de séchage, est une des ressources importantes du village.
photo IMG_3500

Les épis décorent joliment les maisons.
photo IMG_3505

La richesse principale du village est la culture du tabac pour le compte de la filiale locale d’Imperial Tobacco. Malheureusement, une partie de la transformation n’est plus effectuée sur place et certaines machines sont désormais les jouets des enfants.
photo IMG_3518

Beaucoup d’enfants travaillent ou sont à la rue.


Sur les 3 classes de l’école publique du village, seul le directeur tient la sienne. Ses collègues ne viennent plus travailler, n’ayant pas reçu leurs 30 euros de salaire mensuel depuis plusieurs mois. Lui est encore là avec des enfants de tous âges, mais pour combien de temps ?
photo IMG_3543

Les élèves se lèvent à notre arrivée. Ils sont curieux de nous questionner mais leur Français est bien maladroit.
photo IMG_3541photo IMG_3547

Celui-ci est imperturbable.
photo IMG_3560

Ceux-là prennent la pose.
photo IMG_3562photo IMG_3565

Il est temps pour nous de rejoindre notre embarcation.
Les zébus ont la priorité dans la grand’ rue du village.
photo IMG_3581photo IMG_3586

Nous reprenons le cours de notre navigation pour une journée semblable à celle-ci…
photo IMG_3658

J’espère que cette petite aventure fluviale vous aura permis de patienter agréablement.

Place au FR.

Il est encore 1h30 avant l’ETD quand je m’achemine vers le terminal A pour l’embarquement.
Cheminement dans l’ancienne aérogare.
photo DSCN1423

Couloir de transition.
photo DSCN1426

La nouvelle construction est plus spacieuse et plus lumineuse.
photo DSCN1427

Les boutiques sont encore ouvertes.
photo DSCN1428

Ni le vol pour HKG via BKK ni celui pour CAN ne sont indiqués.
photo DSCN1429

C’est pourtant bien de la porte 19 que nous allons embarquer.
photo DSCN1431

Je me présente au contrôle. L’agent ne voyant pas de visa chinois dans mon passeport me dévisage d’un air soupçonneux. Je lui explique la possibilité d’obtenir à l’arrivée un visa de transit de 72h qu’elle ne connaît pas. Elle cherche sur son ordinateur et n’en trouve trace. Elle me prie d’aller patienter à l’écart et conserve mon BP.

Un 6° sens m’ayant alerté, j’avais la veille imprimé un document rédigé en anglais émis par les services chinois de la PAF. J’extrais donc le document de mon sac à dos et vais le présenter à la dame, qui d’un air toujours aussi soupçonneux, me rend mon BP.

Et je m’en vais patienter….. longuement….
photo DSCN1430

L’embarquement est appelé à l’ETD…

Les jetbridges n’étant pas en service, nous sommes invités à descendre un escalier de service. Soudain, comme paniquée, notre guide nous intime l’ordre de nous arrêter. Je m’imagine déjà faisant demi-tour… mais là n’est pas la raison. L’embarquement s’effectue par bus, mais le bus ne peut venir au contact de la porte qui n’est pas prévue pour cela. Or, une violente averse tropicale s’abat sur NBO.

Le personnel est équipé pour…
photo DSCN1434

… et distribue de façon assez folklorique aux PAX un imperméable en plastique.
photo DSCN1432

Votre serviteur aura droit à deux exemplaires, le premier, un peu juste, s’étant déchiré.
photo DSCN1433

Ainsi équipés, nous rejoignons le paxbus.
photo DSCN1435

Le cheminement est assez long jusqu’à notre Deamliner au milieu des gerbes d’eau.

Je garde mon APN bien à l’abri, accède à bord, me débarrasse de mon poncho dans le galley –j’ignore comment s’est passé la récupération de ces centaines de bouts de plastique trempés en Y- et rejoins la cabine J avant.
photo DSCN1438

Vue transversale.
photo DSCN1439

4 blocs de 2.
photo DSCN1440

Mon siège, 2J, près du hublot et son voisin. Ce dernier restera inoccupé comme approximativement la moitié de la cabine J.
photo DSCN1441

Couverture et oreiller, qui mériterait un peu plus de garniture, sont disposés.
photo DSCN1446

La lumière verte indique aux PNC que les sièges sont dans la position requise pour le décollage et l’atterrissage.
photo DSCN1447

Le hublot du Dreamliner, célèbre pour sa grande taille et son système d’obturation.
photo DSCN1448

L’espace pour les jambes est bien sûr très satisfaisant. Le petit ottoman devient, en position lit. un très agréable repose pied pour les pax un peu plus grands que la moyenne
photo DSCN1450

La commande des sièges, pas vraiment propre.
photo DSCN1451

Télécommande de l’IFE Panasonic.
photo DSCN1452

Prises multistandards et USB, peu faciles d’accès une fois assis.
photo DSCN1453

Notice de sécurité en anglais, swahili et français.
photo DSCN1454

Les images sont celles de la vidéo projetée avant le décollage.
photo DSCN1456photo DSCN1457

Ecran d’accueil. Il est disponible en une dizaine de langues.
photo DSCN1459

VF. Où l’on se rend compte que NBO est à 1625m d’altitude.
photo DSCN1461

Verre d’accueil. Je reste fidèle au Moët. Vu la lenteur de l’embarquement, en partie liée je suppose au traitement des ponchos mouillés, il sera suivi de quelques autres.
photo DSCN1462

Voici le parcours théorique. Notre capricieux Dreamliner tourne ostensiblement le dos à sa destination. Voilà qui ne va pas nous mettre en avance.
photo DSCN1463

La trousse de confort est distribuée.
photo DSCN1466

En voici le contenu.
photo DSCN1468

Malgré le retard que nous prenons, l’arrivée est annoncée en avance… ce qui tend à prouver que KQ prévoit des créneaux XXL.
La représentation du vol à venir correspond bien à une réalité ouest-est.
photo DSCN1469

788 en mode boudeur.
photo DSCN1470

Le formulaire PAF à gauche et un spécial Ebola à droite sont distribués.
photo DSCN1471

Le menu est proposé en anglais, français et chinois.
Au programme : un repas principal
photo DSCN1474

Et un repas léger.
photo DSCN1476

Le casque de correcte qualité.
photo DSCN1479

La cabine est plongée dans la pénombre et nous décollons avec un peu plus d’une heure de retard.
photo DSCN1481

Nous prenons peu à peu de la vitesse.
photo DSCN1488

Les PNC –et moi- sommes rapidement libérés.
J’en profite pour réaliser cette image du galley de séparation entre les deux cabines J.
photo DSCN1491

Mood lightning des toilettes libres.
photo DSCN1492

Le lavabo et un savon liquide ordinaire.
photo DSCN1493

Loupe pour grossir les défauts…
photo DSCN1494

Ambiance porte fermée.
Marathon n’aura pas manqué de remarquer que la table à langer est prévue pour une utilisation masculine.
photo DSCN1495

Papa s’affaire pendant que bébé fait ses abdos.
photo DSCN1496

La cellule photo-électrique de la chasse d’eau est capricieuse.
photo DSCN1497

Les toilettes seront impeccablement tenues toit au long du vol.
Je rejoins ma place et salue le RR droit.
photo DSCN1490

Les PNC débutent le service.
Contrairement à l’ordre du menu mais heureusement vu l’heure, le premier service est constitué du « repas chaud léger. »
Vue générale du plateau.
photo DSCN1498

Le menu propose 3 choix.
photo DSCN1476

A cette heure matinale les pâtes eussent fait mon bonheur. Mais seul le tilapia est disponible. Le problème est qu’il a un goût de vase assez dégoûtant…
photo DSCN1500

Après un au-revoir à Moët, j’accompagne le repas au Chablis selon la suggestion de Cobra. Je suppose qu’il est très en-dessous de celui bu par notre passager clandestin à bord du carrosse P de EY, mais il convient au vulgum que je suis. ;=)
photo DSCN1503

Gâteau industriel à la mangue.
photo DSCN1502

Retour sur le plateau avec le choix de pain chaud –mais de qualité médiocre – et l’élégant duo poivre et sel.
photo DSCN1505

Je dîne en regardant X-files et en interrompt la diffusion après l’infusion pour dormir.
photo DSCN1507

L’heure du vol n’est pas très synchrone avec mes rythmes de sommeil mais je dors environ 5 heures.
A mon réveil, tout est bleu à 41 000 pieds.
photo DSCN1511


Je joue avec le bouton pour tenter « d’ouvrir » le hublot mais cette fonction a été bloquée par l’équipage. Nul doute qu’elle conviendra parfaitement aux PNC de KE pour les vols de jour…
image

Je vais tenter ma chance au hublot de la porte mais le même bleu règne en maître.
Il en sera ainsi jusqu’à la descente sur CAN.
photo DSCN1514

Vue furtive sur la deuxième cabine J de 2 rangées.
photo DSCN1515

Je retourne à ma place que je vous présente en position lit.
photo DSCN1516photo DSCN1517

Je reprends le visionnage de mon film où l’on reconnaît sous les traits du « méchant » l’acteur qui joue le rôle du nain lubrique et calculateur dans Games of Throne. Les clichés…
photo DSCN1518

Nous sommes à 12 496 m au-dessus du nord de l’Inde.
photo DSCN1522

Notre localisation à la fin du film, entre Bengladesh et Inde.
photo DSCN1528

Il est maintenant la fin de matinée en heure locale…
photo DSCN1531

…et cela devient frustrant de ne pas pouvoir regarder par le hublot.
photo DSCN1525

Petit tour au galley, désert.
photo DSCN1532

Le mini-bar à disposition de la J. Soft drinks en arrière plan et, de gauche à droite, Black Label, Cognac, Château d’Escot et Bailey’s.
photo DSCN1533

Il fait désormais grand bleu à gauche.
photo DSCN1534

Idem à droite mais à contrejour.
photo DSCN1536

Timides effets de mood-lightning qui annoncent le service du « repas chaud principal. »
photo DSCN1541photo DSCN1542

Les réjouissances commencent alors que nous entrons dans l’espace aérien chinois.
photo DSCN1543

Le plateau est visuellement agréable. Mais quelque chose ne me semble pas à sa place.
photo DSCN1547

Je m’en vais donc consulter le menu… qui annonce du saumon fumé.
De toute évidence ce n’est pas ce qui a été servi… ou alors, le pire est à craindre.
photo DSCN1546

N’étant néanmoins pas très sûr de mon anglais, je me tourne vers une langue qui m’est davantage familière.
Salmon a été traduit par espadon… à part qu’il s’agisse du contraire. On conserve la rime mais bon…
photo DSCN1545

Je n’ai pas le bagage zoologique de Saraoutou, mais il me semble que la version française est plus exacte.
C’est en tous les cas fort bon, comme souvent les entrées chez KQ, même si la crevette marinée paraît avoir raté l’embarquement…
photo DSCN1549

N’étant tenté ni par le Chablis, ni par le Château d’Escot, très moyen, ni par le Shiraz, trop costaud à 14h, je demanderai à Moët de m’accompagner tout au long du repas. Ce qu’il s’empressera de faire bien volontiers.
photo DSCN1550

Pain et pain à l’ail.
photo DSCN1551

L’entrée est débarrassée pour laisser place au plat principal.
En jouant doucement de la roulette vers le haut, vous constaterez que 4 choix sont proposés mais que Lamb se traduit bœuf… peut-être à Broadway…
Mais cela n’est pas très grave puisque l’on doit choisir entre le retour du tilapia dégueu et le suprême de poulet… que voici.
photo DSCN1553

Un plat qui n’est pas sans rappeler celui servi la veille sur le MC TNR-NBO. La citrouille a remplacé la pomme de terre et les poivrons les haricots verts.
photo DSCN1298

On touche sur ce vol à quelques limites de l’offre KQ :

-un menu type qui semble proposer divers choix… mais qui doit être lu non pas comme la présentation de l’offre disponible mais comme les diverses possibilités servies au cours de la semaine, du mois ou de l’année je ne sais.

-une offre LC similaire à celle du MC. Or, ce qui est bien dans le second cas est insuffisant qualitativement pour des vols longs.

Pendant ce temps, les hublots sont toujours bloqués. Il semble que la couverture nuageuse est dense : on ne manque donc pas grand-chose du paysage.
photo DSCN1566

Le repas se termine par le choix fromage ou dessert. Ne sachant de quoi demain sera fait, je choisi les deux (« of course sir ») et demande du pain à la place des crackers (bis repetita.
)
Je note un effort sur le fromage que la compagnie la plus reportée sur ce site ne fait pas…
photo DSCN1561

Nous ne sommes plus très loin de notre destination lorsque se termine le repas.
photo DSCN1574

Les réacteurs sont personnalisés KQ.
photo DSCN1575

Je demande une bouteille d’eau pour conclure ce vol.
photo DSCN1583

La descente commence et les hublots sont débloqués.
photo DSCN1579

Les nuages semblent se mêler à la pollution au-dessus de CAN.
photo DSCN1584

La cabine est prête pour l’atterrissage.
photo DSCN1585

Deux nuances de hublot.
photo DSCN1587

La purée de pois se confirme.
photo DSCN1594

Ultimes minutes qui dans les faits vont durer le double.
photo DSCN1589

Un bras du delta de la rivière des Perles et des immeubles de grande hauteur.
photo DSCN1595

Un pont emblématique de la ville.
photo DSCN1599

Installations sportives ou hall d’exposition ?
photo DSCN1603

Guangzhou semble être un chantier permanent.
photo DSCN1604

Le paysage n’est pas sans rappeler celui du des villes du bloc de l’Est. Plus qu’une volonté collectiviste, je suppose qu’il s’agit ici de loger le maximum de gens en ayant une emprise au sol minimale.
photo DSCN1605

Spécial BSMRS.
photo DSCN1608

On pourrait presque se croire du côté de Tana.
photo DSCN1614

Serait-on déjà à la campagne ?
photo DSCN1618

L’atterrissage est proche.
photo DSCN1619photo DSCN1620

Le roulage est long.
Fedex.
photo DSCN1621photo DSCN1623

Nous sommes bien chez China Southern.
photo DSCN1625

Quelques intrus parviennent à trouver leur place.
photo DSCN1626

CZ.
photo DSCN1628

MU.
photo DSCN1634

B-738 CZ.
photo DSCN1635photo DSCN1638

Nous rejoignons notre point de stationnement au large.
photo DSCN1639

Notre voisin.
photo DSCN1641

L’escalier est positionné.
photo DSCN1642

Une annonce est faite pour prier chaque pax de retourner s’asseoir –un joli foutoir en Y- pour laisser opérer à bord les services de quarantaine.
photo DSCN1643

Deux agents montent à bord et semblent surtout vérifier que chacun a bien rempli son petit papier.
Pendant ce temps, le soleil décline.
photo DSCN1644

Nous pouvons enfin descendre et rejoindre le paxbus.
photo DSCN1646

Nous abordons CAN par le service de la quarantaine. Pas de file Sky Priority mais un traitement différent est réservé aux détenteurs de passeports européens et africains puisque on me fera juste signe de passer mon chemin.
photo DSCN1647

Affiches explicatives.
photo DSCN1648

Je poursuis ma promenade dans les couloirs assez glauques de CAN.
photo DSCN1651

Pas de parcours prioritaire à la PAF où j’attendrai une trentaine de minutes mon visa de 72 heures. Lors de mon arrivée landside, ma valise m’attend.
photo DSCN1654

Merci de votre lecture attentive et à vos commentaires.


Pour terminer s’il vous reste encore un peu d’énergie, quelques images de Guangzhou que j’ai eu la chance de visiter avec un étudiant chinois en Anglais. Cela m’a permis de réaliser des rencontres intéressantes et a été l’occasion de riches discussions.

Commençons par l’incontournable temple de la famille Chen.


Toitures très harmonieuses.
photo DSCN1683

Très bel éventail en ivoire.
photo DSCN1688

On vous indique ici les étapes de la fabrication… en omettant la plus révoltante.
photo DSCN1691

En ce dimanche les Cantonais sont de sortie et déjeunent souvent sur le pouce de mets appétissants.
photo DSCN1766

L’île de Samian accueillait les concessions française et anglaise après les guerres de l’opium. Elle en conserve un cachet très européen.
photo DSCN1793photo DSCN1796

Un mannequin au travail.
photo DSCN1808photo DSCN1811

Ce mur ouvert d’une porte dénote de l’ambiance des lieux.
photo DSCN1819

Il cache aux regards des arrière-cours fort mystérieuses…
photo DSCN1820photo DSCN1821

Le dimanche est aussi le jour où on vient faire ses photos de mariage.

photo DSCN1844

Nous quittons l’île et arrivons dans un marché de curieux produits médicinaux.
photo DSCN1859

Des hippocampes.
photo DSCN1861

Champignons ?
photo DSCN1862

C’est dans ce genre de circonstances que l’on perçoit que le monde chinois nous est très différent.
photo DSCN1863photo DSCN1869

Merci d’être arrivé au bout !

A bientôt pour la suite !









Afficher la suite

Verdict

Kenya Airways

6.8/10
Cabine9.0
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration4.0

Kenya Airways Simba Lounge

6.8/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements6.0
Services7.0

Nairobi - NBO

7.2/10
Fluidité7.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.0

Guangzhou - CAN

7.0/10
Fluidité4.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Une expérience globalement positive avec KQ malgré un horaire de départ peu agréable et une très pénible attente à NBO. Mais, le sachant en achetant le billet, je ne vais pas pleurnicher maintenant.

Confort : Le siège full flat est confortable et le faible taux de remplissage de la cabine participe au sentiment de quiétude et de confort.

Equipage : les PNC ont fait leur travail mais sont très peu présents hors des moments de service.

Repas : comme expliqué dans le corps de ce reportage, c’est le point faible de ce vol. L’offre n’est pas qualitative ; si l’entrée du repas principal les fromages et le dessert sont plutôt bien, le plat chaud de la seconde prestation est quelconque et MC et celui de la collation est mauvais. Comme l’offre liquide n’est pas de haut niveau, et que le choix est fictif, le bilan est moins que moyen.

IFE : il fonctionne bien ainsi que la géovision. Une offre d’une vingtaine de films.

Ponctualité. Malgré un retard de près d’une heure et demie au décollage, nous n’avons que 10 minutes de retard à l’issue d’un long roulage.

NBO : vivement le nouveau salon ! L’embarquement fut folklorique. Une première pour moi.

CAN : le circuit arrivé est assez glauque. Pas de file prioritaire à la PAF. Ebola nous a retenu une bonne trentaine de minutes supplémentaires.

Merci de votre lecture et à bientôt.

Sur le même sujet

45 Commentaires

  • Comment 121825 by
    Numero_2 SILVER 8857 Commentaires

    Merci beaucoup Franck pour cette suite agrémentée d'un double bonus.

    Intéressant voyage au fil de l'eau.
    toute la famille se joint aux invités que nous sommes. Les chants résonnent en Français (standards des années 60 et 70) et en malgache, souvent sur des thématiques religieuses. -> N'y avait-il pas Gentille Batelière au répertoire ? ;)

    NBO semble cruellement manquer de rodage pour les embarquements...

    … et distribue de façon assez folklorique aux PAX un imperméable en plastique. -> Voilà qui t'est très seyant. ;))

    Belle découverte de la cabine vide.

    La commande des sièges, pas vraiment propre. -> J'aurais été plus direct en utilisant le qualificatif de dégu******.

    Je n'arrive pas à bien discerner si la trousse de confort contenait un stylo ? Le reste des articles est bien standard.

    KQ ne prévoit pas de menu chinois sur cette liaison ?
    L'orthographe du déssert serait à revoir. ;)
    Les deux prestations chaudes sont un bon point mais un peu plus de variété serait bienvenue.

    La présentation du premier plateau n'est pas réussie.

    N'était-il pas possible de demander à l'équipage de déverrouiller les commandes individuelles d'opacité des hublots ? Ca me rappelle la fonction bloquante des vitres électriques pour les jeunes passagers assis à l'arrière d'une voiture...
    Sans réponse de leur part je serais moi-même allé tripatouiller l'ordinateur de bord pour trouver la fonction idoine.

    La seconde prestation n'est guère plus engageante que la précédente.
    J'en connais certains qui auraient sanctionné d'un gros 0 la discordance entre menu imprimé et catering chargé. ;)

    L'immigration de CAN semble moins efficace que celle du T3 de PEK, où cela est dû aux horaires de passage ?

    Belles photos de Canton qui me rappellent de bons souvenirs... Déjà deux ans !
    Je remarque que le marché de la pharmacopée chinoise est resté intacte durant ce laps de temps. ;)

    A bientôt pour la suite ou le retour.

    • Comment 304696 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci Clément de ton commentaire précis et détaillé.

      Il y a bien un style dans la trousse, ce qui avec le masque et les bouchons d'oreille est l'élément le plus utile.

      Le catering n'a pas été la réussite de ce vol. Pour la note, c'est un peu comme pour le pas vraiment propre, la vie dans ces contrées conduit à pratiquer l'euphémisme et à ne pas attendre grand chose de rien. Cela permet de ne pas être déçu et parfois même agréablement surpris.

      Pas de menu chinois en effet. Concernant la distorsion entre les écrits et les disponibilités, je ne sais pas si cela est accidentel ou habituel.

      N'était-il pas possible de demander à l'équipage de déverrouiller les commandes individuelles d'opacité des hublots ? ==> Franchement, je n'y ai pas pensé.

      Sans réponse de leur part je serais moi-même allé tripatouiller l'ordinateur de bord pour trouver la fonction idoine. ==> Bonne idée si j'avais voulu une extension du visa de transit ;=)

      A bientôt pour une suite et non un retour.

  • Comment 121826 by
    02022001 4311 Commentaires

    Liaison originale et peu reportée sur le site
    Merci ;)

    • Comment 304697 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci. C'est a priori si j'ai bien cherche une première.

    • Comment 304698 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci du commentaire.

      Je plussoie l'impression sous-marine. Bien vu.

      Concernant le hard-product KQ, il faut pour l'apprécier voir d'où cette compagnie vient. A l'époque où je l'empruntais depuis DZA ce n'étaient que retards, appareils hors d'âge. D'un coup, elle est devenue une compagnie moderne et fiable. Certes, on n'est pas dans les standards des grandes compagnies asiatiques ou moyen-orientales mais KQ doit être pour le moment ce qui se fait de mieux en Afrique et dans l'ouest de l'Océan indien. Pour mémoire, je rappelle qu'UU propose un RUN-BKK via MAA en 738 pour un prix supérieur à ce que j'ai acquitté ici. Quand à MD, le décollage dépend du paiement des salaires des PNT...

      Il est vrai que des progrès sont nécessaire dans le soft.

      Enfin, le rapport qualité-prix est bon par rapport à la concurrence présente ex-TNR (UU, AF, MK)

  • Comment 121828 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7288 Commentaires

    Merci de ce FR et des bonus d'introduction et de conclusion très réussis !
    Ton report montre très bien les points forts de KQ qui esploite de nouveaux appareils et dont la cabine est très confortable ( sans être splendide non plus il manque un peu de déco) , mais dont les repas sont assez peu appétissants et surtout ne semblent pas correspondre au menu distribué !
    Certaine vues aériennes ont ( avec le hublot electronique peut être ? ) un coté vue sous marines ? ;-)
    Vu le faible nombre de passagers en J les PNC pouraient faire l'effort d'être plus présents.

  • Comment 121830 by
    Horatius 1323 Commentaires

    Merci pour ce FR sur une destination connue mais par une voie inédite.

    Vol correct, cabine de même, avantage qu'elle ne soit pas pleine, sinon la configuration n'est pas la meilleure.

    C'est désagréable ce blocage du hublot, comme Numero_2, j'aurais essayé de voir comment la faire débloquer.

    Prestation globalement correcte, mais on reste dans de la J sans rien d'exceptionnel. Poisson pas terrible, menu sans lien avec ce qui est servi, ça fait quand même beaucoup.

    Superbe bonus de Mada avec toujours ces photos d'enfants qui sont réellement magnifiques et une balade au fil de l'eau qui fait envie.

    Second bonus très chinois, avec cette pharmacopée qu'on retrouve dans toute cette partie du pays et des trucs parfois encore plus bizarre.

    • Comment 304699 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci du commentaire.

      KQ n'est pas sans imperfections mais comme indiqué plus haut, il faut tenir compte des progrès accomplis.

      Le catering est en effet décevant.

      Résumée en quelques photos, la balade au fil de l'eau fait envie mais j'avoue m'être pas mal ennuyé sur ces 3 jours malgré de très agréables amis et de la bonne chère et surtout m'être fait dévoré tout cru par je ne sais quels animaux à l'exception des crocodiles.

  • Comment 121833 by
    aurel-lil 4193 Commentaires

    Merci pour ce FR et ce double bonus, vu les détails à chaque et le style d'écriture il serait quand même dommage de jouer de la roulette ;) et pour CAN je saurais un peu plus où aller dans quelques semaines !

    Après avoir lu ton FR en MC sur cette même compagnie, on ne peut s'empêcher de comparer et de se dire que les 2 comportent de nombreuses similitudes, outre l'appareil bien sûr !
    je rejoins ta conclusion concernant le catering qui ne donne pas réellement envie. Des progrès à faire sur différents points pour en faire vraiment un catering digne de la J.

    ne pas être maître de son hublot, voilà qui rend la prise de vue difficile vers l'extérieur. Je pense que notre franco-taïwanais risque donc de boycotter KQ pour longtemps :)

    A bientôt pour la suite Franck et merci encore.

    • Comment 304700 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci Aurélien de ton commentaire.

      Je concède que l'on trouve davantage d'exceptionnel dans certains de mes boni plutôt que dans mes vols ;=) En tous cas, merci d'apprécier ces tranches de vie.

      Si je voyage à nouveau avec KQ sur du LC avec des plages de jour, je m'enquerrai de faire débloquer mon hublot.

      Ces deux FR montrent me semble-t-il que KQ est performant sur le MC mais que le produit LC laisse à désirer sur le soft.

      Au plaisir de lire le compte-rendu de ton expérience cantonaise.

  • Comment 121843 by
    BESMRS GOLD 1379 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    On notera que les imperméables jetables de Nairobi vont devenir aussi connus que les parapluies de Marathon ;) Blagque à part c'est une attention plutôt sympathique.

    Pour le reste, je ne saurais être original :) Merci pour la photo du dépôt ferroviaire qui est révélatrice de leur mode fonctionnement: faire, faire tour de suites... on verra ensuite :)

    • Comment 304701 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci du commentaire.

      Le gag des imperméables, dont la distribution a traîné en longueur eu égard à la configuration des lieux, donne sur le moment, à 1h du matin, un sentiment de totale improvisation. Il suffisait de regarder l'agente qui nous accompagnait.
      Dans le même temps, c'est une attention sympathique.

      Tout cela s'est déroulé dans une ambiance bon enfant, sans récrimination d'aucune part et, en ce qui me concerne, j'ai accédé à bord parfaitement sec.

  • Comment 121847 by
    PAT62 5065 Commentaires

    Très beau bonus Malgache, je vois que je ne suis plus le seul croisiériste :)

    Belle cabine qui fait un peu penser à c'elle de TK.
    Le siège est confortable et se transforme en lit ce qui est important vu l'horaire du vol.
    Par contre c'est vrai que la catering peu faire mieux.

    Merci pour ton FR !

  • Comment 121856 by
    lagentsecret SILVER 10380 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Jolie croisière au fil de l'eau qui permet de mieux connaître la vie locale et bien agrémentée de superbes photos

    Embarquement bousculé au milieu des trombes d'eau

    Les sièges ressemblent aux sièges TK mais la cabine donne une impression d'être ancienne : peut être à cause de la couleur des sièges

    Le menu propose 3 choix.
    En fait 4, le dessert offre un original Gateux

    Mais seul le tilapia est disponible. Le problème est qu’il a un goût de vase assez dégoûtant…
    C'est un peu déroutant : un seul choix et le goût de vase :(

    D'ailleurs au visuel ce n'est vraiment pas appétissant

    Je joue avec le bouton pour tenter « d’ouvrir » le hublot mais cette fonction a été bloquée par l’équipage
    Donc la position fermée donne cette lumière bleue ?
    C'est vraiment insuffisant mieux vaut un cache hublot qu'un gadget déficient

    Je m’en vais donc consulter le menu… qui annonce du saumon fumé
    Les menus français et anglais ne semblent pas être les mêmes

    Le catering n'est définitivement pas appétissant et très décevant en considérant une offre trompeuse (en nombre et en traduction)

    Très joli bonus cantonais

    Finalement les bonus sont les seuls éléments à ne pas me laisser sur ma faim : ni le 787, ni KQ ne m'ont convaincu

    A bientôt

    • Comment 304703 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci de votre commentaire.

      L'évaluation du hard-product KQ doit tenir compte des spectaculaires progrès accomplis depuis 2 ans, tout en ayant conscience que l'on est dans le haut de tableau de la 2° Division.

      Il est dommage que la catering ait été à ce point défaillant. Seuls l'espamon, enfant incestuex de l'espadon et du saumon, le fromage et Moët ont été à la hauteur.

      Merci d'avoir apprécié les boni.

  • Comment 121879 by
    Rodo_Af SILVER 532 Commentaires

    Merci pour ce FR. C'est certain que KQ doit avoir l'image d'Air Ebola pour l'administration chinoise. D'où ces procédures : qui servent-elles à quelques choses, sauf à montrer que les autorités sont informées de cette épidémie.... ? Bref...

    L'embarquement folklorique... En effet en Y : cela a dû être une organisation étonnante.

    Le vol en mode bleue avec hublot bloqué : je pense que cela va devenir la norme.... Il va falloir se faire à cette idée là.... LOL

    • Comment 304704 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci du commentaire.

      Ce qui m'a amusé, lors du passage à la quarantaine chinoise, est que les pax africains, noirs pour être clair, étaient dirigés, au vu de leur passeport, soit vers un guichet dédié aux pays touchés par l'épidémie, soit à un autre guichet dédié à tous les Africains. Lorsque je me suis présenté, un rapide coup d’œil a été porté à mon passeport et on m'a prié de poursuivre ma route. A aucun moment quelqu'un s'est enquis de savoir si je venais du Libéra, du Sierra Leone ou de la Guinée. A mon sens, la procédure est donc totalement foireuse.

      Ce sera bien triste si on n'a à l'avenir que des hublots bloqués...

      Passez-vous toujours par TNR dans quelques jours?

    • Comment 304732 by
      Rodo_Af SILVER 532 Commentaires

      Autres remarques sur ce FR.

      Je m'étonne de la disparition des PNC hors phase de service...

      Dans ta visitedeCanton, il me semble que tu n'as pas visité ceci....
      http://www.remontees-mecaniques.net/bdd/reportage-2785.html

      > Oui, oui je confirme pour TNR. On en parle par emails...

    • Comment 304748 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci pour l'info. Pour un prochain transit peut-être :)

  • Comment 121886 by
    cobra 3680 Commentaires

    Arigato Furanku !:)

    Superbes bonus avant tout, le malgache pour moi emporte la palme, avec ces tranches de vie !:)

    Tu es mignon dans ton préservatif géant !:)

    La cabine est plutôt agréable, mais ce blocage sans choix est vraiment désagréable et pourrait même se révéler anxiogène pour les flippés de l'avion !

    Bon conseil du passager clandestin alors sur le Chablis? ^^

    Tilapia qui a gout de vase n'a pas dégorgé quelques jours dans l'eau clair !:)) C'est comme la carpe en somme...Une blague bien vaseuse en somme

    Le catering n'a pas l'air mauvais, mais ce côté hasardeux ne m'irais pas trop.Sans compter le problème du aux allergènes, si on troc un crabe pour de la crevette, je suis refais moi ^^
    Après de l'espadon contre un saumon surement très moyen ça le fait. Les portions sont un peu chiches et ne font pas le poids (ouhouhouh !!:))

    Moet je ne l'aime pas trop mais il fait bien digérer !:))

    A bientôt pour la suite

    • Comment 304708 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci de ton commentaire Arnaud.

      Expérience assez mitigée au final mais le plus important, le siège, est pas mal -du moins mieux que ce que je fréquente habituellement. Le catering m'a déçu et les indisponibilités m'ont agacé.

      Moët est particulièrement approprié lorsqu'on s'envoie en l'air ;=)))

      Tu es mignon dans ton préservatif géant !:) ==> je n'en attendais pas moins de toi !

      Merci pour les boni. Le Malgache est d'évidence le plus exotique pour mes lecteurs.

      A bientôt !

    • Comment 306012 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      C'est ce que l'on appelle la toute puissance ;=))

  • Comment 121914 by
    Alcam 2043 Commentaires

    Cobra offre matière à rebondir, mais je ne m'attendais pas à ce que soit Saraoutou qui en profite.....
    Merci Franck pour ce très bon FR, et ses deux boni. La patte malgache du prmier reste dans la très belle veine de tes réalisations précédentes, c'est à dire superbe.
    Sans être exceptionnelle, la classe J de KQ me semble quand même bien, si ce n'est le catering un peu faible.

    • Comment 304749 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Cobra offre matière à rebondir, mais je ne m'attendais pas à ce que soit Saraoutou qui en profite..... ==>après tant de déceptions AZ le pôôôôvre...

      La lecture du récent FR de Bertrand su KL me convainc que KQ et KL, ce n'est certainement pas un hasard, ont le même positionnement commercial : du correct, pas glamour. Ceci dit, je préfère les agencements KQ aux nouveaux KL qui me semblent exigus.

      Pour le boni, je vais bientôt ne plus trop savoir où vous amener à Mada... Il est temps que je change...

      Merci Xavier de ton commentaire.

  • Comment 121920 by
    indianocean SILVER 6247 Commentaires

    Patienter avant un vol en cabine Affaires sans lounge, c'est à la limite du supportable. Mais attendre plus de six heures sans lounge, je pète les plombs!!!

    Comparé au catering que tu as eu sur les précédents vols entre NBO et TNR, les repas ici présents sont carrément médiocres. Le tilapia est un poisson très bon marché car facile à élever, donc pas forcément sa place en Business.

    C’est dans ce genre de circonstances que l’on perçoit que le monde chinois nous est très différent.--> tu n'as pas visité le marché?

    Merci pour ce FR Franck

    • Comment 304750 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci Bernard de ton commentaire.

      Les conditions de l'attente ont désormais changé. A voir dans quelques temps dans le vol retour. Mais ce fut assez agaçant...

      Le catering est en effet le point faible de ce vol.

      Je ne suis pas allé au marché. Lors d'un prochain transit j'espère.

  • Comment 121985 by
    KévinDC TEAM GOLD 4789 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR Franck! De très belles photos comme d'habitude avec un beau bonus Malgache et Cantonais. Le siège paraît bien confortable, encore mieux quand on n'a pas de voisin. Ces histoires de catering m'ont fait rire...les traductions trompeuses et les plats manquants, LOL. Je n'ai pas compris pourquoi tu n'es pas allé au salon à Nairobi pour ta longue attente? Etait-t-il détruit par le feu d'il y a qqs mois?

    • Comment 304831 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci Kévin pour ton commentaire.

      Le cagibi est le salon dans lequel j'ai pris place, squatté une prise de courant et demandé le mot de passe internet. Je le nomme ainsi car il est tout petit, largement sous-dimensionné, les toilettes refluent périodiquement et j'en passe... Je l'ai reporté en juillet sur mon NBO-CDG. Cette situation est bien sûr la conséquence de l'incendie d'août 2013... et a pris fin une semaine après mon passage. Le nouveau salon sera donc présenté au retour.

    • Comment 304852 by
      KévinDC TEAM GOLD 4789 Commentaires

      Merci pour cette explication. J'attends avec impatience la decouverte du nouveau salon dans ton future FR alors!

    • Comment 304887 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Patience... ;) Il y a 3 étapes avant celle-ci !

  • Comment 122005 by
    natibo777 908 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR avec un double bonus.
    J'aime bien le ton de la cabine J, par contre je trouve dommage que KQ la configure en 2+2+2.
    Pas de photos du salon à NBO?
    Très belles photos à l'atterrissage et à l'arrivée malgré la purée de pois.
    A bientôt

    • Comment 304846 by
      Papoumada SILVER AUTEUR 5428 Commentaires

      Merci du commentaire.

      KQ a choisi une configuration de 2° Division. Pas gênant quand la cabine est à moitié vide, à tester quand elle est full.

      L'ersatz de salon de NBO a été reporté en juillet sur mon NBO-CDG. Très petit et bondé, donc difficile de faire des photos.

      Le nouveau sera présenté au retour.

      A bientôt.

  • Comment 122051 by
    jam 2026 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Superbe bonus sur la Sirène , on imagine la chaleur qu'il doit faire à l'intérieur des tentes Quechua,
    Le choix entre les moustiques à l'extérieur et la chaleur dans la tente doit être vite fait hein,
    L'escale a du être un peu longue en l'absence de salon,
    Excellent les ponchos en plastoque comme à Disney pour protéger de la pluie,
    Sinon pour le reste cabine agréable et siège qui a l'air assez confortébole,
    Un peu déçu par le catering qui visuellement n'a pas l'air terrible!
    Dommage le blocage par les pnc du système de luminosité des hublots,

    Beau bonus de fin,

    A bientôt.

  • Comment 123010 by
    cloud_rider 833 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR. Le bonus malgache est juste super, je ne m'imaginais pas du tout ce Madagascar là , très beau. Le tilapia...beurk , beurk et triple beurk. Venant d'une ile je dois avouer n'aimer que le poisson de mer ( certains vont se moquer mais c'est vrai), le poisson d'eau douce a souvent un sale gout de vase et il faut croire que là vous avez eu la malchance de tomber sur du Tilapia pas top du tout.

    A bientôt ;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.