Avis du vol Icelandair Paris Reykjavík en classe Affaires

Compagnie Icelandair
Vol FI543
Classe Affaires
Siege 3A
Temps de vol 03:30
Décollage 29 Nov 14, 13:20
Arrivée à 29 Nov 14, 15:50
FI   #72 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 52 avis
Flight-Report
Par SILVER 7649
Publié le 30 novembre 2014
Bonjour Flight Report a été invité ce mois-ci par la compagnie Icelandair. Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir cette compagnie au départ de Paris et à destination de l'Islande, en classe Saga à l'aller (Business) et en Economy au retour.

Icelandair utilise le Terminal 1 de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. La file de classe éco est très longue, sûrement pour les passagers qui continuent vers les US à cette époque de l'année.

photo 1

En classe Saga, l'attente est beaucoup plus courte.

photo 2

Vol prévu à l'heure au départ. Ce vol arrive à 15h50, et connecte bien pour les vols Amérique de l'après-midi qui font arriver à la destination finale en fin de journée.

photo 3

En classe Saga les pax ont accès au salon Icare.

photo 4photo 5

Ce salon est partagé avec une quinzaine de compagnies hors alliance (dont EC Air, La Compagnie, Aer Lingus etc.) ainsi que Malaisya Airlines.

photo 6

Ce salon Aéroport de Paris est décevant. Il fait vieux et le temps semble s'être arrêté le jour de l'inauguration ! Au moins il y a de la place pour s'asseoir.

photo 7

Il y a un bar avec choix de boissons…

photo 8

… mais surtout du champagne de qualité : du Ruinart.

photo 17

Choix de presse voyage à proximité.

photo 9

Il y a également la presse généraliste.

photo 10

Choix de boissons chaudes

photo 12

Quelques snacks et des viennoiseries

photo 13

En-dessous on trouve des frigos avec boissons fraîches et trois types de sandwichs.

photo 14photo 15

Sélection plutôt exhaustive.

photo 16

Le sandwich jambon fromage est simple mais bon.

photo 18

Autre désavantages de ce salon : il est en zone internationale, donc il est obligatoire de passer le filtre police aux frontière.

Il faut donc ressortir puis passer les filtres, mais il n'y a heureusement personne ce jour-là. Mauvaise surprise : Icelandair n'offre pas l'accès n°1 aux passagers Saga.

photo 19

Une fois arrivé à la porte, il est déjà l'heure d'embarquer et les priorités sont respectées.

photo 20

Boeing 757-200. La passerelle étant raccordée à la porte 2, les passagers Business ne croiseront pas ceux de la classe Economy pendant l'embarquement.

photo 21

Un peu comme sur les compagnies américaines, on trouve le logo WiFi on board, une option toujours agréable. Nous y reviendrons.

photo 22

La classe Economy est couverte dans le FR relatant le vol retour que nous vous invitons à découvrir ici

photo 23

Icelandair commercialise une classe Economy Comfort entre la Economy et la Saga. A noter que selon la configuration de l'appareil le jour du vol, vous pouvez être amené à voyager dans les sièges Saga comme c'est le cas ici :)

photo 24

La classe Saga. Une configuration en 2-2 avec des sièges en cuir. L'oreiller et la couverture sont déjà posés sur les sièges.

photo 25photo 26

Chaque têtière a un texte différent

photo 26a

Les PNC passent prendre les vêtements qui partent au vestiaire et distribuent des bouteilles d'eau.

photo 27

Il y a également un passage pour distribuer le casque. Celui-ci est active noise cancelling et de plutôt bonne facture.

photo 28photo 29

Le réseau Icelandair est mis en évidence avec les fiches de déclaration de police et de douanes qui sont disponibles dans l'avion : pour le Canada, pour les USA, et pour le Royaume-Uni.

photo 30

Effort de décoration à souligner spécial fêtes de fin d'année : des fleurs ornent certains coffres à bagages.

photo 31

En Saga comme en Economy, il y a des PTV à tous les sièges et la résolution est excellente.

photo 32

Diffusion des consignes de sécurité qui mettent en avant les richesses de l'Islande.



On survolera une bonne partie de la Grande-Bretagne pendant ce vol qui dure un peu plus de 3h.

photo 33

Décollage face à l'Est.

photo 34

L'inclinaison du siège est standard mais plutôt plutôt correcte. En revanche comme on le voit à l'arrière-plan, le pitch devient très limité lorsque le siège de devant est incliné…

photo 35

En Saga comme en Economy Comfort, chaque siège dispose d'une prise électrique.

photo 35a

La PTV répond bien et il y a un bon choix de film. Par contre aucun film n'est proposé en français.

photo 36photo 37

Aucun menu distribué vu que le plateau est unique. N'est distribuée que la Wine List avec un choix de boisson assez exhaustif.

photo 38

Le champagne ne figure pas sur la carte, uniquement du Cava Reserva.

photo 39

Voici le reste de la Carte :



La partie alcools forts, bières, et softs conclut cette carte.

photo 42

Il est possible de déguster du champagne véritable, mais il faut le demander directement auprès de l'équipage comme il ne figure pas sur la Wine List !

Ce sera du Charles Mignon pour l'appéritif.

photo 43

Des pretzels accompagnent ces quelques bulles.

photo 44photo 45

Le plateau arrive. Tout est déjà présent : entrée, plat, dessert et couverts. Je reste au champagne.

photo 46

Le pain est chaud est présenté dans une corbeille

photo 47

Sandwich au poulet toasté. C'est un peu léger pour un vol de cette durée. Icelandair semble s'aligne sur le type de prestation qu'on retrouve en domestic aux USA, mais il faut rappeler que cette ligne est sans concurrence.

photo 48

Le dessert en haut à gauche ; l'entrée en bas à droite.

photo 49

Au final le plateau est bon et bien présenté, mais les quantités risquent de laisser certains pax sur leur faim.

Excellente surprise après le repas : l'avion est équipé du wifi et celui-ci est gratuit pour les passagers en classe Saga et les membres Gold du programme de fidélité de la compagnie : Saga Club.

photo 50

Naturellement, petite visite sur Flight-Report.com pour s'assurer que le site est toujours en ligne ;)

photo 51

Passage en classe éco. L'IFE à tous les sièges est un véritable argument commercial pour Icelandair.

photo 52

Le vol touche à sa fin.

photo 53photo 54

Belle vue sur le réacteur Rolls Royce. L'éclairage rasant permet aussi de prendre de belles photos du winglet.

photo 56photo 57

Le survol des côtes islandaises surprend : la végétation est absente et le paysage semble inhospitalier. Une première impression très vite balayée lorsqu'on entre pleinement dans le pays !

photo 58

Grosse averse à proximité de l'aéroport.

photo 59photo 60

Le débarquement s'effectue par passerelle. Un des nombreux autres B757 d'Icelandair attend ses passagers.

photo 61

Chose surprenante : les pax arrivant passent par un duty free qui est en fait un véritable supermarché ! De nombreux Caddies sont disponibles et il est possible de faire des courses vraiment complètent - à moindre frais du coup.

photo 62

Voilà pour la partie vol.

Icelandair ne se contente pas d'acheminer des passagers en Islande puisque comme vous le savez, son hub Keflavík est idéalement situé entre l'Europe et l'Amérique. Ses plages hubs sont donc optimisées pour les passagers qui voyagent entre ces deux continents.

Outre son hub, Icelandair permet à ses passagers de découvrir l'Islande avant ou après un voyage transatlantique sans surcoût si la durée du séjour n'excède pas 7 jours. Il est donc possible de choisir le moment où l'on souhaite rester sur l'île : avant, après, ou avant ET après son voyage.

Si donc vous faites le choix de vous arrêter en Islande pour une journée, vous avez la possibilité de découvrir les sources d'eau chaude. Pour ce faire vous pouvez prendre un bus qui traverse des paysages désertiques très emblématiques de cette île volcanique.

photo 63

La baignade dans une eau naturellement chaude en plein mois de Novembre dans un pays des plus nordique : quel bonheur !

photo 64

Pour découvrir le vol retour en classe Economy et toujours à bord d'un B757 Icelandair, rendez-vous ici

    PRATIQUE Icelandair opère une flotte de 23 B757 (dont un -300) sur un ensemble de 39 destinations en Europe et en Amérique du Nord. Les stopovers sont gratuit jusqu'à 7 jours. Icelandair dessert 13 destinations en Amérique du nord depuis son hub à Keflavík : Anchorage; Boston; Denver; Edmonton; Halifax; Minneapolis/St. Paul; New York JFK et Newark; Orlando; Portand; Toronto; Seattle; Vancouver et Washington. Concernant le marché francophone, Icelandair dessert également Bruxelles et Genève. Durée du vol Paris (CDG) - Reykjavík (KEF) : 3h10 Tarif en classe Saga au départ de Paris : Vol A/S à partir de 756€ Vol A/R à partir de 1 175€ Plus d'informations : http://www.icelandair.fr/information
Afficher la suite

Conclusion

Icelandair est en situation de monopole sur le marché Premium en direct entre Paris et l'Islande. L'absence de concurrence se ressent dans le produit qu'elle propose en cabine Saga au niveau du catering qui est un peu léger, surtout au départ de Paris. Pour autant les Boeing de la compagnie sont équipés d'un confortable siège Affaires.

Le stopover en Islande, gratuit jusqu'à 7 jours et qu'il est possible d'effectuer à l'aller, au retour, ou à l'aller ET au retour, est un véritable atout pour ceux qui voudraient découvrir l'Islande lors d'un voyage sur la route de l'Amérique.

LES PLUS :

- WiFi gratuit
- Seule compagnie proposant une classe Premium entre Paris et Reykjavík
- Véritable siège Business Moyen-Courrier configuré 2-2
- Possibilité de faire des Stopovers gratuitement entre l'Europe et l'Amérique
- IFE de bonne résolution et casque de qualité
- Full bar dont Champagne

LES MOINS :

- Pas d'accès N°1 à CDG
- Salon Icare à CDG
- Pitch réduit
- Catering léger

<script type=text/javascript>$('#notes').hide();</script>

Informations sur la ligne Paris (CDG) Reykjavík (KEF)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Reykjavík (KEF).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Icelandair avec 7.2/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 37 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 123579 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7568 Commentaires

    Merci de cette découverte.
    L'ensemble me parait bien malgré un salon franchement pas à la hauteur. ADP devrait faire un effort sur les salons de CDG1 qui sont franchement d'une autre époque.
    Heureusement du bon champagne rattrape beaucoup de choses !
    Les chips gagneraient a être remplacée par une bonne salade composée et cela suffirait,à mon avis, à améliorer le plateau qui est bien présenté. La vraie vaisselle , le pain chaud, la largeur du siège sont de vrais plus sur un vol qui n'est au final pas très long.
    Se baigner dans le lagon bleu doit être une expérience qui me tente ainsi que la découverte du pays pour une courte escapade ou une escale prolongée en route vers le Canada.

  • Comment 123580 by
    marathon GOLD 9445 Commentaires

    Je crois que le salon n'est pas en zone internationale, mais en zone publique, ce qui impose de le quitter suffisamment tôt pour passer les filtres PIF/PAF. Ses prestations ne sont pas à la hauteur d'une classe affaire du XXI° siècle.
    Les formulaires de douane/immigration dans un présentoir sont un plus pour qui veut les remplir au moment qui lui convient.
    L'accès internet gratuit est un plus, et me semble bon marché (en éco) par rapport à ce qui se pratique ailleurs.
    L'IFE à tous les sièges en éco, c'est un plus par rapport aux seules compagnies américaines, pas aux compagnies européennes.
    FI propose un produit inclassable : un cran en dessous des classes affaires standard, moins cher que les concurrents vers l'Amérique du Nord, avec le plus du tourisme possible en Islande. A ce titre, c'est une option intéressante.
    Merci pour le bonus et pour ce récit.

  • Comment 123581 by
    indianocean SILVER 6332 Commentaires

    Le salon Icare est situé après la PAF mais avant le PIF, comme tous les salons installés dans le terminal central. L'inconvénient est donc de devoir passer la sécurité avant de pouvoir embarquer.

    Le salon Ouarf a besoin d'un sérieux coup de lifting pour être au niveau standard mais c'est partiellement compensé par un bon champagne.

    La passerelle étant raccordée à la porte 2, les passagers Business ne croiseront pas ceux de la classe Economy pendant l'embarquement.-->LOL

    KEF est le DXB de l'ouest.

    Merci pour ce report

  • Comment 123582 by
    Tyler Birth 142 Commentaires

    Le salon n'est vraiment pas exceptionnel ! C'est dommage. Heureusement que le champagne rehausse tout de même le niveau. L'offre solide me semble limitée.

    Le siège de la classe saga me semble très confortable, pour un vol de 3H. Cette configuration en 2-2 à la mode américaine est très satisfaisant.

    Là où la mode américaine n'emporte pas un gage de grande qualité c'est au niveau du catering à bord que je trouve assez décevant même si tout semble bon. D'autres compagnies fournissent la même prestation sur un AMS-TXL par exemple ... La vraie vaisselle est cependant un plus.

    Merci pour cette présentation !

  • Comment 123588 by
    cobra 3654 Commentaires

    Merci pour la présentation...

    Icare (mais pas ouaf) est vraiment le truc qui n'a pas évolué avec la rénovation !:)

    Du Ruinart(première maison de champagne ce n'est pas rien), qui est surement mon préféré dans cette gamme de prix(et que dire du blanc de banc et du mythique Dom Ruinart !!), est le rayon de soleil sur cette plaine informe^^

    La cabine est une bonne premium éco, l'idée du panthéon nordique sur chaque siège Saga est une superbe idée, le catering très moyen l'es beaucoup moins.

    Le stop over gratos, yabon !

  • Comment 123595 by
    02022001 4356 Commentaires

    Bonne découverte. Bonne présentation du vol.
    L'idée du supermarché à la sortie de l'aéroport est intelligente fait fait un peu aéroport low cost.
    Merci ;)

  • Comment 123599 by
    Chevelan GOLD 12002 Commentaires

    Le Ruinart réhausse la note du salon de CDG.

    Vol pas trop long, avec un catering qui m'a surpris, offrir du pain alors que le plat principal est un sandwich?! Il ne faut pas hésiter à demander le Champagne s'il n'est pas proposé sur la carte.

    Comme le dit Cobra le stop over offert, c'est tout bon... Et le supermarché en duty free juste avant la sortie une excellente chose, vu les prix de la nourriture et surtout de l'alcool en Islande.

    Le bain chaud en novembre quel pied!

    Merci pour ce partage

  • Comment 123605 by
    Esteban TEAM GOLD 9690 Commentaires

    Un solide produit pour découvrir l'Islande ou pour continuer sur les USA, surtout en Saga.

    Comme tout le monde l'a dit avant moi, le catering parait léger, même si le sandwich n'a pas l'air petit.

  • Comment 123607 by
    flyingjapans 1371 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    La mauvaise réputation du salon Icare n'est malheureusement pas à refaire, cependant excellent point pour le Ruinart.

    La cabine paraît très confortable pour ce vol de 3h (ça change pour du MC Europe !) mais j'imagine plus fatiguant pour des passagers en correspondance sur l'Amérique qui ont encore 4-5h de vol.

    Un sandwich fait limite tout de même pour 3h de vol, même certaines compagnies américaines offrent plus sur certains vols de cette durée.

    A bientôt

  • Comment 123609 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour cette présentation.

    Le Ruinart semble le bon point, et d'ailleurs le seul, de ce (vieux) salon !

    Question catering on a clairement déjà vu mieux à la fois sur les quantités et la variété des mets proposés. D'ailleurs une seule prestation proposée nous laisse sur sa fin. Certainement l'effet monopole qui se fait ressentir.
    On peut aussi regretter visiblement l'absence totale de la langue de Molière une fois à bord. Non pas que je sois pro-francophone ou chauvin à ce niveau là, car l'anglais est la langue d'export par nature pour un pays de la taille de l'Islande, mais un peu de français de manière au moins symbolique offre une meilleure forme d'accueil pour les pax francophones. Cela n'est pas non plus rédhibitoire et est un argument secondaire malgré tout !

    court bonus d'un pays qui a ses charmes naturelles et uniques.

  • Comment 123738 by
    pititom GOLD 10174 Commentaires

    Dommage d'avoir fait Saga à l'aller : le salon de KEF est plus intéressant représentatif de la compagnie que celui-là (très moyen sauf pour le Ruinart en effet).

    C'est un peu mesquin de ne pas proposer le Champagne ouvertement. Le plateau est décevant : sandwich et chips ne font pas très premium. On va dire que pour une clientèle US qui revient d'Europe, ils sont un peu déjà à la maison ^^

    Le wifi est par contre très appréciable, surtout pour les passagers en Y qui auraient un statut, c'est un réel avantage.

    Au final, on est loin de la Business, mais le prix l'est aussi. C'est un calcul à faire !

  • Comment 123870 by
    Abyssin 267 Commentaires

    Merci pour cette découverte!

    Le siège reste très confortable pour un vol de cette durée mais limite sur un vol de nuit entre les US et l'Islande.

    Par contre le catering est vraiment mesquin... sans être trop exigeant au regard du tarif, un choix de deux plats chauds en lieu et place du sandwich me semblerait raisonnable.

  • Comment 125618 by
    Alex Portation 791 Commentaires

    Je vais faire court lol :
    Très bonne compagnie qui pense à tout. Par contre, le repas pourrait être plus intéressant si la quantité y était ;-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.