Avis du vol Fiji Airways Nadi Honolulu en classe Economique

Compagnie Fiji Airways
Vol FJ820
Classe Economique
Siege 21A
Temps de vol 08:00
Décollage 04 Jan 15, 18:40
Arrivée à 05 Jan 15, 03:40
FJ 7 avis
momolemomo
Par GOLD 3376
Publié le 15 janvier 2015
Bula !

J'ai le plaisir de vous présenter en exclusivité sur FR la fameuse Fiji Airways qui en a fait parler plus d'un lors de sa restauration et de la disparition d'Air Pacific.

1. Madrid - Istanbul ? Turkish Airlines / B737-800
2. Istanbul - Abu Dhabi ? Turkish Airlines / A330-200
3. Abu Dhabi - Chennai ? Etihad / A320
4. Chennai - Singapore ? Jet Airways / B737-800
5. Singapore - Denpasar (Bali) ? Garuda Indonesia / B737-800
6. Bali (Denpasar) - Sydney ? Virgin Australia / B737-800
7. Sydney - Nadi ? Virgin Australia / B737-800
8. Nadi - Honolulu ? Fiji Airways / B737-800
9. Honolulu - Seattle ? Delta Air Lines / B757-300
10. Seattle - New York JFK ? Delta Air Lines / B757-200
11. New York JFK - Reykjavik ? Icelandair / B757-300
12. Reykjavik - London LHR ? Icelandair / B757-200
13. London LCY - Madrid ? British Airways Cityflyer / E-190LR


Fiji Airways effectue deux vols par semaine entre Nadi et Honolulu en 737. Il y a deux moyens de traverser le pacific en monocouloir, le premier est de rejoindre Guam pour attraper le United Island Hopper qui fait Guam - Chuuk - Pohnpei - Kosrae - Kwajalein - Majuro - Honolulu. Je ne pense pas que Guam soit plus intéressant que Fiji d'un point de vue touristique alors c'est Nadi qui a été choisi comme étape. Par contre Fiji Airways n'a que deux vols par semaine entre Nadi et Honolulu alors il fallait arriver avant le 4 janvier parce que le prochain vol était le 9 et c'était bien trop tard pour nous qui étions attendu le 12 à Madrid au plus tard.

Ce vol s'effectue en B737-800. Il part de Nadi le 4 janvier 2015 à 18h40 et arrive à Hawaï le 4 janvier 2015 à 03h40. La distance entre NAN et HNL est de 3162 miles d'après GCmap et la portée du 737-800 avec winglet est de 3500 miles. La distance de sécurité est peut être trop courte et il est indiqué partout sauf sur la reservation que l'avion doit faire un stop pour du fuel. Sur la reservation le vol devait être direct et l'heure d'arrivée devait être 01h40. Quelques semaines avant le vol je reçois une autre confirmation de réservation avec l'heure correcte d'arrivée. En fait l'avion doit faire un arrêt à Apia, aux Iles Samoa, pour reprendre du fuel.
Ce qui nous donne ce trajet. Il s'agit au final du vol le plus long de ma vie en monocouloir puisqu'il s'écoule 8h entre le décollage de Nadi et l'arrivée à Honolulu.
photo map

Nous arrivons avec suffisamment d'avance à l'aéroport de Nadi qui est assez petit et sombre mais pas désagréable.
photo IMG_5551photo P1230981

L'enregistrement est rapide avec une employée charmante qui avait un très beau sourire, les Fidjiens sont les gens les plus souriant que j'ai jamais rencontré. L'employée nous indique que nous avons deux sièges couloirs et nous demande si ça nous convient ou si nous souhaitons les changer. Nous changeons donc nos sièges pour que je puisse avoir un hublot.
photo IMG_5553 - copie

La sécurité est toute petite mais l'attente y est courte, de même aux contrôles des passeports. Airside c'est aussi tout petit, il y a un petit Dutyfree, deux petites salles avec des fauteuils dont une sans air-conditionné et un petit café. Je me demande bien comment ils font quand un 330 part, ou pire le 77W d'Air New Zealand qu'on a vu à l'arrivée.
L'aéroport est en travaux et il semblerait qu'une grande partie soit inaccessible.
photo IMG_5552

L'avion prend 30mn de retard à cause d'une arrivée tardive de l'appareil.

Quand l'embarquement est appelé, celui-ci est rapide. Nous devons emprunter un escalator qui nous emmène du rez-de-chaussé à l'étage où se situe une terrasse qui entoure l'aérogare et depuis laquelle les passagers embarquent. C'est à ce moment là qu'on peut apercevoir les avions sur le tarmac, d'autant plus qu'il n'y a pas de vitres.
Voilà notre 737 qui se montre
photo P1230982

L'avion est le DQ-FJH, il a un peu plus de 15 ans.


Accueil chaleureux et souriant par deux PNC.

Passage par les deux rangs de business class
photo P1230988

Suivie de la classe éco
photo P1230989photo P1230990

Oreiller et couverture sur le siège
photo P1230991

La couverture est bonne, le casque est correct et l'oreiller est le meilleur que j'ai jamais eu en éco. Il est relativement grand, épais mais surtout ferme et suffisamment moelleux en même temps.
photo P1230992

Le pitch est bon
photo P1230993

Un autre 737 qui partait pour Melbourne
photo P1230994

Le contenu de la pochette
photo P1230995

Avec la flotte
photo P1230997

Et le réseau qui inclus celui des partenaires
photo P1230998

Les motifs des réacteurs. Une petite pluie a fait son apparition, la première depuis notre arrivée.
photo P1230999

Le winglet qui est sobre par rapport a la livrée
photo P1240001

Le 737 pour Melbourne repousse
photo P1240002

Puis c'est notre tour avec pas mal de retard
photo P1240005

Un A330 qui vient d'arriver
photo P1240006

Avant de bouger on le laisse quitter la piste et rejoindre le terminal puisqu'il n'y a pas de taxiway à NAN
photo P1240010

Un 737 d'Air Niugini
photo P1240012

A bientôt j'espère
photo P1240013

Décollage avec 45 minutes de retard. Je suis désolé pour la qualité des photos mais le hublot était en mauvais état.
photo P1240015photo P1240017

On traverse l'île principale, Viti Levu, pour rejoindre Apia qui se situe à environ 1h30 de Nadi.


Les écrans collectifs sont descendu et passent des séries jusqu'à Apia puis des films jusqu'à Hawaï. C'etait très bien pensé puisque les episodes montrés se sont terminés lors de la descente sur Apia et même chose pour les films lors de la descente sur Honolulu.
photo P1240034

On passe Vanua Levu, la deuxième grande Île des Fiji
photo P1240037

Une collation est distribuée pour ce vol jusqu'à Apia avec, bien évidement, la célèbre Fiji Water
photo P1240038

Il s'agit d'une boisson et de snacks a base de riz
photo P1240039

Atterrissage aux Îles Samoa après 1h40 de vol. Il n'y a pas de taxiways alors nous devons faire demi-tour en bout de piste et rejoindre le terminal. L'escale est d'1h et personne ne descend de l'avion.
photo P1240041

On se parque juste devant le terminal
photo P1240046photo P1240047

Finalement l'escale n'a duré que 45mn mais avec le redémarrage des réacteurs et le court roulage ça a duré 1h. On reprend rapidement la direction de Honolulu pour 5h30 de vol.
Les papiers d'immigration sont distribués, suivis d'un repas. Il y a le choix entre poulet, végétarien et un autre que j'ai oublié. J'ai choisi le poulet et tout était bon sauf le gateau mais c'est parce que je ne supporte pas la noix de coco.
photo P1240048photo P1240049

J'arrive ensuite a bien dormir jusqu'à ce que la descente soit annoncée et les lumières de la cabine rallumées.


Atterrissage à l'heure
photo P1240060photo P1240061

Le débarquement est rapide, l'immigration aussi puisque nous sommes le seul vol. On récupère nos bagages et direction l'hotel pour se reposer et ensuite partir à la découverte d'Honolulu.

*Bonus Touristique*

Fiji est un paradis sur terre ! Il fait chaud, il fait beau, l'eau est bonne et magnifique et les gens sont gentils comme tout. J'ai rarement vu autant d'inconnus m'accueillir avec le sourire.
Nous avons fait une excursion d'une journée sur une petite ile déserte où nous étions libre de faire ce que nous voulions c'est à dire trainer sur la plage, se baigner, prendre un kayak ou plonger avec un masque et un tuba.
Nous avons passé la majeure partie du temps dans l'eau avec le masque et le tuba qu'on nous avait prêté. Les poissons étaient magnifiques et les petits requins bordés adorables, même de loin.

L'eau est soit transparente ou bleu, mais un bleu superbe qui ressemble au bleu utilisé dans le film d'animation Nemo.


Cet endroit était splendide, tout était parfait et on a bien envie d'y retourner.

Vinaka
Afficher la suite

Verdict

Fiji Airways

7.8/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements7.0
Restauration7.5

Nadi - NAN

8.5/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.5

Honolulu - HNL

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

- Confort : L'oreiller est vraiment genial. La couverture remplie son rôle et le casque est correct. Le siège est bien vu que j'ai pu dormir jusqu'à la descente.
- Equipage : Très agréable et très souriant, je ne suis vraiment pas déçu d'être aller faire un tour dans le pacifique sud.
- Catering : Correct sur le Fiji - Apia puis approprié pour le second vol. Le tout étant bon et en quantité suffisante.
- Divertissement : Il y a des écrans collectifs mais je n'y ai pas prêté attention vu l'heure du vol.
- Ponctualité : Décollage avec du retard mais arrivée à l'heure.

L'aéroport de Nadi est tout petit pour la quantité de monde qu'il accueille mais bizarrement tout fonctionne correctement et on a pas le sentiment de jouer des coudes avec les autres passagers. J'aime beaucoup l'idée de la terrasse avant d'embarquer.
Tout est allé très vite à HNL puisque nous étions le seul vol. Par contre il faisait froid, peut être l'effet d'arriver de Fiji.

Sur le même sujet

38 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.