Avis du vol Air France Singapore Paris en classe Première

Compagnie Air France
Vol AF259
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 14:15
Décollage 09 Fév 15, 00:25
Arrivée à 09 Fév 15, 07:40
AF   #46 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4319 avis
Tyler Birth
Par 8325
Publié le 16 avril 2015
Bonjour à toutes,
Bonjour à tous,

Je reviens cette fois ci avec un nouveau FR en cabine La Première Air France. Il s'agit des nouvelles cabines Best & Beyond.

Ce voyage - express - a été fait en coopération avec Boby Airways : je vous invite à (re)lire ses excellents FR publiés depuis déjà quelques semaines !

Etant l’unique passager First sur le vol retour, il était plus opportun de présenter cette nouvelle cabine sur ce tronçon plutôt que sur le vol au départ de Paris. C'est pourquoi, je commencerai par publier le vol retour, le vol aller - fort en rebondissements - suivra, sous peu, j'espère !

    Aller – Jeudi 5 février 2015 – AF254 – CDG/SIN – La Première - À venir. Retour – Lundi 9 février 2015 – AF259 – SIN/CDG – La Première - Vous êtes ici !

C'est parti !



Singapour est l’une des destinations du réseau Air France où le protocole d’assistance au sol La Première est le plus efficace et le plus complet. En effet, très certainement derrière Paris Charles de Gaulle, l’aéroport de Changi est opérationnel quant à l’accueil de ces passagers premium.

Doté d’un Terminal dédié, le service au sol Air France La Première accompagne le passager First de son arrivée à l’aéroport jusqu’à son embarquement à bord de l’appareil. La compagnie française a fait le choix de confier ses passagers aux soins de JetQuay CIP Terminal. Je rejoins ce terminal en taxi depuis le Conrad Singapore.

photo Aphoto B

Sur l'initiative, c'est intéressant, cela renforce le côté vol privilégié d'un vol en cabine La Première mais du côté de la qualité de ce Terminal, autant sur l'accueil que sur l'offre solide et liquide, c'est une autre histoire. Après l'excellent salon de CDG, la déception ne peut être que d'autant plus grande !

photo Cphoto Ephoto G

L'offre.

photo Iphoto Jphoto K

Ce salon dispose, en outre, de douches …

photo D

… et de salles de repos.

photo F

Photo corporate avec le FR de Boby382 déjà publié à la Une.

photo H

La nuit tombe sur le CIP Terminal et il est l'heure de partir.

photo L

À l’heure prévue de l’embarquement, je suis conduit en porte au moyen d’un buggy piloté d’une main de Maître par une assistante chevronnée. Le parcours – du combattant – entre le CIP Terminal et la porte d’embarquement prend une quinzaine de minute.

photo 1

Comme toujours à Singapour, l’inspection filtrage se fait en porte. Une priorité est créée devant un passager La Première en raison de la ferveur de l’assistance au sol.

Au contact, le Boeing 777-300ER immatriculé F-GSQC m’acheminant ce soir à Paris CDG. Il a été l’un des premiers appareils configurés quadriclasses avec les nouvelles cabines Best and Beyond de la Compagnie nationale.

photo 2

L’accès à l’appareil se fait par un jetbridge réservé aux passagers First, les trois autres classes de voyage étant desservies par un jetbridge unique. L’accueil à bord, par l’hôtesse La Première et la Chef de Cabine Principale, est très chaleureux.

Je redécouvre avec plaisir cette nouvelle cabine m’ayant déjà accueilli sur le vol aller. Cette cabine Best & Beyond est élégante, épurée, raffinée et surtout intime. Le choix des coloris rend l’ensemble visuellement agréable, très chic. Quatre sièges équipent la cabine La Première.



L’hôtesse La Première me propose un verre d’accueil pendant que l’embarquement se poursuit, à l’arrière de l’appareil. Le service de ce verre se fera au galley.

Au retour de l’hôtesse en cabine, je constate que le champagne servi est un brut, à la différence du vol aller où un rosé faisait fièrement son apparition. Face à mon interrogation et rejointe par la chef de cabine principale, il me sera expliqué que le chargement de l’offre liquide La Première, en champagne et en vins blancs, n’a pas été effectué sur ce vol, ce qui aura pour conséquence de me priver de la carte initialement prévue, le champagne de la Business ayant été considéré comme une alternative à cet oubli.

photo 11

Les amenities me sont ensuite apportés. Ils sont composés d’un pyjama et d’une trousse de confort. La trousse de confort est signée Givenchy.

photo 12photo 13photo 14

L’embarquement s’achève et un oshibori chaud, déposé sur une assiette, m’est servi.

photo 15

Nous repoussons, à l’heure.

Avant le départ, les hôtesses désinsectisent les cabines, suivant la méthode dite de cales enlevées qui exige, comme son nom l’indique, que l’insecticide soit pulvérisé après la fermeture des portes de la cabine et avant le décollage.

photo 17

Consignes de sécurité.

photo 19photo 20

La presse est proposée. Je ne retiens qu’une sélection de journaux francophones. Conformément au protocole, après m’avoir été présentés, les magazines iront rejoindre les présentoirs situés dans la cabine.

photo 21

L’intensité lumineuse de la cabine est réduite, avant le décollage. La cabine est désormais prête pour le take off.

photo 23

Le temps de vol annoncé est de 13H30.

photo 24photo 25

Nous progressons vers notre altitude de croisière.

photo 26

À l’altitude de croisière, il m’a été proposé de conserver l’intensité lumineuse réduite pour plus de confort, renforçant le sentiment d’intimité créé par cette nouvelle cabine La Première.

Le siège est une réussite, très élégant. Un coussin aux armes de la compagnie est disposé sur l’assise de ce fauteuil.

photo 38photo 41

Un ottoman fait face au siège sur lequel il est possible de s’asseoir. La présence de cet ottoman favorise les dîners à deux, la table étant prévue pour accueillir le service de deux passagers.

Un caisson se situe sous l’ottoman dans lequel se trouvent rangés une paire de chausson et un plaid en laine et cachemire rouge. La présentation sous blister est en revanche inesthétique.

photo 29

Un coffre latéral renferme la télécommande de l’IFE, un casque anti-bruit de marque Bose, une prise internationale et un port USB. Il est également possible de brancher son propre casque d’écoute.



La fiche des consignes de sécurité ainsi que les magazines Air France sont également placés dans un rangement latéral.

photo 133

La lampe de chevet, en solo ou en duo, arbore l’hippocampe ailé, symbole de la Compagnie nationale.

photo 124photo 89

On retrouve également l’hippocampe ailé sur la têtière en cuir gris du siège La Première. Les détails et les finissions sont judicieusement pensés et l’ensemble est de très grande qualité.

photo 125

La télécommande de l’IFE sur laquelle il est également possible de suivre la géovision.

photo 126

Menu interactif.

photo 130

L’écran, jouissant d’une excellente résolution, est de taille standard pour un produit First.

photo 43

Suite 1A.

photo 42

Les menus regroupant à la fois l’offre solide et l’offre liquide me sont distribués. À défaut de chargement en vins blancs et champagne La Première, les vins rouges sont quant à eux disponibles.

photo 28

Les vestiges du vol aller, Paris – Singapour. Un excellent champagne rosé Laurent Perrier Grand Siècle, cuvée Alexandra, 1998.



Vol retour. Le champagne Business est un Drappier, brut, ici présenté puis servi selon le protocole.

Quelle triste déception ! Le seau à champagne, élégant, relève l’ensemble.

photo 30photo 33photo 31

La mise en bouche est présentée sur un plateau, pendant le service de l’apéritif. Le caviar n’est disponible qu’au départ de Paris néanmoins il est ici présent, en très petite quantité. La présentation n’est pas optimale et les saveurs sont décevantes.

photo 32

Le vol est suffisamment long pour permettre de différer le souper, le service se faisant à la convenance du passager. Je profite de l’apéritif et de la cabine pendant ce laps de temps accordé. L’hôtesse La Première, professionnelle et proactive, me proposera la nouvelle entrée Business en tant que seconde mise en bouche. L’initiative est appréciée et ce sera une réussite gustative.

photo 37

Le service du souper débute 3 heures après le décollage de Singapour.

photo 45

La table est dressée.

photo 44

Le menu du souper.

photo 106

Nous retrouvons la nouvelle vaisselle La Première déjà présentée sur le vol Paris – Los Angeles.

photo 47photo 51

Entrée.
Foie gras et confit de canard à la figue et à l’orange.

photo 49photo 50

Cette entrée est gustativement décevante.

Plats chauds.
Filet de boeuf angus grillé, sauce au thym, carottes et panais glacés au sirop d’érable, purée de petits pois.

Le service se fait, en toute élégance, sous cloche.

photo 54photo 55photo 56

La cuisson, saignante, de la viande est idéale pour une pièce de boeuf grillée.

photo 57

Le plat est excellent.

Risotto aux morilles, haricots verts et parmesan.

photo 62photo 63

Le service en cassolette est optimal pour un plat de ce type. Bien que très généreux en quantité, ce plat est très bon.

Pause musicale pendant le service du souper. Par ailleurs, l’hôtesse en charge de la cabine est relevée et me présente sa remplaçante qui officiera jusqu’à son retour. Jusque là, la qualité de service était exceptionnelle.

photo 65

La sélection du Maître fromager.
Et salade composée.

La carte des vins rouges étant disponible, c’est un Saint-Julien Château Léoville Poyferré 2006 qui accompagnera le fromage. L’hôtesse en charge de la relève débute son office avec le service du vin.

imagephoto cran 2015-04-16 a? 16.34.21

La bouteille est présentée au neuf dixième vide ! Elle n’a donc pas été débouchée pour l’occasion. Cette présentation « fin de bouteille » n’est pas au niveau d’un produit First.

photo 68photo 69photo 70

Salade verte, magret de canard fumé, olives kalamata, croûtons et oeufs de caille.

photo 71

Le fromage est très correct et la salade est composée de produits de qualité.

La note sucrée.
Profiteroles fourrées à la crème de vanille, au litchi et au chocolat.

Salade de fruits frais et sorbet.

photo 72photo 73photo 74

Excellent dessert.

Étant seul en cabine, je demande la préparation de mon lit en 1L, pour d’avantage de confort.

photo 66

À la santé de Leadership !

photo 75

En 1F, une table est dressée avec des fruits frais, une bouteille d’eau et une boîte de chocolat Michel Cluizel. Si le service du vin rouge a été décevant, le dressage de cette table de collation est, quant à lui, à un excellent niveau de proactivité, tant attendu dans cette cabine.

photo 77photo 78

Le rendu est très joli.

photo 86

Un véritable lit, de plus de deux mètres de long et de 77 cm de largeur, est préparé, en 1L. Sur le siège, en position allongée, est disposé un sur-matelas Sofitel MyBed, une couette épaisse et un oreiller.

photo 82photo 85photo 90

Focus sur les détails.

photo 83photo 84

Un séparateur permet de renforcer l’intimité de ce siège et de ce lit, indépendamment du rideau qui sera, lui, tiré pour la nuit.

photo 95

Je prends mon thé en 1A avant de me reposer dans le lit préparé.

photo 88

Thé Fauchon à la menthe et chocolats Michel Cluizel.

photo 97photo 98

Suite 1L optimisée pour la nuit.

photo 99photo 100photo 101

Comme pour un grand nombre de vol reliant Singapour et Paris, les turbulences sont importantes et il deviendra assez difficile de dormir. Je me réveille une première fois au dessus de l’Afghanistan.

photo 102photo 103photo 104

Après un repos de quatre heures, la nuit s’achève, non sans regret, au dessus de l’Azerbaïdjan.

photo 105

Je regagne mon siège initial afin de travailler avant le service du petit déjeuner.

photo 109photo 107

Le menu du petit-déjeuner.

photo 108

La table est de nouveau dressée.

photo 110

Mélange de jus de fruits sur proposition de mon hôtesse, salade de fruits frais, yaourt au fruit, viennoiseries …

photo 111

Thé à la menthe Fauchon.

photo 116

Le service du plat chaud se fait à la cassolette. Mon hôtesse, de retour, me proposera les deux plats chauds.

Le plat salé.
Omelette aux champignon, saucisse d’agneau, chutney de tomate, pomme de terre à la lyonnaise et épinards sautés.



Ce premier plat est très bon et l’omelette parfaitement exécutée. Très copieux, je ne suis pas parvenu à finir, préférant goûter au plat sucré.

Le plat sucré.
Pancake à la ricotta, compote de fraises, sauce vanille.

photo 117photo 118

Cette seconde prestation est de qualité.

Nous approchons de Paris, aéroport Charles de Gaulle. Il est l’heure de retirer le pyjama fourni aux passagers La Première et regagner une tenue plus formelle. Les Boeing de la Compagnie ne disposent pas d’un vestiaire contrairement au Airbus A380. Il convient de se changer dans les toilettes.

photo 119photo 120

Oshibori.

photo 128

La cabine est préparée pour l’atterrissage.

photo 129

Fonctionnement des hublots automatiques en cabine La Première.

photo 132photo 131

Nous amorçons notre descente sur Paris.

photo 134photo 135photo 138

Avec une demie-heure d’avance sur l’horaire initial, le jour ne s’est pas encore levé en France.

photo 139photo 140

En porte, mon hôtesse accompagnée de la chef de cabine principale, prendront congé, non sans de très chaleureuses salutations. L’assistance au sol à l’aéroport de Paris CDG prend la relève de l’équipage afin d’escorter le passager jusqu’à l’extérieur de l’aéroport. Je quitte l’appareil sous escorte, en berline allemande, BMW Série 7.

imagephoto cran 2015-04-16 a? 16.29.45


Afficher la suite

Verdict

Air France

9.0/10
Cabine10.0
Equipage9.5
Divertissements10.0
Restauration6.5

Jet Quay's Lounge - CIP

2.1/10
Confort1.5
Restauration1.5
Divertissements2.5
Services3.0

Singapore - SIN

9.0/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services8.5
Propreté10.0

Paris - CDG

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Il n’est plus possible aujourd’hui de remettre en question la qualité du produit La Première Air France.

Avec cette nouvelle cabine First, luxueuse, élégante et raffinée, la Compagnie nationale dispose d’une solide offre permettant de concurrencer les meilleures compagnies. En outre, avec un fort produit au sol, Air France se positionne à un très haut niveau.

Avec un équipage comme celui-ci, le produit est sans nul doute sublimé. Je sanctionne néanmoins très légèrement les manques de régularité dans les prestations de la PNC d'astreinte.

Il ne faut cependant pas perdre de vue les déceptions, récurrentes. Avec un équipage parfois bougon, sur le vol aller, ou un chargement négligé, sur le retour, c’est l’image du produit que se fait le client qui risque d’en pâtir. Je sanctionne bien entendu très fortement la compagnie pour l'absence de chargement des boissons premium La Première sur ce vol.

Au prix du voyage, c’est des étoiles plein les yeux que le passager doit avoir et non des déceptions.

À bientôt.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 71 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

  • Comment 134140 by
    AFornotAF 410 Commentaires

    OUH la la, ça fait envie.
    Je ne comprend pas le concept des nounours au lounge.
    La non livraison des liquides à SIN me rappelle le vol retour de la rencontre de LIS.
    Pour le reste, je note qu'on frôle la perfection.
    Merci pour le partage.

  • Comment 134142 by
    Mathieu 2093 Commentaires

    Merci Julien pour ce très beau FR.
    Quelle qualité de service, c'est exceptionnel !
    Le catering est quand même super alléchant et la vaisselle vraiment magnifique.
    Un équipage au top, que demander de plus ?
    A bientôt,

  • Comment 134146 by
    LMCM 60 Commentaires

    Merci Julien pour ce FR.. Cette Première AF se distingue vraiment des autres compagnies du Golfe...
    Je suis entièrement d'accord avec ton commentaire sur le Salon Jet Quay qui se veut très élitiste par soin terminal séparé mais dont le catering une fois à l’intérieur est très sommaire.... D'ailleurs, tu te rends directement à ce terminal avec un billet Première ou tu dois commencer par le terminal classique pour la dépose bagages?
    La suite AF (surtout en étant seul) ressemble beaucoup à un avion privé.. en plus grand. Le service semble à la hauteur et c'est un point plus qu'important pour moi.
    Je fais un PAR-JKT à la fin du mois, j'aurais donc l'occasion de faire un nouvel FR de cette Première.
    Merci encore pour ce partage.

  • Comment 134147 by
    Cclem31 6 Commentaires

    Merci pour ce FR magnifique !
    Vous m'avez fait baver devant mon ordinateur !
    Malheureusement il reste toujours quelques détails à soigner qui écornent l'image de marque d'Air France...

  • Comment 134155 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    belle prestation... heureusement. Très beau fr.

  • Comment 134164 by
    laverdure 200 Commentaires

    bonjour, et merci pour ce magnifique FR, qui fait tres envie !!!
    au prix du voyage dites vous
    à quel niveau sommes nous ? une Lada neuve,où une Twingo neuve ?

  • Comment 134166 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8172 Commentaires

    Merci de ce FR !
    En ce qui concerne la cabine il n'y a vraiment rien à redire et je vais me répéter mais j'aime énormément : c'est élégant, raffiné pas too much et assure un niveau d'intimité optimum quand le rideau est fermé.
    Le lit semble extrêmement confortable !
    Coté PNC : un équipage à la hauteur qui sait apporter la touche chaleureuse qui fait un bon service ca c'est la première.
    Coté catering c'est bien , mais pour le coup, en tant que compagnie française AF se devrait de proposer mieux. La gastronomie française est suffisamment large pour proposer des produits plus rares et des recettes plus originales ou traditionnelles. Je pense au homard thermidor proposé sur une autre compagnie par exemple ! Les erreurs de chargement ne devraient pas arriver en P ! Du coup je suis ta note sans problème.
    Double plat pour le diner + petit déjeuner avec sucré ET salé ! je préfère ne pas compter les calories ! ;-)

  • Comment 134169 by
    FLY380 76 Commentaires

    Merci pour ce FR,
    Je trouve la nouvelle première vraiment très agréable !

    A bientôt

  • Comment 134172 by
    02022001 SILVER 4363 Commentaires

    Très bon FR, merci !

  • Comment 134189 by
    indianocean GOLD 6818 Commentaires

    Attention et intention tout à fait louables mais complètement ratées de la part d'Air France que d'accueillir et faire attendre ses passagers Première au JetQuay. Je suis plus déçu par Singapour que par la compagnie nationale française.

    Photos de la cabine toujours aussi magnifiques. C'est pur et raffiné.
    Mais on retombe inévitablement sur les points faibles de la compagnie comme le chargement de l'offre liquide Première, la boîte en carton en apéritif et une présentation plus que moyenne des plats

    Le caviar n’est disponible qu’au départ de Paris--> en es-tu sûr?

    Il me semble que le pyjama bleu soit de taille XL. Je me trompe?

    Personnellement, j'aurais profité de l'espace dans chaque suite et des rideaux pour me changer dans l'une d'entre elles plutôt que d'utiliser les vestiaires. J'ai d'ailleurs cru comprendre que les rideaux offrent un très très haut degré d'intimité.

    Merci pour ce beau FR Julien.

  • Comment 134190 by
    Scarpia 54 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce très beau reportage,

    Bonne remise à niveau d'AF sur une ligne où la concurrence ne pardonne pas (SQ Suites).

    La cabine est aérée et les tons reposants, avec au surcroît le privilège de voyager seul. Une véritable atmosphère de jet privé s'en dégage, surtout quand le personnel est aux petits soins (pas des Singapore girls certes :) ).

    L'heure du dîner (3h passées SGT) semble tardive a priori, mais peut se comprendre pour qui souhaite se remettre sur son fuseau d'origine.
    Pourtant, vu la nullité de l'offre au salon, c'est avec l'estomac dans les talons que l'on doit passer la soirée. Et je comprends alors mieux les deux plats chauds :)

    Du coté des vins, c'est très pauvre, surtout quand on oublie de charger la moitié de la carte... Pas très sérieux.
    Et quelle erreur de servir un vin qui a eu largement le temps de s'éventer (j'ose espérer qu'il n'était pas ouvert depuis le CDG-SIN...). Sur ce sujet, la carte SQ est bien plus fournie.

    J'avais failli tester le produit en décembre dernier, en profitant des tarifs agressifs au départ de Tunis (moins de 3 000EUR l'AR), et je m'étais finalement rabattu sur SQ.
    Mais clairement, la nouvelle P (et son salon démoniaque) font partie des choses à tester pour 2015-2016.

    Merci encore et à bientôt !
    R

    • Comment 314142 by
      Bernardpf59 77 Commentaires

      En Premiere le service se fait à la convenance du passager et c est donc l'auteur du FR qui a, comme il l ecrit, choisi de differer le diner a 3h apres le depart et a priori il a assume son choix. si vous aviez ete a sa place vous auriez pu demander a diner des le debut du vol.

  • Comment 134194 by
    Bernardpf59 77 Commentaires

    Merci de ce FR qui nous fait monter au ciel au sens propre comme au sens figuré. cette cabine est vraiment elegante et je ne comprends pas les pisse vinaigre qui sur Air Journal notamment se gaussent du rideau de douche. pour moi cette cabine c est du 10/10. evidemment quand on y est seul ce qui m est arrivé sur un CDG/NRT le sentiment de provilege est encore accentué surtout si les PNC sont au top.
    la bouteille de vin entamée ne me gene pas outre mesure si comme on peut le penser elle a ete ouvertepour la classe affaires qui a dine avant vous puisque vous avez demandé un service decalé si je comprends bien. le chargement raté des boissons est plus genant, bien que personnellement je ne consomme pas de boissons alcoolisées car il revele un manque de rigueur des operationnels ou du traitement d une check list. encore que on est dans l aerien et peut etre a un moment de la chaine un imperatif de securité a pu empecher le chargement, mais le doute demeure.
    excellent produit tout de meme, que vous presentez avec un grand renfort de photos et de details ce qui represente un travail que j apprecie beaucoup.

  • Comment 134211 by
    AxelAtwin 161 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    J'aime vraiment beaucoup le design de cette cabine, élégant, propre, et surtout, pas bling-bling comme le ferait Emirates. Cela ressemble du coup beaucoup plus à une première classe luxueuse et raffinée :)

    Dommage pour le problème de chargement et le salon vraiment pas à la hauteur

    A bientôt !

  • Comment 134216 by
    Jacklamitr 2008 Commentaires

    Bonjour Julien,

    La nouvelle cabine est tout simplement splendide, raffinée, épurée. AF peut en être très fière.

    De plus, voyager seul et disposer de la cabine entière doit être très agréable.

    Le confort d'un MyBed à 10'000m ... Génial !

    L'équipage était aux petits soins pour vous (sympa le dressage de la table de nuit).

    Le non chargement des vins blancs et champagne est pénalisant pour La Première et ne devrait pas se produire. Avez-vous écrit une petite lettre à AF ?

    2 entrées + 2 plats + fromage + dessert au souper, 2 plats chauds au petit déjeuner ... quel appétit ! ;)

    Merci pour ce beau FR qui envoie du rêve et à bientôt pour le vol aller.

    Mme Jack

  • Comment 134267 by
    fatahiti 157 Commentaires

    Merci pour ce très beau rapport . Ce nouveau produit semble superbe à bord , c'est ce qui manquait à AF pour être en adéquation avec le salon très haut de gamme de CDG . Il ne faudrait pas qu' AF rabaisse le niveau selon l'escale comme vous en avez fait la mauvaise expérience . J'espère que la Cie aura eu un geste commercial conséquent pour se faire pardonner . Je partage l'opinion de Mr SkyteamCHC au niveau de la gastronomie française qui pourrait être un peu plus éblouissante avec un peu plus de mise en scène . Le Caviar devrait revenir aussi sur toutes les escales . Luxe et générosité devraient être encore plus présents , en ayant à l'esprit en donner plus au passager par rapport au prix élevé payé .

  • Comment 134290 by
    Pistike 125 Commentaires

    Merci pour ce beau report.
    Je partage certaines remarques ci-dessus (et d'autres moins...) : oui la cabine est belle et agréable surtout lorsque l'on est le seul PAX à l'occuper ! Je déteste ce rideau et encore plus pour les places centrales sans hublot. Sinon, une honte pour une first : ne pas avoir une partie du liquide à bord, servir une bouteille à 80€ vide aux 9/10ème, quelle mesquinerie, ils n'ont vraiment pas honte .... On parle ici d'un billet vendu aux environs de 4400€ le trajet tout de même ....
    Par contre, le solide mériterait d'être amélioré, cela fait business, pas first. Comme je l'ai lu, la France est le pays de la gastronomie, pourquoi ne pas faire partager cette richesse à bord ?
    Conclusion, il y a encore du boulot.

  • Comment 134497 by
    pititom GOLD 10661 Commentaires

    Merci pour ce FR complet et plein de belles photos :)

    Est-ce Changi qui est efficace ou le protocole qui est différent à cette escale comme tu sembles le dire ? Dommage que le lounge ne suive pas (mais je doute qu'à aucune escale on puisse trouver ce que AF s'est donné de faire à CDG).
    L'absence du chargement des vins P est dommageable. Cela pêche par leur absence, mais aussi par un aveu que les chargements ne sont pas vérifiés correctement, même en P !

    La cabine est vraiment très jolie. Peut être (juste une impression en photo) un écran plus grand aurait-il été approprié vu le pitch ?

    La carte est intéressante. Néanmoins, une frisée n'a rien à faire dans une assiette P. Pourquoi pas des pissenlits :) ? Pour le plat, c'est plutôt la cassolette du risotto qui fait très plat de réchauffage (elle est pourtant très jolie !) par rapport au service en cloche (un bon point !).
    Un peu comme ce beurre en barquette alu (ou plus tard le pot de yahourt).

    Je te trouve complaisant : compenser les fonds de bouteille de la J par le dressage d'une table ne me semble pas suffisant !

    Pouvoir profiter d'un second siège est un bon point confort. Bon, après c'est personnel, mais la literie Sofitel, j'aurais plutôt tendance à l'éviter ^^

    L'ensemble du produit est non seulement très agréable, mais en plus AF imprime une marche claire entre ce produit et l'ancien, et aussi avec la J (il ne faudrait pas vampiriser...). Par contre, ceci dit, je suis ébahi de la conclusion : Il n’est plus possible aujourd’hui de remettre en question la qualité du produit : je suis désolé, mais quand on a un salon J, un chargement absent et non vérifié, des fonds de bouteille de 3 jours et une barquette en alu pour le beurre, SI, on peut remettre en question la qualité du produit.

    Pareillement, il y a de quoi concurrencer (et battre...) les autres majors européennes, mais pas les meilleures compagnies (à moins de préférer le Drappier au S de Salon, bien sûr).

    Encore merci :)

  • Comment 134505 by
    Bargi62 GOLD 3156 Commentaires

    Merci pour ce FR:
    Cette cabine me semble vraiment très agréable surtout dans cette condition de vol:seul.
    Le catering me semble correct sans être sublissime
    A ce niveau l'absence de chargement des vins de la carte P est une grosse lacune et justifie la sanction dans la note!

Connectez-vous pour poster un commentaire.