Avis du vol Air France Paris Los Angeles en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF074
Classe Affaires
Siege 6G
Temps de vol 11:30
Décollage 07 Jan 11, 16:30
Arrivée à 07 Jan 11, 19:00
AF   #40 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3991 avis
anthonytahiti
Publié le 7 janvier 2012

Vol retour TLS – CDG – LAX – PPT du précédent FR où je n’avais présenté que le tronçon PPT – LAX (CLIQUEZ-ICI

Cette fois ci encore je ne présenterai qu’un seul tronçon faute de photo pour les autres, il s’agit de CDG – LAX

Avant de commencer, quelques photos de spotting à l’aéroport de Toulouse au roulage, pas grande activité à ce moment là



Mais vision sur la partie Airbus de l’aéroport avec un Béluga (A300-600ST)

photo FR9 CDG LAX (4)

Et les avions en cours de finition et de test, sous un ciel chargé et une luminosité surprenante à 13h

photo FR9 CDG LAX (5)

Le vol en A321 vers CDG nous fait survoler Toulouse

photo FR9 CDG LAX (6)

Puis apercevoir la chaîne des Pyrénées malgré l’épaisse couche nuageuse et une luminosité vraiment faible ce jour là.

photo FR9 CDG LAX (7)

A l’arrivée à Roissy, je croise une vieille connaissance

photo FR9 CDG LAX (8)

Et une autre que tout le monde connaît mais que je n’ai pas eu la joie de connaître personnellement (tiens ce serait sympa si quelqu’un avait un vol en concorde dans ses archives)

photo FR9 CDG LAX (9)

Bref, on en arrive au CDG – LAX qui nous intéresse. L’A321 est arrivé au 2D, il nous faut marcher un peu plus que prévu pour nous rendre au 2E (la jetée et non le S3, désormais appelé portes K). On a un peu de temps pour aller au salon (pas de photo) alors on y va. Je donne nos cartes d’embarquement en Premium Economy éditées à Toulouse et la personne à l’accueil nous annonce que nos places ont changées, nous voilà au rang 6, donc surclassés en Business.

C’est une grande première : premier surclassement, premier vol en Business !
Et le fiston qui n’en est qu’à son deuxième voyage en avion va déjà goûter au confort de la biz, à 3 mois. Dire que moi j’aurai attendu plus de 30 ans…

L’embarquement est annoncé en retard à notre arrivée devant la porte. Mon nom est affiché sur un écran m’invitant à me présenter au guichet. Là gros soucis, on m’annonce que mon ESTA n’est pas valide (le même que celui qui m’a permis de transiter à LAX 3 semaines auparavant). J’explique que ce n’est pas possible, je montre l’impression papier de mon ESTA accordé… rien n’y fait, je ne peux pas embarquer ! Premier surclassement et je ne vais même pas pouvoir en profiter ! Le ton commence à monter, on me dit qu’il va falloir débarquer mes bagages, le personnel au sol essaie d’appeler l’US marshal pour savoir que faire…

Heureusement je prends le joker coup de fil à un ami qui est justement à CDG ce jour là. Problème identifié en 30 secondes, erreur de saisie de mon numéro de passeport dans le dossier AF ! (pas de ma faute, billet acheté en agence à Papeete). Cela n’avait pas posé soucis à l’aller, et au retour une fois la correction faite, c’est bon, je peux embarquer avec toute la famille.

Une fois à bord, le CDB nous annonce un nouveau retard à cause de l’attente d’un dernier container de bagages, suivi plus tard par l’annonce d’un nouveau retard à cause de la vérification d’un autre container de bagages déjà embarqué. Un bon point pour ce CDB qui tient régulièrement ses passagers au courant de la situation. Le décollage se fera finalement avec plus d’une heure de retard.

Allez, on peut passer aux photos, l’avion est F-GSQE, équipé en NEV2 je crois bien.

photo FR9 CDG LAX (10)

Ouah, c’est la première fois que je n’arrive pas à toucher la cloison devant avec mes pieds !

photo FR9 CDG LAX (11)

La commande du siège, qui rendra l’âme en cours de vol (siège bloqué allongé) m’obligeant à changer de place en attendant que le PNC qui sait comment réparer soit de nouveau de service

photo FR9 CDG LAX (12)

On au rang 6 devant un emplacement nacelle, première rangée de la seconde cabine Affaires. Le fiston ne se sent pas tout seul sur ce vol.

photo FR9 CDG LAX (13)

Quelques mots sur le siège : il y a vraiment un monde de différence avec la Premium Eco, et même s’il n’est pas full flat, je me suis bien accommodé de l’effet toboggan (c’est mieux que dormir à moitié assis sur un siège dur !). Une bonne expérience sur ce plan là pour mon premier vol en Business. C’est vrai que je manque de référence, et ce siège est loin d’être ce qui se fait de mieux.

Coté repas maintenant :

photo FR9 CDG LAX (14)

Amuse bouche

photo FR9 CDG LAX (16)

L’entrée « timbale de canard et navets doux, crevettes sautées à l’orange et au gingembre » est bien préparée et bonne à mon goût

photo FR9 CDG LAX (17)

Et mon choix de plat chaud se porte sur le confit de canard que je trouve lui aussi bon (sans être exceptionnel)

photo FR9 CDG LAX (18)

Carte des vins

photo FR9 CDG LAX (15)

Je conseille le Chablis à madame (agréable mais je préfère les chablis de ma cave de Raveneau ou Dauvissat) et je prend le Saint Joseph (là aussi plaisant, sans être au niveau de la bouteille de Jean Louis Chave que j’avais ouvert 2 jours auparavant). Je ne prends pas les Ormes de Pez que j’apprécie bien habituellement car c’est le millésime 2007 qui est servi sur ce vol.

Le chariot des desserts

photo FR9 CDG LAX (19)

Je choisis le trio (bien mais sans plus) et la PNC me demande si je veux autre chose, je prends en plus le sorbet aux spéculos (très bon).

photo FR9 CDG LAX (20)

Un petit mot sur les PNC, beaucoup plus présents qu’en éco et toujours attentionné pour la bonne installation du bébé. Arrangeants au moment du dîner puisque bébé décide de manger au même moment, je donne le biberon pendant que madame dîne, et je suis servi lors du retour vers le galley après le reste de la cabine, toujours avec le sourire.

Après avoir bien mangé, un petit somme

photo FR9 CDG LAX (23)

En fin de vol, 2° service repas

photo FR9 CDG LAX (21)

Celui ci est moins raffiné, le tout est servi en un plateau. Je choisis les gnocchis que je trouve bons.

photo FR9 CDG LAX (22)

Une partie du retard est rattrapé à l’arrivée à LAX (30 minutes de mémoire) mais le transit est une nouvelle fois un calvaire.
Pour la petite histoire, nous ne pouvons pas profiter de notre place pour sortir dans les tout premiers de l’avion, bébé décide de remplir sa couche à l’atterrissage, ce qui nous oblige à un dernier passage dans les toilettes de l’avion pour le changer dès que l’avion est au contact et nous sortons dans les derniers. Faites des gosses !

Pour terminer, le dernier vol LAX – PPT a été très éprouvant, à cause de la fatigue accumulée et c’est dur de revenir en arrière après la classe Affaires !
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.6/10
Cabine8.5
Equipage9.5
Divertissements7.5
Restauration9.0

Paris - CDG

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Los Angeles - LAX

2.2/10
Fluidité0.0
Accès1.0
Services2.0
Propreté6.0

Conclusion

Compagnie Air France
Confort : première expérience business pour nous. Aucun élément de comparaison par rapport aux autres compagnies donc pour dire si AF est meilleure ou pire que les autres, mais simplement de ma part une comparaison Affaires/Premium Voyageur. Même en NEV2 qui est pourtant beaucoup critiquée pour son effet toboggan, la position allongée est fort appréciable, ça change le voyage, j'ai bien apprécié.
Equipage : PNC très sympas et très serviables. J'ai discuté dans le galley avec l'une d'elle qui était ravie de savoir que c'était ma première expérience sur un surclassement, et que j'appréciais beaucoup.
Catering : j’ai trouvé la nourriture tout à fait correcte et même plus. La meilleur moyen de m'en convaincre : ma compagne qui est pourtant très difficile a trouvé les repas bon voire très bon, ce qui est quelque chose d’exceptionnel dans un avion pour elle.
Divertissement : entre le bébé et une période de sommeil, on a pas beaucoup pu profiter de l’IFE
Ponctualité : du retard, mais bien géré par le CDB, c'est appréciable

Aéroport CDG
Transit entre les terminaux un peu long à cause d’une arrivée au 2D au lieu du 2F
L’architecture de la jetée (Portes K) me plait bien.
Cette fois ci le passage à CDG s’est bien passé

Aéroport LAX Terminal 2
Ce terminal est moche, la procédure de transit à l’américaine (immigration, douanes, puis contrôle de sécurité, tout ça juste pour accéder à la salle d’embarquement) est pénible.
Ce jour là en plus il y avait un monde fou rendant le transit encore plus pénible que d’habitude, surtout avec un bébé à porter.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Los Angeles (LAX)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 65 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Los Angeles (LAX).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

  • Comment 13571 by
    alexandre54 474 Commentaires

    Merci pour ce flight report de très bonne qualité. Quelle chance d\'avoir été surclassé.

  • Comment 13572 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7647 Commentaires

    Merci beaucoup pour ton FR : en général le trio de dessert est bon mais celui ci a en effet l air moyen . heureusement les glaces et sorbets sont toujours délicieux !

  • Comment 13575 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Cool le surclassement sur un vol aussi long et avant d\'enchaîner un autre long vol.
    Comment était le pain servi lors du repas ?
    Il me semble que l\'immigration à LAX est la plupart du temps pénible.

  • Comment 13577 by
    anthonytahiti AUTEUR 1575 Commentaires

    Pas de souvenir particulier du pain, mais il n\'était pas chaud si c\'est ça la question.
    Cette fois là, la file d\'attente pour l\'immigration commençait dès la passerelle !

  • Comment 13580 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    Oui c\'était bien la question du pain chaud, j\'avoue que je ne me souviens pas d\'une autre compagnie n\'offrant pas de pains chauds.

  • Comment 13584 by
    RAPHIMARC 444 Commentaires

    Merci pour ce FR et surprenant le surclassement pour 3 personnes, mais je crois que vous avez écrit dans un autre FR que Mme était FB Gold. J\'ai très rarement vu des nacelles en J, mais alors là 2 d\'un coup, c\'est exceptionnel. Oui, les sorbets sont en général très bon, en rentrant de EZE il y en a toujours un au dulce de leche (ça s\'est pour saraoutou :-))

  • Comment 13589 by
    airfrance72 1015 Commentaires

    Merci pour ce FR!

  • Comment 13592 by
    A380B77W 4348 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR ! Quel plaisir de voyagé avec bébé...(ironie) XDD...j\'adore le com de saraoutou !! PTDR !!
    Dommage pour le siège coincé...mais bonnes prestations quand même =))

  • Comment 13599 by
    verco91 162 Commentaires

    Merci pour ce joli flight report très orienté gastronomie.
    je ne pensais pas qu\'un surclassement avec un jeune enfant était possible avec le risque potentiel de déranger les autres passagers payant \plein pot\

  • Comment 13602 by
    Flysim 529 Commentaires

    Bon TR !
    Merci pour la photo du chariot J !

  • Comment 13677 by
    aérogusz 332 Commentaires

    Oui, Ouréa, l\'ESTA est vérifié lors de l\'embarquement pour les passagers en correspondance. En fait, à chaque fois qu\'une manipulation a lieu sur l\'écran des données douanières, le système négocie avec les autorités US. Si la mention \ESTA required\ ou \data required\ apparaît, c\'est un message bloquant, le passager ne peux pas être embarqué, mais uniquement sur le vol pour les US, pas sur son vol à destination de CDG. Ce type de message ne bloque pas les passagers en correspondance à CDG. Dans le cas d\'Anthony, embarquant à TLS, il n\'y a pas eu d\'alerte à TLS. Le cas de son ESTA non-conforme est repéré et traité à CDG (dans le cas présent, un chiffre en trop dans les données en machine). Ca évite de bloquer à TLS et faire rater à quelqu\'un son vol CDG-USA pour une broutille. Une donnée à changer, et hop, ESTA OK. Quant au passager qui n\'a pas fait d\'ESTA, si le timing d\'embarquement le permet, il le fait en porte d\'embarquement (ça prend 5min montre en main, on a des postes habilités pour). Si en revanche on est en fin d\'embarquement et qu\'on estime que le temps de faire l\'ESTA est préjudiciable à la ponctualité du vol, le client est débarqué et réacheminé sur un autre vol.

  • Comment 13686 by
    marathon GOLD 9489 Commentaires

    @aérogusz
    Merci pour ces explications. Mais si AF vérifiait l\'ESTA à TLS et avertissait le PAX dès son arrivée à CDG qu\'il y a un problème (alors que c\'est peut-être une broutille et qu\'on a tout le temps de corriger le tir), au lieu d\'attendre qu\'il se présente à l\'embarquement et que ce soit trop tard, ce serait mieux non ? Surtout pour les PAX à haute contribution qui restent longtemps au salon et se présente à l\'embarquement au dernier moment. Cette procédure est incompréhensible, c\'est vraiment se supprimer une boucle de rattrapage en mécontentant un PAX qui n\'y est pour rien, et qui ne se doute de rien. Un très mauvais point pour AF.

  • Comment 13805 by
    02022001 SILVER 4392 Commentaires

    merci pour ce FR
    la classe affaires, c\'est quand même une toute autre histoire

  • Comment 13861 by
    Leadership TEAM GOLD 4317 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Je ne trouve pas cela une bonne idée qu\'AF surclasse des bébés ou enfants en J pour des raisons évidente de calme...
    Il y a un gros problème sur le trio, votre sablé citron meringué est loupé et le troisième dessert et absent et remplacé au dernier moment par deux gâteaux à l\'amende en urgence!

  • Comment 14358 by
    nicoco95 588 Commentaires

    Merci pour ce FR

  • Comment 17738 by
    aérogusz 332 Commentaires

    Je reprend sur ces histoires d\'ESTA.
    Tous les passagers dont l\'ESTA n\'est pas conformes ont leur nom affiché sur les écrans en salle d\'embarquement, les invitant à contacter le personnel AF. Environ une heure avant le départ, des annonces nominatives sont faites pour ces passagers. Si ils sont Elite+ ou en Affaires, le salon est contacté pour régler le problème. ALors bien sur, il y a des loupés.
    ALTEA étant le futur DCS, nous ne savons pas à l\'heure actuelle si des alertes seront implémentées en escale afin de fluidifier la résolution de ces irritants.
    Je finirai par ce simple rappel, copié/collé du site ESTA : \Tous les passagers souhaitant être admis aux Etats-Unis dans le cadre du Programme d'exemption de visa sont tenus d'obtenir une autorisation de voyage électronique au moyen de ce système avant de pouvoir embarquer\.
    Donc on ne fait pas une demande d\'ESTA initiale une heure avant le départ :-)

  • Comment 13716 by
    aérogusz 332 Commentaires

    hop hop hop ! ne nous emballons pas ! des mesures existent, je develloperai plus tard quand j\'aurais accès à un ordinateur.

  • Comment 18019 by
    marathon GOLD 9489 Commentaires

    @aérogusz
    Merci pour ces précisions factuelles, comme d\'habitude :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.