Avis du vol Air France Paris Lisbon en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1024
Classe Economique
Siege 10A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:30
Décollage 01 Aoû 15, 09:40
Arrivée à 01 Aoû 15, 11:10
AF   #23 sur 75 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5479 avis
marathon
Par GOLD 2569
Publié le 23 août 2015
Après dix ans de vacances estivales dans des pays faciles (Chine, Japon, Taïwan, Indonésie…), Mme a souhaité sortir de la routine et partir dans un pays particulièrement exotique : le Portugal. J’ai obtenu de commencer par un week-end en groupe à Lisbonne en décembre, avec la garantie rassurante d’un voyagiste sérieux : Flight Report :)

Tout s’étant bien passé, je n’avais plus aucune excuse pour repousser une année de plus ce projet particulièrement aventureux. Et c’est ainsi qu’apparaît ce routing d’une créativité sans bornes :

AF1024 (CDG – LIS) : A319, siège 10A (vous êtes ici)
AF1225 (LIS – CDG) : A319, siège 10A à lire là

Ce grand saut dans l’inconnu commence par un trajet en RER-B, évidemment omnibus comme le diagramme de ligne l’indique, avec un tableau indiquant le terminal pour chaque compagnie aérienne à gauche.

photo IMG_2567a

Le RER-B est un peu plus pimpant une fois sorti à l’air libre au-delà de Gare du Nord, quand il y a un grand soleil.

photo IMG_2569a

Ayant un souvenir mitigé de la fiabilité du RER-B, j’avais ajouté une demi-heure de marge aux dépends du sommeil de Mme, mais cette fois-ci, le parcours se fait sans incident jusqu’à CDG, et au désormais bien connu FIDS de sa gare.

photo IMG_2570a

Je n’avais pas eu le temps de trouver un meilleur point de vue sur le FIDS qu’une employée s’approchait de moi pour me demander si j’avais besoin d’aide. Elle est allée ensuite faire son devoir auprès d’une voyageuse isolée et manifestement désemparée, mais c’était Mme Marathon, qui savait, résignée, qu’un passage dans un aéroport est une longue épreuve d’attente avec les bagages pendant que son époux constitue sa photothèque pour le FR à venir.

photo IMG_2572a2

Donc voici le FIDS, avec le vol identifié par une méthode dont la licence d’utilisation risque de m'être facturée une fortune par PAT62.

photo IMG_2571a

Un A318 aperçu sur le trajet vers le terminal 2F

photo IMG_2573a

Quand on se présente à CDG le matin du premier samedi d’aout, on comprend l’intérêt de l’accès n°1, auquel nous n’avons plus accès. (Je ne vous identifie pas mon vol sur le FIDS, car je n’ai pas les moyens de payer deux licences d’utilisation à PAT62).

photo IMG_2575a

Car pour le menu fretin, qui début aout se déplace comme les sardines en bancs énormes avant d'être tassées dans des boites métalliques, la queue pour déposer ses bagages ressemblait à cela. Mme n’avait plus la moindre objection au sujet de la demi-heure de sommeil dont je l’avais privée.

photo IMG_2577a2

D’autant qu’elle allait attendre assise pendant que je gérais le problème (il faut être fair-play, en échange des abandons pour cause de FR à illustrer, c'était à moi de faire la queue).

Obtenir les BP a été assez rapide, car la borne n’a eu aucune difficulté à me reconnaitre.

photo IMG_2578a

En revanche, la queue était ce qu’elle était : vingt minutes pour arriver à ce portique, censé marquer l’entrée au dépose bagages.

photo IMG_2581a

Encore trois minutes pour arriver ici

photo IMG_2582a

Et trente minutes tout rond s’étaient écoulées depuis mon entrée dans la queue, ce qui était moins catastrophique que je ne le craignais, vu l’embouteillage dans le hall. Deux comptoirs de dépose automatique des bagages hors service sur douze à cet endroit, cela n’arrangeait pas les affaires.

photo IMG_2583a

Quand je suis ressorti, la queue s’était encore allongée

photo IMG_2585a

Mieux valait être zen et heureux dans ces circonstances, et d’ailleurs cela semblait être le cas de tous les PAX qui attendaient sans faire d’esclandre.

photo IMG_2586a

La dépose des bagages ayant régulé le flux en amont, l’attente était faible au PIF.

photo IMG_2587a

Un besoin pressant de Mme m’a permis de découvrir que quand la porte d’embarquement est à l’extrémité de l’une des jetées du 2F, passer par le niveau inférieur où se trouvent les sanitaires gagne du temps, car les jetées, tout comme le hall, n’ont pas été dimensionnées pour un jour d’affluence.

photo IMG_2588a

Un peu de spotting (avec les bagages à main, pour cause d’arrêt technique de Mme), depuis l’extrémité de la jetée

photo IMG_2593a

Un 738 schtroumpf devant un A321 AF

photo IMG_2589a

Un A319 AF

photo IMG_2590a

Chargement des bagages dans notre A319, pendant que passe derrière un A321

photo IMG_2592a

Un 767 DL rentre au bercail

photo IMG_2594a

Arrivée d’un Jumbolino Cityjet

photo IMG_2596a

Livrée spéciale pour cet A320 Air Malta

photo IMG_2599a

Les présentoirs de presse en libre-service étaient largement approvisionnés

photo IMG_2597a

… suffisamment pour que Mme prenne quasiment le même échantillonnage que moi de l’autre côté, là où je suis allé restituer les doublons (un peu de civisme, quand même !).

photo IMG_2598a

Début de l’embarquement, avec respect des priorités, mais il n’y a pas beaucoup de PAX prioritaires.

L’employée à la porte demande à Mme si elle parle français, puis une question inintelligible à laquelle Mme (habituée à des questions inintelligibles dans les aéroports chinois) répond « oui », sachant qu’en général, c’est la réponse qui génère le moins de problèmes dans les aéroports chinois, et par extension aussi dans les aéroports français.

Deux ou trois PAX plus tard, c’est à mon tour, et la même employée décidément attachée à nos compétences linguistiques me demande aussi si je parle français, puis si j’ai un BP valide, ou quelque chose d’approchant, ce à quoi, habitué des aéroports plus chinois que français, je réponds d’un hochement de tête standard qui permet à l’interlocuteur de choisir la réponse qui lui convient.

photo IMG_2601a

F-GRHX n’est pas tout jeune : il a été mis en service le 26 juin 2001 (mais comme pour votre serviteur, mis en service largement avant, l’âge de la retraite est encore très loin de sonner).

photo IMG_2602a

Je rejoins Mme dans la passerelle vitrée…

photo IMG_2603a

… et une fois m’avoir laissé immortaliser un autre A319 à la porte voisine (il y a des priorités pour un FRiste), Mme me raconte son anecdote et constate que j’ai eu la même. Cela l’intrigue, et comme ça bouchonne à l’entrée dans l’avion, elle demande à la PNC qui accueille les Pax en quoi un BP pourrait ne pas être valide. La PNC à son tour est intriguée, demande nos BP, et a l’éclair de génie : l’employée avait demandé si NOUS étions valides, et non pas nos BP, car nos places au rang 10 étaient à une issue de secours !

J’ai de bonnes raisons de penser que je suis valide, mais je ne suis pas convaincu, au regard de ce test, de comprendre le français, en tout cas celui d’une employée à l’embarquement à CDG.

photo IMG_2605a

Le dernier rang de classe affaire (la principale différence, c’est la têtière rouge)

photo IMG_2606a

Et nos sièges en issue de secours, attribués automatiquement par AF.

photo IMG_2607a

Le rang 10, avant qu’il ne se remplisse

photo IMG_2609a

En général, j’évite ces sièges en raison de ce pictogramme interdisant de conserver son bagage à main, car je n’aime pas me séparer de mon PC et nos jambes n’ont pas besoin de beaucoup de place, mais là, AF ne m’avait pas donné le choix, ni même averti que mon niveau douteux en français pourrait poser un problème.

photo IMG_2612a

Cela nous a donné l’occasion d’avoir le topo standard aux PAX en issue de secours

photo IMG_2608a

Les habitués de FR savent que l’issue de secours bénéficie d’un pitch supérieur

photo IMG_2610a

Dix centimètres de plus qu’aux autres rangs, c’est bien plus que ce dont j’ai besoin.

photo IMG_2611a

Le détail qui tue : le cache-hublot ne s’abaisse pas ; il se monte, en raison de la présence de la poignée d’ouverture de l’issue de secours au-dessus du hublot.

photo IMG_2613a

Pour le reste, c’est un siège AF plutôt ordinaire

photo IMG_2615a

Enfin, pas tout à fait : alors que les PAX des autres rangs bénéficient d’un crochet pour suspendre une veste,

photo IMG_2644a

… les PAX du rang 10 ont un machin qui ne permet pas d’accrocher quoi que ce soit.

photo IMG_2620a

Les garnitures accusent un peu leur âge et/ou un manque de nettoyage, mais ça reste acceptable

photo IMG_2642a

La fiche de sécurité recto-verso

photo IMG_2618aphoto IMG_2619a

Toujours pas de rang 13 chez AF

photo IMG_2617a

L’explication de ce double anneau jaune sur l’aile, qui doit générer un peu de traînée

photo IMG_2623a

… se trouve ici : c’est là qu’on attache la ligne qui va guider les PAX vers l’arrière de l’aile en cas d’évacuation par cette issue de secours.

photo IMG_2622a

Avant d’effectuer une évacuation de secours, il faut avoir eu une démonstration, et la voici, avec le kit de démonstration posé sur la tablette du PAX en 10C.

photo IMG_2628a

Repoussage

photo IMG_2624a

Et décollage imminent piste 26 (L ou R, je ne sais plus).

photo IMG_2631aphoto IMG_2632a

L’avion va contourner Paris par l’ouest, ce qui permet aux PAX aux hublots à gauche de voir le Grand stade

photo IMG_2633a

La boucle de la Seine du côté de Gennevilliers

photo IMG_2635a

Les gratte-ciels du quartier de La Défense

photo IMG_2636aphoto IMG_2640a

La Tour Montparnasse (à gauche) et la Tour Eiffel (au centre), et beaucoup d’autres infrastructures remarquables, pas forcément par leur esthétique.

photo IMG_2637a

La Tour Eiffel

photo IMG_2638a

N’est pas spécialiste des photos air to air qui veut. Cet avion était vraiment trop loin.

photo IMG_2641a

La collation, c’est une boisson

photo IMG_2646a

Et une viennoiserie au choix

photo IMG_2645a

Le choix de Mme, option salée

photo IMG_2647a

Et le mien, option sucrée

photo IMG_2649a

Un coup d’œil au magazine AF, dont l’édition de juillet (périmée depuis quelques heures) a une vision beaucoup plus paradisiaque que celle des bonus de Papoumada.

photo IMG_2652a

Cette page m’a sauté aux yeux. De porcelaines de Kangxi ? Plutôt des porcelaines de l’époque Kangxi, du nom de l’illustre empereur (1654 – 1722). C’est un peu comme le rédacteur parlait de mobilier de Louis XIV, au lieu de mobilier de style Louis XIV : cette coquille ne donne pas l’impression qu’il connait le sujet.

photo IMG_2651a

Des porcelaines de l’époque Kangxi, j’en ai vu beaucoup dans les musées du Portugal qui commerçait beaucoup avec la Chine via sa colonie de Macao, comme par exemple celles-ci au Musée des Arts Antiques de Lisbonne.

photo IMG_8516-18a

J’ai atterri ou décollé dans 37, soit plus de la moitié de ces 72 villes desservies par AF/KL et ses partenaires de Skyteam. Et vous ?

photo IMG_2650a

Première vue du Tage

photo IMG_2655a

… et de la base aérienne d’Alverca, qui abrite une annexe du Musée de l’Air portugais, situé sur la base aérienne de Sintra.

photo IMG_2657a

C’est l’endroit où le Tage débouche dans une très vaste baie intérieure, en amont du chenal étroit franchi par les ponts de Lisbonne.

photo IMG_2659a

Le Pont Vasco de Gama

photo IMG_2662a

Le Pont du 25 Avril

photo IMG_2665a

L’aéroport de Lisbonne

photo IMG_2663a

L’embouchure du Tage

photo IMG_2666a

L’avion va franchir deux fois le Tage pour se présenter piste 3. Une capture d’écran de Flighradar24 (merci à ce site) pour expliciter les vues lors de cette descente.

photo flightradar AF1024

Premier virage vers le sud-est, découvrant le Tage avec le Pont du 25 Avril au fond

photo IMG_2671a

Lisbonne à gauche, et Caparica à droite

photo IMG_2672a

Le phare de São Lourenço do Bugio, au milieu de l’estuaire du Tage

photo IMG_2673a

La rive gauche du Tage, en face du centre historique de Lisbonne

photo IMG_2679a

L’avion retraverse le Tage et offre une vue imprenable sur la Tour de Belem, un incontournable touristique de Lisbonne.

photo IMG_2681a

La voici vue depuis le sol – une petite digue a été ajoutée pour qu’elle reste entourée d’eau malgré le changement du cours du fleuve causé par le séisme de 1755.

photo IMG_8376a

Le Monastère des Hiéronymites, un chef d’œuvre du style manuélien. Outre son célèbre cloître, ici derrière l’église Santa Maria, il abrite aujourd’hui le Musée de la Marine (à gauche) et le Musée archéologique (au centre).

photo IMG_2685a

Le même, vu du sol

photo IMG_8352a

Le Monument aux [Grandes] Découvertes

photo IMG_2688a

… qu’il est impossible d’éviter en allant visiter les monuments précédents

photo IMG_8547a

Les irrévérencieux Lisboètes ont surnommé « Poussez pas, derrière ! » ce monument inauguré en 1960, sous la dictature de Salazar.

photo IMG_8362a

Revenons au sujet : l’avion continue de descendre au-dessus des quartiers périphériques vers LIS, qui a été rattrapé par l’urbanisation.

photo IMG_2692a

La toiture verte du stade José Alvalade, situé à la station de métro Campo Grande, vu à quelques minutes du toucher des roues

photo IMG_2693a

Arrivée à LIS, où il y a évidemment une collection d’appareils de la TAP

photo IMG_2696aa

Mais il y a aussi un appareil TK

photo IMG_2697aa

Et KL

photo IMG_2699a

En Europe, ce n’est qu’au Portugal (OPO et LIS) qu’on peut voir un appareil de la TAAG (Angola)

photo IMG_2700a

Il est ETA + 9’ quand je prends cette photo : autant dire que l’avion était à l’heure

photo IMG_2701a

Encore un peu de spotting dans un aéroport qui ne s’y prête guère, car la majorité des baies vitrées sont couvertes de points noirs qui empêchent toute photo.

CS-TFX, un A340 de Hi-Fly

photo IMG_2702a

Au loin, le terminal 2 qui accueille les low-costs ; il est significatif que Norwegian y cotoie Easyjet (et aussi Ryanair)

photo IMG_2703a

Les mêmes, depuis un point de vue moins perturbé par l’air chaud de réacteurs.

photo IMG_2704a

Les cheminements sont un peu longuets pour arriver en salle de livraison de bagages

photo IMG_2705a

Vingt minutes après l’arrivée au bloc pour voir apparaître le premier bagage, ce n’est pas très rapide, et nous allons attendre longuement le nôtre.

photo IMG_2706a

Reste à récupérer la voiture de location, ce qui va prendre un temps infini, mais cette inefficacité des loueurs de voiture (le nôtre n’était pas le pire) n’est pas de la responsabilité de l’aéroport : il y avait de la place au comptoir pour plus d’employés, et ces derniers auraient pu être beaucoup plus rapides.

C’est donc la fin de ce FR et le début d’un petit bonus touristique sur Lisbonne où nous avons passé plusieurs jours à la fin du séjour, après avoir restitué la voiture de location parfaitement inutile dans Lisbonne. La voiture était en revanche utile pour commencer par aller à Sintra, non pas pour aller voir le Musée de l’Air (ce sera pour une autre fois) :

photo IMG_5251a

.. mais l’extravagant Palais de la Pena, du chemin de ronde duquel a été prise la photo qui précède :

photo IMG_3242a

Le même chemin de ronde offre un superbe panorama à 180°, notamment sur cette ancienne forteresse maure.

photo IMG_5242a

Autre incontournable de Sintra : le Palais National, aux caractéristiques cheminées de ses cuisines.

photo IMG_4961a

Le centre de la voute de la Salle des Armoiries

photo IMG_5111a

Entre Sintra et Lisbonne, il y a le palais de Queluz, une sorte de petit palais de Versailles qui était étrangement vide de visiteurs quand nous y sommes allés l’après-midi de notre arrivée.

photo IMG_2883aphoto IMG_2709a

Revenons à Lisbonne. Les alentours du Couvent des Hiéronymites ont beaucoup changé depuis le milieu du XVII° siècle

photo IMG_9103a

Vue du Monastère et de la Place de Bélem, huile sur toile de Filipe Lono, datée de 1657, Musée des Arts Antiques

À l’époque, on n’y voyait que des oiseaux en l’air.

photo IMG_9104a

Aujourd’hui, à défaut d’aller au point de spot situé le long du périmètre de l’aéroport, à l’ouest du seuil de la piste 3, c’est un endroit intéressant.

photo IMG_8823a

Il est certes un peu loin des pistes, mais avec un bon zoom et par beau temps, on peut avoir de bonnes surprises :

photo IMG_8825a

Le Musée de la Marine, à l’extrémité ci-dessus de ce même couvent, n’est probablement pas visité spontanément par les FRistes. Bien sûr, on y parle presque uniquement de navires portugais (un vaste sujet !), mais il y a une toute petite section sur l’aéronavale. Trois hydravions y sont exposés : un Grumman G-44, en service de 1942 à 1952

photo IMG_8794a

Un Schrek – F.B.A. de fabrication franco-britannique, entré en service en 1917

photo IMG_8793a

Et la pièce maîtresse de cette rétrospective de l’aéronavale portugaise : le Fairey III « Santa Cruz », impeccablement restauré, qui a effectué la première traversée de l’Atlantique Sud aux commandes de deux pilotes portugais en juin 1922. C’est le seul des 964 exemplaires de cet appareil de construction britannique qui subsiste dans le monde.

photo IMG_8788a

Si vous voulez économiser le modeste billet d’entrée et quelques heures de sujets maritimes avant d’arriver à ces avions à l’extrémité du musée, vous pouvez aller au Monument des Découvertes. A deux pas se trouve un monument à la gloire de ces aviateurs, avec une réplique assez fidèle en tôle d’acier de leur avion, mais ce n’est pas la même chose.

photo IMG_8540a

C’est un peu comme cette œuvre d’art située près de la tour de Belem : ce n’est ni un oiseau, ni un tuk-tuk Piaggio.

photo IMG_8002a

Les tuk-tuk Piaggio sont omniprésents dans le centre historique de Lisbonne (et aussi d’autres villes au Portugal). Peu encombrants, très maniables, offrant une vue panoramique aux passagers, ils sont partout

photo IMG_9409a

Ils sont malheureusement un peu trop bruyants (j’en ai vu un électrique), et il a fallu mettre des avis spécifiques leur interdisant de pénétrer dans des quartiers trop exigus pour tolérer des véhicules autres que ceux des résidents.

photo IMG_9534a

Le tuk-tuk lisboète, c’est un peu comme le tram 28, ici devant la cathédrale : même si on n’est pas monté dedans, on ne peut pas ne pas l’avoir vu.

photo IMG_9406a

Lisbonne, ce sont aussi ses miradoures, ou points de vue panoramiques, accessibles gratuitement. Les plus célèbres sont probablement celui de Santa Luzia

photo IMG_9540 pano a

… et celui encore plus spectaculaire de Santa Justa, en plein centre ville

photo IMG_8408 panoaphoto IMG_8412 panoa

D’en bas aussi, le Château St Georges a belle allure au coucher du soleil.

photo IMG_8059a

Il y aurait tant et plus à voir à Lisbonne que je préfère arrêter là ce bonus touristique, avant de lasser mes lecteurs. Merci d’avoir eu la patience de me lire jusqu’ici !
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.0/10
Cabine10.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

Paris - CDG

7.2/10
Fluidité4.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté10.0

Lisbon - LIS

8.1/10
Fluidité8.5
Accès10.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Impression mitigée à CDG un jour de super-pointe : une demi-heure pour s'enregistrer, ce n'est pas catastrophique, mais l'embouteillage landside (et dans une moindre mesure airside) montre que les espaces dévolus aux PAX dans le terminal 2F sont très sous-dimensionnés. La situation restait sous contrôle, grâce à des employés passant dans la queue pour détecter les problèmes à temps, et aux PAX qui faisaient calmement et tant bien que mal une queue qui n'était anarchique qu'en apparence, tant l'espace manquait pour circuler (mes photos ne peuvent rendre fidèlement la situation, faute de recul aux endroits critiques). Ça aurait pu être bien pire, mais cela aurait dû être mieux.
Un bon vol court-courrier AF, à condition d'oublier le repas chaud servi en Asie sur des liaisons de la même durée.
LIS est très accessible en métro comme en voiture; l'engorgement des loueurs de voiture un jour de pointe demande de la patience. Les sanitaires manquaient aussi un peu de nettoyage.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Lisbon (LIS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 27 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Lisbon (LIS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

31 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 144465 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10303 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Couper ces affreuses files d'attente aux aéroports est un des privilèges que j'apprécie le plus grâce au statut.

    J'arrive péniblement à 12 au test de la carte du réseau asiatique ST…

    L'approche sur LIS est toujours belle lorsque la météo est clémente.

    Je remarque que malgré le fait que tu évites d'ordinaire les issues de secours, celle-ci obtient 10 en confort. ;)

    A bientôt.

    • Comment 323390 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      Sur un vol court-courrier, cette priorité est à mes yeux le seul avantage majeur du statut (ou du voyage en classe avant).
      Chacun ses zones de prédilection – le choix du cadrage de cette carte n’est pas anodin :)
      C’est dans les gros porteurs que je trouve les sièges en issue de secours désagréables : certains n’ont pas de hublot, et il y a souvent un jumpseat de PNC photophobe en face.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144467 by
    frwstar2 1260 Commentaires

    Merci.

    Quel audace que de s'aventurer dans ces terres ! Pas eu trop de difficulté à s'habituer à déchiffrer les panneaux en caractères latin ?

    L'unique avantage d'un matin chargé est de pouvoir passer facilement entre les gouttes des contrôles de poids avant la PIF.

    13 sur 72 et ce n'est pas cette années que je vais étoffer cette collection.

    Dans la magazine de juillet, il me semble avoir vue une tellière en terre cuite dont tu as parlé dans ta série chinoise. De mémoire c'est une bicolore comme celle du maître potier chez qui tu as passé une journée.

    • Comment 323392 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      J’ai beaucoup plaisanté pendant ce voyage sur l’insurmontable barrière linguistique de cette langue aux voyelles encombrées de tildes et d’accents.
      Dans les magazines de vol, je regarde rarement autre chose que la carte du réseau de la compagnie aérienne, et je n’ai pas vu cette théière.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144473 by
    BDANY38 841 Commentaires

    Merci pour ce FR avec une petite touche d'humour. J'ajouterai une petite précision: le Terminal 2 de Lis sert uniquement aux départs des low-cost qui arrivent au terminal 1.

  • Comment 144477 by
    Airlinepilot 253 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Air France fait le job sur cette liaison pour un tarif attractif bien souvent
    La nouvelle cabine moyen-courrier à l'air agréable, et même si elle est simple, l’harmonie des couleurs est avenante
    Catering classique mais suffisant pour l'heure

    D'après ce que j'ai compris, les anneaux jaunes sur les ailes servent à accrocher les toboggans si l'un d'eux se dégonfle lors d'une évacuation d'urgence

    A bientôt

    • Comment 323394 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      Le tarif AF était le moins cher sur Paris-Lisbonne ou Paris-Porto à ces dates là, mais il était plutôt cher en EUR/km, bien qu’acheté six mois à l’avance. Nous sommes d’ailleurs rentrés un samedi, le tarif du retour le dimanche rendant prohibitif le prix de revient de la journée supplémentaire au Portugal.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144492 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Catering un peu limite, LH et LX offrant un mini-repas sur les vols vers la cité Lisboète.
    Place présidentielle en issue de secours :)

    Sintra est magnifique, j'en garde également un très bon souvenir, accessible facilement par train depuis Lisbonne.

    A bientôt

    • Comment 323396 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      La place pour les jambes parait d’autant plus importante que celles-ci sont courtes :)
      Merci pour le commentaire !

    • Comment 323404 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      PS : la voiture pour visiter Sintra était justifiée par le fait que nous étions logés chez des amis habitant loin de transports en commun. Heureusement que la majorité des visiteurs utilisent ces derniers, car sinon, l'espace pour se garer sur place manquerait très vite.

  • Comment 144503 by
    FrenchPilot 29 Commentaires

    Super report j ai adore ton vol et le bonus touristique cela me rappel bien des souvenirs que j'ai immortalisé dans mon report tres Portugais.J'espere que tu as passer de bon moments là bas tt comme moi :)

  • Comment 144529 by
    Alcam 2081 Commentaires

    Merci François pour ce bon FR qui l'a fait sourire, la partie à CDG est drôle.
    Bien moins d'aéroports que toi en Asie, mais au moins un en plus celui de Nanchang !;-)
    Très beau bonus touristique.
    A bientôt

    • Comment 323398 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      En effet, Nanchang manque à mon tableau de chasse. Il y a des dizaines d’aéroports asiatiques où je n’ai jamais mis les pieds dans la carte des mouvements reportés sur Flight Report.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144547 by
    Airfunes 326 Commentaires

    Merci pour ce FR ! La collation est un peu simpliste... Sur un vol TAP Paris-Lisbonne, j'ai le souvenir de qqch de plus consistant !

    • Comment 323402 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      La différence de tarif avec TAP rendait sa collation beaucoup trop chère. En revanche, les LCC n'avaient de low cost que le nom à ces dates là, frais de bagage en soute inclus.
      Merci pour le commentaire!

  • Comment 144594 by
    indianocean BRONZE 7302 Commentaires

    Merci pour ce FR qui confirme que les files sans-dents ne sont malheureusement pas sans-queues.

    Marrant ce dialogue de sourds à propos de qui ou quoi est valide. C'est à se demander qui a les compétences linguistiques françaises.

    J'ai battu Numéro_2 & frwstar2 au nombre de destinations asiatiques ST: 18.

    Superbes photos à l'atterrissage et présentation très originale des monuments et endroits vus à l'arrivée. Mon préféré est Le Monastère des Hiéronymites. J'ai été époustouflé par son architecture.

    Merci François pour ce FR toujours aussi bien construit.

    • Comment 323457 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      Éviter les issues de secours quand on a le choix du siège ne nous a pas formé à ce dialogue au contrôle des BP :)

      Le Monastère des Hiéronymites est une splendeur, justement identifiée par l'Unesco comment faisant partie du patrimoine mondial de l'Humanité. Il méritait amplement les trois quarts d'heure de queue pour entrer, mais il est suffisamment vaste pour que l'intérieur ne soit pas bondé, contrairement à la Tour de Bélem qui n'a jamais été conçue pour accueillir des foules et où cela bouchonnait beaucoup.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144665 by
    Bargi62 SILVER 3351 Commentaires

    Merci pour ce FR:
    C'est un plaisir de revoir l'approche de Lisbonne par ce beau temps.
    C'est véritable leçon de géographie et d'histoire.
    Très beau bonus donnant envie de revisiter cette ville et ses environs.

  • Comment 144668 by
    aurel-lil 4209 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Après les aventures pionnières de décembre, te voilà reparti en conquête de l'Ouest :)

    joli FR, impressionnant cette foule à CDG, l'affluence des grandes vacances je suppose.

    Vol rendu meilleur par cet extra-pitch et la présence du hublot malgré tout à portée de vue.

    A bientôt ;)

  • Comment 144683 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci pour ce FR à l'humour très tongue-in-cheek.

    Je m'approche du spécialiste Chine du site pour les destinations asiat d'AF KL mais sans le battre : 34 au total.

    Quelle cohue à CDG, voilà pourquoi mes différentes cartes sont si précieuses : ne pas me faire attendre (en d'autre
    termes éviter de me faire signifier que ma vie n'a aucune valeur...).

    En vol pas de surprise mais l'exit row vaut bien l'attente supplémentaire au débarquement.

    Très beaux bonus de Lisbonne l'exotique !

    • Comment 323566 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      Beau score au concours des destinations Skyteam d'Extrême Orient !
      Je dirais plutôt que le PIF de CDG me fait souvent penser que ma vie a de la valeur, mais pas mon temps. Or j'aimerais avoir le temps de vivre ma vie :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 144687 by
    Papoumada GOLD 6697 Commentaires

    Merci François pour ce reportage exotissime ;)

    Difficile de s'extasier sur le produit lui-même, sur le type d'aéronef ou sur les nouveautés de CDG...

    Je note néanmoins que la maîtrise de la langue française laisse à désirer chez certains membres du personnel au sol... mais là encore, on le sait depuis longtemps dans toute la société française ; je remarque que tu parviens à spotter malgré la surcharge bagages de cabine due au passage aux stands de Mme ; qu'à défaut d'actionner l'ouverture de l'issue de secours pour t'assurer de ta bonne compréhension des consignes tu as mesuré la largeur du cheminement ; que tu as inauguré un nouveau procédé narratif en phase de d'atterrissage.

    Par contre je m'interroge encore sur cette spécificité physiologique que tu nous dévoiles effrontément dans le corps de ton récit : Quand je suis ressorti, la queue s’était encore allongée.

    A très bientôt !

    • Comment 323567 by
      marathon GOLD AUTEUR 9846 Commentaires

      J'ai déjà utilisé une fois ce procédé de montrer des monuments vus d'avion et du sol, mais je n'arrive pas à me souvenir dans quel FR :(

      Après un énorme éclat de rire, Mme se refuse à commenter ton exégèse scabreuse de ma prose :):)

      Merci pour ton commentaire !

  • Comment 145274 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Et pan ! Marathon a encore dégainé son mètre ruban, le pas était au moins bon...

    Vol classique vers un pays attachant

    Magnifique report avec la visite en prime de ce musée et la photo de cet aéroplane près de la tour de Bèlèm

    Merci pour ce FR

Connectez-vous pour poster un commentaire.