Avis du vol Air France Lisbon Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1225
Classe Economique
Siege 10A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:30
Décollage 22 Aoû 15, 10:50
Arrivée à 22 Aoû 15, 14:20
AF   #27 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
marathon
Par GOLD 2040
Publié le 26 août 2015
C’est le retour de mes vacances, dont l’aller a été décrit ici : AF1024 (CDG-LIS). Il commence dans le métro de Lisbonne, qui n’est pas bondé un samedi matin en été. Il est impeccablement propre, tout au plus peut-on remarquer quelques vitres rayées de graffiti.

photo IMG_9591a

Arrivée dans le terminal

photo IMG_9592a

Le FIDS

photo IMG_9594a

Je laisse Mme avec les bagages dans la queue pour l’enregistrement des vols Skyteam

photo IMG_9593a

… pour aller retirer nos BP à ces automates (AF nous a enregistrés automatiquement, mais je ne voyais pas de raison de dépenser quelques euros à l’hôtel pour obtenir une copie papier des BP reçus au format PDF)

photo IMG_9597a

AF avait dû être satisfait de notre connaissance du français et de notre état de santé à l’issue du vol aller, car c’étaient à nouveau les sièges 10A et 10B, en issue de secours, qui nous étaient attribués.

photo IMG_9595a

Je n’ai pas cherché à savoir quels étaient les sièges qui pourraient me procurer plus de confort qu’un hublot à une issue de secours du côté qui n’est pas à contre-jour, testé avec satisfaction à l’aller, et qu’AF pouvait nous proposer pour 15 EUR par personne.

photo IMG_9596a

Je rejoins assez rapidement Mme dans la queue. A gauche, c’est la file Skypriority, qui ne donne pas l’impression d’aller plus vite, car il n’y a qu’un guichet ouvert, et les PAX J/Elite ont une manifeste tendance à utiliser au maximum leur franchise accrue de bagages en soute. Au centre, c’est un employé qui oriente au besoin les PAX.

photo IMG_9598aphoto IMG_9600a

Je n’ai pas compris cette restriction « BP [reçu par] internet ou sur smartphone uniquement ». Mon BP imprimé à la borne n’a pas semblé poser de problème.

photo IMG_9601a

Il y avait une grappe d’enfants en tenue de sport au comptoir groupe

photo IMG_9606a

Ils avaient un long voyage devant eux, sans doute via un autre aéroport européen et HKG : ces jeunes Macanais rappelaient le lien historique avec le Portugal de ce confetti colonial restitué à la Chine en 1999, avec le même statut « un pays, deux systèmes » que Hong-Kong.

photo IMG_9605a

Après l’ouverture d’un deuxième guichet Skypriority, la file correspondante s’est résorbée très rapidement.

photo IMG_9607a

La seule particularité à la dépose de nos bagages en soute, c’est que l’employée a demandé à voir nos bagages à main (sans les peser) et a attaché ces étiquettes indiquant de les placer sous le siège devant nous… alors que justement, c’est interdit en phase de décollage et d’atterrissage quand on est au rang d’une issue de secours.

photo IMG_9655a

Bref, passage du PIF sans histoire, à cette particularité près que les appareils photos, même compacts, doivent être sortis de leur contenant comme les ordinateurs et autres tablettes.

photo IMG_9614a

Après l’escalier mécanique qui conduit au niveau Départs et procure une vue plongeante sur le PIF, on passe devant un guichet de détaxe qui ne nous concernait pas.

photo IMG_9613a

Je n’ai pas cherché à comprendre la différence avec cet autre guichet

photo IMG_9616a

LIS fait partie de ces aéroports un peu agaçants qui vous font d’abord zigzaguer dans une galerie marchande de duty-free pour accéder aux portes d’embarquement.

photo IMG_9615a

Je n’ai pas compris la différence entre un paquet de cigarettes pour PAX restant dans l’UE ou la quittant, respectivement. Dans les deux cas, il est précisé que l’usage de ce produit peut le tuer, sans doute de la même manière fort désagréable. Les fumeurs qui ont commenté les premiers m'ont donné l'explication : il n'y a pas de détaxe pour les PAX sur des vols intra-européens.

photo IMG_9618a

Cette photo m’a valu un signe dépourvu d’agressivité d’un employé : pas de photos ! Bah, j’avais déjà fait celles qui m’intéressaient.

photo IMG_9619a

Arrivée dans la rotonde au centre du terminal, où les FIDS affichent notre porte d’embarquement qui était encore inconnue quand j’ai récupéré nos BP (cf. la borne d’enregistrement automatique). Il y a un peu de monde à cet endroit, mais il reste suffisamment de sièges libres pour ceux dont les portes ne sont pas encore connues.

photo IMG_9620 panoa

La porte 14 est près de l’extrémité sud du terminal, ce qui nous vaut un long cheminement, passant devant des PAX qui se reposent sur des sièges faits pour cela.

photo IMG_9622a

… ou pas faits pour cela

photo IMG_9624a

Nous arrivons juste au moment où l’A319 AF arrive au contact

photo IMG_9626a

De même que le pare-feu de mon PC refuse de me laisser accéder à internet aux salons AF à CDG, et dans plusieurs hôtels portugais, il bloque airside à LIS.

photo IMG_9628a

Mon niveau en portugais est assez limité, mais j’ai compris ce message

photo IMG_9630a

Ce qui m’a permis d’accéder au site que je désirais

photo IMG_9633a

Il va y avoir trois UM sur ce vol

photo IMG_9631a

La salle d’embarquement ne donne pas l’impression d’être pleine, mais le vol, lui, le sera, ou peu s'en fallait.

photo IMG_9648a

Un bon point pour LIS : il y a des points d’alimentation électrique clairement identifiés

photo IMG_9650a

Ils sont sous ces sièges à gauche et à droite

photo IMG_9651a

Et deuxième bon point, ces prises électriques sont multistandard, ce qui est assez rare hors des salons d‘aéroports, Chine exceptée.

photo IMG_9649a

Ce PAX a trouvé un autre endroit pour donner à manger à son joujou ultra-plat.

photo IMG_9653a

Il l’a posé au pied de cette borne à écran publicitaire.

photo IMG_9654a

Contrairement aux apparences, la plus grande partie du terminal n’est pas spotter-friendly, car les grandes baies vitrées sont couvertes de points noirs pour lutter contre l’effet de serre, qui rendent les photos impossibles dès qu’on s’approche des vitres. Mais grâce au WE Flight Report de décembre 2014, je sais qu’il y a quelques baies vitrées sans points noirs du côté de la porte 12, à l’extrémité du terminal, laquelle est très vide à ce moment là.

photo IMG_9643a

Notre A319 en cours d’avitaillement

photo IMG_9634a

En revanche, les bagages ne sont pas encore arrivés au pied de l’avion.

photo IMG_9636a

Et c’est donc la pause pour ces bagagistes qui prennent le frais dans la soute

photo IMG_9635a

Voici les appareils visibles depuis cet endroit

B777-200ER Euro Atlantic

photo IMG_9637a

A340-300 TAP

photo IMG_9638a

A330-200 TAP, en livrée Star Alliance

photo IMG_9639a

Départ d’un 738 Ryanair

photo IMG_9641a

Et arrivée d’un autre, à proximité du terminal 2, dédié aux LCC. Comme l’a rappelé un commentateur de mon FR de l’aller, les PAX ne passent dans ce terminal qu’au départ; à l’arrivée, les PAXbus arrivent au terminal 1 (en PAXbus, je suppose).

photo IMG_9640a

Un A310 Air Transat ; ce type d’appareil commence à se faire rare

photo IMG_9645a

Arrivée d’un 738 Norwegian. Lui aussi va au terminal 2.

photo IMG_9656a

Là-dessus, annonce trilingue (portugais – anglais – français) de l’embarquement de notre vol, et il est temps de revenir vers Mme qui gardait les bagages à main. Il y a un présentoir honorablement fourni de presse française et portugaise avant la passerelle.

photo IMG_9659a

La PNC s’est amusée de me voir prendre la photo de l’immatriculation, mais m’a interdit de photographier de là où j’étais le cockpit dont la porte était ouverte. Je ne sais pas ce qui se serait passé si je n’avais pas demandé préalablement ; j’ai plaisanté sur le caractère hautement confidentiel de la planche de bord d’un A319. Ca bouchonne un peu, comme souvent, mais les PNC n’ont pas utilisé le porte-voix qui y stocké ici.

photo IMG_9661a

La classe avant est identifiée par des têtières rouges.

photo IMG_9662a

Nos places étant à l’issue de secours, je demande à la PNC qui se trouve juste là si elle pourra me restituer après la fin de montée ma sacoche PC que je place dans le coffre à bagages, pour m’éviter de déranger la passagère en 10C.
- Pas de problème, bien sûr, vous savez que c’est une issue de secours ?
- Oui, je fais beaucoup de vols [sans préciser que ce n’est quasiment jamais en issue de secours]

La PNC se croit sans doute autorisée à ne pas faire le topo « issues de secours » à des PAX présumés habitués, mais négligera aussi de le faire aux autres PAX assis au rang 10.

photo IMG_9663a

Un 738 Ryanair nous précède

photo IMG_9664a

Exactement la même place qu’à l’aller, et donc exactement le même pitch royal pour cause d’issue de secours

photo IMG_9665a

37 cm du dossier du siège précédent à l’assise du mien, c’est très généreux

photo IMG_9666a

C’est le même siège qu’à l’aller, avec les mêmes indications relatives à l’issue de secours.

photo IMG_9669a

Les mêmes interdictions de mettre des bagages à main, qui ne sont applicables qu’en phase de décollage et d’atterrissage.

photo IMG_9668a

Et le même cache hublot qui se remonte au lieu de s’abaisser.

photo IMG_9667a

Un aperçu du terminal 2 (low cost), avec deux appareils Easyjet et Norwegian. Il n’y a évidemment pas de passerelles.

photo IMG_9670a

Le point de spot de LIS, près du seuil de la piste 03. On notera qu’il y a la place pour se stationner.

photo IMG_9674a

Décollage à 10h52, donc à l’heure, et même plutôt en avance.

photo IMG_9676a

La couche de nuages est rapidement atteinte, et il n’y aura pas grand-chose à voir pendant une grande partie du trajet. Avec tout le respect que je dois aux habitants du nord de l'agglomération lisboète, ce paysage periurbain n'est pas très passionnant (mais je vous l'inflige quand même).



L’aile et le winglet qu’AF n’a pas jugé bon de décorer

photo IMG_9684aphoto IMG_9685a

La fiche de sécurité recto-verso

photo IMG_9687aphoto IMG_9688a

La moquette est propre

photo IMG_9689a

La grande classe du PAX assis en 11A derrière moi.

photo IMG_9690a

Fin de la montée. J’attends un peu, constate que la PNC a disparu dans le galley arrière, et avec un peu de souplesse, j’arrive à le récupérer sans demander à la PAX en 10C de se lever, le pitch me permettant d’être debout devant Mme qui est en 10B.

C’est après quarante minutes de vol que je vois arriver la PNC remonter le couloir rapidement pour venir s’excuser d’avoir totalement oublié de me redescendre mon PC. Son sourire mêlé de contrition est convainquant (manifestement, elle a brutalement pensé « Oh M***, j’ai oublié le PC du PAX en issue de secours ») : faute avouée est à moitié pardonnée, et même totalement pardonnée par la suite.

photo IMG_9692a

Cinq minutes plus tard arrive le repas, ou plutôt l’idée que se fait AF du repas éco sur un vol de 2h30 à l’horaire.

photo IMG_9693a

- Il y a l’étiquette ; cela ne fait pas terrible [je ne garantis pas le verbatim de la PNC, mais c’était le sens]

Un bref coup d’œil, et :
- Ah mais la date n’est pas périmée, donc l’honneur est sauf !
[avec un grand sourire qui ne laisse pas entendre qu’AF donnerait parfois des collations périmées]

photo IMG_9696a

Ce petit gâteau typiquement portugais, qui aurait dû être chaud mais ne l’est pas, est réglementairement comestible, mais avec 7 cm de diamètre et un poids net de 70g, il ne va pas nous faire tenir longtemps.

photo IMG_9697a

Pour un vol pile à l’heure du déjeuner, c’est ridiculement insuffisant, et nous regrettons tous les deux d’avoir pris un petit déjeuner un peu moins copieux que d’habitude : faire confiance à la collation d’AF était une erreur de débutants, et nous sommes arrivés chez nous en ayant faim.

photo IMG_9695a

La PNC avait été intriguée par ma demande de photo du « plateau » en carton de collation, et à son passage suivant, alors que le service est terminé, je lui explique le pourquoi de cette photo. Oui, elle connait Flight-Report, a des commentaires élogieux à son sujet (« un très bon site, il nous aide à progresser »). S’ensuit une conversation sympathique sur les produits d’AF. C’est une PNC qui aime manifestement son métier, et elle efface définitivement son petit raté initial.

photo IMG_9699a

Descente vers CDG. Je demande à l’autre PNC qui passe avec quelques gobelets usagers à une main si elle peut remettre mon PC dans le coffre à bagages. Oui, mais elle n’a qu’une main libre ? Pas de problème, je lui propose de lui tenir ces gobelets (ce qu’elle se refusait manifestement à me demander de faire) le temps de l’opération. Un échange de sourires et de remerciements plus tard, je suis convaincu d’avoir tiré le gros lot à la loterie des PNC AF sur ce vol là.

photo IMG_9700a

Donc sans mon PC, mais avec mon appareil photo, voici les premiers bâtiments de CDG. Auparavant les PAX du côté droit avaient pu voir longuement Paris, mais avec un contre-jour massif qui me laisse penser que des photos auraient été très décevantes.

photo IMG_9703aphoto IMG_9704a

Le terminal 1 (beaucoup de buée est apparue dans la descente sur le hublot, n’en laissant utilisable qu’une petite partie).

photo IMG_9705aphoto IMG_9708a

Le même camembert

photo IMG_9706a

Ça ne compte pas vraiment comme photo air-to-air, mais un appareil DL est en train de décoller du doublet nord

photo IMG_9710aphoto IMG_9711a

Un 77W AF au roulage vers la piste d’envol

photo IMG_9713a

Toucher des roues à ETA – 29’ : une solide avance que le CDB avait prévue dans son annonce assez verbeuse aux PAX

photo IMG_9714a

Beaucoup d’appareils AF au terminal 2F, mais il y a un A330 MU, qui repartira à PVG.

photo IMG_9717a

Le 77W AF va traverser la piste derrière cet A32x Easyjet, mais pour nous, il va falloir attendre le décollage successifs de trois avions avant de pouvoir passer.



C’est au tour de ce 777 AF

photo IMG_9725a

Bien sûr, il aurait fallu avoir un meilleur appareil photo que le mien, mais quand même, je suis assez satisfait de ce cliché.

photo IMG_9726a

C’est au tour de cet A330 MEA de décoller

photo IMG_9730aphoto IMG_9732a

Arrivée d’un A330 DL, dans l’ancienne livrée

photo IMG_9734a

Quoi de mieux qu’un A380 au contact du terminal 2E ?

photo IMG_9736a

Trois autres A380 au contact du même terminal, peut-être ? Ce devait être suffisamment rare pour que le CDB, décidément assez bavard, prenne le micro pour le signaler aux PAX.

photo IMG_9740a

Un A340 Air Mauritius

photo IMG_9742a

Arrivée au contact à côté d’un A321 AF

photo IMG_9743a

Arrivée d’un A318 AF

photo IMG_9744a

Grand soleil à CDG, et des effets de lumière sur les passerelles vitrées

photo IMG_9745a

Bienvenue !

photo IMG_9747a
Je ne sais pas si c’est une publicité ou une œuvre d’art

photo IMG_9748a

À CDG, l’accès internet par wifi est gratuit, et le temps que les bagages arrivent, je peux consulter ma messagerie et un site internet bien connu de mes lecteurs.

photo IMG_9750a

Les priorités ne sont pas totalement respectées à la livraison des bagages, car au milieu des bagages dument étiquetés de jaune arrivent les deux nôtres, qui semblent avoir bénéficié d’un mystérieux passe-droit.

photo IMG_9751a

Il est ETA+6’ quand nous récupérons nos valises : il y a probablement de la marge de régularité dans l’horaire, mais ce vol est irréprochablement ponctuel.

C’est la fin de ce vol, et aussi de ce récit de vol ; la suite est un bonus touristique qui va vous faire un grand bond dans le passé.

photo IMG_7094a

Tous les Français savent que toute la Gaule a été conquise par les Romains en 52 av. JC, sauf un irréductible village breton qui produisait surtout des menhirs. Bien sûr, ils savent faire la part de la créativité du regretté Goscinny, mais peu savent que le Portugal est bien plus riche que la France en mégalithes, datés selon les lieux de 6000 à 4000 avant JC, soit nettement avant les alignements de Carnac (3300 av. JC).

photo IMG_7067a
Carte des mégalithes dans la péninsule ibérique (Musée de Castelo de Vide)

Certains ne sont pas très impressionnants, comme le Dolmen 2 de Coureleiros (ci-dessus), mais les Dolmens 3 et 4 du même ensemble, à quelques centaines de mètres de là, sont beaucoup plus parlants.

photo IMG_7091aphoto IMG_7101a

Avec 7,15 mètres de haut, le menhir de Meada est le plus haut de toute la péninsule ibérique.

photo IMG_7115a

La structure métallique qui protège le dolmen de Zambujeiro est bien laide, mais il mérite néanmoins le détour

photo IMG_7367a

Ce sont probablement les vues aériennes qui rendent le mieux le cromlech d’Almendres, dont les 92 pierres dressées formaient deux doubles anneaux.

photo IMG_7308 panoa

À un kilomètre et demi de là, sur un axe correspondant approximativement à la direction du lever du soleil au solstice d’hiver (hasard ou coïncidence ?), se trouve le menhir d’Almendres.

photo IMG_7353a

Pas très loin de là, il y a des structures dans les champs comme celle-ci, régulièrement espacées d'une grosse centaine de mètres, et formant une ligne sinueuse. Cela n’a rien à voir avec les mégalithes, mais de quoi s’agit-il ?

photo IMG_0945a

Elles suivent une courbe de niveau, et ce n’est pas un hasard.

photo IMG_0951aphoto IMG_0952a

Il s’agit des regards d’une section presque enterrée de l’Aqueduc des Eaux d’Argent, dont les 18 km ont été achevés en 1537 pour alimenter la ville d’Evora. Il passe ici sous la route nationale 114-4

photo IMG_0956a

Mais il est beaucoup plus impressionnant à proximité immédiate de la ville.

photo IMG_0915a

Des villes fortifiées alimentées par des aqueducs datant de cette époque, il y en a beaucoup au Portugal, comme Obidos…

photo IMG_5481 panoa

… des remparts de laquelle on a la meilleure vue de son aqueduc

photo IMG_5477a

Ou Elvas, où l’aqueduc d’Amoreira, commencé en 1537, mais achevé en 1620 culmine à 31 mètres de haut

photo IMG_7268a

Ces aqueducs ont été construits longtemps après que la menace espagnole sur l’intégrité du Portugal se soit estompée : c’est en 1385 que le génie militaire de Nuno Álvares Pereira lui permit de remporter avec 6 500 hommes une écrasante victoire contre les 31 000 hommes de l’armée castillane à Aljubarrota (ainsi que deux mois plus tard à Valverde malgré un rapport de forces encore plus défavorable).

photo IMG_5822a

Le remarquable musée est particulièrement didactique ; on y trouve notamment une analyse scientifique des blessures des ossements retrouvés, tels ces crânes portant l’un le trou de sortie d’un carreau d’arbalète

photo IMG_5857a

Et l’autre les traces de deux mortels coups d’épée.

photo IMG_5851a

C’est en action de grâce pour l’intervention divine dans cette victoire miraculeuse que le roi Jean Ier, qui était présent à la bataille, finança la construction à proximité du Couvent de Batalha (= la Bataille, en portugais), l’un des joyaux du patrimoine architectural portugais.

photo IMG_5667aphoto IMG_5697 panoaphoto IMG_5757a

Toute l’histoire du Portugal n’est pas aussi glorieuse. L’église, le pilori et les croix sur cette maison rappellent de douloureux souvenirs.

photo IMG_6778a

Ces croix trahissent la maison de nouveaux convertis, c’est-à-dire de Juifs convertis de force au catholicisme quand l’Inquisition fut instaurée au Portugal à partir de 1496.

photo IMG_6776a

A Trancoso, la « Maison du Chat » est nommée ainsi à cause du bas-relief qui orne sa façade

photo IMG_8981a

Mais il représentait en fait le Lion de Judée.

photo IMG_8978a

… de même que cet autre symbolisait le Temple de Jérusalem.

photo IMG_8983a

Il régnait dans le petit musée local une insondable saudade, cette mélancolie propre à l’âme portugaise, devant l’évocation de quelques-unes des 671 victimes de l’Inquisition dans ce très petit bourg, condamnées à mort, à la prison à vie, à la déportation, ou au port à vie de vêtements infâmants. Elles avaient déjà été privées de leur identité, les Juifs ayant été forcés d’adopter des noms et prénoms chrétiens.

photo IMG_9006a

Incroyablement, ce n’est qu’en 1917 que l’on découvrit à Belmonte l’existence d’une communauté juive qui avait survécu pendant plus de quatre siècles, pratiquant leurs rites dans un secret absolu, et ne se mariant qu’entre eux. Une synagogue moderne a été construite en 1996, matérialisant leur retour à la lumière.

photo IMG_6646a

De cette époque date la création par des Juifs convertis de force de l’alheira, une saucisse faite de viande autre que du porc et de mie de pain pour la texture, destinée à donner le change à qui vérifierait le contenu de leur fumoir.

photo IMG_9572a

Elle est souvent servie comme ceci dans les restaurants portugais de nos jours. J’ai été amusé de constater que la plupart des ingrédients de cette assiette étaient inconnus en Europe avant les Grandes Découvertes au cours desquelles le Portugal a joué un rôle majeur : la dinde et la pomme de terre sont originaires de l’Amérique du Nord, la tomate d’Amérique centrale, le riz d’Extrême-Orient.

photo IMG_9571a

Les Portugais ont fait leur devoir de mémoire, installant notamment ce double monument aux victimes de l’intolérance religieuse, sur le lieu du premier pogrom de leur pays, à Lisbonne les 19-21 avril 1506, cinq siècles après les faits. Celui-ci a été financé par la communauté juive

photo IMG_8592a

… et celui-là, situé à quelques dizaines de mètres, par l’église catholique.

photo IMG_9578a

Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre : cette maxime qui a été attribuée à beaucoup d’auteurs est toujours d’actualité.

Merci de m’avoir lu jusqu’ici !
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.5/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration6.0

Lisbon - LIS

8.8/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services7.0
Propreté10.0

Paris - CDG

9.4/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

LIS est au-dessus de la moyenne, avec un certain nombre de mais qui tempèrent le bilan : desservi par un métro propre (mais il y avait une queue interminable pour l'achat de billets à l'arrivée, avec en prime un PAX français qui m'a agressivement accusé à tort de l'avoir shuntée), spotter-friendly mais il faut trouver les vitres sans points noirs, aux sanitaires propres mais pas en jour d'affluence (à l'aller), avec un wifi gratuit mais incompatible avec le pare-feu de mon PC.
Ponctualité et équipage au top pour ce vol AF, mais collation minimaliste, et comme le remarquait ma voisine en 10C, contrairement à une low cost, on ne peut pas acheter de quoi manger plus à bord.
C'était une erreur des bagagistes, mais nos bagages ont été livrés comme s'ils étaient prioritaires. La desserte de CDG reste son point faible, mais le RER-B un samedi après-midi n'est pas une épreuve insurmontable.

Informations sur la ligne Lisbon (LIS) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 35 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Lisbon (LIS) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 29 minutes.

  Plus d'informations

25 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 144770 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Merci pour le FR, et les belles photos d'avions lors de votre arrivée à Roissy ^^
    Pour les cigarettes les UE et non UE se fait pour les tarifs des cigarettes qui n'ont rien à voir pour les résidents UE et les non UE.
  • Comment 144771 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Merci pour le FR, et les belles photos d'avions lors de votre arrivée à Roissy ^^
    Pour les cigarettes, la différence entre les UE et non UE se fait pour les tarifs des cigarettes qui n'ont rien à voir pour les résidents UE et les non UE.
  • Comment 144772 by
    jules67500 GOLD 6155 Commentaires
    Merci pour ce FR François !

    LIS est un aéroport assez joli, malgré ses défauts comme le duty free, les points noirs ou les employés légèrement zélés ^^

    Tu as tiré le gros lot avec les PNCs ce jour là !

    Le service est pitoyable à l'heure du déjeuner, il faut réellement faire quelque chose. LH propose au moins un sandwich sur un vol de cette durée.

    Le 767 DL est en fait un 330.

    Très beau bonus, merci de nous avoir fait découvrir le Portugal !

    A bientôt :)
    • Comment 323603 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      Ouïe, encore une faute impardonnable d'identification - je corrige.
      Très bon vol en effet, malgré la disette à bord, qui terminait très agréablement des vacances très agréables !
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 144776 by
    Shadow B 556 Commentaires
    Merci pour ce FR très complet :)

    Quel duo de PNC sur ce vol! Un sans-fautes (ou presque) pour elles, par contre le service qu'on leur impose coté catering est tout simplement pitoyable...(enfin moi qui suis un SN-fan, je peux bien parler...)

    Af doit vous adorer (issues de secours, arrivée des bagages dans les priorités... ^^

    A bientôt pour de nouvelles aventures :)
    • Comment 323792 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      A supposer qu'AF nous ait accordé un traitement de faveur (pour quelle raison??), je ne pense pas qu'on aurait affecté pour nous leurs meillleures PNC à ce vol... et celles-ci en faisaient partie.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 144778 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10469 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Je n’ai pas compris la différence entre un paquet de cigarettes pour PAX restant dans l’UE ou la quittant, respectivement. -> Comme le dit AirOne les prix sont simplement différents puisque la vente hors taxes n'existe plus à l'intérieur de l'Union Européenne.

    Vol AF standard avec la satisfaction d'avoir eu la nouvelle cabine.
    La prestation à bord est parfaitement risible et de nombreuses compagnies européennes offrent une prestation chaude sur un vol de 2h30.

    A bientôt.
  • Comment 144785 by
    cobra 3582 Commentaires
    Merci Françoi :)

    Vol agréable, sur la nouvelle cabine, rangée avec super pitch.

    La collation est clairement un peu juste,c'est dommage car un pasteis est une belle idée, et c'est bon ^^
    Un petit sandwich en plus n'aurait pas fait de mal.

    Très bon équipage

    Le bonus est superbe, j'étais au courant pour les mégalithes, et puis on a le droit ensuite à du médiéval, du manuélin, et une petite vue d'histoire sur un de ses grands drames, la persécution des juifs en Europe...

    Merci !:)
    • Comment 323794 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      En trois pages pour deux PAX, il n’y a pas un mot au sujet d’une collation servie à bord dans le PDF récapitulant notre billet électronique A/R. Cela aurait dû attirer mon attention ;)
      Ce n’est pas cela qui allait nous gâcher le vol, encore moins nos vacances dans un pays dont je ne dirai pas assez de bien.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 144807 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10321 Commentaires
    Merci de ce Fr et du très beau bonus portugais!
    Un vol classique dans une cabine très agréable car renovée.
    Coté collation c'est franchement décevant et la portion est minuscule ! les Pasteis de Nata ca se mange au moins par deux ! Heureusement c'est servi avec le sourire.
    Rine à dire sur le pitch forcément très confortable;
    • Comment 323795 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      Il y avait une queue déraisonnable à la bien trop célèbre pâtisserie de Bélem où il paraît qu’il « faut » acheter des pasteis. Il faut quand même être AF-fan pour remercier AF d’avoir comblé cette lacune dans nos vacances.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 144841 by
    Alcam 2068 Commentaires
    Merci François pour ce très von FR.
    Tres belle photo du AF au décollage, bravo!
    Bonus instructif et intéressant, comme toujours
  • Comment 144850 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Un bon vol sinon roboratif.
    Intéressant que la PNC connaisse FR et courageux de devoir affronter nos commentaires (parfois un peur chercheur de petites bêtes).
    • Comment 323797 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      Les FR sont souvent sévères, mais rarement injustes envers AF. Ce ne sont pas les enquêtes de satisfaction faites auprès des PAX (nous en avons reçu une chacun) qui peuvent renseigner les PNC sur les sujets qui fâchent vraiment les PAX.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 144905 by
    momolemomo GOLD 9722 Commentaires
    Je croyais qu'AF donnait des plateau repas sur les vols de plus de 2h en Europe, apparemment non. C'est d'ailleurs un peu limite de n'avoir que la pasteis de Nata.
    Au moins la cabine semble confortable et les PNC ont été super, un bon vol donc.
    Merci pour ce FR :)
  • Comment 145287 by
    Chevelan GOLD 16961 Commentaires
    Début de report qui me fait pensait aux supers moments passés entre FRistes en novembre dernier...

    Cette file d'attente lors de l'enregistrement est calamiteuse, (tout comme la collation servie à bord). La pâtisserie Portugaise se déguste tiède avec un peu de cannelle, bien préparé le gâteau est une tuerie !

    Les deux bagagistes assis dans la soute ne se petafine pas la ganache, tout va bien, je vais bien^^

    Vol de 2h30 avec une prestation ridicule, quelle plaie. Arrivée à l'heure = très bon point.

    Comme toujours ton bonus est fameux

    • Comment 324037 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      La bonne nouvelle au sujet d'AF, c'était que le point fort de ce vol était son équipage, or c'est un paramètre de la prestation qui est moins facile à améliorer que le catering.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 145374 by
    Papoumada GOLD 7410 Commentaires
    Merci François pour ce FR retour.

    les PAX J/Elite ont une manifeste tendance à utiliser au maximum leur franchise accrue de bagages en soute. ==> je confirme !!! Et quand il s'agit de les faire étiqueter en fonction de deux billets différents, cela prend encore plus de temps ;=)

    Le 777 Euro-Atlantic est bien connu à TNR où il se substitue régulièrement aux A340 de MD quand la compagnie a de quoi payer...

    Même agrémenté de PNC compétents et dévoués, ce vol reste marqué négativement par l'indigence de la collation. Proposer BoB aurait le mérite de la clarté.

    Passionnant bonus marathonien, comme à l'accoutumé. Je ferai toutefois remarquer le le Portugal est redevenu espagnol à la fin du XVI° siècle pour ne redevenir indépendant qu'en 1640.

    Je ne puis que souscrire à la phrase de clausule et ne cherche pas à en revendiquer la paternité.

    A bientôt pour de nouvelles aventures.
    • Comment 324099 by
      marathon GOLD AUTEUR 10173 Commentaires
      Proposer un BoB classerait AF dans la catégorie low cost. Distribuer quelques décagrammes de nourriture permet de conserver une image legacy.
      Merci pour la précision historique; j'ai simplifié l'histoire du Portugal en espérant ne pas devoir la revivre, car les Français n'y ont pas toujours eu le beau rôle.
    • Comment 324122 by
      Papoumada GOLD 7410 Commentaires
      La raison d'Etat mon cher, la raison d'Etat (et quelques histoires de famille !!!)

Connectez-vous pour poster un commentaire.