Avis du vol British Midland Regional Manchester Lyon en classe Economique

Vol BD1343
Classe Economique
Siege 4A
Temps de vol 01:45
Décollage 26 Fév 10, 11:45
Arrivée à 26 Fév 10, 14:30
BM 3 avis
East African
Par 1567
Publié le 16 janvier 2012
NB: L'image d'introduction a été prise durant l'un des multiples vols sur la même route. ( immat: G-EMBJ)


1 - Prévol


Voici la suite du vol BMI Regional BD1586 Édimbourg ? Manchester, que chacun peut retrouver grâce à l'outil de recherche.


Manchester dispose d'une belle vue sur les mouvements aériens, comme la plupart des aéroports britanniques en fait. La plateforme sert de base principale aux compagnies charters Monarch Airlines, Thomas Cook Airlines et Thomson Airways et d'après Wikipédia il propose plus de destinations que certains méga aéroports des États-Unies comme Dallas, NYC ou Chicago; si le beau temps avait été au rendez vous….

photo apronMAN

photo airside1

photo InsideMAN
Probablement d'autres salons

photo transfer
.


2 ? Le Salon BMI à Manchester

Après l'enregistrement, la réceptionniste ajouta qu'elle annoncerait l'heure de l'embarquement et aussi que le vol pour Lyon de la veille partit avec 2h de retard.

Entré à 9h50, une étrange impression de déjà vue interpelle, à part ceux de Londres, une fois entré dans un salon BMI uk, vous les avez tous visités.

La borne informatique installée, permet de gérer sa/ses réservation(s) BMI/Star Alliance, mais ne donne en aucun cas des information sur le statut actuel des vols.

À 10h35, heure théorique de départ, inquiet de l'état des vols affichés à l'écran, je rends visite à la réception, qui confirme que la grève des contrôleurs aérien français se poursuit et donc me réinvite à patienter et à me relaxer.

Finalement l'annonce du vol BD 1343, arrivera 10 minutes plus tard


photo GateLoungeMAN
La sortie, puis l'entrée du salon

photo FSTBIZbmi
Vers la section First et Business

photo loungeBMI2

photo loungeBMI


3 ? Le vol

Après la sensation de ?déjà vu? dans le salon, voici la sensation de ?déjà vécu? à la porte d'embarquement, en effet le bonne surprise fût de monter à nouveau à bord de G-RJXF (dédicacé à Leadership sur un certain LHR-NCE), et d'être pris en charge par même charmante hôtesse blonde, Bey W.
D'ailleurs un accueil personnalisé et chaleureux par mon nom cette fois ci, et avec un authentique sourire encore plus large.

Sur la vingtaine de passagers à bord, la moitié ? un groupe d'étudiant Stéphanois ? rentrait de vacances en Angleterre. Alors que l'autorisation de pré-vol se faisait attendre le trafic augmentait considérablement et la pluie proportionnellement aussi.

Les pilotes annoncèrent un départ reporté dans la prochaine demi heure dû aux grévistes Lyonnais, mais étonnamment personne protesta, ou manifesta un quelconque mécontentement. Les commentaires apparurent que lorsque la température de la cabine atteignit des conditions équatoriales, c'est pourquoi Bey en profita pour servir un petit snack (chips ou biscuits) et quelques boissons à des voyageurs qui n'en demandaient pas tant.

photo XFboadring

photo pitchembraer

photo snackandrefreshment
En attendant l'autorisation de vol

photo MD10-LHC

photo turboAATOM


Finalement après 1 heure, elle commença la démonstration de sécurité et les pilotes foncèrent vers la piste en service la 23R.



Alors qu'elle allait me servir la même collation que le tronçon précédent, une envie de changement me fît opter pour le croissant végétarien, de même consistance caoutchouteuse et au goût identique néanmoins. un vin rouge trop froid et trop acide aussi, voire corrosif.
Rapidement après son ?run?, elle s'installa à la rangée 1 et lut son magazine favori

Survolant la manche, les nuages parsemés, permit de distinguer les côtes françaises et ensuite Paris.


photo safetydemo

photo snackandrefreshment2

photo ParisLeBourgetairport
Le Bourget

photo downtown
La Défense

photo newspaper
L'actualité internationale…

photo quietflightforher
Plutôt calme pour elle


4 ? Arrivée à Lyon St-Exupéry

Stationné au large, j'embarquais le premier dans le Cobus, et constatais le drôle de manège des manutentionnaires: vider les soutes de l'appareil pour ensuite les charger à nouveau???? Entretemps un couple de passagers voyant leurs bagages sur les chariots saisit l'opportunité de récupérer leurs biens avant de se faire sèchement rappeler à l'ordre.

Étiqueté en Priorité rouge, le sac arriva 2ème et à l'époque le système de chariot bagages n'était pas au point à Lyon, il fallait demander un jeton car la fente d'?1 fonctionnait aléatoirement.




photo aerodromelys
Est-ce Bron?

photo lyonbig

photo lyonsmall

photo gerland
Le stade de Gerland

photo herbrunway

photo StExupryAirport2
Visuel sur la piste

photo CTandTGVstation

photo erjRegional

photo jumbolino

photo disembarkation


À part le retard qui coûta un nouveau billet de train à ?55 (remboursé par mon assurance) le reste de l'expérience prouva, encore, le professionnalisme de BMI Regional.


Merci de votre lecture, les commentaires et corrections sont toujours appréciés


Afficher la suite

Verdict

British Midland Regional

6.3/10
Cabine6.0
Equipage7.0
Restauration6.0

Conclusion

Ponctualité: le retard est non imputable à la compagnie, nous étions prêt à partir à l\'heure.
Confort: salon convenable, état de l\'appareil correct, pitch réduit
PNC: elle a devancé les attentes de tous les passagers
Restauration: bien mieux que le sucré salé

Sur le même sujet

17 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.