Avis du vol Alitalia Geneva Rome en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ575
Classe Economique
Siege 10F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:30
Décollage 26 Jul 15, 12:25
Arrivée à 26 Jul 15, 13:55
AZ 298 avis
flyingjapans
Par 2210
Publié le 9 septembre 2015
Bonjour à toutes et tous et bienvenue sur le vol introductif de ce nouveau routing,

Contrairement aux années passées, ce voyage d'été sera extrêmement monotone. Relativement peu de vols, pas spécialement de technique de haut niveau mise en jeu, mais c'est l'occasion de revenir sur quelque chose qui me semble fondamental dans le processus qui mène à l'achat des billets d'avion : savoir analyser son routing en détail.

Pour cet été, je savais qu'en plus de mon habituel séjour au Japon, je devais passer par Casablanca, au Maroc. C'est donc une triangulaire qui se dessine entre la Suisse, le Maroc et le Japon. Ce crochet par le Maghreb a été arrêté vers mi-avril, soit 3 mois avant le départ, ce qui peut sembler assez loin. Cependant le problème est que toute la communauté marocaine d'Europe ainsi que de nombreux vacanciers ont pensé bien avant moi à se rendre au Maroc, résultat, les vols sont blindés et le siège est cher.

C'est là qu'intervient la notion d'analyser un routing afin de lister toutes les options possibles : comme toujours lors de situations de la sorte, la seule manière de s'en sortir est de penser autrement que les personnes qui ont rempli les avions avant que je n'aie l'occasion d'acheter le billet.

Pour faire Genève > Casablanca > Tokyo > Genève, il y a bien évidemment plusieurs options :

1) Prendre trois allers simples correspondant à chacun des côtés de la triangulaire,
2) Prendre un aller retour Genève<>Casablanca et un aller retour Genève <> Tokyo,
3) Prendre un aller retour Genève<>Casablanca et un aller retour Casablanca <> Tokyo,

En réalité, je ne pourrais vous énumérer toutes les possibilités : elles sont infinies. Il est ainsi possible d'acheter un Genève<>Tokyo en faisant faire à l'aller un stopover à Casablanca par exemple, ou de segmenter encore plus pour faire réduire le prix.

photo Capture d’écran 2015-09-12 à 20.06.51

Pour ne pas cloisonner mes explications à seul mon propre cas, je vais illustrer le raisonnement que j'ai eu en prenant ce même routing au moment des périodes de Noël, qui présente une situation similaire en terme d'afflux de réservations. Prenons un Genève > Casablanca en aller simple, le 19 décembre, le week end avant Noël : les prix sont sans surprises élevés, sachant que l'on peut descendre dans les 100-150 euros en basse saison.

photo Capture d’écran 2015-09-09 à 22.21.02

Tournons nous alors vers les prix d'un aller-retour Genève <> Casa, qui résorbera peut être le coût de l'aller simple et proposera peut être d'autres alternatives : rien à faire, c'est toujours cher, surtout si l'on veut éviter les pas mal d'heures d'attente à FCO sur Alitalia.

photo Capture d’écran 2015-09-09 à 22.48.53

Mais surtout, le problème en haute saison, c'est qu'on peut avoir l'illusion de trouver un tarif le moins cher (ici j'ai pris le vol Alitalia à 346 euros), mais en vérité l'offre de vols est limitée en terme d'horaires et de ce fait assez contraignante. Il y a bien un vol de retour possédant un tarif dans la continuité de l'aller à 346 euros, mais si l'on veut avoir une journée complète à Casa et partir plus tard, il faut passer sur une tarification AF et rajouter 13 euros… voir même 35 euros si l'on veut prendre un vol plus tôt ET avoir un temps de correspondance optimisé à CDG !

photo Capture d’écran 2015-09-09 à 22.49.39

Conclusion : planifier un voyage dans des conditions loin d'être optimales peut vite se révéler contraignant, coûteux et surtout casse tête quand on est inscrit dans la boucle infernale entre le prix et la praticité de ce que l'on paye…

Dans mon cas, je savais que j'allais effectuer un vol long-courrier vers le Japon ensuite. C'est cela qui va être l'élément de solution à la difficile équation prix/praticité que j'ai posée précédemment.

En effet, comme l'a déjà dit pititom à maintes reprises ici notamment, lors de l'achat d'un billet long courrier au départ d'une ville qui n'est pas le hub d'une compagnie, cette dernière va mettre gratuitement à votre disposition les vols moyen-courrier qui vont vous acheminer vers le hub et qui vont vous permettre de prendre la liaison long courrier que vous avez payée. Or, Casablanca est considérée comme une ville européenne au point de vue tarifaire… Vous avez maintenant tous vu ou j'allais en venir : je vais faire d'une pierre trois coups. En achetant ce billet long courrier, je résous à la fois le problème de mon retour de Casablanca mais également le problème de la balance prix/horaires que je vous avais évoquée plus tôt, car dès lors que le Casablanca-hub est en correspondance (on appelle ça en réalité des segments mariés : voir ICI mon exposé détaillé sur le sujet) avec un vol long courrier, les disponibilités des vols pour vous acheminer au hub deviennent quasi illimitées.

photo Capture d’écran 2015-09-13 à 12.41.20

En réalité, je volerai en classe affaires, mais bien sûr le principe reste le même.
Reste plus qu'à trouver le moyen pour aller à Casablanca. Vu que j'ai intégré le retour de CMN dans le voyage long courrier et que je n'ai plus que ce vol d'acheminement vers CMN à trouver, je pourrai très bien me rabattre sur le vol Alitalia trouvé précédemment (pour ces courts vols, pas besoin de classe Affaires, les privilèges au sol nous sont donnés par le statut). Mais je vais jouer un nouveau coup de poker pour économiser encore plus et prendre ce billet en miles. Alors évidemment, pas de quoi s'attendre à des cadeaux en terme de disponibilités, mais il y avait à mes dates en juillet des trajets au tarif d'entrée de gamme.

photo Capture d’écran 2015-09-13 à 13.01.45.png

A mes dates, l'aller simple sur ces mêmes vols étaient plus de l'ordre de 350 euros… du coup, je valorise mes miles à (350-38)/15 000 = 2,1 centimes d'euros environ. Ce n'est pas extraordinaire (quoi qu'un peu plus que le coût d'acquisition du mile sur mon précédent mileage run ICI) mais comme nous partions à deux, nous économisons près de 600 euros… Ce n'est pas négligeable.

Conclusion : j'ai ici essayé d'illustrer une nouvelle fois comment le fait de savoir bien découper son routing en différents billets peut vous apporter une solution bien plus économique pour voyager que l'évidence ne laisserait le paraître (et aussi raconter quelque chose de plus intéressant que le GVA-FCO qui va suivre ;) )

Le routing se déroulera comme suit :


  1. Genève-Rome (Alitalia, Airbus A319, Economy) VOUS ETES ICI
  2. Rome-Casablanca (Alitalia, Airbus A320, Economy)
  3. Casablanca-Paris CDG (Air France, Airbus A320, Business)
  4. Paris CDG-Tokyo HND (Air France, Boeing 777-200ER, Business)
  5. Tokyo NRT-Paris CDG (Air France, Boeing 777-300ER, Business)
  6. Paris CDG-Dusseldorf (Air France by Cityjet, Avro RJ-85, Business)

Ce voyage commence dans le bus qui nous emmènera à l'aéroport, partant à deux pas de chez moi.

photo DSC_7533

Nous arrivons à peu près deux heures avant le départ au comptoir d'enregistrement qui est sous traité par dnata, qui est comme vous pouvez le voir très ouverte à la mixité ethnique et sociale. Le logo Etihad Régional un peu cannibalisé pour rentrer dans l'écran pourrait prendre la place de celui de Hop!, qui opère depuis le côté français de l'aéroport.

photo DSC_7534

Une employée nous délivre nos cartes d'embarquement puis réceptionne nos bagages. Malgré le statut Elite Plus, elle oubliera de mettre une étiquette de priorité sur un de nos deux bagages. C'est tout juste si elle rattrape le second pour le lui coller. Je m'énerve un peu mais prends du recul quand je me dis que le transit à Rome fera perdre toute utilité à ces tags.

On nous demande de passer à l'agence Alitalia pour recevoir des coupons afin d'accéder au coupe file puis on nous souhaite un bon voyage.

Une fois à l'agence, on nous apprend que le coupe file est réservé aux seuls membres Elite Plus du programme d'Alitalia. C'est mesquin étant donné que même Air France paye pour tous les Elite Plus ! Pas grave, nous attendrons juste un peu plus longtemps pour le passage de la sécurité régulière.

Puis nous gravissons un escalator pour arriver au salon dnata. L'accueil n'y est pas particulièrement chaleureux et la cerbérine, pendue au téléphone, ne prends pas la peine de m'enregistrer ni même de me regarder. Tant pis, je pars m'installer au fond du salon.

photo DSC_7535

C'est très calme et le mobilier est plutôt joli. Le sol est en parquet.

photo DSC_7536

On vient finalement me voir pour prendre mes documents de voyage puis on me remercie au moment de me les restituer. C'est presque du service Première Classe en fait !
Documents de voyage que voici.

photo DSC_7540-001

Le buffet est dans la moyenne européenne avec des viennoiseries, de la charcuterie, des yaourts, des fruits.

photo DSC_7537

Peu avant midi est apportée l'offre du déjeuner, se résumant à une cloche chaude. On y trouve du riz façon nasi goreng et tiens, pour être en accord avec le pays de destination finale, un tajine au légumes. Malheureusement ça ne fait pas envie et ce n'était pas très bon non plus.

photo DSC_7538

Notre vol accusera un retard de 25 minutes à l'arrivée.

photo DSC_7539

Embarquement puis nous nous installons en rangée 10, sur le côté droit de l'appareil. Elle correspond à l'issue de secours donc logiquement à un espace élargi qui lui vaut l'appellation de Comfort Seat.

photo DSC_7541

Rien à dire !

photo DSC_7542

Nous décollons avec 30 minutes de retard. Le hublot est comme vous le voyez sale.

photo DSC_7543photo DSC_7544photo DSC_7545

La route menant à la frontière et le CERN de Meyrin.

photo DSC_7546

Meyrin

photo DSC_7547

Nous franchissons les Alpes alors que le service s'ébranle.

photo DSC_7548

Les turbulences seront nombreuses et forceront le service à s'interrompre plusieurs fois.

photo DSC_7549

Après un vol sans histoire, nous arrivons sur les côtes italiennes et entamons la descente vers Rome.

photo DSC_7550photo DSC_7551photo DSC_7552

Nous nous garerons au large et serons amenés au terminal par paxbus. :(
Merci de votre lecture.

photo DSC_7553

Afficher la suite

Verdict

Alitalia

5.0/10
Cabine7.0
Equipage6.0
Divertissements1.0
Restauration6.0

Independent Dnata Salon Skyview Lounge

6.2/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements7.0
Services4.0

Geneva - GVA

6.1/10
Fluidité2.5
Accès6.5
Services6.5
Propreté9.0

Rome - FCO

8.4/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Conclusion

Un vol qui ressemble à tous les vols d'introduction de routing : ils servent à rendre l'explication préliminaire intéressante ;)

Informations sur la ligne Geneva (GVA) Rome (FCO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Geneva (GVA) → Rome (FCO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est SWISS avec 7.8/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 43 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 146359 by
    jules67500 GOLD 5642 Commentaires

    Salut Kristof !

    Merci pour ce FR et l'intro qui va avec !

    Joli programme en perspective, que du Best and Beyond ?

    Tu as oublié de flouter ton nom sur la capture d'écran de compte FB.

    Un vol moyen, juste le confort des sièges confort.

    A bientôt :)

  • Comment 146364 by
    aurel-lil 4209 Commentaires

    Merci pour ce FR Kristof !

    Alors quel membre du site tu auras rencontré cette fois à Tokyo :) ?

    très intéressant l'explication de ton routing et son montage, j'en prends une nouvelle fois note.

    La mesquinerie AZ avec ton statut E+ n'a heureusement pas eu de conséquences fâcheuses, le jeu de l'alliance affiche parfois ses limites^^

    Vol digne d'AZ, donc rien de vraiment bien même si on a déjà vu pire !

    A bientôt pour la suite ;)

  • Comment 146367 by
    marathon GOLD 9855 Commentaires

    Je plussoie Aurel-lil : c'est le montage du routing qui est le plus intéressant de ce FR, sur un vol par ailleurs assez ordinaire.
    Merci pour ce partage didactique !

  • Comment 146396 by
    ilyes 1801 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    J'ai fait le même vol le 14 Juin et je remarque que tu as été mieux traité que moi :

    - on t'a proposé un coupe-file au check-in : on ne m'en a pas parlé
    - tu as eu le droit à une offre chaude au salon : inexistante lors de mon passage

    D'autres éléments restent toutefois constants :

    - sympathie des agents au sol, que ce soit au check-in ou au PIF
    - le personnel du lounge, très pro mais un peu froid au premier abord
    - le retard de ce vol (italian touch)

    Belle construction de routing en tout cas ! On arrive toi et moi aux mêmes conclusions pour l'été 2015 : se rendre en Afrique du Nord est onéreux.

    A bientôt
    Ilyes

  • Comment 146408 by
    indianocean BRONZE 7175 Commentaires

    Tiens, on n'a pas droit à ton système détaillé de notation?

    C'est compréhensible, vu que le plus intéressant est à venir.

    Mais j'aurais quand même été curieux de savoir en détail comment était le PNC.

    Merci et à bientôt

  • Comment 146424 by
    nicobcn TEAM GOLD 5914 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Très intéressante votre intro, surtout que le tarif en fin de compte est excellent.

    AZ ne fait et ne fera jamais rêver à mon avis... L'issue de secours sauve la note.

    A bientôt

  • Comment 146441 by
    KL651 4512 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Notons quand même qu'AZ reste une fois de plus la solution la plus économe pour rejoindre le Maghreb en période de pointe.

    Néanmoins vu le service, le prix fait mal. Dire que Vueling est encore plus chère!

Connectez-vous pour poster un commentaire.