Avis du vol easyJet Bordeaux Lyon en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol EZY4302
Classe Economique
Siege 21F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:10
Décollage 11 Nov 15, 08:40
Arrivée à 11 Nov 15, 09:50
U2   #14 sur 24 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 571 avis
manout24
Par 1983
Publié le 11 novembre 2015
Je ne tarde pas à publier ce FR pour mettre à l'honneur les 20 ans de Easyjet.
Je tente donc de souligner les points pertinents de ce vol à priori banal pour d'autres mais pas pour moi.
C'est en effet le premier vol de ma vie avec Easyjet, je n'ai encore jamais volé sur Ryanair non plus.

Je dois être à un rendez vous professionnel à Lyon le 12nov, je dois être à Bordeaux les 10nov et 17nov, en sachant que je peux prendre du repos entre temps.
Lyon étant une des rares villes en France que je ne connais pas du tout, je choisis de partir le 11nov avec un retour le 16nov, pour saisir l'occasion d'enfin découvrir cette ville.
Reste à savoir comment je vais y aller :
-Voiture : bien que grand adepte de blablacar (ambassadeur), je ne souhaite pas faire de la route et me compliquer la vie avec le stationnement dans une ville que je ne connais pas.
-Train : je n'y songe même pas , se serait aussi long que d'aller en Irlande en bateau.
-C'est évidemment par les airs que je souhaite donc y aller.
J'espère que la concurrence HOP AF/EZY me laissera un bon tarif même pour un achat de dernière minute car voyage programmé moins d'une semaine avant le départ.
Je prévois de partir avec pas mal d'affaires, donc il me faudra un bagage en soute.
-HOP AF : Bon choix d'horaires mais plus de 200euros l'aller-retour avec bagage enregistré (23kg)
Pour Flying Blue, à de rares exceptions près, je trouve inintéressant de dépenser des miles pour des vols intérieurs.
-EZY : Bon choix d'horaires malgré une moindre fréquence, le tarif avec bagage enregistré (20kg) et choix de siège hublot (5euros) sort au total tout compris 158euros, raisonnable et bien moins cher que HOP AF.
C'est donc sous pavillon britannique orange que je m'envolerai en Rhône-Alpes.

Levé à 5h00 du matin, pesée de ma valise soute : 16,85kg pour 20kg maxi, c'est bon !!
Ma valise sera pesée 17kg pile poil à l'aéroport après ajout de ma trousse de toilette.
Mon pèse bagage déniché 5 euros chez Lidl est vraiment très précis.

photo DSC05417photo DSC05416

C'est ma mère qui m'amène à l'aéroport, départ un peu après 06h00 de ma campagne, 45 minutes de route en principe, on prend de la marge car brouillard et bagage à enregistrer.

photo IMG_4673

Arrivée sans encombre vers 07h00 plus de 01h30 avant le départ malgré le brouillard.
Terminal Billi facile d'accès, mais BOD bientôt victime de son succès.
Car ces petits accès à taille humaine c'est bien mignon, mais par jour d'affluence, de grands départs, c'est vite le bazar avec les voitures ici.

photo DSC05418photo DSC05419

Terminal Billi désert, j'avais déjà vu des photos mais c'est la première fois que je met les pieds dans Billi.
L'hôtesse de la dépose bagage m'accueille en uniforme Easyjet Noir/Orange avec un dynamique et très souriant Bienvenue à bord d'Easyjet Monsieur !.
Je comprend qu'il s'agit en réalité d'agents Aviapartner en sous-traitance mais impression réussie c'est ce qui compte.
Traditionnel speech Liquide ? objets coupants ? appareils électroniques ?…
Elle comprend vite que je suis un habitué des avions, check mon bagage soute en quelques secondes et clôture à nouveau par un superbe et très souriant Bon voyage Monsieur !

photo DSC05420photo DSC05421

Mon boarding pass imprimé à la maison et gribouillé par l'hôtesse du comptoir bagage, il est indiqué déjà que j'embarquerai par la porte arrière de l'avion.

photo IMG_4674

Encore plus d'une heure d'attente, je passe le PIF seul en quelques secondes et j'explore un peu la zone sous-douane de Billi
Je trouve le terminal Billi agréable, pas spécialement moche, les lieux me paraissent un peu petit pour les jours de grosse affluence.
Les jours de grands départs, ça doit être vite encombré tout çà.

photo DSC05422photo DSC05423photo DSC05424

Je m'arrête prendre un chocolat chaud dans l'unique café présents dans la zone d'embarquement.

photo IMG_4675

Pour continuer à tuer le temps, j'achète un peu de lecture.
Je n'avais pas acheté ce magazine depuis belle lurette, que j'avais pourtant jadis l'habitude d'acheter régulièrement.
C'était avant le tout internet tout connecté tout le temps partout, à l'époque des SMS limités, nostalgie, nostalgie…

photo IMG_4677

On va bientôt nous appeler pour le pré-embarquement alors que notre appareil est en approche.

photo DSC05425photo IMG_4678

La salle de pré-embarquement, espace pas désagréable mais petit avec seulement quelques sièges, la salle sera bien encombrée alors que l'avion n'est pas plein, seulement environ 30-40 passagers.
Si un avion est plein, caser 150 passagers là dedans, ça doit vite rappeler le métro parisien aux heures de pointe.

photo DSC05426

Un bon quart d'heure d'attente dans cette salle avant d'embarquer pour de bon.
Pas désagréable d'embarquer à pied je trouve, même s'il fait un peu froid, sauf s'il pleut peut être.
Embarquement à bord de G-EZAG, un Airbus A319 livré à Easyjet en Mars 2006, donc presque 10 ans d'âges déjà.
Embarquement par l'arrière comme prévu pour moi.

photo DSC05427photo DSC05428

Installation à mon siège 21F avec une belle pub Europcar pour moi.
Pitch un peu limite pour mon 1m83 mais j'arrive à bouger et à m'étaler doucement presque sans toucher le siège de devant.
On sent que globalement c'est un peu plus étroit, le haut du siège m'arrive dans la nuque.
Cependant je trouve l'assise pas du tout inconfortable et très correcte pour un vol de moins de 2h.
Le seul réel défaut à mon sens est la pochette encombrée au niveau des genoux, Easyjet aurait pu opter pour ces fameux sièges avec pochette magazine dans le haut du siège pour libérer de la place aux jambes tout en favorisant la densification cabine.

photo DSC05429photo DSC05430

Découverte de la cabine en général, design un peu ancien qui trahit l'âge de l'appareil.
Une annonce est faite qu'en raison du faible remplissage de la cabine, il est demandé de respecter l'attribution des sièges pour le centrage de l'appareil.
Le personnel de cabine parle parfaitement français et anglais avec un french accent, du personnel bien de chez nous sans doute basé en France, peut être même basé à Lyon ?
Le commandant de bord annonce 55 minutes de vol, il est anglosaxon ne parle pas français, d'autres annonces pré-enregistrées en français seront diffusées.

photo DSC05431photo DSC05434

L'avion est vide, environ 30-40 passagers pour 142 sièges, soit à peine 20% de remplissage.
C'est là que je me rend compte que les politiques tarifaires de Easyjet se rapprochent des compagnies classiques ou majors.
Car ayant payé mon billet plus de 150 euros, je m'attendais à bien plus d'affluences sur ce vol.
Repoussage 08h35 à ma montre, avec un peu d'avance.

photo DSC05432photo DSC05433

Décollage après un long roulage de 12 minutes chrono, sans doute à cause du brouillard.
Plafond bas en effet, on retrouve le soleil quelques secondes après le décollage.

photo DSC05435photo DSC05436

En montée, gros plan sur le winglet classique.

photo DSC05437photo DSC05438

Fiche de sécurité

photo DSC05442photo DSC05443

Contenu de la pochette, magazine, BOB, sac vomitoire tout blanc sans sigle.
Je passe le détail du magazine et de la BOB disponible sur le site d'Easyjet.
Je crois qu'il est même possible de commander à manger avant le vol.

photo DSC05439photo DSC05440photo DSC05441

Je me laisse tenter par la formule très correcte Muffin + Boisson chaude ou jus d'orange à 04 euros.
Je prend un chocolat chaud, servi dans un généreux gobelet d'environ 30cl, mais goût de flotte malgré l'ajout de sucres et de grosses capsules de lait. Bref un chocolat chaud anglais quoi…
En revanche le muffin myrtille, très bon, goûteux, généreux, copieux.
Je trouve l'offre en nourriture attirante, nombreux choix (sandwichs froids, chauds, grignotage salé, friandises, alcools…).
Je trouve les prix très corrects par rapport aux aéroports ou aux gares ou même par rapport à certains cafés de centre ville.

photo DSC05444photo DSC05445

Le reçu tout en anglais de ma collation en euros et livre sterling.

photo DSC05449

Le service sera rapide au vue du faible remplissage.
Je note juste qu'on ne viendra me débarrasser que peu de temps avant l'atterrissage.
Du coup j'entasserai mon gobelet vide et mes déchets sur le siège inoccupé à côté de moi pendant la demi-heure de vol restante, pas terrible…
J'ai vu les PNC assis pas loin derrière moi qui remplissaient des papiers (sécurité ? inventaire service boissons ?…)
Je veux bien qu'il y ait du travail en coulisse, mais au vu du faible remplissage de la cabine et du peu de passagers ayant consommés, un rapide passage débarassage cabine avec un sac poubelle en quelques secondes était largement faisable puisqu'il restait une bonne demi-heure de vol.
Cependant les PNC étaient très agréable, j'ai juste trouvé qu'ils ont manqué d'un peu de présence et de réactivité sur ce coup.

Quelque part au-dessus du centre de la France, ça se dégage un peu.

photo DSC05448

La cabine en vol, le design des plafonniers et surtout, les néons jaunis trahissent encore plus l'âge de l'appareil.

photo DSC05447photo DSC05446

Atterrissage proche

photo DSC05451

Approche finale sur Lyon aussi un peu dans le brouillard.
On voit bien les Alpes au fond, on distingue même très bien le Mont Blanc, mais je n'ai pas réussi à le prendre bien en photo avec mon appareil de pas très grande qualité.

photo DSC05452

Atterrissage 09h40 comme prévu, dans le pâté.

photo DSC05453photo DSC05454

Roulage un peu long 10 minutes sans doute à cause du brouillard aussi.
Arrivée en porte à 09h50 à l'heure.
On se gare à côté d'un autre Easyjet avec une livrée Unicef un peu spéciale.
Descente à pied par la porte arrière aussi pour moi.
Je serai le tout dernier à quitter l'avion, un des PNC me saluera chaleureusement tandis que ses 2 autres collègues se sont déjà affairés pour le ménage, ou plutôt rafraichissement cabine, avant de repartir vers je ne sais où.

photo DSC05455photo DSC05456

Longue marche d'au moins 10 minutes dans de longs couloirs avant d'arriver aux livraisons bagages.
Je remarque beaucoup de travaux pour l'agrandissement de l'aéroport, construction de nouveaux terminaux.
Je connais un peu l'aéroport de Lyon pour y avoir déjà accompagné des passagers, mais c'est la première fois que j'y débarque moi-même en tant que passager.

photo DSC05457photo DSC05458photo DSC05459

La salle livraison bagage très agréable.

photo DSC05462photo DSC05460

Mon bagage livré en quelques secondes, en même temps seulement 8 bagages à livrer pour 8 passagers moi-compris.
On dirait que la plupart des passagers cherchent à éviter le surplus bagage en soute EZY.

photo DSC05461

Je me dirige vers le rhôneexpress, une solution onéreuse mais très pratique pour rejoindre le centre de Lyon.
D'autant que mon hôte Airbnb habite à quelques minutes à pied de la gare de Lyon Part Dieu.
Je me rend compte qu'on peut payer moins cher le rhôneexpress en prenant un aller-retour, le retour étant utilisable sur 1 an.
Mais je prendrai un aller-simple car je ne suis pas sûr d'en avoir besoin pour mon retour du lundi16.
Peut être on me ramènera en voiture, peut être j'aurai une voiture de location…
J'arriverai chez mon hôte Airbnb vers 11h15, ce qui me fait un trajet de bout en bout d'environ 5 heures.
Ce qui reste un peu moins long et surtout moins fatiguant que si j'avais fait le trajet de bout en bout en voiture.



Hâte de découvrir plus en détail cette ville de Lyon.
Mon retour LYS-BOD lundi16nov toujours sous pavillon orange.
Merci de m'avoir lu et à très bientôt !!
Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.9/10
Cabine7.0
Equipage7.0
Divertissements6.5
Carte payante7.0

Bordeaux - BOD

8.2/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté9.0

Lyon - LYS

8.9/10
Fluidité8.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol efficace, rien à signaler d'alarmant malgré une certaine absence du personnel de cabine durant la moitié du vol.
Cependant personnel de cabine très agréable au contact des passagers, je baisse donc un peu la note des PNC que je maintiens dans une moyenne haute.
Ponctualité parfaite, très bonnes infos par rapport à la météo.
Je baisse aussi la note du catering pour le goût de flotte du chocolat chaud malgré un choix diversifié et un très bon rapport qualité prix.
Pas de divertissement particulier, magazine de bord pas très captivant à mon goût, mais bon c'est du low-cost.
BOD très agréable mais je baisse un peu la note pour les accès routiers qui vont vite devenir sous-dimensionnés ainsi que pour les parkings qui mériteraient une rénovation (P2 : allées étroites, en cas d'intempéries pas d'abris, bitumes défoncés par endroit avec grosses flaques en cas de pluie...).
Services et animations corrects à BOD Billi, juste ce qu'il faut dans l'esprit low-cost, un 2e café/restaurant serait le bienvenu.
LYS un aéroport super agréable malgré de longs couloirs au débarquement mais Rhôneexpress très cher.

Informations sur la ligne Bordeaux (BOD) Lyon (LYS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 19 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Bordeaux (BOD) → Lyon (LYS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 9 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

  • Comment 150430 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Vol assez agréable, un peu cher, mais qui vous évite nombre de désagréments comme la voiture ou le train...Bordeaux => Lyon étant la diagonale du vide pour la SNCF^^

    Bonne soirée

  • Comment 150438 by
    marathon GOLD 9600 Commentaires

    150 personnes, c'est la capacité d'une seule voiture du métro parisien, et le parisien que je suis aimerait avoir autant de place en heure de pointe que dans la salle de pré-embarquement de BOD ;)
    Belles photos un peu brumeuses sur le tarmac.
    Merci pour ce FR bien matinal, et agréable à lire !

    • Comment 328453 by
      Alcam 2072 Commentaires

      Merci pour ce FR. Je suis moins fan que vous de cette salle de pré-embarquement, qui, meme si plus grande qu'une voiture du métro parisien, est très désagréable quand l'avion est plein. Très peu de chaises, four en été et froide en hiver....
      Le terminal Bili est victime de son succès et les travaux d'agrandissement, initialement prévus pour 2017, ont déjà commencé.

  • Comment 150492 by
    gkeke 36 Commentaires

    Bonsoir,
    ce que je peux vous conseiller pour le retour : ligne T3 depuis Part Dieu Villette (à côté du Rhonexpress) jusqu'à Meyzieu Zone Insdutrielle, puis Bus 30 jusqu'à l'aéroport. Coût 2 euros, temps de parcours rallongé d'à peine 20 minutes ;)

  • Comment 150528 by
    K2World 1894 Commentaires

    Merci pour ce FR et bon séjour à Lyon
    Pas fan de ces salles de pré-embarquement
    Tarif un peu cher au vu du remplissage de l'avion, au moins vous étiez à l'aise sur votre rangée ^^

Connectez-vous pour poster un commentaire.