Avis du vol Air France Paris Rabat en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF1358
Classe Affaires
Siege 1F
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:50
Décollage 29 Déc 15, 19:40
Arrivée à 29 Déc 15, 21:30
AF   #31 sur 66 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4725 avis
flyingjapans
Par 2918
Publié le 28 janvier 2016
Continuation de ce routing vers Rabat, la capitale marocaine, en Business sur la compagnie nationale.

  1. Milan LIN-Paris CDG (Air France, Airbus A320, Business)
  2. Paris CDG-Rabat (Air France, Airbus A319, Business) VOUS ETES ICI
  3. Rabat-Paris CDG (Air France, Airbus A319, Business)
  4. Paris CDG-Milan LIN (Air France, Airbus A320, Business)

Arrivés de Milan, nous débarquons mais serons vite arrêtés par des agents AdP qui nous indiquent la nécessité de passer un contrôle de police, que l'on soit en correspondance ou avec comme destination finale Paris.

Une mesure instaurée par voie de conséquence de l'état d'urgence très sûrement.

Après ces formalités, nous passons le vrai contrôle de police, coup de tampon sur un des derniers espaces libres de mon passeport (qu'il faudra toutefois renouveler sous peu), puis nous nous retrouvons au terminal 2E portes L environ 2h30 avant notre vol vers Rabat. Les vols vers le Maghreb partent quasi-exclusivement des portes L ou se trouve un salon Air France non (encore ?) équipé pour proposer des prestations chaudes.

photo DSC_7601

Le salon est très peu fréquenté à cette heure creuse, ce qui ne laisse que l'embarras du choix pour trouver une place à notre convenance.

photo DSC_7602

Des tableaux représentant différentes escales Air France ornent les parois du salon.

photo DSC_7603

Je constate que c'est toujours le Deutz qui est proposé dans les salons de CDG. Un bon choix à mon gout, même si j'ai lu dans quelques reports qu'il ne faisait pas l'unanimité.

photo DSC_7604

Consternation en ce qui concerne le buffet (bon, en même temps je savais à quoi m'attendre). Si AF ne compte pas s'atteler de si tôt à la rénovation de ce salon, qu'ils passent au moins à une offre all day dining.

photo DSC_7605photo DSC_7607

L'offre de presse, complète comme à son habitude.

photo DSC_7606

Ce petit tour du propriétaire terminé, je passerai la plupart du temps à somnoler : en effet j'étais malade comme un chien ce jour là et je n'avais qu'une seule envie, d'acheter un ventilateur géant pour générer des vents favorable à notre A319 afin d'arriver le plus vite possible à Rabat et en finir avec cette journée.

Après avoir dormi une petite heure il est temps d'embarquer. Je constate néanmoins alors que nous nous apprêtions à partir, que l'offre du diner a été chargée. C'est la même que d'habitude. Il serait grand temps que 4 ans après l'ouverture du Hall M, Air France fasse enfin justice à ses propres améliorations et propose une offre homogénéisée dans ses salons.

photo DSC_7609

Ma carte d'embarquement pour Rabat (émise à LIN).

photo DSC_7608

L'embarquement s'effectuera en L25, à 5 minutes à pied du salon.

photo DSC_7610photo DSC_7611

Si la file générale semble assez congestionnée, la Sky Priority ne semble accueillir aucun passager. Ce n'est par contre qu'un coupe file, malgré le fait qu'un poste devrait être dédié à Sky Priority, ce qui signifie qu'il faut griller la politesse à quelqu'un de la file générale. Les agents d'embarquement ne semblent pas s'inquiéter de notre présence et continuent l'embarquement de la file générale. Cette totale désinvolture m'agace et je me retrouve alors contraint de m'imposer devant les passagers de classe économique. Tant pis, mais c'était le jour ou il ne fallait pas m'énerver.

photo DSC_7612

Nous gagnons la cabine et nos sièges 1D et F. Il s'agit des nouveaux sièges en cuir (normal, nous sommes sur A319).

photo DSC_7613

Alors que je m'apprête à déposer mon sac sur le siège central, nous remarquons ce chewing-gum probablement oublié par le nettoyage. Regard interloqué de la PNC en charge de la classe Affaires qui semble ne pas l'avoir vu.

photo DSC_7614

La chef de cabine chuchotte à l'oreille durant l'embarquement quelque chose à un passager, en plein milieu du couloir, ce qui bloque l'entrée de tous les autres derrière. Il ira finalement s'installer juste devant le rideau. Quel manège juste pour dire à un GP quel siège de Business est libre ! Du grand n'importe quoi.

Particularité des vols vers les escales lointaines du réseau moyen courrier, un verre d'accueil est distribué. Je choisis le champagne

photo DSC_7615

Cette partie du terminal L est réservée aux vols moyen courrier non-schengen.

photo DSC_7616

Le legroom n'est plutôt pas mal au rang 1.

photo DSC_7617

Le décollage s'effectuera à l'heure. A partir de là, tout ira très vite. Sur ce vol de 2h50, aucune présentation de l'équipage ne sera faite en classe Affaires. Les PNCs s'empressent de distribuer le menu.

photo DSC_7618

La PNC en charge de la classe Affaires présentera le menu à ma mère. Elle ne le fera cependant ni à moi, ni aux autres passagers situés derrière nous.

photo DSC_7619

Moins de deux minutes plus tard, les trolley débarquent dans le couloir. J'ai à peine eu le temps de lire les intitulés des plats. Vu que ma mère, ne mangeant pas de viande optera forcément pour le saumon, je décide de tester la volaille.

C'est un plateau unique sur lequel l'intégralité du repas est disposé. Rien de nouveau au niveau du protocole : les couvercles ne sont pas retirés.

J'ai même eu le droit à un Ah va falloir m'aider là hein ! de la part de la PNC, qui refusait visiblement de se pencher de dix degrés pour déposer le plateau sur la tablette. Mais j'étais trop interloqué par le ton de la remarque pour faire quoi que ce soit. Vous l'aurez compris, ce n'est pas que je ne veuille pas l'aider… C'est une question d'élégance. On ne dit pas ca en classe Affaires.

Je ne prendrai que de l'eau en boisson.

photo DSC_7620

Du côté du couloir, je vois ma mère ôter le couvercle de son plat de saumon et l'entame immédiatement. C'est ce que je trouve frappant dans le protocole AF : le plateau tout-en-un oblige les passagers à commencer par le plat chaud avant qu'il ne tiédisse. Vous me répondrez sûrement que dans ce cas je n'ai qu'à pas critiquer l'opercule sur le plat, mais d'expérience, croyez-moi, ils ne sont pas suffisamment isothermes.

photo DSC_7621

Classe hein ?

photo DSC_7623

Salade de lentilles et pleurotes sautés, tomate séchée
C'est infect, tout juste sorti du congélateur, insipide et sans aucun intérêt.

photo DSC_7624

Filet de volaille rôti moelleux, carottes et céleri branche, sauce au cumin suprême (Francois Adamski)
La présentation est bien mais c'est encore une fois insipide, la volaille est caoutchouteuse, c'est malheureusement une déception.

photo DSC_7622

Il est temps de passer au fromage, qui sera dégusté, plateau tout-en-un oblige, avec le couteau qui a servi à la salade de lentilles et ayant baigné dans la sauce au cumin du plat.

photo DSC_7625

La PNC est visiblement très pressée d'en finir avec le service. Vous ne rêvez pas : je n'ai même pas fini mon fromage et dessert qu'on souhaite me débarrasser. Il faut donc jouer au pique nique et prendre le dessert dans une main et le fromage/pain/beurre dans l'autre pendant qu'elle retire mon plateau. Plus de plateau ou de serviette pour manger proprement. On plonge rapidement dans le grand n'importe quoi et la PNC, comme si tout ceci était normal, malgré le fait que j'aie mes mains occupées avec pour seule et unique cause son petit tour de manège, recommencera avec son Là faudra m'aider par contre !. Elle ne veut pas que j'aille faire le service à sa place aussi ?

photo DSC_7626

Le service du thé/café est ensuite fait. Je choisis un thé chaud qui accompagnera le dessert, tartelette aux pommes. Enfin, il ne l'accompagnera pas longtemps car ce dessert sera tout simplement infect, car bourré de sucre. Je ne le finirai donc pas.

photo DSC_7627

La dernière photo a été prise exactement 41 minutes après le décollage. Le service a donc été expédié en 25 minutes. Un triste record sur un vol long de 2h50 (tout de même plus proche de 2h30 réelles). On est sur tous les aspects à une distance infinie du service haute couture que souhaite délivrer Air France : élégance, gestion du temps, qualité des produits.

2h30 moins 40 minutes, cela fait tout de même environ 1h50 à occuper avant l'atterrissage maintenant. Mais que font les PNC ? Il y aura le passage du chariot pour les articles hors taxes. Cela ne prendra pas plus de 5 minutes pour descendre l'allée. Mais après ca, plus rien.

Je demande un chocolat chaud. La PNC aura le mérite d'avoir été réactive à mon appel. J'ai eu un instant peur que l'on me dise, comme sur un de mes voyages en Première classe TGV Lyria, le service est terminé, il fallait demander avant !. L'honneur est sauvé, ce ne sera pas le cas.

photo DSC_7628

Ayant de plus en plus mal à la tête, je passerai le reste du temps à somnoler avant l'arrivée à Rabat.

photo DSC_7629photo DSC_7630

Nous atterrissons à l'heure. L'aéroport de Rabat est petit, il ne faudra pas longtemps pour nous amarrer à l'une des portes du terminal.

photo DSC_7633

La PAF sera très rapide et nous sortirons rapidement de l'aéroport.

Merci de votre lecture.
Afficher la suite

Verdict

Air France

4.4/10
Cabine8.0
Equipage1.5
Divertissements7.0
Restauration1.0

Air France Lounge - 2E, Hall L

6.2/10
Confort6.5
Restauration4.0
Divertissements8.5
Services6.0

Paris - CDG

8.1/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté9.5

Rabat - RBA

6.8/10
Fluidité9.5
Accès7.5
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Ce vol est une grande déception, du début jusqu'à la fin.

Imaginez vous : vous arrivez dans un salon ou deux morceaux de jambon et des nouilles instantanées à 1 euro l'unité chez Franprix se battent dans un buffet vide, si bien que quand l'offre légèrement plus consistante du diner arrive, une file de dizaines de passagers affamés attend derrière la mise en place du buffet telle les photos de l'époque des tickets de rationnement dans les manuels d'histoires. Vous partez pour monter dans votre avion mais personne ne semble se préoccuper de la file Sky Priority, en gros c'est aux dépend de l'humeur de l'agent qui s'occupe de votre vol. Vous montez dans l'avion, un chewing gum se trouve sur votre rangée. Vous décollez, votre plateau est balancé en 25 minutes en vous demandant en plus d'aider le personnel à le déposer sur la table (quel effort !). On vous sert un truc immangeable, tiédi malgré les couvercles qui amochissent le tout.

Les notes sont sévères mais méritées, ce billet ne coûtait pas rien pour un niveau de prestation aussi bas, et en plus aucune flexibilité niveau tarifaire (ce que la Business Moyen-courrier est censée offrir). C'est en tout cas la dernière fois que j'achète du moyen-courrier chez AF (autrement qu'en acheminement d'un voyage long courrier).

Informations sur la ligne Paris (CDG) Rabat (RBA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Rabat (RBA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 53 minutes.

  Plus d'informations

31 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 156211 by
    Esteban TEAM GOLD 14348 Commentaires

    Salut Kristof. Proprement lamentable en tout point de vue. Quel service... Vol à oublier au plus vite, en espérant que le retour se passe dans de meilleures conditions.

  • Comment 156220 by
    jules67500 GOLD 5515 Commentaires

    Mauvais. Voila qui résume bien ce vol.

    Salon lamentable, vol horrible. Service expédié et nourriture pas bonne. Tu as eu le chat noir.

    Merci pour ce FR

  • Comment 156226 by
    manout24 83 Commentaires

    Tout ce service expédié en 40 minutes ? Comme quoi AF pourrait remettre un service élaboré avec vrai repas chaud + café en J sur des vols beaucoup plus courts, mais triste record en effet... Entrée et plats chauds vraiment pas bon ? pourtant ça à l'air appétissant visuellement, mais je ne suis pas un habitué des classes business... Le buffet du salon pas du tout approvisionné pendant 1h inacceptable en effet :(

    • Comment 333759 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Très bonne remarque. Ce service aurait largement pu tenir dans un vol d'1h30, 2h.
      C'est visuellement appétissant, ne m'y méprenez pas. Ce que je mange à la cafétéria tous les midis est aussi visuellement appétissant. La seule chose c'est que nous ne sommes pas à la cafet mais dans un avion ou le service est censé représenter ce que la France fait de mieux. C'est la première ouverture sur notre pays pour les clients à haut potentiel d'achat (je ne parle pas de moi) qui viennent visiter la France ou y faire des affaires. Ce n'est de ce point de vue là pas acceptable.

  • Comment 156242 by
    lagentsecret GOLD 12455 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Salon un peu décevant, même pour un salon AF, car on y trouve souvent 3(trois) sortes de jambon au moins

    Embarquement mal géré : dans toutes les compagnies il y a des bras cassés, peut être un peu plus chez AF ?

    A bord ménage mal fait et l'équipage en mode pressé n'a pas eu envie de rendre hommage à ceux (enfin au moins une partie) qui les nourrissent, les voyageurs fréquents (Y-a-t-il un coucher pour l'équipage à RBA ?)

    Le menu est conforme AF : toujours ces présentations prétentieuses pour du catering Servair quelconque qui ne brille pas par sa qualité ni ses saveurs : un vrai cache sexe ce menu.

    Présentation horrible du plateau avec tous ces couvercles : c'est vrai qu'il est quasiment obligatoire de commencer par le plat chaud si l'on ne veut pas le manger froid, c'est un protocole Y et pas business.

    C'est infect, tout juste sorti du congélateur, insipide et sans aucun intérêt.
    Tu voulais les pleurotes fraîchement cueillies je présume ? ;) On t'a trop bien habitué

    La présentation est bien mais c'est encore une fois insipide, la volaille est caoutchouteuse, c'est malheureusement une déception.
    La présentation des légumes comme ça en gros morceaux c'est celle d'une cantine

    Ajouter à cela un équipage pas très pro et qui semblent avoir oublié que c'est un métier de contact qu'ils exercent (n'en déplaise aux ex-PNCs frustrés et revanchards comme l'Américain du Loiret) et cela fait de ce vol quelque chose de vraiment raté.

    Dommage que tu ne sois pas Quality Observer chez AF

    As tu fait une réclamation ?

    A bientôt

    • Comment 333760 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Salon un peu décevant ? je t'aurais cru plus catégorique !

      Il y a des bras cassés chez AF, souvent démotivés par la mauvaise santé financière de la compagnie. Du moins c'est ce que j'ai entendu de dedans. Sauf que leur désinvolture ne fait que rendre le tout pire encore.

      L'équipage passe la nuit à RBA et repart par le vol de 8h du matin.

      J'ai envoyé une réclamation. Réponse demain normalement, selon la plateforme Platinum.

  • Comment 156251 by
    PAT62 4973 Commentaires

    Pas facile de voyager quand on est malade.

    Décoration du salon sympathique.

    Bon après cela se gâte avec un service au lance pierre.

    Regrettable.

    Merci pour ce FR !

  • Comment 156267 by
    padawan GOLD 1723 Commentaires

    OMG quelle horreur...
    Tu veux pas m'aider pour rédiger la suite de ce commentaire ? :D

  • Comment 156271 by
    Jacklamitr 2007 Commentaires

    Bonjour Flyingjapans :)

    Pas étonnée du salon 2L ... offre solide misérable !

    Embarquement lamentable, pourtant vous étiez bien à CDG ?!

    L'attitude de la PNC est juste déplorable et inadmissible !

    Comme dit plus haut ... un vol à oublier rapidement !

    J'espère que le retour fut plus agréable.

    Merci pour ce FR et à bientôt

    Mme Jack

    • Comment 333763 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Bonsoir,
      Et oui j'étais bien à CDG, plateforme porte drapeau de la France et d'AF.
      Cela me fait plaisir que vous pensiez la même chose des remarques de la PNC, car selon certains je manque d'humilité et pensent que l'argent me donne tous les pouvoirs (voir plus bas) ;)

  • Comment 156276 by
    indianocean SILVER 7174 Commentaires

    Aïe, aïe, aïe. Tout est mauvais du début jusqu'à la fin.
    Tu n'as décidément pas eu de chance sur ce vol Kristof.

    Si on passe l'offre miséreuse au lounge à CDG, ça manque réellement de sérieux pour un passager qui paie plus cher pour avoir plus de confort.

    Regard interloqué de la PNC en charge de la classe Affaires qui semble ne pas l'avoir vu. --> elle était sans doute plus occupée à prendre soin du GP.

    Je suis étonné que la PNC qui t'ait servi ne t'ait pas non plus demandé de faire la vaisselle. Elle avait un lumbago la pauvre, ou alors de l'arthrose qui l'empêchait de se baisser. Même en y mettant les formules de politesse, ça ne passe pas.

    J'ai enfin compris à quoi servait le siège neutralisé en Business: une poubelle provisoire pour les couvercles et autres.

    Ce sera mieux la prochaine fois, enfin je l'espère.

    Merci Kristof.

    • Comment 333764 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Les vols vers le Maghreb sont tous relégués au 2L. Pourtant c'est un marché prometteur.

      Le GP était discret. Il était même sympathique et a rigolé avec ma mère. C'est la PNC qui ne l'était pas, ou pensait à tort qu'elle l'était.

      Si la PNC avait mal au dos, il fallait tout simplement qu'elle reste chez elle. Mais il y avait suffisamment d'espace pour tendre le bras et ce n'était pas un gros effort, sinon je n'aurais pas fais la remarque.

  • Comment 156285 by
    olivedel 217 Commentaires

    Merci pour le FR.

    Oh là là, vraiment, vraiment pas terrible.
    Le salon du 2L a besoin d'une bonne rénovation, mais avant cela, de personnel bien formé... Enfin si l'on peut appeler cela de la formation de juste remettre de la nourriture sur le buffet.

    La prestation à bord est honteuse surtout pour un départ CDG. Si François Adamski regardait ce que Servair a fait de sa création, je pense qu'il n'accepterait pas que son nom figure sur le menu.

    Mais surtout, l'on voit que l'attitude est clé dans la perception des clients : tout problème, tout incident est si vite oublié lorsque l'attitude est orientée client, polie, prévenante, serviable, etc. Outre la sécurité, c'est bien la mission du PNC, Faire du ciel le plus bel endroit de la terre.

    • Comment 333783 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Merci Olivier,

      En donnant le numéro de carte pour payer le billet, je me suis demandé si ca valait vraiment la peine de payer 650 euros pour un tel parcours. Mais j'étais globalement content de mes derniers vols en MC AF ou j'avais eu de bons équipage. Ca + le Platinum + l'envie de bien clôturer l'année ne m'ont pas fait rebrousser chemin.

      C'est clairement un achat que je ne renouvellerai pas.

  • Comment 156297 by
    doc34 17 Commentaires

    quelle arrogance dans vos propos avec un manque d'humilité incroyable, l'argent ne donne pas tous les pouvoirs.

  • Comment 156369 by
    nteflyjin 676 Commentaires

    Monique est de retour. On l'avait perdue en long courrier, je crois qu'on l'a retrouvée en MC et notamment en J. Ces derniers temps, les reports MC font des dégâts sur la notation PNC.

    Si je me souviens, c'était 600€ ou quelque chose d'approchant cette série de vols. Celui-ci est une fumisterie. AF qui est si prompt à nous contacter pour nous proposer de féliciter l'équipage lorsqu'on dit du bien des PNC a été moins réactive cette fois je suppose...

    A oublier...

  • Comment 156382 by
    Papoumada GOLD 6271 Commentaires

    Merci pour ce FR en mode ronchon.

    Il y a des jours où tout conspire à nuire...

    A bientôt !

  • Comment 156386 by
    aurel-lil 4210 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    le fait d'être malade n'aide pas généralement à passer un bon vol^^

    mais dans ce cas, c'est l'ensemble qui n'aide pas : salon pas terrible et pnc désagréables voilà qui ne donne qu'une envie, quitter ce vol au plus vite.

    A bientôt !

  • Comment 156395 by
    nico83et13 GOLD 2164 Commentaires

    Merci pour le FR kristof.

    Heureusement que le champagne Deutz sauve l'honneur du salon.
    Offre médiocre dans ce salon. A quand une harmonisation des salons de AF sur CDG.
    PNC vraiment pas très pros, et qu'ils sont laids ces couvercles sur le plateau repas. Un repas de Y+ pour moi.
    Et oui, on en veut tous pour notre argent.

    A bientôt pour le retour. A+

  • Comment 158125 by
    mogoy GOLD 10470 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    La PNC en charge de la classe Affaires présentera le menu à ma mère. ta mère est une PNC, c'est son secret honteux !
    Un vol à oublier clairement.

Connectez-vous pour poster un commentaire.