Avis du vol Malindo Air Kuala Lumpur Bangkok en classe Affaires

Compagnie Malindo Air
Vol OD522
Classe Affaires
Siege 1A
Temps de vol 02:10
Décollage 05 Fév 16, 17:35
Arrivée à 05 Fév 16, 18:45
OD 35 avis
asiantraveler
Publié le 5 février 2016
Bonjour à tous,

Je vous propose un vol sur une compagnie qui n’a pas encore été reportée sur FR (en français) : Malindo Air.

Malindo est une co-entreprise malaisienne et indonésienne (d’où le nom, Malindo) créée à l’initiative de Lion Air, pour tenter de contrer l’expansion d’Air Asia en Asie du Sud Est.

Le nom Lion Air ne fait pas particulièrement rêver (j’ai blacklisté depuis longtemps cette compagnie en raison de ses retards répétés sur les lignes domestiques), mais les compagnies du Groupe Lion Air peuvent parfois réserver d’agréables surprises, comme cela fut le cas pour moi avec Batik Air.

Lorsque je pars à la quête d’un billet d’avion pour le long week-end de Chinese New Year (CNY), il est déjà bien trop tard pour espérer des tarifs raisonnables et des horaires corrects. C’est alors que j’envisage l’option Malindo, et après avoir exploré leur site web, plutôt bien fait et rassurant, et quelques rares trip reports en anglais, je book cet A/R en J, pour la somme de 180 €.

La veille du depart, je reçois un appel sur mon mobile d’un numéro que je ne connais pas. Au bout du fil : un agent Malindo. Au début je ne comprends pas l’objet de son appel, craignant l’annonce d’une annulation ou d’un reschedule. Lui faisant répéter, il s’agit en fait de la prise de commande du plat pour le vol, parmi un choix de 4 possibilités. A l’heure du tout digital, c’est une façon surprenante de prendre commande, mais recevoir un appel personnalisé donne un petit côté premium je trouve. Ce sera donc satay à l’aller et lasagnes au retour.

Dans la foulée, je fais l’OLCI.

Choix du siège : le 1er rang n'est pas dispo :-(

photo seat

… puis erreur

photo error

Bon, je ferai tout ça à l'aéroport

A 18h47, je reçois cet email…

photo retiming

C’est assez embêtant ce vol repoussé d’1h30 car cela va du coup bien réduire ma première soirée à BKK…

Le matin du vol, coup de fil de Malindo qui me confirme la nouvelle heure du vol et m’indique que l’heure du retour n’a pas été modifiée.

Je pars à l'aéroport en Uber en avance car accompagné d'un collègue qui a un vol plus tôt.

photo 20160205_124211

N'etant pas basés dans le centre de KL, nous n'emprunterons pas le KLIA Express qui est pourtant très pratique avec ses 28 min chrono pour rejoindre cet aéroport situé à 65 km (!) de la ville, là où Narita et Incheon ne sont situés "qu'à" 50 km.

Arrivée à KLIA 2 après 1h de route sans bouchon.

photo 20160205_125727photo 20160205_125759

En cette veille de CNY, il était de toutes façons plus prudent de partir tôt.

Le Hall des départs.

photo 20160205_130012photo 20160205_130303_resizedphoto 20160205_130440

Je me dirige au comptoir J de Malindo où il n'y a aucune attente.

photo 20160205_130511

Je reçois mon BP et là double surprise :

- l'heure initiale du vol est indiquée, et non pas le reschedule
- je me vois automatiquement attribuer le siège 1A, alors que j'étais au 3A dans le "système". bonne surprise.

photo 20160205_130741

L'agent m'indique que je peux me rendre au Malindo Executive Lounge situées dans la jetée des portes P&Q alors que mon vol est en porte L…

photo 20160205_130749photo 20160205_130753

Voici une vue de KLIA 2 : c'est très grand et il y a beaucoup de couloirs, donc il faudra partir du lounge en prevoyant un peu de marge.

photo klia2-main-cover-banner-001

Arrivé à la PAF, je demande à un agent où se situe la fast track pour les passagers J : "last counter"; Il s'agit de celui réservé aux diplomates et l'attente sera nulle :-)

Passage rapide du PIF malgré un groupe de personnes du 3e âge qui "doublent" sans aucune gêne.

Alors que le PIF débouche directement sur les portes L d'où embarquera mon vol, je dois me rendre au lounge.

Il y a bien un service de "buggy" mais qui, à en voir la file d'attente, n'est visiblement pas réservé aux passagers Premium, ce qui me sera confirmé par une agent qui m'indique qu'il s'agit d'un service de l'aéroport ouvert à tous les PAX vue la taille du terminal. Soit. j'irai à pied.

photo 20160205_131301

La nouvelle heure de mon vol est bien indiquée sur les écrans

photo 20160205_131719

Après 4 tapis roulant, me voilà à l'entrée de Malindo Lounge.



A l'accueil, une femme de ménage se lève et me dit d'attendre 1 min.

photo 20160205_131824

Arrive une agent qui scanne mon BP et me remets le code Wi-Fi.

Le lounge est désert et donne sans surprise sur les pistes au nord.

photo 20160205_133921

Quelques vues du lounge.

photo 20160205_132051photo 20160205_132102photo 20160205_132026

Coin "cosy"

photo 20160205_141551

Un bar non utilisé

photo 20160205_132331

Je choisis cette place que je trouve plus confortable pour travailler avec un laptop plutôt que les petites tables basses.

photo 20160205_133043photo 20160205_132347

Le buffet et son offre solide limitée

photo 20160205_132240photo 20160205_132246photo 20160205_132253

L'offre liquide

photo 20160205_132227photo 20160205_132229photo 20160205_132233

Il devrait y avoir assez de stock pour passer ces 3h30 d'attente :-)

photo 20160205_132224

Ma sélection

photo 20160205_132627

Surprise : je suis automatiquement connecté au wifi du Plaza Premium Lounge que je n'ai jamais fréquenté à KLIA 2, contrairement à KLIA.

photo 20160205_133138_resized_1

Je choisis tout de même de basculer sur le Wi-Fi du Malindo Lounge et voici la Une du Jour:

photo 20160205_133251

Ma 2e sélection

photo 20160205_135416

Comme j'ai beaucoup de temps devant moi, parcourons le magazine Malindo

photo 20160205_144633

La J qui semble pas mal

photo 20160205_144647photo 20160205_144445

Pour la Y, Malindo semble avoir choisi un positionnement Premium, avec IFE, catering, bagage allowance généreuse…

photo 20160205_144411photo 20160205_144448

La flotte Malindo

photo 20160205_144424

et son réseau, qui va jusqu'en Australie et dessert bien l'Inde

photo 20160205_144427

Sélections pour le dessert

photo 20160205_150036photo 20160205_154006

Ensuite, il est l'heure de quitter le salon et de revenir sur mes pas pour aller en portes L

photo 20160205_163755

Après un contrôle de sûreté, marche pour arriver jusqu'à ma porte, qui n'est toujours pas ouverte

photo 20160205_164523photo 20160205_165033photo 20160205_165227

Malgré la longue file d'attente, j'arrive à me glisser dans les premiers en montrant mon BP J, mais ensuite c'est un sacré f****** on ne sait pas du tout où se diriger, il n'y a aucun personnel au sol, et il y a même des PAX qui s'engouffrent dans un jetbridge en cours de débarquement (!)

photo 20160205_170625photo 20160205_170707

Finalement, un agent au sol arrivera pour nous indiquer où attendre puis disparaitra.

Ce sera ensuite ensuite une longue attente, sans aucun agent au sol, alors que l'écran affichera successivement "boarding", "last call" et "closed"…

photo 20160205_173350photo 20160205_173530

Alors que l'heure théorique de repoussage est largement dépassée, un agent au sol arrive pour nous indiquer que l'embarquement aura lieu dans 10 min puis disparait.

L'embarquement commence à 18h et j'embarque en premier car les priorités sont respectées (un bon point donc).

Arrivée dans cette cabine qui semble neuve

photo 20160205_180251

Mon siège le 1A. Le cuir beige fait un bel effet.

photo 20160205_180245

Vue sur ma rangée

photo 20160205_180303

Le pitch est très bon pour un bulkhead

photo 20160205_180718

Coussin disposé sur chaque siège

photo 20160205_180439

Vue de mon hublot alors que l'embarquement continue.

photo 20160205_180308photo 20160205_180337

Chaque siège dispose d'une prise électrique et d'un port USB

photo 20160205_185429

Le verre d'accueil est du jus d'orange

photo 20160205_181205

Nous repoussons à 18h15

photo 20160205_181454

Consignes de sécurité diffusées sur IFE

photo 20160205_181648

Air Asia semble vouloir faire concurrence à Hello Kitty avec sa livrée "Line"

photo 20160205_181754

Au revoir KLIA2

photo 20160205_182628photo 20160205_183429photo 20160205_183441

Vue du plafond et du hublot

photo 20160205_184452photo 20160205_184509

Exploration de l'IFE

photo 20160205_184608photo 20160205_184627photo 20160205_184927

Le choix de films est tout de même assez limité, et il n'y a pas de section musique.

Casque OK mais faux contact avec l'IFE

photo 20160205_185201

Je choisis un film indonésien…

photo 20160205_185400

… mais le spectacle extérieur est plus sympa

photo 20160205_185000

Très rapidement est apporté l'apéro (Heineken et caouètes)

photo 20160205_185536

puis le diner

photo 20160205_185644

avec couverts en métal bien entendu

photo 20160205_185724

L'ensemble est honnête, ça se mange plutôt bien.

Je finis mon repas par un nouveau verre de bière et de l'eau

photo 20160205_191216

Distribution des fiches d'immigration (contrairement à un récent vol sur MH, où il aura fallu remplir ces fiches en vitesse devant la PAF)

photo 20160205_192610

Bangkok est à l'approche

photo 20160205_201814

Distribution d'un oshibori de fin de service bien chaud et bien épais.

photo 20160205_200218

La nuit tombe…

photo 20160205_195618

et atterrissage imminent

photo 20160205_201351photo 20160205_201753

et voilà

photo 20160205_202014photo 20160205_202155

Roulage assez court puis jetbridge déployé rapidement

photo 20160205_193005

C'est ensuite la course pour arriver à l'immigration qui est rarement déserte en Thailande

photo 20160205_193348photo 20160205_193625

Je m'insère dans une file Priority dont l'éligibilité n'est pas clairement indiquée (un PAX J est-il "VIP"). Un agent passera contrôler la file et expulsera plusieurs PAX mais mon BP J me sauvera…

photo 20160205_194254

Pas de bagage à récupérer mais une queue pour les taxis absolument phénoménale (digne de mémoire de flight reporter des pires heures d'Orly).

Je devrai mon salut à Uber :-)

photo 20160205_203916

dont le smartphone du chauffeur crashera en cours de trajet, mais ce dernier pourra télécharger l'appli sur son 2e smartphone et donc facturer la course sans problème.

photo 20160205_204932

et pourrai rejoindre le centre de BKK très rapidement

photo 20160205_205012

Merci de m'avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Malindo Air

7.8/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Restauration6.5

Kuala Lumpur - KUL

6.6/10
Fluidité3.5
Accès8.5
Services7.0
Propreté7.5

Bangkok - DMK

5.4/10
Fluidité3.5
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

[Note pour les admin: merci de rajouter le Malindo Air Executive Lounge dans la base]

More than low cost, tel est le slogan de Malindo.

Lion Air a clairement voulu positionner cette marque comme Premium à l'instar de ce que fait Batik Air pour ses vols domestiques en Indonésie.

Il est clair que le prestations proposées en Y sont très bonnes avec IFE, catering, bagage allowance de 30 kg etc.

Sur la gestion des horaires et des retards, Malindo reste une LCC avec une gestion en temps réel quasi nulle, pas de personnel au sol, aucune information...

Entre le vol reprogrammé la veille et le retard le jour même, j'ai atterri 2h plus tard que l'horaire que j'avais choisi en achetant mon billet.

Concernant cette J, elle offre ce qu'on attend avant tout d'une business sur ce type de trajet : calme et espace, et les vrais fauteuils business sont pour le coup très appréciables.

Sur le même sujet

22 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.