Avis du vol Air France New York Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF0007
Classe Economique
Siege 48L
Temps de vol 07:10
Décollage 06 Avr 14, 19:20
Arrivée à 07 Avr 14, 08:30
AF   #52 sur 108 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4423 avis
many
Par 1555
Publié le 3 juillet 2016
Après vous avoir raconté le vol aller CDG-JFK DL 405 du 19 juin 2016 (FR à retrouver ici), voici le retour opéré par Air France en A 380 toujours entre JFK et CDG.

Après un enregistrement en ligne cette fois-ci, arrivée en métro et LIRR puis en AirTrain au Terminal 1 de JFK. Dans la journée, on nous apprend que le vol initialement prévu à 19h20 aura une demi-heure de retard.

Direction les comptoirs de dépose bagage d'Air France où une première mauvaise surprise nous attend déjà : une très longue queue pour déposer les bagages là où 2 minutes d'attente ont suffi.

Comme à l'aller, seules 30 minutes de Wifi nous sont offerts… juste de quoi patienter dans la file.

Après avoir déposé les bagages, direction les contrôles qui ont le mérite d'être très rapides !

Une fois arrivées dans le hall d'embarquement, on jette un œil sur le tarmac est on voit notre A 380 en plein ravitaillement.

photo 13576506_10209840833881242_1345905842_n

Histoire de se débarrasser de nos derniers dollars et de casser le petit creux, voici la dernière gourmandise new-yorkaise du voyage : un hot-dog au bœuf !

photo 13578551_10209840834041246_1169824544_nphoto chien_chaud

Pour le reste difficile de tuer le temps : la Wifi est devenue payante et les boutiques proposées sont peu, voire pas du tout intéressantes…

L'embarquement a lieu à l'heure. Contrairement à l'aller, les personnes qui prennent place au fond de l'appareil et celles qui se trouvent à l'avant ne sont pas séparées. Bref, c'est moins bien organisé !

photo 13565974_10209840833801240_639286333_n

Une fois à bord, on en prend plein la vue d'une part grâce au magnifique escalier central de l'appareil, et d'autres par les sublimes sièges de la première classe.

photo 13599087_10209840834161249_172156504_nphoto 13576497_10209840834241251_118294120_nphoto 13578743_10209840834321253_242975499_n

Le pont inférieur de l'appareil s'organise en 3-4-3 avec pas mal d'espace pour les jambes (surtout quand on est petit comme moi) dont un repose pied très agréable. L'A 380 est vraiment un avion très confortable !

photo 13578507_10209840834481257_601443527_nphoto 13608302_10209840834521258_904490223_n

L'appareil est très rempli cette fois-ci ! Devant nous, une famille avec 3 enfants en bas âge… Le vol s'annonce mouvementé.

Comme à l'aller, un masque pour les yeux nous et des écouteurs nous sont donnés. L'équipage nous offre prête également une couverture et un oreiller pour le petit somme de ce vol de nuit.

Des écrans disposés un peu partout dans l'appareil retransmettent le routage et le décollage. Les consignes de sécurité d'Air France présentées par une vidéo très Frenchie sont suivies d'une annonce : on atterrira à l'heure, malgré le retard.



photo 13578641_10209840834561259_1459558010_n

Tout de suite après le décollage, le menu nous est distribué.

photo 13579022_10209840834681262_1533526642_n

Si le poulet rencontre un franc succès, pour ma part ce sera pâtes !

Déçu de ne pas avoir le droit à un apéritif de bienvenue, comme sur Delta, j'attends le dîner avec impatience. Pour tuer le temps, je me lance à la découverte de l'IFE et commence par un petit jeu de poker.

photo 13595689_10209840834641261_182101010_n

Et hop, quinte flush royale ! Fais attention à toi Patrick Bruel !!!

photo 13608016_10209840834721263_1512373132_n

À première vue, l'IFE est assez simple a utiliser : que ce soit par le tactile ou via la télécommande très fonctionnelle.

Le repas arrive (enfin) plus d'une heure après le décollage avec une boisson gracieusement servie. Ce sera champagne pour moi !

photo 13565414_10209840834921268_1286760036_n

Et voilà le plateau repas assez complet : il se compose d'une salade de riz, du plat chaud choisi, d'un fromage et de beurre, d'un morceau de pain, d'un verre d'eau, d'une compote de pomme et d'un gâteau.

photo 13595575_10209840834761264_273424550_n

L'entrée est bonne mais il faut aimer le sucré-salé, ce qui n'est pas trop mon cas.

photo 13595962_10209840835001270_344013780_n

Le plat est passable : de bons ingrédients mais rien d'extraordinaire…

photo 13578628_10209840835041271_1388785280_n

Le reste du repas est bon, surtout le dessert.

Comme on pouvait s'y attendre, les enfants de devant sont très bruyants et ne se sont pas calmés. La faute à des parents dépassés ou à un équipage qui n'est pas habitué à ce genre de situation…

À mon grand désarroi, je demande à l'équipage des bouchons d'oreilles et ils n'en ont pas/plus… Très étrange sur un vol de nuit de 7 heures avec une grande compagnie comme Air France et à bord d'un A 380… Pour rappel, Delta les avait offerts à tous les passagers à l'aller avant le décollage, et c'était un vol de jour !

Après un petit thé accompagné de… rien du tout, et puisque je ne dormirai pas beaucoup sur ce vol, je repars à la découverte de l'IFE.

photo 13576389_10209841010885667_986942515_n

Celui-ci comporte un très grand nombre de films (dont des très récents), jeux, albums, reportages et clips musicaux.

photo 13598966_10209841011165674_476291473_n

Je me lance dans la sélection des meilleurs clips pop par NRJ Hits avant de retourner à mon jeu de poker.

photo 13595715_10209841010765664_506827450_n

À 3h30 de l'arrivée, je me décide à voir un film : "Nous trois ou rien" de Kheiron.

photo 13578482_10209841011285677_1821797167_n

Après le film, je met un peu de musique pour me détendre et réussit à dormir une petite heure. Je suis réveillé à temps pour le petit-déjeuner.

photo 13595508_10209841011445681_1849465413_n

Au menu : un jus d'orange, un muffin aux myrtilles et un yaourt avec une boisson chaude. Un peu léger sachant qu'il n'y a pas eu d'apéritif ni de collation durant le vol et que de nombreuses compagnies proposent des petits-déjeuners chauds avec omelette et saucisse.

L'avion atterrit à l'heure au hall L du Terminal 2E.

photo 13608211_10209841011525683_67904655_n

Le passage aux frontières est long sachant que la file passeports européens n'est pas clairement indiquée. Une dame nous indique de passer au PARAFE. 20 bonnes minutes d'attentes sont nécessaires car 1 des 3 portiques ne marchait pas et la plupart des voyageurs ne savait pas comment procéder.

La récupération des bagages n'a pas posé de problèmes cette fois-ci. Retour à la maison un peu chaotique par un chauffeur Uber qui ne savait pas comment rejoindre Paris depuis l'aéroport.

Afficher la suite

Verdict

Air France

5.5/10
Cabine6.0
Equipage3.0
Divertissements8.0
Restauration5.0

New York - JFK

3.9/10
Fluidité3.0
Accès4.0
Services2.5
Propreté6.0

Paris - CDG

7.1/10
Fluidité6.0
Accès5.5
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Globalement, ce vol était une expérience décevante, surtout après un aller avec Delta très qualitatif.

Malgré le confort de l'avion et la qualité de l'IFE, le personnel était absent et les prestations de restauration étaient faibles (aucune information par exemple sur la possibilité de se servir soi-même en boissons…)

Pas de bouchons d'oreilles pour dormir convenablement malgré le bruit.

JFK est loin d'être un aéroport agréable, même si j'ai connu pire, notamment dans les pays de l'ex-URSS et l'absence d'un Wifi gratuit en zone internationale est déplorable.

Rien à signaler sur CDG, sauf le passage au PARAFE qui peut être fluidifié.

Informations sur la ligne New York (JFK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 88 avis concernant 5 compagnies sur la ligne New York (JFK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 2 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

  • Comment 356105 by
    Esteban TEAM GOLD 12573 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage et ce FR bien complet.

    Deux petites précisions :

    - Ce n'est pas à l'équipage de s'occuper à calmer les enfants en bas âge mais bel et bien aux parents. Tout au plus un rappel à l'ordre si les enfants grimpent sur les sièges, courent dans les couloirs ou un gros rappel à l'ordre si la sécurité est menacée. Mais leur indiscipline reste à charge des parents.
    - Aucune compagnie ne propose une double prestation chaude, dîner chaud et omelette saucisse en économie sur un JFK CDG. Tout simplement pas le temps pour ça.

  • Comment 356472 by
    kfly 15 Commentaires

    L'équipage n'a pas à gérer les enfants perturbateurs... Ce n'est pas leur travail mais celui des parents. J'aime beaucoup les enfants mais pas en avion..

    En ce qui concerne le vol AF 7, je le prends plusieurs fois par an et j'aime beaucoup cet appareil. Silencieux. Je voyage en Y sur le pont supérieur ce qui est bien plus confortable et calme.

    Aucune compagnie ne sert de "gros" petits déjeuners entre JFK et CDG. Pas le temps, le temps de vol est court, voire très court. J'ai déjà fait un retour en 5h55..

    Je pense que DL est bien placée mais pas au niveau d'AF sur cet axe. J'ai fait de temps à autre cdg-ewr avec delta en B767. Je trouve que leur PNC c'est la grande loterie encore plus que sur AF.

    Fin septembre je m'envole sur le DL 405.. Et retour sur le AF007.

    Le terminal 1 de JFK est une honte pour une ville comme nyc.. Je pense Que le 4 est bien mieux. Manque de wifi gratuit en 2016 alors Qu'à nyc le wifi est partout c'est très moyen...

    La queue pour ma part est à chaque fois pour le pif surtout quand deux machines fonctionnent..

    JFK reste pour moi un aéroport médiocre.. Ceux qui blâment CDG à tout bout de champs il est quand même pas si mal que ça..

  • Comment 394356 by
    CDG Addict 1649 Commentaires

    Merci pour ce bon FR!

Connectez-vous pour poster un commentaire.