Avis du vol Interjet Miami Cancún en classe Economique

Compagnie Interjet
Vol 4O4967
Classe Economique
Siege 10F
Temps de vol 01:30
Décollage 26 Avr 16, 08:15
Arrivée à 26 Avr 16, 08:45
4O 10 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 1458
Publié le 12 août 2016
Bonjour à tous,

Suite de mes pérégrinations latino-américaines d'avril 2016 avec ce FR consacré à un type d'appareil peu commun, le Sukhoi Super Jet 100-95 (SSJ, code IATA : SU9), et une compagnie jusqu'ici peu reportée, Interjet (4O), même si son expansion remarquable lui promet sans doute un bel avenir sur ce site.

En ce mardi matin, j'ai quitté Fort Lauderdale aux aurores afin d'éviter les embouteillages et c'est après seulement 30mn de route que le "super shuttle", qui n'avait pas d'autre passager à transporter, me dépose à Miami International Airport. Comme vous pouvez le constater, c'est désert et c'est donc en un temps record que je récupère ma carte d'embarquement.
photo img_0540

Le PIF est tout aussi peu fréquenté à cette heure matinale et je suis par conséquent très rapidement en porte F9.
photo img_0541

Un peu de spotting avant l'embarquement, avec ce B737-800 qui fait revivre la marque et les couleurs d'EASTERN AIR LINES, même si c'est de manière très modeste puisque cette compagnie, loin de son géant ancêtre, n'exploite que cinq avions limités à de l'activité charter, principalement vers Cuba. Elle a des B737MAX et des Mitsubishi MRJ90 (sorte d'E-190 à la mode japonaise) en commande, alors sait-on jamais…
photo img_0551

Moins original mais bien plus pérenne : AMERICAN AIRLINES et cet A321 au repoussage alors que le soleil se lève.
photo img_0546

L'embarquement, par passerelle télescopique cela va de soi, débute dès 7h30, pour un départ à 8h15. C'est mon troisième vol en Super Jet, après un SUB-DPS sur SKY AVIATION et un SVO-CPH sur AEROFLOT. Bien entendu, j'avais choisi ce MIA-CUN sur INTERJET en toute connaissance de cause, pour voler en SSJ précisément, et je savais depuis la veille grâce à flightradar24, l'avion étant en "night stop" à Miami, que je ne serai pas victime d'une mauvaise farce, à savoir d'une "IRGAV" en A320…
photo img_0554

Premier coup d’œil à la cabine, très séduisante, avec cette sellerie cuir gris clair/bleu foncé qui rappelle que l'industrie aéronautique italienne (ALENIA) est fortement présente dans la conception et la production de l'avion. Ma…, c'est la classe… !
photo img_0555

L'atout-maître incontestable du SSJ, c'est bel et bien sa cabine large, configurée en 2+3 avec une hauteur sous plafond généreuse. Nettement supérieure en tous cas sur ce point là à tous les autres jets de 100 sièges aujourd'hui en service, même si le CSeries ne devrait pas tarder à mettre tout le monde d'accord dans ce domaine…
photo img_0556

Qui dit diamètre de cabine important, dit racks à bagages plus vastes, avec cette astuce consistant à ce que la profondeur de ceux situés à gauche, au dessus des bi-places soit inférieure…
photo img_0558

… à celle de ceux situés à droite, au dessus des tri places.
photo img_0557

Je prends place au siège 10F en milieu de cabine, qui -détail d'importance- est monoclasse chez INTERJET. Le pitch est à l'avenant du reste : royal pour de l'éco sur un avion supposé régional.
photo img_0559

Le remplissage du jour est très faible, ce qui explique le tarif très abordable de 90$ TTC aller simple auquel j'ai eu accès à J-10 en direct sur le site de la compagnie.
photo img_0602

Les quatre autres sièges du rang 10 sont inoccupés, ce qui accroît d'autant l'impression de confort.
photo img_0571

Il y a des écrans collectifs intégrés dans les racks toutes les deux rangées.
photo img_0560

Il est 7h45, soit 30mn avant le départ, mais les démos de sécurité vont bientôt commencer. Ça sent bon le départ en avance !
photo img_0563

Effectivement, quelques minutes plus tard, à 7h49 très exactement, on repousse, c'est à dire avec 26mn d'avance.
photo img_0564

Les démos vidéo se poursuivent pendant le roulage, qui sera long en raison d'un nombre de décollages élevé, ce qui était peu prévisible au vu de la faible activité à l'intérieur de l'aérogare.
photo img_0565

Fin des démos et retour à la "page de garde" avec le logo INTERJET…
photo img_0568

… avant que cet IFE surprise soit switché vers le mode "caméra fixée derrière la roulette de nez" !
photo img_0573

Parmi le trafic au départ, cet A320 d'ARUBA AIRLINES, lui aussi utilisé pour des charters vers Cuba (en 5é liberté par conséquent), ma destination finale du jour…
photo img_0576

C'est enfin notre tour de décoller. Le SSJ est assez bruyant à ce niveau de la cabine, mais ça reste acceptable.
photo img_0578

J'adore les avions dont on peut lire l'immatriculation sur l'aile. Ça semble être obligatoire dans certains pays mais hélas pas dans tous. Au moins, pas de doute quand on prend une photo. Ce SSJ immatriculé XA-LME est sorti des chaînes de montage en Décembre 2013 et a été livré à INTERJET sept mois après, en Septembre 2014.
photo img_0579

Vision panoramique de l'aérogare de MIA.
photo img_0581

Virage à droite vers Coconut Grove dès que l'on atteint le bord de mer tout proche.
photo img_0586

On est montée dans une ambiance très tranquille en cabine. Peu de passagers et une météo favorable, toutes les conditions sont réunies.
photo img_0589

J'en profite pour aller inspecter les toilettes de l'arrière…
photo img_0591

VADE RETRO HOMO SAPIENS, elles sont réservées aux femmes !!! Eh oui, INTERJET a décidé de bannir la mixité qui prévaut pour l'accès aux toilettes depuis l'origine de l'aviation commerciale. Après tout, ça existe partout ailleurs dans les lieux publics, alors pourquoi pas dans les avions ?
photo img_0590

Je me replie par conséquent vers les toilettes de l'avant, qui ne sont pas pour leur part réservées aux hommes mais accessibles à tous les passagers.
photo img_0596

Et là, le doute m'envahit : l'ergonomie toute particulière des rebords de la cuvette, particulièrement proche du sol, ne serait-elle pas à l'origine de l'idée d'Interjet consistant à dédier une toilette aux femmes ? On peut en effet imaginer que la propreté des lieux n'est pas garantie après une utilisation masculine intensive. Bien viser ou ne pas bien viser, telle est la question^^….
photo img_0592

On peut toujours refermer le couvercle si on veut passer inaperçu^^.
photo img_0593

A propos de trajectoires liquides, le lavabo a lui aussi quelques petits soucis…
photo img_0594

… vous voyez ce que je veux dire ?
photo img_0595

Pour faire la transition avec le service à suivre, voici une vue du galley avant.
photo img_0597

Voici en effet venu le temps du service à bord. Du chaud et froid classique, du salé et du sucré classique mais n'oublions pas que nous sommes en Amérique du Nord, pays du BOB impitoyable, et que ce mini petit déjeuner entièrement gratuit doit être apprécié à sa juste valeur.
photo img_0604

Le vol est vraiment très agréable, ce qui permet de faire toutes les photos possibles, comme celle-ci avec Cuba en contre bas, du réacteur droit de ce SSJ, une production russo-française (SNECMA) sous la marque PowerJet.
photo img_0600

Magazine de bord, standard mais bienvenu.
photo img_0601

Et pour compléter, la traditionnelle consigne de sécurité.
photo img_4114

Déjà en descente vers Cancun.
photo img_0605

Approche directe, sans attente.
photo img_0608

On se pose avec des épaves de B727-200 et d'un DC3 sur la droite, après un vol d'une heure et 20 minutes, à 8h30 locale. Il est une heure de moins qu'à Miami.
photo img_0611

Ici encore la fameuse caméra permet de suivre le roulage au plus près.
photo img_0613

On a utilisé la piste opposée de celle où se trouve notre aérogare, et on doit donc franchir ce taxiway-pont pour parvenir à notre point de stationnement.
photo img_0614

Tout ceci est cependant très rapide. L'arrivée au bloc se fera à 8h35, avec 10 minutes d'avance sur l'horaire.
photo img_0615

Une photo du cockpit en débarquant, grâce à l'amabilité d'un équipage qui aura été très pro du début à la fin du vol.
photo img_0617

Et voilà un vol sans histoire qui s'achève. Le débarquement est immédiat, par escabeau sol.
photo img_0619

Il faudra cependant prendre un bus pour franchir les quelques mètres qui nous séparent de l'aérogare.
photo img_0624

Par chance, il n'y a pas d'autres arrivées internationales dans cette tranche horaire. Les formalités d'entrée au Mexique seront donc effectuées très rapidement. Arriver à CUN un mardi matin et pas un samedi soir présente pas mal d'avantages…
photo img_0625

Je vous quitte sur cette expérience très positive de ce type d'appareil et de cette compagnie, en espérant que d'autres FRistes relateront à leur tour ce qui est à ce jour l'unique opportunité de voler en Sukhoi Super Jet sur tout le continent américain. A bientôt sur flight-report.com

Afficher la suite

Verdict

Interjet

7.5/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements7.5
Restauration7.5

Miami - MIA

8.1/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Cancún - CUN

7.5/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Un avion de fabrication russe au départ des USA, c'est déjà assez insolite pour être signalé.
D'autant que ce Sukhoi Super Jet mérite le détour, tant sa cabine est confortable pour un appareil de cette catégorie.
Le vol lui-même fût particulièrement agréable, ce qui est toujours plus facile quand on voyage "off peak" par une météo clémente.
Quant à INTERJET, ça semble sérieux, fiable et convivial à la fois, donc à recommander sans réserve.
Voilà par conséquent une alternative crédible au duopole Boeing/Airbus et à un "legacy carrier", pour qui voudrait combiner curiosité aéronautique et budget serré en se déplaçant dans cette partie du monde.
Souhaitons au passage longue vie à CITY JET (WX), seule compagnie ouest-européenne à exploiter des SSJ à ce jour, de manière à pouvoir en profiter régulièrement sans avoir à aller dans un pays lointain pour cela.

Sur le même sujet

17 Commentaires

  • Comment 362705 by
    Chevelan GOLD 13658 Commentaires

    Bonjour monsieur Luke

    Ou l'art de dégoter les belles affaires... Autant dire Huggy les bons tuyaux !
    Parfait cet aéroport désert, on se croirait à LYS...
    Je trouve cette cabine lumineuse et spacieuse, le pitch est carrément digne d'une J, siège confortable, bien vu le rack bagages de différentes hauteurs, (un peu comme dans les Avro)
    Cabine presque vide, c'est une bonne chose pour le voyageur, moins pour la compagnie.
    L'ingénieur qui a conçu la vasque dans les toilettes devait être amoureux !?
    Ma, la classe... Notre Ami Aldo était dans les parages !
    Catrering sympa et gratuit, que demande le peuple. Si en plus l'équipage est Pro, c'est Byzance... Heu non, Cancun !

    Merci pour ce récit d'un excellent vol en Sukhoï, da.

    • Comment 363025 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

      Merci Mr Chevelan de vos commentaires toujours fort appréciés. Je réalise que lors de mes deux vols précédents en Sukhoi SJ je n'avais pas mis les pieds aux toilettes, et cette ergonomie pour le moins surprenante a donc été une découverte. A bientôt.

  • Comment 362710 by
    SMilano 1292 Commentaires

    Tout d'abord merci de nous faire découvrir le SSJ de Interjet et par la même occasion de me voler mon "exclu" ^^
    Fin bon mon vol restera quand même exclusif d'ici la j'espère :p

    Sinon la cabine semble vraiment très agréable et me donne une belle idée de ce que je vais avoir :)
    Le pitch est impressionnant !

    L'avion est-il stable par contre ? Vu les mini ailes qu'il a.

    A bientôt :)

    • Comment 363027 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

      Merci du commentaire et désolé pour le "vol d'exclu" bien involontaire, d'autant que je publie de FR plus de 3 mois après avoir voyagé. Concernant la stabilité du SSJ, pas de remarque particulière, ni sur ce vol ni lors des précédents effectués avec Sky Aviation et Aeroflot sur ce même type de machine. Il est vrai que dans les trois cas la météo était favorable. A bientôt.

  • Comment 362716 by
    Esteban TEAM GOLD 11864 Commentaires

    Merci pour le partage !!

    La compagnie est vraiment sympa de part sa livrée et le catering gratuit. Ensuite les toilettes pour femmes uniquement, dans un avion, je ne vois pas l'intérêt. Encore moins quand c'est un avion de 100 places avec deux toilettes. Sur un vol complet ça peut vite poser problème.

    • Comment 363028 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

      Merci du commentaire. Je suis persuadé que cette histoire de toilettes réservée aux femmes est due à des questions d'hygiène, l'ergonomie de la toilette du SSJ ne permettant pas à un homme normalement constitué^^ d'en assurer une utilisation normale sans éclaboussures...

  • Comment 362739 by
    NicoWK 1728 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Une bonne idée de faire "revoler" les couleurs de Eastern. En espérant une meilleure que Pan Am avec ses 3 tentatives...

    Une très bonne surprise sur cette compagnie avec un bel avion!

    C'est vrai que pour les US, ce service est louable!

    À bientôt!

  • Comment 362806 by
    PAT62 4987 Commentaires

    Belle surprise avec cet appareil Russe dernier cris.

    Confort cabine au rendez vous.
    Service très correct pour un vol US.

    Merci pour ce FR !

  • Comment 362834 by
    mogoy GOLD 10288 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc

    Un vol assez long sur ce MC.
    Je n'arrive pas à comprendre les raisons de l'échec commercial de cet appareil, vendu nettement moins cher que ses concurrents.

    • Comment 363031 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

      Merci à toi. Je pense que le manque d'intérêt que suscite le SSJ a une double origine : 1/ des performances (consommation, vitesse, maniabilité) sans doute inférieures à celles de ses concurrents directs en raison de son poids. 2/

  • Comment 362857 by
    marathon GOLD 9557 Commentaires

    Non seulement les toilettes sont séparées hommes - femmes, mais la puériculture est une tâche exclusivement féminine chez Interjet. Ce n'est pas d'un progressisme forcené.
    La faillite de Sky Aviation m'a privé d'une occasion de voler en SSJ :(
    Merci pour le partage !

  • Comment 363035 by
    LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

    Merci à toi. Eh oui, il fallait avoir de la chance pour se trouver en Indonésie au moment où SKY AVIATION opérait en SSJ. Ce fût mon cas (un de mes premiers FRs) ce qui compense les fois où je suis arrivé soit trop tôt, soit trop tard... A bientôt.

  • Comment 455334 by
    okapi GOLD 3833 Commentaires

    90 minutes dans un avion russe croisant au large de Cuba et transportant un illustre avgeek entre la Floride et le Mexique et ce vol prend tout de suite une autre allure. Si l'on ajoute des toilettes séparées par genre ce qui me rappelle les tentatives de la SNCF de faire la distinction entre gentilles femelles et méchants mâles dans les trains de nuit, le côté exotique est bien là. Faut-il mentionner cet unique (?) taxiway pont pour en conclure que ce vol est une vraie rareté?
    Merci en tous cas pour ce partage que je découvre tardivement à la faveur de déroutements divers sur ce site.
    À bientôt!

    • Comment 458750 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2569 Commentaires

      Merci Guillaume pour ton commentaire. Le type d'appareil est effectivement rare et le restera vu les difficultés que la JV Sukhoi/Alenia rencontre dans sa commercialisation, mais avec plus de deux ans de recul on réalise qu'il est quand même possible de voler en SU9 dans le monde occidental : chez Interjet qui poursuit l'exploitation de ce type d'avion malgré quelques avatars et, bien sûr, sur le réseau de Brussels Airlines. Cette compagnie propose en effet encore au cours de l'été 2018 un vaste choix de lignes assurées par des SU9 affrétés à City Jet, soit à ses propres couleurs (EI-FWD, E, F, G) ou à celles de WX (EI-FWA, B, C). Conseil : se hâter pour en profiter car les belges ont récemment annoncé que vu le taux de retards et d'annulations pour cause technique (j'en ai moi-même été victime) enregistré, SN cherchait à sortir de ce contrat le plus vite possible... A presto.

Connectez-vous pour poster un commentaire.