Avis du vol Air France Kiev Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1753
Classe Economique
Siege 16F
Avion Airbus A319
Temps de vol 03:15
Décollage 10 Jul 16, 15:15
Arrivée à 10 Jul 16, 17:30
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5368 avis
Antrasyt
Par 754
Publié le 28 août 2016
Direction l'Ukraine pour un vol retour sur Air France.

Lien vers les FR de l'aller sur UIA, beaucoup plus pittoresque.

Le trajet commence à Lviv, destination de cette escapade ukrainienne. Un petit bonus touristique de cette ville agrémentera la fin du FR. Premier moyen de transport utilisé : le tramway. Même si les taxis sont très abordables, j'ai souhaité faire le trajet entre le centre ville et la gare en utilisant le moyen de transport de monsieur tout le monde. Cela permet de mieux s'immerge dans la vie quotidienne des gens de cru. Prix du trajet, 2 UAH soit moins de 10 centimes d'euros. Il y a un supplément pour qui transporte de gros bagages (1 UAH) mais cela reste très très bon marché. Même l'amende en cas de voyage sans billet est moins chère qu'un ticket de métro à Paris.

Voici l'intérieur de la bête, certainement fabriquée en Tchécoslovaquie par Tatra. J'achète mon billet en entrant en glissant la somme nécessaire à une assistante assise à côté du conducteur. Comme dans la plupart des guichets ex-soviétiques, vos marques de politesse n'entrainent aucune réaction. Restait à valider le petit billet en papier. Je cherche un habituel validateur ressemblant à ceux des transports parisiens, où même à ce que l'on trouve à l'entrée du métro de Kiev et qui fonctionnent sans contact. Rien, le wagon semble vide. Je me résout à interroger un passager, qui aura été surement consterné par mon ignorance. En fait, il faut poinçonner son billet dans les petits instruments de part et d'autre camouflés en forme de poissons. Je mettrais bien une minute ou deux à réussir à faire les trous … Quelque arrêts plus loin des écoliers montent avec leur prof. J'écoute avec attention les conversations du quotidien (dans les limites permises par les similitudes entre l'Ukrainien et le Russe, vous n'entendrez presque personne dans cette région parler la langue de Pushkin).

photo img_20160709_151809

Et voici la gare de Lviv, un peu en retrait du centre-ville mais qui ne manque pas de charme.

photo img_20160709_153843

Après quelques minutes d'attente, mon train tout beau tout neuf arrive pour Kiev. Notez l'écartement de la voie, plus large qu'en Europe de l'Ouest, ce qui est plutôt positif pour le confort à bord des trains dont les voitures sont légèrement plus larges.

photo img_20160709_171455

Loco soviétique en chemin.

photo img_20160709_173054

Après le ferroviaire, il est temps de passer à l'aérien. Je commande un taxi par téléphone pour l'aéroport Borispol (si vous allez sur place prenez une carte SIM locale, ça ne coute rien et c'est très pratique). Le trajet sera deux fois moins cher qu'aller et cette fois sans âpre négociation. J'ai également eu le droit à une discussion sur la vie politique ukrainienne et le fléau de la corruption qui continue de sévir.

Parcours très rapide dans l'aérogare très propre et moderne. Enregistrement en ligne, drop off bagage, PAF, PIF (qui comprend des détecteurs de matières radioactives bien visibles …) tout se fait sans attente et en quelques minutes. Impeccable, rien à voir avec le calvaire de l'aller.

Le terminal est spotter friendly.

photo img_20160710_125247

Coup d'oeil sur le FIDS. Il a des vols pour presque tous les pays ex-soviétiques mais plus rien pour la Russie. Le conflit est passé par là et ce ne doit pas être franchement pratique pour les nombreuses familles établies dans les deux pays à la fois. Airside le terminal comprend plusieurs lounges, des boutiques en nombre suffisant ainsi que des plusieurs restaurants. Ces restaurants servent des vrais plats (viandes, soupes, pâtes, salades) et non d'horribles sandwichs. Les prix sont plus élevés qu'en ville mais mon plat de carbonaras me reviendra à moins de 5€.

photo img_20160710_143110

Ca y est, mon A319 d'AF est arrivé, aux côtés d'un Embraer polonais.

photo img_20160710_143310

J'embarquerai parmi les derniers, pas la peine de se ruer dans l'avions surtout quand ses bagages sont en soute. Une fois à l'intérieur : nouvelle cabine, pas si nouvelle que ça d'ailleurs, on voit déjà des signes d'usure sur les éléments en plastique.

photo img_20160710_150111

Le pitch n'est pas franchement terrible, mais ça passe. AF oblige, je retrouve la presse française. L'étiquette de mon sac à dos trahit mes infidélités.

photo img_20160710_150114

A droite, un A321 de Windrose, compagnie charter locale.

photo img_20160710_150118

On repousse et on met en route au doux son des CFM-56. Vue sur le terminal et un 737-800 d'UIA. Introduction du vol par un commandant très jovial. Il annonce après un "zadrasvioutié" que son "excellent" co-pilote sera aux commandes. Tout l'équipage aura droit à de telles éloges un peu surfaites. Des membres d'équipage parleront espagnol et italien en sus de l'anglais. Pas certain que cela soit très utile sur ce vol …

photo img_20160710_151819

Arrivés à l'altitude de croisière, la distribution de la prestation ne tarde guère. Point fort immédiat par rapport à UIA : il y a quelque chose à manger.

photo img_20160710_160135

Ouverture de la boite. Poisson en tempura avec du riz, gâteau, pain, mayonnaise et friandise au chocolat Roshen, entreprise de confiserie du Président Poroshenko.

photo img_20160710_160430

Juste après nous recevons la partie chaude de la prestation. C'est une sorte de roulé aux épinards assez roboratif. Le tout est plutôt bon et cale bien. Je demanderais à boire un jus de tomate, grand classique du transport aérien et meilleure à 33 000 pieds qu'au niveau de la mer.

photo img_20160710_160308photo img_20160710_161542

On dit aux enfants de ne pas jouer avec la nourriture. Mais quand est il des adultes ? Je vous présente "oukrop man", oeuvre d'art qui rassemble les trois ingrédients clefs de la cuisine slave : du pain, de la mayonnaise et de l'aneth (oukrop). Gare à l'over dose de cette aromate en Europe de l'Est … autant vous prévenir.

photo img_20160710_162646

Pendant ce temps, le vol suit son court normal. L'équipage nous tient au courant de la progression et rassure les passagers en correspondance. Nous sommes partis à l'heure mais un vent de face nous ralenti.

photo img_20160710_160232

Décélération

photo img_20160710_180850

Approche

photo img_20160710_181336photo img_20160710_181510

Et nous voici au Terminal 2E de CDG. Vue sur les A320 aux portes L. L'équipage nous quitte sur un "dazvidania" franchouillard.

photo img_20160710_182248

Le débarquement sera relativement rapide. Je passe la PAF en vitesse, pas de queue (pour l'instant car des gros porteurs suivaient) mais très peu de cabines ouvertes comme d'habitude. Les passagers venant de Kiev se rassemblent au tapis à bagage. Alors que plusieurs autres tapis étaient libres, nos bagages sont envoyés vers le même tapis que le vol en provenance d'Ho Chi Minh ville. Les paquets énormes venus du Vietnam débarquement par centaine mais pas nos valises, bloquées derrière. Pendant ce temps les passagers dont les bagages sortent sont bloqués à la PAF et arrivent au compte goute. Vous avez donc des passagers d'un 319 venus de Kiev devant les bagages d'un 777 venant du Vietnam. Le tapis et plein. Avec quelques voyageurs ne décidons d'agir et de retirer du tapis des bagages en provenance du Vietnam pour permettre aux nôtres de sortir. Cela fonctionnera. Aucun personnel d'Aéroport de Paris n'est intervenu pour résoudre la situation. Du grand classique. Heureusement, les Ukrainiens et autres habitués des pays de l'Est savent improviser et s'organiser. Je sortirai, non sans mal, à l'heure pour mon VTC.

Bonus touristique sur la ville de Lviv

Je recommande vivement Lviv, pour un long week-end par exemple. L'ambiance est centre européenne. Par contraste avec Kiev, il n'y a presque rien qui soit russe ou soviétique.

La place du marché et la mairie.

photo img_20160708_200812photo img_20160707_121001

L'opéra (où l'on peut assister à des spectacles à prix modique, occasion de visiter l'intérieur).

photo img_20160707_103621photo img_20160708_175252

Marché aux livres sur une place

photo img_20160707_115656

Quelques rues et le "park kulturi"

photo img_20160708_110430photo img_20160708_123543photo img_20160707_105046

Gastronomie locale

photo img_20160707_125354

Bureau pour les interrogatoires dans une ancienne prison ayant servi au NKVD, à la Gestapo et au KGB. C'est désormais un musée.

photo img_20160708_113914












Afficher la suite

Verdict

Air France

7.3/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration8.0

Kiev - KBP

7.8/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services8.0
Propreté9.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol tout à fait satisfaisant sur AF en long moyen courrier. Par rapport à l'aller sur UIA ce n'est tout simplement pas le même monde, et heureusement. Pas d'attestations exceptionnelles ni de prestations fantastiques mais on arrive sans accroc du point A au point B. Enregistrement en ligne, presse, nourriture en quantité suffisante : c'est la base et AF le fait bien. On voyage sereinement et on en a pour son argent (du moins la plupart part du temps). Pour vraiment monter en gamme il faudrait étudier la question des vrais plats chauds sur ce type de vols. TK et Air Serbia le font.

Aéroports de Paris vient dégrader un peu l'ensemble à la fin avec cette gestion incohérente de tapis à bagages. KBP est un bon aéroport, simple, lumineux, spotter friendly, pas d'attente aux contrôles. Dommage qu'il n'y ait pas un lien ferroviaire avec le centre ville (l'Ukraine a d'autres priorités et ça se comprend).

Informations sur la ligne Kiev (KBP) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 13 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Kiev (KBP) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 364855 by
    FFlyerCDG 3187 Commentaires

    Merci, une fois de plus, pour ce FR dont j'ai adoré la lecture !

    A quand le prochain ?

    Il est incontestable que le produit AF est, sans commune mesure, supérieur à celui de PS mais j'ai tout de même un gros faible pour ce dernier :-)
    La couleur locale qui fait incontestablement partie du charme d'un voyage derrière l'ancien Rideau de Fer probablement !

    Et une mention toute particulière pour "oukrop man".
    Je vous confirme que ma grand-mère disait que les enfants ne devaient pas jouer avec la nourriture mais elle n'a jamais mentionné les adultes :-))

  • Comment 364859 by
    Tango Delta 576 Commentaires

    Merci pour ce FR et pour ce bonus touristique très intéressant sur Lvov!
    Bonne prestation d'AF et le repas semble correct. En tout cas la présentation fait envie.
    A bientôt!

  • Comment 364860 by
    Esteban GOLD 16826 Commentaires

    Merci beaucoup pour le partage ! Superbe FR et excellente narration on a envie de vous suivre et de vous lire. Encore merci !

  • Comment 364865 by
    Tomclz 28 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR complet et ce bonus ! :)

    On voit ici le développement qu'a entrepris AF sur ses lignes Moyen-Courrier en terme de Catering pour jouer dans la cours des grands !

    La prestation est bien plus généreuse qu'il y a quelques années !
    Au plaisir de vous suivre ! :)

  • Comment 364870 by
    fiftytwo GOLD 1135 Commentaires

    Merci pour la ballade !

    Je ne savais pas que AF proposait des plats sur ses vols MC , par exemple meme IST qui est plus eloigne que KBP , tu as juste droit a un sandwich

    Lviv est une tres belle ville , que tu peux comparer a cracovie . Jespere que tu as apprecie , sinon les restos , lalcool et le tabac ne coutent rien

  • Comment 364887 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Un vol retour qui tranche avec l'aller, c'est sur c'est un autre monde...
    KBP est beaucoup plus sympa dans le hall des départs que celui des arrivées
    Un très bon moment passé à bord, avec un catering complet, seule ombre l'arrivée à CDG et la livraison des bagages !
    Lviv est à découvrir, et le train depuis Kiev semble être une bonne solution, (les tarif directs depuis la France sont dissuasifs)

    Merci pour ce très bon FR !

  • Comment 364894 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9113 Commentaires

    Merci de ces deux FR. La différence est flagrante entre les deux offres et Air France est franchement nettement au dessus tant pour la cabine que le catering !
    Sympa le bonus.

Connectez-vous pour poster un commentaire.