Avis du vol Thai Airways Toulouse Bangkok en classe Economique

Compagnie Thai Airways
Vol TG8948
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 10:00
Décollage 30 Aoû 16, 17:30
Arrivée à 31 Aoû 16, 08:30
TG   #9 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 364 avis
Flight-Report
Par GOLD 4957
Publié le 16 septembre 2016
Bonjour à tous,

Le 30 août dernier, Thai Airways International est devenu la huitième compagnie à prendre livraison d'un Airbus A350-900, le dernier né de la famille long-courrier d'Airbus.
La compagnie a commandé 12 appareils dont 8 sont pris en leasing auprès du loueur américain CIT.
L'appareil qui est destiné à remplacer les plus anciens de ses Boeing 777 est prévu pour opérer des liaisons long-courrier vers l'Océanie et vers le Japon mais pourrait aussi venir en complément de l'Airbus A380 sur des routes vers L'Europe.

Flight-Report a eu l'opportunité de suivre la cérémonie puis le vol de livraison depuis Toulouse jusqu'à Bangkok, puis au retour d'emprunter le vol régulier vers Paris opéré en Airbus A380-800 et proposant depuis peu le nouveau service signature en cabine Royal Silk.

  1. 1. Toulouse (TLS) – Bangkok (BKK) – A350-900 – Economy
  2. 2. Bangkok (BKK) – Paris (CDG) – A380-800 – Royal Silk

Le Delivery Center d'Airbus est le bâtiment emblématique où se déroulent les livraisons des nouveaux appareils pour leurs clients

photo 0001

La journée commence par le check-in pour le vol vers Bangkok-Suvarnabhumi.

photo 0002photo 0003

Une cérémonie débute avec Airbus, Rolls Royce, CIT et Thai Airways

photo 0004

Fabrice Brégier le PDG d'Airbus prend la parole pour vanter les mérites de son Airbus.

photo 0005

Viendra ensuite à la tribune le PDG de Thai Airways.

photo 0006

Puis le traditionnel échange de cadeaux entre les 4 partenaires.

photo 0007

Un film promotionnel relatant l'histoire de cet A350 est diffusé sur l'écran géant.

photo 0008

Ce premier Airbus A350XWB est immatriculé HS-THB et porte le nom "Wichian Buri"

photo 0008a

Les 2 éléments les plus reconnaissables : le winglet et le pare-brise en forme de masque de Zorro.

photo 0008bphoto 0008cphoto 0008d

L'A350-900 est la version la plus courte de ce nouvel Airbus.

photo 0008f

Il est ensuite temps d'embarquer, et comme dans tout aéroport il faut passer un poste d'inspection filtrage (PIF) puis la police aux frontières (PAF).

photo 0008g

2 passerelles sont présentes même si les passagers ne seront pas très nombreux.

photo 0008h

C'est le commandant de bord lui-même qui accueille les passagers, accompagné de deux PNC.

photo 0009

En Business, la configuration est un 1-2-1 avec sièges Solstys du fabriquant Stelia, filiale d'Airbus Group.

photo 0010

Le pitch varie entre 41 et 46" selon les sièges hublots ou couloir, et la largeur est de 21"

photo 0010a

La télécommande Panasonic et les commandes de siège. On voit que le siège se convertit en un vrai full flat.

photo 0011

Celle-ci indique le vol LAX-BKK alors que la ligne a été arrêtée il y a plusieurs mois.

photo 0012

L'écran d'une taille de 16"

photo 0013

La cloison de séparation se relève en appuyant dessus. Ces sièges de type "honeymoon" sont excellents pour ceux qui voyagent à deux, mais ils ne remontent pas assez haut pour le cas où les deux passagers ne se connaissent pas.

photo 0014

En revanche le full flat est bien réel. Sur Solstys contrairement aux Skylounge ressemblant, il y a une ouverture au niveau des pieds qui n'est pas optimale lors de l'utilisation de la couette qui se retrouve dans le couloir. Mais la présence d'un seul siège sur les côté garantit une bonne intimité.

photo 0016

Les représentants de Thai Airways prennent la pose.

photo 0016a

Dans le cockpit, les éléments habituels d'Airbus. La communalité entre les appareils Airbus est totale et seuls 8 jours de formations sont nécessaires pour les PNT. Thai ne disposant pas de simulateurs A350, les pilotes doivent s'entraîner à Singapour, Toulouse ou Miami pour être qualifiés.

photo 0016bphoto 0016c

En éco, on retrouve une configuration à 9 sièges de front et des coloris qui varient entre les sièges du milieu et sur les côtés.

photo 0017

Là aussi, IFE Panasonic comme on en retrouve dans beaucoup de compagnies aériennes. La taille de 11" est très généreuse ! De plus la présence d'une télécommande permet une meilleure utilisation que lorsque le bras est tendu.

photo 0018photo 0018a

Ecran de 11"

photo 0030

Repose-pied qui permet de varier ses positions de repos, mais que tous les passagers n'apprécient pas.

photo 0031

2 prises de courant par trio de sièges, et on distingue clairement le flat floor de l'A350 : aucun relief sur le sol.

photo 0032

La têtière est réglable verticalement et horizontalement.

photo 0032a

Sur le siège attend un kit de confort Business

photo 0033

La trousse est de la marque thaïlandaise Thann avec brosse à dent, masque de nuit etc. Un contenu assez basique mais qui peut être complété en s'adressant aux PNC.

photo 0035

Safety video pendant le roulage.

photo 0036

Overhead avec liseuses inamovibles comme sur tous les Airbus récents, et les affichages de sécurité sur des écrans LCD.

photo 0036a

L'écran affiche la route unique entre TLS et BKK

photo 0037

La caméra de l’A350 est de bien meilleure qualité que sur A380.

photo 0038

Décollage et c'est parti pour une douzaine d'heures de vol.

photo 0040

Virage à gauche pour prendre un cap est.

photo 0042

Magnifique vue sur le Rolls Royce Trent XWB. On distingue également l'immatriculation HS-THB qui n'est pas sans rappeler le code 3-lettres de la devise thaïlandaise

photo 0043

La cabine est très clairsemée avec les quelques invités pour ce vol de livraison.

photo 0043a

Voilà le siège une fois incliné. Les dimensions sont généreuses avec 32" d'espacement et 18" de largeur.

photo 0044

Un oshibori est servi.

photo 0044a

Malgré un vol effectué en classe Economy, c'est du champagne Roederer qui est servi aux passagers, dans des flûtes en plastique et offert par le PDG de THAI en personne.

photo 0045

Viennent ensuite quelques canapés.

photo 0046

Le plateau lui aussi n'a rien d'un plateau éco puisqu'on y trouve des portions généreuses avec une entrée gourmande, une salade mélangée, une assiette de fromage et une cassolette chaude

photo 0048

Foie gras avec toast, cerise confite et branche de romarin

photo 0049

L'autre option roulade de saumon fumé, asperge verte

photo 0050

Pour le plat chaud, choix entre poulet, bœuf ou poisson, malheureusement ce dernier est trop cuit

photo 0051a

Le dessert est lui aussi très bien présenté !

photo 0051b

Etrangement c'est un gâteau d'anniversaire qui sera ensuite servi !

photo 0051c

Des nuages de haute altitude secoueront la cabine pendant une bonne partie du vol.

photo 0052

Le winglet de l'A350 est absolument magnifique et ressort très bien en toute circonstance.

photo 0053

Ambiance cabine pendant la croisière.

photo 0054

On entre en zone de nuit, et on y restera jusqu'au lendemain matin.

photo 0057

Contrairement à la télécommande tactile de la Business, en Eco le clavier est physique.

photo 0057a

Le système de divertissements propose 100 films, 150 programmes télévisés, 17 chaines radio, 500 albums de musique et 40 jeux



Pour dormir, chacun bénéficie de 3 sièges donc le full flat est assuré. Le confort est amélioré si on y dispose coussin et couverture de la sorte.

photo 0064

Les PNC passeront distribuer pendant la nuit ces petits snacks et bouteilles d'Evian.

photo 0064b

Le jour se lève et le paysage a changé avec ces gros nuages tropicaux

photo 0066

La route a été plutôt directe

photo 0067

Second service d'oshibori avant la prestation.

photo 0067a

Les PNC passent avec des boissons chaudes disposées sur un trolley joliment décoré.

photo 0067b

Là encore la prestation est très généreuse

photo 0068

La touche française

photo 0069

Du froid avec œuf mollet et charcuterie.

photo 0070photo 0070a

La cassolette chaude de nouveau en légère sur-cuisson

photo 0071

Encore ce winglet magnifique avec le logo thaïlandais.

photo 0075

Réacteur Rolls Royce qui n'avait encore jamais volé aussi longtemps !

photo 0076photo 0077

Paysage thaïlandais avant un atterrissage face au sud sur la 19R

photo 0080

On en profite évidemment pleinement avec la caméra de la dérive !

photo 0081

Spoiler. La courbure de cette aile est vraiment élégante et profilée.

photo 0082

Les employés de THAI sont nombreux à attendre l'avion et à le photographier pendant le roulage.

photo 0083

THAI devient la 5ème compagnie aérienne à exploiter à la fois le 787 Dreamliner et l'A350 XWB. Les produits Business ne sont pas les mêmes à bord de ces deux appareils bien que les routes sur lesquels ils sont déployés soient similaires.

photo 0084

La cérémonie d'accueil avec ces passerelles surélevées

photo 0085

En descendant : belle vue sur la dérive.

photo 0086

HS-TUB est un A380 qui effectue un C-Check en ce moment. Sa présence à la maintenance implique que pendant 1 mois il y aura un 777-300ER positionné sur la ligne BKK-CDG.

photo 0087

Le comité d'accueil est fourni !

photo 0088

Et voilà l'A350 au loin qui rejoindra le hangar où il sera inspecté sous toutes les coutures par THAI et Airbus avant de s'envoler pour Chiang Mai puis Phuket et enfin Melbourne.

photo 0089


PRATIQUE

Les Airbus A350-900 THAI sont configurés pour recevoir 32 passagers en classe Affaires (Royal Silk) et 289 en classe Economique.
Les 12 appareils seront livrés à la compagnie entre 2016 et 2018.

L'appareil effectue dans un premier temps des vols domestique de familiarisation pour les équipages (Bangkok - Chiang Mai et Bangkok - Phuket) avant de commencer ses liaisons long-courriers vers Melbourne. Les autres destinations pressenties sont Sydney, Auckland, Tokyo et Osaka. Plus tard viendra l'Europe.

Un service d'internet à bord par WiFi (Thai Sky Connect) est proposé via la technologie KU band et le système Panasonic exConnect. Ce service est offert à hauteur de 5MB pour les passagers Royal Silk, 10MB pour les membres Royal Orchid Plus Gold et 30MB pour les membres Royal Orchid Plus Platinum. Pour les autres passagers, plusieurs options existent dont un forfait de 100MB pour 35 USD.



Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation d'Airbus et de Thai Airways International.
Afficher la suite

Conclusion

Avec l'arrivée de ce nouvel appareil dans sa flotte, Thai Airways International confirme qu'elle est bien présente sur la scène internationale et qu'elle investit pour soutenir son développement avec un produit plus compétitif et des avions plus économes.

La stratégie de gestion de flotte pourrait cependant étonner dans la mesure où cohabitent désormais A350 et 787 aux performances similaires. Mais les capacités diffèrent, et THAI a fait donc le choix de se doter d'un large éventail d'appareils, de l'A330 à l'A380 en passant par 777, 787 et A350. Elle utilise ainsi pleinement les avantages des grandes familles de chez Airbus comme de chez le concurrent américain.

A bord, pas de révolution puisqu'il s'agit de la même cabine que ses derniers Boeing 777-300ER. La compagnie ne propose pas encore de cabine Premium Economique à l'inverse de ses voisins Cathay Pacific, EVA Air, China Airlines ou Singapore Airlines. Mais ce projet est à l'étude et le produit pourrait être lancé prochainement.

A noter également que la compagnie est actuellement en discussion avec Airbus pour l'acquisition d'Airbus A350-900 Ultra Long Range (à l'instar de Singapore Airlines) pour rouvrir ses liaisons non-stop vers Los Angeles et New York (auparavant opéré en Airbus A340-500).

Souhaitons bonne chance à THAI pour l'arrivée de ce superbe appareil dans leur flotte et nul doute que ses qualités intrinsèques seront appréciées de ses passagers.

LES PLUS :

- Confort de l'Airbus A350 (lumière d'ambiance, planché plat, niveau de pressurisation plus bas, silence à bord)
- Espacement entre les sièges de 32", largeur de l'assise de 18" (jusqu'à 1" supérieur au Boeing 787 Dreamliner) et repose pieds.
- Ecran HD de 11" et interface proposé dans de nombreuses langues dont le français
- Prises de courant pour 2 passagers sur 3 en Eco
- Belles finitions de la cabine dans toutes les classes de voyages y compris dans les toilettes.

LES MOINS :

- Pas de nouveau produit (notamment en classe Affaires)
- Service internet cher
- Présence de coffres à bagages au milieu de la cabine Business enlevant le sentiment d'espace
- Pas d'effort particulier sur les parties communes (galley, entrée, etc.)

Sur le même sujet

9 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.