Avis du vol Air France Paris Miami en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF90
Classe Affaires
Siege 2K
Temps de vol 11:05
Décollage 22 Sep 16, 13:50
Arrivée à 22 Sep 16, 18:55
AF   #36 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4773 avis
lynxy
Par 3750
Publié le 9 octobre 2016
Bonjour à tous !

Il est temps pour moi de vous présenter les flight-report de mes vacances de septembre aux USA. Le but du trip était de rejoindre Miami, visiter les Everglades, remonter jusqu'à Key West en voiture, puis décoller pour la Nouvelle-Orléans, visiter la Louisiane, et enfin décoller pour Paris avec un layover à New York d'un peu moins de 20h, histoire de faire un rapide tour dans la Big Apple.

Le routing a été acheté en deux billets différents :
- le premier est un open jaw en Premium Economy avec AF, pour faire Bruxelles - Paris - Miami // Nouvelle-Orléans - New-York - Paris - Bruxelles. Celui-ci coûtait 1650€ par personne, et pour 30k miles de plus par pax les transatlantiques ont été upgradés en business.
Malheureusement, MIA n'est pas encore desservi en BEST, et les dispos de sièges awards ainsi que les dates de congés non modifiables de ma copine nous ont forcé à prendre au retour le JFK-ORY, qui n'a pas non plus encore la BEST :( Tant pis, ce sera pour la prochaine fois cette nouvelle cabine (entre ça et dormir dans un siège en PE, cela restait un meilleur choix je pense) !
- le deuxième billet est en éco avec Delta pour Key West - Atlanta - Nouvelles-Orléans, et a coûté environ 160€ par personne.

Voici donc le routing complet :

AF7184, ZYR - CDG, Thalys, 1ère classe (reporté en introduction ici)
AF90, CDG - MIA, B777-300ER, Business (vous y êtes !)
DL5554, EYW - ATL, CRJ7, Economy (à venir)
DL1762, ATL - MSY, B757, Economy (à venir)
DL4192, MSY - JFK, CRJ9, Domestic First (à venir)
AF37, JFK - ORY, B777-200, Business (à venir)
AF7179, CDG - ZYR, Thalys, 1ère classe (non effectué et donc non reporté)



Le routing commençant à Bruxelles, et habitant à Paris, un pré-acheminement a été nécessaire. C'est donc vers 06h du matin que nous partons courageusement vers la gare du Nord après bien peu d'heures de sommeil.

photo imag0002

Le trajet se fera sans encombres, et après avoir passé le PIF ridicule imposé en France pour embarquer dans les Thalys, nous sommes face à la bête :

photo imag0005

Le voisin a quand même plus de charme je trouve (le côté rétro, sûrement).

photo imag0004

Le trajet passe vite entre deux séries/sieste.

1H20 plus tard, nous arrivons devant l'agence Air France de la gare de Bruxelles-Midi (qui est toujours aussi mal fichue pour se repérer).

photo imag0006

Il n'y a aucune attente, ni dans la file normale ni dans la file SkyPriority. Après vérification des passeports et édition de la carte d'embarquement, à ma grande surprise, l'employée nous tag les valises et celles-ci sont prises en charge par le personnel AF. Nous n'aurons pas à nous en préoccuper à Paris, ils seront amenés directement à l'avion ! Voilà un bon changement de procédure :)

Direction ensuite le resplendissant salon Thalys qui est étrangement situé de l'autre côté de la rue, hors de la gare (cela surprend un peu).

photo imag0007

De l'autre côté, Bruxelles-Midi.

photo imag0008

Ce salon est tout neuf, lumineux et joliment décoré. Il n'est pas énorme, mais je ne pense pas que l'affluence soit énorme.

photo imag0009photo imag0014

Son gros défaut est bien sûr l'offre ridicule de boissons et éléments comestibles…

photo imag0011

Cette photo présente 66% des choix disponibles (hors eau potable) : il y avait également du jus d'orange. En plus, ce n'est pas très gustatif ^^

Profitons-en pour détailler les documents de voyage :

photo imag0012

Avant de partir pour le train, un rapide tour aux toilettes s'impose, et celles-ci sont modernes et propres, yeah !

photo imag0015

Ici, pas besoin d'être en porte 20 min avant le départ, 2 minutes suffisent. Le wagon où nous seront sera quasiment uniquement rempli de pax Air France.

photo imag0016photo imag0018

Le pitch est correct :

photo imag0017

Après de nouveau 1h20 de train dans l'autre sens, nous arrivons à la gare TGV de CDG !

photo imag0021

Direction le 2E directement (normalement ce vol pour MIA enregistre au 2F, mais nos bagages se transfèrent comme des grands sans nous).

photo imag0022

Le FIDS fait grève aujourd'hui …

photo imag0023

Direction le 2E :

photo imag0024photo imag0025

Pas trop de monde au check-in en ce jeudi matin.

photo imag0027

On ne peut malheureusement pas en dire autant de la PAF, qui est complètement scandaleuse.

photo imag0030

Même côté parafe c'est l'échec absolu…
photo imag0031

Au bout de 10', nous pouvons enfin prendre le LISA vers les portes L (snif snif snif).

photo imag0032

Direction le salon, dont l'entrée est partiellement bloquée par des groupes de PAX en intense discussion avec les employés présents aux comptoirs, pour des raisons diverses (par exemple, obtenir des upgrade). Voyant qu'aucun des préposés à l'accueil n'est en mesure de faire rentrer les passagers arrivant, une des employée prendra simplement une feuille pour noter les noms des gens et leur permettre de passer rapidement. Bonne idée !

photo imag0044photo imag0038photo imag0041

Il y aura peu de photos du salon, celui-ci était vraiment bien rempli, et se videra à peine avant que nous ne le quittions.

L'offre solide est complètement froide et triste…

photo imag0034photo imag0035

L'offre liquide est par contre correcte, et voilà ce qui nous intéresse !

photo imag0036

La sélection du jour :

photo imag0037

Il est maintenant temps de rejoindre la porte car l'embarquement a commencé. Le terminal 2E-L est plutôt vide à cette heure-ci (vers 14h).

photo imag0045

Nous voilà au bon endroit (il suffisait de trouver la masse de personnes !).

photo imag0047

L'entrée des diverses files devant la porte était peu claire, et lorsque l'on s'est engagés dans celle qui semblait être la SkyPriority, une agente de sécurité nous est tombé dessus en mode "Non mais dis donc, je suis invisible ou quoi ?". Non, mais si vous étiez à votre place à l'entrée de la file et non pas à quelques mètres, ce serait plus facile… Enfin bon, après nous avoir demandé si on avait un ESTA, elle nous a laissé passé et nous avons pu embarquer directement (tous les pax prioritaires semblaient être déjà embarqués).

Un peu de choix de presse en porte :

photo imag0048

Et nous voilà dans la passerelle pour embarquer. À noter que si on voit bien sur la photo que 2 passerelles étaient connectées, seule celle en 1L était utilisée, pour toutes les cabines.

photo imag0049

L'avion du jour est F-GZNU, un 777 tout jeune, livré en avril 2016, et qui bien qu'équipé en BEST pour la Y et la W, a encore du NEV4 en business… Voilà une bonne décision de la part d'AF :'(

photo imag0051

Au moins, la cabine est dans un état impeccable, c'est toujours ça. Mais quelle idée…

photo imag0053

Il y a de la place pour les jambes :

photo imag0060photo imag0055

La télécommande ne fait pas trop vieille, même si elle n'est pas très high-tech.

photo imag0056

L'écran lui est de bonne taille, et tactile !

photo imag0057

On finit de nous ravitailler :

photo imag0061

Puis le service débute avec la boisson d'accueil : pour moi, ce sera du champagne, et pour mademoiselle, un jus de fruits ("détox" si je me souviens bien, et peu importe ce que cela veuille dire ^^).

photo imag0062

Distribution des trousses de confort.

photo imag0063

Il s'agit d'une ancienne version, comme le prouve très bien le magazine Air France présentant justement les nouvelles trousses de confort. Dommage…

photo imag0070

Mais celle-ci est correctement fournie, et comme je ne l'avais pas encore, elle rejoindra avec plaisir ma collection!

photo imag0064

Arrive enfin un oshibori brûlant pour se laver les mains.

photo imag0066

Il est l'heure de repousser, et les habituelles consignes de sécurité sont diffusées :

photo imag0067

Puis on roule, et hop, décollage !



Rapidement, le trolley atroce fera son arrivée pour l'apéritif.

photo imag0071

Le choix du jour se portera sur le porto, qui sera correct mais pas fou. La cuillère de mise en bouche se révèlera excellente, et est accompagnée de 20g (précisément) de galettes.

photo imag0073

Dressage de la nappe.

photo imag0074

Et voilà le menu du jour :



The trolley is back lorsque nous survolons le sud de l'Irlande.

photo imag0087photo imag0086

Distribution de l'entrée sur plateau avec salade et pain aux olives chaud. L'entrée se révèlera bonne, et je l'arroserai du chablis blanc disponible !

photo imag0088photo imag0089

En revanche, lors du second passage pour les plats chauds, mon choix de suprême de poulet n'est en fait pas prêt. La PNC (très charmante), m'indique qu'ils ont été insuffisamment réchauffés, et qu'ils sont donc de nouveau au four. Elle me propose soit de patienter, soit de prendre un autre plat, en s'excusant encore une fois. Je choisis d'attendre patiemment qu'ils soient prêts…

photo imag0090

À force de discuter, je ne me rends pas trop compte que le temps passe et c'est lorsque la PNC repassera pour débarrasser qu'elle s'exclamera "Mais, vous n'avez pas encore eu votre suprême ?" "Euh, non, en effet" "Ah mince alors, ça m'embête qu'ils vous aient oublié. Je file vous le chercher !". Elle reviendra donc 15 secondes après avec le plat :

photo imag0091

Malheureusement à force d'attendre dans le four il s'est retrouvé, surprise surprise, un peu trop cuit ^^ Tant pis. Je me rattrape sur le dessert qui fut délicieux :

photo imag0092

Ma copine a elle préféré prendre les fruits au lieu du sorbet :

photo imag0093

Enfin, un café viendra finir ce repas (sur la photo on voit qu'il s'est un peu renversé car, comme un boulet, j'ai mis un grand coup dans ma tablette ^^ La PNC l'ayant vu, elle s'est empressé de chercher en tas de serviettes pour tout éponger et que je ne reçoive pas de café partout sur moi en voulant boire : plutôt prévenant !).

photo imag0095

Le repas se termine ici :

photo imag0097

Et il est temps de découvrir les toilettes, qui sont en parfait état :

photo imag0098photo imag0100

Les produits Clarins sont à leur place (pour le plus grand bonheur de mademoiselle !).

photo imag0099

Le temps passe tranquillement, et vers ici je décide de faire un rapide tour dans la cabine :

photo imag0101

Pas de bar installé à l'avant, alors que l'endroit semble fait pour (il était en réalité au milieu de l'avion) :

photo imag0102

Le poste du CCP, sans le CCP :

photo imag0105

Et la cabine business, complètement remplie sur ce vol :

photo imag0107

Encore plus tard, un petit creux me pousse au bar.

photo imag0109

Je reviens avec de l'icetea, des chocolats et une provision de gâteaux secs :

photo imag0108

Après une courte sieste, environ 1h20 avant l'arrivée à MIA, la cabine est brutalement rallumée (pas de mood lighting visiblement :( ).
C'est donc l'heure de la "collation".

photo imag0110

Celle-ci sera accompagnée pour notre part d'un simple verre d'eau, et de café. L'ensemble était plutôt bon, et pas trop lourd sur l'estomac (une qualité appréciable pour un repas d'avion, à mon goût).

photo imag0111photo imag0112

Dehors il fait beau.

photo img_20160922_233701363

Les côtes de Floride sont proches :



On est en finale !

photo img_20160923_240548215_hdrphoto imag0113

Roulage rapide jusqu'à notre porte :

photo imag0114

On s'arrête à côté des suisses.

photo imag0116

En sortant dans les premiers de l'avion, nous sommes arrivés aux machines d'ESTA dans les premiers. Après seulement 2 minutes d'attente, et 1 minute à essayer de faire reconnaitre nos empreintes digitales, celles-ci nous délivrent notre fameuse autorisation, et nous ressortons en moins de 5 minutes de l'immigration avec un "Enjoy your vacation" de l'agent du CBP.

À mon plus grand étonnement, les valises sont déjà là !

photo imag0117

Direction la sortie :

photo img_20160923_244102276

Les voitures de location sont par ici, et accessibles après plusieurs minutes de marche et l'utilisation du "MIA mover" pour rejoindre le parking.

photo imag0118photo imag0119

Le soleil se couche derrière MIA airport :

photo imag0120

Et hop ! Plus qu'à partir dans notre véhicule pour ces 5 premiers jours en Floride :)

photo imag0121
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.1/10
Cabine7.0
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration8.0

Air France Lounge - 2E, Hall L

5.6/10
Confort7.0
Restauration2.5
Divertissements6.5
Services6.5

Paris - CDG

6.6/10
Fluidité1.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté10.0

Miami - MIA

9.0/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services8.5
Propreté10.0

Conclusion

- CDG : Je sanctionne méchamment la note de fluidité, l'attente à la PAF est bien trop longue à chaque fois. Seulement 3 machines Parafe c'est toujours aussi ridicule...
- Salon 2E-L : pas de nourriture chaude à l'heure du déjeuner, c'est nul. Pour le reste, le salon commence à vieillir même s'il reste correct. Il y a également un manque de places pour des gens voyageant seuls, ce qui fait qu'ils squattent en général 2 places chacun pour avoir de la tranquillité. Dur de ne pas leur en vouloir, mais dur aussi de trouver des bonnes places à la fenêtre du coup ^^
- AF : un 777 tout neuf équipé en NEV4 :'( ... cela étant dit, la cabine est confortable même si le 1-2-1 et du full flat sont certainement bien plus agréables. La PNC qui s'est occupée de nous était très sympathique et prévenante, l'IFE proposait une grande sélection de programmes variés, et la nourriture était plutôt bonne (malgré un retard et une sur-cuisson de mon pauvre poulet).
- MIA : j'ai été bluffé par la rapidité à la PAF américaine et la livraison des bagages. CDG devrait s'en inspirer...

Informations sur la ligne Paris (CDG) Miami (MIA)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 21 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Miami (MIA).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 369847 by
    rsman 400 Commentaires

    merci pour ce Fr. Le départ de ZYR est encore une fois de plus très avantageux.

    • Comment 369849 by
      lynxy AUTEUR 215 Commentaires

      Merci, en effet cela permettait d'économiser 300€ par personne, ce qui n'est pas négligeable :)

      • Comment 369861 by
        AK SILVER 918 Commentaires

        Intéressant, je me demandais quel était l'intérêt de prendre le TGV dans un sens pour faire demi tour aussi sec.... Le salon thalys a le mérite d'exister. Dans d'autres gares (françaises) on attend gentiment dans le grand hall comme tout le monde, avec ses bagages, ce qui est très "pratique" et "calme"....

        Pour le retour, est-ce que les bagages sont aussi enregistrées jusqu'à la destination finale ?

        • Comment 369863 by
          lynxy AUTEUR 215 Commentaires

          Oui, effectivement, entre attendre au salon Thalys ou à l'air libre dans le hall d'une gare, le choix est vite fait :)

          Au retour il faut récupérer les bagages à CDG, ils ne sont pas enregistrés jusqu'à Bruxelles (en plus dans mon cas il y avait un changement ORY - CDG à faire).

  • Comment 369859 by
    LucDuff 2 Commentaires

    Visiblement c'est nécessaire de prendre le train ZYR-CDG pour éviter l'annulation du billet. Qu'en est-il du CDG-ZYR de fin de trajet? Avez-vous pu accumuler les miles du trajet sans le prendre?

    • Comment 369864 by
      lynxy AUTEUR 215 Commentaires

      Effectivement, il faut check-in à Bruxelles pour ne pas avoir le billet annulé à l'aller.
      Au retour, il suffit de se présenter à l'agence Air&Rail de CDG pour récupérer son billet, et les miles sont crédités que l'on monte effectivement ou non dans le train (mais il faut récupérer le billet) :)

  • Comment 370026 by
    indianocean SILVER 7163 Commentaires

    Comment le passager Air France peut-il encore se repérer dans cette jungle de cabines et de services? NEV 4 ou Best, NEV4 et Best, service au trolley au Ultra Business, salons au K & M rafraîchis mais le L toujours pas...

    Par contre, une chose à laquelle on est presque habitué, la longueur des files d'attente à CDG. Tous les postes étaient-ils ouverts?

    Merci pour ce FR.

    • Comment 370082 by
      lynxy AUTEUR 215 Commentaires

      En effet, l'offre d'Air France est d'une énorme inconsistance (et ne pensons même pas au A380 où on trouve encore du NEV3 !), j'espère que les appareils restants vont rapidement être rétrofittés...

      À CDG, de façon étonnante, les 3 sas parafe étaient ouverts et fonctionnaient (youhou !), en revanche tous les postes PAF avec agents n'étaient pas ouverts, probablement moins de la moitié l'étaient...

      À bientôt

  • Comment 370121 by
    NicoWK 1725 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Il me semble que en LC les départs de Bruxelles sont très avantageux chez AF, bon a savoir!

    C'est toujours incompréhensible cette PAF à CDG, pour la taille du terminal....

    Dommage pour cette cabine en espérant que le retrofit avance vite ;-)

    Les repas en revanche semblent vraiment bon! Avec un peu de surchauffe ;-)

    À bientôt!

    • Comment 370162 by
      lynxy AUTEUR 215 Commentaires

      Merci, en effet partir de l'étranger et transiter à Paris permet souvent de faire des économies (et partir de Bruxelles a l'avantage de pouvoir rejoindre le point de départ facilement et peu cher).

      Les repas étaient vraiment bons :)

      A bientôt !

  • Comment 370152 by
    LGaddict 1280 Commentaires

    Merci pour ce FR ;-)

    AR ferroviaire intéressant en train, la Thalys Lounge est en effet bien plus moderne que son prédécesseur situé plus près de l'agence AF. Pitch intéressant à bord du TGV, mais la conception des repose-pieds en fait des pète-tibia en position relevée :-(( Pas des prestation servie aux pax AF entre ZYR et CDG?

    Quelle foire pour passer la PAF à CDG, ça va finir par ressembler à LHR un jour de pointe :-(

    Salon du S3 déjà très vintage, 10 ans à peine après son ouverture. Le manque d'offre chaude à l'heure du déjeunér est en effet un impair.

    Et que dire de cette cabine NEV4...toute neuve. Si j'ai bien compris, et même déduction faite de la flotte COI, il restera une dizaine de 77W avec cabine J NEV4 une fois l'opération Best terminée :-( Du rétro...tout neuf, quel comble ;-)

    Le déjeuner semble lui aussi avoir monté en gamme, avec la fin de ce mélange terre-mer qui caractérisait les entrées, et même si le plat principal n'a pas été monté au galley, il ne semble pas y avoir d'explosade ou de noyade en sauce.

    La collation semble elle aussi être montée en gamme.

    Le bar était-il commun avec la cabine W?

    • Comment 370191 by
      lynxy AUTEUR 215 Commentaires

      Haha, oui en effet, les repose-pieds des TGV font bien mal aux tibias ! Non aucune prestation n'est servie aux passagers, s'agissant en plus d'un TGV classique et non pas d'un Thalys...

      Oui j'ai compris plus ou moins la même chose, en plus de la flotte COI tous les 777 ne seront pas rétrofittés... quelle idiotie, avec un peu de chance AF se rendra compte que c'est une très mauvaise idée ?

      Effectivement, la présentation des plats est correcte et ne fait pas trop cantine. Si seulement il n'y avait pas de plateau sur les vols longs (un CDG - MIA par exemple ^^).

      Je ne crois pas que le bar était commun avec la Premium Eco (mais je ne m'en souviens pas très bien).

      Merci encore !

Connectez-vous pour poster un commentaire.