Flight-Report

Avis du vol Turkish Airlines Ankara Istanbul en classe Economique

Compagnie Turkish Airlines
Vol TK2139
Classe Economique
Siege 14A
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:20
Décollage 09 Mar 11, 11:50
Arrivée à 09 Mar 11, 13:10
TK   #13 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 548 avis
okapi
Par GOLD 466
Publié le 28 décembre 2016
Vol du fond de mes tiroirs mais sur un itinéraire peu reporté jusqu'ici sinon jamais. Comme promis, je profite des vacances de fin d'année et ressors mes archives, surtout qu'après recherche, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent au départ ou à l'arrivée d'Ankara Esenboğa. La fonction recherche ne m'a rien donné. Vous pardonnerez la non fraîcheur du report mais celle-ci sera compensée par la température ambiante de ce jour là. Le but de ma visite à Ankara était un événement professionnel, une conférence médicale. Je ne suis pas médecin mais régisseur dans le domaine de l'audiovisuel.
Arrivé quelques jours auparavant depuis Milan et Istanbul par Turkish Airlines (voir le FR ici), l'heure du départ a sonné. La météo a radicalement changé. C'est une véritable tempête de neige qui s'est abattue sur la capitale turque et nous craignons le pire pour ce voyage de retour vers Milan Malpensa…

Classique photo avant/après du même endroit…3 jours séparent les prises de vue!
photo sdc12601 largephoto sdc12619 large

Transfert en bus privé pour l'équipe technique et quelques chirurgiens participant à la conférence et qui repartent vers leurs villes d'origine. Alors qu'il avait fallu une trentaine de minutes de l'aéroport à notre hôtel (Crown Plaza Ankara), il nous faudra près d'une heure cette fois pour parcourir les 25km environs qui séparent notre hôtel de l'aéroport. La neige tombe sans cesse depuis trois jours et les départs du matin sont tous fortement retardés.
photo sdc12620 large

Pas de photos possible dans la zone d'enregistrement. Les forces de police (nerveux les gus!) sont bien présentes et contrôlent tout ce qui bouge. Comme j'ai quelques équipements audiovisuels avec moi ainsi que trois ordinateurs en bagage à main, je devrai m'expliquer et convaincre les policiers qui ne parlent évidemment pas un mot d'anglais. Les retards sont déjà conséquents mais nous franchissons PIF et PAF assez rapidement. C'est à ce moment précis que l'on annonce aux haut-parleurs que l'aéroport est fermé à tout mouvement d'avion en raison des chutes de neige et de la nécessité de déblayer les pistes et taxiway.
Nous étions prévus sur le vol TK2127 de 10 heures mais celui-ci ne décollera jamais: annulé depuis Istanbul. Nous sommes appelés en porte et dotés de nouvelles cartes d'embarquement, pour le vol de 11 heures 50 cette fois. Bien évidemment, celui-ci sera également retardé. Cela promet pour les transferts mais à ce moment-là, tout le monde s'en moque chez TK….
Chaque membre de l'équipe technique dont je fais partie prendra son mal en patience comme il peut. J'en profite pour aller visiter ce terminal.

photo sdc12621 largephoto sdc12624 large

Il faut bien admettre que le bâtiment à l'air très agréable, autant lumineux que spacieux même s'il est un peu vide.
photo sdc12628 largephoto sdc12627 large
Je trouve un endroit pour spotter ce qui se passe à l'extérieur. Pas beaucoup d'activité si ce n'est cet A321 qui se prépare. Les choses s'améliorent petit à petit mais il s'agissait-là du vol de 7 heures 30, enfin prêt pour son de-icing.
photo sdc12622 large

Il est 11 heures 30 locales et les retards du matinsont affichés ce qui laisse peu d'espoir.
photo sdc12623 large

Quand finalement, un premier mouvement est annoncé.
photo sdc12626 large

D'un coup, tous les vols sont appelés à l'embarquement. Il s'agit de ne plus traîner. Je me retrouve à bord d'un A321 plein de passagers tous désireux de s'en aller au plus vite. L'équipage fera de son mieux pour nous caser tous en temps record.
photo sdc12631-2 large

De mon siège, je constate que dehors, ce n'est guère mieux qu'avant.
photo sdc12629 largephoto sdc12630 large

Mais l'heure du repoussage arrive vite ainsi que notre passage obligatoire au dégivrage.
photo sdc12632 largephoto sdc12633 large

Les pistes et taxiways ont bien été déblayés pendant la fermeture partielle de l'aéroport un peu plus tôt.
photo sdc12634 large

Vous prendrez bien une gorgée d'antigel, n'est-ce-pas?
photo sdc12635 largephoto sdc12637 large

Une fois prêts, nous nous dirigeons vers la piste. Le décollage et la montée se feront dans une vraie purée de pois.
photo sdc12640 large

Comme ce vol est court, l'équipage entre en action très vite. Un déjeuner léger est servi. Félicitations à Turkish Airlines pour une prestation de ce genre là où les majors européennes nous refilent des crackers salés et une boisson…



Plateau plus que satisfaisant pour un vol aussi court! même repas qu'à l'aller.
photo sdc12643 large

20 minutes plus tard, l'équipage passe ramasser les restes de ce "light lunch" tandis que la descente commence. Ce sera, encore et toujours un passage dans la crasse. Les nuages bas couvrent Istanbul et la météo n'est guère plus clémente.


Et ça turbule pas mal au fur et à mesure que nous perdons de l'altitude.

Vidéo de l'atterrissage à Istanbul.



Une fois posé, comme si le retard n'était pas déjà suffisant, nous ferons un grand tour du tarmac. De toutes façons, pour la correspondance vers Milan Malpensa, c'est raté. Nous parcourons les taxiways alors que notre second vol roule vers un envol. Et tant pis pour nous.
Désolé pour les photos un peu floues. Pas facile de faire le focus comme il faut avec toutes ces gouttes!

A300 MNG et 330 TK
photo sdc12651 large
Le centre de maintenance local
photo sdc12652 large
Encore de l'A300 MNG
photo sdc12653 large
Y'a du monde au parking. Vu le climat local, pas étonnant!
photo sdc12654 large
Un autre A330 TK
photo sdc12655 largephoto sdc12656 large
A330 TK et 320 Onur Air
photo sdc12657 largephoto sdc12658 large
A321 Alitalia pour Rome Fiumicino
photo sdc12659 large
KLM 737
photo sdc12660 large
737 TK
photo sdc12661 large

Le débarquement se fera au terminal domestique. Pour ce qui est de la gestion des retards, TK ne se montrera nullement coopérative. Nous en serons quittes pour attendre le dernier vol du soir. J'avais envie de faire un tour en ville mais les intempéries étaient telles que le risque n'en valait pas la chandelle. Du coup, je passerai mon temps entre bières avec les collègues et spotting des activités aéroportuaires. Entre embarquement de pélerins pour Jeddah dans la tenue classique de qui fait un pèlerinage à La Mecque et hordes de Japonais en partance pour le Soleil Levant et dont j'admire toujours la composition. Le dernier vol pour Milan ne fera jamais l'objet d'un FR à proprement parler. Jusque quelques images en spoiler ci-après.

Merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter.
Joyeuses fêtes!

Guillaume

Bonus : Cliquez pour afficher

Afficher la suite

Verdict

Turkish Airlines

8.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements5.0
Restauration9.0

Ankara - ESB

5.1/10
Fluidité1.0
Accès2.0
Services7.5
Propreté10.0

Istanbul - ISX

6.0/10
Fluidité4.5
Accès3.0
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

TK: Excellent service en vol sur ce vol court, gestion désastreuse des correspondances manquées. Le service au sol n'était pas à la hauteur. J'y suis retourné plein de fois depuis, cela reste une grande loterie, là aussi. Heureusement qu'il restait quelques places sur le dernier vol du soir sinon...
ESB: Pas facile d'accès mais extrêmement sécurisé. L'aéroport est grand, digne d'une capitale comme l'est Ankara. Surdimensionné? Certainement mais tout est centralisé sur Istanbul. En dépit des conditions climatiques défavorables ce jour, ma première visite dans cette plateforme reste plaisante malgré tout. Dommage que les équipes au sol ne soient pas bien formées comme dans le nord de l'Europe pour faire face aux neiges de l'hiver.
IST: Toujours à mi-chemin entre un zoo et un aéroport de classe internationale. Les chutes de neige ce jour n'auraient certainement pas affecté un aéroport comme HEL ou ARN mais IST, c'est une autre histoire... Je l'aime quand même beaucoup mais il y a du boulot...

Sur le même sujet

2 Commentaires

  • Comment 379556 by
    fiftytwo 419 Commentaires

    Bonsoir

    Effectivement tu est bien tombe , car lannee 2011 a ete plus que profilique en matiere de chutes de neige en anatolie.

    Dommage que tu nai pas eu le temps de visiter la ville et que la securite veillait au grain

    Sinon tu as pu tester une chose qui me manque avec TK , collation sur un vol domestique , la ou AF te donne un verre deau et des chhips pour un cdg-ams

    Bye

  • Comment 379583 by
    okapi GOLD AUTEUR 3101 Commentaires

    Hello et merci pour le com. Le pire c'est que le directeur de l'hôtel était hyper sympa et m'avait invité pour une virée en ville avec dîner chez lui et sa famille. Malheureusement, deux jours après notre arrivée, la neige a commencé à tomber et ce fut la pagaille en ville. Dernière fois à Istanbul pour le même client, l'année dernière, c'est ma collègue plus junior qui est partie pour Ankara tandis que je filais vers le nord de l'Allemagne. Ce n'est que partie remise.
    TK assure à fond même si on finit par trouver les menus un peu répétitifs alors que la cuisine turque est riche de nuances!

Connectez-vous pour poster un commentaire.