Avis du vol easyJet Paris Toulouse en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U23967
Classe Economique
Siege 17A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:25
Décollage 26 Fév 17, 18:45
Arrivée à 26 Fév 17, 20:10
U2   #8 sur 12 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 706 avis
scorph
Par GOLD 846
Publié le 17 mars 2017
Bonjour et bienvenue à bord de ce nouveau flight report.

C’est avec beaucoup de retard que je vous présente mes vœux et vous souhaite tous une excellente année pleine de beaux voyages.


Petit bilan 2016

Une année en demi-teinte au point de vue aérien. 24 vols tout de même mais très peu de vol « reportable » surtout des vols régionaux vers Lyon et Paris. Seules nos 2 petites escapades vers Séville et Venise auront été reportés soit au total 6 reports bien loin des 12 de 2015.

Pour avoir une petite idée de l’année le profil flightdiary de l’année.
photo p0

Toutefois cette nouvelle année s’annonce plutôt comme un bon cru avec déjà pas moins de 15 vols bookés vers des destinations un peu plus lointaine qu’en 2016.



Pour commencer 2017 je reste dans des lignes connues avec le vol retour d’un week-end à Paris pour rendre visite à la belle-famille, fêter un anniversaire et profiter un peu du charme de la capitale.

Pas de grosses surprises pour ce vol « navette » version orange, toutefois bien que cette ligne soit régulièrement reportée sur la compagnie nationale, il n’existe que 2 reports sur Easyjet (tous 2 datant de 2014) dans ce sens. Donc petit gravier à l’édifice, remplissage de la base de donnée, appelez ça comme vous voulez, mais bien venu à bord de ce FR. Je m’excuse d’avance de la qualité de certaines photos faites avec le téléphone.

Dim 26/02/17: Vol U2-3967 CDG-TLS Easyjet UK Airbus A319 (G-EZTZ) classe Y.

Nous arrivons en voiture à la dépose minute du terminale 2D après un trajet fluide depuis Paris grâce à notre famille.
photo p1

Voyant léger avec uniquement des valises cabines pour ce court week-end nous nous rendons immédiatement aux contrôles de sécurité. Ceux si sont réalisés dans un délai raisonnable au vue de l’affluence (environ 10 minutes). Toutefois mauvais point pour CDG la file accès n°1 est utilisée comme une file normale par la dispatcheuse, c’est d’ailleurs dans cette file que nous passerons.
photo p2

La partie airside est un peu étriquée et comme c’est l’heure de hub à CDG le terminale est bondé, nous arrivons toutefois à trouver des places assises proche de notre porte une bonne partie de nos copax faisant déjà la queue pour l’embarquement alors que ce dernier n’est pas encore annoncé.
photo p3

Comme on peut le voir sur le FIDS pas mal de vols embarquent entre 18h30 et 19h.
photo p4

Un des seuls avantages de ce terminal est une bonne vue sur le trafic et les avions en porte mais aussi sur le siège d’Air France, étonnant que cela n’alarme pas plus les dirigeants de voir fleurir les dérives orange jusque devant leur bureau…
photo p5

Coté spotting beaucoup de orange bien entendu avec G-EZPL qui embarque pour Copenhague. A côté un des rares exotiques du 2D un 737-500 d’Air Baltic qui assure une rotation vers Riga une espèce en voie disparition.
photo p6

G-EZDO arrive lui de Catane et repartira sur Milan Linate.
photo p7

Je me dirige vers les toilettes alors qu’une annonce et faite pour annoncer 15 minutes de retard du fait de l’arrivée tardive de l’appareil. Les toilettes quand a elles sont grandes, fonctionnelles mais pas de première fraicheur.
photo p8

Après quelques minutes d’attente l’embarquement est lancé
photo p9

Voici le BP sur l’application easyjet
photo p10

Notre appareil pointe le bout de son nez. Il arrive d’un aller-retour depuis Nice.
photo p11photo p12

Passerelle vitrée avec vue sur le trafic
photo p13

Pour nous ce sera descente par l’escalier direction la porte arrière via le tarmac, idéal pour les photos.
photo p14

Différentes vues sur notre destrier il s’agit de G-EZTZ un A320 âgé d’un peu plus de 6 ans il est encore vêtu des anciennes couleurs.
photo p14bis

Pendant notre ascension de l’escalier quelques appareils passent comme ce 737-800 de Luxair
photo p15

Ou G-EZTR un A320 qui lui retourne à Londres Luton.
photo p16

Accueil à bord avec le sourire
photo p17

Bonne surprise à bord il s’agit d’un A320 retrofitée avec les sièges Recaro SL3510.
photo p18photo p18ter

Le pitch, meilleur que sur les anciennes cabines.
photo p18bis

Siège avec vue, alors que notre voisin repousse vers Milan Linate, pendant ce temps le reste des passagers embarquent. Tous les passagers trouvent une place pour leur bagages et une passagère tente de fermer le coffre a bagage en la claquant en mode « Grucksy prend l’avion » un steward lui indiquera avec humour qu’en soulevant la poignée cela fonctionne mieux mais que surtout cela fait moins de bruit…
photo p19

Alors que nous repoussons les consignes sont présentées par un équipage à majorité masculin le captain prendra la parole en français et anglais pour présenter l’équipage, s’excuser du retard qu’il annoncera en l’estimant a 5 minutes à l’arrivée.
photo p20

Roulage plutôt court qui nous permet un dernier regard sur le T2D.
photo p21

Alignement et décollage en 26R
photo p22

Vue sur la ville lumière durant le décollage.
photo p23photo p24

On passe la couche nuageuse plutôt fine pour apercevoir les derniers rayons du soleil.
photo p25

Vue générale de la cabine durant le vol. Madame 18B sera prise de nausées et fera plusieurs aller-retour aux toilettes, l’équipage prendra plusieurs fois de ses nouvelles en lui apportant de l’eau et un sac a vomi neuf (au cas ou).
photo p26

Comme il fait nuit je vous mets notre route FR24, altitude de croisière 37000ft
photo p27

Fiche de sécurité et magazine du mois.
photo p28

Nous débutons l’approche par le Sud-est ce qui nous donne une bonne vue sur les lumières de la ville de Toulouse. Ici l’autoroute A64.
photo p29

Puis nous atterrissons sur la piste 32L.
photo p30

Roulage rapide jusqu’à notre point de stationnement en faux contact qui permet de descendre par l’avant et par l’arrière. Nous aurons au final 5 minutes de retard.
photo p31

Notre voisin lui repousse direction Lyon.
photo p32

Nous sortirons parmi les derniers, petite vue sur notre destrier du soir.
photo p33

Alors que nous rentrons dans le terminal nous croisons les passagers qui attendent d’embarquer pour le vol retour vers Charles de Gaulle. N’ayant pas de bagages nous arrivons directement à l’étage des arrivés ou l’on trouve les services de location de véhicule notamment ou un passager fait une scène.
photo p34

Rapide passage à l’extérieur qui permet de vérifier notre bonne arrivée à destination.
photo p35

Puis l’on grimpe dans le tramway qui partira 5 minutes après notre arrivée.
photo p36
Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.9/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements6.0
Carte payante6.0

Paris - CDG

6.5/10
Fluidité6.5
Accès7.5
Services7.0
Propreté5.0

Toulouse - TLS

8.3/10
Fluidité9.5
Accès8.0
Services7.0
Propreté8.5

Conclusion

Conclusion :
Encore un vol très efficace de la part de la compagnie orange qui fait plus que concurrencer AF sur ces terres. La différence avec un vol AF ? Un journal, un sucré/salé® et 125 miles cela vaut-il plus de trente euros la réponse et clairement non.

Easyjet :

Cabine : La nouvelle cabine Recaro est plus moderne avec un meilleure pas seul petit reproche la lisibilité des numéros de rangé écris en gris clair sur fond orange, pas des plus voyant quand la cabine est sombre.
Equipage : En grande partie masculin, on fait le travail avec le sourire, un petit bonus pour le discours de PNT en français.
Divertissement : Hublot + magazine de bord suffisant pour un vol d’un peu plus d’une heure.
Restauration : Buy on board, pour avoir pris un thé et un muffin à l’aller le tarif et de 4 € et les portions sont importantes, concurrence largement les boutiques d’aéroport.

Paris (Charles de Gaulle) :

Fluidité : PIF rapide (- de 10min) malgré une bonne affluence.
Accès : Pratique en dépose minute à cette heure-ci.
Services : Toilettes et distributeurs et c’est tout wifi non fonctionnelle et une seul et unique prise pour 150 pax je mets 1 pour le bâtiment en dure.
Propreté : Terminal avec une propreté de fin de journée toilette d’une propreté très moyenne j’ai tout de même vue une dame de ménage au niveau du PIF qui faisait au mieux pour enlever le plus gros au milieu de tous ces paxs.

Toulouse (Blagnac):

Fluidité : 3 minutes entre la sortie de l’avion et le tram, idéal.
Accès : Tramway très pratique seul la cadence est un peu faible avec uniquement un tram toutes les 15 minutes, cela dit il est rarement plein.
Services : Des loueurs, bureau de change et autre navette privés.
Propreté : Pas de défaut notable.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 45 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.