Avis du vol Air Arabia Sharjah Ad Dammam en classe Economique

Compagnie Air Arabia
Vol G9163
Classe Economique
Siege 7D
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:15
Décollage 01 Avr 17, 08:10
Arrivée à 01 Avr 17, 08:25
G9 9 avis
mogoy
Par GOLD 804
Publié le 8 avril 2017
Bonjour à toutes et à tous.

Transporteur rouge, départ de la mégalopole de Dubai et pourtant ce FR n'est pas un FR Emirates !

L'introduction



A l'origine de ce FR, plusieurs objectifs ont présidé :

- tout d'abord utiliser un avoir dont je disposais avec Air Arabia (code IATA G9), suite à l'annulation pour raisons professionnelles d'un SHJ-SYZ l'an dernier. Par ailleurs, Air Arabia (code IATA G9 : celle des Emirats, pas la marocaine) n'a été reportée qu'une fois et très brièvement sur un KTM-SHJ

- ensuite reporter au départ l'aéroport de Sharjah (SHJ) qui ne l'a jamais été : le paradoxe c'est que SHJ n'est guère éloigné que de 15 km à vol d'oiseau de DXB. Or de mon domicile à DXB, il faut compter 30 km. Pourtant ce sera la première fois que je m'abaisserai à le fréquenter !

- enfin, cela me permet de mettre à profit avant mon départ, le deuxième sur trois de mes droits d'entrée de ma carte de crédit locale. Partant avec une compagnie lowcost, ce ne sera pas du luxe !


Restait à trouver une destination sur le réseau de G9 qui est vaste au départ de SHJ - comme vous le verrez dans le FR.

L'ennui comme toutes les low costs est la faible fréquence des rotations. Soit parce que la destination a peu de potentiel : de nombreuses villes en Arabie Saoudite auraient pu être intéressantes mais pas commodes en mode "week-end", soit parce que l'éloignement de la destination est trop consommatrice de ressources et ils ne disposent pas suffisamment d'appareils : typiquement une seule rotation par jour sur JED qui en mériterait plusieurs.

Le facteur prix a joué également car sur JED par exemple, les prix restaient très élevés malgré la dimension low cost.
400 EUR pour passer 2x3 heures dans une low cost, merci bien !

La solution idéale était Dammam DMM qui déssert la côte Est de l'Arabie. Quand j'ai pris le billet, je n'avais pas grand chose sur ma bucket list à visiter. Mais j'ai fini la veille par trouver quelque chose d'intéressant que je vous présenterai dans le FR du retour.

Les horaires étaient pratiques pour faire l'aller retour dans la journée et le coût (avoir compris) se limitait à 90 EUR (choix des sièges non compris, pas de BoB à l'aller).

Trêve de billevisées, passons au FR.
Accrochez vous car si l'absence de glamour est patent, la rareté de la compagnie nécessite un FR approfondi.


Le prélude.



La veille, j'essaye de m'enregistrer en ligne sur l'appli. C'est toujours plus rassurant surtout avec un départ à 8h00 du matin dont le risque panne de réveil est plus probable. Il m'est arrivé d'avoir été sauvé par le simple fait d'avoir pris la précaution de m'enregistrer en ligne (notamment sur un LC US CDG PHL lors d'un changement d'horaire de printemps qui m'avait fait arriver à CDG après la clôture du check-in physique).

Bref, tout cela pour dire, que cela n'a pas marché.

photo p1200139

Conséquence : je prends de la marge pour me rendre à SHJ.
Parti vers 5h00 du matin, aucun bouchon à craindre pendant le weekend.

photo p1200140

J'ai choisi de m'y rendre en mogoymobile2 car le parking ne coûte que 90 AED pour une journée.
Soit significativement moins que l'équivalent d'un trajet simple Domicile-SHJ en taxi.

photo p1200141

Qui plus est, le parking longue durée n'est guère éloigné du terminal que l'on peut rejoindre à pied.

photo p1200142

Le hall d'entrée, aperçu sur le cliché précédent, est circulaire. A gauche la partie départ avec une extension pour le check-in.
Tandis qu'à droite, sans accès visible depuis ce lieu, se trouve la partie arrivée.

photo p1200143

Check du FIDS, Pat62 style

photo p1200144

Et direction, les étapes de l'enregistrement.
SHJ est une base pour G9 avec aussi RKT (Ras Al Khaimah), aéroport éponyme du plus septentrional des émirats des EAU.
Les autres compagnies opérant depuis SHJ, et l'ambitieuse et incontournable QR mais aussi SV, MS pour les majors. Une série de compagnies lowcostissimo du sous continent indien sont présentes également. Bref SHJ c'est pas du glamour comparé à DXB.

photo p1200145

Fatalement quand on prend une lowcost, il y a de la queue.

photo p1200146

Pendant l'attente, je m'étonne de ne pas voir listé mon vol sur le FIDS de répartition des vols par comptoir.

photo p1200147

Mais seules 7 minutes se seront écoulées avant de récupérer ma carte d'embarquement.
A noter que ce service n'est pas facturé.

photo p1200148

Rien ne retient l'attention landside.
Engageons nous pour les formalités d'immigration situées à l'étage (pas de photo naturellement).

photo p1200149

Je passe la PAF avec mon egate qui est déployée avec deux machines seulement.
Mais il n'y a aucune attente (il faut dire que la egate n'est pas donnée pour le semi-esclave indien qui ne rentre au mieux qu'une fois par an dans son pays).
En revanche, cela ne l'empêcherait pas d'acheter du duty free. Passage imposé.

photo p1200150

Dior Chanel, la clientèle n'est pas si bas de gamme finalement.

photo p1200151

Ma participation rare à l'indice Campari : 21,88 USD la bouteille.
Remarquez que j'ai été étonné de trouver de l'alcool en vente au départ de SHJ.
Sharjah est un émirat aussi dry que l'Iran ou l'Arabie Saoudite. Au point que mm la détention d'alcool est un délit.

photo p1200152

Passé sans rien dépenser, ayant vaincu les tentations du diable, je vérifie ma porte.
Où l'on voit que SHJ est surtout un aéroport G9 pour les pax. Nous verrons plus loin que le traffic Cargo n'est pas anodin.

photo p1200153

Cours d'arabe avec mogoy.

photo p1200154

Direction le salon. Le programme loungekey propose un salon à SHJ.
Celui-ci.

photo p1200155

Si ce n'était l'heure matinale, la promesse client inclut une offre alcoolisée.
Une nouvelle fois, je suis dépité par le rigorisme à géométrie variable de SHJ.

photo p1200156

Un peu désorienté au début, je me rends compte que le panneau était juste…. au dessus de ma tête.

photo p1200157

Nous arrivons bientôt après avoir parcouru une centaine de mètres.
Vous remarquerez que la zone airside est basse de plafond.
SHJ est un aéroport construit dans les 70's. Construction engagée juste après l'indépendance.
Cela se ressent à tous les niveaux.

photo p1200158

Les zones commerciales font des efforts néanmoins.

photo p1200159

Le lounge report à la sauce mogoy



Que nous réserve le salon alors ?

photo p1200160

Une entrée marbrée clairement annoncée.

photo p1200161

QR marque son territoire sans équivoque.

photo p1200162

Au comptoir on m'enregistre, l'accès n'est pas complètement gratuit car le programme me prélève 3,25 USD.
Cela avait été également le cas, lors de ma précédente utilisation à DXB pour le salon business Dubai International Hotel.

photo p1200163

Je pénètre dans la partie business qui est quasiment vide.

photo p1200164

A droite se trouve le buffet.

photo p1200165

Et juste à côté une cabine fumeur assez efficace pour retenir les effluves de fumée.

photo p1200166

L'offre n'est pas complètement en accès libre.

photo p1200167photo p1200168

Les viennoiseries font peine à voir et tiendront toutes leurs maigres promesses.

photo p1200169

Puis je pars faire un tour du crétin, en passant dans la partie first.
La dragonne est occupée par des pax.

photo p1200170

La salle n'est guère différente et très peu valorisante.

photo p1200171photo p1200172

Mais il y a une vue en long sur les portes car cette partie first est une avancée du terminal par rapport au salon business.

photo p1200173

De retour en J, car aucun buffet n'est présent en F…
La presse est misérable.

photo p1200174

Le coin IT est plutôt une salle de prière de fortune.

photo p1200175

Un wifi gratuit est proposé. Il fonctionne correctement.

photo p1200176

Au menu des cloches :

photo p1200177

Miam miam…
Aloo Gobi et Chicken Nashif.

photo p1200178

Foul medam et omelette.

photo p1200179

Comme tous les salons du moyen orient, le café d'accueil avec sa date (très sèche et pas très bonne).

photo p1200180

Les softs avec des jus de mauvaise qualité.

photo p1200181

Test des viennoiseries, beurk…

photo p1200182

Les docs de voyage. Avec la carte de crédit sésame.

photo p1200183

Je me suis installé sur l'une des zones avec vue directe sur la piste.
Ce qui est très agréable.
Inévitablement le traffic ne promet que peu de surprises.

photo p1200184

On enchaîne sur le test de l'offre chaude.
Le tout est exotique entre plats indiens et arabe.

photo p1200187

L'omelette occidentale est passe partout, avec des dés de tomates en guise de garniture.

photo p1200188

Je suis aux premières loges.



Je finis en commandant un cappuccino au bar.

photo p1200197

Et qui voilà ? Surprise, un bon vieux MD11 de LH Cargo.

photo p1200198

Qui décollera peu après.

photo p1200199

Petite inspection des toilettes pas très convaincante.



A l'aise, Blaise, ce pax viendra s'installer devant moi sans dire un mot.
Autant je ne suis pas propriétaire de cette partie du salon mais un petit mot aurait démontré un minimum de savoir-vivre.

photo p1200204

Bref il est temps de rejoindre la porte.
Au fond se trouve le PIF pour cette partie airside. J'imagine qu'il a son pendant pour accéder aux portes de l'autre branche du terminal.

photo p1200205

On passe à côté du comptoir de transfer. G9 permet des vols en connection toute lowcost qu'elle soit.

photo p1200206

Le passage PIF fut pénible avec des pax ukrainiens qui posaient problème au policier du PIF.
Je n'ai pas compris pourquoi mais cela a pris 5 minutes avant que mon bagage puisse sortir de la machine à rayons X.
Pas de chance car ma porte se trouve au niveau sol.
Cela sent le paxbus pour moi…

photo p1200207

Le flight report (enfin)



Bingo, l'attente au PIF me permet au moins d'éviter la foule agglutinée.

photo p1200208

Le paxbus est encore vide.

photo p1200209

HSBC règne aussi à SHJ.

photo p1200210photo p1200211photo p1200212

Au moins, ne pas avoir de jetbridge permettra de mieux documenter SHJ vu de l'extérieur.

photo p1200213

On nous conduit à une ferme de 320, le seul type opéré par G9.

photo p1200214photo p1200215

Un intrus s'est infiltré, un 320 indigo.

photo p1200216

Au débarquement du paxbus, un agent aiguille les pax en fonction de leur siège vers l'une ou l'autre des passerelles.

photo p1200217

Dans notre dos, l'enfilade de SHJ.

photo p1200218

Fuselage shot.

photo p1200219

Le rang 1 accessible moyennant finance.

photo p1200220

Mon rang est le 7 avec un pitch standard.

photo p1200221

Ce dernier est étonamment bon. Annoncé plus loin à 32'.
Mais ce sera un peu différent au retour plus au fond de la cabine.

photo p1200222

Pas d'IFE (contraitement à certains appareils de Flydubai FZ l'autre low cost des EAU).

photo p1200223

Et le porte document n'a pas de fond…

photo p1200224

Notice de sécurité.

photo p1200225photo p1200226

Et le contenu du porte document.
Un mag duty free.
Un vomito bag.
Un formulaire pour le FFP de G9.
Une carte pour le BoB.

photo p1200227

Passons justement, le menu au crible. Sachant qu'il est possible de précommander pendant la réservation du billet.



22 à 30 AED le plat chaud, soit entre 5,5 et 7,5 EUR, c'est donné.

photo p1200232photo p1200233

Les consignes de sécurité sont assurées par des IFE overhead.
Sur le thème des enfants qui jouent les pax. Du CDB (un petit garçon évidemment) aux PNC (des petites filles tout aussi évidemment)…


photo p1200234


8h05


photo p1200235


L'heure de la prière du voyageur.

photo p1200236


Mais aussi du repoussage.
photo p1200237photo p1200238

Un peu d'autopromotion

photo p1200239photo p1200241

Notamment sur leur implantation (RKT et HBE aussi annoncés mais pris en photo).



La cabine est raisonnablement pleine.

photo p1200248

Le taxiing permet une vue sur le terminal.

photo p1200249

A droite de l'appareil, les fenêtres sont le salon J et le salon F se trouve au niveau du "lampadaire géant"…

photo p1200250

Le coeur de SHJ.

photo p1200251

L'assise des sièges est moelleuse. Bien plus que sur les sièges EK.
Au point que je le remarque.

photo p1200252

L'inflight magazine m'avait échappé car pas dans le porte document en face de moi.
Comme j'ai ma rangée pour moi seul (lucky !), j'ai accès à d'autres lots de bord.

photo p1200253

On passe le blabla semi promotionnel pour aller directement aux pages réellement informatives.

photo p1200254

Le réseau d'Air Arabia maroc.
Pourquoi MPL est-il mieux desservi que BOD ?

photo p1200255

Puis ceux de l'orient.
SHJ est de loin la plus grosse base de la marque.

photo p1200256

8h16

photo p1200257

Nous décollons.

photo p1200258

Malheureusement, orienté vers le Nord Ouest, je suis à tribord et n'ai vue que sur le désert (et donc pas à Dubai visible pour les pax en sièges A)…

photo p1200259photo p1200260

On se consolera avec l'arrière pays d'Ajman - google earth est ton ami.

photo p1200261

Puis Ajman en propre dont le pilote nous gratifie d'un tour complet.



Au loin, ce n'est pas Dubai mais Sharjah.

photo p1200270

Re sur Ajman.

photo p1200271

Le but de cette boucle par tribord est de gagner en altitude sans croiser le flux de DXB qui se trouve à proximité immédiate.
La preuve ce Air-to-Air avec un 777 d'EK en phase de montée.

photo p1200272

Revenons aux basics, il y a une pochette qui abrite une enveloppe pour l'organisme de charité de G9.
Test Horatius donc finalement.

photo p1200274

Et le test marathon. Pas top tout cela.

photo p1200275

D'autant qu'un généreux donateur du vol précédent avait veillé sur moi…

photo p1200276

Nous poursuivons notre vol au dessus "du monde"

photo p1200277

Puis le BoB commence, notez les tablettes astucieusement installées.

photo p1200278

Vue sur la têtière.

photo p1200279

Et examen des toilettes, pas très propres.

photo p1200280photo p1200281

En revenant à mon siège, depuis les toilettes avant, je bute sur le trolley.
L'occasion de tester le siège en rangée 3.

photo p1200282

Le pas y est sensiblement meilleur.

photo p1200283

Alors qu'au rang 2

photo p1200284

C'est bien différent.

photo p1200286

Les têtières reflètent bien cela avec une mention reserved, là où cela fait du bien !
Ce qui n'est pas le cas au rang 2. Pas bien clair tout cela pour le client.

photo p1200288


Toutes ces photos interpellent le chef de cabine qui du coup m'interpelle alors que je me rends aux galleys arrière pour prendre la cabine en enfilade.
Là j'ai droit au classique no photo "à moins d'avoir une autorisation du service marketing d'Air Arabia" que je n'ai pas évidemment.

C'est dommage pour eux car jusqu'ici le produit est bon, mais cette entrave à la "liberté de la presse" (ce n'est pas une question de droit à l'image des PNCs ou des pax) va coûter cher en note service. La maîtrise de sa communication produit à ce point tend à une certaine forme de totalitarisme - au passage aussi rencontrée sur WY dans la cabine J des appareils KQ.

Je retourne à mon siège où cela moutonne.
Le bout de l'aile.

photo p1200292

Bruitomètre.

photo p1200293

Notons que le siège bascule. Pas anodin sur une lowcost.

photo p1200294photo p1200295

Mais ce sera pour le retour, car nous arrivons.

photo p1200296photo p1200298

Nous abordons la côte à la verticale de Khobar.
La petite île en bas du cliché est là où se trouve la fameuse tour de Khobar - découverte… lors de la rédaction de ce FR !

photo p1200301

Puis c'est le désert. DMM déssert la connurbation Khobar, Dharan, Dhammam et Qatif.

photo p1200302photo p1200303

On s'aligne sur l'axe de la piste.

photo p1200304

Et touchdown.

photo p1200305

A 9h22.

photo p1200306

Vues sur le terminal de DMM. Cool ! Non ? Cela ne fait pas envie ?



Un appareil Saudi Gulf dont la compagnie est justement basée à DMM.

photo p1200312

Saudi Gulf et Flynas, deux impétrants au monopole de Saudia.

photo p1200313photo p1200314

Saudia justement avec Nesma Airlines, que je vous avais peut-être fait découvrir lors de mes reports sur Flynas.

photo p1200318

Et du plus connu, Flydubai FZ.

photo p1200319

Le nom de HSBC est SABB en Arabie Saoudite.

photo p1200320

Allez illustration de la bascule du siège, qui est pas mal du tout.

photo p1200321photo p1200323


Et on débarque.

photo p1200324

En jetbridge tout de même.

photo p1200325

S'ensuit un couloir long comme un jour sans pain.

photo p1200326

Egayé par une pièce de 5 centimes d'euro bien perdu en ce lieu.
Que penseront les archéologues du millénaire prochain ?

photo p1200327

On atteint la zone bagage (désolé pour le flou).

photo p1200328photo p1200329

Puis sortie en partie landside.
Les opérateurs téléphoniques à disposition pour économiser sur le roaming.

photo p1200330

Vue du niveau arrivée.

photo p1200331

Et un contrôle propreté à l'arrivée pour justifier la note.

photo p1200332photo p1200333

Pas forcément bonne…

photo p1200334


Merci de m'avoir lu.
Le bonus c'est pour le prochain FR !
Afficher la suite

Verdict

Air Arabia

6.5/10
Cabine6.0
Equipage5.0
Divertissements6.0
Carte payante9.0

First and Business Class Lounge

5.6/10
Confort5.5
Restauration7.0
Divertissements4.0
Services6.0

Sharjah - SHJ

6.0/10
Fluidité5.5
Accès6.0
Services6.0
Propreté6.5

Ad Dammam - DMM

5.6/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services5.0
Propreté4.5

Conclusion

Malgré la péripétie du "no photo", G9 délivre une prestation sinon luxueuse au moins confortable et cohérente. Un aéroport excentré mais raisonnablement efficace et fluide si pas facile d'accès, un BoB très compétitif et un confort qui n'a pas grand chose à envier à une compagnie classique. Le debundling est pratiqué à fond mais même EK fait payer le choix du siège désormais, donc l'écart est faible et en tout cas inférieur à la différence de tarif.

Notation vol :
Cabine : les sièges sont agréables avec une bonne assise, un pitch normal en Europe, moins dans la région habituée au LC pour les sauts de puce. Pas de pub envahissante sur les murs comme avec Flynas ou Ryanair. Juste un peu sur l'IFE (mais pas autant que sur Pegasus). Dommage pour la propreté approximative, ce sac en plastique oublié fut du pire effet.
Equipage : efficace, jusque dans le désagréable no photo. En soi, ils ne font qu'appliquer les consignes que je réprouve.
Divertissement : gag type caméra caché sur l'IFE collectif, géovision mais pas de vrai Individual Flight Entertainment : ok pour un CC mais qud il s'agit d'aller à IST, ce serait une autre histoire !
BoB : vraiment pas cher, test limité sur le FR du retour

Notation salon :
Confort : Salle d'attente manquant clairement d'inspiration mais belle vue sur les pistes, j'ai pu voir toute une vague G9 arriver. A tout prendre, cela reste nettement mieux que les salles d'attente publiques aussi décaties que l'aéroport.
Restauration : des cloches pas mauvaises dans l'ensemble et qui ont l'intérêt d'être moins passe partout que d'habitude - omelette exceptée.
Service : assuré au bar mais pas de débarrassage (j'ai fini par empiler les assiettes, c'en était gênant).
Divertissement : wifi ok, presse nullissime.

SHJ : une belle carte à jouer pour cet aéroport. Tout le marché de Dubai, une bonne position pour capter le traffic des Emirats du nord qui évitent les embouteillages plus au sud. Il manque un transport lourd, mais le métro de Dubai reste à Dubai...Les EAU sont plus une confédération, qu'une fédération parfois ! Malheureusement, l'aéroport est vieillot, très vieillot. Normal qu'il se retrouve avec du low cost. Sa position serait grandement améliorée lorsque DWC aura supplanté DXB avec le départ d'EK. Mais ce n'est pas pour tout de suite. Un problème de fluidité au PIF, avec deux agentes se tournant les pouces tandis que le screener allait vérifier qq chose...
DMM : aussi décati et 70's que le précédent. Le passage PAF rapide mais je suis sorti parmi les premiers, difficile de juger. Au moins, les voitures de loc sont stockées à proximité immédiate du parking. Toilettes pas propres.

Sur le même sujet

16 Commentaires

  • Comment 392708 by
    Numero_2 9991 Commentaires

    Tout n'est pas que champagne, grands Bordeaux, Tête de Moine AOP et Balik dans le monde de Mogoy ! ^^

    "Autant je ne suis pas propriétaire de cette partie du salon mais un petit mot aurait démontré un minimum de savoir-vivre." -> Au vu de sa posture, déchaussé qui plus est, devant les yeux émerveillés de Mogoy, dénote tout son sens du savoir-vivre.

    Ca reste du low cost mais EK valorise le plateau et l'IFE à plusieurs centaines de € en comparaison...

    "Que penseront les archélogistes du millénaire prochain ?" -> Archélogistes, c'est quoi ça ???

    Merci pour ce FR.

    • Comment 392838 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Clément pour le com'
      Compte tenu de la date du voyage, j'aurais pu tomber dans le poisson d'avril, transporteur emirati au logo dont le nom est inscrit en blanc sur fond rouge ! Deux vols sur trois ans, je ne suis pas fait violence.
      "Archelogiste" : plus on parle anglais plus la frontière devient trouble. C'est corrigé en bon français et sans typo !

  • Comment 392714 by
    Gaetan 2336 Commentaires

    Merci Quentin pour ce FR !

    Régime sec comparé au salon F de DXB.

    Sharjah est un aéroport typique low-cost comme Hahn ou Beauvais, enfin avec des boutiques en plus !

    RAK est le code d'aéroport de Marrakesh, c'est RAS pour l'aéroport que tu souhaite désigner !

    Sinon le vol est tout à fait correct si on excepte l'autorité du CDC pour la prise de vue. Bon siège et BoB à tarifs attractifs !

    A bientôt !

    • Comment 392724 by
      symo 12 Commentaires

      L'aéroport international de Ras el Khaïmah, c'est plutôt: RKT
      RAS étant le code de l'aéroport de Rasht, en Iran.
      Bien vu pour RAK de Marrakech!

    • Comment 392840 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Gaëtan

      Dans la région, on désigne par facilité les emirats ou les pays par un trigramme et Ras Al Khaimah, devient RAK.
      Mais c'est vrai qu'on en perd ses basics !

      J'ai été étonné du confort des sièges sur G9. Si on charge sa tablette d'une offre type IFE et qu'on réserve un siège à l'avant, on pourrait envisager des long moyen courrier.

      L'ennui reste le bus au départ et à l'arrivée de SHJ : avoir un métro est tellement plus confortable que DXB T1 et T3 n'ont guère de soucis à se faire .

  • Comment 392726 by
    symo 12 Commentaires

    Merci Quentin pour ce énième épisode.
    Les FR de Mogoy ,quel qu'en soit l'assaisonnement, Bysance ou pain sec, millésimés ou dry, sont toujours agréables à lire.
    Pour info, le choix de la desserte de Montpellier par Air Arabia Maroc, au départ de plusieurs villes marocaines, au détriment de bordeaux, est déterminé par un réel potentiel en Languedoc-Roussillon, où la demande de la communauté marocaine locale est très forte.

    • Comment 392842 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci pour le com' et les compliments symo.

      MPL étant une ville plus réduite que TLS, voire BOD je ne m'attendais pas un tel écart dans la variété des lignes. Il faudrait que cela soit confirmé avec les fréquences. Qd il s'agit de low cost, une ligne ne signifie pas forcément de nombreux vols.

  • Comment 392733 by
    okapi GOLD 3960 Commentaires

    Hello Mogoy. Moi j'aime bien la Mogoy-mobile. Je me demande quand même si il y a un mini-bar dedans. L'aéroport est pas moche du tout avec ses Milano affichés par tout... Salon plutôt bof, on retiendra surtout la brouilladine qui ressemble étrangement au œufs-marathon que l'on peut voir souvent lors des migrations aviaires entre la France et la Suède. Peut-être le cousin expat d'un cuisto français?
    Au niveau des transferts on peut lire Beat the queue check-in online sur les potelets; ils ont le sens de l'humour dans le coin. Au final, c'est pas trop mal comme compagnie. Le Bob est effectivement pas cher pour des standards européens. Après faut voir pour les expatriés du sous-continent indien si c'est dans leur budget. DMM, c'est pas la joie on dirait.
    Merci de ce partage exotique!

    • Comment 392843 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Guillaume pour le com'

      Boire ou conduire, il faut choisir, surtout qu'aux EAU, c'est tolérance zéro. Et ils n'ont pas tort !
      Au salon, il s'agissait vraiment d'une omelette pas de pomme de terre en vue à moins de mixer le tout avec l'Aloo Gobi et de créer une variante épicée de la brouillardine, mais cela nous emmènerait bien loin dans le délire !

      La prestation de G9 n'est pas si mal, si on "rebundle" on arrive à une prestation au meilleur rapport qualité prix qu'EK. Mais il faut faire avec SHJ qui est un aéroport moche tout simplement.

      DMM c'est dans la mm veine, un vieux nanard sombre et pisseux qui n'invite pas au voyage. Il y aura plus de clichés sur DMM au retour.

  • Comment 392734 by
    CDG Addict 1647 Commentaires

    Merci pour ce bon FR;))

    Cabine assez sympa et réaction bête des PNC!

    A bientot

    • Comment 392844 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci pour le com'

      La cabine est plus que tolérable. J'apprécie surtout l'absence de pub à la différence de Flynas. La pollution visuelle est déjà omniprésente à l'aéroport et on n'a guère le choix de porter son regard ailleurs surtout si on n'est pas au hublot ds une cabine d'avion.

      Réaction des PNCs, je pense, conforme, à leurs consignes. Ce sont celles-ci qui sont paranoiaques. Vouloir maîtriser l'image de son produit ne plaide pas en faveur de ses qualité intrinsèques. C'est donc contre productif.

  • Comment 392848 by
    LUCKY LUKE GOLD 2725 Commentaires

    On n'arrête plus notre Mogoy en mode low cost. Lui l'expert des P et des J, et surtout des salons les plus luxueux de la planète, le voilà qu'il nous gratifie de ses témoignages sur Flynas et Air Arabia, sans parler des lounges basiques où il ne reste que quelques minutes comme ici à Sharjah. C'est dans la diversité de leurs expériences qu'on reconnaît les grands voyageurs ! J'ai bien aimé le concept très européen de faire l'A/R journée en allant à l'aéroport en voiture perso. Merci pour le partage.

    • Comment 392857 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci Luc,

      N'exagérons pas : je suis bien moins expert des classes avant que nombre d'éminents FRistes. Et je n'ai jamais rechigné prendre des lowcosts quand le prix est canon. Le but du voyage est souvent plus important que le voyage lui-même. Encore que ce que je vous réserve pour le mois de mai démontre le total opposé.

      Il aurait été bancal après 3 ans à DXB de ne pas documenter l'offre G9+SHJ, qui avec l'offre FZ-DWC et EY-AUH consitituent de bonnes extensions à l'offre déjà très riche ex DXB.

      J'aurais aimé éviter taxis et métros mais le prix des parkings à DXB est totalement prohibitif surtout quand les taxis offrent des courses raisonnables (pour le kilométrage parcouru).

      A bientôt, suite à ce routing on retombera dans les travers habituels mais il y aura un vol exotique niché dans la prochaine série.

  • Comment 392885 by
    sconnie83 GOLD 2405 Commentaires

    Merci pour ce FR, la découverte d'Air Arabia et de SHJ.
    Je m'y perds un peu entre DXB, DWC et SHJ...
    L'offre au salon est un peu décevante surtout au niveau de la presse.
    Un Bob avec une belle sélection de plats chauds.
    A bientôt pour le retour !

    • Comment 392919 by
      mogoy GOLD AUTEUR 10477 Commentaires

      Merci pour le commentaire

      en 50 Km, les EAU proposent 3 aéroports internationaux si on rajoute AUH et RKT cela fait 5.
      Il y a aussi Al Ain et Fujairah. Un pays plutôt bien doté où il n'est pas facile de distinguer le très gros DXB et l'anecdotique FJR !

Connectez-vous pour poster un commentaire.