Avis du vol Turkmenistan Airlines Bangkok Ashgabat en classe Economique

Compagnie Turkmenistan Airlines
Vol T5642
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 07:20
Décollage 01 Avr 17, 04:40
Arrivée à 01 Avr 17, 10:00
T5 7 avis
LUCKY LUKE
Par 4763
Publié le 17 avril 2017
Bonjour à tous les FRistes,

Après quelques jours passés en Chine dans des salles de réunion, il est temps de rentrer à la maison en combinant les trois paramètres essentiels s'appliquant à mes voyages professionnels :
- un budget aussi réduit que possible, en tout état de cause toujours très nettement inférieur à un tarif A/R classique en classe J sur vols directs,
- un itinéraire permettant de découvrir des avions/compagnies aussi exotiques que possible,
- et… un retour au bercail familial sans trop entamer le weekend, avec une arrivée dans des limites honorables, disons en début d'après-midi le samedi…

Je vous passe les détails sur la manière dont j'ai effectué Pékin-Bangkok, s'agissant de combos avions/compagnies déjà reportés sur ce site, au cours des heures qui ont précédé le moment que voici. Nous voilà donc en salle de transit à Suvarnabhumi aux alentours d'1H30 du matin en ce samedi 1er avril.
photo img_0374

Le comptoir de la compagnie vers lequel je me dirige ne laisse planer aucun doute sur le caractère exotique du vol qui va suivre. Je me réjouis de prendre TURKMENISTAN AIRLINES (T5) pour la première fois, et de faire découvrir sur ce site le produit international de cette compagnie, à propos de laquelle Winglsover avait "reporté" trois vols domestiques en 2015.
photo img_0371

Pas moyen d'avoir une issue ou un 1er rang. Je me contenterai donc d'un hublot en section centrale, bien qu'à environ 3h du départ très peu de pax soient enregistrés (transaction numéro 12). Cela laisserait-il augurer d'un avion quasiment vide et d'un triplace en mode privatisé pour voyager à l'horizontale ? Selon la formule immortalisée par Pétillon dans L'enquête corse, "c'est un peu tôt pour le dire…"
photo img_0372

Le temps risque de me sembler long, alors je me laisse tenter par le salon qui fait face à la porte d'embarquement (G2) où est prévu mon vol. Il s'agit de la célèbre "Louis' Tavern"…
photo img_0375

Pour la somme de 1.000THB, qu'AMEX me débitera pour une valeur de 27,50€, j'ai droit à passer deux heures dans cet endroit…
photo img_0376

… correctement équipé de wifi, mais ce n'est pas vraiment nécessaire car le wifi gratuit de l'aéroport fonctionne bien et de partout.
photo img_0377

Je ne suis pas très motivé par l'offre food & drink à cette heure avancée de la nuit, ayant déjà mangé et bu copieusement au cours des vols précédents.
photo img_0385

Tant mieux car c'est assez basique, même si l'essentiel est bien là, je veux évidemment parler du Campari :-).
photo img_0384

Le salon, ouvert H24 comme il se doit, est quasi désert à cette heure avancée de la nuit. Il est vrai que ce n'est pas très engageant comme décor.
photo img_0386

Il faut avouer que ce n'est pas l'offre de presse qui doit faire courir les foules…
photo img_0387

… à moins d'être israélien.
photo img_0388

Business corner. Correct, et désert aussi.
photo img_0389

Ce qui me motive surtout à mi-parcours de ce périple effectué à 100% en classe éco, c'est la possibilité de prendre une douche.
photo img_0390

C'est propre…
photo img_0391

… et assez bien achalandé en termes d'accessoires.
photo img_0392

On vous informe clairement que tout n'est pas à emporter…
photo img_0393

Allons-y, franchissons le pas !
photo img_0394

Et là, la… douche froide ! Afin d'y remédier, je commence à tripoter en vain ce curieux chauffe-eau. Mais c'est sans succès, et j'avoue renoncer assez vite : j'ai quand même les pieds au contact de l'eau et je me dis que ce serait une mort peu glorieuse que de finir électrocuté à 3h du mat dans un salon bas de gamme à l'aéroport de Bangkok.
photo img_0395

Ressorti sain et sauf de cet intermède encore plus vivifiant que prévu, je monte explorer l'étage.
photo img_0410

C'est la copie conforme du niveau d'en dessous question achalandage.
photo img_0414

Campari es-tu là ? Oui, en cherchant bien :-)
photo img_0413

Business corner identique à celui du bas.
photo img_0412

Idem pour le comptoir d'accueil. Un par étage : on ne lésine pas sur les charges de personnel en Thaïlande !
photo img_0415

C'est tout aussi désert qu'en bas mais plus confortable et mieux décoré. Je resterai donc tranquillement ici à attendre la suite, tout en rechargeant i-phone et ordi avant le grand saut dans l'inconnu.
photo img_0411

Je veux bien évidemment parler de cette première expérience sur Turkmesnistan Airlines dont le B777 est arrivé entre temps comme on peut le deviner à travers les vitres de l'aérogare, depuis l'endroit où je me suis installé.
photo img_0416

A H-30', je vois que l'embarquement commence et je quitte donc la Louis' Tavern…
photo img_0417

… pour découvrir que mes rêves d'avion quasi-vide se sont évanouis dans la nuit, vu la cohue qui se presse pour embarquer.
photo img_0419

Bon, vous avez l'habitude à présent : mon objectif principal n'est ni le confort, ni le gain de temps, ni les miles ou je ne sais quoi encore, mais c'est ça : le EZ-A779, un B777-200LR, livré neuf à T5 en avril 2014, donc âgé de seulement trois ans. Autant dire l'un des rares B772 pax sortis des chaînes de Boeing, cet avion étant prématurément condamné à l’obsolescence par le B787 et l'A350.
photo img_0418

L'embarquement a lieu par la porte 2. Petit embouteillage qui me permet de photographier la paroi, totalement customisée au logo de T5.
photo img_0420

Je rejoins mon siège au rang 10 très rapidement.
photo img_0422

Il est un peu tâché, mais c'est sec…
photo img_0423

Première bonne surprise : le pitch est excellent pour de l'éco.
photo img_0424

… en ligne, et ce sera la deuxième bonne surprise, avec la version pas densifiée du tout de ce 777-200 en 9 de front (3+3+3), genre OZ ou MH, alors que l'on sait bien que le 3+4+3 règne désormais en maître à bord de ce type avion, y compris sur les compagnies supposées les plus prestigieuses.
photo img_0427

Jamais deux sans trois. Et voilà la 3é bonne surprise : un écran IFE individuel aux formes généreuses. Mais… ne crions pas victoire trop vite car comme vous avez pu le voir deux images plus haut, l'absence de magazine de bord dans la pochette du siège ne permet pas d'avoir un aperçu du programme de divertissements qui va suivre… s'il en est…
photo img_0426

Toutes ces petites observations nous ont allègrement emmenés au delà de l'horaire de départ, fixé à 4h40. Il est maintenant plus de 5h, la passerelle télescopique a été retirée mais on est toujours au parking.
photo img_0429

On quittera finalement le bloc à 5h10, avec 30 minutes de retard, sans aucune explication au P.A.
photo img_0431

L'équipage ne va pas tarder à commencer le service. Service expéditif, sans aucun sourire ni même de regard direct auprès des passagers. Attitude typiquement ex-soviétique, sans doute teintée de timidité due à une maîtrise très relative de la langue anglaise.
photo img_0428

Un dîner chaud arrive. Accompagné de boissons basiques : eau, jus d'orange, thé ou café. Rien d'autre, ni gratuit ni payant. On notera que tout est anonyme et fourni par le caterer thaïlandais : rien ne porte le moindre logo Turkmesnistan Airlines.
photo img_0433

C'est présenté dans un coffret plastique qui rappelle le bon vieux charter des années 80, ou de manière plus contemporaine Ukraine International (voir mon FR du vol aller) : ça glisse grave sur le revêtement de la tablette et il faut faire gaffe à ne pas tout recevoir sur les cuisses…
photo img_0434

Gros plan sur la cassolette. J'ai opté pour "fish" de préférence à "chicken". Assez infect.
photo img_0436

Avant de m'endormir pour quelques heures, je vais tenter d'explorer le contenu de l'IFE, qui s’avérera totalement vide !
photo img_0437

Idem pour les moniteurs placés sur les parois de l'avant de la cabine. La seule image visible tout au long du vol sera celle déjà vue en embarquant. Même pas de géovision.
photo img_0421

De guerre lasse, je vais dormir environ 4h d'un trait, avant d'émerger alors que le jour est déjà là, réveillé par le bruit des trolleys assorti de l'odeur des cassolettes chaudes.
photo img_0441

Nous survolons des terres brumeuses et inconnues, vu l'absence totale d'informations sur le sujet.
photo img_0439

C'est un petit-déjeuner assez complet, toujours servi sans un regard ni bien sûr un sourire. D'autant que quand on est assis au hublot, c'est aux pax côté couloir et central qu'il appartient de faire circuler les coffrets et les gobelets…
photo img_0440

Gros plan sur l'omelette saucisse ratatouille, pas trop mal sur ce coup là. C'est quand même la deuxième presta chaude servie en cinq heures.
photo img_0445

Une vue succincte de l'offre de boissons sur le trolley au travers du reste des repas de mes voisins, un couple de russes, à ce que j'ai pu voir de leurs passeports.
photo img_0451

Je vais bientôt leur demander de me laisser le passage de manière à déambuler un peu dans ce B777. Vue générale de la cabine arrière.
photo img_0460

Puis de la cabine centrale, la première section du fuselage (entre les portes 1 et 2) étant exclusivement dédiée à la classe affaires, en 2+3+2.
photo img_0453

Au dernier rang de cette cabine centrale, un heureux pax a élu domicile entre les sièges et la paroi, ce qui est visiblement permis sur T5 car il a l'air de dormir profondément…
photo img_0454

Au dessus de lui, ce bac à revues est bien évidemment vide de toute revue, et sert de stockage de consignes de sécurité.
photo img_0455

Je me rends aux toilettes adjacentes pour constater qu'elles sont dans un état plus que passable qui témoigne des nombreuses heures de vol écoulées sans intervention manifeste du PNC.
photo img_0458

Est-ce le bruit de la chasse d'eau que je viens de tirer ? Ou une intervention d'un PNC qui a enfin remarqué qu'un pax dormait à même le sol, ce qui est théoriquement interdit dans un avion ? Toujours est-il que la place est désormais libre.
photo img_0466

J'en profite pour m'y faufiler non pas en position couchée comme mon prédécesseur en ce lieu, mais en position assise classique, en utilisant en guise de siège le coffret accolé à la paroi. Eh bien, "ça passe", ce qui témoigne d'une part de la non-densification de cette cabine et d'autre part que les projets d'un certain Mickael O'Leary de faire voyager ses clients en position mi-assise mi-debout ne sont peut-être pas aussi farfelus que cela…
photo img_0467

Une vue de magnifiques sommets enneigés depuis l'arrière de l'aile à travers le hublot de ce siège un peu particulier…
photo img_0468

… avant de regagner ma véritable place quelques rangées plus loin.
photo img_0469

Cette photo pour réaliser que l'angle de "recline" des sièges est vraiment très généreux, et aussi pour préciser qu'à défaut d'IFE opérationnel, les prises USB fonctionnent au moins pour recharger les batteries.
photo img_0471

Toujours des sommets enneigés et aussi à présent des nuages alors que la descente vers Ashgabat va bientôt commencer.
photo img_0452

Voilà qui est fait. Attachez vos ceintures.
photo img_0473

Ciel à présent très brumeux. Lors d'une annonce succincte, le CdB a indiqué dans un anglais peu audible qu'il faisait 10 degrés à destination, soit 20 de moins qu'à Bangkok.
photo img_0474

Preuve de la modernité de ce B777 : les éternels pictogrammes "défense de fumer", qui ont été éclairés au décollage et à l'atterrissage de tous les avions du monde durant 20 au moins années après l'éradication complète de la cigarette en vol, ont ici été judicieusement remplacés par l'interdiction d'utiliser tout équipement personnel lors des mêmes phases du vol.
photo img_0476

Et voilà les alentours d'Ashgabat.
photo img_0485

Approche finale avec l'ancienne aérogare en contre bas.
photo img_0486

On peut nettement voir que quatre Boeing 717 de Turkmenistan Airlines sont inutilisés ce jour là. Après avoir consulté flight radar 24 à plusieurs reprises, il semble que ce soit la règle, ce qui laisse planer le doute sur une disparition prochaine du 717 de la flotte de T5. Le jour viendra où il ne restera plus que Delta si l'on veut voler sur ce type d'appareil.
photo img_0489

On se pose à 10h25, alors que l'on aurait dû être arrivés à 10h00.
photo img_0495

Roulage le long des installations de maintenance et de fret de T5 devant lesquelles stationnent deux magnifiques Ilyushin 76.
photo img_0501

On poursuit vers la nouvelle aérogare.
photo img_0504

Virage à gauche, de manière à explorer d'autres angles de cet aéroport gigantesque mais quasiment désert.
photo img_0507

Et voilà l'extrémité de la jetée où sont désormais accueillis tous les vols commerciaux à ASB.
photo img_0508

Le roulage continue le long de cette jetée.
photo img_0510

On passe à hauteur d'un autre B777 de T5…
photo img_0514

… avant de virer vers notre parking pour s'aligner à ses côtés.
photo img_0515

Il s'agit du EZ-A778, sister ship de celui à bord duquel nous nous trouvons, T5 exploitant par ailleurs un troisième B777 (EZ-777A), un peu plus ancien (2013) et pas un modèle "LR" ?
photo img_0517

Voilà, il est 10h35 et nous faisons bloc avec 35 minutes de retard, soit 5 de plus qu'au départ de BKK. Ce vol aura duré 7h25 en tout.
photo img_0520

La plupart des pax ont des correspondances courtes vers les 7 villes "occidentales" proposées par Turkmesnistan Airlines dans son système de hub entre l'Asie et l'Europe : Paris, Londres, Birmingham, Francfort, Moscou, St Petersbourg et Minsk. On se presse donc pour débarquer en vitesse.
photo img_0521

Une vue furtive mais parlante de la cabine J, qui semble très confortable et qui indique aussi que les PNC sourient… en parlant au téléphone avec leurs proches, ce qui semble bien plus les rendre heureux que de s'adresser à des passagers…
photo img_0524

Allons-y pour quelques photos du circuit de débarquement de la nouvelle aérogare d'ASB, même s'il faut presser le pas pour ne pas se faire doubler par la meute des passagers en correspondance.
photo img_0527

Dernier coup d'oeil à notre B777.
photo img_0529

La couleur verte, déjà remarquée sur les toits des bâtiments survolés lors de l'approche, et le logo de Turkmenistan Airlines sont omniprésents.
photo img_0530

Du vert et encore du vert, des couloirs et encore des couloirs…
photo img_0531

… je vous quitte ici en plein suspense : une longue queue s'est formée devant le cheminement des correspondances internationales… et mon vol suivant part dans une 1/2 heure. Comme le comptoir des transits de l'aéroport de Bangkok par lequel j'étais passé au départ avait été incapable de me remettre une deuxième carte d'embarquement pour la suite de mon voyage, je suis donc à cet instant en situation de pax non enregistré. Et pour parfaire le teasing par rapport à mon prochain FR, il sera question du Monsieur dont vous avez pu apercevoir le portrait sur les parois des différentes cabines du B777 que je viens d'emprunter… A très vite !
photo img_0533
Afficher la suite

Verdict

Turkmenistan Airlines

3.9/10
Cabine8.0
Equipage2.0
Divertissements0.5
Restauration5.0

Independent Louis Tavern

4.6/10
Confort6.0
Restauration6.0
Divertissements2.5
Services4.0

Bangkok - BKK

7.5/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Ashgabat - ASB

3.8/10
Fluidité2.5
Accès2.5
Services2.5
Propreté7.5

Conclusion

Avis à tout Avgeek expert en service à bord, prêt à tenter une expérience professionnelle insolite à l'étranger : il devrait y avoir prochainement la création d'un poste de "responsable du produit en vol" chez Turkmenistan Airlines. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement tant cette compagnie a totalement négligé ce domaine jusqu'à présent. Elle ne semble pourtant pas dénuée de moyens, comme en témoigne le confort de la cabine Y de ce B777-200LR et le faste majestueux de la nouvelle aérogare de son "hub" d'ASB.

Le futur embauché devra cependant être conscient de l'ampleur de la tâche qui l'attend :

- Définir un contenu d'IFE et le mettre en oeuvre à partir de l'équipement existant, car pour l'instant c'est "relâche" qui est à l'affiche,
- Faire en sorte qu'un magazine de bord soit édité régulièrement, et mis à bord de chaque pochette de siège, si possible en faisant armer l'appareil d'un choix de presse, mais là on en demande sans doute trop,
- Tenter de sortir du mode de présentation du catering hérité de l'URSS et/ou du charter des années 80 (les coffrets repas) et en profiter pour faire logoter "Turkmenistan Airlines" les stocks de sel, poivre, pochettes raff etc comme le font toutes les compagnies de la planète,
- Imaginer que les boissons proposées puissent être un peu plus variées, quitte à les faire payer,
- Et surtout prendre les PNC un à un en stage pour, outre leur dispenser des cours d'anglais, les instruire sur le fait que le chargement d'un vol régulier international est certes composé de fret, de poste et de bagages, mais aussi de passagers, à savoir des êtres humains ayant acquitté une certaine somme, si modeste soit-elle, pour voyager et qu'à ce titre, les bases fondamentales de la conversation entre gens civilisés sont applicables : s'adresser aux personnes en les regardant et leur sourire le cas échéant.

Bref, il y a vraiment de quoi faire, et même si je ne regrette pas un instant ce moment très particulier, ne serait-ce qu'en raison de l'avion lui-même qui vaut vraiment le détour,
je me dis qu'à force de vouloir limiter au plus juste mes dépenses de voyages professionnels j'ai sans doute loupé pour quelques centaines d'Euro de plus un truc encore plus improbable : qu'est ce que peut bien être le produit Turkmensitan Airlines en classe affaires ?

Sur ce, je vous laisse méditer à votre tour sur cette compagnie tellement peu commune...

Sur le même sujet

45 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 393770 by
    RYRthebest GOLD 2439 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc !
    J'avoue avoir été tenté par cette compagnie pour aller en Thaïlande, et je suis content d'avoir choisi Air China à la place !
    Une cabine peu densifiée qui est très agréable, voici bien le seul avantage !
    Le personnel est dans la moyenne pour des soviétiques, le catering très moyen.
    Mais cet avion de seulement 3 ans avec de beaux écrans IFE sans rien dedans, c'est un véritable gâchis...
    A bientôt

    • Comment 394157 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci du commentaire. C'est sûr que la recherche de l'insolite est la seule motivation dans ce genre d'expérience, T5 étant définitivement inférieure à CA dans de nombreux domaines, mais tellement plus rare ! A bientôt.

  • Comment 393772 by
    Brabus 136 Commentaires

    Bonjour et merci pour votre FR.
    J'ai volé il y a une dizaine d'année sur Uzbekistan airways entre cdg et bkk via tashkent. D'ailleurs, depuis cette expérience, je suis devenu bcp plus sélectif sur les compagnies aériennes et relégué la condition tarifaire au second plan. Mais objectivement, Turkménistan propose un service certes moyen mais acceptable avec une cabine confortable sur cet avion récent. A ma connaissance, les 777-200LR sont pas configuré en 10 de front contrairement à leur soeur les 777-200ER. Mais peut être que je suis dans l'erreur. Merci enCorée pour votre partage.

    • Comment 394159 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci à vous. Perso j'avais trouvé Uzbekistan Airways bien plus "occidentale" (IFE opérationnel, vaste choix de boissons y compris alcoolisées) quand je l'avais empruntée en 2011 sur plusieurs segments. Concernant le 777LR, c'est sûr : pour que le R soit le plus L possible, mieux vaut ne pas trop mettre de pax, donc de sièges à bord, y compris en Y. Le 9 de front n'est cependant pas la règle. Par exemple EK semble bien être en 10 de front sur ses 777LR. A bientôt.

  • Comment 393774 by
    K2World 2022 Commentaires

    Le numéro de séquence indique-t-il obligatoirement son numéro d'enregistrement depuis l'ouverture de l'OLCI ? Car j'ai déjà eu une séquence supérieure à 500 pour un vol EZY... Si vous avez une explication, je suis preneur :-)
    Cabine tout à fait convenable, presque "luxueuse" maintenant avec son 3-3-3 et un IFE vide .... Étonnant et autant ne pas en mettre à ce moment-là
    Merci pour ce FR intéressant, comme toujours :)

    • Comment 394161 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci du commentaire. Certains DCS sophistiqués et très customisés pour des compagnies bien spécifiques délivrent effectivement des numéros de séquences curieux, mais pour la plupart d'entre eux la norme reste l'attribution d'une séquence par ordre d'enregistrement, à distance ou en aérogare. Me concernant, ce devait être le cas au départ de BKK, dont l'enregistrement général venait sans doute juste de commencer landside (H-3h) quand je me suis présenté au comptoir transit landside. Quant à l'OLCI, ça reste pour T5 un domaine proche de celui de l'activation de l'IFE ou du sourire des PNC : inexistant à ce jour, donc à mettre en place par un futur responsable produit :-). A bientôt.

  • Comment 393777 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9210 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR ! Un salon et un 777 c'est assez rare pour toi. Le reste en revanche est assez étonnant comme la photo du président et son cadre doré qui décore la paroi de la cabine qui est par ailleurs aux normes actuelles. Avoir un IFE sans programme ne peut qu'être decevant . Coté catering j'avoue que la présentation "tout plastique" décourage un peu mais le petit dej n'est pas si mal. Pour l'offre d'emploi je pense que le plus difficile sera de former les PNC à la relation qui semble totalement absente de leur culture.

    • Comment 394162 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci à toi. Un 777 c'est comme tout autre type avion pour moi : "nice to fly" dans la mesure où il est exploité par une compagnie pas évidente à prendre et/ou qui risque de s'en séparer bientôt. Donc T5 répond au 1er critère, alors que toutes celles qui ont du 777-300 pour encore 20 ans, ou du 777X en commande, et que je n'ai pas encore prises en 777 (NH, CZ, MU, PR par exemple) peuvent encore attendre... A bientôt.

  • Comment 393784 by
    mogoy 10315 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR peu commun

    "mort peu glorieuse que de finir électrocuté à 3h du mat dans un salon bas de gamme à l'aéroport de Bangkok" c'est sûr c'est plus chic de claquer au salon F à DXB ! Ce chauffe eau se retrouve ds les hôtels bas de gamme mais à BKK c'est choquant.

    Cabine a priori très positive comme mentionné... sauf le protrait de l'autocrate locale qui veille sur son troupeau.
    Service minimum, IFE vide (incroyable alors que l'investissement des écrans a été consenti) et catering pfiouuu...

    A force de prendre les compagnies européennes, du golfe ou asiat, on oublie à quel point il est facile de tomber dans une certaine médiocrité !

  • Comment 393790 by
    Esteban GOLD 17581 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc ! Super immersion dans une compagnie qui ne fait pas rêver.

    Quel dommage d'avoir un si bel IFE et ne pas le mettre en service.

    A très vite pour la suite !

  • Comment 393791 by
    Chevelan GOLD 16440 Commentaires

    Le salon Louis Tavern est désolant, et les 27,5 € payés ne les valent pas ! ça fait cher la douche... Froide !!!
    On pouvait s'attendre à un vol sympa, mais mis à part le pitch et le petit déjeuner, cette compagnie fait l'effet d'une douche... Ecossaise
    C'est incompréhensible, pas de magazine, IFE à but décoratif, mais le pire reste l'attitude de l'équipage, une plaie.

    Merci d'avoir défriché pour nous et certainement dégoutté certains de voler avec T5, à bientôt pour la suite !

    • Comment 394346 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci à toi pour ce commentaire. Comme la plupart des FRistes mon but est de partager l'information. Ensuite à chacun d'en faire bon usage pour décider de choisir ou d'éviter telle ou telle compagnie, ou salon...

  • Comment 393802 by
    BDANY38 835 Commentaires

    merci pour ce reportage étonnant, je pensais que les 777-200 lr n'étaient plus fabriqués .

    • Comment 394347 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci. La production du 777LR est effectivement au point mort. J'ignore s'il s'agit d'un arrêt définitif du programme ou d'une simple absence de commandes... qui entraîne généralement tôt ou tard ce qui précède...

  • Comment 393805 by
    AirOne 2459 Commentaires

    Jusqu'à découvrir l'IFE vide on semblait presque être dans un vol lambda en 777 (LR tout de même) sur une compagnie un brin exotique, mais le coup de l'IFE pour servir de cadre photo avec une seule et unique photo bonjour le gâchis.

    À bientôt

  • Comment 393808 by
    marathon 9834 Commentaires

    Un salon payant peut être justifié par l'accès internet, le repas ou la douche. Le CIP lounge n'est justifié par aucun de ces critères, mais c'est une bonne introduction au vol qui suit.
    Turkmenistan Airlines, ça ne vend pas du rêve (le pays non plus, quand on ne travaille pas dans le bâtiment ou l'industrie du gaz).
    J'aurai plutôt imaginé la photo du président en fond d'écran de l'IFE (le cadre sur un côté de la cloison fait un peu mesquin).
    Il faut être routard fauché ou avgeek extrême pour choisir T5. Ou alors néophyte complet du voyage aérien. J'ai ma petite idée sur la catégorie dans laquelle on peut classer l'auteur. ^^
    Merci pour le partage !

  • Comment 393814 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10069 Commentaires

    Merci pour ce FR parfaitement insolite.

    Mon premier contact avec un 777 Turkmenistan Airlines était à bord d'un Airbus CA en attente de décollage alors que l'avion 5T "VIP" était en approche et avait temporairement restreint l'activité de PEK à son seul atterrissage avant de se rendre au délicieux terminal VIP de l'aéroport.

    A bord le portrait du *grand leader" sur le bulkhead est du plus bel effet. ;)

    Et mention pour les IFE en mode tableau, du grand art !

    A bientôt.

  • Comment 393833 by
    NicoWK 1671 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Encore une superbe découverte!

    À la première vue, la cabine rivalise avec les plus grandes, voir offre même plus de confort. Seul bémol l'IFE décoratif et les PNCs.

    Pas mal la présentation de la conclusion ;-) à bientôt!

  • Comment 393875 by
    AK BRONZE 1055 Commentaires

    La compagnie est exotique, mais ne fait pas du tout rêver.... A quoi ça sert de mettre des écrans individuels s'ils n'y a rien à montrer sur un vol de 7 heures ? En tous cas vous êtes bien courageux de faire découvrir autant de compagnies et avions bizarres !

  • Comment 393920 by
    ksar 1284 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR découverte.
    Cela me ferait mal de passer 7h25 de vol devant le portrait d'Hollande ou tout autre président!
    Le prix justifie la presta catering / IFE mais le pitch est effectivement correct par rapport à d'autres compagnies.
    A bientôt

  • Comment 393943 by
    jules67500 GOLD 5977 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc !

    Effectivement, c'est exotique comme compagnie pour rentrer en Europe !

    La logique avec les IFE est très bizarre, à quoi sert-il de payer si cher un avion en possédant alors que la compagnie n'en utilise pas... Bizarre.

    Le grand leader, avec une démocratie à l'Africaine comme dirait mon prof de géopo. ^^

    A bientôt pour le dernier segment.

  • Comment 393947 by
    akivi SILVER 2992 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouvel opus que j'attendais avec curiosité ! Je fais partie de "ta" catégorie de voyageurs donc je tenterais tout de même l'expérience Turkmenistan Airlines, mais pour le pax lambda, à moins d'un énorme écart tarifaire, mieux vaut aller voir la concurrence pour une expérience à bord digne de ce nom. A bientôt !

  • Comment 393950 by
    Papoumada GOLD 6721 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.

    Ah ! Le louis Tavern! On peut au moins lui reconnaître de la constance ... dans la médiocrité.

    Un 787 KQ à 5 heures du mat à BKK, ça sent l'embrouille...

    Un avion présidentiel où veille Son Excellence Gurbanguly Berdimuhamedow : pourquoi les PNC auraient-ils donc le sourire?

    Ce produit a quelque chose de pas fini.

    En attendant la suite !!!

  • Comment 393951 by
    Abyssin 256 Commentaires

    Merci pour ce Fr qui me laisse sans voix.
    Je ne connais pas le prix du billet mais j'espère qu'il était vraiment en rapport avec la prestation.
    A bientôt pour la suite

    • Comment 394371 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

      Merci. Je dévoilerai le prix total du billet avec le vol suivant, mais il est vrai que comme évoqué par ailleurs nous sommes dans le segment du pas cher du tout, et que tout jugement sur le produit doit être mis en perspective avec le prix payé.

  • Comment 393956 by
    Wingslover 660 Commentaires

    J'ADORE! :D

    Visiblement T5 est nettement moins bon en international qu'en domesique!

    Sinon impressionant le nouvel aéroport surtout que l'ancien était déjà flambant neuf :P

    Ils semblent s'être assouplis au niveau des règles car avant c'était NO PHOTO partout :P

  • Comment 393966 by
    indianocean SILVER 7248 Commentaires

    Horaire de départ au milieu de la nuit vraiment pas pratique à la gulf sisters. Heureusement que l'aéroport n'est pas frappé par un couvre-feu.

    Mais malgré l'heure de départ à tirer par les cheveux, une prestation complète après le départ même si la qualité n'est pas au rendez-vous

    Même si la compagnie ne fait pas du tout rêver, ton FR est néanmoins singulier par l'unicité et l'originalité des situations iniques à bord comme un écran qui ne sert à rien ou ce passager qui s'invente un full flat bed.

    Quant au Louis Tavern Lounge, il reste également unique tant il est désolant.

    Merci Luc

  • Comment 393989 by
    Gaetan 2372 Commentaires

    Merci Luc pour ce nouvel opus ! C'est toujours narré à la perfection et je prends beaucoup de plaisir à vous lire !

    A BKK, le salon ne fait pas rêver, le seul avantage est de pouvoir patienter au calme. Vu comme la salle d'embarquement était garnie...

    En vol, cela suit la ligne du salon. Bof de chez bof. IFE décoratif et PNC qui tirent la gueule. Pourtant, comme vous le soulignez, la disposition cabine et le pitch sont vraiment bon et permettent de passer un vol dans d'agréables conditions. Et même si l'IFE ne fonctionne pas, il a l'air moderne. Dommage de ne pas en faire profiter les voyageurs. Les plateaux repas sont corrects et ont le mérite d'exister.

    J'attends avec impatience la suite, je mise sur leur unique 757...

    Petite parenthèse flotte : Airfleets recense 3 772LR et non d'autres variantes du tripe sept.

    A bientôt

  • Comment 394381 by
    LUCKY LUKE AUTEUR 2826 Commentaires

    Merci beaucoup. Concernant la suite, je maintiens le suspense mais une partie de la réponse se trouve dans l'intro... Concernant le statut LR ou pas du 1er 777 de T5, les avis sont partagés selon les sites. Je rajoute donc un point d'interrogation dans mon texte ! A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.