Avis du vol China Eastern Kunming Osaka en classe Economique

Compagnie China Eastern
Vol MU747
Classe Economique
Siege 35J
Temps de vol 07:00
Décollage 09 Aoû 12, 07:30
Arrivée à 09 Aoû 12, 15:30
MU   #93 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 146 avis
pelham1323
Par 2218
Publié le 9 septembre 2012
Bonjour à tous. Je suis heureux de vous présenter le vol Kunming-Osaka, je vous récapitule les étapes de mon voyage:
1) Paris CDG-Pékin capital, China Eastern Airlines MU8666 (opéré par Air France sous le nom AF 382, 23H20-15H05 (heures locales), B777-300ER , 9H45 2h50 (voir ici)
2) Pékin capital-Kunming Changshui, China Eastern Airlines MU5702, 11H55-14H50, B737-800, 2h50 (voir ici)
3) Kunming Changshui-Osaka Kansai via Shanghai Pu Dong, China Eastern Airlines MU747, 7H30-10H05/12H30-15h30 (heures locales), B737-800, 2h00 (ce FR)
4) Osaka Kansai-Shanghai Pu Dong, China Eastern Airlines MU748, 16H50-18H46 (heures locales), B737-800, 2h55min (voir ici)
5) Shanghai Pu Dong-Paris CDG, China Eastern Airlines MU569, 12H30-19H17 (heures locales), A330-200, 12H45min (voir ici)


Les deux jours précédents, notre vol a été annulé en raison des conditions météorologiques sur Shanghai. La veille, le vol n'est pas confirmé, ni annulé, donc nous arrivons à l'aéroport de Kunming Changshui à 6h du matin plein d'espoir en cette fin de nuit (la première photo ci-dessous a été prise, à notre arrivée).
photo 20120809kmgkix01photo 20120809kmgkix02
Nous nous dirigeons vers le comptoir d'enregistrement de China Eastern.
photo 20120809kmgkix03
Un groupe est en cours d'enregistrement et va nous faire de la place très rapidement en se regroupant dans la file de droite. Visiblement toutes les cartes d'embarquement ont été pré-imprimés et il faudra bien 5 minutes à l'agent pour retrouver les nôtres.
photo 20120809kmgkix04
Nous avons passé le contrôle de police très rapidement sans même avoir à sortir tous nos appareils électroniques.
Quelques photos de la partie centrale du grand terminal de Kunming:

Quelques départs ce matin? Kunming est le 7ème aéroport chinois en terme de trafic et vise très rapidement la 4ème place. Avec ce nouvel aéroport, cet objectif est atteignable.
photo 20120809kmgkix08photo 20120809kmgkix09
Nous sommes arrivés au bout de l'allée centrale et nous partons sur la droite vers la porte 39.

Les salons sont situés en contre-bas.
photo 20120809kmgkix13
Sécurité et sécurité tous les 50 mètres.
photo 20120809kmgkix14
Enfin nous arrivons au bout du terminal où se situe notre porte d'embarquement.
photo 20120809kmgkix15
Nous descendons après cette longue marche (forcément en Chine) et l'embarquement a déjà commencé.
photo 20120809kmgkix16
Quelques autres membres de la grande famille China Eastern.
photo 20120809kmgkix17
Et notre vaisseau (5515 pour les spécialistes).
photo 20120809kmgkix18
Pas plus, ni moins de place que lors du vol précédent. L'escale à Shanghai sera néanmoins la bienvenue?
photo 20120809kmgkix19
Nous partons avec 15 minutes de retard en raison d'une mise à disposition tardive des documents du vol (sic).
La cabine est plus colorée que lors du vol précédent (mais ce n'est pas le canot de sauvetage qui est accroché au plafond).
photo 20120809kmgkix20
Et le petit déjeuner arrive dans des boites en carton, avec tournée de boissons chaudes ou froides.
photo 20120809kmgkix21b
C'est consistant, et c'est très bon. J'apprécie d'autant plus que je n'ai rien mangé depuis mon lever à 4h00 du matin.
photo 20120809kmgkix22
Les produits régionaux:
photo 20120809kmgkix23
Après ce petit déjeuner, il reste encore 2 heures de vol vers Shanghai. Les programmes audiovisuelles sont aussi passionnant que lors du vol précédent (diffusion en boucle toutes les 10 minutes), et les passagers sommeillent, lisent leur journal ou sortent leur tablette.
photo 20120809kmgkix24
Nous arrivons à Shanghai après 11h00, mais l'hôtesse nous annonce à deux reprise un atterrissage à Hongqiao ce qui suscite quelque inquiétude à bord. Finalement, nous atterrissons bien à Pu Dong.
La température change: il fait 34C°. Tout le monde débarque et prend le bus vers le terminal.
photo 20120809kmgkix25
Nous croisons plusieurs avions et ravitailleurs:

Les passerelles sont décorées par une banque locale (et ici à Shanghai, on ne peut pas dire que la publicité est mensongère).
photo 20120809kmgkix29
A l'entrée dans le terminal, un tri s'opère: ceux qui s'arrêtent à Shanghai continuent sur la droite et montent l'escalier à gauche. Ceux qui continuent sur Osaka sont priés d'attendre sur la gauche.
photo 20120809kmgkix30
Mademoiselle China Eastern va alors nous distribuer un macaron autocollant à porter visiblement ainsi qu'une étiquette transfert. J'ai l'impression de devenir une valise.
Après 10 minutes d'attente, le groupe est encadré par des agents China Eastern, monte au 1er étage, passe par une porte secrète et se retrouve dans une zone d'immigration pour passer la frontière.
Comme lors de l'embarquement, nous sommes invités à dépasser les groupes, et passons les formalités douanières très rapidement pour? redescendre au même endroit, attendre le reste des passagers et reprendre notre bus après 25 minutes d'attente.

Nous retrouvons notre avion, de nouveaux passagers, mais pas de décollage à l'heure prévue. Après 30 minutes d'attente, le déjeuner commence à être servi au parking.
photo 20120809kmgkix31
Le riz est un bloc collant sans aucun gout et mal cuit. Le reste est correct. Le débarras intervient très rapidement, prémisse à un décollage imminent (avec quand même plus d'une heure de retard).

Un petit aperçu de la Business Class en demi-deuil.
photo 20120809kmgkix32b
Et après deux heures de vol, Osaka apparaît enfin.
photo 20120809kmgkix33b
Débarquement avec passerelle télescopique et navette vers l'arrivée des bagages.
photo 20120809kmgkix34
Peu de trafic à Kansai en cette fin d'après-midi.
photo 20120809kmgkix35
Et enfin train + métro vers notre destination.
photo 20120809kmgkix36
Afficher la suite

Verdict

China Eastern

6.3/10
Cabine7.0
Equipage6.0
Divertissements5.0
Restauration7.0

Kunming - KMG

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Osaka - KIX

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Un bon vol avec une coupure bienvenue à Shanghai, mais 1 heure de retard à Osaka.
Un repas plutôt satisfaisant pour de l'économique et au standard chinois.
Le confort est convenable mais heureusement que le vol n'est pas direct et que les formalités d'immigration à Shanghai permettent de se dégourdir les jambes.
Pour le personnel certaines hôtesses sont réveillées et vives mais il y a deux autres hôtesses ainsi que la chef de bord qui semblent très fatiguées, et sont moins efficaces et patientes avec certains passagers.

Sur le même sujet

17 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.