Avis du vol Air France Stockholm Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1263
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 02:40
Décollage 07 Mai 17, 13:00
Arrivée à 07 Mai 17, 15:40
AF   #46 sur 125 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3640 avis
marathon
Par GOLD 571
Publié le 8 mai 2017
Un FR devrait commencer par du spotting à l'aéroport de départ, mais cette fois-ci, je suis accompagné de Mme qui est arrivée une semaine plus tôt à ARN où j'avais promis de venir l'accueillir. Ce jour là, alors qu'elle devait être déjà à CDG, je vois son numéro de portable s'afficher et j'ai craint le pire à son sujet… mais c'était uniquement pour m'avertir que le vol était affiché avec 25' de retard, autant dire la routine. J'avais donc le choix entre partir une demi-heure plus tard du bureau le vendredi en fin d'après-midi ou consacrer une demi-heure de plus que prévu à du spotting en l'attendant à ARN. Devinez quel a été mon choix ?

(Je tiens à mettre en garde mes lecteurs réguliers : ce FR est un peu long. Mes nouveaux lecteurs vont avoir tout loisir de comprendre ce que cela veut dire sous ma plume ^^)

Spotting à J-9


Commençons par planter le décor du spectacle : ces deux Bae ATP Nextjet stationnés en zone de fret ne vont pas bouger.
photo img_1746a
Pas plus que ces trois 757 UPS et DHL, au fond, en face du Terminal 2
photo img_1708a
Et ce Bae ATP Nextjet à proximité du Terminal 3 non plus. Ce qui suit va être beaucoup plus mobile.
photo img_1691a
Les 738 Norwegian Air Shuttle, et les 737 SAS sont ici chez eux, tout comme les ATR72 exploités par Flybe pour SAS. Je n’ai pas cherché à les photographier tous, mon but n’étant pas de présenter un film complet de l’exploitation d’ARN. Celui-ci part à Skelleftea (SFT).
photo img_1693aphoto img_1705a
737-700 SAS pour Göteborg (GOT)
photo img_1696a
737-700 SAS pour Ronneby (RNB)
photo img_1763a
ATR72 SAS pour Gdansk (GDN)
photo img_1745a
ATR72 SAS pour Kalmar (KLR)
photo img_1687a
A320 Titan Airways pour ORY (avec un numéro de vol Norwegian Airlines : DY4313)
photo img_1700aphoto img_1718a
BAe Jetstream 32 AIS Airlines, pour le compte de Direktflyg, pour Hagfors (HFS)
photo img_1719a
A321 Turkish Airlines pour Istanbul (IST)
photo img_1722aphoto img_1734a
B767 British Airlines pour Londres Heathrow (LHR)
photo img_1728aphoto img_1738a
A320 Finnair pour Helsinki (HEL)
photo img_1733a
La piste 01R qui est dédiée aux atterrissages ce jour-ci est trop éloignée pour des photos correctes des appareils qui arrivent, comme cet A32x Monarch
photo img_1731a
Un peu mieux avec cet A320 Swiss
photo img_1813a
737-800 Norwegian Air Shuttle
photo img_1806a
Repoussage et départ d’un A320 Air Niki pour Düsseldorf (DUS)

Arrivée au Terminal 2 d’un Fokker 50 Sparrow Aviation, en provenance de Kristianstad (KID)
photo img_1755aphoto img_1773a
Saab 340 Nextjet prêt à partir
photo img_1785a
Arrivée en provenance d’AJR (Arvidsjaur) d’un ATR72 Danish Air Transport. C’est une ligne exploitée normalement en délégation de service public par Nextjet avec ses Bae ATP, comme celui à l’arrière plan à gauche.
photo img_1788aphoto img_1792a
Repoussage du Terminal 2 d’un Saab 340 Nextjet aux couleurs nationales
photo img_1808a
A321 LH au roulage pendant que décolle un CRJ SAS à l’arrière plan
photo img_1819aphoto img_1820a
Il y a un bref engorgement au départ à ARN : avec ce 767-300 TUIfly Nordic pour Larnaca (LCA)
photo img_1823a
Suivi de ce 738 SAS en livrée 70° anniversaire (LN-RGI), pour Milan Malpensa (MXP)
photo img_1828a
Le Fokker 50 Sparrow qui repart à Kristianstad (KID) va attendre longtemps son tour. Il aura une heure de retard ce jour-là. Un Saab 340 Nextjet est aligné à l’arrière-plan
photo img_1836a
Puis c’est le tour de l’A321 LH
photo img_1840a
Ensuite un 738 Norwegian Air Shuttle
photo img_1832a
Entre temps, un A319 Lufthansa pour FRA arrive dans la file d’attente
photo img_1841a
Suivi d’un A330-300 Thomas Cook pour PMI (Palma de Majorque)
photo img_1842aphoto img_1847a
Un CRJ Nordica chasse l’autre : 700 ou 900 ? (Nordica a les deux types dans sa flotte)
photo img_1843a
L'autre est un CRJ-900 vers Tallinn (TLL)
photo img_1846a
Repoussage du Terminal 2 d’un Saab 340 Nextjet, peut-être pour Kramfors (KMF)
photo img_1850a
Arrivée en provenance de Jönköping (JKG) d’un Saab 340 estonien

J’aurais pu suivre sur internet l’arrivée du vol AF1062, mais un A321 AF, ce n’est pas très exotique à mes yeux et je craignais un incident diplomatique avec la passagère en 33F si elle ne trouvait personne à son arrivée landside. On notera que ce vol est parti finalement de CDG avec plus d'une heure de retard, car alors qu'il avait déjà repoussé en retard d'une demi-heure, il a fallu faire venir les secours pour évacuer une PAX malade (le grand jeu, d'après Mme PAX33F).
photo img_1867a
En revanche, une fois retrouvée Mme PAX33F, un coup d’œil au TIDS (Train Information Display System) de l’Arlanda Express : le prochain part dans treize minutes, et Mme comprend que je me précipite pour aller photographier cet A330-300 Air China partant à Beijing (PEK) que je n’allais quand même pas rater.
photo img_1872a

Le jour J : trajet vers le salon d'ARN


Jour J-1 : il n’y a pas beaucoup de places libres dans l’avion à l’OLCI. AF a correctement « lié » à ma demande antérieure nos deux billets (acheté l’un par mon entreprise et l’autre par Mme) , et il ne reste pas d’autre doublet « hublot – milieu ». J’ai noté que le rappel automatique d’AF de l’ouverture de l’OLCI a été envoyé à moi à ETD – 29h09’, et à Mme à ETD – 28h02’. Une heure d’avance pour cause de statut FB-Gold ?
photo clipboard02a
Grand ciel bleu en arrivant au terminus de l’Arlanda Express, mais cela va se couvrir.
photo img_4478a
Cet écran sur la cloison dans le train diffuse en boucle un court programme d’environ cinq minutes (publicités et micro-reportages d’une dizaine de secondes, sans son mais sous-titrés).
photo img_4482a
L’un de ces sujets est précisément la raison pour laquelle nous ne sommes pas restés jusqu’à la fin de ce week-end de trois jours à Stockholm.
photo img_4483a
Mais pour participer à cet événement, il faut arriver à ARN, sans souci en vingt minutes
photo img_4488a
Tentative infructueuse de sortir mon BP à la première borne du Terminal 3 qui refuse de se réveiller
photo img_4492a
J’en profite pour saisir cet ATR72 Danish Air Transport et ces 737 SAS
photo img_4490a
… avant de me faire rappeler à l’ordre par Mme :
- Eh oh, il faut déposer les bagages et aller au salon !
photo img_4491a
Direction donc le Terminal 2
photo img_4493a
Et les comptoirs d’enregistrement où il n’y a quasiment personne au fond, là où les vols AF/KL sont traités. Normal : le vol KL est en train d’embarquer et il est très tôt pour le vol AF.
photo img_4494a
L’avantage du statut FB-Gold, c’est d’avoir accès à ce comptoir. Encore faut-il qu’il y ait un employé.
photo img_4496a
Mais en fait, nous attendrons moins d’une minute la fin de la transaction avec les PAX précédents. Le voile de l’employée s’accorde avec le nom sur son badge : c’est très banal à Stockholm.
photo img_4498a
13 kg pour ma première valise, 10 pour la seconde : il y a de la marge car j’ai un billet me donnant droit à un bagage en soute, et un autre pour cause de statut FB. Mme est venue avec un billet mini, sans bagage enregistré, et j’ai apporté à Stockholm sa valise le lundi précédant son arrivée. Le poids des bagages n’étant pas contrôlé à ARN (contrairement à CDG), il aurait été possible de les emporter en bagage à main, mais à quoi bon s’en encombrer ?
photo img_4500a
Mon BP est Skypriority, car FB-Gold, mais pas celui de Mme Ivory
photo img_4501a
Le portillon de l’accès prioritaire ne veut donc pas d’elle, et l’employé confirme que si je peux prendre cet accès, pas Mme, ce qui réduit à néant l’intérêt de mon statut à cette étape du vol.
photo img_4503a
Cela dit, la queue à l’accès standard est dans les normes d’ARN, et surtout, comme je l’ai souvent souligné, les PAX suédois savent prendre l’avion : ils n’ont pas besoin de se faire expliquer le B.A. BA du PIF et ne retardent pas les autres en oubliant un objet métallique dans leurs affaires… et le personnel n’a pas besoin non plus de les prendre pour des débutants. Bref, ça avance vite.
photo img_4502a
Sortie du PIF, et Mme Marathon ne perd pas le nord :
- Bon, on achète le saumon fumé, maintenant ?
- Tu as vu la queue pour le saumon ?
- A la boutique à gauche, alors ?

La boutique à gauche, c’est celle de la parfumerie, et ça peut coûter beaucoup plus cher que l’alimentaire. Mieux vaut lui avouer que c’est la queue pour le vol KL pour AMS, ce qu’elle avait parfaitement compris.
photo img_4506a
Il y a beaucoup plus de saumon fumé ou mariné à cette heure-là qu’en fin de journée.
photo img_4507a
Un petit A320 AB pour la route, avant que Mme ne trouve la direction du salon
photo img_4508a

le salon d'ARN - Terminal 2


C’est l’escalier vert sur la gauche
photo img_4510a
Il y a derrière un ascenseur pour les PMR que nous ne sommes pas
photo img_4511a
Il faut traverser un bar (assez cher) en contournant par la gauche son comptoir
photo img_4512a
L’entrée du salon inter-compagnies, le seul du Terminal 2, est au fond
photo img_4513a
Officiellement, c’est le salon Aurora, d’où je doute de pouvoir voir l’aurore quand elle se lève.
photo img_4514a
Accueil souriant par la cerberine à ce comptoir, photographié ici quand il n’y avait ni PAX ni cerberine.
photo img_4543a
Un rayonnage de journaux principalement suédois, britanniques et français, juste après le comptoir d’accueil.
photo img_4525a
Plus loin dans le salon, un présentoir de magazines divers
photo img_4544a
La presse nationale suédoise ne parle que d’élections locales.
photo img_4538a
Première constatation : alors que le salon est bondé le vendredi soir, il est quasiment vide ce dimanche en fin de matinée. C’est beaucoup plus tranquille, mais Mme a jugé que ce n’était pas une raison valable pour qu’à l’avenir, je rentre à Paris le dimanche au lieu du vendredi soir.
photo img_4524aphoto img_4517a
Ce jour là, nous avons donc l’embarras du choix entre cet espace (avec les restes des PAX précédents sur la table)
photo img_4515a
Un coin plus tranquille, avec un éclairage de premier jour (et les restes des PAX précédents sur la table)
photo img_4516a
De confortables canapés (et les restes des PAX précédents sur les tables)
photo img_4520a
Des chaises de repos (et les restes des PAX précédents sur la table)
photo img_4521a
Ou un environnement plutôt bistro (et les restes des PAX précédents sur la table)
photo img_4522a
Tous ces restes abandonnés partout font franchement crades, et si on ne tient pas à faire le ménage soi-même, il n’y a en fait pas beaucoup plus de place libre ET propre qu’un vendredi soir. Ce n’est pas à proprement sale, mais à la manière des WC qui sont jonchés de débris de papier, c’est négligé.
photo img_4555a
Le salon offre côté pile sur le PIF
photo img_4518a
et côté face côté enregistrement et dépose bagages, mais pas sur le tarmac.
photo img_4523a
Il y a une quantité raisonnable de lumière naturelle, surtout de second jour comme ci-dessous, mais aussi de premier jour donnant sur des parkings landside. (Ai-je oublié de mentionner les restes des PAX précédents sur les tables ?)
photo img_4545a
La course aux segments pour atteindre le statut FB-Gold avant ce trajet avait pour but inavoué à ma hiérarchie de pouvoir prendre un brunch à ce salon avant d’embarquer, sans prendre de petit déjeuner à mon appartement suédois.
photo img_4526a
Tranches de fromage, de charcuterie et de volaille reconstituée. C’est du standard d’hôtellerie.
photo img_4527a
Des pilons de poulet que je n’ai pas goûtés, une lasagne au fond qui fait le job, et une sorte de taboulet chaud qu’après essai j’ai rayé de mes options futures.
photo img_4531a
Le saumon fumé a été largement attaqué par des requins bipèdes qui savent reconnaître les bonnes choses
photo img_4532a
Salade de pommes de terre à la crème (un grand classique suédois), cubes de volaille et enfin une salade de pâtes à mettre plutôt dans la catégorie des menus enfant.
photo img_4533a
Un peu de sucré
photo img_4534a
Des bols de biscuits d’apéritif
photo img_4535a
Pour les nostalgiques des salons nord-américains, il y a des pommes (et aussi des oranges)
photo img_4536a
Pour les Extrême-Orientaux, il y a des nouilles instantanées
photo img_4537a
Et pour les Suédois (et ceux qui apprécient les produits suédois), il y a deux types différents de pains
photo img_4546aphoto img_4547a
Plus un troisième sans lactose ni gluten
photo img_4548a
L’un des stands de boisson
photo img_4528a
Les softs et la bière : le jus de pomme a été jugé infâme par Mme et moi-même. J’ai trouvé au moment de quitter le salon les doubles robinets d’eau plate et gazeuse qui sont pour boire en Suède ce que les pommes de terre à la crème sont pour manger : un incontournable.
photo img_4529a
Du vin blanc et du vin rouge, sans plus de précision. Mme ne s’est pas dévouée pour goûter.
photo img_4560a
Les alcools
photo img_4561a
Voici quel a été mon choix
photo img_4539a
Mme s’en tient aux valeurs sûres : elle confirme l’excellente qualité du saumon fumé, qu’elle accompagne de salade de pommes de terre à la crème, le tout avec du pain suédois dont la famille Marathon raffole.
photo img_4540a
Elles ne sont pas toujours là où en a besoin, mais il y a des prises électriques de type E/F
photo img_4541aphoto img_4542a
Enfin ! deux employées passent avec des chariots pour débarrasser les tables des restes et des journaux laissés par les PAX.
photo img_4550aphoto img_4551a
L’accès internet est celui du terminal, avec sa procédure d’enregistrement laborieuse et agaçante.
photo img_4553a
Il est temps d’aller rejoindre la porte 63
photo img_4557a
En me levant, je me cogne à cette suspension, ce qui m’arrive plutôt rarement
photo img_4558a
Dans ce salon, on est trop grand à partir de 1,35 m.
(Vous n’imaginez quand même pas que j’allais faire un premier reportage détaillé dans ce salon sans sortir mon mètre ruban ? :)
photo img_4559a
Comment était cette visite de ce salon ? Ben, pas terrible, car trouver des assiettes sales un peu partout, cela casse beaucoup l’impression initiale, alors que par ailleurs, le catering ne démérite pas.
photo img_4562a

Embarquement


A32x Finnair en livrée OW
photo img_4563a
Arrivée d’un 737 SAS
photo img_4564a
Et l’A320 AF au contact
photo img_4567a
Une queue impressionnante avant le début de l’embarquement de ce vol…
photo img_4566a
… et zéro PAX côté Skypriority : du jamais vu sur cette ligne ! (Le vendredi soir, il y a un tiers de PAX Skypriority). A mi-chemin dans la file d’attente, vous voyez une employée (en jupe bleue marine) qui cherche à convaincre des PAX de confier leur bagage à main pour le mettre gratuitement en soute.
photo img_4568a
L’embarquement commence ; deux couples un peu âgés nous passent devant, manifestement par inadvertance, ce qui nous amuse ainsi qu’une PAX Skyprority arrivée entre temps. Une demi-douzaine de bagages à mettre en soute est cachée par le chariot à bagages.
photo img_4569a
Au passage, depuis la passerelle, l’A320 Wow Air qui va partir à KEF
photo img_4573a
Et arrivée en arrière-plan d’un 787 QR
photo img_4572a
Cette vue de la moitié gauche des quatre rangs de J a une petite histoire : j’allais photographier la moitié droite quand la PNC située dans l’allée s’est écartée, apparaissant brutalement dans le cadre, et fronçant les sourcils par réflexe en se découvrant en ligne de mire. Je baisse instantanément l’appareil et lui dit quelque chose comme « Ah non, comment voulez-vous que j’évite de photographier les PNC s’ils se précipitent dans le cadre ? » avec le sourire. Elle comprend instantanément ma bonne foi, et cela se termine avec un assaut de courtoisie souriante.
photo img_4574a
Là, pas de problème pour photographier l’arrière de la cabine. Comme trop souvent, il faut subir une inutile musique d'ambiance, qui n'est moins fatigante que d'habitude que parce qu'on est dimanche après-midi, et non vendredi soir.
photo img_4577a
Comme dans tout appareil AF, il n’y a pas de rang 13
photo img_4634a
FFlyerCDG nous a donné dans les commentaires la signification de ce petit triangle noir, de chaque côté au niveau des rangs 9-10. Merci à lui :)
photo img_4632a
Le hublot au rang 10 est parfaitement aligné sur le siège
photo img_4575a
Mais ce hublot (et ce hublot seulement)semble avoir été passé à la brosse métallique puis aspergé avec un brumisateur. A croire qu’il s’agit d’une pièce de récupération d’un ATR72 en fin de carrière (les aficionados de cet appareil comprendront).
photo img_4581a
Continuons le tour du propriétaire, et Mme Marathon ne laisse rien passer, avec ces petits débris qu’elle repère sous les sièges 9D-9F
photo img_4580a
Et cette tache sur son propre siège
photo img_4578a
Test Horatius raté avec ce sachet usagé de café dans le pli de mon aumônière
photo img_4582a
Le magazine dans ladite aumônière est celui du mois précédant, et cela se voit. Le magazine AF Madame, bien que bimestriel, est en bien meilleur état, ce qui est peut-être révélateur de son intérêt pour les PAX, et/ou du non-respect de la parité dans un A320 quelconque d’AF.
photo img_4597a
La fiche de sécurité est le modèle 2016 sans texte
photo img_4635-36a
La ceinture de sécurité a été installée par un amateur des rubans de Moebius.
photo img_4584a
Mais il n’est pas difficile d’actionner le cliquet qui la retient pour la détacher de sa fixation et la remettre à l’endroit.
photo img_4585aphoto img_4586a
Repoussage dans le brouillard de ce hublot dépoli, avec un 737 KL et un A32x Finnair (dans ces conditions, je renonce à toute identification plus précise !)
photo img_4593a
C’est vraiment frustrant d’avoir un hublot pareil en voyant passer cet A320 Atlas Global, rarement vu depuis le Terminal 2 : c’est le vol KK6120 IST-ARN qui arrive à l’heure (merci Flightradar24), pendant que notre vol part à l’heure.
photo img_4594a
Mon logiciel est vraiment doué pour arriver à rehausser le contraste de l’original cotonneux et vous montrer ARN vu d’en haut, alors que l’avion fait un demi-tour à gauche pour prendre le cap de CDG. Peu après, on entrera dans la couche de nuages, et il n’y aura rien à voir sur le trajet, pour cause de nuages, de hublot dépoli et de léger contre-jour.
photo img_4596a

Menu spécial, ou non


Vous aviez remarqué la petite mention KSML à droite du code barre de mon BP ? C’est à nouveau un menu kasher que j’ai choisi pour ce vol ; respectant correctement le protocole, la PNC après s’être assurée que c’était bien moi qui l’avais demandé (il y avait un autre KSML au rang précédent), me demande si elle peut l’ouvrir pour le réchauffer.
photo img_4603aphoto img_4604a
Le respect de la cacheroute est garantie par ce certificat au fond du plateau.
Il s’agit d’ouvrir uniquement le suremballage, car le plat chaud reste scellé, tout comme la partie froide du repas.
photo img_4607a
Voici le descriptif du plat chaud, différent de celui que j’ai eu précédemment.
photo img_4608a
Voici l’ensemble entièrement déballé
photo img_4610a
C’est appétissant, mais la présentation laisse à désirer : une sorte de nappe assez inutile était de travers sur le plateau (je l’ai remise à sa place ici)
photo img_4605a
… mais cette nappe est tachée dans un coin
photo img_4606a
Le plateau a manifestement était renversé pendant la manutention : les emballages successifs qui ne me sont pas indispensables pour une raison religieuse trouvent une justification complémentaire pour contenir le jus et les débris qui se sont dispersés sur ce plateau.
photo img_4609aphoto img_4613a
Une chose est probable : la chaîne du froid a été respectée, et même un peu trop appliquée.
photo img_4614a
Mme a eu la même réaction à la vue de nos plateaux respectifs que ma voisine suédoise lors de ce vol : Pourquoi as-tu reçu beaucoup plus à manger que moi ?
photo img_4618a
Non seulement mon plat chaud est nettement plus appétissant que le mien, mais sa barquette fait 15 cm de long contre 12 pour la sienne.
photo img_4623a
En fait, aux incertitudes de mesure près, mon plateau a une surface double de celle du sien : 32x26 contre 27x17 ! Il n’y a guère que le chocolat qui est plus important pour les goyim.
photo img_4627a
A la santé de Flight Report !
photo img_4625a
Et à celle de tous ceux qui voyagent en couple !
photo img_4626a
Après le réconfort, l’effort. Je vous renvoie à ce FR pour avoir les détails du remballage d’un KSML, mais comme je ne vais quand même pas essuyer le jus de fruits au sirop qui étaient répandu sur le plateau, il n’est pas question de le glisser dans l’aumônière (la boite est de toute façon trop épaisse pour cela). Mme ayant bu une canette de coca-cola,
photo img_4629a
… la glisser dans ces gobelets exige de la mogoyser au préalable.
photo img_4628a

Arrivée


La suite du vol est sans événement marquant. Il pleut un peu à l’arrivée à CDG, où l’état de mon hublot ne me permet pas de mieux voir cet A340 MK
photo img_4638a
Le débarquement est bloqué pendant une minute par un PAX qui a un peu de mal à se déplacer, sans être véritablement un PMR.
photo img_4640a
Parti à l’heure, le vol est arrivé avec 7 minutes d’avance au bloc, grâce à la marge incluse dans l’horaire.
photo img_4642a
Un A318 stationné à proximité
photo img_4641a
Une fenêtre propre de la passerelle montre a contrario l’état de mon hublot
photo img_4646a
Surprise : le cheminement a été modifié, et une annonce invite à préparer passeport ou carte d’identité, pour arriver aux guichets de la PAF, surmontés de panneaux signalant l’entrée dans l’espace Schengen. Hum, la Suède ne fait-elle pas partie de l’espace Schengen ? Ce cheminement est une première depuis le début de mes navettes CDG-ARN, et donne l’impression d’une ultime tentative de Frexit.
photo img_4647a
La salle de livraison des bagages est déserte
photo img_4648a
La livraison est annoncée à 15h53, soit AIBT+20’, ce qui semble être le barème standard : elle commencera une ou deux minutes avant.
photo img_4650a
Voyez le peu de PAX attendant à proximité du tapis 25 où vont arriver les bagages en provenance d’ARN.
photo img_4651a
Mme a compté 40 bagages (y compris la demi-douzaine qui a été mise gratuitement en soute juste avant l’embarquement), un total très faible pour un avion de 166 places qui était complet : c’est une illustration de l’impact des tarifs mini sans bagage en soute, et du manque de place dans les coffres à bagage qui en résulte.

Les priorités ne sont pas respectées : ma première valise arrive tout juste dans le premier tiers, et la deuxième quarantième et dernière. La première a été enregistrée à mon nom, avec un code prioritaire (la lettre F), et la deuxième a été enregistrée au nom de Mme, avec un code de bagage ordinaire (la lettre B) : c’est une erreur de l’employée à ARN, car j’avais droit à deux bagages et Mme à zéro.
photo img_4657a
Cheminement rapide, sans rabatteur de taxis clandestins, vers la station de taxis où ce sont ces derniers qui attendent leurs clients, et non l’inverse : ce n’est pas du tout le jour ni l’heure de pointe poru ce mode de desserte de l’aéroport.
photo img_4653a
En épilogue, une prise inhabituelle au vol depuis le taxi quittant CDG : non pas le 738 Enter Air à l’extrême gauche
photo img_4654a
… mais ce C-17 Globemaster III qatari
photo img_4655a

Cette semaine aura été l’occasion de faire le plein de bonus à distiller au cours de mes navettes futures, et le premier sera consacré à un feu de Valborg.

Bonus : Cliquez pour afficher


Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.9/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements5.0
Restauration9.5

Aurora Lounge Terminal 2

7.6/10
Confort5.5
Restauration9.0
Divertissements8.0
Services8.0

Stockholm - ARN

9.1/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services7.0
Propreté10.0

Paris - CDG

9.1/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

J'ai été frappé par les dégâts dans l'impression générale d'un salon causée par un quart d'heure de ménage à deux qui n'avait pas été fait, alors que ce salon très vide aurait dû être tranquille et agréable. Le catering tient la route, sans être éblouissant, et la presse disponible est assez variée.

Le pitch réduit de la cabine rénovée des A32x d'AF est encore plus sensible quand le PAX devant incline son siège. Le fond musical à l'embarquement est pour moi un inconfort infligé délibérément par AF à ses clients.
Le manque de place dans les coffres à bagages est une conséquence directe de tarifs sans bagage en soute, alors que la livraison des bagages est devenue rapide à CDG, peut-être aussi parce qu'ils sont peu nombreux pour raison tarifaire.
Pas de divertissement qui m'intéresse à bord (la presse en ligne est peu ergonomique sur téléphone portable), mais commencer ce FR suffisait à m'occuper, bien que gêné par l'inclinaison du siège de devant.
Ce menu spécial est un véritable plus par rapport au menu standard (déjà supérieur à ce qu'offre la concurrence sur cette ligne, même sous forme de BOB), en quantité comme en qualité, mais avec le catering du salon, il est moins justifié.
Les PNC étaient tous serviables, souriants (es) et efficaces : un excellent équipage comme il y en a souvent, mais pas toujours, sur cette ligne

Je retire un point de service à ARN pour l'erreur d'étiquetage de mes bagages, que j'accorde à CDG, pour la rapidité de la livraison de ces mêmes bagages, même si c'est un effet de bord d'une politique tarifaire que je désapprouve.
C'était une heure plutôt creuse pour aller à ARN comme pour partir de CDG, mais le trajet est beaucoup plus rapide et confortable pour ARN (pour qui ne veut pas payer le tarif élevé de l'Arlanda Express, les bus desservant ARN sont plus confortables que le RER desservant CDG)

Informations sur la ligne Stockholm (ARN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 74 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Stockholm (ARN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

  • Comment 396729 by
    opoman GOLD 991 Commentaires

    bonsoir et merci pour ce nouvel opus particulièrement dense.
    je trouve également dommage de ne pas pouvoir faire bénéficier un accompagnant de l'ensemble des services SP au sol...
    ayant également volé aujourd'hui vers CDG, et malgré un baggage tag "F et prioritaire" mon sac est arrivée dans les derniers également (mais au moins il est arrivée... pas comme sur le vol aller)
    Un catering convaincant en en quantité mais pas à mon goût a priori!
    Enfin, pour les triangles noirs, j'ai souvenir d'avoir déjà posé la question, j'ai en revanche peur de ne pas me souvenir de la réponse... désolé

    • Comment 396811 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Cette politique refusant l’accès n°1 à l’accompagnant d’un PAX Gold n’est pas unique à Syteam. J’ai été refusé de même en Chine en étant accompagné par un collègue Gold chez *A, volant avec lui sur Air China.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 396751 by
    Esteban TEAM GOLD 7651 Commentaires

    Merci François pour le partage.

    Concernant les triangles noirs il s'agit, si je ne me trompe pas, des délimitations des zones de l'avion. Pour le centrage, l'avion est "zoné" et le triangle indique le début d'une nouvelle zone.

    Sinon un plateau kosher ma fois bien appétissant. Françoise a eu raison de protester sur la taille et la quantité :p

    • Comment 396775 by
      FFlyerCDG 2455 Commentaires

      Perdu M'sieur :-)))

      Ces triangles indiquent à l’équipage les hublots par lesquels la vue est la meilleure sur le bord d’attaque (avant) et sur le bord de fuite (arrière) de l’aile de l'appareil.
      Cela permet, entre autre, de vérifier la présence de glace, mais également de contrôler la position des becs et des volets, grâce aux indicateurs visuels d’angle de braquage.

      Pour la petite histoire - je sais, la réponse est un peu longue mais en accord avec la longueur du FR :-) - certains mécaniciens aéronautiques nord américains, probablement un peu cinéphiles, appellent familièrement les sièges situés au niveau de ces pictogrammes les "William Shatner’s seats" car dans les années 60 William Shatner jouait un rôle dans la fameuse série Twilight Zone et dans l'un des épisodes, lors d’un voyage en avion, en regardant par le hublot, il se retrouve nez à nez avec un monstre posé sur l’aile.

      Voilà... Tu sais tout^^

      • Comment 396814 by
        marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

        Merci pour cette explication érudite et détaillée. Je serai attentif aux événements (pour les conter dans le FR du vol) quand je verrai des PNC regarder l’aile au niveau de ces repères !

    • Comment 396812 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Puis-je suggérer le fouet pour cause d’explication erronée des triangles ? ;)
      Nous avions mangé beaucoup et nettement mieux au salon, au point de n’avoir pas faim. C’est exclusivement pour le besoin des photos destinées à ce FR que Mme (dont le dévouement d’épouse de FRiste n’a pas de limite^^) a pris ce plateau repas : elle s’est en fait contentée des boissons.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 396769 by
    okapi GOLD 2687 Commentaires

    Tiens, je me demandais vers quelle ville Mr Marathon avait été muté pour ne plus nous régaler de ces voyages. C'était sans compter les week-ends prolongés et allongés (sans mauvais jeu de mots). Beau spotting avec une tondeuse danoise qui n'est pas sans rappeler la VW Polo multicolore dont je rêvais tant.
    Madame est tolérante vis-à-vis d'un passe temps qui en mettrait plus d'une en colère. J'ai la chance de bénéficier de cette même tolérance chez moi :-) Il faudra que je teste le salon avec Madame, moi aussi, une fois le sésame obtenu.
    Le nombre de voiles m'avait également frappé à GOT. Et la tolérance qui va avec.
    "Le portillon de l’accès prioritaire ne veut donc pas d’elle, et l’employé confirme que si je peux prendre cet accès, pas Mme, ce qui réduit à néant l’intérêt de mon statut à cet étape du vol." En Italie, c'est moins regardant. Un employé évitera de "divorcer" un couple qui se présente!
    Salon négligé, c'est bien dit. SkyPriority vide, une vraie manne!
    À bord, c'est du classique. Il eut été préférable de commander un KSML pour Madame aussi.
    Il va falloir faire une vidéo sur la mogoyisation de la canette de Coca ou, à défaut, un mode d'emploi style Ikea!
    Maigre spotting à l'arrivée mais ce 340 MK reste une belle prise.
    Merci pour cet ennième opus!

    • Comment 396818 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Un ami travaillant dans l’automobile m’a raconté que cette Polo multicolore (initialement un modèle unique à usage d’exposition) a été une catastrophe commerciale, car les services commerciaux de VW en avait sous-estimé le coût, chaque pièce de carrosserie devant être peinte séparément.
      Tolérance de Mme à l'égard de ce passe-temps dont j’ai beau jeu de lui rappeler qu'il n'est, contrairement à l'aphorisme bien connu, ni immoral, ni illégal ni grossissant, encore que certains salons puissent relever de ce dernier adjectif.
      La Suède a beaucoup investi dans l’intégration des réfugiés qui sont arrivés sur son sol. Elle en recueille les bénéfices avec notamment la tolérance de ces signes religieux ostensibles.
      Je prends note de la possibilité de passer en couple par l’accès n°1 en Italie.
      Mme n’avait absolument pas faim à la suite de son passage au salon (et moi à peine, la différence étant liée au temps passé à le photographier) : elle ne s’est pas sentie brimée par la différence de menu à bord.
      Pas de manuel IKEA sur la mogoyisation, car la manipulation ne fait pas appel à une clé Allen ;)
      Le parcours d’arrivée à CDG n’est pas du tout spotter friendly, ce qui évitait d’agacer Mme par un spotting post-vol qui aurait retardé notre arrivée à domicile.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 396809 by
    noone18 363 Commentaires

    Un merci général pour l'ensemble de l'oeuvre concernant cette ligne. Si cela pourrait paraître monotone, vous arrivez à nous proposer un produit chaque fois plus original.
    38444 caractères ! je dis bravo. Encore un peu d'entraînement et vous arriverez aux 42195 qui vous feront honneur (oui c'est un défi lancé ;) ).
    Assez déçu par ce désordre laissé au salon. Ce n'est vraiment pas engageant.
    J'avais déjà pris connaissance de la signification des triangles dans la cabine. FFlyer confirme les infos que j'avais eues.
    Les contrôles PAF au 2F semblent se démocratiser ... J'y avais eu le droit également 2 mois plus tôt.
    @ bientôt

    • Comment 396821 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Je me garderai de tirer à la ligne pour atteindre les 42195 caractères (merci pour l’amusant clin d’œil !), d’autant que le total évolue toujours un peu à chaque fois que je corrige a posteriori une faute de frappe… ou d’identification (Tiens, Esteban n’a pas sévi cette fois-ci ? probablement parce que j’ai eu une semaine complète pour rendre ma copie).
      A la réflexion, je suppose que nous sommes arrivés trop tôt au salon, après le départ du vol KL (et autres), et que par mesure d’économie ou pure paresse, le ménage n’est fait que quand les PAX du vol AF commencent vraiment à arriver. Cette hypothèse n’est pas pour autant à l’honneur de ce salon.
      Ce passage par la PAF, avec des barrières à enrouleurs et des employés sur le cheminement pour les surveiller, montrant bien que c'était un ciblage de ce vol en particulier, est moins désagréable que les barrages des mêmes policiers à la porte de l'avion ou en passerelle : Mme y avait très souvent droit en arrivant de PEK au 2E.
      Merci pour la lecture qui se révèle régulière et pour le commentaire !

  • Comment 396824 by
    Chevelan GOLD 10253 Commentaires

    Pour une première au salon, le résultat est mitigé !
    Autant l'aménagement et le catering est à la hauteur, ce n'est plus vrai concernant la propreté générale
    A bord ces n'est pas mieux avec les différentes tâches et papiers
    Spotting complet à ARN, tu avis largement le temps en attendant Madame
    Je m'attendais à l'épisode "achat de saumon" qui a bien eu lieu ^^
    Le menu Kascher est plus conséquent que le standard, les dames l'ont bien remarqué :)
    Un vol en duo sur ta navette, il y a un début à tout

    Merci pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 396862 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Avec l'allongement de la durée du jour, et donc l'amélioration des conditions de spotting vespéral, je ne passerai peut-être au salon que le temps de compléter le menu spécial ou non dans l'avion. L'essentiel est donc que le catering au salon soit correct, ce qui est le cas.

      Je suis prêt à tout, y compris voyager avec Mme, pour renouveler mes FR-navettes ! :)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 396830 by
    Durian 1185 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Si j'ose la comparaison, tes FR sur ARN sont comme les rediffusions des films de Louis de Funes: on voit le programme et on se dit "Oh, encore, on l'a vu 1000 fois" mais on se laisse tenter et à la fin on a passé un très agréable moment lol

    Ps: étais-tu monté sur la table basse pour te cogner dans l'abat-jour à 1m35 ? Lol

    • Comment 396865 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Monter sur la table basse ? Quel manque de savoir-vivre ! Non, c'est en levant le bras bien haut pour enfiler la manche de ma veste avant de partir que j'ai heurté l'abat-jour de la main :)
      Merci pour le commentaire aussi humoristique qu'élogieux !

  • Comment 396975 by
    A330-200 523 Commentaires

    Bonjour Marathon,
    Beau spotting a ARN ou pour une fois le nombre de lc était important .
    Le refus de priority line pour l accompagnant est incompréhensible,heureusement madame a été acceptée au salon ... Ce qui ne fut pas le cas de mon accompagnant a YUL!
    Le salon est une véritable poubelle, comment laisser des detritus partout ;le catering n a pas l air mal , une belle offre froide , seul le sucre est assez minable.
    Le repas casher est vraiment supérieur une nouvelle fois , air france sera peut-être étonné de voir le nombre monté en fleche maintenant que popularise ici même.
    Une cabine aussi sale que le salon ....

    • Comment 397377 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Je ne peux jamais rester aussi longtemps à ce point de spotting (le meilleur d'ARN, à mon avis), car il est landside et il faut passer airside avant l'ETA du vol AF1062 quand on doit embarquer dans le vol AF1063, alors que j'ai pu rester cette fois-là jusqu'à l'arrivée effective de ce vol.
      Les avantages liés à un statut (comme l'accès à un salon ou sa bonne tenue) ne sont pas contractuels, ce qui permet à AF de faire ce qu'ils veulent, au risque évidemment de dégrader leur image. Idem d'ailleurs pour le nettoyage de la cabine de l'avion.
      Ne surestimons pas l'audience de FR : il y aurait par exemple beaucoup plus de PAX aux sas Parafe à CDG si tous étaient lecteurs du site !
      Merci pour le commentaire !

      • Comment 397381 by
        marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

        PS : nous ne sommes pas du tout "sucré", et l'offre médiocre à ce sujet ne nous gênait donc pas : ce n'est que pour la complétude du récit que je l'ai photographiée.

  • Comment 396981 by
    jules67500 GOLD 3765 Commentaires

    Hello M. Marathon ! Merci pour cet nouvelle navette !

    Cette fois-ci en duo, et elle montre bien les petites lacunes du parcours SP quand on voyage à deux.

    L'offre du salon reste néanmoins moyen, l'aménagement étant réservé aux personnes de moins d'1m35 et les déchets qui trainent partout : c'est passable.

    Madame n'a pas résisté à l'idée d'acheter du saumon :D

    A bord, Mme se retrouve avec un petit plat et le maitre des navettes obtient un bon catering au final.

    A bientôt pour un autre AF1262 ! (tiens, c'était un 1263 aujourd'hui et non 1063 ^^)

    • Comment 397380 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Le non accès au PIF#1 pour l'accompagnant est un non-avantage mineur quand le passage ordinaire est assez rapide, ce qui est presque toujours le cas à ce terminal, de mon expérience.
      Le ménage n'était pas fait, mais le catering était très satisfaisant à nos goûts respectifs, au point de n'avoir pas/plus faim à bord. Avoir du bon saumon fumé au salon ne pouvait dissuader Mme d'en acheter pour rapporter à Paris ;)
      Retour exceptionnellement par un vol autre que le AF1063, car nous tenions à être rentrés à temps pour voter.
      Merci pour le commentaire, celui-ci et celui du vol AF1262 qui a suivi ;)

  • Comment 397506 by
    Rl 777 812 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Great spotting shots at ARN! Nice catch of the Monarch A320, one of the newer regulars here.

    I am not really into politics but it was really interesting to read about this election! Congratulations on the new president.

    Great shot of the airport after departure.

    The Kosher meal looks great as expected :).

    It felt weird to see daylight after you landed in CDG, I have definitely gotten used to the 1063 flight.

    Sorry for not tracking this one.....

    Great catch of the C-17 at the end. A fantastic report with a vast amount of detail as always.

    Have a good one, see you!

    • Comment 397507 by
      Rl 777 812 Commentaires

      Btw, excellent bonus! Great shots from Valborg, see you :).

    • Comment 397719 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Monarch's livery makes it relatively easy to identify.
      When taking off from ARN, having a good view of the airport is all a matter of being on the relevant side of the the aircraft, i.e. pure luck.
      I do not expect to choose this flight very often; you do no need to apologize for not tracking it, though !
      Catching an interesting aircraft on the fly from the taxi off CDG is unusual because of the limited distance where the only obstruction is the fence.
      Thanks for your comment !

  • Comment 397722 by
    marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

    PS : après réclamation auprès d'AF au sujet de l'étiquetage erroné de nos bagages, réponse initiale d'AF complètement à côté de la plaque ("c'est normal que le bagage de Mme soit non-prioritaire"), et nouvelle réclamation assez sèche de ma part soulignant que l'auteur de la réponse ne s'était pas donné la peine de lire attentivement mon courrier, j'ai reçu par téléphone et par courriel les plates excuses de l'intéressé et 6 000 miles chacun. L'affaire est close, mais le service client d'AF a bêtement raté une occasion de (re)dorer son blason.

  • Comment 397778 by
    mogoy GOLD 8532 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Le salon offre un visage contrasté : je tiens à souligner l'offre mag, plusieurs hebdo, Beaux Arts Mag. Soit il s'agit de fonds de vol AF récupérés, soit le salon fournit un véritable effort.
    Cette dernière présomption étant contredit par l'état lamentable du catering.
    Jolie pièce de saumon qui m'aurait plu mm si ce ne pouvait pas raisonnablement être du Balik !

    Je crois que je vais me convertir à la vue du plateau casher !

    • Comment 398287 by
      marathon GOLD AUTEUR 9054 Commentaires

      Je ne pense pas que ces magazines soient de récupération AF, lequel n'est que l'un des clients du gestionnaire de ce salon. Cela dit, le catering était beaucoup moins attirant lors de ma visite suivante (spoiler !), pas encore reportée.
      Nonobstant la marque non dévoilée, ce saumon était très bon.
      Mon repas casher du vol AF1262 suivant a été au contraire de nature à éviter tout engouement pour cette option (page de pub pour le FR correspondant, ;)
      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.