Avis du vol Qatar Airways Doha Abu Dhabi en classe Economique

Compagnie Qatar Airways
Vol QR1044
Classe Economique
Siege 27F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:05
Décollage 14 Avr 17, 08:25
Arrivée à 14 Avr 17, 10:30
QR   #10 sur 78 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 574 avis
Twila_75
Par 437
Publié le 25 mai 2017
Bonjour, et bienvenue dans la suite de mon routing de Pâques vers Abu Dhabi.

Bref rappel du routing :
CDH-DOH, QR, A350-900, Y : Ici
DOH-AUH, QR, A320 Sharklets, Y : c'est ici
AUH-… : coming soon
…-… : coming next

Nous nous étions quitté face à ce gigantesque écran, situé juste après le PIF de DOH.

photo img_0358

Le FIDS est très très rempli et ce n'est pas forcément évident de s'y retrouver, surtout quand il y a plusieurs vols pour la même destination en peu de temps !

photo img_0370

Nous avons encore près de 2 heures devant nous, ce qui laisse suffisamment de temps de découvrir l'un des aéroports les plus modernes et les mieux notés au monde. Voyons voir si c'est mérité ;)

Et pour commencer, l'inévitable "ours-lampe" d'Urs Fischer, monstre de bronze pesant près de 20 tonnes. Je m'abstiendrai de donner une opinion sur la beauté de la chose, surtout vu le prix de 12 millions de dollars !

photo img_0366

Comme désormais dans presque tous les aéroports sauf CDG, la loterie automobile avec au choix un Boxster (le vrai, avec 6 cylindres sous le capot) ou une McLaren 650S

photo img_0372photo img_0373

Le gigantesque Qatar Duty Free où l'on trouve absolument tout et à tous les prix.

photo img_0367

Les possessions Qataries ont essaimé à Doha, l'occasion de faire le plein d'English Breakfast chez Harrods

photo img_0368photo img_0369

Si la McLaren ne vous suffit pas, une F1 Red Bull vous plaira peut être plus ! Comment ça elle n'est pas à gagner ? ;)

photo img_0374

Des iMac sont en libre service à plusieurs endroits, si toutefois l'excellent wifi s'avérait insuffisant. L'aire de jeu pour enfants est design, c'est le moins que l'on puisse dire.

photo img_0375

Vue sur les volumes de DOH. Même si cela ne transparait pas forcément sur les photos, j'ai trouvé cet aéroport assez sombre du fait d'un nombre restreint de fenêtres et puits de lumière… Mais sans doute est-ce nécessaire pour limiter les déperditions énergétiques lorsqu'il fait 50° en plein été.

photo img_0376

Après un tour dans les boutiques alentours, retour à notre point de départ. De toutes façons, à Doha tous les chemins mènent au nounours ;)

photo img_0371

Après avoir essayé une magnifique Tag Heuer à 1500$, il est temps de rejoindre notre porte d'embarquement qui n'est pas tout près. Pour cela rien de tel que les travellators !

photo img_0377

Une fois arrivé à la porte, pas l'ombre d'un siège libre en haut. D'ailleurs à Doha comme à Dubai, les salles d'embarquement se situent pour la plupart au niveau inférieur du terminal.
Et la réalité au niveau du tarmac n'est pas la même qu'en haut !
La salle est sombre, bruyante, bondée et bordélique au possible… au point que je n'en ai même pas de photo. Heureusement nous n'y resterons pas bien longtemps puisque l'embarquement est annoncé.

Nouvel aéroport ou pas, les PAXBUS règnent toujours en maître ici semble t'il…et nous n'y couperons pas.

N'étant pas très au fait du règlement local, je n'ai pas tenté le diable en immortalisant notre A320 Sharklets du jour…

Au vu des sièges, en cuir noir surpiqué de vert, et de l'absence totale d'IFE, j'en déduis qu'il était destiné à Al Maha avant que QR ne renonce à s'établir sur le marché domestique saoudien.
En conséquence, le siège est assez dur et le pitch est plutôt restreint.

photo img_0378photo img_0381

L'embarquement s'effectue longtemps avant le repoussage chez QR, impression qui se confirmera au retour. Les soutes ne sont pas chargées, et c'est logique puisqu'on attend encore des passagers en correspondance.

photo img_0379

Un 777-300ER pour la navette DOH-DXB, pas mal !

photo img_0380

Décollage avec vue sur les alentours de DOH. Les PAXBUS n'ont pas tous le droit aux "tentes" pour être à l'ombre comme les voitures.

photo img_0382photo img_0383photo img_0384

Un site gazier, avec un départ de pipe-line. Peut être le pipe-line Dolphin à destination des Emirats Arabes unis ?

photo img_0385

De nombreux méthaniers viennent prendre livraison de GNL

photo img_0386

Je somnolerai à partir de ce moment, bien aidé par l'oreiller que vous avez pu remarquer sur le siège à l'embarquement. D'autant plus qu'il n'y a pas grand chose à voir à part quelques îles éparses, dont certaines sont équipées d'une piste d'atterrissage ! Îles privées ou destinées à l'exploitation du gaz ?

photo img_0387photo img_0388photo img_0389

Le petit déjeuner, avec un sandwich soit disant au bacon mais en fait rempli…par une omelette au bacon (de dinde) ! Autant dire que c'est plutôt consistant. Le dessert est bon. Pour un vol d'une heure, la prestation surclasse sans difficulté une quelconque major européenne.

photo img_0390

Apres les îles, les plateformes pétrolières / gazières que l'on compte par dizaines dans cette zone.

photo img_0391

La cote Dhabienne est en vue.

photo img_0392

Emirates Palace, les Etihad Towers, la tour ADNOC et le palais présidentiel

photo img_0394photo img_0393

La Corniche

photo img_0395

La grande île visible sur cette photo appartient à la famille Al-Nayyan qui règne sur Abu Dhabi. Des fois que l'accès soit un peu juste, mieux vaut voir large avec un beau pont à hauban à 4 voies ;)

photo img_0398photo img_0397

Abu Dhabi Convention Center et l'hôtel Hyatt Capital Gate, bâtiment le plus penché au monde.

photo img_0399

Un peu à l'écart du luxe de la Corniche c'est beaucoup plus industriel et nettement moins reluisant. Les approches des villes du Golfe sont d'ailleurs toujours assez déroutantes, entre des centre villes futuristes et des alentours qui semblent construits à ras du sol.



Le camélodrome au loin

photo img_0404

L'approche se termine au dessus de ces villas puis d'une zone de verdure plutôt inattendue en plein désert.

photo img_0405photo img_0406

Posé en douceur.
photo img_0407

Le chantier du nouvel aéroport a pris du retard et le nouveau terminal ne sera pas inauguré avant 2019. L'architecture est prometteuse, avec un éclairage adéquat le rendu de nuit s'annonce du même niveau que le superbe pont Zayed.

photo img_0408

La tour de contrôle assortie, qui est quant à elle déjà opérationnelle.

photo img_0409

Nombre d'appareils d'Etihad ont déjà revêtu la nouvelle livrée, les A380 n'en ayant d'ailleurs pas connu d'autre.



Après une brève attente lors de laquelle nous verrons nos valises être déchargées sans ménagement, nous débarquons dans ce terminal vieillissant.

photo img_0416

La moquette à l'intérieur est presque digne de SIN en revanche. Ce qui n'est pas le cas de l'immigration qui est d'une lenteur affligeante…

photo img_0417

Au moins on n'attendra pas les valises, ce qui nous laissera juste le temps de sauter dans le bus en direction de la Corniche.

Merci pour la lecture. La suite au prochain numéro, avec une grosse exclu et un bonus touristique !
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

6.6/10
Cabine6.0
Equipage6.5
Divertissements5.0
Restauration9.0

Doha - DOH

9.5/10
Fluidité9.5
Accès8.5
Services10.0
Propreté10.0

Abu Dhabi - AUH

6.0/10
Fluidité2.5
Accès6.0
Services7.0
Propreté8.5

Conclusion

Vol navette sans histoire, à un horaire qui favorise plutôt la sieste que l'étude en détail du produit QR.
En résumé, un confort cabine moyen dans cet appareil ex Al-Maha compensé par un catering bon et consistant pour ce vol d'une heure. Rien à signaler sur les PNC, qui ont fait le job sans relief particulier.

DOH : moderne, propre et fonctionnel. On ne s'ennuie pas. Intérieur un peu sombre toutefois.

AUH : Terminal vieillissant et immigration d'un lenteur désespérante. Accès par une ligne de bus directe et pas chère pour le centre ville.

Informations sur la ligne Doha (DOH) Abu Dhabi (AUH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Doha (DOH) → Abu Dhabi (AUH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Qatar Airways avec 8.3/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 41 minutes.

  Plus d'informations

0 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.