Avis du vol Air France Paris Milan en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1312
Classe Economique
Siege 23F
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:25
Décollage 01 Jui 17, 18:20
Arrivée à 01 Jui 17, 19:45
AF   #35 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4654 avis
okapi
Par GOLD 541
Publié le 8 juillet 2017
Encore? Encore du Paris Milan? Mais on mange toujours la même chose dans la cantine de l'okapi? Ça va devenir lassant à la fin. Mais non, le menu est différent cette fois. Allez, à table!


À LA CARTE OU FORMULE EXPRESS?



J'ai passé une semaine très aérienne. Si vous n'avez pas lu ce mini-parcours, c'est bien dommage mais vous pouvez toujours vous rattraper en choisissant dans le menu ci-dessous ;-)

AZ358 ✈ LIN - CDG --- Certains l'aiment chaud!


AF7640 ✈ CDG - LYS --- T'as pris ta douche ce matin?


AF7551 ✈ MPL - ORY --- Les Dupont/Dupond, en chair et en os!



Retour au bercail avec Maman Air France.

Départ en milieu d'après-midi sous une chaleur étouffante de Paris. Comme d'habitude, métro ligne 14 depuis le quartier des Olympiades puis RER B à Châtelet jusqu'à Roissy CDG. Pas de photos de la grande gare de correspondance, blindée à souhait.

Non, je ne voyagerai ni avec l'Eurostar, ni avec ce nouvel inouï de TGV. Le RER B sera le maximum de mon expérience ferroviaire du jour, ce sera bien suffisant. N'abusons pas des bonnes choses! Quant à Air Austral, je ne ferai qu'admirer leur publicité en bordure du périphérique.

photo img_8301 large

25 minutes debout plus tard dans la chaleur et la mauvaise humeur générale, ça sent le Roissy!

photo img_8302 large

Débarquement du RER. Contrôle des billets en haut des escalators qui sont cette fois encore d'excellents figurants, saviez-vous? D'un pas soutenu je file vers le 2F profiter de la nouvelle zone d'enregistrement Sky Priority qui vient d'ouvrir en Zone 1 pour y déposer mon bagage.

photo img_8308 large

Moment de petite colère. Si l'accueil de la cerberine est courtois comme il se doit, l'endroit est visiblement sous-équipé en termes de personnel. Seuls quatre guichets sont ouverts et ça bloque. Il m'aura fallu pas moins de 10 minutes pour déposer ma valise. Pas premium du tout.

photo img_8307 large

Heureusement que l'hôtesse rattrape la maladresse de son employeur. Elle me reçoit en s'excusant pour l'attente. Je lui dis que je ne manquerai pas de souligner ce point sur twitter, précisant néanmoins son efficacité et sa politesse: Je vois que vous êtes assis tout au fond. Souhaitez-vous un siège plus à l'avant, me demandera l'hôtesse?

- Madame, c'est gentil de votre part mais, hormis un jumpseat en cockpit, je crains que ce soir, aucune autre place à l'avant ne puisse vraiment me satisfaire.
- Ça, ce n'est pas de mon ressort, il faudra voir avec l'équipage.
- Vous pourriez toutefois vous assurer que le siège du milieu reste bloqué jusqu'au dernier moment. Un voisin qui me tient la main ne m'est pas indispensable ce soir.
- Monsieur, vous aurez vos espaces.
- Merci!


L'affaire est réglée en temps records. Une carte d'embarquement m'est remise, une étiquette jaune est apposée en sus du tag bagage et, tandis que ma valise part dans les méandres du 2F, je file vers le PIF. Ce sera très rapide, comme promis.

photo img_8309 large

Une fois de l'autre côté, mon vol apparaît déjà comme embarquant. J'ai réussi ma mission qui consiste à limiter au strict nécessaire mon temps d'exposition aux contraintes aéroportuaires. L'instant okapi pourrait se résumer au test de la présence d'eau fraîche et potable mise à disposition des passagers gracieusement par l'autorité compétente. La fontaine fonctionne et je remplis ma bouteille. Test H2Okapi réussi.

photo img_8310 large

Sans pause aucune, si ce n'est pour attraper de quoi lire dans les transports une fois à destination…

photo img_8311 large

…j'intègre la file Sky Priority et je me retrouve dans la passerelle. C'est du flux tendu ce soir. Ça bouchonne un peu mais, pas de doutes, je suis du bon côté.

photo img_8312 large

Un peu de spotting s'impose donc avec notre appareil qui refait ses plein de carburant

photo img_8314 large

Et le voisin qui attend son départ, sagement.

photo img_8315 largephoto img_8318 large



L'INSTANT PORTE…



photo img_8321 large

…et l'entrée à bord, sous de bonnes augures. Notez les pubs pour des stages anti-stress et le passage au numérique de l'offre presse. Cette transformation "digitale" est décidément à l'ordre du jour. "Servez-vous!" L'okapi reste zen et décline poliment l'offre papier. Il sait néanmoins qu'il devra s'adapter.

photo img_8322 large

Direction le fond, tout au fond. Installé à ma place, voici le pas. Mon étiquette "Do not remove" suscitera quelques interrogations cette fois…

photo dsc09683 large

Impossible de déroger aux règles du savoir vivre sans partager certains moments essentiels

photo dsc09689 large

Comme cette aumônière propre et ce dossier de siège dont le nettoyage a été totalement zappé: pas bien du tout.

photo dsc09690 large

Contrairement aux A320 de la compagnie, la dernière rangée possède bien un hublot. Enfin, de ce côté-ci; encore faut-il qu'il soit exploitable. Un effort a été fait pour réparer l'irréparable. Adepte de cette pratique moi-même dans l'impitoyable univers de l'événementiel, je sais à quel point une simple bande de ruban adhésif, s'il est d'excellente qualité, peut ressouder certaines fractures.

photo dsc09687 large

Mais pour contempler le jumeau, il faut fournir un minimum d'efforts. Vous l'avez compris, l'okapi est un animal très propre; vous savez désormais qu'il prend sa douche régulièrement, et habillé s'il vous plait, comme ça il lave tout d'un coup! Saviez-vous qu'il est également très doué pour les tâches ménagères. La gente féminine ici présente appréciera ;-)

photo dsc09692 large

Le résultat est assez probant; la vue est au rendez-vous. Les ressemblances sont frappantes: Comme un air de famille!

photo dsc09684 large

Et comme il faut savoir tout faire soi-même dans la vie, l'okapi prend des mesures. Ne se séparant jamais de son Maître Laser, tel un Jedi, il dégaine et s'apprête à sonder, jauger, calibrer.

photo img_8324 large

L'espace relevé est suffisant pour des jambes courtes. Les plus longues souffriront ou s'adapteront. Outil privilégié de tout bon régisseur qui se respecte, cet appareil offre une précision au millimètre. Mais voilà, il émet un bip gênant à chaque mesure et l'hôtesse arrive dans la foulée, intriguée. Elle regarde et surveille. La curiosité des forces de l'ordre n'est que très rarement synonyme de sens de l'humour. Se faire débarquer et devoir s'expliquer avec la gendarmerie locale pourrait ne pas être une très bonne idée ce soir. L'okapi fait donc profil bas mais se promet de recommencer très prochainement. La fourrière attendra. Laissons la place au Maître de l'analogique pour le moment, sachant que la modernité ne perd rien pour attendre.
Pendant ce temps, le reste des passagers embarque. Si on se dépêche, on pourra peut-être partir à l'heure!

photo dsc09688 large

Justement, c'est l'heure. Les portes sont fermées et les toboggans, objets si pacifiques à l'origine sont armés. Par les temps qui courent, c'est un mal bien nécessaire. Nous sommes repoussés, les moteurs sont mis en route.

photo dsc09696 largephoto dsc09697 largephoto dsc09699 large

Le repousseur s'en va, nous aussi.

photo dsc09701 largephoto dsc09702 large

Le roulage vers la 08L est plutôt rapide, pas d'embouteillages malgré cette heure de début de soirée, à la veille d'un week-end.

photo dsc09703 large

Les compteurs de haricots (ou de petits pois) ont certainement déjà levé l'ancre. Je pourrai donc en profiter pour demander du rab à la cantine. Les dégâts ne seront constatés que lundi matin et je serai déjà bien loin!

photo dsc09704 largephoto dsc09705 large

La prochaine fois, j'essaierai de photographier le bel oiseau en regardant par le petit trou.

photo dsc09706 largephoto dsc09708 large

Et nous voici donc rendus au point d'arrêt. L'équipage a bien fini par arrêter d'agiter les bras dans tous les sens. Tout le monde a compris qu'en cas d'accident, ce sera sauve qui peut, avec ou sans masque. L'okapi n'est d'ailleurs jamais très loin des issues de secours, au cas où vous ne l'auriez pas encore remarqué, question d'équilibre psychologique.

photo dsc09711 large


PNC, DECOLLAGE!





Vue sur les champs, l'avion prend de l'altitude. Le crash n'est pas pour aujourd'hui.

photo dsc09717 largephoto dsc09719 largephoto dsc09721 large

Après l'effort, le réconfort. Les volets sont rentrés, nous accélérons et virons au sud-est.

photo dsc09726 largephoto dsc09728 large


BUVEZ LE BUVABLE!




Quelques nuages font leur apparition, en même temps que le chariot à victuailles.

photo dsc09730 large

Si l'autre membre de l'Alliance me refile toujours le même sucré/salé à toutes les heures, sans distinction aucune, Air France quant à elle sait que c'est l'heure du repas. Ma pitance m'est offerte avec un large sourire par celle qui veillait à la bonne conduite des passagers bizarres. Mon sandwich préféré est disponible, ce sera carottes, courgettes et fromage crème le tout relevé de cumin. Ce n'est évidemment pas du goût des Italiens à la rangée devant moi. L'alternative était au jambon mais n'étant plus carnassier, je passe mon tour. Je n'ai par contre pas cessé d'apprécier les fruits, surtout s'ils sont pressés!

photo dsc09732 large

N'ayant pas déjeuné et souhaitant tester la générosité de l'équipage, je profite du passage à reculons du chariot magique pour demander le "bis". L'hôtesse me regarde, me sourit et me dit "mais certainement!" Sauf que ce n'est pas un sandwich qu'elle me tend :-D

photo dsc09731 large

La compassion est une bien grande qualité humaine qui doit être saluée avec tous les honneurs! J'éclate de rire et la remercie en précisant que j'étais surtout à la recherche de solide. Elle rigole elle aussi et me tend mon deuxième sandwich. Cette deuxième bouteille sera rapportée à la maison histoire de la partager avec ma compagne et un morceau de pecorino sarde. Une capsule d'eau me sera refilée dans la foulée. Pas de déshydratation au programme ce soir.
Santé, amici!

photo dsc09736 large

J'attaque donc mon deuxième petit sandwich sans plus attendre. C'est que j'ai du boulot ensuite!

photo dsc09741 large

Voilà, c'est fait. Il va falloir ranger tout le fourbi. Le Mètre Maître nous a expliqué comment faire. Séquence travaux pratiques!

1. Plier le pliable

photo dsc09742 large

2. Compacter le compactable

photo dsc09744 large

3. Recycler le recyclable.

photo dsc09745 large

4. Puis servir frais, nature, sans fioritures.

photo dsc09747 large

Dans cet exercice, ce que je n'ai pas remarqué, c'est l'hôtesse en maraude derrière moi et qui n'a pas perdu une miette de mon manège (et surtout les photos de chaque étape!). Alors quand elle et sa collègue passent récupérer les déchets, elle me félicite et me dit que je me suis appliqué. Je la remercie pour ses encouragements mais j'ajoute qu'il y a un juge suprême qui saura me donner la note finale. L'intrigue augmente…
Après tous ces efforts, je peux me relaxer quelques petites minutes. La dotation récupérée au sol s'ajoute à celle que je transporte toujours avec moi. La note divertissement peut se justifier en un seul cliché!

photo dsc09733 large

Pendant ce temps, le front nuageux s'intensifie et je suis prêt à mitrailler.

photo dsc09748 large

Quelques turbulences se font sentir: le gobelet recyclé précédemment sera mis à contribution.

photo dsc09749 largephoto dsc09750 large

Les rayons du soleil dansent avec les nuages et j'en profite!

photo dsc09755 largephoto dsc09758 large

Le spectacle est à la hauteur de mes espérances.

photo dsc09782 large


PNC, début de descente!




photo dsc09789 largephoto dsc09790 large

Les PNC passent en cabine et mon appareil photo n'est pas discret du tout. Je mitraille à tout va et je suis toujours observé.

photo dsc09794 largephoto dsc09797 largephoto dsc09806 large

La couche à traverser sera plus consistante.

photo dsc09765 large

Ce spectacle va nous accompagner jusqu'au pied des Alpes.

photo dsc09809 large


L'APPROCHE



Les terres Lombardes se profilent juste en dessous de nous alors que nous avons pris le cap au sud. Un classique de cette approche sur Milan. Direction Saronno puis le fleuve Tessin (Ticino).

photo dsc09812 largephoto dsc09814 large

Après quoi, c'est cap à l'est pour nous rapprocher de l'axe de la piste 36 sur lequel nous nous alignerons en allant chercher l'ILS

photo dsc09820 largephoto dsc09824 large

Quelque part au dessus de San Giuliano Milanese, banlieue sud…

photo dsc09831 largephoto dsc09834 large

Finale et…

photo dsc09838 large

courte finale!

photo dsc09839 large

Les Anglais disent wait and see je crois!

photo dsc09840 large

J'aime bien l'ombre portée de notre Babybus…Hello friends!

photo dsc09841 large

Retard, retard!

photo dsc09842 largephoto dsc09843 large

Spoilers, deux reverses et schön abend Lufthy!

photo dsc09845 large

Freinage puissant et sortie rapide vers le taxiway.

photo dsc09850 large

Ce soir, c'est parking au contact!

photo dsc09851 large

J'aimerais bien essayer ce Saab 2000 d'Etihad Regional (Darwin Airlines)

photo dsc09853 large

D'ailleurs, à popos d'Etihad, voici leur écosystème résumé en trois machines: Air Berlin, Etihad Regional et Alitalia.

photo dsc09857 large

Même si AZ reste encore un pied dans Skyteam, probablement parce qu'ils n'ont plus les moyens de repeindre leurs zinc!

photo dsc09862 large

PNC, dernier virage!

photo dsc09868 large

Cette vue m'est familière.

photo dsc09873 large

Les fauves sont lâchés. J'attends mon tour, sagement. L'okapi n'aime pas la promiscuité…

photo img_8329 large



L'HEURE DE VÉRITÉ



Je vois que vous êtes fan me dit la fameuse hôtesse restée au fond de l'appareil en indiquant l'étiquette rouge accrochée à ma besace. Je lui explique que je suis fan du vol en soi et que j'apprécie beaucoup le travail qui a été fait ces deux dernières années par la compagnie pour améliorer le service au client; dans la majorité des cas, mes expériences avec AF sont très positives.

- J'ai vu que vous avez fait des photos. Vous avez vu les nuages aujourd'hui? Superbes, non? Je les ai photographiés moi aussi.
- Oui, la vue était sublime. Et c'est ce que j'aime en avion, chaque vol est différent et je fais très souvent le voyage entre Paris et Milan. D'ailleurs, à propos de photos, permettez-moi de vous expliquer mon comportement quelque peu atypique à bord ce soir. Je me livre à une activité qui vous a peut-être paru suspecte… J'écris ou plutôt, je tente de raconter les anecdotes de chaque vol. Le tout est ensuite mis en ligne sur un site spécialisé.
- Intéressant me répond-elle.
- Oui mais je cherche souvent la gentille petite bête ou l'exploit. Et cette semaine, j'étais sur le vol inaugural Paris Lyon en 787. Elle a entendu parler de ce vol et me demande comment c'était. Alors que le reste de la cabine finit de débarquer, je partage mon enthousiasme sur cette expérience et lui explique notamment l'art du compactage des emballages des repas servis à bord ainsi que tous les autres "moments" caractéristiques d'un vol; J'ai vu que cela vous a bien intrigué.
- Maintenant, tout s'explique!
- Et oui.


Et là, elle me sort la phrase qui tue:

- Vous auriez pu nous le dire! On aurait pu organiser quelque chose pour une visite en cockpit. Les nuages devaient être superbes depuis l'avant.

Aaargh! La mort dans l'âme!!!

- Vous savez, il est préférable de ne pas s'identifier comme "flight reporter" afin de rester le plus objectif possible dans la notation de la prestation, en tous cas, c'est que m'a expliqué un "collègue". Si vous méritez tous votre 10/10 aujourd'hui, votre honnête proposition vous aurait valu de pulvériser tous les records de notes. Sachez que j'apprécie autant l'intention que si cela avait été possible. J'espère qu'il y aura une prochaine fois.

Nous nous séparons et je leur souhaite un très bon vol de retour plein de beaux nuages.

photo dsc09878 largephoto dsc09879 large


Dernier regard sur notre bolide…

photo dsc09880 largephoto dsc09881 large


Pour conclure…



photo dsc09882 large

Quelle conclusion donner à tout cela? Une seule formule me vient à l'esprit: à chaque fois que je regarde un FIDS, parmi toutes les destinations, mêmes les moins "exotiques", je ne vois jamais affichées "Routine", "Banalité" ou "Répétition". C'est certes souvent vers les mêmes horizons que je pointe mais à chaque fois ceci est vécu avec toujours plus de curiosité que la dernière fois et pour paraphraser Robert Frost: And that made all the difference.


Merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.3/10
Cabine6.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration10.0

Paris - CDG

6.0/10
Fluidité6.0
Accès6.0
Services5.0
Propreté7.0

Milan - LIN

7.3/10
Fluidité9.5
Accès8.0
Services6.5
Propreté5.0

Conclusion

AF = La note de la cabine est sans appel, celle de l'équipage est évidente quant au catering aucune comparaison ne serait possible avec ce qu'offre "la concorrenza". Le doublé du soir mérite d'être signalé. Au final, un très, très bon vol malgré les rouages au lancement d'une zone premium qui n'a plus rien d'une nouveauté dans l'aéroport de référence pour la compagnie nationale. Ce n'est pas la première fois qu'AF crée un espace dédié aux pax premium et elle donc devrait savoir qu'à une certaine heure, ça risque de coincer. Alors, pourquoi céder aux tentations d'un amateurisme si largement diffus à CDG?

CDG = Passage rapide, c'était voulu, Rien à redire cette fois, même pas du mal!

LIN = Sortie agile. Mon café à €1,10 m'attendait. Content d'être rentré et de ne pas m'être attardé plus que de raison dans cet endroit.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Milan (LIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 43 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Milan (LIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

  • Comment 403354 by
    mogoy GOLD 10477 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.
    Toujours à pousser la compagnie dans ces retranchements mais force est de constater que l'équipage a su s'adapter au client.
    La digitalisation du "maitre-ruban" me semble bien téméraire, un jour ou l'autre tu finiras chez les Dupont-Dupond avec cette fois un vrai motif d'interrogation après s'être fait traîné sans ménagement dans toute la cabine tel un certain pax UA récent.

    Le progrès est à utiliser avec précaution. Ou alors il faut désactiver le son du dit appareil et crever les yeux de son voisin (après lui avoir arraché la langue, pour éviter les manifestations intempestives de désaccord, tout aussi incongrues qu'indésirables ce qui signifie le neutraliser au préalable par un anésthésiant puissant, qui ne peut être administré qu'avec un PDB, rendant le voyage en business la condition sine qua non d'un flight report moderne, bref j'ai donc trouvé comment justifier de ne prendre que des billets J à sa moitié ou son surmoi radin, CQFD... ou pas !) - où en étais-je avant mon délire psychotique ? Ah oui, reprenez le début du paragraphe et ... - immédiat pour accomplir son devoir.

    • Comment 403373 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Excellent commentaire. Je m'incline devant tant de bon sens mais plus je m'incline et plus je suis enclin à la (gentille) provoc'
      L'empire du biscuit n'a qu'à bien se tenir. Les Dupond/t m'attendent encore. Contrôle général telle une interrogation écrite du lundi matin 8 heures au lycée à la sortie de mon vol LIN-CDG ce jeudi. J'ai passé le test avec mention même si l'on m'a refusé poliment la photo avec les machines infernales. Au moins, j'ai vu et observé comment elles sont faites. À lire prochainement sur vos écrans!
      "délire psychotique" -> Une allergie au sésame par hasard?
      À bientôt ^^

  • Comment 403357 by
    Chevelan GOLD 15261 Commentaires

    Salut Guillaume

    Bien d'accord pour dire qu'un vol quel qu'il soit n'est jamais le même... Tout le charme du voyage aérien !
    C'était jour de double portion, aussi bien en solide qu'en liquide, de quoi ruiner la finalité d'un régime...
    Un moment agréable à bord d'un A318, avec des PNC à l'écoute et très Pro, et ceci change beaucoup de choses

    Merci pour ce FR, à bientôt !

    • Comment 403374 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Merci pour cette fidèle lecture. J'ai bien pris note de toutes les recommandations mais prochainement, mon sac à dos me trahira. Ceux qui sont sur Twitter en ont eu une avant-première.
      La routine? Jamais pu m'y faire alors un peu d'esprit d'observation et hop! on trouve quelque chose à raconter. Après, les Maîtres en tous genres qui se sont illustrés ici-même sont certainement les meilleures sources d'inspiration.
      Faudra bien que je le prenne un jour cet Embraer 145 à MXP ;-)
      Bon dimanche!

  • Comment 403365 by
    Numero_2 10003 Commentaires

    Des PNCs passant de prime abord pour suspicieux se font au final jeter des fleurs par l'auteur du FR : Il n'y avait finalement pas de quoi se sentir observé durant le vol. ;)

    Le télémètre va faire des envieux du côté d'ARN. ^^
    Il aurait été vraiment classe de modifier l'affichage pour que la mesure s'affiche en pouces...

    Merci pour ce FR.

    • Comment 403375 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      La curiosité était saine. Peut-être que Madame la PNC recherchait elle aussi une évasion de sa routine quotidienne. J'ai apprécié l'appréciation.
      Le télémètre est en passe d'être démonté pour une meilleure gestion du haut-parleur envahissant, qu'on se le dise.
      J'ai déjà trouvé l'antidote, pas besoin d'aller à ARN mais je prendrais des mesures différentes à la rentrée. L'audace n'aura pas de limites ;-)
      La machine infernale est à l'image de son proprio, polyglotte. Numéro_2 sera donc satisfait prochainement!
      Merci de cette lecture.
      À bientôt!

  • Comment 403369 by
    marathon GOLD 9787 Commentaires

    Je désactive systématiquement les bips des appareils électroniques, et s'il n'est pas désactivable, je ne l'utilise pas.
    Un regard intrigué, soupçonneux ou hilare d'une PNC ou d'un voisin ne m'a jamais dissuadé de mesurer ou photographier ce qui m'intéresse à bord.

    Excellent devoir, rédigé et illustré avec soin. L'étudiant Okapi valide haut la main son U.V. d'emballage de repas AF :)

    Je note une utilisation intéressante du gobelet AF.

    Ne pas dévoiler son statut de Flight Reporter pour ne donner aucune prise à une quelconque tentative de corruption du personnel navigant fait partie de la dure éthique du métier. C'est toute la différence avec les publireportages.

    Merci pour le partage et pour l'hommage !

    • Comment 403376 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Je prends note. Je vais procéder à une buzzeroctomie sans anesthésie de l'appareil très prochainement. J'ai, comme Gaston, un lourd passé fait de congrès médicaux. Peut-être devrais-je même documenter l'opération...
      Les regards des autres sont effectivement d'excellents remèdes contre ma timidité: cela me donne l'occasion d'engager la conversation et d'apprendre plein de choses nouvelles.
      J'ai suis en passe d'être diplômé en emballageologie moyen-courrier. Je vais donc potasser pour mes prochains déplacements en LC à venir. Merci Votre Honneur! ^^
      Le gobelet porte GPS avait fait son apparition à bord de ce vol ( http://flight-report.com/fr/report/24246/Air-France-AF1831-Milan-MXP-Paris-CDG ) de même que l'utilisation du petit trou de décompression; un doux mariage entre ennui et curiosité. Impossible à reproduire sur les anciens sièges à porte gobelet carrés. Longue vie à la cabine Best. Pour l'anonymat, cela va être plus compliqué à l'avenir. Ma surprise fut grande ce jeudi dans un A319 AZ...
      Le partage est un moment aussi intéressant que l'expérience en elle-même; quant à l'hommage, il est rendu parce que dû.
      Bon dimanche et bon lundi matin...

  • Comment 403382 by
    tahiti777 422 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR hilarant.

    On sait bien que la chaleur ralentit l'efficacité des personnels au sol, un peu comme avec les trains de la sncf qui ne supportent pas les grandes chaleurs.La dame s'est excusée et c'est déjà pas mal. Il est vrai que cela bouchonne souvent dans les zones premiums ... il y a parfois moins de monde dans les comptoirs ordinaires.

    Quant au bis qui vous a valu une deuxième bouteille de vin, l'hôtesse vous aura pris pour un amateur de vin,lol! Il était bon au moins; madame a t'elle apprécié?
    L'interaction de la pnc est appréciable mais maintenant les pnc sauront repérer les Flight Reporters ...nous devons rester objectif dans nos FR ;)
    Je vois que les réparations d'AF restent constantes dans leur qualité...je n'aurai pas été très serein quand même avec ce sparadrap
    J'aurai changé de place car dans ce cas même à coté de l'issue de secours, c'est vous qui serez sorti de l'avion en premier sans passer par l'issue de secours mais par ce petit trou!

    Excellent le Maitre Laser, j'adore ...mais vous l'utilisez pour autre chose aussi?contre les soldats de l'Empire par exemple?

    Finalement , ce vol qui a commencé par un peu d'énervement et un peu d'attente s'est fini dans la bonne humeur.( et une bouteille de vin en souvenir)

    Merci pour cette tranche de rire!

    A bientôt!

    • Comment 403383 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Selon l'expression consacrée par la Nationale des Chemins de Fer, il s'agirait d'un allongement de temps de parcours. C'est surtout de la désorganisation et passant beaucoup de temps de l'autre côté des Alpes, je suis devenu connaisseur en la matière ^^
      Je devais avoir l'air assoiffé pour que l'hôtesse tente une réhydratation forcée mais comme je suis bien élevé (en fût de chêne), je ne refuse jamais les fruits. Madame a remercié sa nouvelle belle-mère (Maman Air France me nourrit bien mieux qu'Alitalia). Cela m'a évité le dîner et je suis resté léger toute la soirée ;-)
      Beaucoup de PNC connaissent flight-report et autres sites du même acabit. Ceux qui sont intéressés par leur métier surtout et qui veulent l'envers du décor. Mon nouveau sac à dos me fera repérer? Tant mieux, les notes n'en seront que plus sévères!
      Les réparations visibles sont moins inquiétantes que celles que l'on ne voit pas. Un avion c'est solide et ce genre de scotch l'est tout autant. J'ai sauvé plus d'une situation dans ma carrière. D'ailleurs, c'est souvent dans mon bagage à main ce qui n'est pas sans susciter certaines questions lorsque celui-ci est ouvert par les autorités!
      Changer de place? Non, il faut savoir vivre dangereusement. L'avion ne m'a jamais fait peur; la conduite athlétique sur les routes d'Istanbul ou de Lagos, si, beaucoup!
      Le Maître Laser me sert à dominer les nombreux pixels que je rencontre au gré des projections. Et pour des mesures fiables, je ne compte désormais plus que sur moi-même. Expériences passées oblige!
      Un très bon vol je dirais, comme beaucoup de ceux que je fais avec AF. Juste du bol? Probablement mais j'attends le désastre avec impatience...
      Mauruuru!

  • Comment 403404 by
    K2World 1957 Commentaires

    Excellent FR que j'ai pris grand plaisir à lire
    Beau timing à l'arrivée à CDG, c'est ce qu'on appelle de la précision, ou de la chance ? :-)
    Les FRistes se digitalisent, GPS, assietomètre, mètre électronique et bruitomètre pour certains, quel sera donc le prochain gadget ?
    M. MARATHON dispense-t-il des cours en ligne ? Car la relève semble assurée :-)
    Merci pour ce FR

    • Comment 403423 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Hello K2World et merci pour ce com'
      La digitalisation de notre vie quotidienne est un mal nécessaire mais rien ne remplacera jamais les 5 sens dont nous sommes tous plus ou moins dotés. Le sixième sens quant à lui, connu sous le nom de Bon Sens n'a pas été distribué de manière égale à tout le monde mais avec un peu d'ironie et d'humour on peut faire face à toutes les situations.
      Les cours(es à pied) du Mètre sont dispo sur ce site. 500 cours gratuits que je n'ai pas tous lu mais je m'applique chaque fois un peu plus.
      La vocation de l'élève n'est pas de dépasser son Maître mais de s'en inspirer.
      À bientôt !

  • Comment 403432 by
    akivi GOLD 2707 Commentaires

    Hello Guillaume, merci beaucoup pour ce FR enjoué et avec un équipage au top ! Dommage pour le cockpit, tente-le une prochaine fois quitte à ne pas faire de FR si tu y es tout le vol (personne ici ne t'en voudra... si personne n'est au courant ;) ). A bientôt !

    • Comment 403485 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Guillaume répond à Guillaume: j'aime bien cette formule!
      Merci pour le com'. Si un jour vol en cockpit il y aura, un FR sera bien évidemment publié. Merci pour la lecture.
      À bientôt.

  • Comment 403514 by
    Frednyon 2396 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR très complet.
    Il semble fréquent sur AF que la moitié de l'avion soit "Sky Priority"... ce qui crée inévitablement des bouchons en passerelle.
    Tu as parfaitement maitrisé la relation avec les PNCettes... bravo.
    Cela fait beaucoup de pain à avaler... pas très diététique...
    Finalement, une place au fond de la classe n'est pas toujours synonyme de punition.
    Incroyable de voir ce Babybus au contact... à Milan, ce sont les gros-porteurs que l'on met à distance...
    A bientôt

    • Comment 403607 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Hello Fred! Le nombre de pax SP est effectivement souvent élevé sur du Paris Milan, surtout vers LIN. Destination business oblige. En été, c'est l'inverse. Très bon feeling avec l'équipage mais une fois que mon manège a été compris. C'est vrai qu'un FR-iste ça fait des trucs bizarres dans un avion alors côté doute, la méfiance règne parfois. J'imagine que les personnels doivent en voir de toutes les couleurs!
      Le moins diététique, c'est sûrement le vin rouge mais j'ai (t)été raisonnable. Bu 50% de la ration seulement, le reste à deux à la maison et pas de dîner. Ces sandwiches sont vraiment mes favoris!
      Le fond de cale a ses avantages sur un A318. En 320, plus jamais!
      Pas de gros porteurs à Linate. Mono-couloir obligé. La seule grosse machine est un 762F que l'on a déjà vu dans mes FR. Il n'y a pas beaucoup de fingers. AF avait la prédilection auparavant mais maintenant, ce n'est plus systématique.
      Merci du com' et de la lecture. À bientôt!

  • Comment 403584 by
    indianocean SILVER 7161 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR.

    Dommage en effet pour la visite du cockpit, enfin, je dirais non-visite.
    Je penserai la prochaine fois à afficher fièrement sur mon sac les tags "Remove B4 Flight" Flight Report ET Air France.

    • Comment 403609 by
      okapi GOLD AUTEUR 3991 Commentaires

      Merci pour ce com'. En fait, maintenant que j'ai ZE BAG officiel, je me ferai repérer plus facilement. C'était le cas jeudi dernier à bord d'AZ entre Milan et Paris (encore!). On verra ce que cela donnera cet été.
      À bientôt!

  • Comment 405002 by
    yukun 737 Commentaires

    Merci pour ce FR ^^

    Vraiment sympa la PNC, refill en boisson d'abord et après en sandwich x)

    Dommage pour le cockpit...

    C'est vrai que chaque vol est différent. ^^b

    A la prochaine ^^/

Connectez-vous pour poster un commentaire.