Avis du vol Ostfriesische Lufttransport Emden Borkum en classe Economique

Vol OFD24
Classe Economique
Siege 1B
Temps de vol 00:15
Décollage 17 Mai 17, 14:00
Arrivée à 17 Mai 17, 14:15
OL 3 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 1052
Publié le 9 juin 2017
Bonjour à tous,

En cette journée ensoleillée de printemps, je vous propose de partager une escapade vers l'île allemande de Borkum, relativement proche de la France par la distance mais faisant partie d'un archipel assez méconnu dans l'hexagone : la Frise orientale.

Inutile de préciser que mes motivations d'origine sont purement aéronautiques. L'aperçu touristique -des plus furtifs- qui accompagnera ce voyage sera donc une découverte imprévue.

En effet, le but de cette journée est simple : voler dans un type d'appareil inconnu de mon "flight-log" et inédit sur ce site, le GA-8 Airvan, sur lequel on reviendra longuement en cours de FR. Tout ça en "formule express", à savoir en effectuant un aller-retour journée depuis Paris avec l'amplitude la plus courte possible. Tout commence bien au départ de CDG2G à bord d'un Embraer 170 de Hop! Décollage vers l'est, le "sens du beau temps" comme chacun sait parmi les spotters parisiens, à destination de Brême.
photo 8021 2

Qui dit vol matinal dit petit-déjeuner, et celui-ci tient tout à fait la route sur une étape d'une heure trente pour une classe affaires intra-européenne.
photo 8021 3

Un clin d'oeil à Marathon, dont je n'ai pas le talent pour reconditionner un plateau repas après utilisation, mais l'on constatera que je n'ai pas laissé ma part au chat.
photo 8021 4

Arrivé à l'heure à Brême (10h), je prends congé de l'équipage fort sympathique qui m'a emmené jusque là et je quitte les lieux sans tarder au volant d'une voiture de location, en direction d'Emden.
photo img_1300

130km plus loin, aux alentours de midi, me voici stationné dans le parking (gratuit si vous restez moins de 3h) de l'aéroport de cette petite ville du nord-ouest de l'Allemagne, située à quelques kilomètres seulement de la frontière néerlandaise.
photo img_1301

Direction l'aérogare par la porte principale, utilisée tant pour les départs que pour les arrivées.
photo img_1302

Pas de risque de se tromper.
photo img_1303

Voici le comptoir de la compagnie qui exploite la seule ligne régulière existante à Emden : celle qui permet de se rendre à Borkum, un peu plus au nord.
photo img_1304

Il y a au minimum 4 fréquences quotidiennes, la durée programmée des vols étant de 15mn.
photo img_1305

Mon billet avait été réservé plusieurs jours à l'avance. La compagnie n'exige pas de pré-paiement. On règle sur place le jour du départ. Notez cependant que la seule carte de paiement possible est la VISA ELECTRON. Si vous n'en possédez pas, c'est cash obligatoire. Et si vous n'avez pas assez de cash, il faut retourner en ville (4km) s'en procurer car il n'y a pas de distributeur dans l'aérogare. Pas pratique du tout !
photo img_1306a 2

Et en plus ce n'est pas donné : 163€ l'A/R dans la même journée, dont 3€ de taxe départ facturée séparément, pour deux étapes de 15 minutes…
photo img_1307

En dehors de cette ligne tout ce qu'il y a de plus régulière, l'autre option possible est de faire un vol circulaire, à partir de 45€ par personne pour un vol de durée identique.
photo img_1313

Plusieurs itinéraires sont proposés, les prix augmentant de manière proportionnelle à la distance parcourue.
photo img_1312

Profitons-en pour détailler la présentation de la compagnie OFD. Tout est résumé sur le guide horaires que voici.
photo img_1308

Le réseau s'entend sur toute la façade nord-ouest de l'Allemagne et relie diverses îles de la Frise Orientale au continent, ainsi que ces îles entre elles.
photo img_1311

La flotte est composée principalement de BN.2A Islander, au nombre de cinq, de deux appareils (Cessna 172 et Piper Seneca II) que l'on retrouve plus fréquemment dans l'aviation générale, et du fameux GA-8 Airvan.
photo img_1309

les îles de la Frise orientale sont bien évidemment aussi desservies par bateau. Il existe des tarifs combinés air/mer qui permettent l'aller avec un mode de transport et le retour avec l'autre.photo img_1310

Mon vol part dans un peu plus d'une heure. Je ressors de l'aérogare.
photo img_1315

Direction le bar-restaurant adjacent.
photo img_1316

Le décor rêvé par tout Avgeek : une terrasse au bord du tarmac, sans grillage s'il vous plaît !
photo img_1323

L'endroit serait-il un rendez-vous de spotters ? Non, ces messieurs qui sirotent leur bière en ont le look mais sont là dans le cadre d'un déplacement professionnel.
photo img_1317

Outre les activités d'OFD, l'aéroport d'Emden héberge en effet plusieurs compagnies d'hélicoptères qui desservent les plate-formes pétrolières voisines.
photo img_1327

En plus du ballet incessant de ces hélicoptères, un coup d’œil à droite permet d'apercevoir, au pied de la tour de contrôle, le GA-8 Airvan supposé m'emmener à Borkum un peu plus tard.
photo img_1324photo img_1326

Je dis "supposé" car tout d'un coup un BN-2A Islander se pose et vient circuler sous mon nez.
photo img_1328photo img_1329

Après avoir fait demi-tour il vient stationner le long de l'aérogare, devant le GA-8.
photo img_1330

Est-ce lui qui va finalement assurer le vol vers Borkum ? Un vol en BN.2A OLT serait une "nouvelle entrée" appréciée, mais ce n'est pas mon but aujourd'hui : j'ai déjà volé plein de fois en Islander mais jamais en Airvan…
photo img_1331

Je repasse au comptoir dans l'aérogare un peu angoissé afin d'en avoir le cœur net. Mais l'agent de la compagnie me rassure aussitôt : c'est bien l'Airvan qui va partir.
photo img_1334

Et pour cause, ce BN-2A fait des vols cargo !!! Ouf !
photo img_1335

Bref, pas de lézard. Je tiens là le 147ème type d'appareil différent de ma carrière de passager aérien. Et ce n'est pas le plus courant : de construction australienne (Gippsland Aeronautics devenu GippsAero après son rachat par le groupe indien Mahindra), il s'agit d'un des plus petits avion de ligne au monde. Sa production assez volumineuse (240 exemplaires construits) masque son faible succès commercial parmi les compagnies aériennes, aussi petites soient-elles, ce qu'il fait qu'il est assez difficilement "prenable" sur la planète en tant que passager. En effet, cet avion a surtout séduit des opérateurs de travail aérien, de largage de parachutistes et de surveillance maritime, notamment avec 18 exemplaires placés auprès de la Civil Air Patrol américaine. En Europe, je ne connais pas d'autre exemplaire que celui-ci, immatriculé D-EOLF, en service depuis 2006.
photo img_1337

Quelques minutes plus tard, l'embarquement est lancé.
photo img_1349

Nous sommes 3 passagers au total.
photo img_1350

L'un d'entre eux est arrivé à l'heure où le vol était censé partir (14h), mais il avait visiblement prévenu.
photo img_1351

Le pilote accueille lui-même les clients et les aide à prendre place à bord.
photo img_1352

L'appareil est commercialisé pour 5 passagers maximum. Contrairement au BN.2A, il y a un couloir central, la configuration étant bien entendu 1+1…
photo img_1353

… comme cela apparaît au verso de la consigne de sécurité, qui comporte pourtant un sixième siège au 3é rang gauche, qui n'existe pas en réalité. Pas très "rigueur allemande" tout ça…
photo img_1355

Tant que nous y sommes question consigne de sécurité, en voici le recto. Comme on peut le le voir, le GA-8 Airvan porte les titres "OLT" alors qu'en vérité le nom de compagnie exploitante est OFD.
photo img_1354

C'est l'occasion de consacrer quelques instants à la marque de cette compagnie : OFD ou OLT ?
A l'origine, c'était OLT et rien d'autre :
- D'abord, Ostfriesische Lufttaxi, taxi aérien de la Frise orientale, fondée en 1958.
- Puis Ostfriesische Lufttransport, à savoir transport aérien de la Frise orientale, rebaptisée ainsi en 1972.
- Enfin, OLT Express Germany (2011), afin de marquer la diversification de la compagnie bien au delà de la Frise orientale, puisqu'elle a notamment exploité des Saab SF-340, Saab 2000 et Fokker 100 en charter et en diverses lignes régulières domestiques et intra-européennes (dont un BRE-TLS dans le cadre d'un contrat avec Airbus), avant de se muer en lowcost après avoir été rachetée par des investisseurs polonais. Ceci a été l'occasion de voir des ATR42, ATR72, A319 et A320 porter les couleurs et les titres "OLT Express", tous sous CTA polonais.
C'est de là qu'est partie la scission donnant naissance à OFD (Ostfriesische Flug-Dienst), revenant aux racines de la compagnie d'origine, à savoir la seule desserte des îles de la Frise orientale avec des appareils de moins de 10 places.
Ceci assura sans discontinuité ces opérations de proximité, car comme chacun sait l'aventure polonaise d'OLT Express s'est achevée par une faillite en 2013.
Et pourtant, les avions d'OFD portent toujours les titres "OLT"…

Cette parenthèse achevée, poursuivons la découverte de l'intérieur du GA-8.
photo img_1357

Le cockpit a bien deux sièges, mais celui de droite, qui n'est pas commercialisé, n'est également pas utilisé par un 2é pilote. Et pour cause, il ne comporte quasiment aucun instrument.
photo img_1358

Nous roulons à 14h15, avec 15 minutes de retard, l'heure supposée de l'arrivée à destination.
photo img_1359

Passage devant la TWR, déjà vue depuis la terrasse adjacente.
photo img_1360

Et devant, encore et toujours, des hélicoptères.
photo img_1362

On quitte le tarmac pour rejoindre le taxiway…
photo img_1363

… avant d'entamer un écart vers la gauche…
photo img_1364

… destiné tout simplement à éviter cette grande flaque d'eau, témoin de la météo changeante dans la région. C'était le déluge la veille paraît-il.
photo img_1365

Oui, je sais, on me l'a déjà dit : Luke is very Lucky, car aujourd'hui tout se déroule parfaitement. Nous voilà alignés au seuil de piste.
photo img_1366

Décollage cap à l'est, avec les installations sur la droite.


Virage à gauche en direction de la mer.
photo img_1376

Le paysage défile sous le GA-8. Cap vers le nord-ouest.


Comme vous pouvez le vérifier sur l'altimètre, on n'atteint pas des sommets. Le GA-8 n'est pas pressurisé.
photo img_1386

L'altimètre, c'est d'ailleurs le seul élément de la planche de bord dont devrait se contenter un hypothétique copilote, bien que le poste soit équipé d'une double commande.
photo img_1387

On atteint très rapidement la côte.
photo img_1389photo img_1390

Et nous voilà à présent au dessus de la mer. L'occasion de préciser que le GA-8 a un train fixe.
photo img_1391

On devine petit à petit l'île de Borkum.


Non seulement la météo est parfaite, mais les larges vitres du GA-8 se prêtent tout particulièrement à une observation attentive de ce qui se passe dehors.
photo img_1396

Traversée de l’île depuis le sud…
photo img_1398photo img_1399

… vers le nord.
photo img_1400photo img_1401

Puis virage à droite le long de l'immense plage de la façade nord.
photo img_1403photo img_1404

Nouveau virage en direction de la piste.
photo img_1405

Longue finale.
photo img_1406photo img_1407

Voici les installations de BMK sur la droite de l'appareil.
photo img_1408photo img_1409

Atterrissage.
photo img_1411photo img_1414

Puis roulage sur un taxiway d'une largeur minuscule.
photo img_1415photo img_1416

Airbus A380 s'abstenir. L'herbe est toute proche.
photo img_1417

On pénètre sur le tarmac dans les instants suivants.
photo img_1418photo img_1419

Bloc arrivée à 14h35, après un temps bloc/bloc de 20mn (contre 15mn publiées), soit 20 minutes de retard.
photo img_1420

Avant de débarquer, voici une dernière photo de la cabine et du cockpit désertés par leurs occupants.
photo img_1422photo img_1423

Le pilote a effectivement quitté son poste de travail principal dès le moteur coupé…
photo img_1424

… pour se consacrer à son autre tâche : le handling. Après celui des passagers au départ, voici celui du fret et des bagages à l'arrivée. L'occasion de remarquer la soute additionnelle du GA-8 Airvan, le célèbre "pod" comme il en existait déjà sur DC-4, mais aussi de manière plus contemporaine sur Cessna Caravan ou Jetstream 31/41.
photo img_1425

Le reste des bagages a voyagé dans la soute principale, à l'arrière de la cabine, et rejoindra l'aérogare sur ce chariot…
photo img_1427

… lequel chariot est poussé à la main par l'unique agent sol présent. Une dame pas spécialement souriante mais remarquablement efficace. Elle cumule les fonction d'agent de vente, agent d'enregistrement, agent d'accueil pax arrivées+départs, agent de trafic, bagagiste, serveuse du bar et caissière de la boutique. Question polyvalence, qui dit mieux ?
photo img_1442

Je m'égare de l'autre côté du tarmac…
photo img_1441

… afin de faire la photo réputée parfaite (dans le langage spotter cela s'entend) du GA-8 Airvan plein profil du bon côté de la lumière.
photo img_1439

Me voici landside. Comme à Emden, la clôture qui sépare la zone publique du tarmac est plus que symbolique, même si un indispensable panneau rappelle qu'il est verboten d'aller au delà.
photo img_1443

L'aéroport d'Emden était particulièrement agréable. Celui de Borkum est carrément un petit paradis.
photo img_1444

Il s'en dégage tout de suite une atmosphère extrêmement paisible et détendue, typiquement insulaire. L'aéroport est visiblement un lieu de balade.
photo img_1446

A l'intérieur de la minuscule aérogare, quelques souvenirs d'antan.
photo img_1449

La façade "coté ville".
photo img_1450

De l'autre côté de la rue, un hôtel. L'activité principale de l'île est le tourisme : air pur, soleil, nature et vélo.
photo img_1451

Le plan de l'île tel qu'affiché à l'entrée de l'aérogare.
photo img_1452

Sur le même support, quelques suggestions pour les visiteurs.
photo img_1454

Le résumé des services proposés par OFD, avec, ici comme à Emden, la part belle laissée aux vols panoramiques.
photo img_1453

Eh oui, depuis mon arrivée à 14h35 et cette petite balade sur le sol "borkumois", notre GA-8 Airvan a effectué un de ces fameux "sightseeing flights" ou "rundfluge" de 15mn autour de l'île. Le voilà déjà de retour à 15h10.
photo img_1461

Entre temps, j'avais été enregistré pour le retour vers Emden sur le vol de 15h30, payé une nouvelle taxe de départ de 3€ (l'A/R m'aura donc coûté 166€ au total) tout en m'étant permis de signaler à la "dame à tout faire" de l'aéroport que j'aurais apprécié qu'on reparte aussi vite que possible, ayant un vol vers Paris à prendre à 17h55 depuis Brême.
photo img_1462

Message reçu 5/5. A 15h20, soit avec 10mn d'avance, Madame la "chef d'escale/bagagiste et tout le reste", a "bâché" son vol retour, complet avec 5 pax, et nous mettons en route au delà de toutes mes espérances !
photo img_1463

Décollage dans les instants suivants vers Emden, alors qu'un voile nuageux est venu couvrir Borkum.
photo img_1464

Je n'aurais donc passé que 3/4 d'heure sur cette île, qui a tout pour séduire le visiteur à la recherche d'une destination insolite.


Dernier coup d’œil avec en contrebas le port d'où partent les ferries vers Emden, et où arrive aussi une ligne de chemin de fer "historique" interne à cette petite île.
photo img_1471

J'aimerais beaucoup y revenir en famille à une autre occasion.
photo img_1472

Revoici la côte continentale, alors que nous avons retrouvé le soleil.
photo img_1473photo img_1474

Le passager assis au siège 2A n'aura pas quitté son téléphone portable de tout le vol, la connexion 3G n'ayant jamais été interrompue.
photo img_1477

Quelques vues des alentours de la ville d'Emden, alors que nous avons déjà commencé la descente.


Approche finale.
photo img_1484

Une minute de roulage.
photo img_1487

On notera que le fronton du hangar de maintenance porte encore la marque "OLT", que personne ne semble visiblement pressé de voir disparaître six ans après la création officielle d'OFD et plus de trois ans après la cession d'activité de la branche polonaise d'OLT Express. Si quelqu'un a une explication, je suis preneur.
photo img_1490

Arrivée avec 5mn d'avance, à 15h40, le temps bloc/bloc ayant ici aussi été rallongé de 5mn par rapport au publié.
photo img_1491

Grâce à cette ponctualité inespérée, je serai juste à temps à l'aéroport de Brême, parcourant les 130km qui le sépare de celui d'Emden en profitant autant que possible du fait que les limitations de vitesse des autoroutes allemandes ne sont pas aussi strictes qu'en France. Juste avant de rendre la voiture de location, j'aurai même l'occasion de photographier ce splendide Piper Cheyenne III aux couleurs "retro" de Lufthansa, peint ainsi pour célébrer les 50 ans du centre d'entraînement des pilotes situé à côté.
photo img_1493

Mon "plan B" si j'avais raté ce BRE-CDG de 17h55, qui partira même avec 10mn d'avance, aurait été de poursuivre vers Hanovre, à une centaine de kilomètres plus au sud, afin d'attraper le HAJ-CDG de 20h30.
photo img_1498

Mais ceux qui me connaissent personnellement savent bien que gagner trois heures dans un agenda plus que tendu n'a pas de prix, ce qui s'illustrera quelques jours plus tard par la réception de la note de carburant plutôt salée de la part de Hertz, car j'ai dû faire l'impasse sur le refuelling de la voiture avant de la rendre. Allez, ce n'est pas grave, surtout que j'ai économisé dans l'histoire le coût du "one way fee" qui m'aurait été facturé en cas de restitution à Hanovre, tout ceci n'étant que peu de choses par rapport à l'addition plutôt élevée de cette journée…
photo j 1

… dépense que je ne regrette pas un seul instant, tout s'étant déroulé du début à la fin comme sur des roulettes. L'excellente collation qui m'a été servie lors du retour à bord d'un E70 de Hop!, par un équipage aussi sympa que celui du matin, parachevant à merveille cette journée dont l'amplitude CDG/CDG aura tout juste dépassé dix heures.
photo j 2

Tout ça méritait bien de finir sur une bonne coupe !
photo j3

Merci de votre attention.
Afficher la suite

Verdict

Ostfriesische Lufttransport

7.6/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements9.0
Restauration5.0

Emden - EME

8.6/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté9.0

Borkum - BMK

9.1/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.5
Propreté9.0

Conclusion

Une très belle expérience que je recommande à tout passionné d'aviation en quête d'inédit, surtout s'il peut optimiser son déplacement en y consacrant plus de temps que je n'ai pu le faire :

- préférer un vol circulaire de découverte à la ligne régulière, pour des questions évidentes de tarifs,
- du coup, effectuer la traversée Emden-Borkum en ferry, ou éventuellement en profitant des tarifs combinés air + mer, plus avantageux,
- et surtout passer un jour ou deux et non pas 3/4 d'heure à destination, question de visiter in extenso cet endroit qui m'a semblé très séduisant.

Pour en revenir au vol effectué à bord de cet appareil plus que confidentiel dans l'aérien mondial, je n'ai que des éloges à faire : panoramique, stable, silencieux, tout ça dans un cadre bien rôdé et tout à fait professionnel.

Sur le même sujet

30 Commentaires

  • Comment 400611 by
    AK SILVER 834 Commentaires

    Quel avion marrant, on dirait vraiment un jouet ou une maquette !

  • Comment 400618 by
    G-ROME 14 Commentaires

    Bonjour et Merci pour ce FR !

    Une destination et un avion inhabituels comme à vos habitudes !

    Le prix est assez exorbitant, mai cela vaut le coup !

    A bientôt,

    Jérôme :)

    • Comment 400686 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci !
      Oui le prix est très élevé vu la distance. Ce qui m'a encore plus surpris dans la grille de prix affichée au début, c'est que le tarif appliqué aux résidents est tout juste inférieur de 10€. Pour un prix équivalent, les résidents corses peuvent faire un A/R vers Nice qui est quand même à 45mn de vol en ATR. C'est à se demander si ces lignes de la Frise orientale sont subventionnées... ou pas.
      A bientôt.

  • Comment 400619 by
    Fleur33550 18 Commentaires

    merci pour pour ce fr. L'île donne envie de s'y poser !

    • Comment 400712 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci du commentaire. Assurément ces îles sont à découvrir sur le plan touristique, surtout que depuis le nord de la France ce n'est pas inaccessible en voiture : environ 500km à partir de la frontière franco-belge.

  • Comment 400628 by
    akivi GOLD 2557 Commentaires

    Merci Luc pour cet excellent FR, comme d'habitude ! Une belle prise que cet appareil unique en Europe en version passagers !

  • Comment 400630 by
    marathon GOLD 9601 Commentaires

    Haha, un FR sur BMK que j'ai aperçu lors de mes derniers vols CDG-ARN ! Je me suis bien sûr jeté sur ce FR :)

    166 EUR l'A/R, ça fait cher de la minute de vol, mais que ne ferait-on pour enregistrer un appareil de plus dans son flight log !

    Non seulement il est verboten d'aller sur le tarmac de BMK sans autorisation, mais c'est même streng verboten (rigoureusement interdit).

    Les loueurs ont des tarifs de remplissage de carburant particulièrement élevés. J'ai le lointain souvenir d'une réclamation en bonne et due forme lorsqu'un loueur à ORY (Avis ou Hertz? j'ai oublié), à l'issue d'un très court déplacement professionnel, a alourdi ma note de frais d'une quantité de carburant correspondant à une consommation de 30 l/100 km avec la voiture de catégorie A ;)

    Merci pour le partage !

    • Comment 400716 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci de ton commentaire. Je ne me souvenais plus de ce survol de BMK lors de tes innombrables vols de et vers ARN dont je lis pourtant les FRs de manière assidue même si je ne les commente pas tous. Borkum se trouve effectivement sur la route Paris-Stockholm, les paysages et l'ambiance qui s'y dégagent m'ayant rappelé certaines îles scandinaves déjà visitées telles que Mariehamn (Aaland, Finlande), Visby (Gotland, Suède) ou Bornholm (Danemark mais proche de la Suède sur le plan géographique). A bientôt.

  • Comment 400643 by
    indianocean GOLD 6847 Commentaires

    Merci pour ce FR Luc.

    Pas facile de faire du conditionnement à la marathon avec de la vraie vaisselle et de vrais couverts.

    EME est tout de même l'aéroport le plus cool qui existe. Certes, le trafic gros porteur est quasi inexistant mais il n'y a pas de PIF et rien de sépare la partie landside de la piste quand on est au bar. Sympa.

    Un PNT qui fait aussi le handling. Heureusement que le vol est assez court et l'avion petit pour qu'il fasse aussi PNC.

    • Comment 400721 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci de ton commentaire et de me donner l'occasion de préciser, ce qui ne figure pas dans le récit, qu'il n'y a effectivement pas de PIF à BMK, ni à EME d'ailleurs. J'avais déjà été surpris par une situation similaire l'hiver dernier en ayant volé sur le Twin Otter de Nordic Seaplanes au départ du port de Copenhague. Comme quoi ce n'est pas une règle absolue en transport public de passagers intra-européen...
      A bientôt.

  • Comment 400709 by
    st7515 221 Commentaires

    Un grand merci pour cet atypique FR qui me rappelle ce curieux oiseau (VH-NOQ) avec ses hublots "poussés" vers l'extérieur qui ne perdraient rien à bénéficier d'un traitement anti-reflets, ce ne serait pas un luxe pour un appareil d'observation ^^

    Certains GA8 comme celui que j'avais emprunté mentionnent des informations relatives à la calibration du fuel côté copilote, de façon à utiliser cet espace très... dépourvu !

    Ces aéroports de campagne sont vraiment paisibles et la ponctualité respectée est la bienvenue, sans compter les paysages hors du commun du citadin. Une belle journée qui vaut l'investissement!

    (Pour ceux qui sont vers CNS, GSL Aviation https://gslaviation.com.au/cairns/index propose des vols scéniques avec le GA8. Mon expérience était plus que satisfaisante ;) )

    • Comment 400724 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci beaucoup pour toutes ces précisions et pour le "tuyau" que ne manquera pas d'exploiter tout Avgeek de passage à Cairns.
      Selon mes recherches on peut aussi faire du GA-8 Airvan à Hawaii (Air Ventures) et en Nouvelle-Zélande (Air Safaris), donc à chaque fois dans des paysages paradisiaques, ce qui est cohérent avec l'aspect très panoramique de cet avion.
      A propos de la compagnie néo-zélandaise Air Safaris, elle exploite aussi un autre type d'appareil de construction australienne devenu rarissime, le GAF N24 Nomad, sur lequel j'avais eu la chance de voler en Europe au siècle précédent avec Air Sea Service (Suisse) et Holland Aero Lines.
      Merci encore de vos commentaires.

  • Comment 400725 by
    Bargi62 GOLD 3186 Commentaires

    Merci pour ce FR et le plaisir de lire cette escapade vers une destination peu connue.
    Le temps de vol est court sur cet avion atypique mais suffisant pour apprécier les paysages de cette île lors de l'approche.
    Tou cela me rappelle un séjour sur les îles Waden côté pays bas qui en effet ne sont pas si loin pour les Nordistes et agréables si on recherche un séjour calme:voiture exclue !
    Au plaisir de lire d'autres escapades de Lucky Luke!

    • Comment 400786 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci du commentaire. Effectivement il s'agit d'un archipel qui s'étend aussi au large des côtes néerlandaises mais il ne semble pas y avoir de desserte aérienne de ce côté là de la frontière alors que la partie allemande est plutôt bien desservie par les airs, tant par OFD que par d'autres acteurs plus au nord-est. A bientôt.

  • Comment 400737 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8243 Commentaires

    Merci Luc pour cette nouvelle exclusivité dont tu as décidement le secret ! Tant la destination que l'appareil sont exceptionnels. Très étonnant ce siège de copilote sans instruments !
    Superbes plages au sable blond mais ou la température doit être bien éloignée de celle de ton ile !

    • Comment 400788 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      C'est moi qui te remercie de ton commentaire. C'est sûr qu'une baignade à Borkum en plein mois de juillet doit avoir les mêmes effets vivifiants que dans le Golfe de St Florent un jour de l'an :-)... A bientôt.

  • Comment 400979 by
    Chevelan GOLD 13961 Commentaires

    Bonsoir Luc

    Une journée d'avgeek bien remplie... Et effectivement d'un coût élevé, au diable les varices, nous 'avons qu'une vie !
    Je note la présence d'un manche et d'un palonnier côté droit de l'avion, il pourrait être utilisé comme avion école...
    Du beau temps pour ce vol vers un petit paradis
    Félicitation à la dame polyvalente de BMK, même si le sourire n'y était pas, seul "nicht gut" à mettre à son actif.

    Merci pour le partage, à bientôt !

    • Comment 401064 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Hervé de tes commentaires toujours fort agréables à recevoir. Voyage express mais objectifs atteints effectivement, à défaut d'avoir eu le temps de plus profiter de la destination, mais j'ai l'habitude... Quant à la dame de BMK son efficacité et sa polyvalence mettraient à mal bien des organigrammes et des accords d'entreprise dans des structures plus importantes :-). A bientôt.

  • Comment 401214 by
    mogoy GOLD 10368 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.
    Je n'avais jamais entendu parler ni de l'appareil ou de la compagnie !
    Tarif naturellement élevé mais vol insolite par excellence.
    Je me suis tjrs demandé pourquoi laisser un pax au siège du copi : n'est ce pas un peu plus risqué que d'être assis à l'arrière ? Un faux mouvement et zou en piqué :)

    • Comment 401423 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci de ton commentaire. Je partage les mêmes interrogations que toi au sujet des avions de transport public avec un seul pilote dont le cockpit est partagé avec un pax. Ce n'était en tous cas pas le cas ici et c'est de plus en plus rare notamment en Europe mais ça arrive encore dans bien des endroits notamment aux USA. Comme quoi...
      A bientôt.

  • Comment 401574 by
    yukun 739 Commentaires

    Merci pour ce FR ^^

    Avion et compagnie qui reflète bien tes vols avgeeks x)
    Heureusement que c'était en Allemagne, sinon tu aurais loupé ton vol retour!

    A la prochaine ^^/

  • Comment 402025 by
    MERCURE 62 Commentaires

    Ah que voici une expérience sympathique et inhabituelle ! Je note que tu approches de ton 150e type d'appareil, mais avec tout ce que tu as déjà pris, difficile de prévoir sur quelle machine. MRJ, C-919 ou MC-21 me semblent toutefois les mieux placés.

    • Comment 409900 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Bernard. Tu as raison, j'attends avec impatience les nouveaux avions, notamment ceux que tu cites, pour étoffer un peu ma database en matière de types d'appareils car j'ai en effet quasiment asséché l'existant, à quelques exceptions près dont une remontant à juillet de cette année dont le FR sera bientôt publié. Petit teasing...

  • Comment 409460 by
    okapi GOLD 3851 Commentaires

    C'est avec grand plaisir que je découvre ce FR qui "frise" avec la perfection tant dans son exécution que dans la narration. La passion aéronautique n'a pas de limite autre que le partage dont je remercie l'auteur, bien évidemment.

  • Comment 409901 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

    Merci beaucoup. Le plaisir est largement partagé en retour avec des contributeurs et des commentateurs aussi sympathiques comme l'on peut en trouver sur ce site, qu'ils enrichissent eux-mêmes de leurs expériences les plus diverses en matière de voyage aérien.

Connectez-vous pour poster un commentaire.