Avis du vol Korean Air Seoul Kanazawa en classe Economique

Compagnie Korean Air
Vol KE775
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 01:45
Décollage 16 Jui 17, 09:05
Arrivée à 16 Jui 17, 10:50
KE   #34 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 123 avis
Bradtrotter
Par 636
Publié le 19 juin 2017
Bonjour à vous !

C'est la fin de mon séjour en Corée du Sud et le début de mon retour en France. Ce dernier sera "tranquille" puisque j'arriverais normalement à CDG fin janvier 2018, après une trentaine de vols et une douzaine de pays. Il commence par un séjour de deux mois au Japon !

Pour rejoindre rapidement Kanazawa depuis Seoul, il y a deux options : Air Seoul vers Toyama et Korean Air vers Komatsu.

Au début, je pensais prendre Air Seoul qui propose un tarif assez bas ( 80 EUR +/-) mais je devais absolument partir le 16 juin et la liaison n'est pas effectuée le vendredi. Donc direction Korean Air.

Le problème est que Korean Air semble avoir une politique assez stupide du billet aller simple au prix du biller aller/retour. J'avais déjà remarqué ça lors de mon dernier retour en Corée et que Korean Air me proposait le même prix si je prenais un aller simple ou un aller retour… résultat je suis retourné en Corée avec Qatar.

Surtout que dans le cas du vol vers Komatsu, le billet n'est pas donné puisqu'il faut lâcher 250 EUR pour 1h30 de vol… mais bon 15 000 miles (ou 20 000, je ne sais plus trop) plus tard et 20 EUR et j'aurais mon billet pour Komatsu.

Pour une fois, je ne pars pas vraiment de Seoul mais de l'ile de Yeongjong (l'île de l'aéroport d'Incheon) et plus précisément du quartier de Jungsan parce que j'avais la flemme de prendre un bus à 5h du matin à Séoul.

Ce quartier est assez intéressant et représentatif de pas mal de coins en Corée : énormément de grands immeubles d'habitation, très peu d'habitants, des grands projets sur le papier qui font croire que dans six mois ce quartier sera le nouveau Gangnam…. bref une future ville fantôme, Songdo on pense à toi!

Par contre les taxis dans ce coin se font plaisir puisqu'il y a de belles 4*4 voies avec presque personne dessus. Résultat, aucun feu rouge n'est respecté, ils roulent à 120 sur des routes limitées à 60, doublent à droite ou à gauche sans clignotants… Au moins j'ai rejoint l'aéroport rapidement.

photo 20170616_054751

Pas de photos de la partie landside car rien de spécial à signaler (enregistrement, PIF & PAF rapides) mais une petite particularité :

photo capture

En effet, Bhutan Airlines propose certains jours de juin à août des vols entre Seoul et Paro avec, apparemment, un stop à Mandalay. Il faut débourser un peu moins de 1 000 USD pour l'aller/retour et que l'avion soit quasiment plein, sinon le vol est annulé. Par contre, il sera de l'autre coté du satellite donc impossible de le voir depuis le terminal principal.

D'ailleurs il faut croire que pour Incheon Airport, c'est trop difficile de trouver un logo de B3.

Passage au Quiznos pour se restaurer
photo 20170616_073833

Vue de la "branche" gauche du principal terminal.
photo 20170616_080514

L'avion du jour !
photo 20170616_084213_hdr

Il faudra descendre un peu pour le prendre mais l'embarquement se fera bien via une passerelle.
photo 20170616_084218photo 20170616_084311

Offre de presse coréenne, japonaise et anglaise
photo 20170616_084548

Le pas est très confortable comme d'habitude chez Korean Air.
photo 20170616_084716

L'écran fonctionne dès l'entrée dans l'avion et marchera jusqu'à la fin. Pour un vol court, c'est un gros plus puisque ça permet de regarder un film de 2h sans être coupé (sauf par les 250 annonces en coréen, anglais et japonais des PNC pendant le vol…) par l'arrivée de l'avion.
photo 20170616_084719

Pas de voisin à coté de nous…
photo 20170616_084722

… ni à coté de moi !
photo 20170616_084931

L'embarquement se poursuit.
photo 20170616_084728

Il y a quand meme des petites taches près de la télécommande mais c'est pas vraiment très grave.
photo 20170616_085029

On se met en mouvement et on décollera à 09h23.
photo 20170616_092120photo 20170616_092214

Pour percer la couche de brume seulement quelques secondes après le décollage.
photo 20170616_092350photo 20170616_092726

Plutôt chanceux d'avoir eu une place sans voisin puisque l'avion sera à 80% plein environ.
photo 20170616_092739

La route du jour.
photo 20170616_093009

Une autre petite trace sur le volet.
photo 20170616_093220

09h38 : Distribution du repas !

Le sandwich était vraiment très bon. Je ne sais trop ce qu'était le pain mais c’était certainement le meilleur sandwich que j'ai mangé dans un avion.

Dommage que pour un vol du matin, le choix de jus soit limité à l'orange. Il y a également du Coca, café, thé ainsi que des bières japonaises et des "bières" coréennes.
photo 20170616_093816photo 20170616_094053

On arrive sur les cotés japonaises.



Alignement sur l'aéroport de Komatsu et atterrissage à l'heure.



On tourne dans la raquette et on laisse la place pour atterrissage d'avions de chasse.


On s’arrête à côté d'un JAL.
photo 20170616_105510photo 20170616_110219_burst02

Je me retrouve dernier dans la file parce que j'ai oublié mon téléphone dans l'avion. En fait, on ne voit que le debut de la file qui continue encore longuement dans le reste de la pièce. Je mettrais bien 30 minutes pour passer l'immigration.

Il faut dire que le nombre de coréens qui ne "savent pas" qu'il faut remplir une fiche d'immigration est assez hallucinant. Je me demande comment c'est possible de pas le savoir vu que l’hôtesse passe 3 fois pendant le vol et que c'est écrit environ 548 fois entre la sortie de l'avion et l'arrivée devant le PAF.
photo 20170616_110517

Je récupère ma valise et je me fais, comme toujours, arrêter et fouiller par les douanes japonaises. Je commence à avoir l'habitude puisque j'y ai le droit à chaque fois et comme à chaque fois, le douanier sera vraiment très sympa, très poli et rangera très bien ma valise après l'avoir fouillée.
photo 20170616_112640

Maintenant, l'aéroport de Komatsu ! Il est assez grand par rapport au peu de vols qui s'y posent. Il y a tout ce dont on a besoin dans un aéroport : des boutiques, des toilettes propres, des zones fumeurs, un wifi qui fonctionne…

Le hall des arrivées avec l'enregistrement pour les vols internationaux (au nombre de 3 : Seoul, Taipei et Shanghai).
photo 20170616_114104

Les départs domestiques.
photo 20170616_114306

Les arrivées domestiques.
photo 20170616_120812

A l'étage, le hall des départs.
photo 20170616_114318

Un peu de pub pour le parc de dinosaures de Fukui.
photo 20170616_114432photo 20170616_120752

Et les arrêts de bus. Il faut savoir que pour Kanazawa, les bus passent 15 minutes après l'arrivée des vols domestiques donc parfois il y a des trous pendant 1h30 ou 2h.photo 20170616_120300

Merci pour votre lecture !
Afficher la suite

Verdict

Korean Air

8.9/10
Cabine8.5
Equipage9.5
Divertissements9.0
Restauration8.5

Seoul - ICN

9.8/10
Fluidité9.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Kanazawa - KMQ

7.3/10
Fluidité5.0
Accès6.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un très bon vol avec Korean Air.

Des PNC très sympas, une bonne collation, une grosse offre de presse et un écran pour un vol d'une heure et demi... je ne vois pas trop quoi demander de plus hormis des billets aller simple avec un vrai prix aller simple !

Incheon airport, comme d'habitude, pour moi c'est proche de la perfection. Ce sera encore mieux avec l'ouverture du prochain terminal.

Quant à l'aéroport de Komatsu, pour un petit aéroport de province, il remplit bien son rôle.

Sur le même sujet

2 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.