Avis du vol Air France Stockholm Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1063
Classe Economique
Siege 11A
Temps de vol 02:40
Décollage 22 Jui 17, 19:25
Arrivée à 22 Jui 17, 22:05
AF   #46 sur 124 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3639 avis
marathon
Par GOLD 456
Publié le 25 juin 2017
Le 23 juin, c’est Midsommar en Suède, c’est-à-dire la fête du solstice d’été, qui n’est pas officiellement fériée, mais que l’entreprise ait fermé ou non, c’est un jour où presque personne ne travaille dans les bureaux. Le jeudi après-midi, il y avait de tels embouteillages en direction des îles et des résidences secondaires à la campagne que certains collègues suédois ont choisi l’option télétravail à domicile. Inutile donc de rester à Stockholm le vendredi, et pas question de choisir l’option bus pour atteindre ARN : l’Arlanda Express s’imposait cette fois-ci.
photo img_8443a
L'Arlanda Express circulait normalement, tout en étant inhabituellement plein, et surtout, il y a beaucoup de rouge (retard) sur le FIDS de droite, celui des vols au départ.
photo img_8442a
Trajet sans encombre, à un moment parallèlement à un Pendeltåg (train de banlieue)
photo img_8444a
A l’arrivée à ARN, le vol AF1062 est annoncé à l’avant-dernière ligne comme ayant un quart d’heure de retard : il est peu probable qu’il le rattrapera, car le turn-around de ce vol chroniquement plein est toujours serré.
photo img_8445a
Cela me laisse un quart d’heure de plus pour le spotting landside réglementaire au Terminal 3.
Mauvaise nouvelle : la piste 01L est affectée aux décollages, ce qui n’est pas la meilleure configuration, car les avions sont déjà un peu loin quand ils sont en l’air, comme ce CRJ-900 SAS
photo img_8448a
Les atterrissages sont piste 01R, beaucoup trop éloignée pour faire des photos correctes (un 737 SAS, ici)
photo img_8457a
En face, au contact de la face sud du Terminal 4, il y a la brochette habituelle de 737 SAS et Norwegian Air Shuttle.
photo img_8449a
Je m’intéresse plus aux biturboprops de Nextjet : deux Bae ATP stationnés au loin
photo img_8453a
Un troisième, ainsi qu’un Saab 340, côté nord du Terminal 3
photo img_8446a
Un autre Saab 340 côté sud.
photo img_8450a
Côté Terminal 2 que l’on voit mal d’ici, il y a un empennage inhabituel entre la dérive du 737 KLM et l’A321 Vueling au premier plan.
photo img_8451a
Arrivée du 767 British Airways en provenance de LHR
photo img_8454a
Ce Bae Jetstream 32 est un habitué des lieux : il effectue une rotation vers HFS (Hagfors)
photo img_8459a
Début de la course d’envol d’un 747-400 Wamos Air vers ATL
photo img_8469a
Départ vers le terminal 2 où, comme souvent, il n’y a pas foule
photo img_8472a
Et encore moins à l’accès prioritaire du PIF, avec autoscan de son BP
photo img_8473a
La zone de dépose des bagages, tout aussi déserte
photo img_8474a
Le passage du PIF est extrêmement rapide ; il débouche sur une boutique airside que je n’ai plus besoin de présenter.
photo img_8483a
Un peu de spotting : la dérive inconnue aperçue depuis le terminal 3, c’était celle de cet ATR72 CSA, qui part à PRG avec une heure de retard
photo img_8479a
L’A321 Vueling part à BCN avec une heure et demie de retard
photo img_8481a
Le 738 KLM n’est pas encore parti, mais les PAX ont embarqué, puisqu’ils ne faisaient pas la queue devant la boutique en face de la sortie du PIF. Il aura une heure un quart de retard
photo img_8484a
Le 767-300 British Airways qui vient d’arriver va rester longtemps ici : il repartira vers LHR avec plus d’une heure de retard.
photo img_8487a
Ce 787-8 Norwegian Long Haul partira avec une demi-heure de retard, mais il sera pile à l’heure à JFK.
photo img_8488a
Arrivée au Terminal 2 d’un Saab 340 Nextjet en provenance de (et après quarante minutes de turnaround, à destination de) Pori (POR). A l’arrière-plan, l’un des deux 757 DHL qui partiront bien plus tard.
photo img_8491a
Et arrivée au salon du Terminal 2 de votre serviteur
photo img_8492a
Le présentoir de presse quotidienne a été dévalisé
photo img_8493a
Les magazines disponibles sont assez hétéroclites.
photo img_8494aphoto img_8503a
Passons au buffet. Le sucré, ce n’est pas la spécialité de ce salon : voici l’intégralité de l’offre dans ce domaine.
photo img_8507a
En revanche, comme il n’est pas encore 18h30, il y a encore des plats chauds : des lasagnes qui font le job (au premier plan), très peu de pommes de terre rissolées et des boulettes de viande (ces dernières sont un grand classique de la restauration suédoise)
photo img_8495a
Salade de pommes de terre à la crème à gauche (autre grand classique), et diverses autres salades
photo img_8496aphoto img_8497a
Il y a aussi du jambon et de la volaille
photo img_8498a
Deux types de pain suédois, sous forme de ces paquets de galettes rondes dont il y a des mètres linéaires dans les épiceries. Au second plan, la variante sans gluten ni lactose.
photo img_8499a
Les soft drinks. Mes lecteurs savent qu’il y a aussi du vin blanc et du vinc rouge totalement anonymes, ainsi que des alcools que je n’ai pas rephotographiés.
photo img_8500aphoto img_8502a
Au final, voici ma sélection, accompagnée de l’unique exemplaire de journal ou magazine en français, de jus d'airelle et de café. Les boulettes de viande sont significativement meilleures que celles qui (achetées au premier prix) sont dans mon réfrigérateur. Cela vaudrait peut-être le coup que je monte en gamme chez moi…
photo img_8504a
Il valait mieux commencer par se précipiter au buffet avant de faire le tour du propriétaire, que je connais par ailleurs déjà, car voici le buffet côté plats chauds (au fond) trois quarts d’heure plus tard : à 19h07, ce n’est plus l’heure de manger chaud, et le catering a basculé en mode buffet froid, principalement de fromages.
photo img_8510a
Le salon n’était pas encombré et j’ai pu m’asseoir à une vraie table, d’où j’ai cette vue (un montage panoramique artisanal), le buffet étant « à huit heures » derrière moi, et l’accueil « à cinq heures ».
photo img_8505-06a
Voici d’autres vues en allant vers le fond du panoramique ci-dessus
photo img_8508aphoto img_8509a
Go to gate : en PAX discipliné, je quitte le salon
photo img_8511a
Il y a du monde au décollage piste 01L à ce moment-là
photo img_8514a
Le 767 pour LHR cache ci-dessus ce 737-800 Primera Air pour BCN
photo img_8516a
Ensuite partira cet A320 TAP vers LIS
photo img_8513a
Je remonte la très longue file d’attente pour la porte 67, sans m’arrêter pour un quidam qui lance derrière moi à très haute voix :
Il va falloir apprendre à faire la queue comme tout le monde !

Inutile de perdre du temps à lui apprendre que l’on fait aussi la queue quand on a le statut Skypriority, mais pas au même endroit.
photo img_8519a
La queue Skypriority, la voici de l’autre côté, nettement moins longue
photo img_8520a
La configuration des lieux empêchent de voir plus que cela de l'appareil stationné porte 67. Veille de Midsommar oblige, c'est un A321, le plus gros module d'AF sur cette ligne, et pour cette raison aussi, il n'y aura que trois rangs de J à bord.
photo img_8522a
757 UPS en zone de fret
photo img_8521a
Ce CRJ-700 vient d’arriver de TLL (Talinn) et y repartira bien plus tard.
photo img_8523a
En attendant l’embarquement, je télécharge de la presse avec l’application AF, pour lecture éventuelle dans un métro dans les jours qui suivent.
photo img_8524a
L’attente dans la passerelle me permet de saisir cet A330-300 en train de s’élancer vers PEK
photo img_8529a
A320 Lufthansa partant à MUC avec trois quarts d’heure de retard
photo img_8530a
A320 Air Berlin partant à TXL avec une heure de retard
photo img_8532a
A320 Monarch partant à MAN, à peu près à l’heure
photo img_8533a
Bae TAP Nextjet vers LYC puis AJR, l’une des lignes intérieures expoitées avec des subventions publiques
photo img_8535a
¡Hasta luego!またおいでください, à bientôt, see you again soon, på gjensyn, auf wiedersehen… j’aime les subtiles différences de sens mot à mot entre ces différentes langues
photo img_8536a
Fuselage shot
photo img_8537a
Les coffres à bagages sont encore vides, d’autant plus à la fin de l’embarquement des derniers PAX Skypriority que la clientèle est essentiellement orientée « loisirs » en ce début de vrai-faux week-end de trois jours pour les Suédois.
photo img_8538a
Mon siège est juste derrière la rangée en issue de secours
photo img_8538a
Comme j’ai eu l’occasion de le reporter, le pitch est considérable à cette place
photo img_8545a
Le hublot est correctement aligné ici, pas en très bon état, mais j’ai vu pire.
photo img_8539a
Moquette propre
photo img_8542a
Test Horatius raté : il y a un sachet de lingette usagée coincé à l’extérieur du soufflet de l’aumônière.
photo img_8548a
C’est un A321 rénové, donc avec prises USB cachée à l’extrémité des accoudoirs. Il y a eu une annonce à ce sujet quand ils ont été alimentés après le début de la montée, mais je me demande combien de PAX ont compris, en français comme en anglais, de quoi il s’agissait, tellement la diction était médiocre à cet instant, me donnant l’impression que la PNC ne savait pas de quoi il s’agissait.
photo img_8543a
Le pitch est dans le haut de la fourchette des A32x AF, ce qui ne veut pas dire qu’il est confortable, bien au contraire.
photo img_8546a
La largeur est au standard « Best », ce qui veut dire dans le haut de la fourchette des monocouloirs, toutes compagnies confondues.
photo img_8547a
Les pleins sont en cours
photo img_8551a
ATR72 Danish Air Transport
photo img_8544a
CRJ-900 Nordica au départ vers WAW
photo img_8557a
Annonce du CdB :
Le contrôle aérien nous impose un décollage dans une demi-heure, ce qui nous fera quitter notre point de stationnement dans environ 20 minutes. Ceci en raison d’une situation orageuse sur les Pays-Bas et le nord de la France.
Le temps de vol sera ce soir de 2h15. A Paris, il fait beau, avec une température de 30°C : il fait très chaud.


Le paysage s’obscurcit : cet A320 Air Berlin part vers TXL avec une heure de retard
photo img_8558a
Les PNC utilisent ce délai supplémentaire pour optimiser au maximum le remplissage des coffres à bagages, pour caser notamment celui d’un PAX qui va être short-con à CDG, et ce n’est pas le retard de ce vol qui va arranger les choses.

Il est STD+47’ quand nous repoussons enfin
photo img_8563a
Goupille de blocage du train avant confirmée ôtée
photo img_8564a
Un 757-200 Fedex est arrivé entre temps en zone de fret. Airfleets m’a appris qu’il a commencé sa carrière en 1989 en version PAX chez différentes compagnies aériennes européennes, puis immatriculé en Israel en 2004, avant d’être converti en version fret en 2007.
photo img_8570a
Ce Fokker-50 Amapola Flyg est lui aussi arrivé en zone de fret il y a peu de temps
photo img_8573a
Un A321 Swiss s’éloigne
photo img_8575a
Décollage de l’A320 Air Berlin, saisi au vol pendant que nous remontons le taxiway pour décoller piste 19R, car l’orientation a changé après que j’ai embarqué.
photo img_8577a
Pour ce qui est de l’IFE extérieur, entre le retard, la couverture nuageuse ici et les orages plus au sud, c’est très mal parti
photo img_8580a
Le 787-8 Norwegian Long Haul vu précédemment part à JFK, et ensuite c’est à nous
photo img_8582a
PNC, préparez-vous pour le décollage
photo img_8584a
De gauche à droite, la base de l’une des jetées du Terminal 5, les verrières de Sky City (la zone commerciale landside), les jetées du Terminal 4 puis du Terminal 2, en enfin, vers le fond, le Terminal 2.
photo img_8587a
Le Terminal 2 à gauche et la zone de fret en face à droite
photo img_8589a
La zone de fret avec le Fokker 50 et les quatre 757 déjà présentés. A l’arrière-plan, c’est la piste 01R/19L
photo img_8590a
Le lac Flysingen et l’autoroute E4
photo img_8592a
Le château de Rosersberg
photo img_8593a
La presqu’île reliée à la terre ferme à droite à Kungsägen, et raccordée à Järfälla à gauche par deux ponts, dont celui de l’autoroute E18
photo img_8595a
On voit beaucoup mieux le tracé de l’E18 en étant dans son axe, un peu plus tard. Stockholm est au fond.
photo img_8602a
A la limite du tiers inférieur de cette photo, on distingue le tracé de la piste de l’aéroport de Barkaby (ESKB), fermé en 2010. A gauche, c’est Akalla, terminus de l’une des branches nord de la ligne bleue du métro, et Kista, banlieue dont je salue cordialement les habitants, et tout particulièrement un qui se reconnaîtra.
photo img_8605a
Ce n’est évidemment plus à ESKB qu’il faut s’intéresser pour le spotting en ville, mais plus à droite quand on regarde par ce hublot.
photo img_8596a
Voici cinq nuances, non pas de Grey, mais de BMA

Zoom arrière, avec BMA au centre. Mieux valait profiter de ce paysage au décollage, car après, pour les raisons météorologiques précitées, l’IFE extérieur se met en mode coton blanc.
photo img_8612a
Mauvaise nouvelle pour la note de confort d’AF sur ce vol : le PAX de devant incline son siège, ce qui réduit mon espace vital de manière inconfortable (commencer un FR sur mon PC quand je suis en avion fait partie de mes besoins vitaux). On peut comparer la situation avec celle de mon voisin.
photo img_8615a
Au dessus des nuages, j’ai aperçu cet avion, mais mon appareil photo l’a trouvé un peu loin.
photo img_8616a
A la résolution d’origine, il est permis d’y lire le logo que Finnair écrit sympathiquement en très gros caractères sur ses carlingues.
photo img_8616b
Pour aller plus loin, j’ai demandé de l’aide à Flightradar24, qui m’a confirmé qu’il s’agissait bien d’un vol Finnair, et même du vol AY818 BRU-HEL, assuré ce jour là par OH-LKP, un E-190. Je me suis permis de cutcher cette capture d’écran pour estimer une distance de séparation latérale de 8 km.

(Pour les djeunn’s qui n’ont pas connu l’époque préAutocad où l'on dessinait au Rotring sur des feuilles A0, « cutcher » consistait à mesurer à la règle graduée sur un plan, au lieu de se référer aux cotes du dessin. C’était une pratique honnie, mais utilisée en cachette pour avoir rapidement une valeur approximative) .
photo clipboard010a
Le plateau repas standard arrive ainsi, accompagné d’un café pour moi
photo img_8618a
Le plat chaud, c’est une viande de bœuf en sauce quelconque, accompagné de bœuf et de 58 petits pois, ce qui est une nouvelle réduction de la ration accordée par AF à ses PAX, suffisamment faible à chaque fois pour que seul un bean counter puisse la détecter.

Je ne suis pas ébloui par ce plat, mais c’est une pure question de goût personnel. Le pain est nettement plus moëlleux que ce que j’ai eu dans le passé.
photo img_8619a
Après le repas, compactage habituel des restes dans la barquette du plat chaud.
photo img_8620a
Avec en option, compression de la bouteille d’eau pour la faire tenir, plutôt mal que bien, dans la barquette. L’ensemble est ensuite glissé proprement dans l’aumônière pour libérer la tablette (ma photo de cette dernière étape est floue).
(Le temps consacré aux prises de photos fait que le débarrassage commence peu après, en fait)
photo img_8622a
PAX 11B ne lit probablement pas mes FR, mais lui aussi a consciencieusement rassemblé les emballages de son repas dans la barquette de son plat chaud. Ce que je ne pouvais pas me permettre de photographier, c’est qu’il l’a fait entièrement de sa seule main droite, la thalidomide ou un accident ne lui ayant laissé que son avant-bras gauche.

Chapeau bas, PAX11B ! Il y a des gens que la vie n’a pas gâtés et qui méritent le respect.
photo img_8621a
Eclairage nocturne
photo img_8626a
Descente vers CDG dans la nuit, pour cause de retard du vol
photo img_8627a
Les réverbères de ce village m’évoque l’idéogramme 大 du Daimonji 大文字, ce festival qui a lieu le 16 août à Kyōto, où cinq idéogrammes sont dessinés par des feux sur les collines dominant la ville.
photo img_8628a
Le terminal 2 illuminé de CDG
photo img_8629a
Avec ce manque de lumière, photographier cet A380 KE roulant vers la piste d’envol quelques secondes avant notre touché des roues était assez ambitieux
photo img_8631a
Le voici à la rotation – les feux de marquage au sol trahissent le mouvement de l’appareil photo pour suivre l’A380.
photo img_8635a
C’est beaucoup plus facile de photographier le Terminal 1 illuminé
photo img_8634a
Arrivée au Terminal 2F auprès de cet A318 AF
photo img_8637a
Débarquement
photo img_8639a
Il n’a fallu que cinq minutes après l’arrivée au bloc pour sortir de l’avion, qui est arrivé avec trois quarts d’heure de retard – la routine, même si AF n’est pas responsable des conditions météo ni des décisions du contrôle aérien en raison de celle-ci.
photo img_8638a
Je n’ai pas ressenti beaucoup d’amour dans ce cheminement, mais de l’eau fraîche oui.
photo img_8645a
Logo AF en face des tapis de livraison de bagages
photo img_8646a
Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.4/10
Cabine6.0
Equipage8.5
Divertissements7.0
Restauration8.0

Aurora Lounge Terminal 2

7.3/10
Confort8.0
Restauration6.5
Divertissements6.5
Services8.0

Stockholm - ARN

9.4/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services8.0
Propreté10.0

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Le mot "retard" apparait 14 fois dans ce récit : ce vol AF1063 n'a pas été le seul à être victime de la météo défavorable en Allemagne et aux Pays-Bas et il va sans dire que je ne blâme pas AF à ce sujet. PNC et PNT ont faire leur devoir d'accueil et d'information, en mouillant leurs chemises (au figuré, voire au propre) pour aider à caser le maximum de bagages à main, mais quelques uns sont néanmoins partis en soute.
Repas standard, qui a le mérite d'exister à la différence du BOB chez SAS et Norwegian.
Il suffit que le PAX de devant incline son dossier pour que l'espace et la note de confort en prennent un coup. Je le pénalise d'autant plus que l'inclinaison du dossier lors d'un vol de jour ne présente aucun intérêt pour moi.
C'est plus pour ce FR que pour la lire que je télécharge la presse proposée par AF, car je trouve la lecture sur smartphone peu pratique et je ne vais pas acheter une tablette pour ce seul usage.

Le salon du Terminal 2 d'ARN n'est pas inoubliable (pas de vue sur le tarmac, guère de choix de nourriture chaude, peu de chaises pratiques pour manger...), n'est pas indispensable non plus dans la mesure où le terminal n'est pas bondé, mais n'est pas une catastrophe pour autant.

Au début de Flight Report, la note de ponctualité de ce vol aurait été mauvaise, mais ceci est un bon exemple de cas où les compagnies aériennes n'y sont pour rien. Pour le reste, ARN et son Terminal 2 sont faciles d'accès, avec des cheminements courts et un PIF généralement efficace même sans accès prioritaire. La proximité de la zone spotter friendly du Terminal 3 est un plus (elle est landside, mais comme le passage du PIF est toujours rapide, on peut s'y attarder).

Sortie rapide à CDG, mais ce n'est que parce que je fais le trajet en taxi qu'il est rapide et confortable à cette heure là.

Informations sur la ligne Stockholm (ARN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 74 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Stockholm (ARN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.4/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 402085 by
    Fleodo SILVER 115 Commentaires

    J'en étais sûre !!
    Quand sur Flight Radar je testais la fonction recherche d'avion par leur immartriculation je chercha F-GTAU car ce nom je m'en souvient toujours avec F-HOPX l'Atr 72-600 de Hop ! Et du coup je vois qu'il effectue un ARN-CDG êt je me suis dis : "Ah Mais Matathon de FR est peut être dedans " et ben voilà j'avais raison sinon merci toujours de ces supers FR !!

  • Comment 402088 by
    alexandre54 470 Commentaires

    Merci François de ce FR !

    Je vois sur ton profil de Flight-Reporter que tu vas bientôt atteindre la barre des 1 million de kilomètres... il va falloir fêter ça^^

    Comme d'habitude le vol s'est bien déroulé, mais le siège incliné devant soi altère sensiblement le confort :(

    "viande de bœuf en sauce quelconque, accompagné de bœuf et de 58 petits pois, ce qui est une nouvelle réduction de la ration accordée par AF à ses PAX" Oh la mauvaise fois !!! La dernière fois, il y avait certes 65 petits pois, mais il n'y avait pas la centaine de grains de riz à côté... !

    Bon sinon dans l'ensemble la prestation n'est pas mal et AF fait (bien) le job.

    À bientôt ! :)

    • Comment 402095 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      "Je vois sur ton profil de Flight-Reporter que tu vas bientôt atteindre la barre des 1 million de kilomètres... il va falloir fêter ça^^ "
      - Cela ne m’a pas échappé, et j’y ai pensé. Suspense !

      "La dernière fois, il y avait certes 65 petits pois, mais il n'y avait pas la centaine de grains de riz à côté... ! "
      - La polémique entre bean-counters ne fait que commencer ! :) :)

      Je ne suis en effet pas le plus à plaindre des navetteurs.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 402089 by
    Esteban TEAM GOLD 7631 Commentaires

    Merci François pour ton FR,

    Encore un vol classique en navette avec un retard ma fois plutôt bien géré par l'équipage.

    Aucun coup de fouet sur ce coup ci- Elève Marathon récolte les félicitations du jury.

    Challenge pour la prochaine fois : compter les grains de riz.

    A bientôt !!

    • Comment 402096 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      AF "gère", comme disent les jeunes :)
      Je vais revenir aux menus spéciaux pour éviter d'avoir à mesurer la quantité de riz servie.
      Je ne dévoilerai pas les erreurs kolossales qu'Airfleets m'a permis d'éviter...
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 402153 by
    jules67500 GOLD 3750 Commentaires

    Hello François et merci pour ce FR !

    Pour la n-ième fois, le AF1063 est à la bourre, c'est devenu récurrent, et pourtant le temps de vol est surestimé. Peut-être que le temps de rotation des vols précédents n'est pas assez large et l'avion semble souvent arriver avec au moins 15 minutes de retard...

    Malgré tout, ceci semble avoir été bien géré par l'équipage.

    Au niveau du catering, tout ceci m'aurait plu. Merci de t'être sacrifié à compter les petits pois, bientôt les grains de riz avant d'emporter la balance pour peser le poids réel du tout ?

    A bientôt et dommage de ne pas s'être vu à la réunion du Bourget !

    • Comment 402216 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      Cette fois-ci, le retard était dû à la météo, et mis en place par le contrôle aérien. AF n’y pouvait rien, et un temps de rotation un peu plus généreux n’aurait rien changé.
      Ma balance de cuisine est vraiment trop imprécise, et je ne vais quand même pas acheter un matériel à ce seul usage, mais l’idée m’a déjà traversé l’esprit :)
      Merci pour le commentaire ! (Je n’était pas disponible pour la réunion au Bourget).

  • Comment 402325 by
    Rl 777 812 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    It felt like a ghost town in Stockholm on 23 June.

    Nice spotting shots and nice catch of that Wamos 744!

    Great shots of parts of the STO area :).

    Always enjoyable to see your fantastic aerial shots.

    “Les réverbères de ce village m’évoque l’idéogramme 大 du Daimonji 大文字, ce festival qui a lieu le 16 août à Kyōto, où cinq idéogrammes sont dessinés par des feux sur les collines dominant la ville.“
    - Interesting information.

    Thanks for this FR.

    Have a good one, see you!

    • Comment 402552 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      It was maybe a good week-end to visit some of the usually most crowded sights in Stockholm.
      I’ve seen the Wamos 744 several times parked in the freight area in front of Terminal 2, but I think this was the first time I saw her on the runway.
      Thanks for your comment !

  • Comment 402345 by
    Papoumada SILVER 5197 Commentaires

    Merci François pour ce reportage.

    Te voici de retour sur ta navette, au menu standard.

    Pas grand chose à signaler hormis de belles photos sous une belle lumière et une narration toujours aussi agréable. Car de l'agrément sur un MC européen en Y, point n'y en a.

    A bientôt !

    • Comment 402550 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      «Car de l'agrément sur un MC européen en Y, point n'y en a. »
      - Je ne manque pas une occasion de confirmer cette idée reçue dans mon entourage professionnel, pour réduire la concurrence de collègues pour ce genre de poste ;)
      A bientôt !

  • Comment 402515 by
    mogoy GOLD 8521 Commentaires

    Merci François pour ce nouvel opus.
    La rigueur s'installe, à quand la branche de brocolis pour cacher tous ces carbs en accompagnement.
    Bon il y a bien pire comme catering intra européen.

  • Comment 402867 by
    okapi GOLD 2686 Commentaires

    "certains collègues suédois ont choisi l’option télétravail à domicile. " Ils ne sont pas prêts de devenir Gold chez AFKL ceux-là.

    "Mauvaise nouvelle pour la note de confort d’AF sur ce vol : le PAX de devant incline son siège," -> raison de plus pour passer à la tablette ou mieux, le Surface de MicrosoXX. L'employeur devrait lire les FR et comprendre l'utilité soudaine d'un nouveau joujou pour son comptable de référence.

    Le mot cutcher! Ça me rappelle que je ne suis pas un djeun, comme si les commentaires de mon fils ne me suffisaient déjà! Heureusement que Marathon parle du Rotring et pas de la plume Sergent Major! La préhistoire a parfois du bon.

    Si le comptage des petits pois était une activité rémunérée...je ferais bien des heures supp' en comptant également les boulettes de viande et les grains de riz!

    "PAX 11B ne lit probablement pas mes FR, mais lui aussi a consciencieusement rassemblé les emballages" -> était-il Scandinave? Dans ce cas, cette esprit discipliné ne m'étonne guère!

    Merci pour ce nouveau chapitre!

    • Comment 403068 by
      marathon GOLD AUTEUR 9052 Commentaires

      "Raison de plus pour passer à la tablette ou mieux, le Surface de MicrosoXX."
      - Je défends l’honneur de ma direction informatique : les voyageurs comme moi peuvent demander un PC plus léger et à écran plus petit (12,5" de diagonale au lieu de 14")… que je crains de trouver trop petit hors d’un Airbus AF.

      "L'employeur devrait lire les FR et comprendre l'utilité soudaine d'un nouveau joujou pour son comptable de référence."
      Surtout pas ! Je tiens à mes (très modestes) primes dédommageant la pénibilité putative de ces voyages ! :)

      La plume Sergent Major, c’est mon enfance, avec l’encrier de porcelaine blanche dans un trou circulaire du bureau de bois :)

      Le marché du travail de comptage de petits pois n’est malheureusement pas très porteur ces temps-ci.

      PAX11B a été trahi par son comportement; d’ailleurs, serais-je devenu un peu scandinave moi-même ? :)

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.