Avis du vol Air France Paris Stockholm en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1262
Classe Economique
Siege 7A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 24 Jul 17, 09:45
Arrivée à 24 Jul 17, 12:15
AF   #26 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
marathon
Par GOLD 575
Publié le 25 juillet 2017
Pas question de pouvoir réserver à l’avance une place à l’arrière de l’avion quand on est FB-Gold : c’est uniquement à l’avant, où il y a beaucoup moins de choix et je n’avais pu, faute de mieux, que bloquer un siège au hublot à contre-jour. A l’ouverture de l’OLCI (enfin, quelques heures après ;), on admirera « l’offre complémentaire de sièges » : elle était rigoureusement nulle, puisque l’arrière de la cabine était complète, et je pouvais tout au plus récupérer le siège 7A, aux hublots mal alignés par rapport au siège, mais au moins du bon côté de l’avion.
photo clipboard00
La veille au soir, il était d’ailleurs clair que personne ne voulait du 3F :)
photo clipboard01
Pour le retour, c’est le même scénario : les sièges au hublot non gênés par l’aile sont soit bloqués à l’avant pour une J qui sera très probablement vide comme dans le vol AF1063 précédent, soit bloqués pour les PAX FB-Ivory : deux catégories de PAX aux statuts indiscutablement supérieurs à celui d’un vulgaire FB-Gold en Y. Faute de mieux, j’ai à nouveau bloqué un siège que je sais avoir des hublots décalés par rapport au siège, celui de l’arrière gêné par le réacteur, et les deux à contre-jour. Mais le 14A a la vue complètement bouchée par le réacteur et les rangs suivant sont sur l’aile, donc encore pires. Dura AF lex, sed lex.
photo clipboard02a
Mais avant d’en arriver là, il faut arriver à l’aéroport. Pour la première fois depuis qu’AF a retardé le départ du vol AF1262 début avril (de 9h15 à 9h45 : une demi-heure qui fait toute la différence), la circulation est fluide depuis chez moi. En revanche, cet été, la circulation est plus engorgée que d’habitude dans le périmètre de CDG…
photo img_0765a
… et le chauffeur de taxi m’a prévenu d’emblée qu’il allait contourner CDG2 pour arriver par l’est. Il m’a appris une raison de ces travaux : le parking des taxis va être transformé en parking longue durée, les taxis étant stationnés sur une nouvelle aire à l’est de CDG2, nécessitant d’élargir les accès par l’est.
photo img_0766a
Le temps gagné sur le périphérique fait cependant la différence : c’est le meilleur chrono jamais réalisé depuis début avril.
photo img_0767a
CDG2F est d’ailleurs très vide landside
photo img_0768a
Le vol AF1262 est annoncé à l’heure, à la porte 50. Comme les promesses des hommes politiques, celles d’Aéroport de Paris n’engagent que les PAX qui les croient.
photo img_0770-71a
Un peu de monde au dépose bagages des PAX Y sans statut
photo img_0772a
Très peu de monde à celui des PAX Skypriority
photo img_0773a
Le passage du PIF Skypriority est lent, moins à cause de la PAX encombrée d’un très jeune enfant et des bagages afférents qu’à cause de la longueur excessivement faible du tapis à bagage après la machine de contrôle, obligeant à attendre que cette mère ait laborieusement rassemblé ses affaires pour pouvoir atteindre les miennes. Je n’aurais probablement pas été plus efficace : c’est l’exiguïté de ce PIF que je critique et non cette PAX. Et puis cinq minutes entre ces photos landside et airside, respectivement, ce n'est pas un drame.
photo img_0774a
Il ne faut pas descendre par ici pour atteindre le salon, en raison d’une cloison provisoire pour cause de travaux au-delà des toilettes.
photo img_0776a
Les présentoirs à presse quotidienne offerte par AF à ses PAX sont largement approvisionnés
photo img_0777a
Mention spéciale pour cet encadré dans Libé, que je soumets à la sagacité de mes lecteurs. Dans le bon vieux temps, on n’aimait pas trop atterrir par fort vent de travers (et ça reste « amusant » dans un avion d’aéroclub, en raison de la faible vitesse d’atterrissage), ce qui explique les aéroports avec des pistes plus ou moins perpendiculaires, mais aujourd’hui ?
photo img_0993a
Pas trop de bouchon pour atteindre l’extrémité de la jetée (il y en aura en revanche quand je quitterai le salon)
photo img_0779a
La verrière à l’extrémité de la jetée est toujours aussi sale : c'est particulièrement démoralisant par un temps très gris qui n’incite pas à s’attarder ici, bien que ce soit l’endroit le plus spotter-friendly du terminal.
photo img_0781a
Descente vers le salon, à côté de ce présentoir à journaux (plein), de cette poubelle (vide) et de cette fontaine (à sec).
photo img_0782aphoto img_0783a
Les PMR peuvent arriver par cet ascenseur, mais je leur souhaite du courage pour se frayer un passage jusqu’à l’ascenseur à l’étage supérieur, la plupart du temps.
photo img_0811a
Ce sont vraiment les vacances : le dragon, la dragonne et les trois bornes automatiques sont désœuvrés. Pour changer, c’est à la dragonne que je présente mon BP : elle est indiscutablement plus souriante mais probablement moins polyglotte que les bornes que j’ai l’habitude de fréquenter.
photo img_0784a
Il y a peut-être de la place au niveau principal, mais les rideaux sont baissés : quelle idée par un temps aussi couvert ?! Pas question d’être dans un espace rendu plus ou moins aveugle, je prends comme toujours l’escalier, au-delà de ces présentoirs à journaux.
photo img_0809a
L’escalier, pour une fois vu d’en bas
photo img_0808a
A cette heure-là, cet espace quasiment vide (il y a un PAX hors champ à gauche) est incroyable. Ce sont vraiment les vacances.
photo img_0791a
Il n’y a personne non plus dans cet espace pour VIP
photo img_0789a
Le buffet est correctement approvisionné
photo img_0785a
Pains et viennoiseries
photo img_0796aphoto img_0792a
Le muesli n’est pas caché derrière les corn-flakes
photo img_0786a
Pour les inconditionnels de la Mère Poulard
photo img_0790a
Pas de rupture de stock de jus de fruit – j’ai quelques doutes sur la corrélation entre le Tabasco et le jus d’orange.
photo img_0787a
Vitrines réfrigérée de boisson diverses – je n’ai pas immortalisé les alcools, mais il m’a semblé que la sélection était inchangée.
photo img_0788a
Un petit déjeuner en ayant son temps (car circulation fluide) sans devoir se jeter sur la première table qui se libère : sans être en vacances soi-même, c’est un air de vacances.
photo img_0793a
Silhouettes de PAX en train de débarquer
photo img_0804a
Le spotting est toujours maigre dans ce salon, faute de vue dégagée et de trafic diversifié. Un 737 Air Europa
photo img_0807a
A319 Easyjet
photo img_0806a
Il y a des appels répétés pour les derniers PAX sur le vol de GVA, avant débarquement de leurs bagages. Ce vol est porte 50, et peut-être est-ce pour cela que la porte de mon vol est changée.
photo img_0795a
C’est d’ailleurs plus ou moins l’heure d’embarquer, et je rejoins la porte 53, guère plus éloignée du salon que la porte 50. On reprocher beaucoup de choses au Terminal 2F, mais pas de manquer de points de recharge de ses joujoux électroniques, qu’ils aient besoin d’une prise secteur de type E/F, d’une prise USB.
photo img_0813a
Ou de l’une des nombreuses prises que chaque fabriquant de téléphone a cru bon de définir
photo img_0812a
Tous les détails de l’embarquement rappellent que la clientèle n’est plus du tout majoritairement d’affaires, contrairement au reste de l’année : les PAX qui se demandent s’ils ont un siège réservé dans l’avion, ceux qui se présentent à tort à l’accès SP, ceux qui ont du mal à identifier les sièges 8A et 8B…

La queue SP est beaucoup moins longue qu’il n’y parait, car la moitié des PAX n’a rien à y faire et se fait refouler par un employé inflexible. Ce ne sont pas des fraudeurs, simplement des PAX qui n’ont pas l’habitude de prendre l’avion et qui n’ont jamais entendu parler de Skypriority.
photo img_0814a
Les PAX devant moi s’évaporent les uns après les autres, et je passe le filtre sans encombre. On voit le cheminement de débarquement au niveau inférieur.
photo img_0815a
L’A320 et son reflet
photo img_0816a
Vraiment pas beaucoup de PAX SP devant moi
photo img_0817a
Un A321 à la porte voisine
photo img_0818a
Le panneau de l’heure prévue de départ
photo img_0820a
On est à SOBT-15’ (Scheduled Off Block Time – 15 minutes), et le dernier des quelques PAX SP n’a pas encore atteint la porte de l’avion ? Le pari de la ponctualité au départ du bloc me semble injouable.
photo img_0819a
Je fais l’impasse sur la porte (mes excuses, Esteban !), pour arriver à mon siège où la moquette est propre (l’aumônière aussi),
photo img_0823a
… mais le gilet de sauvetage du siège 7B trainait par terre. Ils ont failli amerir lors du vol précédent (AF1695 BUD-CDG) tôt ce matin ?
photo img_0821a
A propos de propreté, j’ai laissé la tablette plus propre qu’elle n’était à mon arrivée.
photo img_0830a
Illustration du décalage des hublots au rang 7
photo img_0829a
Deux rangs de J : c’était prévu, et ils n’étaient pas complets, car une PNC s’adresse derrière moi à Mme 9A, qui était déjà installée :

Mme, vous avez été surclassé en 2C

Elle s’exécute ; cela ne risquait pas de m’arriver, car j’ai commandé un menu spécial, ce qui est une sécurité car être déplacé vers un siège au couloir, j’appelle cela un déclassement.
photo img_0824a
Surclassement opérationnel ? Voire…
Il n’y a personne en 7B ni en 7D, et j’ai vu plus tard quelques autres sièges vides vers l’arrière.
photo img_0833a
Si on commence à faire le plein à SOBT-8’, on ne va pas repousser à l’heure
photo img_0825aphoto img_0831a
Dix minutes plus tard, donc à 9h47, soit SOBT+2, annonce de l’équipage :

Mesdames et Messieurs, pour pouvoir partir à l’heure, merci de vous installer à votre siège le plus rapidement possible. Les pleins de carburant sont en cours, pour raison de sécurité, veuillez ne pas attacher votre ceinture.

En fait, à 9h48, tous les PAX sont à leur place, et ce qui retarde le départ, c’est plutôt le remplissage des réservoirs. Les PNC sont en train de faire le topo standard aux PAX en issue de secours.
photo img_0832a
C’est trois minutes plus tard, à 9h51, que tombe l’annonce du cockpit :

A l’attention de l’équipage : les pleins de carburant sont terminés

Et peu après :

Veuillez nous excuser pour ce retard retardé de quelques minutes… quelques problèmes logistiques pour amener l’équipage à l’avion. Notre temps de vol aujourd’hui : 2h10. A Stockholm, grand beau temps , avec une température de 16°.

9h54 : la passerelle se détache de l’avion.

Le pari était perdu d’avance : on repousse avec 15 minutes de retard, mais comme il y a vingt bonnes minutes de marge de régularité dans l’horaire, il n’y a pas de quoi s’inquiéter.
photo img_0836a
L’A321 de la porte voisine
photo img_0834a
Le 737-800 Air Europa très difficilement aperçu depuis le salon, en livrée promotionnelle Porto Rico
photo img_0835a
A318 AF
photo img_0839a
Vue de loin du Terminal 2F. Non, il ne faut pas incriminer mon appareil photo : c’était vraiment la luminosité ce 24 juillet peu après 10 heures du matin
photo img_0840a
Le parking des appareils long courrier Skyteam recto
photo img_0842a
Avec un A340-300 Air Mauritius
photo img_0841a
Et verso
photo img_0843a
Avec un A330-300 China Southern
photo img_0844a
Il ya du monde qui attend pour décoller du doublet nord
photo img_0846a
C’est un A320 Germanwings qui nous précède
photo img_0848a
Décollage piste 27L, ce qui est d’une grande banalité pour un vol AF1262
photo img_0849a
Deux compagnies aériennes qui ont fait du vert leur couleur corporate, pour des raisons qui n’ont rien à voir : le vert est la couleur de l’Islam pour l’Iranienne Mahan Air (au premier plan) et c’était la couleur fétiche du Taïwanais Chang Jung-fa (1927 – 2016), fondateur du groupe Evergreen auquel appartient Eva Air (à l’arrière-plan)
photo img_0850a
Un A319 CSA passe entre deux 737 Transavia et Enter d’une part, et le Terminal 1 d’autre part
photo img_0853a
A380 Singapore Airlines et deux A330 Air China
photo img_0854a
Devant nous, un 767-400ER United Airlines s’élance
photo img_0856a
Derrière, ça fait la queue
photo img_0861a
Un E-190 Hop!
photo img_0863a
Un Avro Cityjet
photo img_0860a
L’A319 CSA n’a pas encore pris sa place dans la queue
photo img_0864a
737 ASL Airlines et 737-800 Enter
photo img_0865a
77W Turkish Airlines (merci avgeek94)
photo img_0866a
A321 Swiss, 777 Eva Air en livrée Sanryo Family et A380 Thai Airways
photo img_0868a
Arrivée d’un 737 SAS
photo img_0870a
Zone Fedex
photo img_0871a
Le plafond est tellement bas que je n’ai pas vu Le Bourget ! Il faut attendre une demi-heure pour apercevoir Rotterdam dans une trouée à travers les nuages qui se referme très vite.
photo img_0875a
Une PNC s’approche :

Monsieur ? Vous avez commandé un repas… euh…

Manifestement, pour cette PNC, c’est le Menu-spécial-dont-on-ne-doit-pas-prononcer le nom, qui n’est pas non plus indiqué sur ce plateau tel que servi.
photo img_0876a
Ce colin d’Alaska au curry-coco, avec de la semoule aux légumes, vous rappelle quelque chose ? A moi aussi, car c’était le menu normal de ce vol, qui avait donné lieu à un grand débat théologique : s’agissait-il d’un menu pouvant être considéré comme halal parce qu’au poisson ou d’un oubli de ma commande d’un menu spécial ? (L’hypothèse n°2 était la plus probable, car mon plateau n’avait pas été apporté séparément). En tout cas, c’est un honnête menu éco standard AF : le plat chaud est correct bien qu’un peu bourratif, le dessert est quelconque et le morceau de « pain » achève de faire regretter que la bouteille d’eau ne fasse que 350 ml. (C’est à la distribution des repas aux autres PAX que j’ai reçu à ma demande un gobelet d’eau et un café).
Quelle que soit leur orientation philosophique ou religieuse, je déconseille ce menu aux Flight Reporteuses allergiques aux poivrons. (insider joke)
photo img_0879a
Le menu normal avait le même dessert, mais quel était le plat chaud ? Difficile à déterminer, car le siège milieu est vide et Mme PAX7C s’est contentée d’un verre d’eau. Il suffisait de demander au PNC en cours de service :

Du poulet ! Vous en voulez ?

Je n’ai pas l’appétit de certains FRistes qui se reconnaîtront, d’autant moins que j’ai des kilos à perdre difficilement avant mon prochain marathon (un coureur de fond est pénalisé de 3 secondes par kilomètre de course et par kilo excédentaire), et je décline poliment l’offre faite avec le sourire.

Compacter les emballages est chose facile, mais on notera qu’il est préférable d’écraser latéralement la bouteille de plastique pour ne pas être pénalisé par le goulot qui est assez incompressible.
photo img_0880a
Au débarrassage, le PNC me propose à nouveau avec le sourire de goûter le plat chaud du menu normal :

- Pas de regret ?
- Non, j’étais au salon avant, alors…


Ce PNC gagne un demi-point pour m’avoir proposé de goûter le plat normal, et autre un demi-point pour s’être souvenu de moi au débarrassage.
photo img_0882a
Il n’y a rien à voir dehors hormis des nuages et Mme PAX7C va aux toilettes à l’avant : l’occasion est trop belle pour faire de même à l’arrière
photo img_0883a
La cabine vue de l’arrière
photo img_0891a
Un PAX dispose d’un siège full flat au dernier rang : l’avion n’est pas plein, mais les sièges vides se comptent sur les doigts de la main, à la rigueur des deux mains.
photo img_0892a
Les WC sont propres, mais exigus (64 cm environ, soit guère plus que deux longueurs de feuille A4)
photo img_0884a
Le mobilier au dessus du siège
photo img_0888 panoa
Avec sa célèbre tablette à langer réservée aux femmes et aux Écossais.
photo img_0886a
Le lavabo se vide très mal ou très lentement
photo img_0887a
Retour à ma place. Du Danemark, je n’aurai vu que l’île Sejerø
photo img_0895a
Début de la descente dans le coton suédois
photo img_0896a
Premier aperçu de la Suède avec les îles et presqu’îles très découpées au sud de Nynäshamn.
photo img_0899a
L’autoroute 73 fait un coude au niveau de Börsta
photo img_0900a
Rive sud de Stockholm : le célèbre cimetière forestier de Skogskyrkogården
photo img_0903a
Le stade Tele2 et le Dôme Ericsson
photo img_0904a
L’île Södermalm, au second plan. Au premier plan, ce n’est pas une île, contrairement aux apparences.
photo img_0909a
L’église Sofia, à l’extrémité est de l’île Södermalm
photo img_0911a
Les voies de chemins de fer traversent cette photo en diagonale, de Gamla Stan en bas à droite à la rive sud en haut à gauche. Au centre, sur l’île Södermalm, se trouve la gare souterraine de Stockholm Södra (Stockholm Sud).
photo img_0912a
L’aéroport de Stockholm Bromma (BMA)
photo img_0915a
L’avez-vous repéré sur fond de forêt, dans le tiers supérieur de cette photo ?
photo img_0919a
C’est un Bombardier Global 6000 (merci Flightradar24) décollant de BMA, qui m’offre ma seule occasion de photo air-to-air de ce vol.
photo img_0920a
La piste partiellement détruite de l’ancien aéroport de Barkaby (ESKB)
photo img_0923a
Au loin, le dédale du lac Mälaren
photo img_0926a
Le château de Rosersberg, un point de repère facile au sud d’ARN
photo img_0930a
Le centre commercial Eurostop, à 3 km du seuil de la piste 01L
photo img_0933a
Toucher assez doux et freinage énergique pour aller le moins loin possible, car il faudra revenir dans le sens inverse pour atteindre le Terminal 2
photo img_0934a
… en passant devant le Terminal 5, avec ce 777-300ER Thai Airways au contact
photo img_0937a
738 Norwegian Air Shuttle
photo img_0938a
B787-8 Qatar Airways
photo img_0942a
A320 Aeroflot
photo img_0944a
Échantillonnage de la flotte court et moyen courrier de SAS : 737-800
photo img_0945a
CRJ-900LR
photo img_0946a
ATR72
photo img_0947a
Fokker 50 Amapoli Flyg, au nord de la jetée du Terminal 3
photo img_0949a
En dépassant le Terminal 3, on tombe sur le Terminal 2, le plus ancien, qui n’a pas de jetée. Saab 340 Nextjet stationné au large.
photo img_0951a
Le Terminal 2, avec deux appareils Wow Air et KLM au contact
photo img_0952a
Si l’A320neo Wow Air est encore au contact, c’est qu’on est à peu près à l’heure : le vol WW943 part à 12h35, alors que le vol AF1262 arrive à 12h25. Ces temps-ci, c’est apparemment toujours TF-NEO qui assure ce vol.
photo img_0955aphoto img_0959a
Arrivée d’un 777-300ER Emirates
photo img_0960a
Il y avait aussi une Flight Reporteuse à bord ?
photo img_0962a
Surprise ! on débarque directement dans la salle de livraison des bagages, sans traverser la zone airside
photo img_0974a
Douze minutes d’ici le prochain Arlanda Express
photo img_0963a
… j’ai le temps de monter par cet escalier (du même vert que celui qui airside mène au salon) pour aller au couloir en mezzanine qui domine la salle de livraison des bagages d’un côté et le tarmac de l’autre.
photo img_0976a
C’est la première fois que je remarque un débarquement du vol AF1262 par la porte arrière.
On a aussi embarqué par les deux portes avant / arrière lors de mon vol AF1063 de la semaine dernière. Serait-ce la réponse d’AF aux retards chroniques sur cette ligne ?
photo img_0964a
Arrivée d’un A321 British Airways
photo img_0967a
Derrière ce 737-900 KLM, il y a les inévitables 757 DHL
photo img_0975a
Et un A330 cargo Turkish Airlines, déjà vu ici
photo img_0973a
Atterrissage d’un 737-600 SAS en provenance de NCE
photo img_0968a
J’aime bien cette photo parce que le train d’atterrissage disparait presque dans la verdure, donnant l’impression qu’il est rentré.
photo img_0970a
Entre temps, l’A320neo Wow Air a repoussé et s’éloigne
photo img_0972a
Encore un peu de temps avant le départ du prochain Arlanda Express, non pour aller prendre l’air dehors où il fait bon : les portes tambour sont bloquées en position ouverte
photo img_0977a
…et la porte latérale est temporairement sans objet : le rectangle vertical sur le mur en bas à gauche de la trappe masquant le RIA (robinet d’incendie armé, c’est-à-dire constamment sous pression) est le bouton commandant cette porte motorisée pour permettre le passage aux PAX en fauteuil.
photo img_0978a
Je ne vais pas non plus m’enregistrer sur un vol Iberia ou Finnair au Terminal 3
photo img_0979a
Mais faire un peu de spotting avec cet A330-300 SAS sur le départ vers EWR
photo img_0980a
Et l’arrivée de ce 757-200 Icelandair, évidemment en provenance de KEF.
photo img_0983aphoto img_0985a
Après ces petits divertissements avgeeek, il est temps de plonger vers une continuation ferroviaire
photo img_0989a
… car l’Arlanda Express arrive à quai
photo img_0992a
Merci de m’avoir lu !

PS : pour une fois, la photo de titre en noir et blanc n'annonçait pas un mauvais vol; c'est un choix esthétique reflètant simplement la météo désespérément grise de ce matin là à CDG.
J'ai hésité entre celle-ci et la photo du 737 SAS à l'atterrissage sous le soleil à ARN.
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.3/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration7.0

Air France Lounge - 2F, F2

8.0/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services8.0

Paris - CDG

8.1/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté10.0

Stockholm - ARN

9.3/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Je sanctionne en confort le fait d'être limité dans le choix de siège pré-OLCI à une partie de l'avion qui a très peu de "bons sièges" à mon avis; AF n'a manifestement pas la même définition que moi de cette expression.
Les PNC étaient au top dans leur interaction; j'ai trouvé amusante la discrétion exacerbée relative à mon menu spécial, mais peut-être est-ce révélateur de comportements pas amusants du tout envers d'autres PAX choisissant ce menu ?
L'offre de presse papier m'a diverti, tout particulièrement l'entrefilet que j'ai cité. J'ai téléchargé mais pas encore utilisé des journaux sur mon smartphone : ça sera peut-être pour le métro dans la semaine.
Ce menu a l'inconvénient de nécessiter plus de boisson que la bouteille d'eau fournie avec. Comme il est très rare que les PNC propose les boissons avant de passer au service standard, ce menu halal prend un malus.

Je n'ai pas fait exprès, mais en cette période de vacances, le salon 2F2 (et sans doute son jumeau le 2F1) se hisse à "correct sans plus" sur tous les critères que je ne détaillerai que sur demande (un moyen éhonté de solliciter des commentaires en plein mois de juillet ^^)

Fluidité en fait raisonnablement bonne du PIF Skypriority, mais accessibilité dégradée pour cause de travaux à CDG. J'aimerais aussi que les services compétents de CDG réparent cette fontaine à l'extrémité de la jetée.

Rien de spécial à dire au sujet d'ARN, bien desservi malgré un tarif excessif et une fréquence un peu insuffisante pour l'ARN Express.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Stockholm (ARN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 78 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Stockholm (ARN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 405329 by
    okapi SILVER 4179 Commentaires
    Je reprends du service pour retrouver les fétiches navettes de Mr Marathon.
    Etre Gold et ne pas pouvoir sélectionner volontairement un siège à fond de cale, comme je les appelle affectueusement ne m'incite guère à dépasser le seuil fatidique des 30 glorieuses (cartes d'embarquement) cette année. Je vérifierai sous peu s'ils'agit d'une spécificité Arlandaise ou si Milan est affligée de la même plaie auquel cas, une bonne rasade de tweets feront certainement leur effet. Vraiment désagréable!
    Le salon est vide. À croire qu'il y a autant de juillettistes en France qu'en Suède!
    Quand on a des kilos à perdre, un passage au salon puis un repas chaud de confession dont on taira pieusement le nom, c'est s'infliger quelques heures supplémentaires non rétribuées :-D J'imagine que le petit déjeuner est ignoré à la maison...
    "La cabine vue de l’arrière" -> Pourquoi y a-t'il toujours un pax qui doit se tenir au siège devant lui dans les avions? Vieux réflexe issu des voyages en autocar?
    "Avec sa célèbre tablette à langer réservée aux femmes et aux Écossais." -> excellent! Ce pictogramme m'avait inspiré la même réaction il y a quelques semaines.
    Joli air-to-air avec le Bombardier qui décolle. Faut avoir l'oeil vif. Peut-être bien le premier que je note au départ de cet aéroport, me trompe-je?
    "A321 Aeroflot" -> tss,tss,tss.....C'est pourtant comme le Port-Salut ;-)
    "C’est la première fois que je remarque un débarquement du vol AF1262 par la porte arrière." -> J'imagine que le plat chaud servi à bord ne devait pas être le seul...
    "j’ai le temps de monter par cet escalier (du même vert que celui qui airside mène au salon) " -> d'ailleurs, pas d'accès salon possible à l'arrivée, histoire de vérifier les approvisionnements matinaux?
    "car l’Arlanda Express arrive à quai" -> plonger, c'est bien le cas de le dire. C'est aussi la première fois que je remarque un hypothétique Suédois en short dans ces FR.
    "J'ai hésité entre celle-ci et la photo du 737 SAS à l'atterrissage sous le soleil à ARN." -> Le cow-boy dans la passerelle a certainement fait toute la différence! Merci de cette nouvelle publication! Bonne semaine!
    • Comment 405354 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      « Etre Gold et ne pas pouvoir sélectionner volontairement un siège à fond de cale, comme je les appelle affectueusement ne m'incite guère à dépasser le seuil fatidique des 30 glorieuses (cartes d'embarquement) cette année. Je vérifierai sous peu s'il s'agit d'une spécificité Arlandaise ou si Milan est affligée de la même plaie auquel cas, une bonne rasade de tweets feront certainement leur effet. Vraiment désagréable! »
      - Mon statut sur Twitter est très insuffisant pour obtenir quoi que ce soit d’AF par ce moyen. Déjà que FB-Gold, c’est un peu léger ;)

      « Le salon est vide. À croire qu'il y a autant de juillettistes en France qu'en Suède! »
      - Mesurer le taux de remplissage du salon sur la base de mes photos, c’est à la limite des fake news.

      « J'imagine que le petit déjeuner est ignoré à la maison... »
      - Faire sonner le réveil un peu plus tard le lundi matin pour cause de petit déjeuner pris au salon est le principal intérêt que Mme trouve à mon statut FB-Gold.

      « Pourquoi y a-t'il toujours un pax qui doit se tenir au siège devant lui dans les avions? Vieux réflexe issu des voyages en autocar? »
      - La clientèle « loisirs » en période de vacances se reconnait aussi au fait qu’elle prend très au sérieux l’annonce de turbulences par le CdB dans son topo habituel.

      « Ce pictogramme m'avait inspiré la même réaction il y a quelques semaines. »
      - Il a fallu une campagne sur les réseaux sociaux pour qu’Aéroport de Paris envisage de placer des tables à langer ailleurs que dans les toilettes féminines à ORY.

      « Joli air-to-air avec le Bombardier qui décolle. Faut avoir l'oeil vif. Peut-être bien le premier que je note au départ de cet aéroport, me trompe-je? »
      - Je reconnais là un lecteur assidu. C’est une heure creuse pour les mouvements des vols commerciaux à BMA. Il faut le départ d’un jet privé pour procurer une occasion d’air-to-air.
    • Comment 405355 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      « A321 Aeroflot" -> tss,tss,tss.....C'est pourtant comme le Port-Salut ;-) »
      - Un froncement de sourcil, quand la même étourderie m’aurait valu des coups de fouet pendant l’année scolaire. La correction des devoirs de vacances est beaucoup moins sévère ;-)

      « C’est la première fois que je remarque un débarquement du vol AF1262 par la porte arrière." -> J'imagine que le plat chaud servi à bord ne devait pas être le seul... »
      - Le catering, c’est par la porte arrière droite.

      « j’ai le temps de monter par cet escalier (du même vert que celui qui airside mène au salon) " -> d'ailleurs, pas d'accès salon possible à l'arrivée, histoire de vérifier les approvisionnements matinaux? »
      - Normalement, il y a mélange des flux, mais je n’ai jamais cherché à aller au salon à l’arrivée. Salon + menu spécial + salon : il faudrait tripler la distance de l’entraînement quotidien pour éliminer ces excès !

      « car l’Arlanda Express arrive à quai" -> plonger, c'est bien le cas de le dire. »
      Le verbe n’avait pas été choisi au hasard

      « C'est aussi la première fois que je remarque un hypothétique Suédois en short dans ces FR. »
      Probablement un touriste qui a négligé de s’informer sur la météo estivale à Stockholm.

      « J'ai hésité entre celle-ci et la photo du 737 SAS à l'atterrissage sous le soleil à ARN." Le cow-boy dans la passerelle a certainement fait toute la différence! »
      - C’est aussi la menace de suppression de ce FR à la vue d’un 737 SAS illustrant un vol en A320 AF (« la photo de présentation de votre Flight-Report doit être représentative de votre vol au sens strict : avion, siège, repas, cabine... Les photos hors sujet ne peuvent être acceptées. »)

      Merci de cette nouvelle publication! Bonne semaine!
      - Merci et à bientôt !
      • Comment 405443 by
        okapi SILVER 4179 Commentaires
        Pour le catering, je me référais au couvre-chef de la passagère qui descend les marches de l'escalier; couvre-chef que l'on ne saurait nommer davantage que le fameux menu.
        Un passage au salon à l'arrivée, même frugal, serait le couronnement de temps d'efforts.
        Vivement vendredi (ou samedi) que les lecteurs aient de nouveau quelque chose à se mettre sous la dent!
        • Comment 405507 by
          marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
          Il y a quatre ans, j’écrivais ceci de manière prémonitoire dans un FR CDG-PVG sur MU :

          « A mon retour à Taipei, m’attendait d’ailleurs la carte de membre de ce club exclusif auquel FB me refusait l’accès depuis plus de cinq ans. Le platine, l’or, l’argent s’extraient par centaines ou milliers de tonnes par an, mais l’ivoire, matériau tellement rare que l’on interdit de l’exploiter, est enfin à moi ! »

          Le panorama de Stockholm est une motivation majeure pour chercher à obtenir un siège au hublot du côté gauche avec une vue dégagée, malgré la perte de ce statut FB-Ivory dont je sais depuis longtemps le caractère élitiste ;).

          Merci pour le commentaire !
  • Comment 405340 by
    AVgeek94 33 Commentaires
    Salut merci pour ce fr très intéressant, ce n'était pas un a330 de turkish a cdg mais un 77W .
  • Comment 405349 by
    AbyssinTeam 123 Commentaires
    Merci pour ce FR digne des précédent sur la ligne, je ne m'en lasse pas!
    A bientôt
  • Comment 405350 by
    AbyssinTeam 123 Commentaires
    Merci pour ce FR digne des précédents sur la ligne, je ne m'en lasse pas!
    A bientôt
  • Comment 405385 by
    Papoumada GOLD 7355 Commentaires
    Merci François pour ce FR.

    Un menu pas si mal que cela, un équipage aimable et une arrivée au final à peu près à l'heure, que demander de plus ?

    De belles images de Stockholm et de ses vertes et humides banlieues.

    A bientôt !
  • Comment 405388 by
    Chevelan GOLD 16849 Commentaires
    Il va falloir que tu laisses tomber ton statut Gold pour obtenir un siège à l'arrière de la cabine, je ne vois que ça... ^^
    Privés de photos extérieures entre CDG et la Suède, heureusement qu'il faisait beau à Stockholm !
    Ce repas m'a l'air bien nourrissant, et la PNC pas radine pour un sou :)

    Merci pour ce partage, à bientôt !
  • Comment 405501 by
    jules67500 GOLD 6154 Commentaires
    Hello François ! Merci pour ce FR !

    Un pax Gold ne devrait pas s'asseoir là où il risque d'avoir de la place !

    Incroyable, il fait aussi chaud à Stockholm qu'à Strasbourg, que j'ai quitté avec seulement 16°C hier...

    Menu très correct, vol sympa au final.

    A bientôt pour le nouvel AF1063 qui va suivre.
    • Comment 405510 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      A 16°C, les Taïwanais sortent les doudounes de duvet et les Suédois sortent en T shirt faire des pique-niques sur les pelouses.
      Qui a bien pu trahir mon routing de retour ? ;-)
      A bientôt !
  • Comment 405518 by
    Rl 777 802 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Nice traffic shots! Unfortunately not as nice to be stuck in it, for most people.

    Great catch of the Mahan A346.

    Nice aerials as always :).

    “C’est un Bombardier Global 6000“
    - Spectacular shot!

    Have a good one, see you!
    • Comment 405600 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      The Air Mahan picture was a really a “shoot first and think next” picture because it was so briefly in view.
      AF1262 unfortunately flies by BMA at a time when there is no scheduled flight. A private jet departure is the only (unusal) opportunity for this kind of air-to-air picture.
      Thanks for your comments !

Connectez-vous pour poster un commentaire.