Avis du vol Austrian Airlines Paris Vienna en classe Affaires

Compagnie Austrian Airlines
Vol OS418
Classe Affaires
Siege 3F
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:00
Décollage 03 Mai 17, 20:15
Arrivée à 03 Mai 17, 22:15
OS   #81 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 353 avis
Leadership
Par BRONZE 1106
Publié le 8 septembre 2017
Bonjour à tous,

C’est parti pour un nouveau routing pour passer quelques jours entre amis en Thailande, comme à mon habitude et disposant de relativement peu de vacances je privilégie des séjours court (mais fréquents) qui m’empêche d’avoir des routings compliqués qui fait perdre des jours.

Les options ne manquent pas pour se rendre de Paris à Bangkok, j’aime privilégier les vols directs mais je voulais partir le soir de Paris ce qui élimine les options Thai et Air France qui partent en milieu de journée. Reste alors les compagnies du Golfes qui partent toutes entre 20h et 22h (Etihad, Emirates, Oman Air, Qatar Airways) mais il y a aussi Austrian via Vienne, n’ayant jamais emprunté Austrian et les vols étant « bons » c’est cette option que j’ai choisi !
Pour le retour je voulais un vol de jour, il y avait l’option Air France bien sûr mais le vol était très plein, c’est finalement SWISS qui aura ma faveur, leur 777 est assez agréable avec une capacité importante en Business, seul bémol le ZRH-CDG de post-acheminement est fermé à la vente, je terminerais donc mon routing avec Air France en A318, moins sexy que le CS100 :(

    Aller
  1. Paris CDG – Vienne (Austrian, Business, Airbus A320) [VOUS ETES ICI]
  2. Vienne – Bangkok (Austrian, Business, Boeing 777-200ER) [A SUIVRE]
  3. Retour
  4. Bangkok – Zurich (SWISS, Business, Boeing 777-300ER) [A SUIVRE]
  5. Zurich – Paris CDG (Air France, Business, Airbus A318) [PAS DE FR]

Enregistrement et embarquement



Ce jour-là la circulation est très encombrée à Paris en raison des intempéries et il me faudra plus d’1h15 du 8ième arrondissement à CDG, ce qui me mange toute ma marge !

Je récupère mes deux cartes d’embarquement au guichet, accueil très nonchalant de l’hôtesse.

photo 0001

Austrian ne paye pas le fast track/Accès numéro 1 à CDG, ce n’est pas grave ce jour-là car il n’y avait personne au filtre mais c’est un signe de pingrerie de la compagnie autrichienne !

J’aperçois notre Airbus A320 qui est déjà en porte, l’embarquement ne va pas tarder, j’ai juste le temps d’acheter du Champagne au Duty free :)

photo 0002

L’embarquement commence par la Business et les passagers avec statut

photo 0003photo 0004

Accueil en porte très agréable

photo 0005

Comme vous pouvez le remarquer, il y a une petite bosse qui indiquerait la présence de WiFi à bord (en plus du sticker FlyNet à côté de la porte 1L)

photo 0006

Cabine



Il s’agit d’une cabine sans surprise avec des sièges Recaro, ils sont identiques à ceux de Lufthansa (à l’exception de la têtière)

photo 0007

Une fameuse valse viennoise et diffusé dans les haut-parleurs (An der Schonen, blauen Donau (The Blue Danube) par Johann Strauss)

photo 0008

Le siège du milieu est neutralisé mais pas d’autre élément de confort comme une tablette ou un coussin.

photo 0008a

Sur les sièges du milieu, une pub pour l’application eJournal, à l’image d’Air France, le nombre de téléchargement varie en fonction de votre classe de voyage et de votre statut.

photo 0009

A propos du WiFi, des explications sont disponibles dans le magazine de bord.
Les prix semblent raisonnables et il y a même 10 minutes gratuites, cependant je n’ai jamais détecté le réseau pendant le vol ce qui indiquerait que le système n’est pas totalement opérationnelle.

photo 0011

Repoussage à l’heure

photo 0012

Démonstrations en manuelle

photo 0013

Un Airbus A319 Air Serbia, une compagnie que j’aimerais bien testé avec sa véritable Business Class.

photo 0014

Départ depuis la 08L

photo 0015photo 0016

Catering



Le plateau est rapidement distribué.
Austrian avait une excellente réputation pour son catering (même en Eco) mais celui-ci a été drastiquement réduit et il n’y a plus que du sucré/salé derrière le rideau, heureusement en Business un effort est toujours fait

photo 0017

Le service est vraiment très attentionné par la jeune hôtesse en charge de la Business, je prendrais un verre d’eau plate et un Gin & Tonic préparé avec du citron et des glaçons.

photo 0018

Les couverts sont en métal avec la petite pince pour accrocher sa serviette

photo 0019

Au niveau du plateau on retrouve une généreuse salade, de type antipasti italienne avec de la viande séchée, courgette, mozzarella, tomate, parmesan, poivron rouge, frisée et roquette.

photo 0020

Le plat chaud est en fait sucré, il s’agit d’une sorte de gâteau déstructuré

photo 0021

Le dernier ramequin contient des prunes confites

photo 0022

Au final un plateau assez original avec étrangement plus de sucré que du salé (ce qui n’aurait pas plu à pititom), mais c’était agréable au goût et très frais.
L’hôtesse passera à plusieurs reprises pour reproposer du pain ou des boissons.

photo 0023

Approche

photo 0024

Le brouillard se disperse un peu avant le touché.

photo 0025

Vidéo :
Afficher la suite

Verdict

Austrian Airlines

7.3/10
Cabine5.5
Equipage9.5
Divertissements6.0
Restauration8.0

Paris - CDG

6.4/10
Fluidité9.0
Accès4.0
Services6.5
Propreté6.0

Vienna - VIE

7.3/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services5.0
Propreté7.5

Conclusion

Sur ce vol Austrian a été une plutôt bonne surprise, vol à l’heure, cabine moderne et équipage aux petits soins, on est loin de la rigueur germanique des PNC Lufthansa.

Au niveau du plateau repas, c’est joliment présenté et les produits sont frais même si j’aurais préféré plus d’éléments salés.

Bémol pour les sièges NEK que je n'aiment pas et l’accès numéro 1 qu’Austrian a décidé de ne pas payer au Terminal 2D.

A bientôt pour la suite (le plus intéressant).

Informations sur la ligne Paris (CDG) Vienna (VIE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 57 avis concernant 7 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Vienna (VIE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Fly Niki avec 7,7/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 412307 by
    Gaetan 2435 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    Je me réjouis du segment suivant vu qu'OS est peu reporté en J en LC.

    J'ai eu exactement le même plateau en rentrant de la meet-up du PAS. Mais contrairement à toi, je n'avais pas apprécié le plateau ! Les goûts et les couleurs !

    A bientôt
  • Comment 412325 by
    indianocean SILVER 7535 Commentaires
    J'aurais bien voulu faire une comparaison avec la Business Europe Lufthansa mais comme les durées de vol diffèrent, difficile d'être objectif.

    Tu m'avais parlé de l'excellent catering OS. Je pense que je vais attendre le vol LC pour me faire une idée plus précise sur le produit.

    Donc à bientôt pour la suite et merci pour ce FR
  • Comment 412331 by
    Esteban GOLD 19710 Commentaires
    Merci pour le partage Flavien,

    Ces planches à repasser, décidément, le LH devait avoir une sacrée remise pour en équiper tout son groupe :p

    Le catering est ... intriguant, un plat chaud sucré sur un vol du soir, assez bizarre, après s'il est bon, pourquoi pas.

    A bientôt pour la suite !
  • Comment 412379 by
    Hcl75 1538 Commentaires
    Ces sièges "NEK" sont vraiment incroyablement bas de gamme, c'est fou de ne pas avoir choisi quelque chose de (même légèrement) plus haut de gamme, au moins pour devant le rideau.
    Je trouve le catering plutôt pas mal car il fait grignotage. Par contre en effet il est sacrément déstructuré le gâteau ^^
    Merci pour le FR mais j'attends surtout le bonus du vol suivant :D
  • Comment 412408 by
    Sukhoi47 53 Commentaires
    En bref, un vol toujours dans l'entre-deux pour OS sur ce CDG-VIE, y compris en J.

    Une prestation au sol limite pour de la J : prestataire nonchalant à l'enregistrement, pas de fast-track, salon médiocre (même si non visité), choix de boutiques très inférieur à celui du 2F.
    Pour l'appareil, le wifi pourrait être un plus, mais il ne se matérialise pas. Les NEK sont toujours des NEK ^^ Mais AF fait pire en 318 et les cabines Smart&Beyond viennent au prix d'un pitch réduit... TO et VY n'en parlons pas. Pour la presse, c'est une bonne nouvelle pour les Y (qui n'avaient plus droit à rien ces dernier temps), mais je flaire une dégradation pour les J (qui avaient un choix certains d'hebdos à bord en plus des quotidiens nationaux).
    Le Catering reste supérieur à AF, car avec un beau plat chaud et un effort de localisme (et des vins de meilleur aloi normalement). En revanche, quand on tombe sur le Kaiserschmarrn, ça peut être culturellement difficile pour tout personne non autrichienne ou (sud-)allemande ^^
    En fait, c'est un plat unique sucré, qui est grosso modo une pâte à crêpes pas très liquide et avec des blancs en neige : à la cuisson (comme une crêpe très épaisse), tout est coupé pour faire des morceaux de taille comestibles (format bugnes pour les Lyonnais). Le tout est saupoudré de sucre et servi avec une compote de prune. Pour du réchauffé au galley, le résultat ici a l'air très correct, mais, comme pour le risotto, voilà un plat dont la présence même dans un galley pose problème...
    Dommage aussi que cette offre ne soit pas présentée par le PNC : c'est bien de faire local, mais si le client ne comprend pas, la satisfaction ne risque pas de suivre...

    La suite sera l'occasion de voir le produit LC d'OS, peu courant ici et de le comparer à celui de la compagnie jumelle suisse.
    Merci pour ce FR et vivement la suite :)
  • Comment 412439 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10390 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    OS en J pour BKK, personnellement j'avais été conquis. ;)

    En Europe c'est tout de même correct avec ce plateau entrée + plat chaud.
  • Comment 413773 by
    Leadership TEAM BRONZE AUTEUR 5436 Commentaires
    Merci beaucoup pour vos commentaires.

Connectez-vous pour poster un commentaire.