Avis du vol LOT Polish Warsaw Moscow en classe Economique

Compagnie LOT Polish
Vol LO675
Classe Economique
Siege 9A
Temps de vol 02:05
Décollage 27 Jui 17, 10:45
Arrivée à 27 Jui 17, 13:50
LO   #85 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 147 avis
02022001
Par 474
Publié le 26 août 2017
Voici déjà la suite de ce routing. Je ne vous ferai pas de longue intro ; vous avez le rappel du routing ci-dessous pour cela :

Cette fois, le motif du voyage est simple : prendre un mois de vacances pour voyager en train en passant par la Russie avant de regagner un pays asiatique (à définir) ; le tout en gagnant le maximum de miles chez Aegean… Tout d'abord, l'intérêt est d'arriver à préciser le trajet que nous voulons faire en Russie. En effet, le choix est large : transsibérien, trans-mongolien, transmandchourien, tranbaikal, trans-amour, … L'idée se précisera assez rapidement puisque nous avions tous envie de pousser jusqu'à Vladivostok et de visiter la Sibérie sous forme de "stop-over". La ligne du transsibérien restant un grand classique, tout comme Moscou que je n'avais encore jamais visité, nous nous décidons pour 18 jours de voyage (cfr les possibilités de mes compagnons), à travers les forêts, steppes et autres étendues ; taïga oblige. Et cela en "platskart" (3ème classe) afin d'être au plus près des locaux. Seul un tout petit morceau se fera en 2ème classe par manque de places.

Le choix des vols à pour le coup été TRES compliqué ; le billet A/R le moins cher fixé à plus de 1000 euros et se faisant avec Aeroflot pour la totalité du voyage (ce qui n'était pas pour me ravir). Nous avons alors décidé de segmenter les trajets (comme je le fais souvent finalement), à savoir le Bruxelles-Moscou pour commencer, le Vladivostok-Asie (mais ou ?) pour suivre et le Asie-Bruxelles pour terminer. L'offre la plus complexe et qui définira les 2 segments terminaux fera office de pierre angulaire de ce voyage.

Vladivostok-Asie : Je me disais d'abord que j'aurais voulu quitter Vladivostok par ferry jusqu'en Corée du sud à Donghae, quitte à continuer ensuite jusqu'au Japon (Sakaiminato) par le même ferry puisque le pays du soleil levant reste un des lieux de rêve d'un des amis qui m'accompagne. Le trajet est relativement bon marché comparé à l'avion (120 euros jusqu'en Corée et 180 jusqu'au Japon pour ce qui est de la 3ème classe), pas spécialement lent (1 journée et demi) et procurera pour sûr une expérience hors du commun. Seul problème, il n'y a qu'un départ par semaine (le mercredi) et cela ne colle pas du tout avec nos dates. Nous pourrions faire le trajet dans l'autre sens ? Cela serait bénéfique niveau touristes car peu d'entre eux le font dans ce sens là, mais cela ne colle toujours pas au niveau des dates. Nous gardons alors le sens Moscou-Vladivostok.
N'ayant pas le temps de prendre un visa pour la Mongolie ou la Chine, le passage en train ou en bus par l'un de ces pays reste impossible. Quid des vols alors ? Après de nombreuses recherches sur plusieurs jours, le Japon est hors de prix (comme destination finale), contrairement à la Corée du sud, à Beijing et à Hong Kong qui restent les 3 seules villes d'où un retour peut se trouver à des prix abordables à nos dates, et avec des vols FRistement intéressants :

* Séoul ou Busan sont joignables depuis Valdivostok ou Khabarovsk pour 200 euros environ en AS, avec S7 ou Aurora airlines (filiale d'Aeroflot pour l'extrême-orient). Ne parlons pas d'Asiana dont le prix affiché est de 330 euros, ou de Korean qui avoisine les 400 euros. China Southern fait une bonne offre via Harbin à 215 euros mais avec une escale de 14h00. Japan Airlines fait une offre en partenariat avec S7 via Tokyo pour 250 euros avec un changement d'aéroport…

* Beijing : Air China à 180 euros ou S7 pour 125 euros. Cette option offre la possibilité de regagner d'autres villes plus facilement et à prix abordables. Entre autre Hong Kong…

* Hong Kong : S7 propose un vol direct pour 110 euros (de loin le moins cher de ce que j'ai trouvé) ou via Beijing pour 245 euros - deuxième vol étant opéré par Cathay -.

Reste alors à voir quelles sont les possibilités de retour vers l'Europe depuis ces 3 villes. C'est assez intéressant depuis Séoul puisque je trouve Asiana (B767) jusque Astana pour 340 euros puis LOT sur sa nouvelle ligne Kazakh pour 315 euros. Les 2 vols créditent à hauteur de 70% chez Aegean. Un vol plus banal avec LH ou LX par exemple reviendrait à pratiquement 900 euros. C'est hors de prix ! Depuis Beijing, la seule chose intéressante serait de regagner Almaty avec CA (310 euros) avant de passer par Istanbul avec Turkish ou Pegasus (330 euros contre 140 avec Pegasus).
Depuis Hong Kong maintenant, la seule option possible reste un vol avec ET. Les horaires sont mauvais, l'escale est longue, mais le prix de 580 euros jusque Bruxelles reste alléchant…

Réflexion… Réflexion…

Ayant des amis à Macao, nous décidons d'aller à Hong Kong pour leur rendre visite. Nous ne prendrons pas S7 en vol direct car j'aime autant passer par Beijing pour qu'il y ait 2 vols^^. Mais je ne veux pas prendre Cathay sur le PEK-HKG car cela ne crédite pas mon compte miles. On achète alors le vol S7 jusque Pékin quitte à trouver un autre vol par nous-même jusque HKG. Cela nous permettra de tester S7 et de créditer ensuite sur CA.
CA propose une dizaine de vols par jour vers HKG à cette période. Voulant passer le plus de temps possible à HKG et le moins de temps possible dans l'aéroport de PEK, nous prenons le deuxième vol de la journée (à 09h30). Ce vol a la particularité d'être opéré en A330, ce qui reste intéressant pour plus de 03h00 de vol. Niveau tarif, c'est affiché à 240 euros sur le site français de CA, à 150 euros sur le site chinois, et à 84 euros sur le site Hongkongais… Le choix est vite fait^^. J'ai d'ailleurs 14997 miles qui vont expirés sur M&M, ce sera l'occasion de m'upgrader sur un des vols CC.
Pour ce qui est du retour vers l’Europe, nous prendrons donc les B788 de chez ET que je n'ai encore jamais testés. ET crédite à 100% de miles chez Aegean en plus !

Tout cela prend du temps. L'AS devient cher vers Moscou. Je check toutes les compagnies mais il y en a une avec laquelle je veux voler depuis longtemps : LOT. C'est décidé, ce sera LOT, même si c'est un peu cher (185 euros)…



Voilà comment je m'en sors avec un BRU-WAW-SVO/VVO-PEK-HKG-ADD-MXP-BRU pour 185+125+85+580=955 euros en billets d'avions + 400 euros de trains.

PS : je vous ai passé certains détails comme le fait de regagner Omsk avec Air Astana, ou de rejoindre Moscou depuis Bruxelles avec TK via Tokyo (oui, c'est possible pour 340 euros^^).

Tout cela donne donc ceci :

Bruxelles-Varsovie : LO/B738/Eco : http://flight-report.com/fr/report/26364/LOT-Polish-LO234-Brussels-BRU-Warsaw-WAW

Varsovie-Moscou : LO/ERJ190/Eco : Vous êtes ici !

Vladivostok-Beijing : S7/A320/Eco : A venir

Beijing-Hong Kong : CA/A333/Eco : A venir

Hong Kong-Addis Abeba : ET/B788/Eco : A venir

Addis Abeba-Milan : ET/B788/Eco : A venir

Milan-Bruxelles : ET/B788/Eco : A venir



Voici donc là ou nous débouchons une fois débarqué du bus :
photo img_3493


N'ayant rien à faire, nous irions bien en ville pour la soirée. Passage obligé par les tapis à bagages… :
photo img_3495


…et petite visite de hall des arrivées. C'est moche, pour tout dire. Le service "info desk" est fermé mais quelqu'un est joignable via un téléphone fixe des années 30. Pas très sympa d'ailleurs :
photo img_3496photo img_3497


Le prochain bus n'est que dans 30 minutes mais le dernier départ de Varsovie ne nous permettrait de ne rester en ville qu'une petite heure… Pas envie de payer un taxi, nous irons donc visiter le hall des départs, ou il y a foule^^ :
photo img_3498photo img_3499


Une fois la sécurité passée, petite visite des lieux de prières. Cela ferait d'ailleurs un bon endroit pour dormir^^ :
photo img_3494


Qu'à t-on à se mettre sous la dent ? KLM, LOT, Small planet. Les vitres ne facilitent pas l'exercice :



Vue du terminal :
photo img_3501


N'ayant rien à manger puisque tout est en train de fermer, et n'ayant pas accès aux lounges qui n'acceptent pas de miles, nous passons dans la partie international du terminal. Personnel sympathqieu qui tamponnera mon passeport ;) :
photo img_3503


Yes, il y a un espèce de resto ou nous nous allégerons de 7.5 euros chacun pour manger. La qualité n'est pas au rendez-vous mais le prix est compétitif. Fermant vers 00h00, nous descendons d'un étage ou un café se cache dans un renfoncement. Un véritable salon avec des fauteuils assez confortables (et libres) se situent devant le café et feront office de lit pour la nuit. C'était sans compter le service nettoyage de l'aéroport qui s'active à cette heure. Niveau bruit, ils ne font pas dans la dentelle… N'arrivant pas à dormir, je décide sur les coups d'01h00 de me balader un peu. C'est là que je trouverai une salle de repos, à 15 mètres de notre quartier général^^. Il y fait bien noir, mais les baies vitrées illumineront la pièce aux premières lueurs. L'air conditionné est à fond ; je m'en sortirai avec un gros rhume. Les sièges ne sont pas confortables du tout mais permettent une position couchée. Je finirai tout de même par terre, étalé de tout mon long, et réveillé par la séance photo de mes camarades qui se foutent de moi… :
photo img_3506


Vue de la pièce sur Air Berlin, privé, Wizzair avant le "dodo" :
photo img_3507photo img_3508


LY et Czech en arrière-plan, de jour :
photo img_3509photo img_3510


Vers 07h30, petit tour du terminal pour voir les hélicos, QR, un inconnu, LY et Eurowings, LOT, Czech, Carpatair et EuroAtlantic :



Le terminal de jour :
photo img_3514


Notre avion arrive 30 minutes avant l'embarquement. Le débarquement se fait par bus. J'espère vraiment qu'on aura la jetée !! J'en ai marre du bus… A proximité, un B787 de LOT et une livrée spéciale LH passent à proximité ; Nordica n'est pas garé loin :



Alléluia, la jetée est mise au moment ou QR passe :
photo img_3526


L'embarquement commence enfin, à l'heure, avec un respect des priorités exemplaire et une petite vérification des visas. Tout roule pour nous :
photo img_3525photo img_3527


L'avion d'à côté. J'adooooore les ERJ :
photo img_3528


Notre avion juste avant d'embarquer :
photo img_3529


Le pitch est un peu moins bon que sur le B738 mais ça passe :
photo img_3530


Un caisson que j'apprécie particulièrement :
photo img_3531


La cabine en 2-2 que j'aime vraiment :
photo img_3532


Le roulage débute avec 10 minutes de retard. Les consignes de sécurité sont strictes et le suivi fait par l'équipage, aussi. On croise quelques coucous pendant le roulage (Lot, Eurolot, Aegean) :



La tour de contrôle qui n'est pas très jolie :
photo img_3535


Chose amusante, les spotters qui nous photographie :
photo img_3538


Le décollage se fait à 11h05 après 3 Eurolot. Les paysages sont beaux. Le ciel est bien bleu :



Le premier service commence (payant) et le second suit (gratuit) :
photo img_3544photo img_3545


Le vol continue, avec toujours plus de paysages :



L'atterrissage se fait à 13h38 pour arriver en porte à 13h44. On croisera Aeroflot, Nordwind, Livrée skyteam, Ikar air et Elinnair :



Le terminal :
photo img_3558


Petite vue du siège, qui date tout de même d'il y a 6 ans. Cela se voit :
photo img_3565


La passerelle est aveugle :
photo img_3566


Vue générale depuis le point de débarquement :
photo img_3568


Le cheminement jusqu'à l'immigration n'est pas des plus heureux mais c'est bien indiqué. Les passagers en continuation sur un vol domestique devront eux aussi récupérer leurs bagages avant de les réenregistrer. 2 bureaux sont ouverts pour le tout public, un pour le personnel aéroportuaire, 1 pour les corps diplomatiques, et 2 mixtes. Vu le temps passé par chaque passager devant ce personnel d'une sympathie à toute épreuve, nous mettrons 45 minutes pour passer l'immigration, malgré les seules 3 personnes devant nous^^ :



La récupération des bagages se fait simplement, dans une salle d'époque. Nous sommes rapidement hélés par les chauffeurs de taxis, mais de manière assez douce. Malgré la fatigue, nous déciderons de prendre l'aéroexpress pour 500rub par personne. Le départ du train se fait entourés d'avions ! :
photo img_3571


C'est partir pour 18 jours de train, jusque VVO !


***


Notation du vol (economy+)

Cabine
• Visuel de la cabine : 2/4
• Esthétique du siège : 2.5/4
• Aménagement de la cabine : 3.5/4
• Installation à bord : 2.5/2.5
• Confort du siège : - Inclinaison : 1.5/2.5
- Pitch : 2/3
- Rangements : 1/1.5
- Autres : 2.5/3
• Ponctualité : - Respect de l’horaire : 6.5/7.5
- Annonces/informations : 2/2.5
• Amenities (si applicable) : */1.5
• Autres (personnel) : 3/4
TOTAL : 15/20

Equipage
• Respect des priorités : 2/2
• Professionnalisme : 4/5
• Proactivité : 4/5
• Equipage au sol : 3.5/4
• Linguistique : 1/1.5
• Autres (personnel) : 2/2.5
TOTAL : 16.5/20 +0.5 pour l'aspect sécurité !

Divertissement
• Presse : 0/2
• Magazines : 3/3
• IFE : 1.5/5
• Autres (personnel) : 7/10
TOTAL : 11.5/20

Restauration
• Présentation : 1.5/3
• Gout : 2/6
• Boissons : 1.5/3
• Service : 2.5/3
• Autres (personnel) : 2.5/5
TOTAL : 10/20
Afficher la suite

Verdict

LOT Polish

6.8/10
Cabine7.5
Equipage8.5
Divertissements6.0
Restauration5.0

Warsaw - WAW

6.4/10
Fluidité9.0
Accès5.5
Services4.5
Propreté6.5

Moscow - SVO

5.9/10
Fluidité4.5
Accès6.0
Services7.0
Propreté6.0

Conclusion

Fatigués, les sièges furent plus confortables que sur le vol précédent. Rien à redire concernant l'équipage et la cabine qui fait tout de même plus "fouillis"...

Le reste est inchangé en comparaison de l'offre sur ce premier vol. Je garde une très bonne expérience de LOT !

Informations sur la ligne Warsaw (WAW) Moscow (SVO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Warsaw (WAW) → Moscow (SVO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LOT Polish avec 7.0/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.