Avis du vol Thomas Cook Airlines Baltimore Frankfurt en classe Economique

Compagnie Thomas Cook Airlines
Vol DE2075
Classe Economique
Siege 34H
Temps de vol 08:05
Décollage 13 Aoû 17, 18:00
Arrivée à 14 Aoû 17, 08:05
MT 5 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 1585
Publié le 10 septembre 2017
Bonjour à tous,

Fin d'un week-end express aux USA mi-août 2017, après un parcours aéronautico-touristique dans le Maryland, précédé d'un vol en Dash 8 American Eagle.

Vers 16h15, j'arrive à l'aéroport de Baltimore au volant de la voiture de location prise dans la matinée à celui de Salisbury, me disant que je dispose d'une marge suffisante pour faire le plein du dit véhicule et procéder aux formalités de restitution au loueur, tout ça pour un vol partant à 18h00. C'est sans compter sur ma naïveté et mon inexpérience concernant cet aéroport de BWI, où je n'avais pas mis les pieds depuis 20 ans, dont le centre de prise en charge et de retours des voitures de location est situé à plusieurs kilomètres de l'aérogare ! je vous assure, c'est vraiment dans "la pampa" (imaginez-vous partir de CDG2G tout en devant rendre la voiture à Aéroville), qui plus est pas très bien fléché, et cet immense garage est relié à l'aérogare par une navette collective à tous les loueurs qui ne circule que toutes les 15mn et qui fait un arrêt "montées" et "descentes" à chacun des cinq "concourses"

Bien entendu, les vols internationaux sont traités au dernier des dits "concourses" (le "E") et c'est par conséquent à l'HLE, c'est à dire 17h, que j'arrive enfin face à l'enregistrement de mon vol de retour vers l'Europe, un peu en sueur et pas très fier mais… bon, c'est passé pour cette fois-ci même si c'était "limite". Bref, un FRiste averti en vaut deux : si vous devez rendre un jour une voiture de location à BWI, prévoyez une bonne marge pour d'abord trouver le fameux centre d'accueil des loueurs et ensuite pour prendre la navette qui va vous ramener à l'aérogare.
photo img_4778

Comme vous avez pu le voir, j'étais le dernier à enregistrer, et par voie de conséquence à me diriger vers le PIF, commun aux "concourses" D et E. Avantage de tout ce qui a précédé : très peu de queue au PIF, presque tout le monde est déjà passé.
photo img_4781

Me voici airside à 17h15, soit 45mn avant le départ.
photo img_4784

Vu d'un peu plus près, c'est bien l'avion que je visais pour ce vol : un B767-300ER de THOMAS COOK AIRLINES UK (MT/TCX), équipé de winglets, affrété tout l'été par CONDOR et basé à Francfort. C'est le G-DAJC, l'autre B76W de TCX (G-TCCB) étant également basé à FRA en cet été 2017 pour le compte de CONDOR (DE). En d'autres termes, il n'y a plus de B767 sur le réseau britannique de TCX.
photo img_4790

Un coup d'oeil au FIDS des départs internationaux depuis BWI de la fin de journée + de la matinée du lendemain. On ne peut pas dire que ce soit la grosse affluence. Cet aéroport a vraiment du mal à trouver sa place dans le concert international, IAD restant largement dominant dans la région.
photo img_4794

Vous avez remarqué des destinations bizarres sur le FIDS, telles Ramstein ou Incirlik : OMNI AIR (B767, B777) et ATLAS INTERNATIONAL (B767, B747) assurent le transport du personnel de l'armée, et parfois de leurs familles vers divers endroits d'Europe et du Moyen-Orient où les USA sont établis militairement.
photo img_4792

Le vol est quasi complet : l'embarquement débutera à h-20' du départ dans une cohue totale. A cet instant, on est déjà sûrs de partir en retard.
photo img_4796

J'attends patiemment la fin de ce remue-ménage pour embarquer à mon tour, alors que l'horaire (18h) est dépassé. Ce B767 a fière allure malgré ses 23 ans d'âge !
photo img_4799

On comprend bien que le vol est effectué par THOMAS COOK AIRLINES pour le compte de CONDOR.
photo img_4800

Vous avez vu le numéro de siège sur ma carte d'embarquement ?
photo img_4798

Eh bien, je vais pour de bon me diriger vers le rang 34, après avoir traversé la cabine "premium" où aucune hôtesse, contrairement à certaines fois précédentes, ne m'aura invité à m'arrêter !
photo img_4801

Me voilà bel et bien en 34H, côté couloir. Tiens donc, un avion Thomas Cook mais une têtière Condor !
photo img_4802

Un coussin et une couverture, c'est déjà bien pour une éco "loisir" sur un TATL.
photo img_4803

Je découvre cette cabine avec un certain soulagement car je m'attendais à du 8 de front (2+4+2) comme souvent sur B767 anglais hérité du charter (Monarch, Thomson notamment). Mais, ô (bonne) surprise, l'avion a visiblement été rétrofité pour convenir aux exigences du marché allemand, et c'est bien un 7 de front (2+3+2) classique à 271 sièges que nous avons là, alors que ce brave 767 a contraint des milliers et des milliers de touristes britanniques au supplice avec ses 326Y en ultra haute densité pendant plus de deux décennies (Airtours International, My Travel puis Thomas Cook Airlines) !
photo img_4804

La customisation de la cabine de cette machine a d'ailleurs aussi été l'occasion de faire apparaître le logo de CONDOR sur les parois centrales.
photo img_4805

18h10 : l'embarquement est terminé. Le Cdb prend alors la parole avec son accent so British pour présenter son équipage qui semble 100% allemand (y compris la copilote) à part lui et pour annoncer cinq minutes de retard supplémentaires en raison de problèmes de chargement des soutes. Effectivement, le matériel est là mais pas le personnel.
photo img_4806

Cette plaisanterie va finalement durer plus d'un 1/4 d'heure, soit 25 minutes de retard au final. Que ce soit à l'embarquement ou pour le handling côté piste, on ne peut pas dire que la société MENZIES qui assiste ce vol à BWI ait été impressionnante d'efficacité. On dira même que c'était carrément digne d'un pays du tiers monde.
photo img_4807

Pour patienter, un rapide aperçu du magazine de bord de CONDOR.
photo img_4808

La flotte indique des B767-300 mais ce sont bien entendu ceux de CONDOR elle-même, pas les deux exemplaires affrétés à THOMAS COOK UK.
photo img_4809

Le réseau se passe de tout commentaire : comme nombre de compagnies "loisirs" européennes, CONDOR s'est rabattue sur le TATL pour exister et tenter de continuer à se développer. L'Asie a quasiment disparu comme pour la plupart de ses consœurs européennes. La raison ? les ME3 bien sûr. Quoi qu'elles disent pour laisser croire le contraire, on ne m'empêchera pas de penser que la seule façon dont QR, EY et EK peuvent remplir leurs avions au départ d'Europe, c'est en transportant à prix cassés des touristes se rendant en Asie du Sud-Est. Sans ça, et j'insiste sur les prix cassés, leurs A380 et autres B77W seraient vides et les européens continueraient d'aller à BKK, HKT ou DPS en vols nonstop avec les compagnies "loisirs" de leurs pays respectifs.
photo img_4810

18h25 : enfin le roulage, qui sera très court, tout comme le temps de vol annoncé par Sir Captain qui avait gardé le meilleur pour la fin : il indique une arrivée à Francfort en avance, car le temps "airborne" prévu ce soir n'est que de 6h55, plus court de quasiment une heure par rapport à la normale. Toutes ses annonces sont immédiatement traduites en allemand par la CCP, tandis que la jeune copi s'adressera elle aussi aux passagers dans la langue de Goethe.
photo img_4811

Nous voilà en l'air à 18h30.
photo img_4812

Ma voisine assise côté hublot a la bonté de me laisser allonger le bras sans broncher, afin que je puisse prendre ces quelques photos. Elle a pour dire la vérité le regard un peu éteint et elle va dormir quasiment pendant tout le vol, y compris lors du service. Sans doute les effets d'un bon somnifère !
photo img_4813

Pour ma part, pas de dodo à ce stade du vol, dont je compte quand même bien profiter pour découvrir les particularités, comme toujours lors d'une combinaison temporaire entre deux opérateurs telle que celle-cI. Eco ou Business, je m'en fiche un peu à vrai dire, du moment que ce vol est une "nouvelle entrée" authentique dans mon flightlog. Sur la droite de l'appareil, on peut apercevoir le centre de restitution des loueurs de voitures de BWI Airport. Non, je rigole, on vole quand même depuis plus de 5mn…
photo img_4814

Pas d'écrans individuels dans les sièges mais des moniteurs TV centraux classiques au plafond, au dessus des deux allées, activés en mode "geo vision".
photo img_4815

Dans la pochette, un mode d'emploi de tout ce qui peut être divertissant et/ou nourissant à bord. Alors, gratuit ou payant ?
photo img_4816

Pour la partie divertissement, il faut payer, notamment pour choper le wifi en streaming embarqué.
photo img_4817

Concernant la nourriture, ce qui est proposé à la vente est en complément du service des repas, où l'on verra un peu plus tard que la base est quand même gratuite.
photo img_4818

Dans la même logique que ce que font désormais la plupart des compagnies "loisirs" européennes (et pas que…) en long-courrier, il existe aussi des possibilités d'achat à l'avance de catering amélioré, ce qui constitue visiblement la base du produit, gratuit pour le coup, de la classe Premium.
photo img_4819

Quoi qu'il en soit, le dîner est servi. Tradition héritée de LH, les boissons arriveront bien après le plateau. Question "grammage", c'est pas la joie mais côté goût ça va.
photo img_4820

J'ai eu le choix entre "chicken or pasta".
photo img_4821

Un bon quart d'heure plus tard, sinon ça ne serait pas drôle, voici les boissons. Tout est gratuit, y compris le vin et la bière, de même que le digestif qui sera offert au moment du débarrassage…,
photo img_4822

… avec les boissons chaudes. On notera que le gobelet cartonné ("choc chaud" dans le jargon du catering français) est Thomas Cook et pas Condor.
photo img_4823

Les consignes de sécurité aussi sont bien évidemment Thomas Cook Airlines, en anglais uniquement, comme il se doit puisque cet avion opère sous le CTA de TCX. Les navigants germanophones qui officient à bord, à commencer par la copilote sont certainement des personnels Condor, passés au moule des procédures britanniques par TCX.
photo img_4825photo img_4826

Sur ces considérations métaphysiques je vais prendre quelques heures de repos alors que nous commençons la vraie partie transatlantique de ce vol.
photo img_4824

Réveil au début du service du PDJ. Souhaitant éviter la traditionnelle heure d'affluence vers les toilettes, je me dirige illico vers l'arrière de la cabine où vous noterez que d'astucieux parents ont constitué une mini-tente sous une couverture pour que leur enfant puisse dormir à l'abri de la lumière. Pas de photo des toilettes, j'en ressors en courant tant l'odeur est immonde. Quant à la propreté, on dira que le ramage se rapporte au plumage.
photo img_4828

Dans les minutes qui suivent, le PDJ arrive. Là encore, ce n'est pas du genre ultra-copieux mais, franchement, pour un vol TATL sur une compagnie loisirs j'ai connu bien pire.
photo img_4830

Il y aura repasse de boissons au moment du débarrassage.
photo img_4829

Déjà en descente dans les cieux de la vieille Europe.
photo img_4831

On franchit bientôt une timide couche nuageuse.
photo img_4833

Et voilà l'approche sur Francfort.
photo img_4834

Atterrissage dans quelques instants sur la piste 07.
photo img_4835

Les écrans ont été mis en mode "au revoir". Le roulage sera très court car notre point de stationnement est situé à quelques centaines de mètres seulement de la bretelle de sortie de la 07.
photo img_4836

Bloc arrivée à 7h40, avec 25 minutes d'avance par rapport à l'horaire publié (8h05). Compte tenu des 25mn de retard prises au départ, cela fait donc un temps bloc/bloc plus court de 50mn par rapport à ce qui est programmé. Sir Captain avait raison.
photo img_4837

La conséquence immédiate de cette arrivée dans les fins fonds de l'aéroport de Francfort sera bien entendu un débarquement par bus.
photo img_4838

Je sors par l'arrière avec la satisfaction du devoir accompli : un troisième type d'avion chez Thomas Cook après l'A319 (belge) et l'A330 (anglais) et une 87ème compagnie en B767. Il m'en reste donc 13 à trouver qui opèrent encore en B767 afin d'arriver à un compte rond : Icelandair, TUI, Blue Panorama, Mongolian, LATAM… y'a encore du boulot…
photo img_4839

Ce point parking "au large" est très proche de la zone de fret, comme en témoignent ces MD-11F et B777-200F de LH Cargo pour lesquels je paierai cher la possibilité de faire un vol. Il paraît que les employés LH y ont droit, les veinards…
photo img_4840

Notre B767 anglo-allemand se vide petit à petit de ses occupants. J'ai une place sur le FRA-CDG de 9h40 mais avec cette avance je commence à me demander si je n'ai pas une chance d'attraper le vol précédent bien qu'il soit déjà quasiment 8h00.
photo img_4842

C'est parti pour un circuit en bus dans les méandres de l'aéroport de FRA.
photo img_4843

Avec cette vue assez captivante d'un alignement d'A380 des patrons des lieux.
photo img_4847

Le bus finira par nous déposer à l'opposé du Terminal 1, c'est à dire vers les portes C, aux alentours de 8h10, alors que bien entendu ma correspondance vers CDG part des portes A, avec PAF entrée Schengen et PIF à passer, tout ça sans aucun coupe file lié à je ne sais quel statut cela va de soi. J’entame donc sans trop de conviction ce parcours du combattant, en me disant qu'un vol à 9h40 ce sera somme toute très bien, ne sachant même pas exactement à quelle heure part le précédent…
photo img_4849

Le circuit inclut bien sûr un petit tour de VAL local.
photo img_4851

Mais il était dit que tout marcherait comme sur des roulettes de bout en bout. Je serai finalement à 8h25 devant la porte A16 d'où part le FRA-CDG de 8h35… dont l'embarquement débute à peine. Un petit conciliabule tout sourire avec la demoiselle de LH présente en porte, je lui précise que je n'ai pas de bagage en soute etc… et… hop, la voilà qui m'offloade du 9h40 pour me faire partir sur son vol, qui aura finalement une dizaine de minutes de retard.
photo 8083 1

Lors du push back, je retrouve -entre autres- la brochette d'A380 LH aperçue 1/2 heure auparavant de quelques mètres plus bas. Une heure de gagnée pour filer directement au bureau un lundi matin, danke schoen Lufthansa !
photo 8083 3
Afficher la suite

Verdict

Thomas Cook Airlines

7.5/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration8.0

Baltimore - BWI

6.1/10
Fluidité9.0
Accès0.5
Services7.5
Propreté7.5

Frankfurt - FRA

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol qui aura finalement été d'un bon niveau pour sa catégorie "loisirs", avec un catering très acceptable, un équipage qui a fait le job et une ponctualité à l'arrivée totalement respectée grâce à une météo favorable qui aura gommé tous les aspects négatifs du handling à Baltimore et du poste de stationnement très éloigné à Francfort.

CONDOR est parvenue à restituer l'essentiel de son produit sur ce B767-300 affrété à sa cousine anglaise THOMAS COOK AIRLINES.

Y a pas à dire mais ces allemands, même quand ils affrètent, ils essaient de faire les choses sérieusement !

Sur le même sujet

32 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 412462 by
    Leadership TEAM BRONZE 5480 Commentaires
    Merci Luc pour cette série et pour ce FR.

    J’aurais du mal à verser une larmichette pour le manque de compagnie loisir européenne vers l’Asie, certes le vol direct est un vrai plus (et je le privilégie quand je peux) mais quand on voit ce genre de produit avec des avions antiques, l’absence d’IFE et un service payant en dehors des heures de repas, je pense que ces compagnies ne manquent à personne.

    Autre point, je doute que ces compagnies loisirs offrent 30kg en franchise et des fréquences comparables, pour avoir étudié un peu le réseau Condor c’est entre 2 et 4 vols par semaine max quand les ME3 proposent au minimum un vol quotidien et souvent 2 voire 3 fréquences quotidiennes vers les destinations les plus populaires. Sur ce genre de destinations ce n’est pas la cible mais il ne faut pas oublier les FFP qui permettent largement d’agrémenter son voyage pour les voyageurs réguliers (d’autant plus pour QR qui fait partie de oneworld).

    Bref, on a beau mettre le vol direct dans la balance, je pense que le rapport qualité/prix reste bien meilleur vers l’Est que vers l’Ouest.
    • Comment 412654 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Eh bien mon cher Flavien en voilà un joli plaidoyer de ta part en faveur des compagnies du Golfe !
      Sur le fond, nous ne disons pas des choses si différentes : les touristes européens ont bien raison de profiter des bas tarifs des ME3 pour aller en Asie dans le luxe et l'opulence. Le fait que ces compagnies ne répondent pas aux mêmes logiques de coûts et de rentabilité que leurs consœurs de la vieille Europe n'est pas leur problème.
      Je voulais juste pointer du doigt que sans ce trafic très volumineux de touristes qui transitent par leurs hubs, les avions du Golfe auraient bien du mal à se remplir au départ d'Europe, car les lounges, les miles, l'IFE dernier cri et tout le reste, ça fait joli dans la vitrine mais sans des prix très bas, ça ne suffit pas à remplir des avions quand on n'a pas de marché naturel suffisant. La conséquence, et c'est ça qui me gêne en fait, c'est que le revenu par SKO de ces méga compagnies est misérable et qu'aucun opérateur occidental ne pourrait survivre avec des recettes unitaires aussi faibles. Mais les "règles du jeu" ne sont bien évidemment pas les mêmes...
      Concernant le qualificatif d'"antiques" que tu emploies pour les flottes des compagnies loisirs européennes, je suis surpris : c'est certes le cas de ceux que j'emprunte la plupart du temps par plaisir d'AVgeek, plaisir d'ailleurs partagé avec nombre de contributeurs fidèles de ce site, mais il ne faut pas généraliser : Edelweiss, French Blue, Norwegian, Eurowings, TUI etc... ont des appareils récents et des cabines très décentes pour cette catégorie.
      Allez, on en reparle de vive voix à Top Résa !
  • Comment 412469 by
    Hcl75 1538 Commentaires
    Très intéressant ce FR, mais j'aurais presque préféré voir le vrai Thomas Cook^^ On le voit moins souvent que Condor.

    Merci pour le tuyau: jamais de voiture de loc à BWI donc. En train depuis DC par contre c'est très pratique d'accès, bien plus que IAD. Je pourrais poster un FR à ce sujet.

    Concernant le marché Europe-Asie je n'ai pas la même analyse. Les ME3 ne remplissent pas leurs avions uniquement grâce aux tarifs: EK par exemple n'est vraiment pas connue pour être bon marché. D'autre part il y a la question centrale du confort qui permet d'attirer les pax qui souhaitent un meilleur service, IFE, catering etc.
    Enfin, il ne faut pas oublier les compagnies européennes (au sens très large) comme Finnair, Aeroflot, Turkish etc. qui attirent des clients grâce à des tarifs attractifs sans pour autant être orinigaires du Golfe.
    La différence avec les compagnies loisirs est aussi la présence de classes avants dont les revenus permettent de mettre en place des tarifs attractifs en Eco.

    Merci pour ce FR à bord d'un avion que j'apprécie pour son 2-3-2 mais où je ne pourrais pas mettre les pieds en 2-4-2 :o
    • Comment 412662 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci de ton commentaire. J'ai un FR sous le coude d'un "vrai" vol Thomas Cook UK (CUN-MAN) fait l'an dernier en A330 en premium éco mais le temps passe et je ne l'ai toujours pas achevé. Tu me motives pour le faire un jour ou l'autre.
      Ah je vois que tu es en ligne avec Flavien pour défendre les compagnies du Golfe :-) Je n'ai rien de personnel contre elles mais c'est juste leur modèle économique que je trouve... injuste pour les autres ! Pas les mêmes devoirs, mais tous les droits pour autant (tu me diras, on les leur a bien donnés ces droits...).
      Tu as raison, EK échappe un peu à la règle car il y a un vrai marché point-à-point à DXB qui leur permet de faire des prix cohérents sur cette destination sans avoir à tout brader juste pour attirer du trafic en connecting. Concernant les classes avant des ME3, hum, je pense qu'elles ont quand même du mal, vu les promos incessantes qu'elles sont obligés de faire. Là encore, elles attirent sans doute plus les touristes prêts à payer plus cher que les vrais hommes d'affaires européens et asiatiques qui vont privilégier les vols nonstop.
      Mais une fois de plus, si les clients y trouvent leur compte, c'est tant mieux pour eux.
      TK, SU, AY, c'est vrai, ils bradent aussi pour remplir sur l'Asie : TK et SU, c'est aussi opaque que les ME3 donc je ne me fais pas de souci pour eux au moment de clôturer les comptes, il suffit de demander à maman de faire le chèque. AY, c'est plus intéressant car ils n'ont pas la main dans la poche de l'état et leur mix tarifaire Y/J ainsi qu'une équipe de yielders redoutables méritent sans doute plus de respect. Enfin, tout ça n'est que mon opinion personnelle et pas une affirmation prétendant être absolue.
      Pour finir, oui je confirme, un 767 en 8 de front c'est l'enfer. J'ai le souvenir d'un Samana-Orly en 767 Monarch affrété par Air Med il y a quelques années, l'une des rares fois où j'avais vraiment hâte qu'un vol se termine. A bientôt.
      • Comment 412719 by
        Hcl75 1538 Commentaires
        Je te rassure c'est un hasard, on ne s'était pas donné le mot^^ C'est une thématique qui revient si souvent...

        Il y a une composante essentielle qu'on oublie souvent : le coût et l'exigence vis-à-vis des PN. Une hôtesse thaïlandaise est infiniment plus bon marché et docile pour faire ses heures que nos français syndiqués.
        Je me souviens avoir un jour dit à un manager d'af, avec second degré évidemment : "si vous voulez gagner du fric, virez tous les pnc et embauchez des thaïlandais" (oui je plaide pour ma boutique ^^). Je vois qu'ils m'ont partiellement écouté pour Jon :D

        Au plaisir d'en débattre de vive voix également, mais je ne fais pas IFTM cette année :/

        A+
  • Comment 412471 by
    okapi SILVER 4160 Commentaires
    Le Pape du voyage différent frappe encore fort à l'heure de la messe! Et même si Murphy y met le paquet, Luc le glücklisch n'obtient pas de siège premium (probablement pour cause de cabine complète) mais bénéficie de prestations fort honorables avec la Warsteiner au dîner et le Bretzel au petit déj. Jolie brochette de mérou à l'arrivée.
    Le manque de personnel au sol me rappelle quelques attentes interminables de passerelles à FCO ^^
    Quant au débat sur les ME3+TK, il est intarissable. Perso, je ne les prends pas mais tant qu'il y aura des clients...
    Merci pour cette exclu qui ne s'en tire pas si mal, finalement. Je paierai cher moi aussi pour un jumpseat dans un vol full cargo. À force d'essayer, cela finira par être payant, non?
    J'allais presque oublier la note de ponctualité qui eut été plus que positive pour le coup.
    À propos d'exclus, pourquoi pas un Houston Express? http://www.sonair.co.ao/houstonExpress_en.shtml
    Bon dimanche et à bientôt.
    • Comment 412825 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci du commentaire ! Le Pape en question se contente volontiers d'un siège basique au fond de l'éco pour peu que le combo avion/compagnie soit une nouveauté... Pour sûr un Houston-Luanda en B747-400 SonAir (et tant qu'à faire un A/R domestique en Angola en B737 et Beech 1900 de la même cie) serait un truc absolument unique. Mais j'avoue être un peu à court d'idées quant aux bonnes raisons qui me conduiraient à prendre un tel vol, qui ne doit pas être donné et dont je ne sais même pas s'il est ouvert au grand public. A bientôt.
  • Comment 412473 by
    Gaetan 2443 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    Les locations de voitures aux US se situent souvent loin du terminal et cette fois vous avez eu chaud ! Mais c'est passé !

    J'ignorais que Condor était à court d'avions et avait loué à Thomas Cook 2 appareils pour assurer le programme.

    Honnêtement je pensais que c'était fini ces compagnies européennes qui ne proposent pas d'IFE individuels. Un de mes pire vols était un vol chez Edelweiss Air sans IFE personnel il y a 10 ans, j'avais également un très mauvais siège.

    Je n'ai de loin pas beaucoup volé avec des compagnies loisirs mais cela me semble pas trop mal et je pense qu'Edelweiss Air est certainement une des meilleures compagnies loisirs d'Europe. Comme vous l'avez dit, les ME3 ont vraiment creusé pour les voyages vers l'est. Il reste l'ouest et à cet exercice les compagnies loisirs ouvrent les lignes à tour de bras.

    A bientôt
    • Comment 412827 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci beaucoup. Je partage votre analyse. C'est sûr qu'Edelweiss fait figure de haut de gamme parmi les compagnies loisirs européennes. Sans doute se sont-ils beaucoup améliorés depuis votre expérience d'il y a 10 ans. Je n'ai jamais fait de LC avec eux (un A/R combinant A330 et A340 est dans mes projets) mais leur réputation est excellente. A bientôt.
  • Comment 412474 by
    momolemomo GOLD 9653 Commentaires
    Il em semble que les 767 que Condor a en propre sont équipés d'IFE en éco. C'est intéressant de voir la difference d'exigence entre le marché allemand et britannique :)
    Sinon c'est assez satisfaisant pour une compagnie loisir. Deux repas avec boissons (dont alcools) gratuits, c'est digne d'un legacy. Condor bat même d'autres compagnies considéré comme plus prestigieuses. Air Canada donne un muffin pour le petit déjeuner sur ses vols TATL.
    Pour attraper un B767 de LATAM, ce n'est pas aussi pressé que sur d'autres compagnies. Ils sont presque neufs et devraient rester dans la flotte un bon bout de temps. Il est en plus possible de faire un combo 767 LATAM et vol le plus long en 767 en prenant le Lima - Madrid (5,900 miles), il me semble que c'est toujours le vol le plus long en 767.
    Merci pour ce Fr!
    • Comment 412829 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci pour ces compléments d'information. Oui, les 76W Condor "véritables" ont un IFE individuel. Ces deux avions de Thomas Cook UK utilisés cet été sur le réseau Condor (lignes de BWI et YYZ uniquement) ont donc été rétrofités en 7 de front mais sans installer d'IFE individuel. Concernant la ligne LIM-MAD c'est sûr qu'un vol programmé en 11H55 comme c'est le cas de celui de LATAM atteint certainement les limites pour un tel type d'avion. J'ai le lointain souvenir d'avoir fait au siècle dernier un CDG-CUN en B767-200 de Taesa, qui n'était pas ETOPS donc qui passait très au nord, en plus de 12 heures nonstop. Mais dans une cabine dont 6 sièges sur 7 sont soit hublot, soit couloir, ça reste presque plus supportable que dans A330, A350 ou B787 en 3+3+3, sans parler des B777 en 10 de front... A bientôt.
      • Comment 416081 by
        LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
        Précision après avoir été faire un tour en Chine cet automne : la compagnie NEOS AIRLINES assure toute l'année la ligne régulière Nanjing-Milan Malpensa en B767-300 équipé de winglets et le temps de vol programmé dans ce sens est de 13 heures. Sans doute au prix de quelques limitations de charge, dans l'attente de la livraison des B787.
  • Comment 412486 by
    marathon GOLD 10151 Commentaires
    Un écran cathodique accroché au plafond, ça fait vraiment old school, et pas ce que la vieille école faisait de mieux.
    Rien de tel pour gâcher un repas que de choisir entre avoir soif ou manger froid, quand les boissons arrivent longtemps après le plateau.
    Jolie tente pour jeune PAX !
    Beau doublé d'avions attrapés in extremis; merci pour le partage!
    • Comment 412832 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci du commentaire. C'est sûr que le groupe LH a décidément un problème avec cette séparation du service des repas et des boissons en Y. En lisant les nombreux FRs consacrés à des vols LH long courrier, on voit vraiment que c'est récurrent. Au pire devraient-ils investir dans une coupelle de 10cl d'eau posée sur chaque plateau, ça permettrait comme tu le dis de commencer à manger sans être à sec question liquide jusqu'au passage de l'autre trolley. A bientôt.
  • Comment 412501 by
    Boair 678 Commentaires
    Merci pour ce FR !
    Surprenant la config en 2-3-2 pour une compagnie de ce genre,tout comme le repas gratuit. Dommage pour l'absence d'IFE,surtout que les sièges ne semblent récents . Je découvre en tout cas que Condor a un réseau américain bien plus important que ce que je pensais !
    Bonne chance pour les 13 prochains 767,avec plus de 700 appareils encore actifs il y a surement de quoi compléter la liste !
    • Comment 412834 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci beaucoup. J'espère en effet que le 767 continuera a être exploité en version pax par des compagnies toujours plus variées car c'est un type d'avion très attachant. A bientôt.
  • Comment 412521 by
    Chevelan GOLD 16832 Commentaires
    Bonsoir Luc

    BWI et ses parkings loueurs situés à perpette me fait pensé à SJO qui fonctionne pareillement ! Pour un "vieux" routier des aéroports comme toi, tu as eu chaud dans tous les sens du terme...

    Comme Marathon, j'ai remarqué les écrans cathodiques d'un autre age, un retour en arrière

    Finalement le rétrofitage de cette cabine est réussi

    Le catering est digne d'une legacy et le petit déjeuner n'a rien à voir avec ce que propose AC par exemple.

    Ta bonne étoile t'a sourit à FRA ou tu as pu "attrapé" le vol précédent, une bonne chose... Surtout lorsqu'on reprend le boulot le jour même !

    Merci pour ce FR, à bientôt !
    • Comment 412835 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci Hervé de ton commentaire. C'est sûr que ce vol restera un bon souvenir. La correspondance à FRA aurait pu être désastreuse vu le retard pris au départ et le poste de stationnement "au grand large" à l'arrivée, mais Eole était de la partie et tout ça s'est finalement très bien enchaîné... J'avais un "joker" en poche question présence au bureau car le lundi matin en question était celui du "pont" du 15 août ! A bientôt.
  • Comment 412542 by
    akivi GOLD 3580 Commentaires
    Un vol pas si mal, mais l'absence d'écran individuel (et l'obligation de payer pour capter un quelconque divertissement avec son appareil) constituent pour moi un point noir qui a dû surprendre plus d'un pax. Mais cet appareil est assurément une belle entrée dans ton flight log ! Merci et à bientôt !
  • Comment 412563 by
    Bargi62 SILVER 3586 Commentaires
    Merci pour ce FR complet:
    Il est vrai qu'on perd souvent beaucoup de temps dans les deux sens d'ailleurs chez ces loueurs US aux parkings immenses.
    "sans doute les effets d'un bon somnifère"j'aimerais parfois en distribuer à pas mal de paxs sur certains vols pour ma part!
    Finalement la prestation est basique mais pas si mal pour un vol de nuit .
    Point de vue intéressant sur la comparaison avec les ME3.
    A bientôt
    • Comment 412837 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci d'avoir commenté. Le débat sur les ME3 est loin d'être tranché, l'avenir nous dira comment ces compagnies évoluent. C'est ce qui est passionnant dans l'aérien, rien n'est jamais figé. A bientôt.
  • Comment 412595 by
    théodoric BRONZE 1609 Commentaires
    Merci pour ce fr.

    Mis à part l'absence d'IFE cela reste très correct pour une compagnie loisir. Le choix du repas entre chicken et pasta reste un "must" de la gastronomie aérienne....

    Utilisateur des compagnies du golfe il est vrai que en premier, je suis attiré par le prix. A la Toussaint, nous utiliserons EY : pour 4 pax un BRU/HKG nous a était facturé 2100€. AF était à 3800€... Ok AF n'est pas une compagnie loisir mais en Y, ce n'est pas non plus le grand luxe. De plus, les compagnies du golfe, mévitent les grèves (quasi) systématiques en période de vacances scolaires. Enfin dernier point positif (mais que ne partage pas mon épouse et mes enfants), parvenant très peu à dormir en avion, l'escale me permet de "couper" mon vol et de me sortir de mon ennui.

    A bientôt
    • Comment 412840 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Pardi, avec 1600€ d'économisés c'est carrément tout le séjour en Thaïlande qui est financé par cette économie sur les billets ! Je connais bien un patron de l'aérien français, d'une compagnie spécialisée dans les bas tarifs (pas dans le confort, je sais...) qui dit régulièrement : "ne mettez pas votre argent dans le vol, gardez le pour le dépenser une fois arrivés à destination". C'est vrai, à part les hurluberlus comme nous qui faisons du voyage en avion un moment culte, combien de gens se souviennent du vol lors de leurs vacances ? C'est bien ce qu'ils font sur place qui compte... A bientôt.
  • Comment 412628 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10219 Commentaires
    Merci de ce FR Luc. Un vol plus qu'honorable pour ce type de compagnie. Sans être exceptionnel les repas sont corrects surtout le petit déjeuner qui est souvent plus light sur les vols cote est y compris sur les majors. La cabine du 767 a un coté daté que renforcent les écrans centraux. Jolie brochette de LH à l'arrivée.
  • Comment 412636 by
    indianocean SILVER 7574 Commentaires
    Tu sais, Luc, il existe très peu d'aéroports aux USA où le centre de location de voitures est annexé voire proche du terminal aéroportuaire. A Seattle, il fallait 10 minutes de bus pour rallier le terminal au bâtiment où étaient logées les agences de location.

    Le catering pour une compagnie loisirs sur un TATL est vraiment pas mal par rapport à ce qu'on peut avoir sur un même vol TATL sur AC ou sur UA. Quand on sait que la compagnie à l'érable ne sert qu'une boisson chaude et un muffin au petit-déjeuner, les petites tranches de jambon, fromage et fruits sont les bienvenus.

    Pas de limousine à l'arrivée à FRA? L'avion était pourtant parqué au large ^^

    Merci pour ce FR Luc
    • Comment 412844 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Tu as raison, j'ai été un peu "fleur bleue" en imaginant que je pouvais rendre la voiture tout près du terminal, mais vu la taille de l'aérogare de BWI et de son trafic je n'imaginais pas que les loueurs étaient aussi loin, ce qui est logique dans des méga aéroports comme LAX, JFK ou MIA. Il n'y qu' YUL (et dans les petits aéroports bien sûr) où j'aime louer une voiture en Amérique du Nord, le parking est juste de l'autre côté du linéaire des arrivées. Une façon de compenser les pdj plutôt dépouillés de la compagnie à la feuille d'érable :-) ? Merci et à bientôt.
  • Comment 412931 by
    MERCURE 86 Commentaires
    Encore ! Encore un flight report, je voyage par procuration. Et rien que par les photos je m'y (re)vois. Et quoi de mieux que le sacro saint "chicken or pasta" pour s'y croire complètement ?
    J'ai tout autant été interessé par la lecture des commentaires.
    Merci encore
    • Comment 414109 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci Bernard. Pour sûr les commentaires sont très souvent l'occasion d'enrichir un FR... y compris quand les points de vue ne sont pas toujours identiques. Ca permet des débats intéressants et c'est cette diversité d'opinions et de centres d'intérêts qui fait l'intérêt de ce site.
  • Comment 413329 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Luc pour ce FR.

    Thomas Cook, Condor... quand j'entends ces noms la perplexité et la crainte le disputent à la curiosité. Je dois dire que je m'attendais à pire mais l'évocation d'un 767 en 8 de front n'a pas fait éteindre mes craintes. Les ME3 ont tué le marché loisir vers l'est mais finalement qui s'en plaindrait ? Car à voir la prestation fournie vers l'ouest, je préfère encore les ME3. Certes la connexion est une contrainte mais pour des pax qui ne voyagent qu'une fois par an voire moins, cela ajoute du piment à leur vacances !

    Le catering n'est pas insignifiant mais l'absence d'IFE individuel en hard est à la fois une marque de pingrerie et paradoxalement du futur à venir. Pourquoi embarquer un système lourd qd bientôt tout le mondre aura une tablette comme un smartphone ?
    • Comment 414110 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3100 Commentaires
      Merci Quentin. Je suis d'accord avec toi sur le fait que les grands vainqueurs de la déferlante des ME3 sur le marché loisir européen vers l'Asie sont les passagers, surtout pour les tarifs bien sûr. Ton point de vue sur l'IFE individuel est intéressant car ce discours sur le thème "on a juste 10 ans d'avance" est en vogue dans certaines compagnies qui ont opté directement vers le wifi en streaming plutôt que d'investir dans de coûteux écrans individuels. Bref, l'avenir nous dira qui avait raison... A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.